Journal Partition auto

Posté par .
Tags : aucun
0
29
mar.
2005
Salut,

Je reviens à la charge avec mon projet d'install automatique. Je suis bloqué depuis plusieurs jours sur l'épineu problème du partitionnement. Nous avons une façon bien précise de faire nos install, j'aimerais donc reproduire cette étape, mais de façon automatique.

J'ai trouvé sfdisk qui peut etre utilisé en ligne de commandes ou grâce à un fichier contenant les informations des partitions. Malheureusement, il parle en block et malgré toute les docs que j'ai lu, je n'ai pas trouvé de méthode pour arriver à déterminer la taille en block d'une partition par rapport au Cylindre, Tete et secteur (que j'arrive facilement a recuperer avec quelques lignes de scripts).

Un peu las de stagner, je me demandais si vous ne connaitriez pas un outil capable de fonctionner en ligne de commandes, ou bien avec un fichier de conf, pour partitionner un disque. Un des gros avantages de sfdisk c'est qu'il calculé automatique les paramètres non passés. Ce qui m'arrange particulierement pour la derniere partition qui fait le reste de la capacité du disque.

Quelques liens ca peut être utile:

- http://forum.hardware.fr/forum2.php3?config=hardwarefr.inc&post(...)
- http://www.delafond.org/traducmanfr/man/man8/sfdisk.8.html(...)

Merci d'avance.
  • # la roue?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Tu as regardé comment font les outils de redhat par exemple?
    Par exemple, j'ai des trucs du genre dans un fichier kickstart:

    clearpart --all

    part / --size 5120 --ondisk hda --fstype ext3
    part swap --size 2048 --ondisk hda --fstype swap
    part /usr/vice/cache --size 1024 --ondisk hda --fstype ext2
    part /var --size 2048 --ondisk hda --fstype ext3
    part /tmp --size 1024 --ondisk hda --fstype ext3
    part /pool --size 5120 --ondisk hda --fstype ext3 --grow

    ce qui semble parler en bytes ...
    • [^] # Re: la roue?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      fais des recherches sur anaconda, c'est l'outil qu'utilise redhat pour ses installs automatiques... Je sais pas si les autres distros l'utilisent ou ont un équivalent...
      • [^] # Re: la roue?

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour vos réponses :)

        J'y avais pensé mais n'ayant pas de redhat/fedora sous la main je pouvais pas voir ce qu'il se passait.

        Je dl et puis je vais faire peter un coup de vmware :)

        Thx.
      • [^] # Re: la roue?

        Posté par . Évalué à 2.

        SUSE a Autoyast, qui a des fonctionnalités assez sympas (et à mon avis proches de celles d'Anaconda). Ca s'appelait ALICE avant la SUSE 8.

        Doc (officielle ?) d'Autoyast:
        http://www.suse.de/~nashif/autoinstall/9.1/html/(...)
  • # echo + fdisk

    Posté par . Évalué à 3.

    Tu peux essayer une ou deux fois un "fdisk" manuel, noter les valeurs passées et lancer une commande echo qui envoie tout à fdisk. Admettons que tu veuilles créer une partition swap de 100Mo et une autre partition "linux" (ext2, ext3, reiserfs, peu importe) occupant le reste du disque /dev/hdx. Ca donne ça :

    echo "o
    n
    p
    1
    1
    +100M
    t
    83
    n
    p
    2


    w" | fdisk /dev/hdx

    Attention cela dit car fdisk "saute" parfois des questions. Ainsi quand il s'agit de changer le type de partition et qu'il n'y en a qu'une, fdisk ne demandera pas sur laquelle agir. Bon c'est une astuce qui n'est pas forcément "intellectuellement satisfaisante", certes, mais qui en pratique marche très bien. Je l'utilise pour du clonage de machines linux, notamment.
    • [^] # Re: echo + fdisk

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci beaucoup pour ta réponse. Elle m'évite bien des recherches et des fouilles interminables dans les sources d'anaconda et autre :)

      Je ne pensais pas que je pouvais utiliser fdisk de la sorte. Ca marche au poil, merci beaucoup !

      Pour ceux que ca interesse, voici mon fichier de commande, disons que ca servira toujours à quelqu'un (notez que ca supprime ce qu'il peut y avoir avant, donc nikel si reinstall d'un serveur).

      d
      1
      d
      2
      d
      3
      d
      5
      n
      p
      1

      +512M
      n
      p
      2

      +512M
      t
      2
      82
      n
      p
      3

      +2048M
      n
      e


      n

      +2048M
      n


      w


      Ca fait (apres format pour ma part)

      / de 512mo
      swap de 512 mo
      /usr de 2048mo
      /var de 2048mo
      le reste du reste du disque :)

      Enjoy, merci encore !

      Guillaume
      • [^] # Re: echo + fdisk

        Posté par . Évalué à 1.

        Content d'avoir pu aider... :)

        Tu peux remplacer tes "d 1 d 2 d 3"... au début par "o" qui recrée une table de partitions "toute propre" et vide. Attention encore car selon le contexte et la version de fdisk, il arrive qu'il pose certaines questions ou non selon qu'il peut déduire la réponse.

        Un "man fdisk" m'indique que tu peux aussi creuser du côté de "sfdisk" qui semble plus fin que fdisk pour des partitionnements automatisés et plus sécurisant qu'un "echo xxx|fdisk" de par sa conception.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.