Journal Inquiètudes à l'INSA de Lyon

Posté par .
Tags : aucun
0
30
nov.
2004
Les étudiants de l'INSA de Lyon, en particulier ceux des départements NTIC (Informatique et Télécom) voient la multinationale tristement célèbre s'implanter de plus en plus durablement sur leur campus. En effet, après avoir souscrit à l'offre MSDN Academic Alliance, l'INSA de Lyon ouvre à présent les portes de son Centre de Ressources en Informatique. Certains étudiants sont d'ailleurs d'ores et déjà employés par Microsoft à faire du "support technique" pour l'Éducation Nationale dans les murs de l'école.

Une "journée Microsoft-France" a récemment été annoncée, avec notamment au programme: présentation de la "cellule SupporTech INSA .Net" mais également une table ronde sur le thème "l'informatique: une industrie citoyenne ?". Parmi les participants à ce débat (en public), C. Aulnette (PDG Microsoft-France), M. Trégouët (sénateur), ..., et pour seul étudiant Boris Daix, 5e année en informatique et membre actif du GUL INSA "le Groupe des Pingouins Libres" (GPL).

Cette journée aura lieu le jeudi 2 décembre. Espérons qu'il ne s'agira pas d'une journée trop noire pour le Libre à la Doua (campus Lyon1): un rassemblement, soutenu par GPL, SUD-Éducation et UNEF est proposé à 16h devant le lieu de célébration de ces sinistres épousailles...

Liens:
Journée Microsoft-France à l'INSA de Lyon
http://www.insa-lyon.fr/pg/index.php?Rub=3&Ac=182(...)

Partenariat Microsoft - INSA
http://www.microsoft.com/france/education/admin/temoignages/default(...)

Appel au rassemblement
http://neryel.nerim.net/tracts/(...)

Contrat-cadre Microsoft - Éducation Nationale
http://www.educnet.education.fr/chrgt/MS-Av-3-Support-15-12-03.pdf(...)

le Groupe des Pingouins Libres (GPL)
http://gpl.insa-lyon.fr/(...)
  • # licences windows?

    Posté par . Évalué à 6.

    Ici a l'UTC (Université de Technologie de Compiegne), cela va un peu mieux. Bon on voit quand même arriver des licences Windows XP a - de 10¤ (mais je ne sais pas encore si c'est familial ou pro). J'ai entendu dire que dans d'autres ecoles d'ingenieurs, les licences etaient gratuites??

    Initiative interessante du service informatique: les etudiants ont pu acheter des ordinateurs portables a prix reduits grace a l'ecole, et le service informatique a fait installer une Fedora Core 2 sur tous les portables achetés. Résultat: la moitié du disque dur pour linux, et un joli multi boot pour combler le tout. Un moyen assez bon de faire découvrir le libre aux étudiants.

    Des initiatives similaires du côté de chez vous?
    • [^] # Re: licences windows?

      Posté par . Évalué à 6.

      Oui l'UTC a aussi souscrit au MSDN Academic Alliance, qui je le précise ne couvre pas la suite Office. C'est un point important je pense.

      En ce qui concerne l'infrastructure, tout tourne (ou presque) sur du Linux / Unix, et ce n'est pas prêt de changer. C'est du Linux pour les services réseaux (DNS, DHCP, Squid, relais de messagerie, ...) et il reste quelques Unix propriétaires (Tru64 pour les serveurs étudiants et du personnel, Solaris pour certaines appli qui ne tournent que dessus).

      Après effectivement, au niveau postes clients pour l'enseignement c'est du XP... C'est bien malheureux, mais bcp sont perturbés si on leur change leur environnement et vont arguer qu'ils ne font pas de l'info, mais de la bio, de la chimie ou autre et qu'ils n'ont pas de temps pour réapprendre à utiliser un autre système.
      • [^] # Re: licences windows?

        Posté par . Évalué à 4.

        Si je me souviens bien, la dernière fois que je me suis connecté à epsilon (accès ssh depuis l'extérieur de l'UTC qui existait à l'époque où j'y étais), c'était du HP-UX. Il y avait encore du Digital Unix et relativement peu de Linux (je suis parti en 2002). Cela dit, même si j'ai beaucoup apprécié mes cours d'info sous Unix, je trouve que mes connaissances windows à la sortie de l'UTC étaient vachement légères pour ne pas dire absentes (que de la bureautique ou presque).
        • [^] # Re: licences windows?

