• # Rien de neuf au final

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    On les disait mort sur l'année 2018, on est en 2019 et on ressort la même chose.

    C'est vrai qu'ils se sont fait prendre de vitesse sur la monétisation de tout ça. Les ordonnanceurs et autres surchouches K8s sont ce qui est utilisé par les plus grands comptes et que la partie principale de leur ancien dev n'est que le moteur d'un outil tier, donc non monétisable (ou juste à la marge, mais ça ne fera clairement pas le chiffre voulu par les investisseurs).

    Mais faut pas tout jeter non plus. Il faut voir si leur version Enterprise n'attaque pas plus sérieusement les grands comptes qu'un écosystème comme k8s ne saurait le faire. La présence de vrai outil d'audit et de rapport pdf de consommation peux avoir bien plus de valeur au yeux de ceux qui sont près à payer pour un tel outil qu'une meilleure intégration pour automatiser le déploiement d'un loadbalanceur.

    Si par contre ils tentent de jouer les muscles sur la partie technique face à Kubernetes là c'est sûr, c'est trop tard.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.