Journal [HS] Selon que vous serez puissant ou misérable...

Posté par .
Tags : aucun
0
2
oct.
2008
La fameuse affaire du délit de fuite de Jean Sarkozy après un accrochage a pris fin récemment.

Pour mémoire, un brave automobiliste se faisant emboutir par un scooter ne prenant pas la peine de s'arrêter, juge bon de noter le numéro d'immatriculation du fuyard.
Il contacte l'assurance et réalise que l'homme au scooter est le fils du Président de la République Française.

Au cours du procès, celui-ci nie les faits par le biais de son avocat, et présente à la barre des experts refutant sa responsabilité dans l'affaire. (Experts analysant les véhicules plus d'un an après les faits, véhicules bien entendu réparés depuis.)

Verdict : Jean Sarkozy est relaxé.

Bon jusque là, pas de grande surprise, on était déjà habitué à quelques menus traitements de faveur.

La blague, dans l'histoire, est que le plaignant est condamné à verser 2000€ de dommages pour "procédure abusive".

Un autre Jean, de La Fontaine, nous prouve que rien n'a changé.

L'affaire
http://lamouette.blog.lemonde.fr/2008/10/01/epilogue-dans-l%(...)

La Fable
http://www.avht.org/popup.php?id=3
  • # Bizarre

    Posté par . Évalué à 5.

    Donc le "puissant" est forcement coupable... parce qu'il est puissant ?
    • [^] # Re: Bizarre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ouais enfin le brave type ca m'etonnerais qu'il est inventé la plaque .
      • [^] # Re: Bizarre

        Posté par . Évalué à 2.

        Quand un tracteur est flashé à 180 sur une nationnale à l'autre bout de la France de là où il est sité, on parle de fausse plaque d'immatriculation, mais là non, c'est un Sarkozy, il est forcément coupable ...
        • [^] # Re: Bizarre

          Posté par . Évalué à 10.

          Mais le radar n'est n'est pas condamné au dépend pour 2000€
  • # Ca arrive tout les jours...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    ... Ce genre de verdict (pas de preuves formelle, procédure abusive etc...)

    Mais bizarrement, quand il s'agit de monsieur tout le monde, on n'en parle pas.

    La loi est la même pour tous, et pour une fois que la loi s'applique bien pour tous de la même manière, certains se mettent à râler car les "puissants" comme tu dis ne sont pas déclarés coupables du fait qu'ils soient puissants. C'est gonflant cet anti-sarkozisme primaire, il y a suffisament de choses réelles à dire dessus pour ne pas avoir besoin d'en inventer.

    Dans ta volonté d'avoir un traitement identique pour les puissants et les misérables, va falloir que tu te mettes à faire 10 journaux par jour sur le sujet, alors par pitié : non.
    • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

      Posté par . Évalué à 10.

      L'histoire a été mal racontée, surtout sur un détail. Le pauvre automobiliste ne savait pas que le scooter appartenait à Jean Sarkozy avant de porter plainte. Il portait plainte, non parce que c'était Jean Sarkozy (il en savait rien), mais parce que l'assurance de Jean Sarkozy refusait de payer.

      D'ailleurs, au procès, Jean Sarkozy a été relaxé parce que l'automobiliste a été incapable d'indentifier Jean Sarkozy formellement (la plaque, ça suffisait pas apparemment).

      Alors, maintenant, autant il ne faut pas tomber dans le piège du "les puissants ont toujours tort", autant quand ils ont tort, ils faut les condamner comme les autres. Laisser passer ça, c'est donner un très mauvais exemple. Ça veut dire que tous les scooters peuvent emboutir les voitures, sai pas graves, si on est méconnaissables, même si l'automobiliste relève la plaque, on ne risque rien. Ce n'est pas normal ! Quant à savoir si le fait de s'appeler Jean Sarkozy a "aidé" le juge, on n'en sait rien.

      Et retourner le verdict en procédure abusive avec amende à la clef, le pauvre automobiliste doit être bien dégoûté et ne plus avoir confiance en la justice de son pays.
      • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

        Posté par . Évalué à 2.

        Bin oui. Toi tu fais un déli de fuite par exemple (seule ta plaque te fait reconnaître) tu vas prendre cher (et c'est bien normal, c'est un délit de fuite). Par contre si t'as du pognon tu te paies un bon avocat qui expliquera qu'on ne peut pas être condamné pour un truc que personne ne peut formellement affirmer (plaque ça veut pas dire "propriétaire qui est marqué sur la CG"), donc tu te casses. Ca marche aussi avec les excès de vitesse d'ailleurs (on ne doit dénoncer que les crimes, pas les délits).

        Indépendemment du fait d'être réellement en tort ou pas, vaut mieux avoir un bon avocat, dans tous les cas.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

          Posté par . Évalué à 3.

          Bla bla bla.

