Journal Le vote blanc

Posté par .
Tags : aucun
0
29
mar.
2004
Est -ce que si on considerait le vote blanc differement du vote nul, Il n'y aurait pas plus de personne qui irait voter ? J'ai vote blanc une fois et j'ai vraiment ete decu de ne voir apparaitre mes statistiques a la tele que 2s ... Hors je trouve que mettre le vote blanc a l'egal du vote nul (rature ... insulte...) a l'egal du vote blanc est debile. Surtout que le
calcul des voix ne tiens plus compte de ces votes. Je pense que c'est la principale raison pour laquelle plus personne ne va voter ou vote aux extremes.

Z'en pensait quoi ?
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 2.

    Fanchement quand je vote, je me fous de savoir comment cela sera considéré statistiquement. Je vote point. Tant qu'il n'y pas d'entourloupe sur le nombre de voix pour les candidats, ça me convient.
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 2.

    Le dernier scrutin des régionales, a été une première en matière de prise en compte du bulletin blanc. En effet, pour le maintien au second tour, il fallait avoir les voix d'au moins 10% des inscrits, donc pour une fois un vote blanc tendait à diminuer les scores des différents parti de manière significative.
    Cependant il y avait un bémol car une abstention avait le même effet, pour peu que l'abstentioniste soit inscrit sur une liste électorale.

    C'est vrai que si les scores publiés tenaient compte des bulletins blancs, peut-être que les politiciens s'acharneraient plus à faire passer leur propre message et non pas la critique des autres. Il est toujours préférable de voter pour quelqu'un que de voter contre un autre.

    Un bulletin blanc réellement pris en compte serait le plus sur moyen d'envoyer un message à la classe politique afin qu'elle soit plus accessible sans pour autant tomber dans la démagogie.
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Cependant il y avait un bémol car une abstention avait le même effet, pour peu que l'abstentioniste soit inscrit sur une liste électorale.

      Non. Les votes blancs sont comptés avec les votes nuls, et ne sont pas comptés parmis les abstensionnistes. On a :

      * Inscrits
      * Votants (on a soustrait les abstensionnistes)
      * Exprimés (on a soustrait les nuls et les blancs)

      Les votes blancs et nuls comptent pour 2 à 3% des votants, ce qui est faible mais pas négligeable, vu que certains partis ont moins.

      Le problème que pose le vote blanc, c'est que si on le compte dans les votes exprimés, que fait-on s'il emporte une élection ?
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 1.

        Je parlais du mécanisme de cet élection et du rapport nbre de voix/nombre d'inscrits qui defacto donne plus d'importance aux abstentionistes mais aussi au bulletin blanc.
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 2.

        Le problème que pose le vote blanc, c'est que si on le compte dans les votes exprimés, que fait-on s'il emporte une élection ?

        On refait une élection mais on change tout les candidats ... a priori, ceux qui se présentaient n'ont pas convaincu.
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        on assume et on refait des élections ou un vrai choix qui convienne au peuple sera proposé !
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Un bulletin blanc réellement pris en compte serait le plus sur moyen d'envoyer un message à la classe politique afin qu'elle soit plus accessible sans pour autant tomber dans la démagogie.

      Quant aucun projet politique présenté n'a votre adhésion et que vous souhaitez remplire votre devoir le bulletin blanc est la solution.

      Et le tout accompagné d'un obligation de vote.

      Enjoy

      Karlesnine
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 0.

    Tu penses que mettre le vote blanc à l'égal du vote nul est la raison principale pour laquelle plus personne ne va voter ou vote aux extrêmes ? Alors là je dis chapeau, fallait de l'imagination pour la sortir celle-là !

    PS: Le taux de participation est plus élevé (ne me demandez pas que par rapport à quand, la dernière élection probablement, mais ils, encore eux, l'ont dit à la télé).
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est pas de l'imagination mais du bon sens, ce qu'il te manque apparemment.
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 2.

        Le bon sens ne sera jamais un, argument, tant qu'on y est on peut sortir : s'il y a deux millions de chômeurs, c'est qu'il y a deux millions d'immigrés, et beaucoup d'autres stupidités du style : la terre n'est pas ronde, sinon ceux qui sont en dessous et sur les côtés tomberaient, etc...

        Re-LOL
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par . Évalué à 1.

      Si l'on considere le vote blanc comme un candidat a part entiere.
      Le vote contestataire se ferait sur le vote blanc plutot que sur les
      extemes. Ca serait clair est certains n'en profiterait pas abusivement.
      Le vote nul est un vote different du vote blanc. Voter blanc c'est plus
      pour moi y a personne qui merite ma voix mais je suis pas fou.
      Hors la pluspart des gens que je connais qui ne vote plus c'est parce
      que qd il vote ils ont l'impression de ne pas etre entendu, c'est aussi
      la raison pour la plupart pour laquelle il vote aux extremes. Je suis sur qu un jour ces gens ont votes blanc.
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 2.