          Posté par . Évalué à 3.

          Epsilon (relai SSH) a toujours été sous Linux, il n'y a jamais eu d'HP/UX (hormis une machine négociée il y a trèèès longtemps par des étudiants avec HP et qui ne sert plus depuis des années). Les machines Linux ne sont pas "visibles" à proprement parler des utilisateurs, mais je t'assure que c'est le système dominant pour les serveurs. Pour Digital Unix, effectivement, ça a évolué en Tru64, ce que je mentionnais avant.
    • [^] # Re: licences windows?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'UTC ça rox !
  • # Situation à l'ENSIMAG

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pas très loin de Lyon, à Grenoble, nous avons aussi notre club Microsoft ( http://clubms.imag.fr/(...) ) et le programme MSDNAA. Ca avait fait beaucoup de bruit il y a quelques années, mais finalement la cohabitation se passe plutôt bien. On continue à tout faire sous Unix (Solaris en 1ere et 3eme année, AIX en 2eme année, quelques TPs sous Linux et FreeBSD). La seule salle de PC sert surtout de cybercafé pour tout le campus : on a un truc basé sous Windows TSE pour ouvrir une session Windows depuis les terminaux X.

    Le club MS est assez peu actif comparé au club GNU/Linux. On a juste eu droit à une conférence sur Services For Unix en octobre qui était assez peu convaincante. Pour contrer MSDNAA, le club GNU/Linux offre des services similaires : on prête des CDs de distribution (le graveur et les CD-R sont fournis par l'école).

    Pour la situation à l'INSA, je ne pense pas que ce soit une bonne approche de protester violemment contre MSDNAA. Si vous le faites, vous allez vous mettre tous les élèves à dos. Par contre, profitez en pour demander des sous/du support matériel, et mettez en place un prêt de CD (si c'est pas encore le cas).

    Si vous vous lancez là dedans, contactez nous (nous = club GNU/Linux de l'ENSIMAG / Télécom) : on a une appli pour gérer les prêts (d'ailleurs faudrait qu'on la réécrive plus proprement), et on travaille sur un dérivé d'Ubuntu adapté aux besoins des élèves en école d'ingénieurs.
    • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

      Posté par . Évalué à 6.

      > Pour la situation à l'INSA, je ne pense pas que ce soit une bonne approche de protester violemment contre MSDNAA. Si vous le faites, vous allez vous mettre tous les élèves à dos.

      Ca vaut quand même le coup de souligner le côté insidieux de la chose, d'expliquer aux étudiants que ms est tout sauf désintéressé sur ce coup là, et de décortiquer la licence si nécessaire : à l'ensimag en tout cas, il me semble que la licence interdisait l'utilisation pour autre chose que du boulot universitaire (ie pas possible de bosser pour la junior entreprise avec par ex), et qu'elle prenait fin dés qu'on quittait l'école (du moins c'est ce que j'en avais compris à l'époque). Assez bizarrement, l'étudiant payé par microsoft pour mettre tout ça en place était très réticent quand on lui demandait des détails au sujet des conditions exactes de mise à disposition des cds, je crois que ça avait pas été évident du tout de réussir à voir la licence en question...
      • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        La licence interdit aussi la publication de certains benchmarks. Par exemple, il est interdit de publier un benchmark entre IIS et un autre logiciel sans l'accord de Microsoft.

        La licence ne prend pas fin a la sortie de l'ecole: on peut continuer a utiliser les logiciels deja installes. Seulement, on ne peut plus les reinstaller, meme si on change d'ordinateur.

        Je ne sais meme pas si on peut se servir des licences MSDNAA pour faire les TP, cf articles 4.9 et 4.12. Je n'ai pas tres bien compris.

        Bon, il n'y a rien de tres grave... On peut toujours acheter une licence complete si on veut faire plus de choses.

        La licence complete en ce qui concerne l'ENSIMAG est la:

        http://www.msdnaa.net/EULA/EMEA/French.aspx(...)
      • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

        Posté par . Évalué à 3.

        Tu veux parler du 'MSDN End User License Agreement' par exemple : http://www.msdnaa.net/EULA/EMEA/French.aspx(...)

