Journal Boutons les Finlandais hors des USA !

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
25
août
2003
adaptation[1] depuis : http://newsforge.com/newsforge/03/08/13/1726241.shtml?tid=16(...)

La dernière tentative du stratège et fondateur de Microsoft, Bill Gates, pour stopper Linux est d'apporter 2.500.000€ au financement de la campagne présidentielle 2004 de George Bush, si ce dernier fait voter une loi interdisant à tout personne née en Finlande de travailler aux Etats-Unis et condamnant tous les natifs finnois résidant aux Etats-Unis au chenil de Guantanamo où ils seront collectivement punis pour les comportements non-américains d'un résident finnois non-identifié.

Un citoyen finlandais travaillant aux Etats-Unis, que nous appelerons "Linut" dans un souci d'anonymat, déclare qu'il ne pense pas que cet tentative soit dirigée contre lui.

"Je suis juste là pour m'amuser en travaillant sur mon projet domestique", nous a déclaré Linut ce matin lors d'une entrevue téléphonique depuis son bureau à l'Open Source Development Lab.

Gates déclare que ses efforts aideront à maintenir la pureté de l'industrie logicielle d'antan. "L'industrie logicielle est minée par ces scandaleux Scandinaviens", a-t-il fait remarquer à une assemblée d'industriels à Seattle, ce vendredi. Et Gates de continuer : "Ils déchirent le tissu même de la société américaine : le profit, le vol, l'abus et la calomnie !" ce qui déclencha un tonnerre d'applaudissements de la part de plus d'une douzaine de dirigeants.

De son côté, George Bush précise que bouter tous les Finlandais hors des Etats-Unis est une excellente idée patriotique nécessitant peu de réflexion et réclamant une exécution rapide. Du moins, c'est ce que nous avons compris à ces propos.

Jacques Chirac, le président français, a réagi cette après-midi en déclarant que cet décision va raviver l'industrie logicielle française. Il réclame que le conseil de sécurité de l'ONU vote une résolution autorisant ce bannisement des Finlandais hors des Etats-Unis.

L'équipe du premier minsitre finnois Matti Vanhanen a publié cette nuit un édit annulant tous les contrats liant son pays à Microsoft si les menaces américaines sont miss à exécution.

Sur ordre du président Bush, l'USS Yorktwon, fleuron de la marine américaine et de la technologie Microsoft, se rend en mer du Nord pour y attendre de plus amples instructions.

Steve Ballmer de Microsoft a été dépêché en Finlande pour offrir des solutions logicielles à prix modique au gouvernement finnois.

Pendant ce temps, Linut se défend d'être non-américain. "Il est habituellement illégal de pratiquer l'usure aux Etats-Unis", dit-il, "qui est le criminel ?"


[1] NdT : adaptation signifie que la plupart des contresens et trahisons sont volontaires et assumés par le traducteur.

Ca m'a fait sourire, je vous en fait profité. Si quelqu'un me donne une traduction satisfaisante de profiteer sans périphrase, je le plussoierai (nan profiteur c'est pas satisfaisant).
  • # Re: Boutons les Finlandais hors des USA !

    Posté par  . Évalué à 7.

    Tous le monde sait que les utilisateurs (je ne parle pas des concepteurs de dangeureux barbus, encore pire) de logiciels libres sont de dangeureux teroristes d'Al-Libra, faisant parti de l'axe du mal.
    De plus la Finlande fait partie de l'UE, donc il faut mettre tous les Europeens (sauf les Anglais qui font parti de l'Etat de Grande Bretagne) en dehors des USA. Et comme l'Asie et l'Europe font un seul continent (Eurasie) il faut aussi repousser les Asiatiques dehors.
    Ils ne gardent que les Mexicains, car il faut bien des gens pour faire le sale boulot.
    Ah, j'ai faillit oublier, Bush, sur les conseil de son ami Sharon, va construire un mur de la Paix autour du Quebec. Celui-ci ne laissera passer que l'elecricité.
  • # Re: Boutons les Finlandais hors des USA !

    Posté par  . Évalué à 1.

    Pourtant, dans mon dico d'anglais à 2 balles (format de poche), profiteer = profiteur...
    mais sinon, pas mieux...

    Par contre, je ne comprends pas bien la phrase ni en Anglais, ni en Français
    • [^] # Re: Boutons les Finlandais hors des USA !

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      un profiteer est quelqu'un qui profite (héhé) excessivement de la rareté[1] d'un bien pour s'enrichir.

      Ceci s'applique par exemple dans le cas où la rareté est créée artificiellement par un monopole ou un oligopole.

      Le contexte habituel de profiteer est plutôt en rapport avec l'illégalité. Les dealers sont des profiteers. Le marché noir est aussi un bon exemple : tout ceux qui vendent des biens de nécessité première à prix d'or.

      Quand les groupes pharma veulent faire payer des royalties aux pays d'Afrique, ce sont des profiteers

      Voilà pourquoi je ne voulais pas profiteur[1] et j'ai préféré parler d'usure même si ça n'a pas grand chose à voir, je trouve que cela transmet les mêmes idées : abus de richesses etc.

      [1] j'ai pas de dico bilingue mais j'étais persuadé que c'était la première def donnée.
  • # Re: Boutons les Finlandais hors des USA !

    Posté par  . Évalué à 2.

    Profiteer vient comme presque tout le vocabulaire Anglo-Saxon du francais.
    En l'occurence de l'expression "Profiteur de Guerre".
    Des gars qui profitent de la mort de leurs compatriotes pour faire du fric.

    Aux USA, le sens de l'expression s'est élargie.
    Il faut donc traduire par "Faire des bénéfices immoraux".

    Peut être "l'Affairisme" pour ta traduction ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.