Journal Pas vu à la télé

Posté par .
Tags : aucun
0
13
nov.
2006
Une petite affaire, sur un petit rien : montrer les images d'une séquence montrant le copinage entre un ministre et un vice-P-DG qui avait eu un bon écho dans la presse écrite mais dont la vidéo n'était pas diffusé dans la presse audiovisuelle.

Incroyablement instructif. Flash requis malheureusement.*

http://www.dailymotion.com/visited/search/pas%20vu%20pas%20p(...)

J'espère que ça vous aura plu. Durée 1h22'01", mais vous ne le regretterez pas !

*Si vous connaissez un moyen d'avoir le fichier vidéo, merci de l'indiquer dans les commentaires ;¬).
  • # Téléchargement de vidéos / extension firefox

    Posté par . Évalué à 2.

    Tu peux toujours rechercher si il y a une extension firefox qui concerne dailymotion:
    https://addons.mozilla.org/search.php?q=dailymotion&type(...)
    A ben oui.
    Bon tests.
  • # Plop

    Posté par . Évalué à 3.

    En fait ce passage est très court, l'intêret du film consiste surtout dans les réactions des divers journalistes à la vision de ce fameux passage.

    En bonne qualité sur :
    http://atheles.org/cpproductions/dvd/pasvupasprisdvd/

    Sur le même site :

    “enfin pris ?” & ”Attention danger travail”
  • # Lire les commentaires des autres journaux

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    D'autres journaux ont été posté sur ce reportage. Voici ma réaction avec des infos :
    http://linuxfr.org/comments/680460.html#680460

    Haypo
  • # Pierre Carles

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Cela fait partie des reportages fait par piere carles. SI tu cherche un peu tu trouvera facilement ces vidéos à l'aide des logiciels de partage de fichier.
  • # Étrange millions

    Posté par . Évalué à 3.

    Au début, Étienne Mougeotte parle de «révision du cahier des charges de service public», juste après, un peu comme un cheveu sur la soupe arrive un «C'est simple il y a 150 à 200 millions. Enfin disons 150 millions» Complété par un songeur «Ah oui, quand même.» de François Léotard.

    Montant d'une coupure de pub supplémentaire ? Commission pour service rendu ? Écoutez bien et faites-vous votre propre avis.
  • # Bah voilà !

    Posté par . Évalué à 5.

    Meilleure qualité de vidéo et téléchargeable si on n'a pas flash : http://video.google.com/videoplay?docid=-1235218397233431416(...)

    Merci Big Google ;¬)
  • # mouarf

    Posté par . Évalué à 1.

    Honnetement, quel est le coté instructif de cette vidéo ? Je suis plutôt du coté des journalistes interviewés dans Pas vu pas pris, il est évident même pour le premier Gérard-du-café-du-coin que les élites ont des affinités. Vous croyez que PPDA, ou Claire Chazal, une fois qu'ils ont finit d'interviewer Sarkozy ils ne se tutoient pas ? Vous croyez que Jospin n'a plus d'amis haut placés ?!?

    Je vois pas ce qu'il y a de scandaleux dans cette vidéo, faut pas être naïf. Ce qui serait scandaleux, c'est que ce copinage déborde en manipulation (cf les "étranges millions" d'un commentaire ci-dessus, mais à ce moment là Pas vu pas pris aurait du faire un documentaire pour savoir quels était ces millions et si c'était de l'argent public.) Un scandale, un vrai.

    Pas une pseudo machination du mal parce que Canal ou TF1 ne veulent pas diffuser une conversation privée entre 2 hommes puissants.
    • [^] # Re: mouarf

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je pense que tu n'as pas regardé la vidéo

      Car ce qui es dénoncé, ce n'est pas ce "copinage" entre hommes puissants, mais la mauvaise foi et l'hypocrisie de tout ce petit microcosme de l'audiovisuel mis devant ces évidences.

      Je trouve le montage de ce documentaire particulièrement bien réussi. 15 ans après, rien n'a changé ! J'adore particulièrement la conclusion ;o)
      • [^] # Re: mouarf

        Posté par . Évalué à 3.