        Un guide rapide (en anglais) bien plus clair pour le commun des mortels que nous sommes : http://msdn.microsoft.com/academic/program/usageguide/(...)

        Quelques passages du EULA :

        "De manière générale, pour chaque licence d’utilisation du Produit que vous avez acquise, une seule personne physique est autorisée à utiliser le Produit conformément aux termes de ce CLUF."

        Donc la famille n'a pas le droit d'utiliser votre pc ... Remarque je vois bien l'étudiant avec sa copine non geek : ah non si tu veux utiliser mon pc tu es obligé de choisir linux au démarrage parceque tu n'as pas le droit de te servir de mon windows !

        "Autorisation d’utilisation des données. Vous autorisez Microsoft et ses filiales à collecter et à utiliser les informations techniques que vous leur fournissez dans le cadre des services d'assistance relatifs au Produit. Microsoft s’engage à ne pas utiliser ces informations techniques sous une forme qui vous identifierait personnellement."

        Super, sa me rappel msn ...

        "4.9 Utilisation à des fins de production. Le Produit ne peut être utilisé qu’à des fins de développement, tel que décrit dans le présent CLUF, et ne peut être utilisé dans un environnement de production, sauf si une telle utilisation est permise en vertu du Contrat Relatif au Composant qui est fourni avec le COMPOSANT concerné et si cette utilisation n’est pas autrement régie par l’article 3 de ce CLUF."

        Bon sa sa ne m'étonne pas, mais sa limite déjà pas mal les choses. Enfin sa dépend de ce qu'ils entendent par 'un environnement de production', un site web hébergé chez moi en est un ?

        Puis après on arrive à des trucs marrants (je cite sans contexte, juste que le passage semble bizarrement traduis) :

        EN OUTRE, IL N’EXISTE AUCUNE GARANTIE DE PROPRIETE, DE JOUISSANCE PAISIBLE, D’ABSENCE DE TROUBLE DE POSSESSION, DE CONFORMITÉ À LA DESCRIPTION OU D’ABSENCE DE CONTREFAÇON EN CE QUI CONCERNE LE PRODUIT.

        Et java a le droit à une paragraphe rien que pour lui (troll detected) :

        12. REMARQUE SUR LA PRISE EN CHARGE DU LANGAGE JAVA. LE PRODUIT PEUT INCLURE UNE PRISE EN CHARGE DE PROGRAMMES ÉCRITS EN LANGAGE JAVA. LA TECHNOLOGIE JAVA N'EST PAS TOLÉRANTE AUX PANNES ET N'EST PAS CONÇUE, FABRIQUÉE OU DESTINÉE À ÊTRE UTILISÉE OU VENDUE EN TANT QU’ÉQUIPEMENT DE CONTRÔLE EN LIGNE DANS DES ENVIRONNEMENTS À RISQUES DONT LES PERFORMANCES NE DOIVENT SUBIR AUCUNE DÉFAILLANCE, TELS QUE LES INSTALLATIONS NUCLÉAIRES, LA NAVIGATION AÉRIENNE OU LES SYSTÈMES DE COMMUNICATION AÉRIENS, LE CONTRÔLE DU TRAFIC AÉRIEN, LES APPAREILS DE RÉANIMATION OU LES SYSTÈMES D'ARMEMENT, POUR LESQUELS LES DÉFAILLANCES DE LA TECHNOLOGIE JAVA PEUVENT DIRECTEMENT PROVOQUER LA MORT, DES PRÉJUDICES CORPORELS OU DE GRAVES DOMMAGES MATÉRIELS OU À L'ENVIRONNEMENT. Microsoft s’est contractuellement engagée, vis-à-vis de Sun Microsystems, Inc., à donner cet avertissement.

        On notera aussi que dans le guide rapide, il est précisé si j'ai bien compris que tu as le droit de garder les logiciels même si l'école rompt le contrat :

        If a department decides not to renew the MSDNAA membership, it may continue to use the software installed prior to the membership’s expiration for the purposes described herein. However, the software may no longer be made available to students, faculty, or staff, nor may it be installed on new departmental machines.

        Pour un usage scolaire seulement, donc une fois vos études fini, format c: s'il vous plait.

