Journal La SNCF et les privileges...

Posté par .
Tags : aucun
0
25
nov.
2005
Bonjour,

je viens de recevoir un mail et j'en fut sidéré.

J'ai trouvé une source sur le NET :
http://tite-fleur-fr.ifrance.com/coups_gueule.htm
(premier coup de gueule)

Est ce vrai que nous payons si cher des individus qui sontt assis sur un fauteuil dans un engin automatisé, et qui font greve pour rien ?

Si c'est vrai pourquoi ne pas DUREMENT les sanctionner ?

A ce salaire faire greve est pitoyable vu l'état général de notre pays et de la pauvreté qui y pullule...
  • # dans 2000 ans

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'imagine quand dans 2000 ans ce mail va encore circuler...

    On peut peut-être en profiter pour le modifier un peu et laisser des messages aux générations futures ?
  • # bravo !

    Posté par . Évalué à 6.

    un beau relayage de troll dans les regles de l'art !

    J'ai connu des ministres de l'intérieur et des mauvais candidats élus avec des scores de dictateurs africains qui se frotteraient les mains pour moins que ça...
    • [^] # Re: bravo !

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Je me demande si ça ne vaudrait pas un bon coup de pied au cul un journal comme ça. Au début, j'allais me laisser emporter par une poussée fascisante et puis, finalement, non.
      Finalement, je vais plutôt rester dans mon fauteuil à faire grève du pl0nkage de journaux, en prenant les lecteurs en otage.
  • # Sam je t'aime

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    I love you
  • # Tu parles d'une source...

    Posté par . Évalué à 10.

    ...Alors que ça parle de faits qui datent de mars 2003, parler encore en francs alors que ça faisait déjà 15 mois qu'on avait des euros dans nos poches!

    Tout ça en plus du fait que je crois bien avoir reçu ce mail il y a 4 ou 5 ans...

    [mode=je marche dans la crotte du troll]
    Mais c'est bien connu que ces $%&*Ç de cheminots brassent des millions en coupures de 500, si ils font grève, c'est d'ailleurs pour avoir un peu plus de temps pour les dépenser! On devrait les remercier d'ailleurs, car à ce rythme, ils vont relancer notre économie.
    [/mode]

    "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

  • # Mouais....

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    >> Est ce vrai que nous payons si cher des individus qui sontt assis sur un fauteuil dans un engin automatisé, et qui font greve pour rien ?
    Est-ce que c'est vrai que les boîtes françaises payent des prestataires en informatique français si cher à pisser du code, faire des réunions interminable avec du powerpoint et à boire du café alors que pour beaucoup moins cher et mieux il y' a des prestataire indiens ?
    (troll inside)

    Bon, ceci dit , aligner les fait comme ça, sans explication (modalité d'application ? origine ?)

    Et pour rappel, les trains roulent aussi les dimanche, jours fériés et la nuit ; le cheminot se retrouve loin de chez lui à l'aller, donc même si on ne compte pas le temps qu'il passe hors du train comme du travail, je ne suis pas sur qu'on puisse considérer ça comme du temps libre. La pénibilité a régressé mais persiste.

    Bref, j'appliquerai la présomption d'innocence et considère que les grévistes ont des raisons légitimes de faire grève, jusqu'à preuve du contraire. Et que les cheminots méritent leur salaire.

    Et surtout, loin de moi l'idée de les jalouser, parce que franchement, si j'avais les moyens de faire valoir mes droits, moi aussi je le ferait et je n'en n'aurait même pas hont. Même si je suis un privilégié.
    • [^] # Re: Mouais....

      Posté par . Évalué à -1.

      Et que les cheminots méritent leur salaire.

      S'ils méritent le salaire qu'ils ont, pourquoi ils râlent pour en obtenir un autre (qui ne serait pas mérité, celui-là?)?

      :)
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        AMHA je ne pense pas que les révendications de ces derniers jours portaient sur ça, mais je peux me tromper.

        J'ai plus entendu parler de privatisation "rempante".
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 8.

          Effectivement mais en même temps ils ont arretés la greve quand la direction leur e donné une prime + une augmentation ... étonnant !
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 7.

            j'aimerais que l'on note également que la filiale ID TGV a été réintégré à la SNCF. Comme mesure qui "contre la privatisation rampante du service public" je trouve ca correct moi. Pas toi ?

            (forcément dans les médias on en parle pas, on parle de la petite étudiante en droit qui fait 87heures de train par jour et qui a raté son examen a cause de la greve....)
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 10.

            Si tu trouves cette information biaisée étonannte, ton commentaire lui pourrait être jugé ...malveillant !

            Extrait de la Tribune :

            "Pour enrayer le conflit, la direction de la SNCF a accepté dès le premier jour de la grève la réintégration au sein de l'entreprise de la filiale iDTGV, chargée de la vente de certains billets sur internet, pour rassurer les syndicats inquiets d'une "privatisation rampante" de l'entreprise.

            Elle a aussi accepté le recrutement de 700 conducteurs en 2006 et une hausse de 0,3% des salaires au 1er janvier 2006 avant de nouvelles négociations salariales.

            La direction a en outre proposé une prime exceptionnelle de 120 euros pour chaque agent l'an prochain, avant la renégociation d'un accord d'intéressement d'ici à juin 2006, après le rejet d'un premier projet d'accord l'an dernier."

            **
            http://www.latribune.fr/News/News.nsf/AllByID/ofrtp-france-s(...)
            ##

            Donc, au bilan :

            - des embauches.

            - la réintégration d'une filliale très médiatisée (ce n'est pas neutre pour les conditions de travail des employés, pour ceux qui en douteraient...)

            - une solution roue de secours pour l'intéressement sachant que ce plan de rémunération "supplémentaire" avait été retoqué par des syndicats en début d'année parceque facteur d'inégalités. Pour l'information des lycéens et étudiants, il faut savoir que les éléments de rémunération variable (intéressement, participation, bonus, primes ou part variable) sont des cadeaux empoissonnés : on s'habitue à un niveau de salaire et, paff, une année où l'entreprise fait moins bien (Y-êtes-vous forcément pour quelque chose à titre indicviduel ?), ces éléments fondent et dégomment votre pouvoir d'achat....

            - un coup de pouce salariale symbolique, effectivement scandaleux au vu de l'inflation générale et des inflations spécifiques (logement, soins médicaux !). Vu le niveau, c'est un geste symbolique d'apaisement pour amener en douceur les futures négo salariales (calculez 0,3 % d'un smic et 1/2 pour voir).

            Bref, un conflit social, c'est compliqué pendant et ça reste sujet/objet à manipulation/interprétation quand ça s'achève. Ce coup ci c'était suffisament sensible entre la Cgt et la direction SNCF pour que les médias papiers (pour la télé, héhéhé..., vous regardez ça vous ?!) le soulignent.
            Cf. article la Tribune.

            Pour "rire", jetez un oeil aux articles de l'Huma et du Monde pour des positionnements divergents :
            http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-712838,0.h(...)
            http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-11-23/2005-11-23-(...)

            En outre, contrairement à une vieille "légende urbaine" (j'aime pas cette transposition de l'anglais à vrai dire, c'est purement et simplement de l'intox'), les Jours de Grève ne sont pas rémunérés. L'exercice du Droit de Grève coûte à ceux qui l'utilisent pour l'ensemble des salariés. Le paiement partiel ou intégral des jours de grève est seulement une carotte que l'on utilise en fin de conflit pour "boucler" l'accord. Aujourd'hui, la mansuétude patronale s'exprime plutôt par un étalement des retenues pour les jours de grèves (on pratique normalement le non-paiement par retenue parce qu'il est compliqué au point de vue RH de gèrer un comptage fiable et juridiquement valable en plein conflit social!) sur plusieurs mois pour ne pas affamer littéralement les employés.

            Par ailleurs, il est presque gênant que les commentaires sensés qui répondent à ce troll qui relève de l'insulte (quant à l'effet de surprise, qui peut faire comme si ce "type" de mél de propagande n'était pas banalisé depuis 4-5 ans déjà !?) lui conférent une note globale correcte et une aura de respectabilité ?



            Yojik

            ps : bravo à Mr LiNuCe, toujours beau joueur, qui pratique la censure au moinssage et qui m'a valu ce "-1" de base !!
            • [^] # [HS] Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 0.

              > ps : bravo à Mr LiNuCe, toujours beau joueur, qui pratique la censure au moinssage et qui m'a valu ce "-1" de base !!

              Pardon ? À t'écouter, la raison de vivre du prédateur que je suis censé être serait de moinsser les commentaires de la pauvre victime que tu es. Tu n'es pas savoir que tout le monde peut voter et que tu n'as aucune possibilité de savoir qui a voté pour ou contre ton commentaire. Donc ton accusation est gratuite et infondé, en plus d'être totalement hors-sujet.

              Dans un autre registre, j'ose espérer que la note par défaut de tes commentaires n'est pas si importante que ça dans ta vie, parce que si c'est le cas, je pense sincèrement que tu devrais consulter ...

              « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

    • [^] # Re: Mouais....

      Posté par . Évalué à 1.

      > Et pour rappel, les trains roulent aussi les dimanche, jours fériés et la nuit

      Dans la restauration et l'industrie du loisir aussi. Mais ils ne sont pas payés double pour autant.

      Je pense que les moins à plaindre (et donc à faire grève) ce sont bien les fonctionnaires (ou assimilés). Rien que la sécurité de l'emploi est déjà un très grand avantage en ces temps de mondialisation.

      Si la SNCF, plutôt les syndicats font grève c'est surtout pour défendre leur monopole. Si le train devient privé (ce qui arrivera un jour ou l'autre puisque c'est une loi de l'UE), ils ne pourront plus bloquer tous les "usagers" et donc l'Etat ne cèdera plus aussi facilement à leurs "revendications".
      Idem pour les bus marseillais. Si le tram est privé, quand il ferront grève, ils ne pourront plus emm... tout le monde parce que le tram, lui, ne sera pas bloqué. Et donc ils n'auront pas leurs privilèges en plus. Ils doivent avoir un sacré salaire ces conducteurs de bus pour pouvoir rester un mois sans paye...
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par . Évalué à 7.

        Dans la restauration et l'industrie du loisir aussi. Mais ils ne sont pas payés double pour autant.
        Mais c'est bien le problème, et je comprends que d'autres n'aient pas envie de le connaître et se défendent. Je n'ai pour l'instant rencontré aucun milieu aussi dur que la restauration, au niveau des conditions de travail, de l'ambiance et des salaires.
        Si ça, ça doit être la norme, beurk...
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par (page perso) . Évalué à -2.

          Sauf que dans la restauration si il font greve, il vont surtout a la faillite tandis que les fonctionnaires ....
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 2.

          > Si ça, ça doit être la norme, beurk...

          Je n'ai pas dit que ca soit la norme, mais juste donné un exemple d'autres boulot pénibles où ils ne font pas tout le temps grève et pourtant eux ils auraient de bonnes raisons.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce n'est pas forcément un problème de temps. Mais aussi de moyen.

            Le service public peut faire grève car il n'est pas dans un contexte de rentabilité, mais de service rendu. Si le service n'est pas rendu cette semaine, alors il sera rendu la semaine prochaine.

            Dans la restauration, ils ne peuvent pas faire grève, car un restaurant, déjà juste sur sa comptabilité, ne peut se permettre de perdre de l'argent comme ça. Si tu es cuisinier et que tu fais grève, c'est que tu as envie que ton restaurant mette la clé sous la porte. Du coup, tu ne peux pas faire grève et c'est bien dommage.

            Dans beaucoup de domaine, le droit de grève, tu l'as, mais en pratique tu ne peux pas l'utiliser.
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 2.

              Et la fameuse greve du McDo st Michel a Paris ? C'est pas un resto le McDo ? En plus, cette greve a ete plutot longue, si mes souvenirs sont bons.
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 4.

                je n'appelle pas McDo de la restauration, mais de la restauration rapide. Différence.

                Ce n'est pas chez McDo que tu feras 76h par semaine. McDo est une très grande entreprise qui a les moyens de perdre un peu d'argent.
                • [^] # Re: Mouais....

                  Posté par . Évalué à 10.

                  mac do est une franchise.
                  Ca veut dire que quand quelqu'un casse un mac do, mac do s'en branle.
                  Ca leur fait juste un franchise de moins, qui sera remplace par un autre tres vite.

                  Par contre le franchise, lui il l'a dans le cul, il est bien francais et surement pas multinational.
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Dans la restauration, ils ne peuvent pas faire grève, car un restaurant, déjà juste sur sa comptabilité, ne peut se permettre de perdre de l'argent comme ça. Si tu es cuisinier et que tu fais grève, c'est que tu as envie que ton restaurant mette la clé sous la porte. Du coup, tu ne peux pas faire grève et c'est bien dommage.

              _Erreur_ ils peuvent faire grève du zèle et nous servir deux entrées au lieu d'une voire 1kg d'entrecote au lieu de 500g, voire ...

              Mais ça ils ne le font pas. Va savoir pourquoi.

              humour inside
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 3.

                il peuvent tellement pas se debrouiller tout seul dans la restauration qu'ils manifestent aujourd'hui pour les histoires de tva.

                Vraiment, ils ont besoin du service public pour faire la greve a leur place.
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                > _Erreur_ ils peuvent faire grève du zèle et nous servir deux entrées au
                > lieu d'une voire 1kg d'entrecote au lieu de 500g, voire ...

                Ah ben non, autant ils ont le droit de faire grêve autant ils n'ont justement pas le droit de faire volontairement des erreurs dans leur travail ou de désobéir aux consignes. Mettre colontairement une entrecote double pour faire pression sur le patron c'est à la limite d'une faute grave et c'est au minimum de quoi entrainer des procédures si le patron veut faire chier.

                A titre de rappel la grêve c'est refuser le travail. Ce qu'on n'a pas le droit de faire (entre autres) :
                - bloquer/occuper les locaux ou les moyens de production
                - empêcher les non grêvistes de travailler
                - utiliser le matériel ou la propriété de l'entreprise pour faire quoi que ce soit lié à la grêve, c'est à dire non lié au travail normal (genre le chauffeur-livreur qui fait grêve n'a pas le droit d'utiliser le camion qu'il a en prêt)
                - ne pas remplir son travail correctement s'il souhaite ne pas faire grêve (genre le gars du péage qui ne fait pas payer, ou le douanier qui arrête toutes les voitures)
                - travailler ailleurs (on est toujours sous contrat de travail avec le premier employeur)
                - bloquer les gens, les routes

                Il me semble que théoriquement il faut même être présent sur le lieu de travail pendant la grêve.
                • [^] # Re: Mouais....

                  Posté par . Évalué à 2.

