• # Re: Billou en Afrique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Résumé trollesque des propos :

    << Microsoft à la conquête de l'Afrique
    [...]
    Un programme qui a déjà débuté : dans une école de Namibie, des PC équipés de Windows sont venus remplacer les ordinateurs tournant sous GNU/Linux offerts par une ONG.
    [...]
    Foster Mijiga, conseiller du gouvernement namibien en matière de nouvelles technologies, avance pour sa part qu'"il s'agit d'un partenariat, pas d'un contrat. Je sais que SchoolNet pense que Microsoft est rentrée par une porte dérobée (backdoor, dans le texte, Ndlr). Mais ce n'est pas le cas. Il serait idiot de fermer la porte à ses partenaires".
    Une réaction pour le moins étonnante : en effet, le prix des logiciels reste quant à lui toujours "sujet à négociation", selon Mark East, responsable des solutions pour l'éducation de Microsoft Afrique... >>

    Comme quoi il ne faut pas vendre la peau du milliardaire...
  • # Re: Billou en Afrique

    Posté par  . Évalué à 2.

    Microsoft est la "meilleure entreprise du monde", car capable de fournir des logiciels à bas prix

    Ca m'étonnerai que l'ONG ait fait payer les PC et les logiciels !
    • [^] # Re: Billou en Afrique

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ils doivent être écoeurés leur race les pauvres bénévoles qui ont récolté les fonds et les connaissances necessaires pour apporter un atout technologique au tiers monde. Vlan ! c'est du terreau pour MS, sont même pas obligé de fournir le matos ! Juste de faire payer une galette. Je serais complètement abattu à leur place.
  • # Re: Billou en Afrique

    Posté par  . Évalué à 7.

    Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi remplacer les micros sous linux, ils en ont trop, qu'ils puissent se permettre de les enlever ?

    A moins qu'ils ne soient trop vieux pour pouvoir faire tourner W9x, ou XP ? De toute façon, ils auraient pu les garder pour un autre usage.

    <mode médisant>
    ... à moins que le contrat avec MS n'exige l'abandon des LL en échange de la fourniture de ses super-produits ?
    </mode médisant>
  • # Re: Billou en Afrique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    "Jusqu'où iront-ils ?"
    C'est tout simplement écoeurant...
    D'ailleurs rien que de parler de cette entreprise des boutons me poussent de partout...

    WeeChat, the extensible chat client

    • [^] # Re: Billou en Afrique

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      C'est clairement a gerber.

      Encore il n'y aurait rien, mais la y'a une ONG qui se fait chier la rondelle a fournir quelque chose, et qui est la depuis longtemps sur le terrain. MS arrive et fait table rase de tout cela. Aider l'ONG deja présente ? mais ca va pas non, ils repandent le mal, virez moi ces linux. Pitoyable...
    • [^] # Re: Billou en Afrique

      Posté par  . Évalué à 2.

      Non, non, c'est très bien au contraire, les ONG qui sont sous windows vont commencer à se poser des questions sur les outils qu'ils utilisent.

      http://allafrica.com/stories/200309250026.html(...)
  • # Re: Billou en Afrique

    Posté par  . Évalué à 1.

    On peut déjà voir qu'il font le distingo entre une ONG et microsoft :) microsoft peut étre considéré comme une organisation gouvernementale.

    Cela me rappelle les méthodes des cigaretiers, comme dans "le reste du monde" ça risque de ne plus étre aussi facile, on s'attaque à l'Afrique, là, au moins il ne se prendrons de procès pour abus de position dominante.
  • # Re: Billou en Afrique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Ben, perso, je trouve ca bien ...
    Je prefere voir les Namibiens utiliser des PCs fournis par Microsoft que 0 pc... (Dans l'article, il est bien préciser que MS fourni de l'aide à l'achat de PC et des PCS).
    La Namibie mérite de se développer ...

    Même si ces actions ne sont pas totalement déinstéressées, il ne faut pas oublier que MS et BG sont des gros donateurs niveau humanitaire et que je doute que ca soit calculé niveau marketing/fidélisation ..
    • [^] # Re: Billou en Afrique

      Posté par  . Évalué à 4.

      Même si ces actions ne sont pas totalement déinstéressées, il ne faut pas oublier que MS et BG sont des gros donateurs niveau humanitaire et que je doute que ca soit calculé niveau marketing/fidélisation ..

      Si MS donne, c'est qu'il a quelque chose à donner. Pourquoi a-t'il quelque chose? Beaucoup de chance. En cloisonnant le marché. En faisant payer cher des produits instables et aux inovations discutables. En rendant leurs clients captifs. En tuant toutes concurrences par des méthodes plus que douteuses. Bref si MS a du fric, c'est qu'il nous l'a extorqué.

      En plus si on fait un don aux USA, on peut le déduire des impôts. Donc BG payera moins d'impôts, agrandit son marché et passe pour le gars sympa.

      Ce qui serait intéressant, ce qu'il fournisse du matériel dans un secteur où MS n'a pas d'intéret (je sais c'est dur), mais si MS aidait à faire un réseau d'eau potable, des médicaments, de l'agriculture et que les grosses industries des médicaments .... fournissaient du matériel informatique, on aurait ainsi une séparation des intérêts. MS achéterait des médicaments génériques et les industriels fourniraient du matos standardisé avec des licenses libres.
  • # Microsoft pire que Nestlé

    Posté par  . Évalué à 2.

    Il y a pas mal d'années Nestlé vendait très peu cher du lait pour les nouvelles mamans africaines et ainsi changer le mode d'alimentation de leurs petits. Aujourd'hui Microsoft donne des PC pour tenir demain les africains et tout ça au nom de l'assistance !


    C'est tout simplement dégueulasse!
    • [^] # Re: Microsoft pire que Nestlé

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      C'est tout de meme différent. Le PC on peut toujours le jeter, le problème de l'alimentation autre qu'au lait maternel c'est que la mère ne peut pas revenir en arrière. Le pb du lait s'est d'ailleurs posé aussi en France où les industriels essayaient de s'imposer dans les hopitaux (au retour la mere n'a plus le choix).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.