• # 1984

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

    Les véhicules sont autonomes, mais il faut la 5G, il faut du réseau, il faut qu'ils soient ouverts sur les autres… Soit tu es autonome, soit tu ne l'est pas ;-)

    Bref, commençons à conduire moins vite, à faire plus de vélo plutôt que de vouloir mettre de l'électronique partout. Et que vive notre cerveau !

    • [^] # Re: 1984

      Posté par  . Évalué à 5.

      ouais mais ils nous font chier à vouloir mettre de l'électronique partout, même dans nos vélos (cf groupes sram et shimano à cassette 12 vitesses seulement disponibles avec transmission électronique). Alors certe on ne parle pas du bas de gamme mais ça s'arrêtera où?

      • [^] # Re: 1984

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

        Dans ton cul ! Ah zut non, on me souffle que des objets connectés se sont déjà introduit là dedans :(

        Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

      • [^] # Re: 1984

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Je pense qu'il est inévitable qu'à moyen terme, toute électronique soit viré des vélos pro type tour de France. D'ailleurs, je pense qu'ASO devrait le proposer dès le tour 2022, quitte à quitter l'UCI, comme n'a pas hésiter à le faire les 24h du Mans à une époque vis à vis de la FIFA.

    • [^] # Re: 1984

      Posté par  . Évalué à 5.

      Alors, à la fin, "conduire moins vite" n'aura plus de sens parce qe plus personne ne conduira sauf pour se faire plaisir (et un jour plus ou moins lointain ce sera même interdit sur voie publique, parce que les humains sont moins fiables?).

      On utilisera des taxis-robots au lieu de voitures individuelles, et, espérons aussi, dans un mix avec les transports en commun.

      Je pense qu'il y aura toujours un marché pour les vélos purement mécaniques, donc ça restera… s'ils ont eux aussi encore le droit à la voie publique !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.