                  > (genre le gars du péage qui ne fait pas payer, ou le douanier qui
                  > arrête toutes les voitures)
                  Autant je suis d'accord que le premier exemple est interdit, autant le second cadre parfaitement avec la notion de "grève du zèle", à condition que le douanier fasse bien un contrôle de toute voiture arrêtée. Autre exemple un routier qui déciderait de respecter scrupuleusement les limites de vitesse et les repos obligatoires au détriment des cadences réclamées par son patron.

                  Le concept de grève du zèle est adapté dès qu'il y a des contradictions dans les consignes données au salarié.
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par . Évalué à 5.

        Et le jour où la SNCF sera privatisée, on se retrouvera avec un beau bordel comme en Grande-Bretagne[*]...

        Franchement, je sais pas si c'est notre côté français-râleur, ou bien si les Français ne regardent pas ce qui se passe au-delà de leurs frontières, mais la SNCF, c'est pas si mal que ça en fait. J'ai pris le train dans pas mal de pays d'Europe, et dans certains cas de manière régulière, et je peux vous dire que, que ce soit niveau prix, horaires, réseau, confort, ponctualité, ben la SNCF est dans les meilleurs.

        Venez faire un tour en Espagne, vous comprendrez ce que c'est qu'un vrai réseau de merde! Billets chers, trains peu fréquents, lents ou pas vraiment confortables, et je parle pas des retards...

        [*]A ce propos, si vous avez l'occasion de voir "The Navigators" de Ken Loach, n'hésitez pas!

        "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben peut-être qu'en Espagne c'est la catastrophe, mais personnellement j'ai eu l'occasion de rencontrer des allemands et des autrichiens qui sont venus en France, et j'ai eu plusieurs fois la blague sur les trains français: ils partent si la météo est favorable...
          Les autres aussi, viennent chez nous, je n'ai pas l'impression qu'ils nous envient tant que ça.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 3.

            Je confirme, l'Espagne, c'est cher, pour faire des tout petits trajets.
            Exemple : la nouvelle ligne de train grande vitesse qui relie Saragosse à Madrid sera à plus de 80 euros en 2nde classe (pour comparaison, le bus est à 10euros, et prend moins d'une heure de plus pour y aller).

            Pour Barcelone, avec le vieux train, on est plus lent que le bus, et 3 fois plus cher.

            Pour faire Saragosse Lyon en train, il faut prendre le bus (rentabilité) pour barcelone, puis le Talgo pour la France, et là, on prend 5h de vieux train dans la figure. Et le Talgo, c'est pas une référence niveau respect des horaires !
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 2.

              certe c'est chere mais point de vu confort la sncf a facile 20 ans de retard, quand j'ai pris le train en espagne j'etais extrement surpris que les wagon fumeur possede une aspiration forte au plafond et de l'air frais qui arrive au niveau des pieds. Meme pas besoin de changer de wagon.

              en france la climatisation d'un wagon fumeur/non fumeur est commune SUPAIR.

              pour ceux qui ne connaissent pas je leur conseille un voyage en TGV de nuit, aprés vous comprenez pourquoi le tgv n'a pas percé en europe.
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est comme ça que ça marche dans les corails téoz.
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 1.

                sauf que je sais pas si tu sais que les train à grande vitesse espagnol ne sont jamais que des TGV comme ceux des français peut etre des nouveau modele mais c'est Alstom qui les fabrique. Donc si le TGV ça se vend dans d'autre pays et c'est le train le plus rapide à l'heure actuel(sauf si quelqu'un en à fait un autre depuis)
          • [^] # La DBahn tu connais?

            Posté par . Évalué à 4.

            Moi j'ai souvent l'occasion de rencontrer des trains allemands de nuits (pas de jour, parce que la France c'est trop loin pour eux):

            - C'est (plus) chère (200 Euros pour Paris-Hambourg, départs 22h30 -> arrivé le lendemain matin ??h ~ 15h de trajet)
            - C'est sale: Ils ne font pas le ménage pour ce prix là!
            - C'est très lent: en un aller la SNCF fait 5 trajets Paris-Marseille pour la même distance
            - C'est le bordel: 4 couchettes pour 6 passagers ...
            - C'est toujours en retards à l'arrivée de 1/2 heures ... 3 heures: Ça doit être la faute au Français, le train se traîne tellement qu'ils doivent le mettre sur des voies de garages pour laisser passer les trains Français en retards.

            Mais le design des sièges rien à dire ... Et ils sont toujours à l'heure (au départs!)

            Alors arrêter de cracher sur la SNCF! Enfin vous comprendrez quand on l'aura privatisé!

            D'ailleurs le TGV n'a qu'un seul défaut: c'est Français. C'est pour ça qu'on le vend pas! En plus ils est trés sécurisé par rapports à chez qui c'est mieux ...
            • [^] # Re: La DBahn tu connais?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              C'est toujours en retards à l'arrivée de 1/2 heures ... 3 heures: Ça doit être la faute au Français, le train se traîne tellement qu'ils doivent le mettre sur des voies de garages pour laisser passer les trains Français en retards. :-)

              Une petite info au passage, à la SNCF c'est priorité au train qui est à l'heure. Ca veut dire qu'un train qui est en retard doit se glisser sur les voies entre des trains à l'heure pour atteindre sa gare de destination. Bien sûr dans certains cas c'est compliqué puisqu'il n'y a qu'une seule ligne et que les trains ont encore du mal à se doubler.
              • [^] # Re: La DBahn tu connais?

                Posté par . Évalué à 2.

                Une petite info au passage, à la SNCF c'est priorité au train qui est à l'heure.

                Ce n'est pas ce que je constate dans les faits. Dans la pratique c'est plutot priorité aux grandes lignes (rentables) par rapport aux petites. Quand un TGV est en retard, on bloque les Corails pour que le TGV ne le soit pas plus (voire même qu'il arrive à rattraper une partie de son retard). De même on bloque tous les jours des TER pour laisser passer... des Corails en retard. Moralité sur les petites lignes on est tout le temps emmerdé. Je prennait jusqu'à il y a peu le train tous les jours sur une ligne régionale. Sur cette ligne, il ne se passe pas grand chose hormi parfois un arbre tombé sur la voie en hiver mais quasiment tous les jours j'arrivais en retard parce qu'il fallait "laisser passer le train de Paris". Alors la priorité au moins en retard...
            • [^] # Re: La DBahn tu connais?

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est pas sur la SNCF qu'on crache, c'est sur ses employés qui ABUSENT de leur droit de grêve à tout bout de champ alors que la majorité ne sont vraiment pas à plaindre ... voila !
            • [^] # Re: La DBahn tu connais?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              bon en ce qui concerne le Paris - Hamburg comme je l'ai fait la semaine derniere je peux te donner les horraires : Depart 20h48 de Paris, arrivée 6h30 a Hamburg. Maintenant si chez toi cela fait 15h cela ne me pose pas de probleme. En ce qui concerne le prix j'ai payé 155 EUR l'A/R. C'etait un train allemand avec du personnel competent ( toutes les annonces en 4 langues : francais, allemand, anglais, espagnol), une voiture restaurant digne de l'orient express, et 6 couchettes pour 2 personnes ...

              globalement les tarifs de la DB sont en effet souvent un peu plus cher que ceux de la SNCF mais quand tu vois le personnel que tu trouves a bord des trains ainsi que la ponctualité cela n'a rien d'etonnent. Un exemple flagrant sur mon dernier voyage Hambug Berlin en ICE : Le controleur commence par controler les tickets et ensuite il viens vendre des cafés ... Jamais vu ca en France ...
              • [^] # Re: La DBahn tu connais?

                Posté par . Évalué à 1.

                En même temps en France ce sont deux sociétés différentes... Wagon-lits fait parti du groupe Accor si je ne me trompe...
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 7.

          A savoir quand même qu'à certains endroits (on peut citer la ligne paris-normandie), le train ne peut rouler vite car la voie ferrée n'est pas de bonne qualité car non entretenue faute de moyen.

          De plus, la SNCF doit être un service public et non une entreprise rentable. On voit déjà les effets néfastes de cette rentabilité qui fait que certaines liaisons sont très mauvaises : angers-caen est plus rapide en vélo qu'en train ! ce n'est pas une ligne rentable, donc tant pis pour les usagers (ps : la ligne tours-caen qui devait être supprimée fait partie de cette ligne). Idem pour la ligne caen-rennes : 200km pour 3h de train, arrêt tous les 15min/20km !

          Par contre, dans d'autres endroits les dessertes sont bonnes. Angers-Paris: 1h30. Nantes-Paris : 2h00. Paris-Marseille : 3h. Là où est le tgv, les échanges sont plus pratiques (mais chers!)

          Moi j'ai utilisé le TER pendant 1 ans pour faire un trajet de 50km (1/2h). Avec un tarif de -75% (abonnement travail), cela ne me coutait pas cher. Les retards étaient minimes et faibles en durée, rien de grave.

          On voit donc de tout dans le réseau ferroviaire. Il faut qu'il continue à se développer pour que l'on puisse circuler plus facilement, et qu'on arrête le tout -voiture.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            angers-caen est plus rapide en vélo qu'en train !

            Sérieux ? Tu me signes un autographe ? Parce que tenir le 60 km/h en moyenne à vélo, et pendant quatre heures en plus, faut être sacrément dopé à l'insu de son plein gré : bravo, champion !
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 2.

              Parce que tenir le 60 km/h en moyenne à vélo, et pendant quatre heures en plus, faut être sacrément dopé
              comme Lens Armstrong?
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 4.

                Lens c'est une ville du nord de la france, le courreur cycliste s'appelle Lance.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 3.

            > De plus, la SNCF doit être un service public et non une entreprise rentable

            C'est faux, tout comme EDF, France Télécom, La Poste, ...
            Ce doit être des sociétés privée avec des obligations de service publique. Bien sûr le côté service publique doit être financé en parti par l'Etat, conseil régional, département, ...

            Après c'est aux administrations de définir la priorité de leurs investissements. Si elles préfèrent financer une autoroute, un bureau de poste, une ligne de bus, etc... plutôt que le rénovement d'une voie de chemin de fer, c'est à eux qu'il faut s'adresser. Mais la SNCF ne pourra pas être tenu pour responsable puisque s'il y avait un intérêt financier pour eux, ils l'auraient déjà fait.
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 3.


              > De plus, la SNCF doit être un service public et non une entreprise rentable

              C'est faux, tout comme EDF, France Télécom, La Poste, ...
              Ce doit être des sociétés privée avec des obligations de service publique.


              Quelque chose me dit que ce débat n'ira pas très loin ;)
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 0.

                Je crois que tu as bien raison, puisque je suis moinsé...
                Enfin c'est sûr que sur un site linux/logiciel libre, on trouve plus de gens de gauche que de droite ou centre. Donc forcément...

                Enfin d'un autre côté c'est pas trop le site pour débattre de ça
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 4.

          legende urbaine , car avant la privatisation le rail anglais était déja dans un mauvais état , de plus le major¹ a séparé en tellement de compagnie différentes que ce qui est arrivé était prévisible , mais cela n'a rien a voir a vec le fait que rail soit passé dans le giron du privé ,d'ailleurs sncf gere une de ses compagnies

          ¹: major sachant qu'il allait perdre les elections a fait cela pour empecher blair de revenir en arrierre
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 2.

            Pfff. Ce qui est pitoyabl, c'est que cet homme n'a pas a répondre de cette action vis a vis des electeurs ....
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par . Évalué à 5.

        Alors, sur la RTM, voila quelques precisions :

        Il etait question que la connex gere le tram avec la RTM sous ces conditions : partage des bénéfices a 50%. Par contre, 100% des dettes vont a la RTM.
        La connex donnait 4 cadres, pour un boulot "que la rtm ne sait pas faire". De plus, la connex n'est pas intervenue pour 1 centime dans la construction du tram.

        Voila, alors quand on sait ca, on a tout de suite un regard différent sur la greve de la RTM...

        Comme quoi, il vaut mieux se renseigner avant de gueler. Et pour rappel, le but du service publique, est de donner un acces a TOUS, a un service indispensable, qui n'est pas la pour faire du bénéfice. J'ai du mal a voir comment une entreprise privée peut gérer ca...
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à -1.

          un accès à tous ? ben, il me semble qu'on paye notre titre de transport de toute façon.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 4.

            Pour les trains de banlieue et régionaux tu n'en payes qu'une partie.
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Dans la restauration et l'industrie du loisir aussi. Mais ils ne sont pas payés double pour autant.
        Avec un salaire allant de 20 a 30 000¤ pour un chef de cuisine (source : http://www.lemoneymag.fr/Kalideo/Site/Application/Fiche_Prat(...) ) c'est pas le double mais presque. Ah, tout le monde n'est pas chef de cuisine dans la restauration ? Marrant, tout le monde a l'air d'être conducteur de TGV à la SNCF.

        Je pense que les moins à plaindre (et donc à faire grève) ce sont bien les fonctionnaires (ou assimilés).
        Ce n'est pas parce qu'ils sont prétendument moins à plaindre qu'ils n'ont pas de raisons de râler. Ce qu'il faut voir c'est si leurs conditions sont correctes ou pas, et non si leur conditions sont mieux que la moyenne, sinon ça s'appelle du nivellement par le bas.
        Et même si tu considères relativement aux autres, 21 000FF/mois en fin de carriere pour un mec responsable de la vie d'un train entier de voyageurs c'est ridicule par rapport au salaire d'un décideur en milieu de carriere dans une boite privée alors qu'il a nettement moins de responsabilités.

        Rien que la sécurité de l'emploi est déjà un très grand avantage en ces temps de mondialisation.
        S'il râlent, c'est justement pour la conserver non ? Faut faire fonctionnaire (ou assimilé) si tu veux de la sécurité de l'emploi et la retraite a 50 ans... Je ne vois pas ce qui t'en empêche.

        Désolé pour le ton un peu rude, mais le dénigrement systématique de la fonction publique commence à me donner des boutons. C'est pas en empèchant les autres d'avoir un boulot correct qu'on améliore le sien.
    • [^] # Re: Mouais....

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est un peu ce qui m'enerve aussi dans les revendications, c'est qu'on te presente des choses que pleins de gens endurent tous les jours comme la derniere des tortures.

      Ca devait etre pendant les greves de 95 je crois ou des cheminots se plaignaient, entre autre, du bruit de la machine...
      Ben mon con, du bruit au boulot, yen a pas que dans les trains..
      usines, chantiers, aviation, une infinite d'autres milieux ou ya de grosse machines qui font du boucan.
      J'en connais qui bossent sur des aerodromes, qui voient passer au bas mot 40 a 50 rotation d'avion dans la journee (soit 80 a 100 passages, en gros un toutes les 8 a 10 minutes pendant 12h00 d'affilees, de 9h00 a 21h00) et un Beech 99, un skyvan ou un super otter a 10 metres de face, je vous garantit que ca fait bien plus de bruit qu'un train. Et ils viennent pas faire chier leur monde parce que le travail est dur.