          Il n'y en a pas un de vous qui a lu les notes du procès je présume ? Vous parlez tous avec vos idées préconçues. C'est pitoyable. Ne croyez pas non plus que parce que vous lisez un article d'un journaliste ce soit la vérité. Loin de là les journalistes sont souvent à la recherche du sensationnel et se foutent allègrement de ce qui est dit dans les compte-rendus de jugement pour au final dire leur phrase choc pour faire vendre du papier.

          Grandissez un peu, arrêtez de parler sans savoir réellement (LES FAITS ! QUE les faits !) et allez lire un blog qui vous en apprendra http://maitre-eolas.fr/
          • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

            Posté par . Évalué à 5.

            Euh, désolé, mais cela commence par: "Je vais essayer, mais après avoir posé une réserve importante : je n'ai pas eu accès au dossier. " Donc, en ce qui concerne les détails du dossier tu repasseras... Ceci n'enlevant rien à l'excellente analyse de l'audience par maitre Eolas.
      • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        D'ailleurs, au procès, Jean Sarkozy a été relaxé parce que l'automobiliste a été incapable d'indentifier Jean Sarkozy formellement (la plaque, ça suffisait pas apparemment).

        Même comme tu le racontes, il est impossible par la loi (présumé innocent!!!) qu'un juge condamne un "Monsieur tout le monde" : je me fais emboutir par un chauffard, je suis à côté de chez toi, hop je note ta plaque "comme ça au hasard", et je dis à mon assurance que c'est toi. Tu serais très content d'être condamné juste sur ma parole...

        Donc, bon, résumons : le juge n'a pas d'autres preuves que la parole de l'attaquant. Que ferait-il en situation de Mr tout le monde? Il relaxerai.

        Donc, la, ce que je vois, c'est que dès que le défenseur s'appelle "Sarkozy", c'est mal. Vous voulez une même justice pour tous, sauf quand ça ne vous arrange pas. Désolé, ce n'est pas ma vision de la justice : si elle doit être identique pour tous, il faut aussi accepter une décision comme celle la.

        Alors, à la place de moinser, expliquez moi ce qui fait que la justice a été différente dans le cas ici cité, par rapport à des dizaines d'autres du même type dont vous ne parlez pas (on peut parler de l'expertise daté de plus d'un an, mais bon si j'ai eu un accident suffit de quelques jours pour que je fasse la réparation discrètement, un délai plus court n'aurait pas forcement changé le résultat)

        Ça veut dire que tous les scooters peuvent emboutir les voitures, sai pas graves, si on est méconnaissables, même si l'automobiliste relève la plaque, on ne risque rien. Ce n'est pas normal !

        Pourquoi râles-tu sur cette relaxe précisément, et pas sur toutes les précédentes du même type? Ce que je vois, c'est que tu en parles juste quand le scooter appartient à une personne précise, et tu te tais quand c'est un "misérable". Effectivement, qu'on soit puissant ou misérable, c'est différent comme dit le titre du journal... Y compris dans les gens qui critiquent.

        Vous voyez la paille dans l'œil du voisin, mais pas...
        • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

          Posté par . Évalué à 9.

          Ce n'est pas la relaxe qui est scandaleuse (bon allez, on fait un effort d'imagination, le brave monsieur a pipeauté la plaque, et est tombé par malchance sur Sarko Junior...) mais la condamnation du plaignant !!

          Le pauvre mec, il se fait cabosser sa caisse, il passe un an à attendre gentiment de se faire rembourser, il se galère à aller en justice, et PAN !! 2000€ dans les fesses. Tu trouves ca NORMAL ?!

          Pardon ?! Ha, on me dit qu'il y a une justice, les 2000€ iront pour les enfants défavorisés.

          Ouch. Plus personne ne peut gueuler du coup.

          PS : je râle sur cette relaxe précisément car elle concerne des personnages publics. Il se passe des dizaines d'injustices chaque jour en France, et tout le monde s'en fout, précisément. Toi, moi, tout le monde. Ca n'est pas une raison.
        • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

          Posté par . Évalué à 1.

          Donc, bon, résumons : le juge n'a pas d'autres preuves que la parole de l'attaquant.

          Hem, et le témoin, il ne compte pas ? Le conducteur était avec son fils, et ils ont noté la plaque du scooter avec un portable. Je ne sais pas ce qu'il te faut...

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Hem, et le témoin, il ne compte pas ? Le conducteur était avec son fils

            Hum. Tu te sens bien? Tu ne te poses pas de questions sur la crédibilité de ce témoin de manière générale?

            Alors, pour info le témoignage d'un membre de la famille (femme, fils etc...) n'a que très peu de poids (surtout quand c'est pour corroborer un témoignage), et ce dans toutes les affaires, pas seulement celle avec des "puissants".

