Journal Vente forcée dans "60 Millions de consommateurs"

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
29
mai
2005
Dans le "60 Millions de consommateurs" N°395 de juin 2005, on peut lire à la page 10 une bonne nouvelle :
"Refuser Windows, c'est possible!

[...]Lorsque vous achetez un PC dans une grande surface, vous payez pour [...]
Windows, Word, Excel,... Or, vous avez le droit de les refuser. Le ministre
chargé des questions de consommation vient de prendre position sur ce sujet
sensible en réponse à deux questions posées par des parlementaires. Il a
confirmé que l'article L.122-1 du code de la consommation sur la vente
subordonnée s'applique à ce cas.
Ce dernier (Le consommateur) est donc en droit de demander la désactivation
des logiciels et le remboursement de leur prix."

Je ne l'ai pas personnellement (info issue de la mailing liste de starinux) lu mais si d'autres peuvent confirmer ...


Dam
  • # Alternative possible ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Je n'ai pas le magazine en question sous les yeux (je tâcherai de regarder) mais y a t-il un descriptif des alternatives avec cette bonne nouvelle ?

    Car pour le M. Tout-le-monde, refuser Windows ça n'évoque pas forcément grand chose (dans le pire des cas "Ouais je refuse XP familial comme ça mon cousin m'installera XP Pro").

    Il faudrait dans l'idéal un minimum de présentation de Linux (Mandriva ou Ubuntu ?) et quelques logiciels comme OpenOffice.org et Firefox pour que l'essai soit transformé.
  • # Il ne s'agit pas de dire, mais de faire

    Posté par  . Évalué à 10.

    Le plan média du ministre en question est très bien fait. Chaque fois qu'une association de consommateurs ouvre un dossier (contamination nucléaire, vente forcée etc...) il organise une conférence de presse quelques heures avant pour donner l'impression qu'on s'occupe de nous. Hors ce que dit le ministre, les juges n'en ont rien à faire. C'est la loi, et dans ce cas de figure la doctrine reglementaire qui répond à ce genre de problèmes. Plutot que de faire des conférences de presse qui en général ne débouchent sur rien de concret, il ferait mieux de les réviser, ces lois. Il avait le temps, non. A quand le site qui archiverait ce type de déclarations pour les confonter à la réalité 12 ou24 mois plus tard.
  • # Dure de faire appliquer cette loi !

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Je me rapelle a l'époque (1 an en arrière) lorsque je me suis acheté un pc portable j'ai envoyé un mail a assus pour leur demander le détail des prix (conformément a la loi...) et j'ai aussi demander si il était possible d'avoir un pc sans windows. Aucune réponse de leurs part....Je me suis donc tourner vers Xbook qui mon monté un pc comme je le voulé! donc sans windows :p (en plus le SAV est a coté de chez moi!)

    http://www.xbook-computer.com/(...)

    (c'était pas de la pub mais c'est juste que j'en suis trés content)
    • [^] # Re: Dure de faire appliquer cette loi !

      Posté par  . Évalué à 7.

      C'est nul ce genre de marketing.

      Avec le même prix et peut-être moins cher, on peut avoir un portable de meilleur qualité + le windows.
      C'est fou de payer plus cher juste pour ne pas avoir le windows.
      • [^] # Re: Dure de faire appliquer cette loi !

        Posté par  . Évalué à 2.

        Ce n'est pas fou, c'est simplement raisonner en prenant en compte d'autres paramètres que le prix, des considérations d'ordre éthique et politique entrent alors en ligne de compte. Personellement, je n'ai pas résolu cette question puisque je n'ai pas toujours pas acheté de portable :) Une chose est sûre, quand je lis des choses comme http://linuxfr.org/~nicOnicO/18268.html(...) , je ne souhaite pas verser le moindre centimes à Microsoft.
    • [^] # Re: Dure de faire appliquer cette loi !

      Posté par  . Évalué à 2.

      L'asus que j'ai acheté il y a trois ans et demi, je l'ai acheté sans OS (pour ridiculement moins cher qu'avec).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.