      Le travail de nuit/dimanche/jour feries?
      ben voyons, c'est les seuls a bosser ces jours la... Les 3/8 n'existent qu'a la sncf, c'est bien connu. Les pompiers, les ambulanciers et les forces de l'ordre passent tous des nuits de reves et les fetes en famille a deballer les cadeaux de noel.

      Etre loin de chez soi? ben demande aux routiers qui vont dans les pays de l'est s'ils sont pres de chez eux... et eux, les 35 heures, c'est en 2 jours qu'ils les font ;-) (bon, ok, j'exagere surement)
      Ou plus simplement, aux vrp qui passent leurs temps dans les avions/sur la route.

      Qu'ils aillent faire un tour sur une plateforme de forage off shore : c'est dangereux, le travail est extenuant en plus d'etre techniquement tres difficile et pointu, le bruit est monstreux, les conditions de vie sur place limite, on est loin de chez soi, le dimanche n'existe pas et pourtant ils y arrivent.

      Ya enormement de gens qui ont les memes conditions de travail que la sncf, les avantages sociaux en moins et ils se mettent pas en greve 6 fois par an.

      'fin, bref, c'est assez exasperant de voir les "problemes" souleves et les moyens mit en oeuvre pour les "resoudre".
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par . Évalué à 8.

        [mode=ça sent pas meilleur]
        Pour sûr, si on supprimait tous les privilèges de ces fainéants, tout le monde¹ serait à égalité, c'est-à-dire à 0.

        ¹ Enfin, sauf les esclavagistes patrons².
        [/]

        ² : ben oui, dans un bon troll, il faut qu'il y ait deux opinions extrêmes, sinon il n'y en a qu'un qui s'énerve tout seul...
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 2.

          esclavagistes, vaut mieux entendre ca que d'etre sourd...
          J'ai pas l'impression que tous ces gens que je cite soient des esclaves en situation precaires qui se font fouetter et cuisser par leur bwana.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 3.

            Y'a un peu de grève par procuration. Dans notre monde capitaliste, on voit de plus en plus de privilèges partir en fumée.

            Si personne ne bouge, ça continue et ça passe.

            Le secteur public a les moyens de s'opposer aux changements. Et quand il gagne, c'est bénéfique également pour le secteur privée.

            Il faut voir ça comme un enchaînement : si le public perd un avantage, le privée le perdra. Sauf que le privée n'a pas les moyens de faire grève.

            Exemple qui n'existe pas heureusement : si demain, le gouvernement dit : "bon, on a des problèmes avec les retraites, vous allez cotiser 20% de plus, et vous toucherez 20% de retraite en moins". Si le secteur publique ne s'oppose pas à ce changement, alors y'aura changement, le privée n'a pas les moyens de s'y opposer. La grève embêtera tout le monde, mais le résultat sera pour tout le monde.

            Evidemment que parfois les grèves du public sont exagérées, que certains avantages n'ont plus lieu d'être (prime du charbon à la SNCF par exemple). Mais il ne faut pas forcément juger les grèves par rapport à l'impact immédiat qu'elles ont sur nous-même (pas de métro ce matin), mais faut arriver à se poser la question : pourquoi font-ils grève ? la réponse n'étant pas dans les journaux télévisées qui faute de temps ne peuvent approfondir les sujets.
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 4.

              greve par procuration?
              Cites moi un seul point dans les greves passees qui concerne autre chose que la sncf.
              IDTGv, ca concerne la sncf, les embauche SNCF, ca concerne la sncf, les salaires sncf, ca concerne la sncf.
              Si ya greve pour les 35 heures (qui vont bien finir par sauter un jour ou l'autre), yaura encore un privilege de plus uniquement pour la sncf et les autres creveront la gueule ouverte, comme d'hab.

              Alors, deja, faut arreter de nous prendre pour des lapins de 3 jours, la sncf fait greve pour la sncf, c'es tout. Si c'etait pas le cas, ils seraient en greve toute l'annee.

              Deuxiemement, je vois pas quelle pression a la sncf sur le prive. La sncf fait greve? rien a branler, je bosse dans une ssii rennaise, personne ne prend le train pour venir au boulot et c'est pas le train qui achemine les paquets ip, alors...

              Troisiemement, qui me concerne moi perso, j'ai pas envie que des mecs que je ne connais pas et qui ont des methodes que je repprouve s'occupe de parler en mon nom. C'est pas leurs affaires, qu'ils s'occupent de leur cul.
              • [^] # Troller c'est un métier...

                Posté par . Évalué à 1.

                Troisiemement, qui me concerne moi perso, j'ai pas envie que des mecs que je ne connais pas et qui ont des methodes que je repprouve s'occupe de parler en mon nom. C'est pas leurs affaires, qu'ils s'occupent de leur cul.
                Troller, ok... Mais sois un peu cohérent: «s'occuper de leur cul», c'est exactement ce que tu leur reproches quelques lignes plus haut, dans le même message.
                Non pas que tu sois crédible, mais quand même...
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à 3.

                en parlant de grève par procuration, je parlais du secteur public. Pas de la sncf en particulier.
                • [^] # Re: Mouais....

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ben meme choses, suffit pas de le dire pour que ca soit vrai.
                  • [^] # Re: Mouais....

                    Posté par . Évalué à 2.

                    les grèves pour les retraites
                    les grèves contre la réforme de la sécurité sociale

                    ce n'était pas des grèves par procuration ?

                    t'étais pas content que le service publique fasse grève contre la réforme des retraites qui remettaient en cause les retraites par répartition ?
                    • [^] # Re: Mouais....

                      Posté par . Évalué à 2.

                      non.
                      comment veux tu qu'une retraite par repartition fonctionne alors que la generation du baby boom va partir a la retraite en masse?

                      C'est beau la solidarite entre generations, mais les math sont plus forts qu'elle, ca ne peut fonctionner que quand la generation active est au moins aussi nombreuse que la generation des retraites. Et ca va pas etre le cas pour les 20-30 annees a venir.

                      Pis bon, tu me cites une greve passee il ya 2 ans et demi, ca fait un peu leger comme justification.
                      • [^] # Re: Mouais....

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Pis bon, tu me cites une greve passee il ya 2 ans et demi, ca fait un peu leger comme justification.


                        Surtout que la grève en question n'a permis que de sortir les fonctionnaires de la SNCF des négociations sur la réforme des retraites. Eux ne travaillent toujours pas plus, ne côtisent toujours pas plus, et partiront toujours aussi tôt.

                        Sympa la « grève par procuration », mon derrière oui !
                      • [^] # Re: Mouais....

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        non.
                        comment veux tu qu'une retraite par repartition fonctionne alors que la generation du baby boom va partir a la retraite en masse?

                        C'est la même chose avec la retraite par capitalisation: si la durée de ta retraite est trop longue (allongement de la durée de vie) par rapport à la durée de ta vie active, tu es aussi dans le caca.
                        • [^] # Re: Mouais....

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et si la duree de vie s'allonge, la population des retraites augment d'autant, alors que le nombre d'actifs est sensiblement le meme, donc tu diminues encore le ratio retraite/actif, en plus d'avoir une generation de vieux nombreuse..

                          Et dans les deux cas, c'est pas en faisant greve et en refusant en bloc toute modifications qu'on va resoudre le probleme.
                          • [^] # Re: Mouais....

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Et si la duree de vie s'allonge, la population des retraites augment d'autant, alors que le nombre d'actifs est sensiblement le meme, donc tu diminues encore le ratio retraite/actif, en plus d'avoir une generation de vieux nombreuse..

                            Ben c'est exactement ce que je disais. En tous cas il y a un truc sur lequel on est d'accord: le système par répartition actuel n'est pas adapté à ce problème.
                        • [^] # Re: Mouais....

                          Posté par . Évalué à 4.

                          C'est la même chose avec la retraite par capitalisation


                          Non, justement.

                          Le principe de la retraite par répartition est que les actifs payent la retraite des retraités à l'instant T.

                          Le principe de la retraite par capitalisation, c'est de payer votre retraite avec ce que vous avez épargné dans votre vie active. Les actifs ne payent donc pas votre retraite.
                          C'est le même principe que l'assurance-vie à capital récupérable.

                          La meilleure des 2 ?
                          Quand le nombre d'actifs est suffisant, la retraite par répartition est très protectrice, puisque ne dépendant pas de critères économiques et financiers; sinon, elle devient trop chère pour les actifs.
                          Dans ce cas, la 2° est préférable.
                          Amha, un panachage des 2 est souhaitable.

                          Rappelons que, en France, seuls les fonctionnaires ont accés à la retraite par capitalisation avec la PREFON, très avantageuse avec les aides de l'Etat.

                          Et qu'ils ont fait grève, ou du moins fortement soutenu la grève, contre la retraite par capitalisation dans le privé.
                          Surement pour défendre les gens du privé contre les avantages de la PREFON ?
            • [^] # Re: Mouais....

              Posté par . Évalué à 2.

              On a une prime de charbon ?

              Mince je l'ai jamais touché celle là !

              Il ne faut pas confondre avec "le charbon" fourni aux employé des houillères (les mineurs), qui pouvait être une prime ou être racheté, ou alors être livré en "vrai" charbon de chauffage :)

              Ben oui, ça existe un conducteur de train travaillant pour la SNCF et utilisant linux, et contribuant au logiciel libre :)

              Allez un petit site sur le syndicat des agents de conduites, la FGAAC : http://site.fgaac.org

              Comme quoi, il n'y a pas que la CGT, CFDT, FO ou SUD dans la vie sociale et syndicale de ce pays ....

              Amicalement.
              • [^] # Re: Mouais....

                Posté par . Évalué à -1.

                Relis ta fiche de paye alors, la prime de charbon existe toujours.

                http://www.hoaxbuster.com/hoaxteam/forum_contributions.php?i(...)
                • [^] # Re: Mouais....

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Pas besoin de la relire, elle n'existe pas !

                  Allez, sur le site donné en lien :
                  "Au fait : la prime de charbon n'existe plus, depuis bien longtemps. Abandonnez Zola pour d'autres lectures ! Quant aux autres, elles sont soit banales car elles existent dans toutes les entreprises, soit joliment inventées."

                  Amicalement.
      • [^] # Re: Mouais....

        Posté par . Évalué à 3.

        Ca devait etre pendant les greves de 95 je crois ou des cheminots se plaignaient, entre autre, du bruit de la machine...
        Ben mon con, du bruit au boulot, yen a pas que dans les trains..


        C'est pas parceque c'est pire ailleur que la situation doit se dégrader pour tout le monde...

        Si tu trouve tes conditions de boulot pire que ceux de la SNCF (mais encore faudrait il les connaitre vraiment car ce mail dont est issue le journal est un ramassis de stupidité, et j'en sais quelque chose étant fils, petit fils et arrière petit fils de cheminot), alors bat toi pour qu'elles s'améliorent.

        Mais ne vient pas reprocher à certain de vouloir mieux sous pretexte qu'ailleur c'est pire. Parceque qu'ailleur c'est toujours pire mais que ça ne justifie rien du tout. Oui je renvendique vouloir vivre mieux même si je vis bien mieux que les 3/4 de la planête et oui, je revendique aussi qu'eux vivent aussi bien que moi.
        • [^] # Re: Mouais....

          Posté par . Évalué à 0.

          Mais le truc, c'est qu'a chaque fois, on nous sort le couplet :
          on a de mauvaises conditions de travail, tout ca, on veut plus de pognon.
          Bon, ok, je veux bien croire que ca soit pas marrant de bosser dans une locomotive.
          Le pognon, le gouvernement finit par le lacher.
          Les cheminots ont eu ce qu'ils veulent, tout le monde est content.

          Et 3 mois apres rebelote. A croire que les conditions se sont drastiquement degradees ou que les thunes donnees 3 mois plus tot ne sont plus suffisantes.

          Bordel, ca va s'arreter quand?

          Bon, sinon, ton post illustre bien le cote egoiste irresponsable sous couvert d'altruisme.
          • [^] # Re: Mouais....

            Posté par . Évalué à 2.

            Et 3 mois apres rebelote. A croire que les conditions se sont drastiquement degradees ou que les thunes donnees 3 mois plus tot ne sont plus suffisantes.

            Bah 0.3% d'augmentation, c'est pas énorme quand même. Et je ne sais même pas de quand date la précédente... Et hmm, tu n'a pas bien suivis l'histoire et tu semble assez peut au courant des problèmatiques syndicales du moment. Le début de la grêve n'est pas pour augmentation, et le fait d'avoir gagner une augmentation est un bon prétexte pour arrêter une grêve soit disant illimité à son départ.
            Un peu d'analyse politique te ferait le plus grand bien plutôt que de systèmatiquement blamer les cheminots de "tout le temps se mettre en grêve pour rien".


            Bon, sinon, ton post illustre bien le cote egoiste irresponsable sous couvert d'altruisme.

            ça, c'est une jolie phrase passe partout signifiant : "J'ai raison tu as tord tais toi" ?
    • [^] # Re: Mouais....

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      > Et pour rappel, les trains roulent aussi les dimanche, jours fériés et la nuit

      C'est vrai, mais quand un employé SNCF travaille un jour férié il a le droit à des repos compensatoires supplémentaires. C'est au moins comme ça pour les guichetiers.

      Du coup ça ne devrait pas avoir d'impact sur le salaire.

      > La pénibilité a régressé mais persiste.

      Je n'irai certainement pas dire que ce n'est pas vrai vu que je n'envie pas le poste. Malgré tout, il y a clairement un décalage face à ce qui se fait en usine ailleurs, ou des postes de conducteurs (non automatisés) ailleurs. Je parle là et en salaire, et en conditions de travail, et en avantages divers (non négligeables à la SNCF).

      Bref, peut être que au moins ceux là ne sont pas vraiment fondés à faire grêve si souvent sur la question du salaire.
  • # hum...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Est ce vrai que nous payons si cher des individus qui sontt assis sur un fauteuil dans un engin automatisé


    Il n'y a pas de sot métier !
  • # Responsabilités

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Y'a autre chose qu'il ne faudrait pas oublier, la résponsabilité qui incombe au conducteur de train (ca marche aussi pour les avions, bus, métros ...) Je te rappel que ces gens ont ta vie entre leurs mains quand il conduisent le train. Un feu rouge loupé et hop c'est plusieurs centaines de morts
    Alors quand je prend le train, je préfère savoir que le conducteur est content de son travail, reposé et vigilant, en bonne santé et peu stressé
    • [^] # Re: Responsabilités

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.


      Alors quand je prend le train, je préfère savoir que le conducteur est content de son travail, reposé et vigilant, en bonne santé et peu stressé


      Je rajouterai pour aller dans ton sens formé et compétent, cela me semble aussi très important.
    • [^] # Re: Responsabilités

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      la résponsabilité qui incombe au conducteur de train (ca marche aussi pour les avions, bus, métros ...) Je te rappel que ces gens ont ta vie entre leurs mains quand il conduisent le train.