        Si si j'ai bien vu le film (notamment à l'occasion du précédent journal sur le sujet).

        la mauvaise foi et l'hypocrisie de tout ce petit microcosme de l'audiovisuel. Mouais, ils disent et répetent surtout que c'est une conversation privée, que ça a rien à faire à la TV, que c'est du voyeurisme plus qu'autre chose, et que Pierre Carles se comporte plus en fouille-m*rde qu'en journaliste d'investigation : qu'il creuse sur les millions et là oui ca aurait été intéressant.

        Exhiber Léotard qui dit à Mougeotte qu'il ne recoit pas LCI, aussi puissants soient ils, je ne vois pas où est le scandale. Tant que ça déborde pas, où est le mal ?

        (Et si ça déborde, où est le reportage?)
        • [^] # Re: mouarf

          Posté par . Évalué à 1.

          je confirme tu n'as pas vu le documentaire.
          On pars de cette affaire, reprise par le canard mais pas par la presse.
          Ensuite il pose la question 'est ce que vous vous auto censuré ?'
          Et la oh grand dieu ils jurent que non.
          Puis il montre ce document, et la ils se mettent presque tous en colère, et appelle tous c+ qui lui avait initialement commandité le reportage pour dire qu'il l'avait insulté.
          Mais enfin si tu estime que poser une question à un journaliste sur 'vous vous auto censuré ?' est de la vie privée ...
          • [^] # Re: mouarf

            Posté par . Évalué à 1.

            Ok, t'es un développeur noyau, on a convenu d'un entretien pour parler de la GPL3.

            J'arrive avec ma caméra et je te demande: "Est-ce que tu codes comme un pied ? Est-ce que tu développes comme un manche ? Est-ce que tu es nul dans ce que tu fais ?".

            Tu me réponds "Heu je fais de mon mieux, non ca va quoi..". Et là je te sors une routine codé par quelqu'un d'autre où les noms de variables laisserait penser que le reste du code est mal foutu.
            • [^] # Re: mouarf

              Posté par . Évalué à 6.

              Non c'est tu arrive avec dans un bureau et tu dis
              'Est ce qu'il y a déja eu des cas ou des gens ont codé comme les pieds ?'
              Alors la tu dis
              1°) je ne pense pas on est assez strict dans l'acceptation du code.
              2°) oui ca arrive que certaines bribes soient mal codés, comme partout, nul n'est parfait, mais je ne pense pas que ce soit le cas dans la grande majorité.

              Si tu as dis le 2 , alors hop vous etes d'accord et ca s'arrete la;
              Si tu as dis 1 alors la il te montre un bout de code codé par xxx ou c'est du n'importe quoi
              Alors la a nouveau 2 choix
              1°) 'Ah oui effectivement, je ne le savais pas. Je vais d'ailleurs en parler avec lui de ce probleme'
              2°) 'Mais qu'est ce que vous racontez, ne pas initialiser les variables c'est tout a fait propre! De meme que de faire une fonction de 10 000 lignes sans une once de commentaire' (bref mauvaise foi absolue inside)
              Les journalistes ont décidés de faire non seulement la solution 2, mais d'essayer de faire jouer leurs copinages pour interdire la diffusion du documentaire (ce qui a d'ailleurs trés bien marché).
    • [^] # Re: mouarf

      Posté par . Évalué à 4.

      Ok très bien, Donc du coup c'est un peu incompréhensible les réactions super défensives des journalistes non ? De même pourquoi tant de pression pour éviter le passage télé de ce reportage si peu instructif ? les raisons n'étaient pas du genre "reportage inutile" Le reportage ne prétend pas apprendre que les élites ont des affinités. Comme tu le dis, le premier Gérard-du-café-du-coin sait très bien tout ça... Et bien sûr que le fonctionnement en vase clos des élites aboutit sur des manipulations et des magouilles, sans en passer par un grand complot organisé. Il n'est nul question d'un grand complot type Meyssan là. C'est juste qu'il faut reconnaître que ça faisait bien chier Canal+ de passer ce reportage, pour des raisons évidentes d'intérêts.
      • [^] # Re: mouarf

        Posté par . Évalué à 4.

