Journal Les SSLL en France

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
-1
5
jan.
2008
Cher journal,

Je suis en plein dans mes études d'ingénieur et tu sais à quel point je suis attaché aux logiciels libres alors j'ai l'intention de faire une bonne partie de mes stages dans des SSLL.
Et c'est pour cette raison que j'ai regardé un peu les boites existantes que ce soit pour mes futurs stages mais aussi pour mon boulot de plus tard...

Mais j'ai l'impression que les SSLL en France sont rares et peu visibles (à cause de leur taille en particulier).


Alors voila les questions que je veux poser aux DaLinuxFriens...

- Quelles sont les SSLL que tu connais ? Y as-tu déjà travaillé, tes impressions ? Ou pourquoi pas de manière générale les boites non SSLL qui font du LL.
- Que penses-tu des SSII qui font du logiciel libre au même titre qu'ils font du logiciel proprio ? (je voulais donner d'autres axes de réflexion mais j'ai supprimé, j'aimerais bien un débat)
- Quel avenir selon toi pour le LL dans le monde professionnel ?
- Des trucs à rajouter ? Il me semble que j'avais d'autres questions à l'esprit mais tant pis.

Merci par avance de votre participation à tous !
  • # ssii, ssl

    Posté par . Évalué à 1.

    En ce qui me concerne je bosse dans une boite qui fait du logiciel libre, mais qui n'est pas SSLL (parce que ce n'est pas une SSII).

    Je ne connais pas bien le monde des SSII (en toute franchise j'essaye de les éviter autant que possible) mais je ne vois pas bien en quoi une SSII qui vend ou non du logiciel libre pourrait être particulière.

    1. Les LL sont tellement répandus du côté serveur que proposer du Linux (et Apache, MySQL si c'est un serveur web) est tout ce qu'il y a de plus commun.
    2. Une SSII gagne de l'argent en façonnant des solutions personnalisées, donc pour leur business model ça ne change rien de proposer des solutions à base de logiciels libres ou de logiciels proprios.

    De plus, les logiciels libres dans une monde professionnel, surtout si tu parles de SSII ou de serveurs, ce n'est pas l'avenir : c'est le présent ! Mais les entreprises qui distribuent des logiciels en masse (genre MS Office, Adobe Photoshop) sont en train de s'etomper au profit des services web (Google Calendar, Google Office, Facebook). Donc ce qu'il va rester, comme moyen de faire de l'argent avec du code c'est:
    * Les applications sur mesure, qui ne sont pas distribuées donc la question de la licence ne se pose pas
    * Les services web, pas distribués non plus...

    Et les briques de base dans les deux cas seront (sont déjà) des logiciels libres.

    Si tu veux te faire plaisir dans ton boulot je te conseille plutot de chercher une boite avec des collegues intelligents et bons codeurs, que des trolls qui vont te railler parce que tu n'utilises pas le meme editeur de texte qu'eux. Certes, la plupart des bons codeurs sont des fans de logiciels libres et la plupart des codeurs mediocres ne reflechissent pas aux licences et aux plate-formes et finissent par faire du C# ou du Java sous Windows... Mais ce n'est pas general.
    • [^] # Re: ssii, ssl

      Posté par . Évalué à 2.


      * Les applications sur mesure, qui ne sont pas distribuées donc la question de la licence ne se pose pas
      * Les services web, pas distribués non plus...


      La GPL3 proteste & Stallman avec :)

      (no troll inside )
      • [^] # Re: ssii, ssl

        Posté par . Évalué à 2.

        La GPL3 proteste & Stallman avec :)

        La GPL3 n'a rien à voir avec les services Web, c'est de l'AGPL qu'il fallait parler.
  • # Support libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

  • # FNILL

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour la taille c'est vrai qu'il y en a beaucoup de minuscules,
    L'ASS2L renommée en FNILL donne une liste qui doit être assez complète, et il y a une grosse majorité de TPE :
    http://www.fnill.org/federation/voir-les-membres-de-la-fnill

    De toute façon, ce n'est pas spécifique au LL, la majorité (en nombre) des boites sont minuscules.
  • # libre-entreprise