      Je ne suis pas cheminot, mais il y a quand meme beaucoup moins de risque en prenant le train.
      Tout le reseau ferré est decoupé en tronçons, et aucun train ne peut en suivre un autre de trop près sinon il y a un frein automatique qui se déclanche. Je ne dis pas qu'il n'y a aucun risque, mais c'est clairement moins dangereux qu'un bus.
      • [^] # Re: Responsabilités

        Posté par . Évalué à 2.

        mais oui... automatique, tout est automatique.

        bon les parisiens, ne lisez pas ce qui suit, vous allez devenir fous sinon.

        Pour continuer de répondre à Chl donc :
        Sais-tu que tous les départs de la gare du nord (je ne m'avancerais pas sur les grandes lignes mais sur tous les trains de banlieue uniquement), tous les départs de la gare du nord, disais-je donc avant d'être interrompu par moi-même, sont faits "à vue" !
        C'est-à-dire qu'il n'y a aucun automatisme mais que les cheminots ont l'entière responsabilité de la moindre décision qu'ils prennent (j'y vais, j'y vais pas) ainsi que ceux qui font l'aiguillage.
        En gros, quand tu es dans un train de banlieue au départ en gare du nord, imagine que le cheminot est sur un solex un vendredi soir à 18h place de l'étoile, mais avec la vie de centaines de gens entre ses mains...

        alors l'automatisme oui... mais pas toujours...
        • [^] # Re: Responsabilités

          Posté par . Évalué à 0.

          mais bien sûr, le train de banlieue il est à 800 km/h au départ de la gare, c'est bien connu...

          ils roulent au pas en gare, et pas plus. alors même les très rares fois où des incompréhensions durent assez longtemps pour qu'une touchette se fasse, ça ne va pas exactement tuer des centaines de gens, hein
          • [^] # Re: Responsabilités

            Posté par . Évalué à 3.

            > mais bien sûr, le train de banlieue il est à 800 km/h au départ de la gare, c'est bien connu...

            Qui a dit ça ?

            > ils roulent au pas en gare, et pas plus.

            heu... pas une fois je n'ai parlé de vitesse...

            > alors même les très rares fois où des incompréhensions durent assez longtemps pour qu'une touchette se fasse,

            Mon propos était juste là pour dire que le travail du cheminot n'est pas de manipuler le bouton on/off du train, mais qu'il était un petit peu plus complexe...
            qu'est-ce que c'est que cette attaque en règle ?

            Et puis, quand on voit comment les gens du privé gueulent dès qu'il y a une grève, j'ose même pas imaginer leur réaction s'il y avait ce que tu appelles une "touchette"...
            • [^] # Re: Responsabilités

              Posté par . Évalué à 1.

              quand on sort ce genre d'énormités :

              En gros, quand tu es dans un train de banlieue au départ en gare du nord, imagine que le cheminot est sur un solex un vendredi soir à 18h place de l'étoile, mais avec la vie de centaines de gens entre ses mains...

              faut pas s'étonner

              et tu n'as pas visiblement compris mon emploi du mot "touchette"
        • [^] # Re: Responsabilités

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est-à-dire qu'il n'y a aucun automatisme mais que les cheminots ont l'entière responsabilité de la moindre décision qu'ils prennent (j'y vais, j'y vais pas) ainsi que ceux qui font l'aiguillage.
          d'un autre cote, ya un truc qui s'appelle les priorites, assez peu respecte en automobile, qui sont un ensemble de regles definissant qui doit passer quand dans quel situation et ce de maniere totalement deterministe.
          En general, c'est assez simple a appliquer.
          Les chauffeurs de bus aussi ont a gerer ces choses, et eux c'est toute la journee "au depart de la gare", pas 30 secondes chaudes et le reste a accelerer/freiner.
          Bon, on me signale que les chauffeurs de bus aussi font souvent greve..
          • [^] # Re: Responsabilités

            Posté par . Évalué à 1.

            Ce que tu dis serait vrai si le départ "à vue" était quelque chose de normal...
            mais ça ne l'est pas.
            C'est une situation dangereuse dû au manque de moyens mis en place pour corriger ça.
            Les cheminots gueulent d'ailleurs à ce propos...

            Ce qui est gonflé puisque visiblement, en respectant les priorités, puis en accélérant/freinant, c'est vraiment pas sorcier de conduire un train
            • [^] # Re: Responsabilités

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est une situation dangereuse dû au manque de moyens mis en place pour corriger ça.
              Les cheminots gueulent d'ailleurs à ce propos...


              Ben ecoute, ya forcement un code de circulation des trains que tout cheminot se doit de connaitre.
              Les systemes automatiques n'ont pas touojurs existe et des fois ils tombent en panne, tu fais quoi dans ce cas la, tu vas au tas?
              t'arretes de circuler?

              Ce qui est gonflé puisque visiblement, en respectant les priorités, puis en accélérant/freinant, c'est vraiment pas sorcier de conduire un train
              je dis pas que c'est trivial de manipuler un train.
              Mais t'avoueras que d'avoir une seule dimension a gerer, ca enleve quand meme pas mal de problemes par rapport a d'autres moyens de locomotion ou les conducteurs ne font pas chier le monde pour un oui ou un non.
      • [^] # Re: Responsabilités

        Posté par . Évalué à 2.

        aucun train ne peut en suivre un autre de trop près sinon il y a un frein automatique qui se déclanche

        Hmm, quand on ne sait pas on se tait !
        Le frein automatique c'est le conducteur et il se base non pas sur sa vision supersonic pour repérer les train loin devant mais sur les petite chose lumineuse sur le bord d'une voie ferrer que l'on appel "feu".
        Si tu as ton permit, tu sais de quoi je parle !
        Et oui, il faut surveiller les feu, parceque parfois c'est vert, parfois rouge et parfois c'est de la marche à vue. Et puis ils ne faut pas louper les gare parceque non, le train s'arrête pas tout seul devant, il faut freiner et surtout doser son freinage...

        Bref, quand on sait pas, on se tait ! (Je le dis deux fois, parceque sur ce thread beaucoup parlent sans savoir...)
        • [^] # Re: Responsabilités

          Posté par . Évalué à 1.

          Ben le C'est pas Sorcier que j'ai vu sur les trains il disait le contraire de toi. Il existe encore des signaux, mais il y a des automatismes de sécurité partout.

          Ainsi, un train qui rate un signal se verra automatiquement ralenti ou stoppé. De même que si le chauffeur de TGV ne manipule pas son « guidon » régulièrement, le frein d'urgence se déclenche immédiatement, ou encore que les informations de vitesse limitée sont transmises par les rails, et affichées dans le cockpit, et donne au TGV sa vitesse automatiquement.
          • [^] # Re: Responsabilités

            Posté par . Évalué à 4.

            Les automatismes de sécurités ne sont la que pour palier en cas de défaillances du conducteur.

            Et il ne faut pas se reposer dessus, car si tu as trop de "prises en charge" c'est à dire de déclenchement des ces automatismes entraînant l'arrêt du train, tu n'as plus qu'a faire balayeur !

            Concernant la répercussion des informations en cabine pour certains tel que le TGV, ceci est du à la vitesse du train qui empêche la surveillance des signaux sur la voie (CAB-signal), la vitesse gérant un "effet stromboscopique".

            La majorité des trains (fret, TER, corail, ...) ne disposent pas de technologies répercutant la signalisation en cabine, par contre disposent de dispositifs de sécurité visant à arrêter le train en cas de défaillance du conducteur (crise cardiaque, ...)
          • [^] # Re: Responsabilités

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah ! Mais il n'y a pas que des TGV sur les rails... Et certaines locomotives datent des années 70...
            • [^] # Re: Responsabilités

              Posté par . Évalué à 2.

              Ah mais automatisation ne signifie pas forcément informatisation hein :-)

              Cela peut parfaitement être un sélecteur mécanique sur la voie, etc.
    • [^] # Re: Responsabilités

      Posté par . Évalué à 6.

      Responsabilité qui lui incombe, et surtout qui lui décombe ...

      Marcel Patoulacci
  • # Ma mise au point

    Posté par . Évalué à 10.

    Premièrement, d'après le lien suivant, le message circule depuis 1995.
    http://www.liberation.fr/page_forum.php?Template=FOR_MSG&(...)

    Il a ressurgi en 2003
    http://www.sauvegarde-retraites.org/dossiers/retraite-115.ht(...)

    Une petite recherche sur les salaires à la SNCF donne :

    http://www.cadremploi.fr/caempl/servlet/fr.cadremploi.publi.(...)
    http://www.jetudie.com/formations_metiers/transport_logistiq(...)

    Cela donne 1 220 ¤ NET (1 900¤ BRUT) en début de carrière et 2 130 ¤ NET en fin de carrière.
    On ne peut conduire un TGV qu'après avoir eu une dizaine d'année d'expérience comme conducteur de train
    Donc je ne sais pas où ils ont trouvé leur 2 200¤ NET et leur 3 200¤…

    Il me semble bien qu'il existe une prime de parcours. La prime de charbon existe toujours (même si cela fait depuis longtemps que l'on utilise plus ce combustible).

    La moyenne d'heure à la SNCF est de 32h, mais les conducteurs de TGV ne fond bien « que » 25 h

    Ce message contient donc à priori beaucoup de vrai mais aussi un peu de faux.

    Pour ceux qui veulent quand même râler sur les privilèges de la SNCF, ce site ne semble pas moins partial, mais plus documenté et avec une analyse plus sérieuse. : http://www.ifrap.org/2-fromages/sncf.html

    Enfin pour remettre les choses dans leur contexte on nous parle ici des personnels les plus favorisés (les conducteurs de TGV). Il existe des grilles de salaire à la SNCF inférieur au SMIC pour certain personnel. (bon ok ils ont les primes + les privilèges)
    Les cotisations retraites ne prennent pas en compte les primes. (d'où des retraites plus faible)

    Mon avis maintenant : je pense que les dernières grèves sncf et ratp ont été commandité par les syndicats non pas pour objectif principal de défendre des intérêts, mais plutôt pour tester la côte de popularité des syndicats eux-mêmes. Et c'est bien pour ça que les grèves n'ont pas eu l'impacts voulus initialement.
    Secondo, oui ce sont toujours les mêmes qui sont en grèves. Oui ça embête tout le monde. Mais ces grèves ne sont pas uniquement destinées à préserver les avantages acquis de ces fonctionnaires. Ce sont aussi des grèves par procuration du secteur privée qui lui a un droit de grève limité (officiellement non, mais dans les faits, c'est bien difficile pour un salariée du privé de faire grève). Il faut donc faire attention à ne pas toujours condamner ces grèves. Certaines sont bénéfiques pour tout le monde.
    Tertio, ce courriel est malsain dans le sens où il stigmatise les agents de la SNCF, les mets tous dans le même paquet et en fait des privilégiés honteux. C'est malsain de monter des gens contre d'autres. Ca ne mène nul part. Discutons, mais pas dans ces conditions.
    • [^] # Re: Ma mise au point

      Posté par . Évalué à 3.


      Ce sont aussi des grèves par procuration du secteur privée


      Mouarf... C'est du blabla ca. Une justification à postériori des syndicats que tu cite pour justifier certaines grèves "floues".

      J'ai pas envie de troller là dessus, mais le concept de grève par procuration et grève préventive, c'est plus de l'abus du droit de grève qu'autre chose.

      Pour troller quand même, il se peut aussi que le privé arrive à se démerder un peu mieux, en faisant de la négotiation et en ne paralysant pas leut activité.

      C'est pas parceque les grèves paralysantes "perdants-perdants" qui coutent de l'argent à tous sont la règle dans le public que le privé a une vue aussi courte.
      Bref, quand les conditions l'exigent, y a aussi des grèves dans le privé. Mais l'archaïsme et l'immobilisme ne font pas long feu dans le privé, donc les négociations se passent autrement. Et y a pas les caméra TV, et ca fait pas chier le monde.


      (oui, le troll est lancé. Je ramasse les copies dans 2 h)
      • [^] # Re: Ma mise au point

        Posté par . Évalué à 1.

        Très bon trolleur. 17/20. Manque un peu d'argument.

        Pour troller quand même, il se peut aussi que le privé arrive à se démerder un peu mieux, en faisant de la négotiation et en ne paralysant pas leut activité.
        Peut-être que dans notre pays, on fait grève avant, puis après on discute. Mais si tu regardes bien la dernière grève de la SNCF, les discutions avec la direction ont commencé 1 semaine avant la grève elle-même.

        [...] en ne paralysant pas leur activité.
        Si tu regardes bien les grèves dans le privée, de très nombreuses ont été très préjudiciable pour l'entreprise elle-même : regarde les exemples des grèves dans les entreprises du textile du nord de la france, ou même la tristement célèbre grève de Talbot qui a conduit à la fermeture de l'entreprise (alors qu'à mon humble avis les talbots sont de très bonnes voitures).
        Faire grève dans le privée est donc risqué. De plus, le patron ensuite ne te voit plus du même oeil. Tu peux craindre pour ton avancement...

        Ne me cite pas les grèves de HP comme exemple, les très grandes entreprises ont des mécanismes qui ressemblent à la fonction publique (le mammouth).

        (tu peux ramasser ma copie)
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par . Évalué à 1.

          Si tu regardes bien les grèves dans le privée, de très nombreuses ont été très préjudiciable pour l'entreprise elle-même : regarde les exemples des grèves dans les entreprises du textile du nord de la france, ou même la tristement célèbre grève de Talbot qui a conduit à la fermeture de l'entreprise


          Marrant ça, tu ne t'es jamais dit que les grèves du public, qui d'après ce que tu dis ne coulent pas leur entreprise, pouvaient couler les entreprises du privé ? Parce que bon, le déficit public, au final, il est supporté par les entreprises privées, et plus ce coût est lourd, et plus elles ont de chances de couler.

          La grosse différence entre le public et le privé, c'est qu'en règle général, les employés du privé ne sont pas des égoïstes irresponsables.

          Faire grève dans le privée est donc risqué. De plus, le patron ensuite ne te voit plus du même oeil. Tu peux craindre pour ton avancement...


          Ben normal que ce soit risqué, les entreprises privées doivent à la fois supporter le coût du public, des grèves du public, de la concurrence internationale, et éventuellement les revendications de leurs employés. Alors qu'une entreprise publique n'en a strictement rien à faire de ne pas être déficitaire, de subvenir aux retraites de ses anciens employés ou de la concurrence internationale : de toutes façons, c'est pas eux qui payent, et ça fait 30 ans que pas un seul budget de l'État n'a été équilibré et que le déficit est devenu quelque chose de normal et de programmé ! Sympa pour les générations à venir, déjà qu'on morfle, je ne te raconte pas dans quel monde vont vivre nos enfants.
          • [^] # Re: Ma mise au point

            Posté par . Évalué à 1.

