Journal scanner + linux : expérience heureuse

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
17
mar.
2004
J'ai un nouveau scanner sous Linux et c'était facile, rapide et pas cher.

Voici le compte-rendu de mon expérience, pourvu qu'il puisse servir de "HOWTO" à d'autres.

Il s'agit de scanner bas de gamme et d'une utilisation de Linux de type utilisateur final (bureautique).

Il y a quelques semaines, j'ai changé de scanner.
Je suis passé d'un scanner d'il y a 6 ans sous Windows à un scanner entrée de gamme d'aujourd'hui sous GNU/Linux, et j'en suis particulièrement satisfait.

Le changement a été motivé par deux choses:
- le transformateur du précédent est tombé en panne (réparation probablement du
même ordre de grandeur qu'un achat neuf, peut-être plus chère, forcément plus de
soucis);
- l'ancien était un scanner sur port parallèle non reconnu sous GNU/Linux, une des dernières choses qui m'imposaient de conserver un Windows à la maison.

Mes inquiétudes étaient les suivantes:
- avoir un truc qui ne marche pas ou pas vraiment sous Linux;
- dépensser beaucoup d'argent;
- être obligé d'aller faire les magasins et perdre plusieurs heures.

J'ai entrepris les démarches suivantes:
- imprimer la liste de compatibilité matérielle disponnible sur le site de SANE (l'outil majeur de gestion de numérisation d'image sous GNU/Linux), elle est très longue donc une imprimante recto-verso graffante et une impression en 4 vues par page est agréable, à défaut on peut la garder sur écran;
- aller voir les prix sur un site de comparaison de prix pour trouver les produits intéressants, c'est-à-dire dans ma gamme de prix et de fonctionnalités (exemple: rue-montgallet.com);
- aller voir sur un site d'achat en ligne si certains existent et à quels prix (exemple: cdiscount.com);
- commander le scanner;
- le recevoir;
- le brancher.

Pour info, comparatifs des produits:
Je ne me suis intéressé qu'à la gamme des moins de 150 euros.
J'ai acheté Canon Canoscan LIDE 30.
Les Epson ont l'air a peu près aussi bien.
Les HP ont l'air mieux en fonctionnalités à prix identique ou presque, mais aucun n'est supporté sous GNU/Linux (dans cette gamme).
Les autres ne sont ni mieux ni supportés ou sont introuvables (dans cette gamme).

Bilan:
- le scanner est de meilleure qualité, beaucoup moins encombrant, plus rapide que le précédent (logique à 6 ans d'intervalle entre les deux achats);
- l'interface graphique est mieux en ergonomie et fonctionnalités: XSANE+The Gimp au lieu du driver Twain propriétaire du précédent scanner et de Paint Shop Pro;
- des interfaces avancées en plus de l'interface graphique sont disponnibles: on peut scanner depuis un autre ordinateur en réseau, ou automatiser des scans répétitifs grâce à des scripts (interface en ligne de commande);
- je suis content de cdiscount: 60 euros, même prix que dans le 12ème arrondissement de Paris, pourtant réputé pour ses petits prix, sauf qu'il vient à moi tout seul par la poste.
  • # Re: scanner + linux : expérience heureuse

    Posté par  . Évalué à 1.

    Pour les scanner, j'ai lu que Mustek développait les drivers pour Linux, ce qui serait remarquable, si quelqu'un pouvait confirmer.

    Et c'est sans doute pour ça que le vieux Mustek sur port parallèle que j'ai récupéré à marché du premier coup (enfin presque, un utilisateur normal n'avait pas accès au port parallèle, et pour le root, j'avais un message efficace pour dissuader l'usage de xsane sous root).

    A noter que ce même scanner ne marche pas du tout sous Windows XP (pour une fois que ce n'est pas dans l'autre sens).
    • [^] # Re: scanner + linux : expérience heureuse

      Posté par  . Évalué à 1.

      Moi sous win mon scanner marchait, mais au prix de deux acces disque par seconde particulierement bruyant, et ce a partir du moment ou Twain se lancait, meme lorsque le scanner ne faisait rien.
      Le faire tourner sous linux a donc été une délivrance (de toute facon aujourd'hui je n'ai plus windows)
  • # Re: scanner + linux : expérience heureuse

    Posté par  . Évalué à 1.

    Est ce que les scanners recents sont rapides ?
    Parce que le mien (un Epson 1250 avec une puce Plustek) met plus d'une minute pour un scan A4 couleur en 200 dpi, se que je trouve assez lent.
    • [^] # Re: scanner + linux : expérience heureuse

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Je crois que tu a fait un connerie :)
      Fallait pas prendre ce modele, non on a un 2400 et il marche plutot pas mal.

      Rq: Attention pour les epson-usb il peut etre necessaire de modifier le fichier /etc/sane.d/epson.conf:
      # epson.conf
      #
      # here are some examples for how to configure the EPSON backend
      #
      # USB scanner - only enable this if you have an EPSON scanner. It could
      # otherwise block your non-EPSON scanner from being
      # recognized.
      # Depending on your distribution, you may need either the
      # first or the second entry.
      #usb /dev/usbscanner0
      usb /dev/usb/scanner0
  • # Re: scanner + linux : expérience heureuse

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je lis de plus en plus souvent des posts de personne qui migrent définitivement sous linux leur PC.
    Et cette tendance est flagrante (autours de moi c'est pareil, j'aide de plus en plus de monde à migrer).
    L'avez-vous remarqué ??

    PS: j'ai adopté la même approche pour acheter ma tablette graphique.
    Conclusion: méthode imparrable pour les prix et la compatibilité.
    • [^] # Re: scanner + linux : expérience heureuse

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Moi je remarque pas mal d'essai de linux, mais surtout énormément de "conversion" à firefox. A mon avis, outre la légerté, il à l'énorme avantage de pas avoir la "skin" immonde de base de mozilla, qui fait penser à netscape...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.