        Pour le post précédant :
        Ca vaut quand même le coup de souligner le côté insidieux de la chose

        Sa vaut surtout le coup de préciser que ces logiciels ne sont valables __que__ dans un usage pédagogique, afin de vous habituer à utiliser ces logiciels sans trop avoir de droits dessus non plus et pouvoir passer à la caisse ensuite ...
        • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

          Posté par . Évalué à 2.

          « Ca vaut quand même le coup de souligner le côté insidieux de la chose

          Sa vaut surtout le coup de préciser que ces logiciels ne sont valables __que__ dans un usage pédagogique, afin de vous habituer à utiliser ces logiciels sans trop avoir de droits dessus non plus et pouvoir passer à la caisse ensuite ... »

          Le but non avoué de la manoeuvre est pas de t'habituer à utiliser des logiciels ms pour que tu les achètes en sortant de l'école, mais que tu t'habitues à l'environnement ms et que comme ça, quand t'arrive sur le marché du travail, tu demandes gentiment à ta boîte de bosser sur des logiciels microsofts et à utiliser des technos ms. En plus, c'est des gentils ms, ils t'ont filé plein de logiciels gratos pendant tes études, donc c'est normal de leur rendre la pareil.
        • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

          Posté par . Évalué à 1.

          "Autorisation d’utilisation des données. Vous autorisez Microsoft et ses filiales à collecter et à utiliser les informations techniques que vous leur fournissez dans le cadre des services d'assistance relatifs au Produit. Microsoft s’engage à ne pas utiliser ces informations techniques sous une forme qui vous identifierait personnellement."

          Super, sa me rappel msn ...


          Ah ben oui c'est clair, quand t'appelles le support technique et qu'ils te demandent ta config surtout ne repond pas ! C'est pour t'espionner hein, surtout pas pour essayer de trouver le probleme !

          Quand a l'article sur la garantie, si il te plait pas faudra dire a Stallman de l'enlever de la GPL aussi.

          L'article sur Java est la car Sun oblige tous les gens ayant une licence Java a le mettre, MS n'a pas le choix. Suffit de chercher sur le web pour se rendre compte que c'est present dans plein d'autres licences.
          • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

            Posté par . Évalué à 3.

            Quand a l'article sur la garantie, si il te plait pas faudra dire a Stallman de l'enlever de la GPL aussi.

            Du calme ... , j'ai juste trouvé la traduction bizarre : "DE JOUISSANCE PAISIBLE - D’ABSENCE DE TROUBLE DE POSSESSION."

            L'article sur Java est la car Sun oblige tous les gens ayant une licence Java a le mettre, MS n'a pas le choix. Suffit de chercher sur le web pour se rendre compte que c'est present dans plein d'autres licences.

            Pour java c'est la première fois que je vois sa et sa m'a fait rigoler, je n'en reproche rien à MS (vive la parano quand même) !

            Ah ben oui c'est clair, quand t'appelles le support technique et qu'ils te demandent ta config surtout ne repond pas ! C'est pour t'espionner hein, surtout pas pour essayer de trouver le probleme !

            Je ne lis pas souvent de licences et n'ai aucune connaissances juridiques, mais cette clause me parrait complètement stupide si elle n'est la __que__ pour dire que le gars que t'as au bout du fil a le droit d'écouter ce que tu lui dis ...
            • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

              Posté par . Évalué à 2.

              mais cette clause me parrait complètement stupide si elle n'est la __que__ pour dire que le gars que t'as au bout du fil a le droit d'écouter ce que tu lui dis ...

              Non, cette clause dit que tu ne peux pas poursuivre le gars a l'autre bout du telephone pour t'avoir demande et avoir utilise les infos techniques pour resoudre ton probleme. Tu peux trouver ca stupide, mais c'est malheureusement necessaire pour eviter des proces debiles.
    • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

      Posté par . Évalué à 5.

      «Pour la situation à l'INSA, je ne pense pas que ce soit une bonne approche de protester violemment contre MSDNAA. »

      Ého, n'exagérons rien. D'abord, y'a rien de violent à un rassemblement, on ne sortira ni les cocktails molotov ni les barres de fer (enfin, normalement ^ ^).

      Ensuite, c'est pas spécifiquement contre MSDNAA, mais surtout contre l'accord cadre liant éducation nationale (et en particulier insa) avec Microsoft.