            Tu ne fais que confirmer ma prose du début : si c'était un "misérable" qui était attaqué, tu dirais "ben voyons, son fils, ah ah ah c'est pas un témoin crédible", et la c'est un certain Sarkozy ça devient "un fils? Ben oui c'est 100% crédible".
            On se moque souvent des politiques qui changent d'opinion sur un sujet au grès du vent, mais la je vois la même chose ici même!

            Qui veut une justice à deux poids deux mesures? De ce que je lis, c'est plutôt vous qui la voulez... Et surtout vous oubliez très vite la présomption d'innocence quand ça vous arrange!
            • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

              Posté par . Évalué à 2.

              Par contre, tu n'as pas relevé le passage du commentaire que tu cites et qui parles d'un téléphone portable...

              Car (si j'en crois un article lu à ce sujet justement), le plaignant aurait eu le temps de prendre la plaque de la moto en photo, avec son tél. portable. Ce qui ne fait pas vraiment une preuve (la plaque peut être fausse).
              • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ben merde, on à pas le même portable. Le mien pour passer en mode photo, je dois maintenir enfoncé la touche qui va bien pendant une ou deux secondes, après quoi un menu de chargement s'affiche, tu patiente encore une ou deux secondes. Et si le temps que je sorte mon portable et que je fasse tout ça, le gars à pas déjà filé, j'arriverais à faire une photo super flou. Parce que le moindre mouvement est synonyme de flou total avec mon portable.

                Alors que bon, je regarde la plaque et je la retiens juste le temps de la saisir directement dans mon portable pour l'enregistrer comme un numéro, ça m'a l'air plus utile.
                • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  D'où l'emploi du conditionnel dans mon propos : je n'aurais pas non plus eu le réflexe (et le temps ?) de sortir mon tél. portable pour prendre une photo qui serait de toute façon floue, mal cadrée, et trop petite pour être lisible !

                  Ou alors, le motard a vraiment pris son temps pour repartir...
        • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

          Posté par . Évalué à 5.

          Ok, donc quand on emboutit une voiture, il vaut mieux fuir, puisqu'aucun témoignage ne sera assez convaincant. C'est beau les conclusions de la justice.

          Au fait, c'est quoi ta voiture ?
          • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            tu es en train de te rendre compte que pour ne pas assumer ses erreurs et ses actions il vaut mieux se tirer et contester avoir été présent ? bienvenue dans la réalité. Ca a toujours été vrai et ça n'a rien de spécifique à la situation dont on parle.
            • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

              Posté par . Évalué à 5.

              Je te trouve bien présomptueux pour dire que ça a toujours été vrai. J'ose espérer que non et j'ose espérer qu'on donnera à la justice les moyens de vérifier les accusations, pour tout le monde. Cette dernière précision est importante, je n'oserais rappeler que dans une autre affaire de scooter d'un autre rejeton Sarkozy, on avait fait des tests ADN !

              La justice n'a pas à devenir l'affaire de ceux qui ont du pouvoir ou de l'argent. Parce que dans l'article de Maitre Eolas, il précise bien que l'avocat de Jean Sarkozy est un ténor qui n'a eu aucune difficulté à trouver la faille.

              Ce qui est choquant, ce n'est pas que Jean Sarkozy ne soit pas condamné, c'est que la justice ne cherche pas la vérité comme elle devrait. La défense de Jean Sarkozy, ce n'est même pas de dire qu'il n'était pas sur les lieux à cette heure là, c'est de s'appuyer sur des expertises réalisées un an après les faits. Et la justice ne se pose même pas la question...
              • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                > C'est que la justice ne cherche pas la vérité comme elle devrait.

                Qui te dit qu'elle ne l'a pas fait ? Ce qui est sur c'est que *toi* tu ne l'as pas fait. *Toi* tu juges sans avoir une quelconque connaissance du dossier.

                Et surtout en disant ça tu pars du principe de base de Jean Sarkozy est coupable mais que la justice n'a pas réussit à la prouver. Bonjour la présomption d'innocence. C'est quoi qui te permet d'affirmer ça ?

                > Et la justice ne se pose même pas la question...

                Je doute très très fortement (et c'est peu dire) que le juge ne se soit pas posé la question.
                Par contre, une fois la question posé, tu me rappelles ce qui peut induire une certitude dans l'esprit du juge quant à la culpabilité de l'accusé là ?
                Parce que moi autant je n'ai pas vu le dossier, autant de ce qu'on m'en raconte j'aurai plutot crier au scandale si le Sarkozy (ou n'importe qui d'autre) avait été condamné sur si peu. D'ailleurs si les rôles étaient inversés entre défendant et plaignant, et qu'il y avait eu condamnation, on aurait probablement entendu raler aussi.
                • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne juge rien, je constate que la justice n'a pas fait ce qu'elle aurait dû pour faire émerger la vérité. Si elle avait pu prouver que Jean Sarkozy était autre part à ce moment là, je crois que personne n'aurait râlé. Mais là, les arguments de la défense sont encore plus pauvres que les arguments de l'automobiliste. Donc je ne vois pas comment on peut juger une telle affaire, évidemment, quel que soit le jugement final, il sera toujours bancal.

