Journal UltraSparc Open Source

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
6
déc.
2005
Bonjour,

Il semblerait que Sun ai pris la décision de diffuser au moins les spécifications de leur processeur UltraSparc en lançant un projet OpenSparc.
Cf http://www.sun.com/smi/Press/sunflash/2005-12/sunflash.20051(...)
via http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2005/12/open_world.(...)

Bon, le communiqué exact dis ceci : "Sun announced its intent to open source its UltraSPARC processor technology and publish certain specifications for the UltraSPARC-based chip including the source of the design expressed in Verilog, a verification suite and simulation models, instruction set architecture specification (UltraSPARC Architecture 2005) and a Solaris OS port"

maintenant, je ne saurais pas trop dire ce que cela peut signifier

Jahrynx
  • # O_O

    Posté par  . Évalué à 6.

    Les sources d'un chip UltraSparc ouch....

    "La première sécurité est la liberté"

  • # Suite logique?

    Posté par  . Évalué à 7.

    SPARC Technology, qui est une filiale de Sun, n'en est pas à son premier coup:
    Les spécifications du Sparc V8 étaient déjà ouvertes, les processeurs à "sources" ouvertes Leon en sont sortis.

    Peut-être que SPARC abandonne l'architecture UltraSparc définitivement, pour passer à autre chose? Ou Sun abandonne complètement les architectures SPARC pour passer en intel64 (ce serait dommage, j'aime bien la diversité!)

    En tout cas je pense que les développeurs de circuits numériques vont apprécier!
  • # Interet ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Mais, quel interet d'avoir un proc libre, puisqu'on peut recompiler sans probléme sous nunux ??

    Surtout, je vois mal la production en série. En tout cas, ca sera compliqué à organiser..
    • [^] # Re: Interet ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      C'est quand même très pratique d'un point de vue pédagogique en cours d'electronique par exemple.
      • [^] # Re: Interet ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        pour un cours, je crois pas que l'UltraSparc (aka Sparc V9, je crois) soit un bon sujet d'étude, il me semble un chouia complexe à expliquer, du moins comme introduction aux microprocesseurs ;)

        plutot commencer par un bon vieux 8008, suivi par un proco 32 bits intel (quand même les plus utilisés dans le monde), genre 386, avant de s'aventurer du coté des archis différentes, genre PowerPC, Mips, Alpha, Sparc...

        Enfin, si j'avais été professeur dans une autre vie, je pense que j'aurais parlé du Usparc dans les derniers ;)
    • [^] # Re: Interet ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      Bah l'interêt d'un proc libre, c'est aussi qu'il est libre, comme le sont certains logiciels par exemple. Donc oui on peux en comprendre le fonctionnement, mais aussi on pourrait l'améliorer, le corriger (le faire évoluer).
      (Et ca couperai court à toute volonté industrielle de cabler tel ou tel système de "confiance"à la Paladium-chaisplustropquoi.)

      Et puis pour la production en série, ca ne pose pas de problème. Ce ne sont pas les usines de production (ni même la R&D en processus de prod) qui établissent les circuit. A mon sens, un schéma de circuit a autant de raison d'être libre qu'un logiciel. C'est aussi une oeuvre de l'esprit (ou oeuvre d'une oeuvre de l'esprit).

      Ton raisonnement est valable à un niveau d'abstraction plus élevé : Mais quel est l'interet d'un OS libre, puisque qu'on peut recompiler sans problème sous Windows, MacOS, etc. ?
      • [^] # Re: Interet ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Et puis ont peut toujours essayer de le mettre dans un gros FPGA :-)
  • # Ars

    Posté par  . Évalué à 3.

    J'ai trouvé ce commentaire de Arstechnica à ce propos, c'est assez interessant. Ca parle du pourquoi de cette décision et de comment elle s'inscrit dans l'actualité des fabricants de processeurs.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.