      Bref l'idée c'est pas "M$ ça su><e, Debian rul3z", mais "on pense que l'éducation nationale, qui est un service publique, doit être indépendante des multinationales".
      • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

        Posté par . Évalué à 2.

        > Ého, n'exagérons rien. D'abord, y'a rien de violent à un rassemblement, on ne sortira ni les cocktails molotov ni les barres de fer (enfin, normalement ^ ^).


        Pff, c'est plus ce que c'était les jeunes d'aujourd'hui, vous savez plus vous amuser :)

        > Bref l'idée c'est pas "M$ ça su><e, Debian rul3z", mais "on pense que l'éducation nationale, qui est un service publique, doit être indépendante des multinationales".

        Oubliez pas de militer contre les salles généreusement équipées par intel (avec la plaque de pub qui va bien et tout ça) de pc sous red hat alors :p
        • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

          Posté par . Évalué à 3.

          farpaitement ! c'est quoi ce matériel de multinationales fabriqué en Asie à vil prix par des enfants en bas age et sous-alimentés, tous ces Intel, AMD, VIA, ces fabriquants de composants, puces, chipsets pour remplir des ordinateurs, portables, téléphones et autres gadgets électroniques ?


          plus sérieusement, la France n'a absolument plus la main sur la conception et la fabrication de puces électroniques de haut niveau à l'heure actuelle... on a bien des usines sur notre charmant territoire, quelques grands noms sont bien implantés en France pour la recherche, mais que se passerait-il si plusieurs usines de processeurs ou de RAM subissaient des incidents divers ? (un tremblement de terre à Taïwan avait déjà foutu une belle pagaille).

          mieux, que se passerait-il si, suite à un climat économique très dégradé, on se livre carrément à une guerre économique avec ce pays de l'autre coté de l'Atlantique et ses alliés asiatiques (alliés naturels ou forcés) et que ces braves dirigeants nous refus-de-vente tout ce qui dépasserait la puissance d'un DX 4-100, en classifiant le reste de "militaire, interdit à l'exportation" ?

          même à l'échelle de quelques pays ("vieille europe"), ça serait une tache énorme que de refaire l'équivallent de ce qui équipe un PC (au sens large) à l'heure actuelle...

          l'existence et les pratiques monopolistiques de Microsoft m'indiffèrent presque totalement, en comparaison.
          • [^] # Re: Situation à l'ENSIMAG

            Posté par . Évalué à 1.

            Quand meme, je ne pense pas que l'Europe soit si en retard que ca, Thomson et Infineon par exemple sont loin d'etre des nains, Siemens non plus.

            Et je vois tres mal l'Asie se mettre a dos l'Europe entiere juste pour faire plaisir aux USA, parce qu'il faut bien realiser que l'UE reagira evidemment tres vite a toute attaque commerciale serieuse contre la France, et l'UE c'est un plus gros marche que les USA...

            Les USA n'ont que tres peu de pression commerciale a mettre sur la France maintenant que l'UE est la, ca s'est vu avec la guerre en Irak ou a part renommer les frites en "freedom fries" ils n'ont quasiment rien eu comme impact. Ils ne peuvent pas se permettre une guerre commerciale avec l'UE, ils ne sont pas assez fort economiquement pour ca.
  • # René Trégouët

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Pour rappel, ce brave sénateur avait été à l'origine, il y a 4 ans, d'une proposition de loi visant à imposer les LL dans les administrations, en France.

    Reste à savoir quelle est sa position actuelle.
    • [^] # Re: René Trégouët

      Posté par . Évalué à 3.

      http://www.tregouet.org/(...)

      suite à ses prises de position sur les brevets logiciels, je me suis inscrit à sa newsletter, que je lis régulièrement (un récap des news technos de la semaine)

      il est de droite (ump je crois), mais ses prises de position ont l'air d'être dictées par le bon sens.
      il me redonne en quelque sorte l'espoir de voir apparaitre un jour d'autres hommes politiques avec une saine ouverture d'esprit -autre que celle rendue necessaire pour arriver à un consensus-.

      après une petite recherche, un fiche récap de ses actions en tant que sénateur :
      http://www.senat.fr/senfic/tregouet_rene86047k.html(...)
  • # La situation à Supélec ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Chez nous, c'est pas tout rose, mais on y travaille. L'école propose des portables aux élèves avec un dual boot, mais le hic c'est que la qualité de l'installation est assez médiocre, aussi bien pour le XP pro que pour la Fedora Core 2 (ce sont des images disques).

