Journal cohabitation ordinateur portable et de bureau

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
21
août
2006
Bonjour,

Je serais amené à utiliser un ordinateur portable pour mes déplacements. je serais plutôt interessé par un modèle ultraportable pas trop cher, et qui donc ne pourra donc pas remplacer mon desktop, notamment en raison de la carte graphique.

Par conséquent, il me faudra, d'une façon ou d'une autre, synchroniser les deux. Pour moi l'idéal serait d'avoir exactement le même /home sur les deux machines et de le synchroniser à chaque fois que je passe de l'une à l'autre. Faites-vous comme ça ? Avez-vous une autre méthode ?

Plus généralement comment faites-vous cohabiter votre ordinateur portable avec votre ordinateur fixe ?

Aussi, utilisez-vous votre portable sous linux ? Dans le cas contraire comment le faites vous cohabiter avec votre desktop sous linux ?
  • # unison

    Posté par  . Évalué à 7.

    Pour ma part j'utilise unison (http://www.cis.upenn.edu/ bcpierce/unison/) au dessus de ssh pour synchroniser mon home dir avec le serveur du boulot et ca fonctionne tres bien et c'est tres facile a mettre en place. Sous windows j'utilise juste la fonctionnalite de travail hors connexion des disques reseaux mais unison existe aussi sous windows.
  • # Versionning ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    ...et en plus, tu versionnes tous tes fichiers sous un bon petit CVS-like un peu couillu, qui te fait des diff binaires compressés...
  • # Unison.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

    Mais perso je synchronise une SD pour la placer sur le PC du bureau.

    En fait à la maison je suis tout le temps sur mon laptop qui dispose d'un lecteur de carte SD> La-dite carte SD contient uniquement les fichiers utiles et nécessaires à la fois au bureau et à la maison. Le tout se synchronise fort bien avec unison.

    Sinon mon portable est aussi sauvegardé sur une serveur distant par rsync au cas où.. :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.