    En fait, j'ai participé au dépouillement des voies hier. Si ça vous intéresse, je peux vous dire que vous avez 8 catégories référencées pour le comptage des bulletins nuls :
    - rien dans l'enveloppe
    - 2 bulletins de candidats différents
    - bulletin ratturé/propos injurieux
    ....
    Ce que je sais, c'est que ca emmerde tout le monde, parce qu'il faut les signatures de 7 personnes pour chaque bulletin nul...
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par . Évalué à 1.

      seulement 8?

      c'est codifié de (a) à (n) ... enfin dans mon bureau de vote en tout cas:)
      C'est plutot rigolo de voir le personel du bureau de vote se chiffoner pour determiner la lettre à poser sur l'envelope
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 1.

        Mince, j'ai un doute maintenant... C'était pas de (a) à (m) ? Mais il n'y avait pas toutes les lettres, je crois. C'est simple, l'administration...
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 2.

    Concrètement, tu voudrais qu'on le considère comment, le vote blanc ?

    (ici, le vote Blanc, c'était le vote UMP puisque le candidat s'appelait Jacques Blanc.. hihihi)
  • # Re: Le vote blanc

    Posté par . Évalué à 4.

    Sérieusement, je suis d'accord pour que le vote blanc soit représenté dans les suffrages exprimés !

    Je vais me faire incendier en le disant, mais je n'ai pas voté, ni aux dernières élections régionales, ni aux présidentielles avant ca.

    Parce que de toute façon, aucun candidat ne me convenait, et j'aurai voté blanc. Or, vu que le résultat se fait en fonction des suffrages exprimés, ma voix aurait été inutile. Et je n'ai pas envie de perdre mon temps et mon argent en sachant que c'est inutile.

    D'ailleurs, n'ayant pas voté, je m'interdisais de parler politique, mais puisque j'y suis, je vais exprimer le fond de ma pensée :
    - j'ai regardé le résultat des élections et les débats qui vont avec. Je suis abasourdi de voir comment les partis politiques se tapent sur la gueule plutôt que d'avancer avec leurs propres arguments !!! Le discours général, c'est : 'Fermez là ! Quand vous étiez au pouvoir, vous n'avez rien fait, alors laissez nous faire, on le fera de toute facon mieux que vous !'. Voilà ce que j'ai entendu pendant 1 heure !!!! Et de toute manière rien que le concept de parti "d'opposition" me tue !!! On n'est pas là pour rendre la vie meilleure aux francais, on est là pour prendre la place de l'autre ! On ne cherche pas à unir nos forces, mais à se taper sur la gueule !!

    Et dans la pratique, on est dans un immobilisme total, vu que chaque gouvernement défait ce qu'avait fait le précédent... Il serait temps que les francais se rendent compte que le seul moyen d'avancer est d'avoir une continuité dans les actions, et donc de voter toujours pour le même coté. Que ce soit la gauche ou la droite d'ailleurs, mais qu'au moins un de ces partis puisse avoir au moins 20 ans au pouvoir sans cohabitation ou autre truc de ce genre. (que ceux qui croient qu'on peut bouger un état en deux ans lévent la main, et m'expliquent comment faire....)


    - Le principes des alliances est un autre truc que je ne comprends pas : On est prêt à sacrifier une partie de ses idées pour peu qu'on ai plus de chances de mettre son cul sur un fauteuil !!! Lors des journaux télé, encore une fois, le but n'était pas de rendre la vie meilleure aux français, mais de faire en sorte que l'autre parti ne soit pas représenté ! Et accessoirement, de poser son petit cul bien au chaud, et de ramasser les pepettes qui vont avec....

    Je veux bien croire qu'effectivement, un moyen de faire valoir ses idées est d'empêcher que les idées des autres ne puissent être appliquées, mais là, la coupe est un peu pleine !!!

    - Et au final, le vote qui devrait être un outil pour choisir un futur est devenu un outil pour sanctionner le passé !! Je commencerai presque à comprendre les politiques qui préfèrent dénoncer ce qu'ont fait les autres plutôt que de proposer des choses vu que de toute façon, c'est sur le passé que les français votent !!!