        Donc du coup c'est un peu incompréhensible les réactions super défensives des journalistes non ?

        Absolument pas, ils disent exactement la même chose que ce que je raconte. De plus ils sont réellement piégés par P. Carles. Ils ne font qu'exprimer le plus humainement du monde (càd sans retenu) leur désaccord avec la démarche de P. Carles.

        Les raisons évidentes d'intérêts, c'est surtout des raisons évidentes d'inintérêts. Ce n'est que mon opinion mais P. Carles se montre en victime et a réussit le coup magistral de transformer une vidéo ce qu'il y a de plus banal en pseudo scandale médiatico-politicien.

        Mais au fond, si vous regardez ça la tête froide, de quoi discutent ces grands au pouvoir ? De leur train-train quotidien. Qu'est-ce qu'il y a de mal à ça ? Où est l'info ?

        Aussi puissants soient-ils, tant qu'ils ne font que discuter de leurs affaires, je ne vois pas où est le scoop, où est l'info qui mériterait un reportage.
        • [^] # Re: mouarf

          Posté par . Évalué à 5.

          L'info est très simple : au lieu d'être des journalistes qui essaient de déjouer les manipulations des puissants en donnant les infos compromettantes, en posant les questions qui les dérangent.

          Au lieu de ça, on a droit à un Laurent Fabius convenant à l'avance des questions et des thèmes qui seront abordés, on a droit à Étienne Mougeotte qui fait son lobbying auprès du ministre François Léotard pour donner des coups de canifs dans le cahier des charges de service public, on a droit à des Michel Field qui critique les journalistes-porte-micro interviewant le Président sans intérêt puis devenant lui même un porte-micro, et surtout :

          On a droit à une vaste opération d'étouffement de la petite vidéo qu'on avait oublié d'éteindre devant l'indiscrétion (on est sur un plateau bourré de journalistes quand même), avec propagande de journalistes se justifiant entre confrères quand le scandale enfle dans la presse, sauf sur Arte où un journaliste reconnait qu'il y a un fort corporatisme, tout le monde se tient.

          Le fait que les images d'une séquence déjà publié dans la presse ne soient pas diffusables à cause de ce corporatisme est scandaleux : si même ça ne passe pas, qu'est-ce qui nous parvient pas d'autre non plus ? Où est le quatrième (contre-)pouvoir ?

          Si c'était réellement insignifiant auprès des téléspectateurs comme essaient de le faire croire des journalistes, arte aurait pu diffuser la séquence dans Brut, comme prévu, et tout le monde s'en serait foutu. Son président, Mr Clèment n'aurait jamais fait pression pour censurer ce truc insignifiant et Canal n'aurait jamais déballé toute la machinerie de copinage et d'influence qu'on a vu à l'½uvre jusque sur Karl Zéro qui finissait par avouer «Il y a le Canal de 1984 et le Canal d'aujourd'hui : un gros holding». La déontologie s'est perdue dans les affaires.

          Claire Chazal disait dans son entrevue avec Pierre Carles que non, il n'y avait pas de censure (contrairement à d'autre entrevues) parce qu'il y a une concurrence entre les journalistes. Précisément : ils ont donc tout intérêt à former un cartel pour éliminer cette fatiguante concurrence.

          Au passage d'autre preuve de copinage sont montrès comme la faveur du Parc des Princes pour PPDA obtenu grâce à la Mairie de Paris (Jacques Chirac le maire de l'époque lui-même ?) contre le responsable du Parc.

          Bref, c'est le peuple qui passe à la trappe dans le jeu des puissants avec une telle ambiance.
          • [^] # Re: mouarf

            Posté par . Évalué à 2.

            Je vais paraitre con, mais si c'est ça qui est dénoncé pourquoi P. Carles n'a-t-il pas fait une caméra caché dans les studios, dans les bureaux, là où on aurait vu un "Non, ça on coupe." bien franc ?

