Journal La reconnaissance faciale, c'est maintenant, et c'est chez Google.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
16
août
2006
VNUnet titre: "Google s'offre Neven Vision".
Google vient d'acquérir des technologies "d'extraction d'informations à partir de photos". Il compte les utiliser pour Picassa. En gros, on pourra demander à ce dernier de ressortir toutes les photos sur lesquelles apparaît tante Gertrude.

Neven Vision détient quinze brevets dans le domaine de l'analyse d'image et de la reconnaissance faciale au sein de fichiers vidéo ainsi que l'intégration de visages au sein d'avatars
C'est pour les bus à Besançon ;).

source: http://www.vnunet.fr/fr/vnunet/news/2006/08/16/reconnaissanc(...)
  • # Après AMD-ATI...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Google vient d'acquérir des technologies "d'extraction d'informations à partir de photos"[...]
    ...Et va nous proposer tout ça en sources ouvertes, choueeeeeeette !




    Tiens, y'a pas que les sources qui sont ouvertes ! ~~~~~@~~~~>[_]
  • # Film Final Cut

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Tiens, ça me fait penser au film Final Cut (dont je n'ai vu qu'une partie).
    http://www.imdb.com/title/tt0364343/

    Il est terrible cte film. Une société propose d'implémenter une puce dans le tête qui enregistre tout ce que les yeux voyent. Après le décès, Robin Williams le poète disparu... ah non, je confond là... bref Alan va composer le film de la vie de cette personne.

    Le lien avec Neven Vision est qu'on voit un programme qui est capable de rechercher un visage dans le milliard d'heure de vidéos enregistrées.

    --

    Bon, sinon il existe des trucs sympas (et flippant) en vidéo : inpainting (supprimer un objet d'une vidéo), incrustation de texte ou image, modification d'un visage (ben oué :-p), etc. Bon, je sais pas si tous ces opérations peuvent être faites en temps réel.
    http://www-mount.ee.umn.edu/~guille/inpainting.htm

    Haypo
  • # limites évidentes

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    «En gros, on pourra demander à ce dernier de ressortir toutes les photos sur lesquelles apparaît tante Gertrude.»

    Oui mais on ratera toutes les photos de Gertrude entartrée, ou Gertrude au ski avec son masque et son écharpe, Gertrude en contre jour, ...

    Je demande à voir ... mais c'est vrai qu'un système aussi intelligent qu'un humain, capable d'associer soi-même les mots-clé aux photos (et pourquoi pas sélectionner les meilleures) ce serait pratique.
    • [^] # Re: limites évidentes

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et on aura toutes les photos de tante Gilberte, la soeur jumelle de tante Gertrude.

      Aussi, aura-t-on les photos de Kevin après qu'il soit passé de la coupe afro à la boule à zéro ?
    • [^] # Re: limites évidentes

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Cela existe, il y a Riya qui propose cela. Le pbm c'est que leur outil pour envoyer les photos ne fonctionne que sous ms-windows - 'pour le moment' comme ils disent, mais cela dure depuis des mois et ils semblent plus focalisés sur leur moteur de recherche d'images sur le web que sur le client pour l'utilisation personnelle. Donc je n'ai pas testé, mais si il y a des volontaires, c'est ici [http://www.riya.com/] lien 'My Photos'.

      Bon, il y a le pbm qu'avec ce genre de service centralisé - puisque l'on upload les photos sur leur serveur pour le traitement de reconnaissance - ils en savent un paquet sur notre vie : où on est parti en vacances (ils arrivent à lire les textes dans les décors), avec qui, quand, etc... cela peut devenir un formidable outil marketing !
  • # Ray Kurzweil et les nanorobots copie ton cerveau

    Posté par . Évalué à 0.

    voir cette article

    http://archives.arte-tv.com/hebdo/archimed/20000321/ftext/su(...)

    "Beaucoup de choses vont se passer dans les cent ans à venir. Les avancées technologiques accélèrent et le prochain siècle apportera autant que les dix précédents. Bien avant 2099, nous aurons les moyens de scanner le cerveau humain, de scanner mon cerveau par exemple et d'en enregistrer le moindre détail, chaque connexion neuronale, chaque concentration de neurotransmetteurs, chaque fente synaptique, chaque cellule. Puis nous pourrons le reproduire, le copier dans un ordinateur neuronal de capacité suffisante, afin de fabriquer une copie parfaite de mes pensées, de mes souvenirs, de tout ce que je sais faire"

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.