    Alors, pour revenir au sujet de départ, OUI, cent fois OUI, j'aimerais que le vote blanc soit compté comme un suffrage exprimé !!! Au moins pour que je puisse dire à la classe politique que je ne veux pas de leurs débats stériles, et que j'attends des hommes qui pensent au futur, et même pas à un futur immédiat (genre on va baisser les impots dans deux mois...), mais à des actions sur le long terme, dont on sait que à court terme ca peut être destructeur, mais qu'au final que ca sera payant !

    Enfin, je me dit ca, mais comme de toute façon, la sanction tombe au bout de deux ans, je vois pas quel politique pourrait s'amuser à proposer des actions sur 10 ans....

    Je me sens déprimé d'un seul coup.

    En fait, a chaque fois que je pense à ces problemes politiques, j'en arrive à la même conclusion : Laissons les se foutrent sur le gueule tant qu'ils le veulent, et comme dirait Candide "cultivons notre jardin".

    Merci à ceux qui m'ont lu.
    • [^] # Re: Le vote blanc

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > Le principes des alliances est un autre truc que je ne comprends pas : On est
      > prêt à sacrifier une partie de ses idées pour peu qu'on ai plus de chances de
      > mettre son cul sur un fauteuil !!!

      On appelle ça faire des compromis. Tiens, toutes mes idées ne conviennent pas exactement à tout le monde ? pourtant le courant global est bien là et un autre à coté a des idées proches de moi. On va faire tous les deux des consessions et on se met ensemble pour se battre pour nos idées communes qui sont plus importantes que les détails divergeants.

      C'est vraiment incimpréhensible ?
      Si tu cherches la personne parfaites tu ne trouveras pas, sauf à te présenter toi personne n'aura exactement tes idées sur tout. Il faut accepter que d'autres avis puissent d'exprimer, et faire la part des choses pour avoir le principal. C'est ça la logique du vote et celle des alliances.

      Faire des alliances ça veut dire aussi que si il y a 8 partis de gauche avec chacun 10% (donc 80 au total) et un parti de droite avec le reste (20%), on ne verra pas une direction de droite. Vu comme ça ça ne te parait pas logique ?


      > mais de faire en sorte que l'autre parti ne soit pas représenté

      Non, simplement que je préfère que le gars d'à coté soit un gars qui a des idées proches mais pas exactement les mêmes plutot qu'il ai des idées opposées. Ça me parait cohérent. Et logiquement je préfère pouvoir faire gagner des idées proches des miennes plutot que de voir des idées totalement contraire gagner parce que je n'ai pas su faire quelques compromis avec mon voisin qui pense globalement comme moi.


      > Et au final, le vote qui devrait être un outil pour choisir un futur est devenu un outil pour sanctionner le passé

      Ça je suis d'accord que c'est totalement crétin, surtout que c'est bien ceux qui votent qui subissent les résultats, ça revient presque à se sanctionner soit même que de voter pour "sanctionner" au lieu de voter pour ses idées.



      > que j'attends des hommes qui pensent au futur

      Je vais dire quelque chose de basique : la démocratie ne marche que si tout le monde s'exprime. Et s'exprimer ça ne veut pas dire simplement bouger ses fesses une fois ou deux par an pour poser un bout de papier. Ça ne veut pas dire non plus raler dans la rue. Ça veut dire que si personne ne te représente (ça a l'air d'être ton cas), alors tu parles de tes idées, tu milites, tu te présente ou te fais représenter, tu te fais élire ..
      Ah, c'est sûr que c'est pas facile, c'est sûr que ça demande plus de boulot ... mais c'est trop facile de rester dans son canapé à dire "ils ne me plaisent pas, changez les". Qui change quoi ? il n'y a pas de grand monsieur qui décide qui doit faire de la politique ou non, qui pourrait t'entendre et changer les pions. Tu veux les changer ? proposes toi, ou discutte avec les gens qui te plaisent pour qu'ils se proposent.
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 1.

        Ah, c'est sûr que c'est pas facile, c'est sûr que ça demande plus de boulot ... mais c'est trop facile de rester dans son canapé à dire "ils ne me plaisent pas, changez les".
        un peu comme les gars qui critiquent les entraineurs ou des joueurs en sirotant leur bière alors qu'ils ne sont pas capables à leur niveau :)
      • [^] # Re: Le vote blanc

        Posté par . Évalué à 1.

        Ton explication sur les alliances me satisfait. Je voyais bien un peu les choses comme ca, mais je t'assure que les quelques infos que j'ai pu regarder ne montre pas ce coté des choses...

        Et pour ce qui est de me présenter, ca fait un moment que j'y pense, mais force est de constater que je n'ai pas encore des couilles suffisament grosses pour mettre à exécution. Ta remarque est donc encore une fois justifiée.

        Faudrait que je prenne le temps un jour de constituer un programme, et de monter un parti politique....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.