            Au lieu de ça, on a :
            * un extrait de conversation privée sans intérêt (il est où le coup de canif ? Mougeotte dit juste que le cahier des charges lui impose certaines choses, où voyez vous qu'il demande à Léotard de le modifier ?)
            * des interviews piégées (je vais te parler de choucroute, mais avant ça, tient, regarde l'extrait et dis moi ce que t'en pense. quoi, tu trouves ca sans intérêt ? Mais c'est un scandale !)
            * et surtout le vrombrissement de la masturbation intellectuelle, jusqu'où peut-on pousser les délires de chacun à partir d'une conversation plate ?

            Vous partez en sucette sur "les politiques se mettent d'accord sur les questions", soit. Mais ce n'est pas ce qui est montré dans la vidéo. Ce qui est dans la vidéo, c'est les 3 points ci-dessus. Pas d'enquête supplémentaire, pas de réel scandale, juste un peu de FUD évident.

            Ca vous vient pas à l'idée que le documentaire n'a peut-être pas été diffusé non seulement parce qu'il est amoral (on piège les interviews) mais aussi parce qu'il est completement creux ?

            Il y a zéro enquête dans ce documentaire. On tourne autour d'une conversation sans jamais aller dans le sujet. Encore une fois, tant qu'il n'y a pas de débordement, où est l'info ? Et s'il y a débordement, où est le reportage ?

            (autosatisfaction +10 pour cette formule que j'affectionne et qui résume ce commentaire)
            • [^] # Re: mouarf

              Posté par . Évalué à 1.

              J'avoue m'etre particulierement emmerde au visionnage de ce "reportage" (vu en divx il ya deja qq annees), et j'avais pas trouve non plus de quoi fouetter un chat.

              Bon, mougeotte parle a leotard hors camera de banalites professionnelles, l'un parle de son boulot, l'autre du sien :
              > ca va ton taff?
              < ouais machin veut faire une liste tout ca, blabla.
              > cool. moi j'suis overbooke, TF1 tout ca
              < ah ben ouais, la tele tout ca, ca occupe
              > ben ouais, en plus ya un truc qui nous tracasse en ce moment.

              Super!!!
              Des conversations comme ca, j'en ai a chaque fois que je croise un potosss et qu'on va boire un coup.
              Pas de quoi fouetter un chat.

              Encore si on savait ce qu'etaient ces "150 a 200 millions, disons 150, qui ..."

              Mais l'auteur n'a pas trouve pertinent de chercher la dessus.
              • [^] # Re: mouarf

                Posté par . Évalué à 1.

                Des conversations comme ca, j'en ai a chaque fois que je croise un potosss et qu'on va boire un coup.
                Donc toi tu es un homme politique influent, et ton potoss c'est un journaliste connu ?
                sinon , on s'en tape effectivement royalement de ta vie.
                Le probleme c'est pas qu'ils parlent entre eux c'est que
                il y a eu un probleme de lobbying REPRIS (donc pas jugé completement inutile) dans la presse écrite mais nulle par dans la presse tv.
                • [^] # Re: mouarf

                  Posté par . Évalué à 2.

                  homme politique influent, tu parles de leotard la... Qu'est ce qu'il a a voir avec le "cahier des charges du service public"?

                  probleme de lobbying...
                  mouarf...
                  J'aimerais bien que tous les lobby se contentent d'un "la famille ca va? et le travail ca va? bien? bon ben ca va alors. et la famille ca va? bon ben ca va alors"

                  tu m'fais marrer.
    • [^] # Re: mouarf

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Vous croyez que PPDA, ou Claire Chazal, une fois qu'ils ont finit d'interviewer Sarkozy ils ne se tutoient pas ?


      Ben si, et c'est ça qui est grave. Que le pouvoir médiatique s'associe au pouvoir politique et au pouvoir de l'argent via les hommes qui en sont à la tête.
      T'as l'air de trouver ça normal. Pas moi.
      • [^] # Re: mouarf

        Posté par . Évalué à 2.

        Qu'ils s'associent au détriment du peuple serait grave. Qu'ils se connaissent, se tutoient, et se demande des nouvelles, faut être naïf pour croire que ca n'arrive qu'avec Léotard et Mougeotte.

        La description sur Daily Motion :
        Reportage traitant de la conivance entre politique et média,la manipualtion politicienne par l'audio-visuel, jamais diffusé sur la télévision française.