            Marrant ça, tu ne t'es jamais dit que les grèves du public, qui d'après ce que tu dis ne coulent pas leur entreprise, pouvaient couler les entreprises du privé ? Parce que bon, le déficit public, au final, il est supporté par les entreprises privées, et plus ce coût est lourd, et plus elles ont de chances de couler.

            Non, je ne me suis pas demandé, car ce n'était pas le sujet de ma phrase. Faut arrêter de toujours répondre hors-sujet. Je parle des grèves dans le privée qui sont difficiles car préjudiciables. Et tu me réponds sur les grèves dans le public.

            La grosse différence entre le public et le privé, c'est qu'en règle général, les employés du privé ne sont pas des égoïstes irresponsables.

            Beau troll. T'as déjà fait partie du privée ? t'as déjà fait partie du public ? Moi j'ai gouté aux deux, et dire que les employés du public sont des égoïstes irresponsables est un simplisme.

            Ben normal que ce soit risqué, les entreprises privées doivent à la fois supporter le coût du public, des ...

            Mais oui, et les fonctionnaires sont tous des méchants qui ne pensent qu'à eux. Toi t'es du genre de mec qui n'a pas eu son métro ce matin à cause des grèves et qui tappe sur le premier venu. Prend un peu de recul et réfléchit. Accuser les autres systématiquement n'est pas un solution. Il faut un peu se renseigner !

            Et puis faudra penser à changer de pseudo, j'aime pas trop répondre à des notes de musiques !
            • [^] # Re: Ma mise au point

              Posté par . Évalué à 5.

              Beau troll. T'as déjà fait partie du privée ? t'as déjà fait partie du public ? Moi j'ai gouté aux deux, et dire que les employés du public sont des égoïstes irresponsables est un simplisme.


              Ben ouais, j'ai goûté aux deux, et je maintiens tout ce que j'ai dit. Il y a 10 ans, avec seulement le bac en poche, j'ai connu le boulot le plus planqué et le mieux payé que j'ai jamais eu, et même avec un bac+4 depuis, je n'ai jamais été autant payé à faire si peu...

              Et pour ceux qui racontent encore que les jours de grève ne sont pas payés, je rigole doucement, parce que j'ai encore en mémoire la grève qui s'était produite lorsque j'étais à La Poste à Paris : ils ont tous été payés, les jours de grève à l'époque !

              Au fait, la moitié de ma famille est fonctionnaire (armée, police, impôts, éducation, services postaux, etc.), tu veux l'avis de mon frère, qui bosse à Bercy ? Il se fait royalement chier (pourtant, ce n'était pas spécialement un bosseur lui, au contraire), il y a 3 fois trop de personnel pour le boulot à accomplir, et ils passent tous leur journée à attendre la fin de journée. Même que parfois, ils vont tous se faire un foot pendant les heures de boulot... Sinon, ils ont une piscine, des salles de sport, etc. Bref, la détente. Il est fonctionnaire depuis 4 ans, et comme moi, il n'a jamais été aussi bien payé dans tous les boulots qu'il a fait dans le privé auparavant, et comme moi, il n'a jamais autant rien glandé pour un salaire. Tu vas certainement le traiter de menteur, lui aussi ? Tiens, dans ses temps libres au travail, il organise des concerts sur Paris, entre autre.

              Mais oui, et les fonctionnaires sont tous des méchants qui ne pensent qu'à eux. Toi t'es du genre de mec qui n'a pas eu son métro ce matin à cause des grèves et qui tappe sur le premier venu.


              Non, moi je suis du genre qui a sa voiture pour ne surtout pas dépendre des transports en commun. Et même que pour faire un Poitiers-Toulon je préfère largement prendre ma voiture, ce qui me reviendra moins cher, sera plus rapide, plus confortable, plus pratique et plus fonctionnel.

              Et puis faudra penser à changer de pseudo, j'aime pas trop répondre à des notes de musiques !


              En même temps, il y a marqué pseudonyme et pas patronyme, et il suffit de passer ta souris sur le lien pour voir qui je suis...
              • [^] # Re: Ma mise au point

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                je préfère largement prendre ma voiture, ce qui me reviendra moins cher, sera plus rapide, plus confortable, plus pratique et plus fonctionnel

                et tellement plus polluante...
              • [^] # Re: Ma mise au point

                Posté par . Évalué à 2.

                ** Ben ouais, j'ai goûté aux deux, et je maintiens tout ce que j'ai dit. Il y a 10 ans, avec seulement le bac en poche, j'ai connu le boulot le plus planqué et le mieux payé que j'ai jamais eu, et même avec un bac+4 depuis, je n'ai jamais été autant payé à faire si peu...

                Je ne suis pas sûr que l'on puisse tout de même autant généraliser. Il est clair qu'il existe des endroits de planqués dans l'administration, où la productivité n'est pas optimale. Mais on en trouve également dans certaines très grandes entreprises. Certes, un travail de planqués dans une entreprise de 25 personnes est impossible à trouver, quoique... mon expérience du privée m'a aussi montré des gens qui ouvertement avait décidé de ne plus rien faire.Quoiqu'il en soit, oui, il y a travail à faire pour rendre l'administration un peu plus productive.
                Mais, il ne faut pas non plus tomber dans l'excès et dire que l'administration est un ramassis de planqués et de fainéant. Il ne faut pas se tromper, dans la plupart des cas, quand certains ne font rien, d'autres doivent en faire un peu plus.
                Il existe également un gros problème de délégation et de confiance, mais aussi de prise d'initiative. Certains fonctionnaires ne font pas preuve d'initiatives et subissent leurs métiers.
                Mais je répète mon avis, issu de mes différentes expériences, aussi bien dans le privée que dans le public : les défauts que l'on pointe au public existe aussi dans certaines boîtes du privée. Et dans le public, on trouve également des gens bosseurs et motivés.
                Le problème dans le public est que si tu ne veux rien faire, tu le peux. Mais bon, tu auras aussi du mal à avoir de l'avancement.

                ** Non, moi je suis du genre qui a sa voiture pour ne surtout pas dépendre des transports en commun. Et même que pour faire un Poitiers-Toulon je préfère largement prendre ma voiture, ce qui me reviendra moins cher, sera plus rapide, plus confortable, plus pratique et plus fonctionnel.

                Lu dans "Planète Attitude" [1] :
                "Si l'on se fie au barème des impôts, qui prend en compte l'usure de votre voiture, un déplacement de 1 000km (un aller-retour Paris-Lyon par exemple) vous coûtera 345¤ avec une 3 CV (655¤ avec une 13CV et plus), alors que le train vous coûtera moins de 140¤ pour un adulte plein tarif en période normale... et moitié moins si vous vous y prenez à l'avance !"


                ** En même temps, il y a marqué pseudonyme et pas patronyme, et il suffit de passer ta souris sur le lien pour voir qui je suis...
                J'me disais bien, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu des commentaires de Cooker...

                [1] http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/2020663376/qid=1133033(...)
                • [^] # Re: Ma mise au point

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Mais, il ne faut pas non plus tomber dans l'excès et dire que l'administration est un ramassis de planqués et de fainéant. Il ne faut pas se tromper, dans la plupart des cas, quand certains ne font rien, d'autres doivent en faire un peu plus.


                  Ah mais je n'ai jamais dit le contraire. Ce qui m'embête, c'est que dans l'administration, au fil du temps, le discours qui l'a emporté c'est fais en le moins possible, tu seras moins emmerdé. Je ne dis pas qu'il n'y a pas des fonctionnaires qui essayent de faire leur boulot correctement, si ce n'est plus, au contraire, puique j'en ai connu et que j'en connait encore, qui ne comptent pas leurs heures, et qui font toujours au mieux.

                  Le gros problème, c'est que du fait même du statut de fonctionnaire et des abus caractérisés, la fonction publique est devenue une planque, et que même des gens motivés arrivent à perdre toute envie de travailler, ne serait-ce qu'en voyant leurs collègues ne rien foutre, ou en se heurtant au mur de la bureaucratie administrative qui empêche toute initiative personnelle.

                  Je comprends parfaitement le problème, et je ne fais pas de généralité. Mais c'est un problème qui doit être résolu par les fonctionnaires et l'administration eux-mêmes, quite à remettre en place le statut de fonctionnaire et à procéder à des rémunérations au mérite (tiens, c'est ce que Sarkozy propose, pourtant il ne plaît pas du tout aux syndicats le monsieur).

                  "Si l'on se fie au barème des impôts, qui prend en compte l'usure de votre voiture, un déplacement de 1 000km (un aller-retour Paris-Lyon par exemple) vous coûtera 345¤ avec une 3 CV (655¤ avec une 13CV et plus), alors que le train vous coûtera moins de 140¤ pour un adulte plein tarif en période normale... et moitié moins si vous vous y prenez à l'avance !"


                  Sauf que l'usure de la voiture, c'est quelque chose de complètement subjectif. Un aller-retour Poitiers-Toulon m'a coûté plus de 300 ¤, avec réductions (et je n'ai donc pas pu emmener ma copine avec moi), dans des trains corail dégueulasses, où on était parqués comme du bétail (en plein été, et sans clim ou ventilation). Le trajet a duré plus de 13h30 (aller, pareil retour), à des heures pas possible (partir en début d'après-midi pour arriver en pleine nuit, pour bosser le matin à 8h). Une fois arrivé sur place, en raison du matériel que je trimballais, j'ai du prendre un taxi pour chacun de mes déplacements, ce qui m'a coûté 150 ¤ en 3 jours.

                  Le voyage suivant, je suis parti avec ma voiture, et ma copine, ça m'a coûté 150 euros de diesel aller retour, et dans les 100 ¤ de péages aller retour. Une fois sur place, j'étais totalement indépendant, et je pouvais aller là où je voulais, aux heures où je voulais. Du coup, on a visité le Marineland d'Antibes, et pas mal d'autres choses (Carqueiranne, etc.). Bref, j'ai largement de quoi caser l'usure de la voiture dans les 200 ¤ restants !
            • [^] # Re: Ma mise au point

              Posté par . Évalué à 5.

              Et puis faudra penser à changer de pseudo, j'aime pas trop répondre à des notes de musiques !

              Mais, tu ne reconnais pas ?

              C'est le délicat son du pipeau...
          • [^] # Re: Ma mise au point

            Posté par . Évalué à 4.

            La grosse différence entre le public et le privé, c'est qu'en règle général, les employés du privé ne sont pas des égoïstes irresponsables.

            Va dire aux pompiers qui viennent te désincarcérer de ta bagnole quand tu as un carton.

            Va dire ça à l'infirmière qui passe son temps à se faire insulter par des patients qui croient que se faire soigner c'est comme acheter des kinder au supermarché (Tu pourras aussi lu dire ça quand tu auras 80ans et quelle te torchera, parce que tu ne seras plus capable de le faire).

            Et ces gens là, quand ils font grève, la seule solution qu'ils ont, c'est de mettre un autocollant "en grève" et de bosser quand même, sinon on les réquisitionne et on envoie la police les chercher.

            Alors les généralités à deux balles, tu te les gardes, STP.
            • [^] # Re: Ma mise au point

              Posté par . Évalué à 0.

              Va dire aux pompiers qui viennent te désincarcérer de ta bagnole quand tu as un carton.


              Ça tombe bien, les pompiers ne sont pas fonctionnaires ! D'ailleurs, mon beau frère est pompier, tu pourrais lui en parler.

              Va dire ça à l'infirmière qui passe son temps à se faire insulter par des patients qui croient que se faire soigner c'est comme acheter des kinder au supermarché


              Tu veux qu'on en parle des infirmières ? Parce que j'ai 2 copines qui le sont devenues, et je suis étonné qu'elles y soient arrivées, parce que l'une des deux a peur phobique du sang, et l'autre est pas foutu de planter une seringue.

              Sinon, j'ai aussi été hospitalisé récemment pour une colique néphrétique (caillot de sang dans les reins), et pendant que je me tordais de douleur, et alors que le médecin avait spécifiquement demandé de me faire une injection de morphine, ces grosses connes d'infirmières m'ont fait une perfusion de Spasfon, suivie d'une deuxième 30 minutes après, parce que la première n'avait pas fait effet...

              Ces grosses connes (oui, je reste dans le registre vulgaire avec elles) n'ayant rien d'autre à faire, se sont mise en tête de se servir de moi comme cobaille, alors que j'étais plié de douleur en position foetale, elle m'ont demandé de m'allonger et de ne plus bouger, alors que j'avais 41 de fièvre malgré un pain de glace sur le corps et que je tremblais de partout, et là elles ont mis en pratique ce qu'elles avait appris : éléctrocardiogramme, etc.

              Quand le médecin est revenu, 45 minutes après, et qu'il s'est rendu compte que l'injection de morphine n'avait pas eu lieu, il est devenu livide et ça a déménagé crois moi, surtout que ça faisait 45 minutes que je me tapais 41 de fièvre, et les grosses connes, je ne les ai plus vues de tout mon séjour à l'hopital, il a du de te les engueuler quelque chose de beau, parce que bien qu'ils se soient isolés dans un bureau, j'en ai entendu une bonne partie.

              Sinon, pour info, il m'a fallu 3 injections de morphine pour rendre la douleur *supportable*, et le pire, c'est que la morphine a agit super vite, et qu'une fois *décontracté*, le caillot de sang est passé tout seul dans les urines. Bref, au lieu de me tordre de douleur pendant 45 minutes devant ces grosses connes mortes de rire, et faisant des tests n'ayant rien à voir avec les soins à m'apporter, j'aurais pu n'avoir qu'un peu mal (la douleur étant croissante avec une colique néphrétique) pendant 5 minutes.

              Alors les généralités à deux balles, tu te les gardes, STP.


              Les généralités à 2 balles, c'est plutôt toi qui les fait. Si la majorité des gens commencent à gueuler contre les fonctionnaires, c'est certainement qu'il doit y avaoir un problème, mais évidemment, il faut être suffisamment ouvert d'esprit pour savoir analyser le problème, surtout lorsqu'il vient de soit.
              • [^] # Comment mal déduire...

                Posté par . Évalué à 1.

                Si la majorité des gens commencent à gueuler contre les fonctionnaires, c'est certainement qu'il doit y avaoir un problème
                Ouai... Ou alors c'est autre chose: "Si la majorité des gens utilisent Windows c'est sûrement qu..."
                Peut-être que le problème de tous ces gueulards c'est qu'ils n'arrivent pas à devenir fonctionnaires ?
                (moi aussi je peux faire des hypothèses sophistes...)
                • [^] # Re: Comment mal déduire...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tu pouvais finir ta phrase hein, je connais une très grande majorité de gens qui apprécient Windows, et qui s'en servent tous les jours sans aucun problème. Moi-même je n'ai connu aucun problème avec personnellement, mon dernier plantage/écran bleu doit remonter à l'époque de Windows 95. Le seul truc que je reproche à Windows, c'est qu'il est cher et qu'il n'est pas libre.
              • [^] # Re: Ma mise au point

                Posté par . Évalué à 2.