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    c'est un réseau de diverses entreprises en logiciel libre, que du bon. Programmation, vente, intégration...
    J'ai fait un stage de 3 mois à Néréide, c'est une super expérience à vivre et revivre, et comparé à ce que l'on m'a dit des autres entreprises, c'est exceptionnel.

    bref : http://www.libre-entreprise.org

    Attention, pour ceux qui passeraient ici un peu par hasard, il vaut mieux avoir une vraie culture du libre. Ceux qui s'y intéressent par opportunisme, parce que les logiciels libres sont meilleurs, passez votre chemin.
    • [^] # Re: libre-entreprise

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Est-ce que tu peux nous en dire plus sur Néréide ? Sur ce que tu as fait comme stage et l'activité de la boite ?
      Combien il y a d'employés ?
      • [^] # Re: libre-entreprise

        Posté par . Évalué à 1.

        Ils développent Neogia [http://www.neogia.org/Accueil], il me semble :)
        • [^] # Re: libre-entreprise

          Posté par . Évalué à 1.

          Bonjour,

          Néréide ( http://nereide.biz ) fait partie du Réseau Libre Entreprise ( http://www.libre-entreprise.com ) qui regroupe des entreprises travaillant dans le Logiciel Libre et partageant des valeurs communes.

          Concernant l'activité de Néréide, nous sommes une SSLL qui a initié le projet communautaire en logiciel libre Neogia ( http://www.neogia.org ). Il s'agit d'un ERP basé sur le framework applicatif et fonctionnel Apache OFBiz ( http://ofbiz.apache.org/ ). Notre activité est exclusivement tournée vers les prestations de services (intégration, formation, conseil, développement) autour de ces deux ERP (Neogia et Apache OFBiz ). Nous participons activement à ces deux communautés. Actuellement, l'activité est très porteuse, signe de la qualité des solutions et du fait que le secteur privé a de plus en plus confiance en la pérennité des LL.

          Si vous voulez nous rencontrer, connaître nos activités et nos valeurs, le réseau Libre Entreprise et Néréide seront présents au Salon Solution Linux stand C31 ( http://www.solutionslinux.fr ).

          Concernant les sujets de stage, tous les rapports sont disponibles en LGPL sur SourceForge ( http://sourceforge.net/project/showfiles.php?group_id=128662 ) et vous y trouverez celui de Matthieu qui a été un brillant stagiaire ;-)

          J'en profite également pour dire que nous sommes en phase de recrutement d'un développeur (voir annonce sur lolix ( http://fr.lolix.org/search/offre/offre.php3?id=8427 ) et toujours ouverts aux étudiants souhaitant découvrir le milieu des LL en gestion industrielle.
  • # Linagora et autres SSLL

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Mais j'ai l'impression que les SSLL en France sont rares et peu visibles (à cause de leur taille en particulier).

    Parce que Linagora n'a pas été assez visible avec le marché public de l'Assmblée Nationale ? Tu sors d'où ? De ta caverne ?

    - Quelles sont les SSLL que tu connais ?

    Je connais de nom :
    - Linagora (qui vient de racheter AliaSource) ;
    - Alcôve ;
    - IdealX ;
    - Easter-Eggs (qui propose un modèle d'entreprise original);
    - OpenWide (filiale de Bull) ;
    - Linbox (basée sur Metz et rachetée par Mandriva).

    Y as-tu déjà travaillé, tes impressions ?

    J'avoue travailler depuis deux ans pour Linagora et j'apprécie de n'avoir que des missions liées aux Logiciels Libres. Il y a toujours des logiciels propriétaires et l'interopérabilité est importante. J'ai également déjà travailler pour une SSII, Sopra Group pour ne pas la citer, et même si ça n'a pas durer très longtemps, il y a une nette différence entre un grand groupe de plusieurs milliers de personnes et une entreprise qui demeure à taille humaine (Linagora vient à peine de dépasser la centaine de personnes) : on n'est pas qu'un numéro et tu peux parler au patron directement.
    Toutefois, j'ai également connu des plus petites structures et je préfère tout de même des entreprises de la taille de Linagora.

