Journal Question métaphysique

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
13
juil.
2004
Je me pose une question ou deux en tant que développeur web, suite à une discussion animée sur opquast http://www.opquast.org/phorum5/read.php?1000,850,850#850(...)

Cela concerne la license Creative Commons.

Je vais essayer d'être clair (j'ai dit essayer).

Ai-je le droit de me baser sur les bonnes pratiques d'Opquast pour créer un site perso ? (à priori, ça ne pose pas de problème, dans la mesure où c'est non-commercial)

Par contre, si je décide de créer un site commercial, et que j'utilise plusieurs bonnes pratiques, qu'est-ce qui se passe ? (rien, je dois les mentionner, ça n'a rien à voir, etc...)

Est-ce que la license Creative Commons s'applique sur le concept Opquast lui-même (un site qui recense les bonnes pratiques) ou sur le contenu même des bonnes pratiques ?

(Pitié, évitez le troll même si j'ai dit des bêtises, je voudrais surtout des faits)
  • # Si j'ai tout bien compris...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Tu peut appliquer une bonne pratique a ton site (i.e. si la bonne pratique n°xxxx dit il faut un fond bleu, tu peut mettre un fond bleu) même si il est commercial par contre tu n'a pas le droit de mettre sur ton site "la bonne pratique n°xxxx dit qu'il faut mettre un fond bleu" et faire payer l'acces a cette information.
    De meme tu n'a pas le droit dans le cadre d'un cour, que tu dispenserait contre retribution, de dire "La bonne pratique n°....."

    En gros la licence s'applique au texte et non a la mise en application des idée qu'il contient
  • # C'est simple

    Posté par  . Évalué à 2.

    Tu peux utiliser ces pratiques, sans indiquer que tu l'as fait, comme tu veux, et pour n'importe quel type de site. Nb par « utiliser » je veux dire appliquer ces pratiques à ton site, et non copier/coller d'une manière ou d'une autre ou paraphraser leur énoncé.

    Si ça te rend bien service, c'est plutôt bien vu de faire une petite référence dans le colophon si tu en as un.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.