Journal l'AFDEL sort la vaseline

Posté par .
Tags : aucun
0
8
mar.
2007
Après s'être fait claquer la porte au nez, après avoir trouvé des barreaux aux fenêtres, voila que cette association[1] (qui n'est qu'un faux-nez de Microsoft) veut profiter du calendrier électoral pour remettre le sujet des brevets logiciels sur table.

Cette fois, on oublie les méthodes de hussards, on se prépare à une action toute en «souplesse», mais la finalité reste la même: faire rentrer les brevets logiciels dans la légalité:
l'Association souhaite que « le schéma global concernant la propriété intellectuelle et les biens immatériels, logiciel inclus, soit clarifié ». Il faut sortir de « l'incertitude juridique », et « passer à une brevetabilité encadrée ». Globalement, l'AFDEL est en phase avec l'ESA (European Software Association), plutôt satisfaite du travail de l'Office européen des brevets [2]
Bref, rien de nouveau dans l'argumentaire, mais une démarche à surveiller tout de même.

[1] http://www.afdel.fr/ et http://www.afdel.fr/membres-afdel.php
[2] http://www.neteco.com/70765-afdel-logiciel-propriete-intelle(...)
  • # l'AFDEL sort la vaseline

    Posté par . Évalué à 5.

    C'est mieux que se faire enc... à sec.

    > on se prépare à une action toute en «souplesse»

    Ça donne presque envi.

    > Il faut sortir de « l'incertitude juridique », et « passer à une brevetabilité encadrée »

    Il faut sortir de « l'incertitude juridique », et « passer à l'interdition des brevets logiciels »

    Comme quoi, on a presque les mêmes objectifs que MS.
  • # ca y est, l'attachée de presse a commencé son boulot

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    là : http://www.vnunet.fr/fr/vnunet/news/2007/03/08/l-afdel-veut-(...)

    j'adore l'exemple donné... je pose la question :
    "Les algorithmes que nous utilisons sont connus, mais des années de travail ont été investis en particulier dans l’interface utilisateur. Or n’importe qui peut analyser ce travail et refaire la même chose en très peu de temps"

    C'est marrant, c'est exactement le même cas pour Gnu/linux et KDE, Gnome, XFCE ...
    Et pourtant, ils sont sous licence libre.
    Bref, argument bidon...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.