    Le Rezo (l'association qui s'occupe du réseau de la résidence) organise des installs party interne et aide abondament les personnes sous Linux, tout en encourageant l'utilisation de Firefox/Thunderbird aux élèves. Du coté des élèves, ca passe assez bien mais pour l'administration et les profs, y'a encore beaucoup de boulot.

    Nous ne perdons pas espoir ...
  • # Lyon 1 c'est mort.

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour contraster avec Grenoble, je me permet de vous exposer le désespoir dans lequel me plonge le réseau de mon université (Lyon1- la Doua) : que des clients windows, certains il est vrai en double boot avec fedora.
    Mais comme pour eux l'authentification réseau ça veut dire pour un script qui upload /etc/passwd le soir à minuit sur tout les postes, et que ce script ne marche que si le PC est sous Fedora à ce moment, mon login de d'étudiant de première année n'est toujours pas accepté.

    Y'a aussi :
    -des PCs qui cherchent à booter sur le réseau avant les disques locaux (j'ai même pas cherché à les cracker du coup)
    -ma Debian installée en douce sur un poste qui démarrait plus. Elle est en accès publique, et du coup des gars depuis peu jouent à la saboter régulièrement --_--
    -pleins de windowsiens, et seulement 2 GNUistes (que je salue)
    -l'innarable msoffice, son copain Norton, quicktime dans la barre des taches... jusqu'à une heure a démarrer des scripts bizarres au démarrage sur leur unique cable 10Mbps sans switch pour 200 PCs (cas du batiment Ariane où se trouvent les PCs en accès publiques)

    Bon, niveau serveur, j'ai vu:
    -un énorme serveur biprocesseur sous win2003 pour une "plateforme éducative" (en "ASP.net et MSQL") lourde, incroyablement buggée ("erreur adodb" - "erreur de syntaxe dans le fichier machin.inc" etc), et compatible avec IE seulement. Il diffuse des fichiers MSoffice et plante quand on est plus de 84 en TP dessus.
    -un système d'authentification kereberos. Nos mot de passes et logins sont nos numèros étudiants, et on nous interdit de les changer.
    -des redhat 5.3 sans mises à jour, des imprimantes avec "" comme mot de passe adminstrateir, ...

    J'arrête là parce que j'ai envie de pleurer.
  • # Précision

    Posté par . Évalué à 3.

    "l'INSA de Lyon ouvre à présent les portes de son Centre de Ressources en Informatique."

    Je travaille justement au CRI de l'INSA de Lyon et je n'ai pas du tout constaté de privilèges offerts à Microsoft. Contrairement à ce que cette annonce peut faire penser, les logiciels et systèmes libres ont un rôle prépondérant à l'INSA (et les premiers cycles travaillent d'ailleurs uniquement sous Linux).

    Cette journée "Microsoft-France" est selon moi plus un coup publicitaire qu'autrechose puisque notre entité (qui gère l'informatique au niveau de tout l'établissement) n'en est pas l'organisatrice, et n'a d'ailleurs même pas été consultée.
    • [^] # Re: Précision

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci d'avoir rappelé que les entités de l'INSA de Lyon, dont le Premier Cycle dont je m'occupe, n'ont pas été consultées dans cette opération de promotion.

      Je veux témoigner ici que l'ensemble des machines mises à disposition des étudiants du Premier Cycle de l'INSA de Lyon sont sous GNU/Linux (Fedora) et que tous les logiciels utilisés en enseignement (sauf pour la construction - fabrication) tournent sous ce système. Pour ce dernier cas recalcitrant, nous avons recemment abandonné SolidConcept (pour lequel aucune version Linux n'était envisagée) pour SolidEdge, pour lequel une version Linux nous a été promise cette année.

      Tous ces logiciels sont disponibles légalement en téléchargements aux étudiants et enseignants . L'installation de GNU/Linux sur les machines personnelles est gérée par le LUG des étudiants (GPL).

      Enfin l'intégralité des serveurs du Premier Cycle ( authentification, Intranet, répertoires home...) est sous Fedora Core 2.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.