                  Mais je vois bien le truc, si le juge avait creusé un peu plus, on l'aurait accusé de s'acharner contre le fils de. Alors que c'est son boulot.
                  • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Je ne juge rien, je constate que la justice n'a pas fait ce qu'elle aurait dû pour faire émerger la vérité.

                    d'un autre cote, la justice, elle allait pas mettre 4 enqueteurs et mobiliser un labo de police scientifique pour un pare choc raye (260 euros, vu les tarifs en carrosserie, devait pas y avoir lourd de reparation a faire) et un majeur tendu, elle a surement d'autre chat a foutter...

                    aller aussi loin en justice sur simple preuve d'une photo prise sur un portable, sans etre capable d'identifier le conducteur du scooter, c'est abuse serieux...
                  • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Mais le juge n'a pas à chercher l'innocence de quelqu'un (ni la culpabilité d'ailleurs). Le juge il tranche. Ce n'est pas un juge d'instruction là, il n'y en a pas pour ce genre d'affaire.

                    Et même dans ce cas, le principe de notre justice ce n'est heureusement pas de prouver que l'accusé est innocent mais de savoir si les charges prouvent qu'il est coupable ou non.

                    Quand l'accusation ne peut pas prouver => il n'y a même pas de recherches à faire.
                    C'est particulièrement vrai quand ce n'est pas l'état qui poursuit et que ce sont des montants

                    > Alors que c'est son boulot.

                    Ce n'est *pas* son boulot.
                    Et pour moi deux expertises sur un incident à 200€, c'est déjà bien plus que de légitime.
                  • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Mais je vois bien le truc, si le juge avait creusé un peu plus, on l'aurait accusé de s'acharner contre le fils de. Alors que c'est son boulot.

                    Va falloir réviser le fonctionnement de la justice, car... Ce n'est pas son boulot!
                    C'est le boulot du parquet, qui avait décidé de classer sans suite devant le ridicule de la situation (260€ et aucune preuve tangible!)

                    C'est tout. L'acharnement est venu de celui qui s'est fait condamné à 2000€ d'amende, parce que justement il s'est acharné, que ce soit Sarkozy ou pas en face.
      • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Tellement mal racontée, que ce n'était, à l'époque, pas le fils d'un président, mais d'un ministre..

        (oui, je chipotte)..
        • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

          Posté par . Évalué à 0.

          Exact, désolé pour les approximations, j'ai rédigé ça sur mon temps de travail...
          Bon c'était quand même bien le Président au moment du procès... (je chipotte :)
    • [^] # Re: Ca arrive tout les jours...

      Posté par . Évalué à 7.

      La loi est la même pour tous
      Ahahaha
  • # mouais

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    > Bon jusque là, pas de grande surprise, on était déjà habitué à quelques menus traitements de faveur.

    Moi je vois un juge qui a deux personnes qui se contredisent et aucun moyen de savoir quoi que ce soit. Il me parait très difficile de condamner le fils Sarkozy avec ces éléments. Il n'y a là aucun traitement de faveurs.

    Vous allez me dire que la plaque a été relevée, mais la plaque on ne sait pas s'il l'a effectivement relevée lors de l'incident ou pas. S'agissant de la place d'une personnalité politique la probabilité que le numéro ait été récupéré en dehors d'un incident est franchement non nulle.

    Après pour la plainte abusive je ne sais pas. Soit le juge a décidé que tenter une poursuite avec si peu d'élément à charge n'était pas réaliste et donc forcément abusif, soit le gars a du sembler vraiment peu convaincant dans ses explications.

    Imaginer que le juge ait subit des pressions présidentielles et y ait cédé afin de condamner pour procédure abusive me parait fantasque. La relaxe du fils sarkozy est largement suffisante et le coup de la plainte abusive est plutot une mauvaise publicité pour le fils sarkozy (justement parce qu'il est évident que plein de gens vont crier au complot). Je ne crois pas notre justice si mauvaise et les Sarkozy si mauvais stratèges.
  • # Et un billet de maitre Eolas, un!

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    http://maitre-eolas.fr/2008/10/02/1099-breves-considerations(...)

    Lisez-le, et vous comprendrez (si vous acceptez de ne pas considérer le prévenu comme présumé coupable) le pourquoi des 2000 Euros : l'attaquant a abusé de la procédure (car il a voulu forcer le parquet, qui avait classé sans suite comme pour des dizaines d'autres affaires du même type par jour), donc il est condamné pour. Rien que de très banal, mais monté en epingle par les anti-sarkozistes. Si vous voulez vous décrire comme non anti-sarkoyiste, va falloir râler tous les jours contre ce méchant parquet qui classe sans suite des affaires (et voter pour une personne métant plus d'argent dans la justice, pour qu'elle puisse faire son travail sur des affaires à 260€)
    • [^] # Re: Et un billet de maitre Eolas, un!

