Journal Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
24
fév.
2004
Il n'y a pas si longtemps encore, j'étais capable de disserter de longues heures sur la nécéssité inéluctable d'une campagne de promotion, voire d'explication, pour lancer tout nouveau produit. En effet, l'homme est ainsi fait que l'inconnu (ou disons pour simplifier, tout ce qui ne fait pas partie de la sphère du commun) ne l'attire en rien, sauf quelques exceptions notables mais hélas rares comme les partenaires sexuels ou les voitures de sport.

Ainsi par exemple, comment lancer un nouvel artiste, une nouvelle chanson, une nouvelle ligne de meuble, sans pour cela marteler au consommateur que tout cela est non seulement bel et bon, mais surtout nécessaire. Nécessaire car le produit est utile, nécessaire car le produit est de grande qualité, ou tout simplement nécessaire parce que tout le monde l'a.

Nul meilleur exemple que moi-même en la matière, et j'ai là grand plaisir à me suffire. Je n'écoute donc que la musique que je peux voir à la télé (car je n'achète pas au hasard, et je n'entend pas perdre les précieuses minutes de mon temps à télécharger de la musique de groupes inconnus -- s'ils sont inconnus, ils le méritent forcément, pensé-je en bon consommateur).

Seulement voilà, je constate depuis maintenant quelques mois la diffusion la plus virale qui soit d'un produit sorti tout droit du chapeau naphtalineux de l'Evidence: le magnétoscope numérique, aka Personal Video Recorder, aka Media Home Platform, aka HTPV, aka VCR, aka plein de noms tous différents, signes manifestes d'une grande hétérogénéïté de diffusion et de sources.

Soyons conscient d'une chose, ce produit-là n'existe pas. Il se construit de partout, les gens en parlent, ils en font des sites web, ils font des logiciels, certains constructeurs de boitiers se lancent déjà dans la construction du hardware. Bref, ce fils batard du barebone et du boitier desktop se répand partout sans jamais qu'une commercialisation se soit jamais faite dans les pays que l'objet envahit. Bref, au niveau marketing, ce produit n'existe pas.

Le Tivo ? Inconnu en europe. Le boitier à 40€ de canal sat ? trop cher, et de toute façon le grand public n'a pas encore compris. Et pourtant il se répand. Dans le milieu geek d'abord, parce que c'est là qu'on trouve les personnes capable d'en fabriquer de manière autonome. Demain, les geeks auront maîtrisé la fabrication, les logiciels seront matures, et ils en construiront pour leur famille, leurs amis, les amis de leurs amis...

La grande inconnu pour moi: quand verrons-nous apparaître le petit malin qui commercialisera le premier ce type d'appareil en europe ? Qui peut prétendre que le marché n'est pas assez mûr (tout le monde se jettera dessus) ou que la technique n'est pas encore au point (on sait qu'elle l'est)? Non, décidemment, je ne trouve aucune bonne raison pour ne pas trouver, dès aujourd'hui, mon PVR chez darty ou auchan.

La morale de l'histoire, c'est sous doute que les industriels sont de grands imbéciles, lors des bulles spéculatives ils se jettent comme des enfants sur la moindre babiole imbécile, et ils se prennent de grandes baffes, bien méritées il faut dire. Mais devant un vrai produit, un qui peut rapporter du vrai argent, plus personne. Le souvenir de la baffe est sans doute trop frais dans leur cervelle de trader psittaciste.
  • # hein?

    Posté par  . Évalué à -4.

    Bonjour bon matin (y compris à la personne qui mettra [-] à ce commentaire rien qu'en voyant mon pseudo);

    le rapport avec linuxfr ? les geeks??
    le vaporware ?
    • [^] # Re: hein?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      le rapport c'est qu'avec des logiciels libres et du hardware bon marché de type PC, tu peux te faire un magnétoscope numérique assez simplement et pour pas trop cher.....