                Ça tombe bien, les pompiers ne sont pas fonctionnaires ! D'ailleurs, mon beau frère est pompier, tu pourrais lui en parler.

                Les pompiers professionnels sont des fonctionnaires, ton beau-frere est sûrement pompier volontaire (ce sont soit des bénévoles, soit des contractuels).

                Tu veux qu'on en parle des infirmières ? Parce que j'ai 2 copines qui le sont devenues, et je suis étonné qu'elles y soient arrivées, parce que l'une des deux a peur phobique du sang, et l'autre est pas foutu de planter une seringue.

                Ne t'étonnes pas, les effectifs sont tellements réduits que les hopitaux sont obligés d'accepter tout et n'importe quoi comme personnel. La désaffection du métier y est peut-être pour quelque chose (et je pense que le comportement des patients est une des causes possibles avec la concurrence du privé).

                J'ai peut-être eu une réaction épidermique à la lecture de ton post (Ma Grosse conne irresponsable et égoiste de concubine et aussi accessoirement mère de mon fils a moyennement apprécié les qualificatifs qui jettent l'oppobre sur une catégorie socio-professionnelle entière), j'en suis désolé, ça m'arive de partir au quart de tour
                • [^] # Re: Ma mise au point

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et voilà, je parle -à juste titre- de 3 grosses connes d'infirmières, et toi tu fais une généralité à l'ensemble de la profession...

                  Des infirmières, j'en ai connu, et heureusement que toutes ne sont pas aussi incompétentes que les spécimens que j'ai décris ! D'ailleurs, j'en côtoie régulièrement qui elles savent prafaitement faire leur métier :-)

                  Non, sérieux, tu me balances *les infirmières* à la figure dans ton commentaires, alors que justement, je sors d'une très mauvaise expérience avec certaines d'entre elles, je ne pouvais pas laisse passer, tout n'est pas rose hein.

                  La fonction publique dans son ensemble, c'est pareil, tu as des bons éléments, et des mauvais, et le problème, je pense, c'est que du fait des statuts privilégiés de la profession, les mauvais éléments ont tendance à vraiment abuser, au point de renvoyer une image vraiment mauvaise de l'ensemble du service, et que du fait des lourdeurs administratives, les bons éléments ont tendance à se démotiver.
                  • [^] # Re: Ma mise au point

                    Posté par . Évalué à 2.

                    En même temps, tu dis ca dans un poste ou tu dénonce la fonction publique quasi dans son ensemble, alors c'est pas très difficile de penser que tu fais l'amalgame 2 infirmières <-> ensemble de la profession.

                    C'est ça le raisonnement par les exemple ...
                    • [^] # Re: Ma mise au point

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Le problème, c'est que dès que l'on s'engage dans une discussion sur la fonction publique, la moindre critique à l'égard du service public est prise comme une généralité.

                      J'espère que personne n'est assez con pour coire que *tous* les fonctionnaires sont de gros fainéants nantis, mais j'espère également que *tous* les fonctionnaires ne sont pas assez cons pour croire que c'est mieux dans le privé (niveau salaire), qu'ils bossent mieux que les entreprises du privé (parce « service public »), et qu'il n'y a aucun problème de rendement dans la fonction publique.

                      Quand je critique 3 infirmières, ce sont ces 3 infirmières qui sont directement concernées, et le service hospitalier des urgences qui les emploie aussi, certes, mais ça n'a strictement rien à voir avec l'ensemble de la formation.

                      Je suis d'ailleurs assez bien placé pour avoir vu un nombre d'*informaticiens* incalculable réussir à obtenir un diplême (BTS ou master) alors qu'ils n'avaient clairement ni le niveau, ni la motivation (obtenir un BTS info sans savoir comment est architecturé un PC ni faire une addition binaire, je dis chapeau ! Je n'ose même pas évoquer les difficultés rencontrées pour faire un algo de base en pascal mais c'est quoi un integer ?, enfin, je m'arrête là...). Et pourtant, ces branquignoles ont trouvé du boulot, en général bien payé en plus, et limite planqué.

                      Tu m'étonnes qu'en 2000 la bulle info ait pétée, avec tous ces branquignoles se faisaient employer à prix d'or alors qu'ils ne captaient rien à l'info ! Bilan des courses, la moindre offre d'emploi aujourd'hui requiert le niveau ingénieur au minimum, avec 5 ans d'expérience et maîtrise de toutes les technos en vogue, bien entendu payé au smic amélioré.

                      À côté de ça, t'as des mecs super doués, passionnés et motivés qui perdent leur temps au chômage ou dans des boulos n'ayant rien à voir avec leurs capacités, y a qu'à voir, j'ai été premier de ma région au BTS (18,5 de moyenne, dont 20 dans toutes les matières info), j'ai eu mon master haut la main, et pourtant, j'ai passé 3 ans au chômage après avoir été licencié économique...
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par . Évalué à 3.

          Peut-être que dans notre pays, on fait grève avant, puis après on discute. Mais si tu regardes bien la dernière grève de la SNCF, les discutions avec la direction ont commencé 1 semaine avant la grève elle-même.


          Et on remarque que les grèves ont des effets 'surprenants':
          http://fr.news.yahoo.com/23112005/5/sncf-le-conflit-ravive-l(...)


          Faire grève dans le privée est donc risqué....


          Sur que dans le secteur public, ça l'est beaucoup moins; c'est le privé qui paye les dégats, alors, allons y gaiement.
    • [^] # Re: Ma mise au point

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour ceux qui veulent quand même râler sur les privilèges de la SNCF, ce site ne semble pas moins partial, mais plus documenté et avec une analyse plus sérieuse. : http://www.ifrap.org/2-fromages/sncf.html


      Puisque tu donnes un lien vers l'iFRAP, je me permet dans un but de centralisation de la documentation de rajouter celui-ci, que j'ai vu passer récemment dans un commentaire et qui est lui aussi très instructif et très bien documenté : http://www.ifrap.org/6-actualite/logifrap/Note-051121-NL.htm
      • [^] # Re: Ma mise au point

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai un peu parcouru le site en question, je suis clairement pas d'accord politiquement avec eux.

        Mais quand même, pour une organisation qui se dit "apolitique" (rubrique "qui sommes nous" ) je les trouve vachement orientés. Je comprend pas qu'on puisse se présenter comme ça avec un site pareil. Sauf à vouloir se donner une image neutre se donner l'image d'une organisation de référence.

        Mais apolitque, clairement, non. (le fond de ma pensée : ça sent l'entourloupe)
    • [^] # Re: Ma mise au point

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > mais les conducteurs de TGV ne fond bien « que » 25 h

      Donc rapporté à un plein temps classique (35h) ça fait déjà 1700euro.

      Si on rajoute les différentes primes (pour connaitre ce que ça donne sur un salaire de guichetier ça doit représenter une part plus qu'importante pour un conducteur TGV) et que là aussi on les rapporte à 35h, je ne serai pas étonné qu'on dépasse les 2000euro.

      Et là on parle en net, sachant que la SNCF cotise plus aux retraites à la sécu et au chomage que ce que fait une entreprise privée classique. Au final c'est non négligeable aussi.

      Bref, le mail est surement faux mais globalement même le salaire que tu donnes ce n'est pas franchement "normal" je trouve face aux pré-requis pour avoir le poste, sa pénibilité et ... ce qu'on trouve ailleurs pour des postes de ce niveau d'études et qualification.

      > Ce sont aussi des grèves par procuration du secteur privée qui lui a un droit de grève limité

      Qu'on arrête aec ça, y'en a marre. Je suis capable de faire grêve tout seul si j'en ai envie.
      Qu'on n'aille pas me prendre comme prétexte quand eux font grêve et que ce sont eux qui gagnent des moyens, des primes ou des augmentations.
      S'ils faisaient grêve pour le privé ils arrêteraient quand le privé serait augmenté et gagneraient des compensation, pas quant c'est le public qui les a.
      Arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles aussi.



      Ce courriel est malsain, tu as raison. Il stigmatise une profession qui n'en a pas besoin et qui ne le mérite pas forcément (je n'ai rien contre le fait que des gens gagnent de l'argent).
      Par contre avec ton histoire de grêve par procuration tu me met vraiment en boule. S'ils font grêve qu'ils assument mais n'utilisent pas ma personne pour se justifier.
      • [^] # Re: Ma mise au point

        Posté par . Évalué à 2.

        ** Qu'on arrête aec ça, y'en a marre. Je suis capable de faire grêve tout seul si j'en ai envie.

        Je ne suis pas si sûr que toi. Je ne suis pas sûr que tu ais le droit de faire grève comme ça, tout seul. A vérifier.

        ** S'ils faisaient grêve pour le privé ils arrêteraient quand le privé serait augmenté et gagneraient des compensation, pas quant c'est le public qui les a.
        Arrêtons de prendre les gens pour des imbéciles aussi.


        Et s'ils faisaient grève pour ne pas que le privée perdent des avantages ? l'histoire des retraites et de la sécu, c'était pour tout le monde, public et privé.
        Et s'ils faisaient grève aussi pour que les usagers ne perdent pas des avantages ?

        Tu veux que les agents de la SNCF ne fasse plus grève pour défendre le service founi par la SNCF? que la sncf se voit privatisée et devienne comme en Angleterre ? tu le veux vraiment ? réfléchis à deux fois, parce qu'après tu ne peux plus faire machine arrière !
        Tu veux que les profs arrêtent de faire grève devant les diminutions de moyens ? tu veux une éducation publique qui ne puisse atteindre ses objectifs fautes de moyens, ou alors parce que les moyens mis en oeuvre sont irréalistes ?
        Tu veux qu'ils ne fassent pas grève quand le gouvernement remet en question le système des retraites par répartition ? tu préfères que ce soit les fonds de pension américains qui gère ta retraite ?

        La grève, ils ne la font pas toujours pour leurs beaux yeux.
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par . Évalué à 2.

          ** Qu'on arrête aec ça, y'en a marre. Je suis capable de faire grêve tout seul si j'en ai envie.

          Je ne suis pas si sûr que toi. Je ne suis pas sûr que tu ais le droit de faire grève comme ça, tout seul. A vérifier.



          Je me réponds à moi-même : il faut être au minimum 2 pour faire grève, donc va falloir que tu te trouves un copain de grève.

          De plus, la grève implique un arrêt total du travail. Tu ne peux pas, si tu es vendeur de fringues faire grève en ne vendant que les pantalons.

          Et il faut une revendication professionnelle. Tu ne peux pas faire grève parce que le chien du voisin s'est fait écrasé par un bus.

          source : http://www.linternaute.com/argent/pratique/travail/droit-de-(...)
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par . Évalué à 2.

          Et s'ils faisaient grève pour ne pas que le privée perdent des avantages ? l'histoire des retraites et de la sécu, c'était pour tout le monde, public et privé.


          Cette bonne blague !
          Ça fait des années que dans le privé il fallait côtiser ses 40 annuités pour avoir droit à une retraite pleine (je dis fallait, parce que désormais, c'est passé à 42 annuités), alors que dans le public, c'était 37,5 annuités au plus ! Je dis au plus, parce que dans beaucoup d'administrations, les mutations permettent de gagner des années, permettant à certains de partir avec une retraite pleine au bout de 15 à 20 ans de service !

          De même qu'un retraité du public peut toucher sa retraite immédiatement, et non pas après 60 ans. Donc tu retrouves plein de fonctionnaires (armée, police, gendarmerie, profs), qui touchent une retraite (demi ou pleine) et qui continuent à travailler dans le privé en plus...

          Ainsi, mon ancien collègue de bureau, lorsque j'étais salarié, était adjudant-chef de l'armée en retraite pleine, après 25 ans de métier, il touchait donc presque 9000 francs de retraite, plus son salaire d'informaticien.

          Mon père aurait pu prendre sa retraite pleine d'officier de carrière après 20 ans d'activité, ses différentes missions et mutation à l'étranger lui ayant permis de côtiser double, parfois triple, et de compléter ses annuités en à peine 20 ans. Il trouvait cela tellement dégueulasse qu'il a continué à bosser jusqu'à avoir côtisé ses 40 annuités.

          Et quid du fait que la moyenne des retraites du privé sont 2 fois moins élevées que la moyenne des retraites du public ? (750 euros dans le privé en moyenne, contre 1500 dans le public).

          Je pourrais aussi te parler de certaines femmes, fonctionnaires et mères de 3 enfants, qui peuvent prendre leur retraite après 15 ans, ou encore de ces élus (qui sont des fonctionnaires eux aussi, voire des hauts fonctionnaires), qui n'ont besoin de côtiser que 20 ans pour toucher 100% de leur ancien salaire (conseiller régional : 5000 ¤ nets de salaire mensuel en moyenne pour 20h de travail par mois, élu pour 5 ans, chaque tranche de 5 ans donne droit à une part de 25% de retraite, sur la base de 100% du salaire net. Donc en 2 mandats, et à peine 10 ans, ces gens là obtiennent une retraite 2 fois supérieure à la moyenne des retraites du privé !)
          • [^] # Re: Ma mise au point

            Posté par . Évalué à 2.

            Je pourrais aussi te parler de certaines femmes, fonctionnaires et mères de 3 enfants, qui peuvent prendre leur retraite après 15 ans
            elles peuvent, mais ne toucheront pas leur retraite à 100%. C'est important de le dire.


            De plus, tu fais état de mutation à l'étranger qui permet d'accélerer l'accès à la retraite. C'est peut être déguelasse, je ne donnerais pas mon opinion, n'en ayant pas. Seulement, ce n'est pas accessible à tous et à toutes les administrations.
            Oui il y a surement des abus, comme par exemple la prime de vie plus chère de 40% en Guadeloupe. Certes, le camembert est plus cher, mais on ne va pas en Guadeloupe pour manger du camembert ! y'a aussi des produits locaux. Mais cette prime n'existe peut-être pas dans toutes les administrations. On ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau.
            De plus, les places pour partir à l'étranger sont peu nombreuses.

            Quant au sujet sur les retraites, je pensais plutôt aux retraites par répartition qui étaient légèrement en danger face aux fonds de pensions américains.
            • [^] # Re: Ma mise au point

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              > elles peuvent, mais ne toucheront pas leur retraite à 100%. C'est important de le
              > dire.

              C'est vrai, mais elles touchent leur retraite sur la base de leur salaire la dernière année de cotisation (sachant qu'à la SNCF il y a un usage de donner une promotion la dernière année justement pour ça, je pense que ça ne doit pas être le seul corps de fonctionnaire qui le fait)
              Au privé ce sont les 10 dernières années. Il faudrait compter mais il n'est pas impossible que sa retraite qui n'est pas à 100%, elle soit quand même au moins aussi importante qu'une retraite à 100% de quelqu'un du privé qui aurait eu les mêms salaires.