        Expliquez moi où est la manipulation politicienne ici ? Deux hommes, puissants, qui parlent de leur quotidien. Ils prennent des nouvelles. Léotard ne dis nulle part "on va t'aider". Mougeotte ne complote nulle part.

        Vous croyez qu'un Ministre cesse d'être humain le jour où il prend ses fonctions ? Quel enseignement vous tirez de cette vidéo ? Qu'il est possible que Sarkozy tutoie Patrick de Carolis ? Renversant.

        Qu'est-ce que vous voyez dans cette discussion ? Y a dix fois plus révoltant dans n'importe quelle édition du Canard Enchainé (oui même si cette conversation avait été révélé dans le Canard Enchainé à la base dixit la vidéo).
        • [^] # Re: mouarf

          Posté par . Évalué à 2.

          Je crois que ce qui est reproché c'est le moment où mougeotte essaie insidieusement (mais ça se voit) de faire du lobbying gentil.

          Mais je suis d'accord, ça casse pas 3 pattes à un canard. Pas plus que le lobbying des agriculteurs, marchands de tabac, syndicats de telle ou telle boite, restaurateurs etc.
          Surtout que là, c'est du gentil, il n'y a pas de chantage...

          Bref, c'est insignifiant, et Pierre Carles se monte le bourrichon, pour un truc qui avait été évoqué dans les canard, dans la presse, à la radio.

          Y a dix fois plus révoltant dans n'importe quelle édition du Canard Enchainé
          Effetivement.
          Si le type il arrive a sortir des théories du complot parce personne ne veut de son extrait pourri, il mérite un coup de pied au cul.
          Au mieux, ça aurai pu être un point de départ d'une vraie enquête, mais l'extrait ne mérite pas plus de temps que sa durée intrinsèque

          Je connais pas toute son oeuvre (j'ai vu des extraits du désarroi esthétique (drôle) et son interview de Bourdieu classant Ségo à droite). Mais c'est pas un Micheal Moore en puissance, ni un Dylan Avery.
        • [^] # Re: mouarf

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce que ça m'enseigne, c'est qu'il est impossible pour un patron de chaîne d'être exagérement critique vis-à-vis d'un pouvoir politique, syndical, corporatiste, financier, à partir du moment où il va faire de bonnes bouffes et passe ses vacances avec les têtes dirigeantes de ces pouvoirs. (c'est simplifié, je pourrais également parler des universités d'été dans lesquelles sont conviés les organes de presse tout frais payés, tiens au hasard http://www.acrimed.org/article2449.html)
          Et ça, c'est pas seulement Carles qui le dit, mais également d'autres sites et entités.
          Tu penses franchement que Mougeotte laisserait passer un reportage assassin sur Léotard et irait ensuite jouer au golf en lui tapant sur l'épaule ? Moi non. Ces personnes sont en interaction sur le plan personnel et quoiqu'on en dise, ça a fatalement une repercussion sur un métier qui est censé apporter aux gens une information la plus vraie possible, parfois en opposition conflictuelle avec les intérêts personnels des personnes impliqués dans l'information. (ceux qui la font et ceux qui en sont le sujet).
          • [^] # Re: mouarf

            Posté par . Évalué à 3.

            T'as quand même beaucoup beaucoup beaucoup extrapolé. Et des reportages/emissions assassines sur les hommes politiques, on en voit passer quelques uns...
            • [^] # Re: mouarf

              Posté par . Évalué à 5.

              Je ne suis pas un gros consommateur de télévision, mais il me semble qu'au contraire on n'en voit guère, d'émissions assassines sur les hommes politiques. À part peut-être des émissions humoristiques. À la rigueur des sujets sur les politiques très minoritaires, pour dénoncer leur idéalisme/populisme/racisme/extremisme.

              On parle ci-dessus du Canard Enchaîné : il est très rare, à ma connaissance, qu'on évoque de façon approfondie leurs informations dans les médias audiovisuels tant que les affaires dont ils parlent ne vont pas aux procès (on pourrait évoquer ces informations pour prouver qu'elles sont fausses, mais même ça ce n'est pas fait).