    - Que penses-tu des SSII qui font du logiciel libre au même titre qu'ils font du logiciel proprio ? (je voulais donner d'autres axes de réflexion mais j'ai supprimé, j'aimerais bien un débat)

    Elles font souvent appel à des sous-traitants comme Linagora pour le volet Logiciel Libre. Pour le reste, elles sont surtout opportunistes et ne font que répondre à la demande de leurs clients. Ce qui est une bonne nouvelle, d'un certain côté.
    • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Merci pour ce charmant "Tu sors d'où ? De ta caverne ?" ;).

      Bien sûr que je connais Linagora, j'ai fais un stage de 10 semaines chez AliaSource juste après son rachat par Linagora (fin juin 2007 donc). Et j'ai vraiment beaucoup aimé (que ce soit le travail ou l'ambiance) et je compte probablement leur redemander pour l'été prochain. Et je ne peux que confirmer ce que tu as dis notamment sur l'aspect humain de la boite.

      Mais dans mon journal, je faisais une généralisation et le constat que la plupart des SSLL font moins de 20 employés donc peu de visibilité. Et quand on compare aux SSII de plusieurs milliers d'employés...

      Merci en tout cas, tu réponds parfaitement à mes questions. J'avais parlé à un ingé d'une grosse SSII et je l'avais questionné sur la façon dont ils considéraient le logiciel libre et le mot "opportuniste" est bien adapté en effet.
    • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      OpenWide (filiale de Bull)

      Oulah, pas du tout. Open Wide est une société indépendante. Il y a bien quelques investisseurs institutionnels dans notre capital (Thales et Schneider Electric notamment) mais c'est tout.
      Nous n'avons aucun lien avec Bull.

      --
      Guillaume
      • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Au temps pour moi, j'ai dû confondre avec une autre société.
      • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

        Posté par . Évalué à 1.

        D'autant plus que Bull dispose de sa propre division Open Source assez importante qui fait d'ailleurs pas mal de développement (cf. http://www.bullopensource.org/ ). Elle est malheureusement principalement délocalisée. Par contre il y a beaucoup de postes en conseil, architecture et autre flan sur toute la France (Bull disposant encore pour raisons historiques d'agence régionale).
    • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour le reste, elles sont surtout opportunistes et ne font que répondre à la demande de leurs clients.

      Parce que ce n'est pas le cas des SSLL peut-être ? Mort de rire.
      • [^] # Re: Linagora et autres SSLL

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Je pense que ce qu'il voulait dire, en tout cas c'est ce que je ressens, c'est que les grosses SSII ne voit le LL que par son coté fonctionnalité et se moque du reste alors que certaines sociétés reversent des contributions aux projets qu'ils utilisent. C'est pas la même approche. D'un coté tu as une boite qui veut faire des profits et de l'autre une boite qui veut faire des profits tout en respectant le logiciel libre.

        Bien sûr ya sans doute des SSLL "opportunistes" et des SSII qui ont une approche que je qualifierai d'honnête.
  • # INL

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je suis employé par INL depuis septembre 2006 et j'suis très fier d'y travailler. Tout le code qu'on écrit est distribué sous licence GPL (GPLv2, GPLv3 maintenant), mis à part quelques très rare exceptions : un petit peu de code proprio pour un logiciel Windows, et quelques logiciels sous licence BSD ou APL.

    Mis à part le code écrit qui est sous licence libre, nous contribuons également à des logiciels existants : Linux kernel, Netfilter, Apache, Prelude, etc.
    http://software.inl.fr/trac/wiki/Contribs

    D'autres sociétés se disent « open source » ou « pro-logiciel libre » mais ne diffusent qu'une partie de leurs logiciels sous licence libre. Les pires étant celles qui disent contribuer aux logiciels libres (liste à l'appui) alors qu'en fait c'est un mensonge (tch tch, pas de marque).
    • [^] # Re: INL

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Est-ce que tu peux nous en dire plus sur INL ? Genre le nombre d'employés par exemple, si ça marche bien etc.
      • [^] # Re: INL

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        INL a doublé sa masse salariale l'an dernier, on est maintenant 12 (ou 14, je sais plus). Donc je pense que la boîte se porte bien.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.