Journal OSS et donations

Posté par .
Tags : aucun
0
15
mar.
2005
Bonjour les gens,

Depuis quelques mois, et principalement avec l'apparition du service correspondant sur SourceForge, on peut voir fleurir les demandes de dons lances par les auteurs de tels ou tels projets libres. Chacun justifie selon son humeur cet appel au don: pov' etudiant sans l'sous, chomeur developpant en attendant de trouver du boulot, necessite d'achat de materiel relatif au projet etc...

Etant moi meme auteur d'un logiciel sous GPL heberge par SourceForge, mais ayant la chance d'avoir un emploi jusqu'a maintenant, je n'ai pas besoin de demander de l'argent aux utilisateurs de ma modeste contribution. Ceci etant dit, deux questions se sont imposees a mon esprit embrume:

1- comment se fait-il que dans l'univers du libre ou la transparence est presque partout devenue la regle, nulle part on ne touve sur les sites lancant ces appels aux dons un suivi de la cagnotte ? Meme si celle-ci va directement dans la poche du developpeur, la moindre des choses serait de permettre au donateur de savoir ou va exactement son argent, et surtout quel niveau cette cagnotte a atteind.

2- que peut on dire, en France, du statut fiscal de ces dons ? je l'admets: je m'eloigne du theme principal de linuxfr. Mais dans quelques mois, je risque de me retrouver sans emploi, et si cela s'eternise, je pourrais avoir recours a ce mode de remuneration pour terminer les fins de mois. Cet appel au don est-il legal ? Si oui, ce pactole doit-il etre declare en tant que salaire ou sous une autre appellation ?

Bref pleins de questions auxquelles je souhaiterais avoir des reponses, si possible par les personnes ayant mis en application cette pratique.

merci

PS: les claviers anglais etant ce qu'ils sont, vous rajouterez vous-meme les accents ou il faut. Pour le reste, fautes d'orthographe et de grammaire, j'ai fait attention mais il peut toujours y avoir des coquilles.
  • # Opération pièces jaunes !

    Posté par . Évalué à 10.

    Sans vouloir te désillusionner, il semblerait qu'à moins d'avoir un gros projet, il est totalement inutile d'espérer retirer quelque chose de substantiel d'un logiciel libre.

    Certes, de « gros » logiciels tels que Blender et autre ont su attirer les dons, mais d'après les quelques échos que j'ai eu ici-même, beaucoup de développeurs ne reçoivent quasiment rien en échange du travail qu'ils offrent gratuitement. Par contre, il paraîtrait que le merci écorcherait les gens, et qu'il est plus fréquent de recevoir des emails injurieux que de félicitations (surtout en français d'ailleurs, étant donné que nous sommes réputés pour être un peuple de râleurs) :-)
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par . Évalué à 5.

      tu ne me "desillusionnes" pas: je me doute bien que seul les gros projets a forte visibilite peuvent ammasser de grosse somme.
      Je ne m'inquiete pas non plus de savoir combien je vais pouvoir gagner par ce biais, puisque comme expliquer dans le texte, je ne compte pas souscrire a ce type de service.

      Ce qui m'interesse c'est surtout le point de vue des beneficiaires sur l'absence d'ouverture de leur livre de compte, et la maniere dont il gere ca au niveau legal.
      • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        AMA, la très grande majorité des développeurs inscrits sur sourceforge recoivent en moyenne entre 0 et 10 euros par an.

        Réfléchis au nombre de fois où tu as toi même donné au dev d'un projet OSS.

        Mais c'est vrai qu'un indicateur/baromètre donnant la possibilité au donnateur potentiel de voir le nombre de dons recus les mois précédent me parait une bonne idée.
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      ce n'est pas valable que pour le logiciel libre. Les gens rouspètent plus souvent qu'ils remercient les autres... A croire qu'un sourire ou un merci demande plus d'énergie que de gueuler...
      • [^] # MERCI ;-)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les gens aiment bien râler ... ils ont ainsi le sentiment d'exister sans doute ;-)

        Une petite histoire pour remplir mon post (et puis j'aime à la raconter et je n'ai jamais l'occasion).