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Q? Faire un test ADN pour retrouver le voleur d'un scooter, est-ce un abus de procédure ?

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Et un billet de maitre Eolas, un!

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        On pourrai être d'accord que c'est exceptionnel et que ça dépend bien du nom du personnage pour en faire un, mais non, il n'y a pas eu abus de procédure : un test ADN est prévu par la loi dans ce genre d'affaire, c'est plutôt l'inverse qui n'est pas normal (faute de moyens).
        Alors que dans le cas qui nous concerne, la personne a voulu passer outre le classement sans suite du parquet, a perdu car il n'avait aucun moyen de démontrer que le prévenu était coupable, et donc le prévenu a contre attaqué pour avoir perdu du temps. J'aurai fait la même chose à sa place : c'est lourd de se faire attaqué pour un rien, sans preuve : Si je t'accuse de m'avoir embouti, et que je viens sans preuve, comment réagirais-tu, toi? Tu râlerais de devoir avoir une pression à la con, et réclamerai une condamnation pour procédure abusive, de la même manière.

        Rappel : la présomption d'innocence doit s'appliquer à tous, Sarkozy y compris, sinon la loi ne serait pas la même pour tous et c'est ce que vous voulez... Il faut en accepter la présomption d'innocence pour le Monsieur aussi donc.
  • # Indépendance de la justice ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Le jugement est-il équitable ?

    D'après Maître Eolas, il semble que oui. Faire un procès pour moins de 300€ payés par l'assurance...

    Alors pourquoi tant de bruits ?

    Tout simplement parce que vu l'organisation de la justice en France, le prévenu est le fils d'une personne qui semble fort être le supérieur hiérarchique de tous les juges (cette personne préside le conseil supérieur de la magistrature qui nomme certains juges ; les autres juges étant nommé par le ministre de la justice, dont il a approuvé la nomination)

    Dans de telles conditions, quand bien même le jugement fût équitable le soupçon d'iniquité pèsera toujours.

    --
    Pour votre information, vous pouvez lire ce petit texte qui tend à démontrer que les juges en France ne sont pas indépendants, mais que cette dépendance ne vient pas du pourvoir exécutif http://www.courdecassation.fr/internationale_br_5/britanno_i(...)
    • [^] # Re: Indépendance de la justice ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.


      Le jugement est-il équitable ?


      De toute façon, comment n'importe quel jugement pourrait être équitable à partir du moment ou les deux parties n'ont pas le même fric pour pouvoir se payer des avocats de même niveau ?
      SI je demande à un informaticien réputé et passionné de me faire un logiciel en le payant cher et à un autre informaticien qui fait ça juste pour bouffer, y'a peu de chances que le second programme soit meilleur que le premier. Bah ça me semble pareil en justice.
      J'ai vraiment l'impression que c'est pourri de base.... et j'aimerais d'ailleurs bien qu'on m'explique que j'ai tort.
      (tout cela dit indépendamment du sujet du nourjal)
  • # et dire que si

    Posté par . Évalué à 1.

    la police n'avait pas retrouver ce fameux scooter on aurait jamaus eu ça
  • # Et après ce n'est pas politique?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Hum hum hum... A priori ( http://www.lepost.fr/article/2008/10/02/1278850_affaire-du-s(...) ), il y aura appel.

    La, faut pas déconner : la justice a dit une fois qu'il n'y avait pas de preuve suffisante pour accuser quelqu'un (classement sans suite), une deuxième fois maintenant (rejet par le juge et condamnation pour procédure abusive car il n'y a toujours pas de preuve, et que la présomption d'innocence fait partie de la loi, et que le monsieur devient lourd la à squatter le temps de la justice sans preuves), mais non, monsieur s'entête et fait appel. Et ce pour 260€ au départ et sans preuves.

    Ca me parait bien plus politique qu'autre chose la!
    • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Retourne la situation...

      Le monsieur il se retrouve avec trois ardoises a cause des conneries d'un jeune c**...

      Il a la facture initiale : 260€ + intérêt de la somme + temps perdu + immobilisation du véhicule
      Il a le préjudice moral d'avoir été insulté
      Il a l'avocat a payer
      Il se retrouve a devoir payer 2000€ de dommage et intérêt au type qu'il soupçonne de l'avoir embouti et insulté

      De l'autre côté tu as un abrutis qui commet un délit de fuite !
      Qui se permet de faire un faut témoignage (si il se trouvait sur les lieux au moment de l'accident)
      Qui a une assurance qui refuse de payer 260 € de réparation et/ou lui qui refuse de payer la somme en franchise

      Pour moi l'affaire est toute tranchée, si M. Sarkozy junior avait voulu être correcte, il aurait reversé 1999 € de dommage et intérêt au condamné pour rattraper son image...