              > Quant au sujet sur les retraites, je pensais plutôt aux retraites par répartition qui
              > étaient légèrement en danger face aux fonds de pensions américains.

              Je suis probablement d'accord avec toi sur ce point là. Mais vu comment est faite la répartition, qui y gagnes et le fait que ce sont justement ceux là qui ralent ... tu peux au moins comprendre que la pilulle ne passe pas toujours très bien pour ceux du privé.
              Des fois je me demande même si le fait que le public rale ça n'a pas un effet inverse sur le reste de la population en décrédibilisant la revendication. Oui, on en est à ce point.
              • [^] # Re: Ma mise au point

                Posté par . Évalué à 3.

                Quelques informations sur les retraites des fonctionnaires :
                http://www.fonction-publique.retraites.gouv.fr/data/Public/c(...)

                Il faut avoir fait au moins 15 ans de service dans la fonction publique
                L'ouverture des droits est fixée à 50, 55 ou 60 ans (selon le cas), ça veut dire que si vous commencez à travailler à 20 ans, à 35 ans vous pouvez partir en retraite, mais vous ne commencerez à toucher votre retraite qu'à partir de 50-60 ans.

                Pour le calcul des retraites :
                http://www.fonction-publique.retraites.gouv.fr/data/Public/c(...)
                http://www.fonction-publique.retraites.gouv.fr/data/Public/c(...)

                Pour toucher sa retraite au taux max (75%), il faut en 2005 38,5 années de service, et cela augmente au fil des ans.
                Dans le deuxième lien, vous trouverez la formule. Si on prend l'exemple d'une mère de famille (on aime bien cet exemple) qui a trois enfants et qui part en retraite au bout de 15 ans de service avec un salaire brut de 2000¤/mois, cela donne :
                ( (15*3) / (38,5 * 3) ) * 75% * 2000¤ = 0.4 * 0.75 * 2000¤ = 0.3 * 2000¤ = 600¤
                une retraite brut de 600¤/mois, soit peut-être 480¤ net /mois (j'enlève 20%)
                Au vu des chiffres, je doute fortement que beaucoup décident de partir en retraite après 15 ans de service.


                Des fois je me demande même si le fait que le public rale ça n'a pas un effet inverse sur le reste de la population en décrédibilisant la revendication. Oui, on en est à ce point.
                C'est bien là le problème. On en est au point qu'il suffit de dire que le public est en grèvee pour que ça râle, même pas le temps d'expliquer les revendications !
                • [^] # Re: Ma mise au point

                  Posté par . Évalué à 2.

                  L'ouverture des droits est fixée à 50, 55 ou 60 ans (selon le cas), ça veut dire que si vous commencez à travailler à 20 ans, à 35 ans vous pouvez partir en retraite, mais vous ne commencerez à toucher votre retraite qu'à partir de 50-60 ans.


                  Ç a du changer récemment alors, parce que mon collègue de bureau, ancien sous officier, qui touchait sa retraite pleine après 25 ans d'armée, il n'avait que 45 ans lui ! :-)

                  C'est comme pour les 38,5 annuités, ça a été modifié récemment, et c'est encore très largement en dessous de ce qu'on côtise dans le privé (42 annuités, également en augmentations régulières), d'autant que le calcul ne se fait pas sur les 6 derniers mois, mais sur les 25 meilleures années, et que cela n'ouvre des droits qu'à hauteur de 55%, et non 75% !

                  Ce n'est pas pour rien que la moyenne des retraites du privé s'élève à 750~800 euros, contre 1500~1600 euros pour les retraites du public.

                  C'est bien là le problème. On en est au point qu'il suffit de dire que le public est en grève pour que ça râle, même pas le temps d'expliquer les revendications !


                  Ouais, enfin il faut dire que l'évènement exceptionnel, c'est un peu qu'ils ne soient pas en grève justement :-]

                  Au vu des chiffres, je doute fortement que beaucoup décident de partir en retraite après 15 ans de service.


                  Petit calcul tout bête.

                  La madame fonctionnaire mère de 3 enfants, a commencé à travailler à 20 ans et a fait la moitié de sa carrière à l'étranger, et côtise donc double. Pour obtenir ses 15 annuités, il lui suffit donc de travailler 10 ans.

                  À l'âge de 30 ans, elle touche donc une retraite de 600 ¤ par mois, avec 14,8% de charges (et non 20%), soit 510 euros (soit 1,5 fois le RMI), et ce jusqu'à la fin de sa vie, tout en ayant parfaitement le droit de travailler dans le privé et de cumuler ses revenus à sa retraite.
                  • [^] # Re: Ma mise au point

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Tu parles de l'armée qui a peut-être des différences par rapport aux autres administrations.

                    Secondo, dans ton calcul, tu fais encore l'hypothèse que Madame travaille à l'étranger, je te repetes que les places sont rares (au vu du nombre de fonctionnaire).
                    A l'âge de 30 ans, elle peut avoir une retraite de 600¤/mois qu'elle ne touchera qu'à la date d'ouverture de ces droits (peut-être différents dans l'armée également), soit on va dire en moyenne 55 ans.
                    • [^] # Re: Ma mise au point

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Non non, une mère de 3 enfants avec 15 annuités touche sa retraite immédiatement.

                      http://www.fonction-publique.retraites.gouv.fr/data/Public/c(...)
                      « Une exception importante cependant : si vous êtes mère de 3 enfants et que vous avez plus de 15 ans de service, vous pouvez prendre votre retraite tout de suite. »

                      Sinon, pour les places à l'étranger, mon jugement est certainement influencé par le fait que je suis fils de militaire, et que dans cette profession, c'est tous les 2 ans qu'on part à l'étranger (alternance 2 ans en France, 2 ans à l'étranger), sans compter les innombrables *missions* où la famille ne suit pas (conflits, espionnage?, interventions, etc.), et qui ponctuent sans arrêt la vie de certains militaires (et ces missions comptent triple, elles, si je ne me trompe pas).
                      • [^] # Re: Ma mise au point

                        Posté par . Évalué à 3.

                        cooker, les milis ne sont PAS civils et n'ont pas le meme regime que les civils/fonctionnaire, pas le memes droits, bref, c'est une autre problematique.
                        Donc pas la peine de nous sortir l'exemple du beau frere de ton cousin qui est parti a la retraite a chais pas quel.
                      • [^] # Re: Ma mise au point

                        Posté par . Évalué à 2.

                        "vous pouvez prendre votre retraite" ne signifie pas que tu touches ta retraite tout de suite, ça veut dire que tu peux prendre ta retraite et que tu toucheras quelque chose.
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par . Évalué à 3.

          Et s'ils faisaient grève pour ne pas que le privée perdent des avantages ? l'histoire des retraites et de la sécu, c'était pour tout le monde, public et privé.

          Et on a vu le résultat: allongement de la durée de cotisation, calcul de la retraite moins favorable.... pour le privé.
          Pour le public, pas touche au grisbi.

          que la sncf se voit privatisée.........Tu veux que les profs arrêtent de faire grève devant les diminutions de moyens ? tu veux une éducation publique qui ne puisse atteindre ses objectifs fautes de moyens, ou alors parce que les moyens mis en oeuvre sont irréalistes ?

          Un article qui vous ouvrira peut-être les yeux et vous aidera à regarder la vérité en face:
          http://www.lexpansion.com/html/A137166.html .
          • [^] # Re: Ma mise au point

            Posté par . Évalué à 2.

            Ton lien est vraiment excellent, merci :-)
          • [^] # Re: Ma mise au point

            Posté par . Évalué à 3.

            Un article qui vous ouvrira peut-être les yeux...

            Certes l'article met en avant les différents gaspillages qui existent dans l'administration, et les incohérences. Mais faut faire attention à ne pas le prendre non plus au pied de la lettre. C'est un article d'économiste qui regarde le problème à partir de chiffre.

            Exemple : l'éducation. Depuis 1990, le budget de l'Education nationale a progressé de 25 %, le nombre d'enseignants, de 7 %, quand celui des élèves baissait de 550 000. Ce qui n'empêche pas le système de produire 10 % d'illettrés et de lâcher chaque année dans la nature 160 000 jeunes sans formation.
            Quand on parle d'augmentation du budget de l'EN, il faut penser au contexte. Si on me dit, l'EN a beaucoup de moyens, on va leur donner 25% en plus, je me demande à quoi ça sert. Si on me dit, l'EN n'a pas de moyen, il lui faudrait 50% en plus, et qu'on lui donner 25%, ça ne veut plus dire la même chose.
            Quand j'étais au collège et au lycée dans les années 80-90, les classes ne dépassaient pas 28 élèves. Maintenant, on peut trouver des classes de 35 élèves. Maintenant quand on me dit que le nombre d'enseignant augmente de 7%, si c'est pour avoir des classes de 28 élèves, je trouve ça normal. Si c'est pour que les enseignants passent de 18h à 15h par semaine, je ne trouve pas ça normal.

            En résumé : les chiffres, c'est bien beau, mais on peut leur faire dire tout et n'importe quoi. L'article cite beaucoup de chose sans réexpliquer le contexte. Tous les sujets traités sont compliqués et difficiles, les réduire chacun à deux phrases ne te montre pas tout.

            Je ne nie pas qu'il faille dans certains endroits changer les mentalités et les habitudes pour pouvoir faire des économies (par exemple, en fin d'année le sport national est de dépenser son budget restant pour avoir la même chose l'année d'après !). Mais il ne faut pas crier au loup pour tout.
        • [^] # Re: Ma mise au point

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Je ne suis pas si sûr que toi. Je ne suis pas sûr que tu ais le droit de faire grève
          > comme ça, tout seul. A vérifier

          Non, mais ce n'est pas bien plus compliqué. Il suffit d'annoncer la création d'une représentation syndicale puis de déclarer la grêve au nom de cette représentation.

          Maintenant la question c'est plus "est-ce que j'en ai envie ? ". Je trouve innacceptable que certains utilisent ma personne pour justifier une grêve à laquelle je n'adhère pas.
          Et franchement, de ce qye j'ai vu autour de moi dans la vie, il n'y a quasiment personne du privé qui se sent concerné par le "on fait grêve pour vous". Des fois on est d'accord avec les grêvistes, des fois non, mais globalement personne ne se sent "représenté", crois moi.


          (je cite de plus loin)
          > De plus, la grève implique un arrêt total du travail. Tu ne peux pas, si tu es
          > vendeur de fringues faire grève en ne vendant que les pantalons.
          > Et il faut une revendication professionnelle. Tu ne peux pas faire grève parce
          > ue le chien du voisin s'est fait écrasé par un bus.

          C'est théoriquement la même chose avec la SNCF. Je ne vois donc pas ce que ça change.


          > Et s'ils faisaient grève aussi pour que les usagers ne perdent pas des avantages ?

          Les usagers aussi ils manifestent. Ca leur est arrivé pour le Paris-Lille systématiquement en retard, ça leur arrive plus récement pour les vieux trains pourris dans certaines régions.
          Ils sont capable de le faire mais là, étrangement, le personnel de la SNCF ne soutient pas.

          Par contre les mêmes personnels font grêves contre des primes à la performance en se disant "pour les usagers parce que sinon on ne peut pas assurer la qualité", et là ça ça les fait bien rire les usagers.

          > Tu veux qu'ils ne fassent pas grève quand le gouvernement remet en question
          > le système des retraites par répartition ?

          Mais qu'ils fassent grêve s'ils pensent qu'ils doivent faire grêve. Mais qu'ils ne se réclament pas sans raison d'une grêve par procuration du privé. Le privé est capable aussi de faire grêve pour les retraites. Certains l'ont fait.


          > La grève, ils ne la font pas toujours pour leurs beaux yeux.

          Mouais. Ce que je vois c'est qu'on a un corps professionnel qui fait des arrêts de travail trop réguliers alors qu'ils sont tout de même très nettement mieux lotis que la moyenne.
  • # Vas-Y

    Posté par . Évalué à 2.

    Puisque tu critique, vas-y fait conducteur de train toi,
    apres on en reparle.
  • # Et ailleurs, comment ça se passe...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je ne connais pas beaucoup de rail à l'étranger, mais le rail anglais est privatisé et une vraie calammité. Ici 95% des trains arrivent en retard ! (et sans explications). Et certains trajets sont hallucinants : Londres-Douvres, 2heures avec un arrêt toutes les 5 minutes...
  • # engin automatisé

    Posté par . Évalué à 3.

    Est ce vrai que nous payons si cher des individus qui sontt assis sur un fauteuil dans un engin automatisé, et qui font greve pour rien ?

    Si c'est vrai pourquoi ne pas DUREMENT les sanctionner ?

    A ce salaire faire greve est pitoyable vu l'état général de notre pays et de la pauvreté qui y pullule...
    C'est bien des pilotes de ligne (d'avion, quoi) dont tu parles ??
    Parce que comme engin automatisé on fait pas mieux... Comme salaire on fait pas beacoup mieux non plus.
    • [^] # Re: engin automatisé

      Posté par . Évalué à 2.

      "Comme salaire on fait pas beacoup mieux non plus."

      D'ailleurs, c'est une des rares profession où le salaire est en chute libre depuis 2001.........
      • [^] # Re: engin automatisé

        Posté par . Évalué à 3.

        c'est une des rares profession où le salaire est en chute libre depuis 2001
        Au départ, c'était de l'humour... Mais comme j'ai plusieurs pilotes dans mon entourage, et qu'aucun ne m'a jamais parlé d'une baisse de son salaire, j'aimerai bien que tu me précise ça ?!
    • [^] # Re: engin automatisé

      Posté par . Évalué à 3.

      Piloter un avion c'est pas si simple que tu le sous-entends. Déjà au sol tu n'as pas de Pilote automatique au sol et si je ne me trompe pas le plus grave accident aéronautique (sans compter le terrorisme) a eu lieu au sol sur la piste de Teneriffe.

      D'ailleurs le pilote automatique est à mon avis plus complexe à piloter qu'une simple manette d'accélèration.

      Les pilotes doivent connaitre une phraséologie et la comprendre même quand le gars en face il a un accent imbitable.

      Enfin un avion ca vole dans 3 dimensions, un train ca roule en gros sur 2 dimensions.

      Enfin perso je n'envie ni les pilotes de lignes, ni les conducteurs de trains, c'est vraiment des métiers que je n'ai pas envie de faire.
      • [^] # Re: engin automatisé

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Enfin un avion ca vole dans 3 dimensions, un train ca roule en gros sur 2 dimensions.