        Je travaille dans un ville dont je tairai le nom afin de ne pas froisser les otochtones ( c'est une capitale mais ce n'est pas Paris ).

        Les automibilistes de cette ville (appelons-la BelleVille) ont des petits problèmes de mémoire ! Dès qu'ils sont au volant de leur voiture ils éprouvent la nécessité de klaxonner régulièrement.

        Je me suis souvent demandé pourquoi mais depuis que je _sais_ que c'est uniquement car ils ont besoin de se rappeler qu'ils possèdent un avertissereur sonore (communément appelé klaxon) je suis beucoup plus compréhensif.
        Lorsqu'un de ces automobilistes "me klaxonne" (je m'autorise l'expression) je lui répond d'un grans sourire ... je me surprend même parfois (les rares fois où je suis en voiture dans BelleVille) à klaxonner ... pour rien ... juste pour être solidaire avec les automobilistes BelleVillois ... et me rappeler l'emplacement de mon klaxon.


        Tout ça pour dire que les gens ont parfois du mal à sourire alors ...

        Je te souris (sans te connaitre) et je te remercie toi et tout les autres de ce que vous faites (mettez à disposition pour la collectivité).

        Je sais que d'aucun diront que c'est fleur bleue mais ce n'est rien. J'aime à me dire que je peux sourire, dire merci et stp gratuitement.

        Que votre journée soit belle ... :-)
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Entierement d'accord avec toi.

      Je suis le créateur du site http://www.jesuislibre.org(...) , et j'ai recu trés rarement des félicitations ou des encouragements (pourtant le projet aura 5 ans en avril).

      En effet je peux vous dire que j'ai recu franchement plus de mail d'injure que d'encouragement.

      Il est clair que ca fait franchement pas plaisir de se faire insulté, alors que l'on y consacre son temp libre, que l'on paye les DNS, hebergement de sa poche.

      Voila
      • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

        Posté par . Évalué à 4.

        Ah mince, j'ai ma part de responsabilité dans la chose alors, puisque je n'ai jamais envoyé d'email de remerciement alors que j'avais trouvé ton site très pratique à une époque :-)

        J'y avais découvert des jeux libres, notamment GCompris, KSlide et surtout LiquidWar avec lequel je joue encore énormément :-)

        Donc merci bien pour ce site, je ne manquerais pas à l'occasion d'envoyer un email en bonne et due forme ;-)
        • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

          Posté par . Évalué à 3.

          Une façon de remercier est d'en faire la pub, je ne manque jamais une occasion de recommander un logiciel (libre) ou un site que j'ai apprécié.
          Mais c'est vrai, un merci (ou mieux, une contribution) ça ne fait pas de mal...
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas du tout représentatif car tout le monde connait en effet deux de ses softs (mrtg & rrd tools).
      Mais il tient une liste des donations reçues :
      http://people.ee.ethz.ch/~oetiker/webtools/appreciators.txt(...)

      Hallucinant. On se demande où il stocke tous ses cadeaux ...
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par . Évalué à -2.

      mais d'après les quelques échos que j'ai eu ici-même, beaucoup de développeurs ne reçoivent quasiment rien en échange du travail qu'ils offrent gratuitement.

      Ca parait logique : si tu travailles gratuitement, tu t'attends pas à être payé. Si tu veux etre payé pour ton travail, tu évites de bosser sans avoir de moyen d'obliger les gens qui profitent des fruits de ton travail à te le payer. Or la plupart des licences libres sont clairement faites pour profiter à l'utilisateur, pas au développeur. C'est une bonne chose quand tu es utilisateur ( et nous sommes probablement tous d'accord sur ce site sur ce point ) mais en tant que developpeur le rapport de force est pire qu'entre le patron du medef et un smicard précaire.
      Pour rééquilibrer les choses il faut utiliser une licence à code source ouvert interdisant les forks, la redistribution et la diffusion par qqn d'autre que l'auteur. Comme ca l'utilisateur peut toujours s'en sortir lui meme en cas de problemes mais personne ne peut profiter du boulot du type qui s'est investi dans son projet.
      • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

        Posté par . Évalué à 6.

