Journal Un scandale

Posté par .
Tags : aucun
0
19
oct.
2002
Cher journal,

Je suis tout simplement, tout bonnement, totalement, vraiment (mais alors, bien, hein !) outré ! Tel l'autre loutre, là, on nous méprise, on nous spolie, on nous ôte les mots de la bouche et le repos du travailleur après son dur labeur.

Bref, cher journal, j'ai appris que les élèves de l'enseignement aussi bien primaire que secondaire seraient en vacances dès jeudi soir, et ce jusqu'au lundi matin se situant approximativement 10 feuilles plus loin dans le calendrier mural qui orne les chaumières du bon peuple.
Je n'ai absolument rien contre le fait que ces braves gens prennent des vacances, oh ça non, bien au contraire. Le problème, vois-tu, cher journal, c'est que moi, je reprends les cours lundi matin, là, et qu'étant à l'université, je n'aurais pas droit à ces douces vacances que prendront les élèves du primaire et du secondaire.

Étant donné que je n'ai eu que cinq mois de vacances, je trouve cela proprement (ainsi que salement) honteux. Ils auraient tout de même pu se débrouiller pour nous faire rentrer deux semaines plus tard, et nous faire avoir des vacances en même temps que tout le monde.
Pire, j'ai appris que les professeurs n'avaient pas attendu ma rentrée pour se mettre en grève. Tu t'imagines ça, mon journal ? S'ils commencent à faire grève dès maintenant, y'aura plus rien pour quand moi j'aurais cours, c'est une catastrophe.

Non mais vraiment, ils foutent vraiment n'importe quoi, d'où mon outrée ire.

Bon, je te laisse, je vais me réinscrire à l'école primaire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.