      Plus sérieusement je trouve incroyable que ce M. n'ai même pas eu l'idée de simplement PAYER de sa poche les 260 € de dommage sur la voiture de l'autre.

      Il est tout de même bien rémunéré en étant président du conseil général du 92...
      • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

        Posté par . Évalué à 4.

        Et si ce n'est pas lui ? Au nom de quoi il devrait payer ou faire quoi que ce soit pour cet homme qui le traine en justice pour quelque chose qu'il n'a pas fait ?
        • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il y a une sérieuse différence entre mettre 1 € de dommage et intérêt pour marquer le coup et mettre 2000 € de pénalité a un type qui essaye de se défendre avec ses moyens pour avoir les 260 € de dégâts remboursés !

          Après l'affaire des frégates de taiwan où tout le monde a été relaxé, avec 3 Milliard d'euros qui sont bien partis dans la nature, excuse moi, mais je n'ai AUCUNE confiance en la justice de mon pays.

          Je prend un exemple simple, fait toi mettre un pv illégal :
          - cycliste sur une bande de bus (les panneaux d'interdiction sont ajoutés 15j plus tard) et la piste cyclable qui leur sert d'alibi pour utiliser l'article R413-9 se trouve a plus de 25m de la chaussée planquée...

          Et bien tu as le choix :
          - payer 22 € comme une machine a sous
          ou
          - tenter un recours qui pourra durer deux ans avec le risque a la clé de devoir payer le triple + frais d'avocats

          Tu crois que le préfet aurait fait annuler ces pvs illégaux, que néni !
          (Il y a eu 10 vélo verbalisés en même temps qu'il dressaient ma contravention)

          Ma conclusion est simple l'état et le système judiciaire est FONDAMENTALEMENT pervertis !

          Et excuse moi si c'est pas la loi, mais ce cher M. Sarkozy aurait mieux fait de prouver son innocence pour se dédouaner !

          A ce que je sache il n'a pas accepté que soit fait les démarches adéquates :
          - repérage de la position de son portable au moment des faits
          - alibi

          Quand il a fallu utiliser l'adn pour retrouver les voleurs de son scooter, ils ont su, alors qu'il fassent pareil dans l'autre sens.

          Avec leur hadopi et pv tu es coupable par défaut, je vois pas pourquoi lui aussi ne devrait pas prouver son innocence...
          • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu devrais changer de vélo, parce qu'un vélo de pratiquement 12 tonnes (si on compte ton poids) ça doit pas être très facile à utiliser. Mais bravo pour avoir réussi à l'accélerer jusqu'à plus de 50km/h quand même.

            Article R413-9
            La vitesse des véhicules transportant des matières dangereuses, dont le poids total autorisé en charge ou le poids total roulant autorisé est supérieur à 12 tonnes, ainsi que celle des véhicules circulant sous couvert d'une autorisation de transport exceptionnel, est limitée à :
            1° 80 km/h sur les autoroutes ;
            2° 60 km/h sur les autres routes. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 70 km/h sur les routes à caractère prioritaire et signalées comme telles, pour les véhicules possédant des caractéristiques particulières définies par arrêté du ministre chargé des transports ;
            3° 50 km/h en agglomération. Toutefois cette vitesse maximale est relevée à 80 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Mes excuses il s'agit de l'article R431-9 alinéa 3, hors le terme employé est bordé et non avoir une piste cyclable a 25 m de là...

              De toute façon ces policiers se tamponnent du code de la route, quand il vous verbalisent ils n'ont même pas la décence d'avoir un code de la route !

              Qui plus est ils ont également réussi a me sanctionner pour circulation sur trottoir pour avoir franchis 3m de trottoir entre un bateau et la station de vélib bloquée de l'autre côté par un camion en stationnement.

              Donc vous autre avec votre foie dans la justice remettez les pieds sur terre, notre système est pourris et nombreux sont les exemples comme un certain huissier de justice ruiné par le faux témoignage d'une personne (outreau)...

              En province je dirais que c'est (était ?) plus respectueux du citoyen avec une pression policière bien moindre.
              • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                Posté par . Évalué à 0.

                Ouais, à bas la justice, sans dieu ni maître, fuck le système.
                • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  La justice, quelle justice ?

                  Quand on vois comment elle est indépendante, ce n'est plus de la justice...

                  J'aimerais juste qu'on se rappelle le nom de ce juge, et vous verrez dans quelques mois il aura droit a une promotion substancielle venue d'en haut par ricochet...

                  Rappelle moi dans quel pays les juges et procureurs ne se font pas virer pour faute professionnelle quand il ont détruit la vie de certaines personnes...

                  J'ai une seule chose a reconnaître, «notre» justice paraît propre, mais quand on vois comment elle se comporte avec les gens ordinaires et avec l'ancien président de la république qui a tempé dans des détournement de fond, ça remet en perspective pas mal de chose.
              • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                comme un certain huissier de justice ruiné par le faux témoignage d'une personne (outreau)...