        Le rapport de force comme tu dis n'est pas pire, loin de là. Je te rapelle que si tu es un smicard qui bosse pour un patron du medef, tout ce que tu développe lui appartiendra au point que tu n'auras même pas le droit d'utiliser toi même ce que tu as développé (et encore moins de le revendre). Article L113-9. Donc payé oui, mais un peu et pas pour longtemps !

        Hors les licences libres protègent justement le développeur dans le sens où il garde tous les droits sur son développement. Donc peut-être pas payé rapidement, mais peut-être très longtemps...

        De plus, les licences libres profitent énormément au développeurs, et même beaucoup plus qu'aux utilisateurs puisqu'elles nous permettent d'utiliser le travail d'un autre développeur pour notre propre développement. Et ainsi de suite tous les développeurs en profitent.

        Si on doit instaurer des rétributions financières entre nous, très peu en profiteraient au contraire.
        • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

          Posté par . Évalué à 3.

          Hors les licences libres protègent justement le développeur dans le sens où il garde tous les droits sur son développement. Donc peut-être pas payé rapidement, mais peut-être très longtemps...

          Tu parles de dons dans ce cas ?
          Parce que si tu peux accepter des dons en tant que developpeur de logiciel libre, tu peux aussi les accepter en tant que developpeur de logiciel propriétaire. Donc je ne vois pas bien la supérioté de la licence libre (1)si ce n'est qu'avec un contrat de travail, la loi te garantit un salaire.



          De plus, les licences libres profitent énormément au développeurs, et même beaucoup plus qu'aux utilisateurs puisqu'elles nous permettent d'utiliser le travail d'un autre développeur pour notre propre développement. Et ainsi de suite tous les développeurs en profitent.


          Quant à la propriété qu'a le logiciel libre d'un developpeur d'etre réutilisable par d'autres développeurs je ne vois pas non plus en quoi c'est une révolution puisqu'il existe sur le marché depuis tres longtemps des composants que l'on peut acheter et qui evitent d'avoir à réinventer la roue à chaque développement. Si tu tenais à faire remarquer que l'on pouvait reutiliser son travail gratuitement, je te remercie de confirmer ce que je supposais.


          (1) Note Aux Moinsseurs : Je ne vois pas bien la supériorité de la licence libre _dans ce cas_.
          • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            'il existe sur le marché depuis tres longtemps des composants que l'on peut acheter et qui evitent d'avoir à réinventer la roue à chaque développement.

            d'ou l'inconvénient d'un composant au code source fermé, pour avoir la feature qu'il te manque (support multithreads, plus de flexibilité, ou de réutilisabilité), tu reste dépendant du fournisseur... Avec le code source, j'ai juste à faire mon patch et l'envoyer. Et logiciel libre n'a jamais été synonyme de gratuit.
            • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

              Posté par . Évalué à 1.

              Et logiciel libre n'a jamais été synonyme de gratuit.


              Ouais, mais bon, c'est comme dire que « l'argent ne fait pas le bonheur ». Théoriquement, l'affirmation est vraie, cela dit en pratique...
          • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

            Posté par . Évalué à 4.

            Le contrat de travail te garanti un salaire en revanche tu perds tous les droits d'utilisation de ce que tu as fait. Par exemple si par la suite tu te mets à ton compte tu n'auras pas le droit de réutiliser les programmes que tu as fait pendant que tu étais salarié.
            Une licence libre te permet de conserver les droits de ton travail ad vitam, quelque soit ton statut lorsque tu l'as réalisé.

            Ensuite, je voulais simplement dire que tu bénéficie des logiciels libres indirectement puisque tu ne les payes pas toi non plus. La boucle est bouclée sans qu'il y ait eu besoin de transaction financière entre les développeurs (c'est ce qui se passe au sein d'une entreprise finalement).
            Si tu paye les composants en revanche tu paye aussi un tas d'intermédiaires (commerciaux, taxes etc.) et donc les développeurs se coulent les uns les autres...
        • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

          Posté par . Évalué à 1.

          Hors les licences libres protègent justement le développeur dans le sens où il garde tous les droits sur son développement. Donc peut-être pas payé rapidement, mais peut-être très longtemps...


