• # SAIP

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    C'est pas trop tôt. Il a fallu qu'ils jouent d'abord avec leur application mobile SAIP, nous faisant perdre du temps et de l'argent (et peut être des vies?).

    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

  • # "révolution"?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    J'adore le "C’est évidemment une révolution dans l’alerte à la population" qui serait apparemment une citation du ministre de l'intérieur. Je veux dire, c'est très bien qu'on ait enfin un système d'alerte national. Comme Ted, j'ai envie de dire "c'est pas trop tôt", mais révolutionnaire? Au Japon ou en Corée, ils ont ça depuis quoi… 10? 20 ans? (j'en sais rien, mais longtemps, plus de 10 ans en tous cas, ça c'est certain)

    Ce dont ils parlent, c'est pas comme si c'était de la nouvelle technologie. C'est de l'ancienne technologie cellulaire que plusieurs pays ont utilisée avec succès depuis longtemps pour prévenir de diverses catastrophes.

    Alors c'est très bien que la France se dote d'un tel système et c'est aussi une bonne chose d'en parler et d'en faire la promotion. Mais c'est pas la peine de faire dans le marketing bullshit. Un peu d'humilité n'a jamais fait de mal, surtout si on a 20 ans de retard dans la mise en place d'un tel système (d'ailleurs je sais pas trop où ça a été développé, mais d'après Wikipédia, la première démo aurait été faite à Paris en 1997, c'en est presque triste!). En tous cas, c'est plus une révolution depuis longtemps, c'est pas hype, soyons clair, c'est de la bonne vieille technologie cellulaire d'antan, bien stable et puissante, à un niveau protocolaire assez bas, j'imagine (en tous cas, pas besoin "d'app" ou autre truc inutile qui fait briller dans les réceptions). 🙄

    Aussi je ne suis pas du tout expert dans ce protocole, mais 50 millions d'euros pour mettre ce service en place… c'est pas juste énorme? Ils ont besoin de combien d'employés à temps plein? Ils prévoient d'envoyer des messages d'alerte tous les jours ou quoi? Ou alors il faut forcément des chiffres exorbitants dans tout projet gouvernemental, c'est comme ça, on discute pas? Ou bien il me manque des infos?

    Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

    • [^] # Re: "révolution"?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Il me semble que comme c'est une demande de l'état, les opérateurs peuvent envoyer la facture pour l'intégration du système dans leur infrastructure.

      D'ailleurs, je crois me souvenir que c'était la justification de passer par l'application à l'époque : "moins cher" (ha ha ha…) car pas besoin de rembourser les FAI pour intégrer le système chez eux.

      • [^] # Re: "révolution"?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 27/09/20 à 22:15.

        En gros, ce que tu es en train de me dire, c'est que l'état doit passer par les divers opérateurs téléphoniques, donc comme il n'y a pas le choix, ceux-ci peuvent juste facturer ce qu'ils veulent, même si c'est des tarifs aberrants? Ou j'ai pas compris?

        Parce que si c'est le cas, on marche un peu sur la tête. Je dis pas qu'il faut pas payer le service mais faut pas non plus abuser. Inversement on devrait même pouvoir considérer cela comme une obligation pour un opérateur téléphonique, à savoir pouvoir relayer un message d'alerte immédiatement (tout comme divers types de compagnies ont diverses obligations légales pour avoir le droit d'exercer). Que l'état avance les frais ou rembourse, c'est acceptable. Mais que cela soit juste un super business additionnel et une occasion de facturer des dizaines de millions d'euros d'argent public, là c'est pas normal.

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.