                Tu vas rire, mais ici même plein de gens voulaient condamner une personne juste sur un témoignage. Pour Outreau on s'indigne que la justice puisse avoir accepté juste un témoignage, mais pour ici, on s'indigne que la justice n'ait pas accepté juste un témoignage.

                Assez rigolo la vision qu'ont les gens de la justice et de ce qu'elle devrait faire... Ils tournent autant comme une girouette que les politiques qu'ils critiquent!
                • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  « une personne juste »

                  Et SI ce monsieur était présent sur les lieux et est l'auteur des faits, il serait coupable de faut témoignage et aurait du être puni sévèrement.

                  Petit rappel sur le faux témoignage:
                  3 ans d'emprisonnement et 45000 euros d'amende maximum, et en outre, interdiction des droits civiques, civils et de famille, d'exercer une fonction publique ou une activité de nature professionnelle ou sociale, interdiction de séjour...

                  Ce qui me choque c'est pas david contre goliath, mais surtout qu'un jeune futur homme politique nie d'avoir été présent sur les lieux et commis une infraction au code de la route...

                  Puis que par magie le meilleur avocat de paris (source maître éolas) ait été engagé.

                  Certes c'est de la justice populaire, mais malheureusement c'est tout a fait ressemblant au pratiques politiques de certains de ses proches, acte, puis usage du communiqué de presse pour nier l'acte antérieur...

                  Donc ta justice elle a condamné une des parties a une amende, mais si sa complainte était juste, elle n'a pas punis un citoyen coupable de faux témoignage.
                  • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Ce qui me choque c'est pas david contre goliath, mais surtout qu'un jeune futur homme politique nie d'avoir été présent sur les lieux et commis une infraction au code de la route...

                    Mais... Qu'est-ce qui te permet de dire qu'il "nie", et si il n'était vraiment pas sur les lieux?

                    Tu est toujours dans le mode "présumé coupable" comme un jury populaire, et dieu merci la justice fonctionne sur le principe du "présumé innocent", c'est la base de notre droit. Je refuse ta vision d'une meilleure justice où c'est à l'accusé d'apporter la preuve de sa non présence.
          • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            > A ce que je sache il n'a pas accepté que soit fait les démarches adéquates :
            > - repérage de la position de son portable au moment des faits
            > - alibi

            Et s'il n'a pas d'alibi (un an après) ? il est coupable ?
            On est coupable à moins de prouver son innocence ?
            Damned, je n'en veux pas de ta justice à toi.

            Vu l'utilité de chercher un alibi (s'il manque ça n'apporte rien de plus), je comprend qu'on ne se soit même pas intéressé à la question.



            Pour le repérage de la position du portable je doute que les logs soient sur un an mais imaginons que oui. Imaginons même que Jean se soit trouvé dans les environs :
            - qui te dit que le gars ne s'est pas fait amoché puis a cherché un tiers pour payer sa franchise puis vu le scooter dans les environs ? pas forcément en sachant à qui il appartient d'ailleurs.
            - qui te dit le gars n'a pas vu et reconnu Jean puis cherché à lui imputer un accident passé en pensant qu'un personnage connu ça rapporterait un max, soit au procès soit avec un compromis pour éviter le procès et la mauvaise pub du procès ?

            Oui, peut être qu'il y a eu réellement l'accident décrit mais au final on n'en sait rien. Le fait que Jean ait pu être sur place à l'époque n'apporte là non plus aucun élément à charge et ne change rien à l'accusation ou la défense. A défaut de pouvoir prouver quoi que ce soit, notre système veut qu'on ne déclare pas coupable. Même si visiblement ton système est différent, je préfère le mien.
            Alors parti de là, quand bien même les logs de connexion téléphone seraient encore existants et que le cout d'aller les lire ne serait pas démeusuré, ça aurait servit à quoi ? je comprend que notre justice ne s'y soit pas résignée, et je l'en remercie même.

            > Et excuse moi si c'est pas la loi, mais ce cher M. Sarkozy aurait mieux fait de prouver son innocence pour se dédouaner !

            avec des idées comme ça je me félicite que tu ne fasse pas de politique et que tu n'aies aucune position à responsabilité dans le système social, ou en tout cas je l'espère.
      • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il se retrouve a devoir payer 2000€ de dommage et intérêt au type qu'il soupçonne de l'avoir embouti et insulté

        Non
        Il doit payer 2000€ à un type qu'il a fait chier sans preuve, c'est tout. Imagine qu'on t'accuse, toi, "comme ça", sans preuve, jsute parce qu'on a envie, apprécierais-tu? C'est exactement ce qui se passe ici : ce n'est pas parce que je te soupçonne "parce que j'ai envie, sans preuves" que j'ai le droit de t'attaquer en justice sans accord du parquet qui a déjà rejeté ma demande. Ce mec veut défier les lois, il ne prend que ce qu'il cherche, je n'ai aucune sympathie pour lui, car il attaque sans preuves. De plus, il n'avait que 260€ à payer, le reste c'est lui qui l'a voulu.