          Je ne comprends pas bien la relation entre la licence d'un logiciel et le fait d'être salarié par une entreprise ou non pour déveloper le-dit logiciel.

          Tu peux très bien être payé par une entreprise pour développer du logiciel libre. Le copyright de ce que tu écriras sera toujours à l'entreprise qui t'emploie (en particulier, tu ne pourras pas changer la licence de GPL à BSD ou vice-versa à ton gré), tu n'en es pas l'auteur.

          Ca n'a donc rien à voir avec le fait que les licences soient libres ou pas.
          • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce que je voulais dire c'est que si tu développe à ton compte avec une licence, libre ou pas, pour toi c'est pareil, tu reste maitre de ton produit. Si tu es salarié tu as d'autant plus intérêt à produire sous une licence libre sinon t'as juste gagné ton smic et t'as perdu tout le reste.
            C'est tout.
            • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

              Posté par . Évalué à 2.

              Enfin sous une license libre, il faut encore avoir des contributions exterieures a l'entreprise, sinon elle garde le droit toute seule, et peut changer de licence toussa.
              • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                je suis pas trop d'accord.

                Si une societé produit le logiciel TOTO et qu'elle le place sous license libre.
                Je recupere TOTO GPL.

                Si elle veut changer la license, elle a le droit elle l'a developper seule et le logiciel
                lui appartient. Elle place TOTO sous license PALIB'

                Il y'a donc 2 TOTO en circulation, TOTO GPL et TOTO PALIB'

                Je dois quand meme pouvoir continuer d'utiliser diffuser TOTO GPL non ?
                • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Oui, mais tu auras des emmerde, si tu codes TOTO GPL en loisir, et que tu es encore dans la meme boite ou la semaine tu codes TOTO PALIB. Il faut que tu prouves que ton code du weekend n'a pas d'inspiration de celui de la semaine.

                  C'est pour ca que je parle de contrib exterieures.
    • [^] # Re: Opération pièces jaunes !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Par contre, il paraîtrait que le merci écorcherait les gens, et qu'il est plus fréquent de recevoir des emails injurieux que de félicitations

      Je pense que ca dépends des projets, parce que ca ne correspond pas du tout a mon expérience. Même quand le système se vautre et que je ne sais pas pourquoi, on me remercie quand même :)

      Idem pour celui qui dit plus bas que les utilisateurs ne se signalent pas, il faut voir si on leur laisse la possibilité de le faire. Pour lucane par exemple, j'ai mis une page ou ils peuvent s'enregistrer, et ca marche. Y'aura toujours des personnes qui mettront n'importe quoi (genre OO.o dans applications, ou une question en commentaire), mais globalement c'est assez positif.
  • # 1 & 2

    Posté par . Évalué à 3.

    1 - Pourquoi voudrais-tu que l'auteur fasse un compte rendu de sa cagnote alors que la très grande majorité des utilisateurs de son logiciel ne vont même pas lui dire qu'ils l'utilise.

    2 - Pour encaisser de l'argent en france il faut obligatoirement avoir un statut adhoc (indep, sarl, asso...)

    Par contre ne soit pas pessimiste, je ne pense pas que ce ne soit que la taille du projet qui attire les donateurs, c'est aussi, et peut-être surtout, l'intérêt du logiciel. Mais là il faudra d'autant plus avoir le statut adhoc pour pouvoir répondre immédiatement à une demande éventuelle.

    Dans un domaine relativement proche, j'ai fait un site internet (un jeu), et lorsque j'ai eu besoin de financer l'hébergement les visiteurs ont tout de suite accepter de mettre la main à la poche et depuis le serveur et mes frais sont entièrement financés par les joueurs. Ce qui a aidé je pense c'est que j'avais le statut et que j'ai pu proposer un paiement par carte.
    • [^] # Re: 1 & 2

      Posté par . Évalué à 4.

      1 - par honnetete vis a vis de ceux qui donnent

      2 - ce que je pense la majorite des auteurs de petits projets sur SourceForge n'ont pas ! donc comment est ce que cela est percu au niveau legal: apres tout si quelqu'un veut me donner de l'argent personne ne peut m'empecher de l'accepter. Mais la difference ici, c'est que cet argent ne resulte pas d'un elan spontane de generosite, mais d'un demande de don.