              L'exemple qui me vient en tête, c'est Gaston Flosse, en Polynésie : il a fallu qu'il ne soit plus élu, voir que des personnes de son entourage soit condamnées (s'il m'en souvient bien), pour que la télévision évoque longuement son «règne»... et encore, le seul reportage que j'ai croisé, c'était dans Thalassa !

              Alors, sans crier au vaste complot, il me semble qu'il y a quand même une certaine frilosité, peut être explicable par une certaine proximité médias/politiques.

              La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

              • [^] # Re: mouarf

                Posté par . Évalué à 1.

                Y a 2 semaines, biographie assassine de notre président sur une chaine du service public. Chaque jour, les émissions politiques qui ne se gènent pas. Une fois par semaine arrêt sur image qui décortique la "manipulation médiatique". Et tous les soirs, dans une moindre mesure, les guignols de l'info qui joue avec l'actualité politique.

                On a quand même une certaine liberté d'expression en France. Et si le soucis c'est qu'un reportage assassin sur [hommepolitique] est censuré, alors faut faire une caméra cachée dans les studios, là où est se fait le montage, pas en se tripotant sur ce qu'éventuellement pourrait signifier le fait que 2 hommes puissants se tutoient.

                Les scandales les plus criants du Canard sont parfois repris, mais un peu tard. On a quand même détruit (à juste titre) la vie politique d'Hervé Gaymard grâce au Canard et à la reprise par la TV de l'info. Copé y a échappé, lui, mais c'est un autre problème.
                • [^] # Re: mouarf

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ce qui est génial, c'est que les biographies assassines elles sortent toujours très tard, quand le type visé n'est plus qu'une merde, et que le vent a bien tourné. Chirac est tout sauf puissant maintenant.

                  C'est tellement facile de taper sur Chirac.

                  Pareil pour Gaymard, ya quand même plus scandaleux (et dangereux) que son cas, certes le canard a fait son boulo, mais si toute la meute des gros médias se sont précipités sur lui, c'est bien parce que yavait aucun risque à lui tomber dessus, et comme ça après on se donne bonne conscience, on a fait son boulot.
                • [^] # Re: mouarf

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  > Une fois par semaine arrêt sur image qui décortique la "manipulation médiatique".

                  C'est amusant que tu parles d'arret sur images. On retrouve souvent Daniel Schneidermann dans les reportage de Pierre Carles, à commencer par pas vu pas pris, et surtout enfin pris ....
                  • [^] # Re: mouarf

                    Posté par . Évalué à 2.

                    et ?

                    Le boulot de Schneidermann est remarque, j'adore arrêt sur images, mais ce n'est pas parce qu'on l'interviewe dans un documentaire que le documentaire est de qualité.
                    • [^] # Re: mouarf

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Remarque ... ouais déjà 1) les ASI sont plus ce qu'ils étaient et 2) Carles a bien montré (dans plusieurs reportages) que les investigations de DS s'arrêtent lorsqu'elles écorchent un peu trop le monde médiatique. Tu devrais juste y jeter un oeil pour te faire ta propre opinion.
                      ASI, c'est a vraiment un goût de bouillon quand on connaît Acrimed par exemple ou Le Plan B.
                      • [^] # Re: mouarf

                        Posté par . Évalué à 1.

                        On dévie de plus en plus du sujet original, je vais te laisser tranquille, hein?
                        • [^] # Re: mouarf

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Je parle de Pierre Carles et tu trouves qu'on dévie du sujet original.
                          J'ai déjà vu plus radicale comme déviation ;)
                          Mais bon bref. Soit.
                    • [^] # Re: mouarf

                      Posté par . Évalué à 2.

                      (*remarquable)
                • [^] # Re: mouarf

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  "Arrêt sur image" qui décortique la manipulation médiatique.....quand cela ne la concerne pas.

                  Quand Bayrou était invité pour débattre sur le fait que les médias sont controlés par des grosses firmes et ne sont plus indépendants, il y a eu un superbe bouclier pour lui dire "Non c'est pas vrai !" et va-y que je te coupe la parole et patati-patata !

                  Franchement, "Arrêt sur image" c'est souvent des sujets pipos ou bateaux. Jamais ça ne creuse vraiment les problèmes dans les médias.