      M.
    • [^] # Re: hein?

      Posté par  . Évalué à 1.

      le rapport avec linuxfr ?
      C'est que souvent c'est linux qui tourne dedans, non ?

      les geeks??
      Ben, comme il le dit, c'est aujourd'hui monté par des geek, (moi je sais pas j'en ai pas, alors)

      le vaporware ?
      Rien a voir, relis bien, ce qu'il dit c'est qu'il m'y a pas de boite qui commercialise ce genre de produits aujourd'hui, ils sont monté à la main par des geek.

      y compris à la personne qui mettra [-] à ce commentaire rien qu'en voyant mon pseudo
      Je ne suis pas cette personne là, mais tu meriterais de relire un peu son journal pour voir de quoi il parle :)
      • [^] # Re: hein?

        Posté par  . Évalué à 0.

        ok je devais avoir les yeux tout collés
        je me punis à la windowsation forcée pendant 8 heures.
    • [^] # Re: hein?

      Posté par  . Évalué à -2.

      C'est moi !
  • # Re: Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

    Posté par  . Évalué à -2.

    Concernant ta 1ier partie :

    car je n'achète pas au hasard, et je n'entend pas perdre les précieuses minutes de mon temps à télécharger de la musique de groupes inconnus -- s'ils sont inconnus, ils le méritent forcément, pensé-je en bon consommateur

    Petite remarque : lire cet article sur la 'soupe populaire' qu'on de donne à la radio, et par extention à la télé :
    http://www.open-files.com/news/739.htm(...)

    Mon conseil à moi : achète télérama, regarde les artistes avec plein de fff et télécharge 1 ou 2 morceaux d'eux sur le p2P. Après, si ça te plais, tu peu achter.

    Encore mieux : trouve toi une médiathèque, c'est le top si elle est bien fournie.

    @+
    • [^] # Re: Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

      Posté par  . Évalué à 4.

      je suis sûr qu'on peut modérer ton amour de télérama. Disons que télérama a l'avantage de t'assurer de ne pas acheter un truc nul. Après, à mesure que tu auras un peu plus de connaissances musicales tu te diras que bon, c'est pas des lumières non plus les critiques de télérama.

      Nan, la technique qui tue pour faire ses choix musicaux c'est : tu prens les meilleurs albums que tu aimes. tu vas sur les sites de leurs auteurs. tu découvres ce que eux aiment. tu testes... tu cours chez ton revendeur de disques indépendant, et hop !

      l'important, c'est d'avoir des gens qui t'aident, qui passent leur temps à tester et puis à faire un premier choix pour toi. qui mieux que ceux qui ont fait tes meilleurs albums que tu aimes ?

      ATTENTION : parfois on est étonné par les goûts pourris de nos musiciens préférés, mais c'est quand même une bonne piste.

      Astuce : tu peux faire pareil avec les bouquins mais bon là tu peux pas trop tester :)
  • # Re: Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Oui, ça fait déjà quelques années que cette situation dure...
    Bon, le deschtroumphage Cx a bien fait avancé les choses, et merci au bt848 sans qui rien n'aurait été possible \o/

    Celà dit par exemple MSI sort des trucs pas mal du tout déjà au moins en audio, la vidéo viendra après...
  • # Re: Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

    Posté par  . Évalué à 1.

    Bon, ma mémoire étant ce qu'elle est je dit peut-être une connerie, mais j'ai vu passer il y a quelques années un article sur le premier prototype de ce genre.
    Aprés un descriptif de tous les avantages d'un tel magnéto, on nous expliquait qu'il ne verrait jamais le jour, tout simplement par ce que tous les brevets le concernant avaient ètè racheté par les chaines de télé (elles étaient plusieurs). En fait, elles avaient trop peur que les gens commencent à regarder une émission 1h aprés le début et zap les pubs (ce qui me parait logique ).
    Ce qui expliquerait pourquoi seules les chaines payantes comme canal sat proposent ces machines.
  • # Re: Le véritable marketing viral, mais sans marketing...

    Posté par  . Évalué à 1.

    En effet, l'homme est ainsi fait que l'inconnu (ou disons pour simplifier, tout ce qui ne fait pas partie de la sphère du commun) ne l'attire en rien

    Roh, ne considére pas ton cas pour une généralité !
    Moi je connais pleins de gens qui sont attiré par l'inconnu, le nouveau, le différent. Moi déjà, pour commencer. Pour le reste tu généralise sur un état de fait seulement présent pour des raisons de facilités.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.