      Pour le reste, c'est un peu bonnet blanc et blanc bonnet: un projet interessant va grossir rapidement et un projet grossit si il trouve son public.

      L'obtention d'un statut social particulier permet de payer par carte, mais les systemes de pseudo tiers de confiance (paypal et autres) te permettent de pouvoir faire sans.
      • [^] # Re: 1 & 2

        Posté par . Évalué à 3.

        1. C'est exactement la même malhoneteté que dans l'autre sens... Mais comme on l'a vu, quand on donne c'est pas pour recevoir qq chose, ça s'appelle acheter dans ce cas !

        2. Au niveau légal, en france il n'y aucune ambiguité, c'est totalement illégal de recevoir de l'argent sans le déclarer (au fisc et à l'urssaf), que ce soit un don ou autre ne change strictement. Le don ne change quelque chose que pour les associations déclarés d'utilité publique, dans ce cas le donateur déduit le don de ses impots mais les développeurs de logiciels libres, même si c'est d'utilité publique ne sont pas encore reconus comme tels...

        Après, si tu reçoit 10euros par an, c'est sûr que personne ne va aller t'embêter avec ça... Mais ça reste illégal quand même.

        Le moyen de paiement n'a évidement rien à voir là dedans, c'est juste une question pratique.
    • [^] # Re: 1 & 2

      Posté par . Évalué à 3.

      LE fait de savoir que l'auteur d'un logiciel que j'utilise bcp n'a recu que 10 euros sur l'annee peut sans doute inciter les gens a donner un peu plus ...
  • # Comment donner ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai souvent voulu donner un peu d'argent (dans les 20¤, je suis étudiant) mais comment ? Il faut se créer un compte paypal et payer 1$ à chaque transaction.

    N'y a-t-il pas un autre moyen? J'aimais bien l'idée du billet dans une enveloppe mais c'est risqué.

    Il y a beaucoup de projets que j'utilise et que je voudrais encourager, dorénavent je n'oublierais pas de leurs faire savoir.
    • [^] # Re: Comment donner ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Ben... il me semble que PayPal soit la seule solution vraiment simple. La création d'un compte est assez casse-couille par contre.
      Une fois que tu l'as, par contre faire des donc c'est très simple. Par contre il y a les comitions, mais elle sont en %-age et non pas par forfait (j'ai plus le chiffre en tete, mais c'est moins de 10%). L'avantage aussi, c'est que si tu fais un don en dollars, c'est PayPal qui couvre les frais, et pas ma banque (qui a tendance à abuser sur les coûts).
      • [^] # Re: Comment donner ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Les commissions sont en pourcentage _et_ par forfait. Tu dois tout d'abord payer pour acheter des dollars via PayPal à un taux désavantageux (1,2993$ pour un euro au lieu de 1,3321$).
        Ensuite, la personne qui encaisse paye quelque chose comme 2,7% de la somme + 0,30$ (attention, je ne sais pas dans quel catégorie tombent ces dons dans la grille tarifaire de PayPal, donc ça peut être une pourcentage supérieur ou un forfait supérieur). D'après mes calculs, pour 10 euros ça donnera environ 8.5% de commissions (pour donner un autre d'idée). Bref, donner de petites sommes à plusieurs projets n'est pas une bonne idée.
    • [^] # Correction pour Paypal

      Posté par . Évalué à 7.

      Je te corrige pour paypal, et te rassure: tu paies 1$ lorsque tu crées le compte, qu'ils te recréditent sous 24 ou 48h. C'est uniquement pour, je suppose, valider ta carte. Ensuite tu fais un versement sur ton compte et tu ne paies aucun frais ni aucune commission lorsque tu fais des paiements à partir de ton compte.
      C'est celui qui encaisse qui paie une commission, et à la louche c'est moins de 5% donc plutôt raisonnable.
      Il m'arrive de temps en temps de faire des dons (le dernier pour http://jinzora.org),(...) rien d'énorme, genre 10 ou 20¤, et à chaque fois ma modeste contribution à eu l'air d'être appreciée :)
      Après, qu'il(s) l'utilise(nt) pour aller boire des bières ou changer une barrette de ram, je m'en tape, voire même je préfère que ce soit pour la bière...
  • # Pas simple

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je suis dans ce cas avec GCompris (http://gcompris.net).