        Plus sérieusement je trouve incroyable que ce M. n'ai même pas eu l'idée de simplement PAYER de sa poche les 260 € de dommage sur la voiture de l'autre.

        Ca s'appelle du racket.
        Je refuse une loi populaire dans ce style : désolé, la loi doit être la loi pour tous, les riches compris; on ne doit pas trouver "bien" un impôt type "mafia" sur les riches (c'est exactement ce que tu proposes : puisqu'il est riche, il doit payer de sa poche même si il n'a rien fait)

        C'est très rigolo de voir votre vision de la loi : quand elle est contre vous ou une personne que vous trouvez "bien", la loi est pourrie, c'est la seule règle qui soit. Désolé, mais ce n'est pas ma vision du droit. Je préfère l'état de droit, plus démocratique, à la dictature populaire (qui a déjà fait bien trop de dégâts...)
        • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

          Posté par . Évalué à 1.


          Je refuse une loi populaire dans ce style : désolé, la loi doit être la loi pour tous, les riches compris; on ne doit pas trouver "bien" un impôt type "mafia" sur les riches (c'est exactement ce que tu proposes : puisqu'il est riche, il doit payer de sa poche même si il n'a rien fait)

          Tu dois être contre l'ISF toi ?
          • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu dois être contre l'ISF toi ?

            Pfff... Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire.
            Je refuse qu'on rackette les riches de la façon qui est prônée, car c'est du racket pur, à la tête du client, non démocratique. Les "riches" ont le droits à la démocratie, eux aussi, sinon ce n'est plus une démocratie.
            Par contre, une loi démocratique, qui fixe précisément ce que chacun doit payer dans tel ou tel cas de figure, ne me pose aucun problème.

            Et tu tombes vraiment mal en me disant ça à moi : je serai plutôt pour que l'impôt sur les salaire soit totalement supprimé et que l'ISF soit généralisé afin que le travail paye vraiment comme le dit notre cher président, et que les rentiers travaillent pour garder ce qu'ils reçoivent "par héritage".
            • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

              Posté par . Évalué à 2.

              J'ai du oublier les balises

              Au cas où tu en douterais je ne suis pas intervenu dans ce journal et n'ai pris parti pour personne
            • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

              Posté par . Évalué à 2.

              Et tu tombes vraiment mal en me disant ça à moi : je serai plutôt pour que l'impôt sur les salaire soit totalement supprimé et que l'ISF soit généralisé afin que le travail paye vraiment comme le dit notre cher président, et que les rentiers travaillent pour garder ce qu'ils reçoivent "par héritage".

              Bizarre comme idée, en faisant comme ça, il devient super facile pour quelqu'un qui gagne un gros salaire en France de flamber tout ou de le placer à l'étranger pour échapper à tout impôt.
              • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Il y a le principe, puis la réalité ;-).

                Si tu flambes tout, tu participes à l'économie en payant d'autres, donc ça va (sachant que si tu places dans des oeuvres d'art ou grosse maison, ça fait partie de ton assiète pour l'ISF évidement ;-), contrairement à actuellement ou tu as juste à acheter une grosse maison pour te protéger de l'ISF, ce que je ne trouve pas normal.)

                Et pour l'étranger, c'est ce qui fait que l'idée n'est pas applicable malheureusement (ou alors taxer au prix de l'impôt sur le revenu tout ce qui sort de France, mais la encore, difficilement faisable à cause de la libre circulation des capitaux en UE)
      • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        > De l'autre côté tu as un abrutis qui commet un délit de fuite !

        Ou pas,
        On pourrait te dire :
        De l'autre côté tu as un jeune accusé probablement à cause de son nom qui n'est responsable de rien mais qui doit se défendre quand même.

        Pour l'instant la justice a trouvé qu'il n'y avait pas lieu de le croire en tout cas. Je vous trouve bien rapides à juger alors que la personne la plus apte a juger a un avis contraire après connaissance du dossier.
        • [^] # Re: Et après ce n'est pas politique?

          Posté par . Évalué à 4.

          clair.
          Si le conducteur du scooter etait bronze et avait un nom qui commence par ben, on aurait le mrap, touche pas a mon pote, toute la gauche, brigitte bardot (heu, non, pas brigitte bardot, pardon), l'integralite des medias, me collard qui nous fera un discours poignant d'emotion, des tremolos dans la voix, comme quoi ce jeune luttant pour s'integrer dans une societe qui fait tout ce qu'elle peut pour le rejetter est victime de l'acharnement judiciaire.

          Pas besoin de ministere de la verite pour appliquer la double pensee en fait, le peuple le fait tres bien tout seul.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.