                  Dans le genre bien pire il y a aussi "l'Hebdo du médiateur de France 2/3". A l'époque où tous les médias racontaient des immondises sur les droits d'auteurs, le droit à la copie privée, le piratage,... on était beaucoup à leur avoir écrit pour corriger les erreurs et le samedi on a eu le droit à 30 minutes sur un sujet beaucoup plus grave : Le mot "Général" était écrit avec 2 "n" dans un sous-titre d'une photo du journal. C'était horrible !!!! Mon dieu une telle faute ! Ils ont eu bien fait de faire venir des experts, les journalistes, des spectateurs,... pour débattre sur ce grave problème de "Génnéral".

                  Et les guignols ! Fantastique comment ils arrivent à manipuler les spectateurs. Tout le monde pense que Hollande est un neuneu, Bayrou un simplet, Sarkozy un facho,.... et ce gratuitement car malheureusement il n'y a pas beaucoup de vrais émissions politiques où on peut juger de l'exactitude du choix de telles caricatures. A part ça c'est vrai qu'ils osent encore critiquer des choses que d'autres ne feraient pas, même des gens de leur chaîne. Mais ça reste rare.

                  L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

                  • [^] # Re: mouarf

                    Posté par . Évalué à 2.

                    ... Et allez, et ensuite, si Chirac a été élu, c'est grâce aux Guignols, je suis sûr.
                    • [^] # Re: mouarf

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Les Guignols ne font pas tout mais ils en font beaucoup.

                      Ca m'arrive souvent de parler avec des gens d'homme politique et ils me disent "Ah oui lui il comme-çi ou comme-ça". Moi : "Ah bon ? Tu as un exemple ?". Réponse : "Bin oui, hier dans les Guignols il a dit machin". o_O Ca fait peur !

                      Et un autre exemple, Jospin en 2002 a dit : "j’assume pleinement la responsabilité de cet échec et j’en tire les conséquences en me retirant de la vie politique après la fin de l’élection présidentielle.". Maintenant si tu regardes ce que les Guignols lui ont fait dire c'est "en me retirant définitivement de la vie politique.". Si ça ce n'est pas de la désinformation ! Je suis sûr que ça a jouer dans l'échec de Jospin à revenir en politique (En même temps, Jospin est un nombriliste inégalable donc son échec ne me traumatisera pas trop).

                      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

                  • [^] # Re: mouarf

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Globalement d'accord avec ton argumentation, mais concernant ASI il n'y a pas beaucoup d'émissions qui te permettent de voir la version "sans coupe" (en archive sur leur site).

                    On est quand même loin de l'italie de Berlusconni avec Raï 1, ou l'amérique de Bush avec FoxNews et son présentateur O'Reilly. Y a une différence entre "les journalistes essayant de protéger l'image de marque de leur profession" et "les journalistes censurant les enquêtes d'investigation sur les hommes politiques".

                    Vous mélangez tout, là. On a un extrait sur Mougeotte qui tutoie Léotard et vous en arrivez à dire que "Oui, les médias sont controlés par des grosses firmes" (ce qui de toute façon est une évidence pour des chaines et journaux privés). Pour un peu vous en seriez à "Tous les journalistes sont des menteurs". Faut se calmer et revenir aux faits.

                    La vidéo de Mougeotte et Léotard montre leur copinage, mais elle ne montre aucune censure ou manipulation. Ca, c'est extrapoler.
                    • [^] # Re: mouarf

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      La vidéo de Mougeotte et Léotard montre leur copinage, mais elle ne montre aucune censure ou manipulation. Ca, c'est extrapoler.


                      Ouais enfin y'a pas que cette séquence dans le film de Pierre Carles hein ;) loin de là...
                    • [^] # Re: mouarf

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Concernant la séquence Léotard Mougeotte, je pense plus ou moins comme toi : pas de quoi casser 3 pattes à un canard.

                      Par contre le reportage permet de montrer que les journalistes ne sont pas libres. On le savait déjà mais c'est bon de le rappeler. Les journalistes l'avoue rarement et sûrement car s'ils le faisaient, ils seraient censurés.

                      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.