    La question de la publication des comptes est à double tranchant.
    - Soit tu gagnes beaucoup d'argent et tu vas t'attirer convoitises et jalousies, tu risques aussi de voir des gens faire un projet concurent, eventuellement à partir de ton code.
    - Soit tu ne gagnes pas d'argent et tu 'dévalorises' ton projet en le montrant.

    A mon avis, dans tous les cas, diffuser cette information ne peut que nuire au projet.

    Pour m'a part, j'ai choisi de partager l'information en toute transparence uniquement avec les plus impliqués sur ce projet.

    Pour GCompris, ce que je peux dire c'est que les dons sont pratiquement inexistants. Par contre, le fait d'avoir quelque chose à vendre est plutôt bien perçu, les utilisateurs le comprennent et ceux qui aiment et utilisent le projet sont heureux de pouvoir aider.
    • [^] # Re: Pas simple

      Posté par . Évalué à 1.

      - Soit tu gagnes beaucoup d'argent et tu vas t'attirer convoitises et jalousies, tu risques aussi de voir des gens faire un projet concurent, eventuellement à partir de ton code.

      c'est le cas avec tout projet GPL, dons publies ou pas dons

      - Soit tu ne gagnes pas d'argent et tu 'dévalorises' ton projet en le montrant.

      je ne vois pas en quoi le projet serait devaloriser: si tu te situes dans une logique marketing, alors oui, mais dans le cadre le plus courrant du petit groupe de developpeur qui monte un projet pour combler un besoin reel et s'amuser par la meme occasion, ca ne devalorise rien du tout.
      Ton cas est un petit a part puisque, meme si tu dis que les ventes de GCompris win32 ne te rapportent pas grand chose, tu te places dans une optique client/vendeur dans la quelle l'affichage d'un faible chiffre d'affaire peu etre nuisible en terme d'image
  • # Pas complètement vrai

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    1- comment se fait-il que dans l'univers du libre ou la transparence est presque partout devenue la regle, nulle part on ne touve sur les sites lancant ces appels aux dons un suivi de la cagnotte ? Meme si celle-ci va directement dans la poche du developpeur, la moindre des choses serait de permettre au donateur de savoir ou va exactement son argent, et surtout quel niveau cette cagnotte a atteind.

    Je me souviens de la "libération" de Blender : on pouvait consulter le niveau de la cagnotte en temps réel.

    Pour Firefox et la pub' lancée dans les magazines, si je ne m'abuse, il en était de même.
    • [^] # Re: Pas complètement vrai

      Posté par . Évalué à 2.

      2 cas de grosses machineries pour je ne sais combien de projets sur SourceForge qui affiche le petit dollard vert indiquant un appel aux dons, mais dont on ne voit rien de l'utilisation de l'argent verse ( quand il a ete verse, parce que je ne pense pas que les sommes engagees sur ces projets ne doivent voler tres haut )
      • [^] # Re: Pas complètement vrai

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pas trop, oui. Sylpheed-Claws a reçu son premier don il y a quelques semaines: $5. Si on enlève la comm' de paypal et la comm' de Sourceforge, reste $3.54, à se partager entre 19 développeurs :)

        Faut pas compter dessus, quoi...
    • [^] # Re: Pas complètement vrai

      Posté par . Évalué à 2.

      wikipedia aussi fait des efforts dans ce sens : par exemple : http://meta.wikimedia.org/wiki/What_we_use_the_money_for(...)

      Pendant la récente levée de fonds (50 000$ en une semaine quand même :)), il y avait un compte rendu quasiment au jour le jour...
  • # De l'argent, pour quoi faire ? :-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ce n'est pas vrai qu'on reçoit plus d'injures que de remerciements. J'ai reçu beaucoup de "félications" / "merci" pour la calculatrice HaypoCALC que j'ai développé (j'ai arrêté le développement depuis). J'ai toujours voulu offrir mon code gratos, la licence GNU GPL répondait à mes attentes. Bien qu'étant étudiant, j'ai assez d'argent pour vivre. Même si un p'tit don aurait permis de me payer le dernier album de Emilie Simon (bon, y'a plein d'autres artistes que j'aime, c'est un exemple, mais là c'est 22¤ le CD ...), je fais avec.

    Le truc marrant, c'est que j'ai proposé d'offrir 20¤ à qui voudrait bien écrire une interface graphique, mais personne ne m'a répondu... Bon une personne si, mais qui me proposait une solution à base de Visual C++ & MFC :-(

    Je pense que pour se faire de l'argent avec du code, il faut proposer du service : personnalisation, installation, formation, support, etc.

    @+ Haypo
  • # Donations

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je suis un peu dans la même situation que toi, j'ai un boulot pas mal payé et j'ai très longtemps hésité à mettre un bouton paypal pour DotClear. J'ai fini par le faire car j'avais eu la demande par mail plusieurs fois (pas des centaines de fois non plus) et puis en me disant "pourquoi pas?".

    Concernant le point 1. Je crois que c'est fonction de chacun. Cette information, je la partage avec les membres impliqués du projet et je leur ai promis que ça paierai une partie de la bouffe/beuverie que nous organiserons lorsque par miracle nous réussirons à tous nous réunir.

    Pour ce qui est du statut fiscal de la chose, je me pose la question également sans vraiment savoir ce qu'il en est. Peut-on comme suggéré avant, assimiler ça à un don spontané ? (et cela change t-il quelque chose ?)

    Sinon, j'aimerai tordre le cou à cette idée qu'on ne reçoit que des mails d'injure. Alors de deux choses l'une ; soit dotclear est utilisé principalement par des bisounours, soit je code comme un demi-dieu. Je ne souscris à aucune de ces explications farfelues. Alors je ne sais pas mais je n'ai jamais reçu de mail d'injure ou pas sympa, plutôt le contraire.
  • # mute secure p2p, napshare

    Posté par . Évalué à 3.

    http://mute-net.sourceforge.net/(...)
    publie les dons mois par mois, le but étant de financer un développeur peu gourmand à temps complet
    Certains mois ont été bons (dépassement de l'objectif), mais pas le mois de mars.

    Le fork napshare joue le jeu en renvoyant les donnateurs vers mute.
    • [^] # Re: mute secure p2p, napshare, virements

      Posté par . Évalué à 3.

      j'ajoute que les dons par virement bancaires (à l'intérieur de l'UE ou des US) sont souvent moins surtaxés par les intermédiaires que les dons de type paypal
    • [^] # Re: mute secure p2p, napshare

      Posté par . Évalué à -1.

      Le developpeur demande 810$/mois, si on enlève les charges ça lui fait le rmi en fin de mois... Pas très crédible, oubien il a tout simplement oublié que supporter sa famille c'est aussi lui donner une école, des hopitaux, des routes etc.
      • [^] # simple life

        Posté par . Évalué à 2.

        il explique qu'il dépense très peu par respect pour l'environement
        il n'a pas d'enfant à charge, je crois
        je confirme qu'on peut vivre en dépensant très peu ( c'est facile quand les occupations qu'on aime ne sont pas des loisirs idiots et chers, et quand on a des astuces pour gaspiller le moins possible )

        il y a d'ailleurs un mouvement appelé "voluntary simplicity" je crois

        maintenant je pense que certains développeurs de libre (mysql, mozilla, redhat, etc.) sont payés bien + évidemment
        • [^] # Re: simple life

          Posté par . Évalué à 2.

          je confirme qu'on peut vivre en dépensant très peu ( c'est facile quand les occupations qu'on aime ne sont pas des loisirs idiots et chers


          Merci d'arrêter avec ce genre de réflexions débiles. Beaucoup des gens que tu estimes avoir des loisirs idiots et chers considèrent eux que l'informatique est un loisir idiot et cher, en plus d'être extrêmement polluant (renseigne toi un peu sur la quantité d'eau des nappes « primaires » qu'il faut pour produire des processeurs)

          Personnellement en plus de l'informatique, je suis adepte de sport collectif, de modélisme, et de saut en parachute et de plongée sous-marine, des loisirs plus ou moins « idiots ou inutiles » selon ta définition, mais pour être franc, l'informatique est loin de m'épanouir autant que le moindre d'entre eux, et n'est certainement pas celui qui me coûte le moins cher !
          • [^] # Re: simple life, idées et f2f p2p

            Posté par . Évalué à 1.

            Restons calme, si tu le veux bien. Je ne parle bien-sûr que de ma façon d'âtre heureux, ça va de soi.
            Je n'utilise qu'un vieil ordinateur d'occasion, car ce sont les moins chers et souvent ceux qui consomment le moins d'électricité. (le mien à 450 Mhz est pas loin de 50 watts tout compris, et moins de 100 watts en ajoutant mon vieil écran LCD 13 pouces).
            Pour ce qui est des loisirs, j'adorais ceux que tu aimes. Mais je finis par me lasser de (presque) tous les loisirs inutiles (je ne suis pas le seul dans ce cas je crois, surtout quand on prend de l'age).
            Ce qui ne me lasse pas c'est de m'amuser en faisant des choses qui seront utile pour nos descendants:
            http://tribunelibre.org/2004/08/04/334.html(...)
            Je pense qu'un nouveau commerce traçable (avec des produits et un argent ayant de l'odeur) et respectant l'environement et la vie privée est possible grace aux réseaux p2p friend-to-friend.
            http://en.wikipedia.org/wiki/Friend-to-friend(...)

            Sinon chacun sa vie, l'essentiel est d'être heureux en laissant aux autres la possibilité de l'être à leur façon (y compris les générations à venir qui feront face à un environement flêtri et un système économique probablement en crise).
        • [^] # Re: simple life

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne conteste pas qu'on puisse vivre en dépensant peu par respect pour l'environement (j'ai 2,2 sur http://www.earthday.net/footprint/index.asp :-) . Mais respecter son environement c'est aussi payer sa part de charges.
          Il a un enfant qui va à l'école dont il paye les charges (1500$/mois) très bien.
          Mais à aucun endroit je n'ais vu qu'il parlais de charges de santé, d'entretien des routes etc... Pourtant il dit aprécier l'environnement d'une université.

          Mettons qu'aux us le paiement des charges soit différent. Il faut juste savoir qu'en France c'est plus simple, si on demande 1000euros de dons, il faudra payer un peu moins de la moitié en charges, en échange d'avoir tous les services quasiment gratuits (routes, hopitaux etc.). Après chacun voit, mais ne l'oubliez pas dans vos calculs prévisionnels...
  • # Mon expérience

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je vais raconter, un peu mon expérience, j'étais au RMI, j'avais donc du temps. Alors, j'ai développé un truc (idée de scanner 3D), j'ai fait un prototype et un peu de doc, j'ai proposé mon projet sur Berlios qui a été accepté, j'ai fait un petit site web que j'espère pas trop dégueux :-)
    Après, je me suis renseigné sur les méthodes pour encourager les dons. Il y en a une qui m'a plus (voir http://copos.berlios.de/donation.html)(...) . J'ai essayé, mais je pense pas que ce soit la méthode qui ai fait que j'ai eu des dons. Je dois dire que c'est plus la publicité et l'information sur moi-même et mon projet qui ont plu. J'ai reçu pas mal d'encouragements ou des questions intéressantes. Seul petit point noir, personne ne m'a dit si ça marchait chez lui...
    J'ai pas gagné énormément (95 euros en 4 mois). Je pense que si j'avais été plus actif et que je relançais régulièrement des campagnes de pub ça aurait mieux marcher (mais, j'ai repris les études et donc plus de temps). Le paiment par PayPal est un petit obstacle, mais on peut faire un don par carte sur PayPal, faut juste accepter qu'ils prennent un commission un peu plus grosse (il y a un autre système anglais qui doit être plus avantageux, mais j'ai oublié le nom désolé)

    Un GRAND merci à Linuxfr pour l'excellente pub qui m'a apporté bcp de visiteurs :-)

    J'allais oublié la pub :
    Visitez : http://copos.berlios.de/(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.