        2 dimensions pour un train ? Moi j'en voit qu'une.
  • # une réponse d'un cheminot

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    glanée sur google, intéressante à lire

    http://groups.google.fr/group/fr.misc.finance/msg/a6ed89b794(...)
  • # Ras le bol des imbéciles

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,
    Je suis désolé d'intervenir sur ce genre de news:
    1-Est ce qu'il ne serait pas possible d'être un peu plus sérieux sur les sujets du journal, si ça continue on va parler -troller ?- de la couleur du slip du président...
    2-Concernant les c.... qui se permettent d'écrire n'importe quoi: affiche ta qualification, ton boulot, ta paie et on discutera. Pour ma part je suis retraité, j'ai bossé un bon moment dans cette boite (46 heures théoriques et beaucoup plus réelles, la nuit, les dimanches, dans des putains d'endroits même pas chauffés alors qu'il neigeait dehors,etc... et c'était pour tous pareil. Ma premiére paie en 1961 = 280 francs !
    Des années plus tard, concernant Linux, puisque c'est en théorie le sujet, avec les copains on s'est retrouvés à administrer (et développer du système) des serveurs UNIX en 1984 et on n'était pas les premiers, tout ça à l'époque pour des salaires inférieurs à ceux d'une secrétaire dans les boites privées autour de nous -pour enrayer les démissions, la SNCF a consenti une prime d'un millier de francs à peu près- ceux qui sont restés c'était aussi pour finir des projets qui amélioraient le service public (style réservation ou autre). Quant aux conditions de travail, un démarrage c'est toujours un démarrage, et aprés un projet il y en a un autre...
    Enfin juste pour rigoler, j'ai eu le 1er Minix français (quelques mois avant l'AFUU, à cause de pbs de douane) et j'aimerai bien retrouver la contrib sur les bugs, que j'avais envoyé à Tribunix (le journal de l'AFUU). si quelqu'un peut le trouver....
    3-En 1995, si les cheminots ont fait grève (je n'y étais plus depuis un bon moment, mais on se tient au courant), c'était aussi et surtout pour défendre les acquis sociaux des autres et donc des clients.
    4-Sur l'opportunité tactique de lancer une grève de 24 heures, je pense qu'il vaut mieux laisser ce soin à ceux qui sont directement concernés, même s'ils se sont plantés, mais il faut reconnaitre que depuis plusieurs années il y a une régression constante de tout le social dans notre pays, alors jeter la pierre à quelques uns c'est facile

    Bon j'aurais peut etre pas du écrire tout ça, mais ça m'a vraiment gavé ce genre de nouvelle sur un site Linux et ça soulage de le dire !
    • [^] # Re: Ras le bol des imbéciles

      Posté par . Évalué à 4.

      Je comprends ton ras-le-bol, je suis à peu près d'accord sur ton post, sauf sur ton argument de ton salaire de 1961 : 280 francs.

      Pour moi ça ne signifie rien, sortie de son contexte. En 1961, je n'étais pas né. Je ne connaissais pas le coût de la vie. Combien coûtait une 2cv à l'époque ? Combien coûtait une baguette de pain ?

      Peux-tu préciser ?

      merci
    • [^] # Re: Ras le bol des imbéciles

      Posté par . Évalué à 5.

      3-En 1995, si les cheminots ont fait grève (je n'y étais plus depuis un bon moment, mais on se tient au courant), c'était aussi et surtout pour défendre les acquis sociaux des autres et donc des clients.

      ahah je ne peux pas laisser passer cela. En quoi les greves de la sncf defendent les acquis sociaux des autres salariés, je n'ai jamais compris ce raisonnement. Et la suite des événements ne va pas dans ce sens. Pour qui la retraite s'est allongé? qui payent la retraite et dans votre cas votre retraite? les salariés de la sncf, non c'est nous simples salariés qui payont votre retraite . Et c'est nous auront droit à la retraite qu' à partir de 65 ans et encore j'y croit pas trop.
      Et je ne me souviens pas d'un mouvement de grève de la fonction poblique en faveur du secteur privé.quand nos temps retraite à nous ont augmenté.
      Pfff la France des priviliégiés...

      Ps dans mon bureau de poste hier, sur 18 guichetiers, 15 de malades!!!
      Ahah je vous assure que dans la queue,le "service public" a été traitée de tous les noms d'oiseaux!
  • # juste pour dire un mot

    Posté par . Évalué à 4.

    Ce que je ne comprends pas c'est tout ces gens qui veulent empecher la greve. Que vous soyez d'accord ou non avec cette greve la greve un droit. Et le but des greves c'est justement de gener les services pour se faire entendre. Le jour ou vous aurez envie de faire greve et que l'on vous dira non desolé votre greve fait chier tout le monde alors vous devez continuer à bosser je ne pense pas que vous serez tres content.
    • [^] # Re: juste pour dire un mot

      Posté par . Évalué à -3.

      en attendant, ce qui nous fait chier, c'est les grèves ! stress, énervement, etc. (ce qu'on a déjà quotidiennement en plus)

      allez, rebelotte :)
    • [^] # Re: juste pour dire un mot

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce que je ne comprends pas c'est tout ces gens qui veulent empecher la greve. Que vous soyez d'accord ou non avec cette greve la greve un droit. Et le but des greves c'est justement de gener les services pour se faire entendre.


      Ça tombe bien que tu dises ça, parce que travailler est aussi un droit, et il est interdit d'empêcher quelqu'un de travailler. Ce que ne manque jamais de faire les piquets de grève, qui bloquent l'accès au lieu de travai, voire qui parfois menacent ceux qui refusent de faire grève. Tout ça, c'est interdit, et pourtant, les syndicats en usent et abusent.

      Sinon, la grève c'est devenu n'importe quoi en France, surtout dans la fonction publique, et particulièrement à la SNCF (qui totalise à elle seule 25% des jours de grève en France). On fait grève pour n'importe quoi, et on emmerde n'importe qui, et surtout, on revendique toujours la même chose.

      Au fait, vous savez que c'est une période très importante pour les syndicats en ce moment ? Ah... vous ne saviez pas ? Ben figurez-vous que vont avoir lieu prochainement des élections qui vont directement influer sur la rémunération directe des syndicats en question. Maintenant vous comprendrez mieux pourquoi on assiste à toutes ces grèves, il faut bien « faire sa pub » et montrer que l'on défend les intérêts du fonctionnairesalarié. D'ailleurs, les récents conflits CGT/CFDT ne sont pas innocents :-)
      • [^] # Re: juste pour dire un mot

        Posté par . Évalué à 4.

        greve ijustifier je ne crois pas je pense que toutes les privatiqations du moment ont tendance à ennerver les fonctionnaire. Alors que l'on avait un systeme qui fonctionnait bien celui ci est en train d'etre modifié dans le mauvais sens

        je veux bien qu'il y'ai un droit au travail mais ça veut dire que certain de ce fait ne pourrait plus faire greve?

        Si ça ne genait personne une greve tout le monde s'en fouterait je me trompe?

        et si empeche des gens de travailler c'est la société qui ne peut assurer son service qui doit regler le probleme pour que tout rentre dans l'ordre

        pour terminer je ne suis pas sur que l'on peut dire que les gens abusent des greves puisqu'il est normal de vouloir ameliorer ses conditions de vie ou de vouloir les preserver
        • [^] # Re: juste pour dire un mot

          Posté par . Évalué à 2.

          je veux bien qu'il y'ai un droit au travail mais ça veut dire que certain de ce fait ne pourrait plus faire greve?

          Vu que la liberte des uns s'arrete la ou commence celle des autres, oui.
          • [^] # Re: juste pour dire un mot

            Posté par . Évalué à 2.

            mais on peut aussi se dire qu'empecher certaiones personnes de faire la greve est une atteinte à la liberté surtout qu'on pourrait considerer que les autres pourrait trouver d'autres moyen pour aller travailler mais bon dans ce cas on tourne en rond
      • [^] # Re: juste pour dire un mot

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Sinon, la grève c'est devenu n'importe quoi en France, surtout dans la fonction publique, et particulièrement à la SNCF (qui totalise à elle seule 25% des jours de grève en France).

        D'où sors-tu ce chiffre ? D'un mail qui n'est qu'un ramassi de mensonges je suppose.
        Déjà il n'y a pas un nombre précis de jours de grève, depuis 10 ans le nombre a varié énormément d'une année à une autre (Juppé en sait quelque chose).
        Le nombre de jours de grêve a fortement diminué dans le privé, est-ce une bonne chose ? Est-ce que ça veut dire que les gens sont plus heureux de leur situation ? Permets moi d'en douter.
        • [^] # Re: juste pour dire un mot

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu fais bien de me reprendre, parce que j'ai commis une erreur.

          La SCNF, qui ne représente qu'1% des emplois en France, représente seulement 20% des jours de grève en France.

          Merci de m'avoir fait jeter un ½il à mes sources (google inside) ! :-)

          http://www.google.fr/search?hl=fr&q=sncf+1%25+des+emploi(...)
          • [^] # Re: juste pour dire un mot

            Posté par . Évalué à 5.

            Tu peux donner le lien qui permet de confirmer ce chiffre de manière raisonnablement sûre ? parce que c'est bien beau google, mais ça indexe aussi bien les hoax que les chiffres officiels ...
            • [^] # Re: juste pour dire un mot

              Posté par . Évalué à 2.

              Y a bien le site de l'iFRAP, qui s'appuie sur les chiffres officiels, mais je doute que beaucoup ici le considèrent comme étant raisonnable... :-)
              • [^] # Re: juste pour dire un mot

                Posté par . Évalué à 2.

                héhé c'est très facile d'orienter certains chiffres pour appuyer son propos ;)

                Sinon si l'IFRAP donne des sources fiables, pourquoi pas (bien que je préfèrerait la source de l'IFRAP directement).
                • [^] # Re: juste pour dire un mot

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Alors c'est parti :

                  « Aujourd’hui la SNCF n’est plus que l’ombre d’elle-même. Elle détient le record des grèves avec par salarié environ 18 fois plus de jours de grève que dans l’industrie privée et six fois plus que dans la moyenne de la fonction publique. »
                  http://www.ifrap.org/ifrap-2007/pages/Promotion-Titanic.htm

                  « Ils sont en grève quasi permanente comme à la SNCF - un tiers des journées non travaillées en France en 2001. »
                  http://www.ifrap.org/archives/livres/dictature.htm
                  Je note au passage que c'était en 2001, et que cela n'était pas 20% ou 25%, mais 33%. Récemment, c'est l'Éducation Nationale qui était en tête des jours de grève, avec plus de 80% des jours de grève du public.

                  « La SNCF - leader européen des grèves des chemins de fer »
                  http://www.ifrap.org/0-ouvrirlesite/greves-sncf.html

                  Il y en a des pages et de pages, et pas que sur ce site, c'est d'ailleurs pour cela que j'avais donné une source google à l'origine. :-)
                  • [^] # Re: juste pour dire un mot

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Euh ... ouais, mais non, ce que je voulais, c'est un truc de stat, pas des textes de propagandes ... là j'ai pas trouvé d'ou l'IFRAP tire ses chiffres, et je te cache pas que je leur ferai pas naturellement confiance ...
      • [^] # Re: juste pour dire un mot

        Posté par . Évalué à 2.

        ** Ça tombe bien que tu dises ça, parce que travailler est aussi un droit, et il est interdit d'empêcher quelqu'un de travailler. Ce que ne manque jamais de faire les piquets de grève, qui bloquent l'accès au lieu de travai, voire qui parfois menacent ceux qui refusent de faire grève. Tout ça, c'est interdit, et pourtant, les syndicats en usent et abusent.

        Tu te trompes de combat. Tu critiques les grèves de la fonction publique car elles sont gênantes pour les autres personnes au lieu de critiquer la façon dont sont conduites les grèves.

        Ce n'est pas normal de voir des gens faire grève et empêcher les non-grévistes de travailler. Mais ce n'est pas une raison pour dénoncer la grève. Il faut dénoncer la manière dont est conduite la grève.

        **Au fait, vous savez que c'est une période très importante pour les syndicats en ce moment ? Ah... vous ne saviez pas ? Ben figurez-vous que vont avoir lieu prochainement des élections qui vont directement influer sur la rémunération directe des syndicats en question.

        Je le savais, et c'est pour ça, à mon avis que la grève n'a pas duré et n'a pas eu l'effet escompté. Pour moi, les dernières grèves de la sncf sont un échec pour les syndicats, et je n'en suis pas déçu (pour les syndicats). Mais, ce n'est pas pour cette raison que je me permets de critiquer l'ensemble du personnel de la SNCF (et de la fonction publique).

        Le monde est plus compliqué qu'on ne le pense, sortir une théorie est donc du simplisme. Dénoncons les abus au cas par cas. Et sachant également apprécier les bons effets de la fonction publique.
        • [^] # Re: juste pour dire un mot

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          quels sont les bons effets de la fonction publique ?? le transport ??

          demande aux marseillais, qui n'ont pu utiliser le bus depuis 46 jours. Ou aux gens qui n'ont pu aller bosser le jour de la grêve de la SNCF ?

          dans certains domaines (comme le transport), la fonction publique n'a aucune valeur ajoutée, au contraire
  • # ce que j'avais compris

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Euh, je vais prendre une super source d'information, à savoir Capital sur M6 (désolé), mais ils ecpliquaient très bien le position des conducteurs de TGV :
    De leurs compétences à savoir "gérer" les montées et descentes du tracé dépend très fortement la consommation du TGV.
    Alors oui, les TGV sont automatisés (ils s'arrêtent tous seuls en cas de problèmes), oui le taf du conducteur est pépère, mais il faut de nombreuses années d'expérience et une bonne connaissance du trajet. Cela permet à la SNCF de faire de grosses économies d'énergie électrique, il est donc tout à fait normal qu'elle "remercie" ces précieux collaborateurs pour ce qu'ils apportent.
    • [^] # Re: ce que j'avais compris

      Posté par . Évalué à 1.

      Si ce n'est que ça, un simple programme pourrait obtenir un résultat bien meilleur alors, puisqu'il automatiserait la chose. J'ai d'ailleurs comme un doute que ce ne soit pas déjà fait, mais bon...

      Le rôle du conducteur de TGV ne se limite quasiment plus, à mon avis, qu'à s'assurer que le trajet se passe sans encombre, et d'avoir une présence humaine pour réagir en cas d'imprévu (truc sur la voie, voie effondrée, etc.). Cela dit, je ne suis pas sûr qu'un train entièrement automatisé (ie sans conducteur) rencontre autant de succès, ne serait-ce que parce que les gens refuseraient peut-être davantage de monter à bord, donc là encore, la présence du conducteur est *utile* :-)
      • [^] # Re: ce que j'avais compris

        Posté par . Évalué à 2.

        un simple programme pourrait obtenir un résultat bien meilleur

        heu, simple, je ne suis pas si sûr. Faudra qu'il gère les suicides, les vaches (surtout en Normandie), les catétaires tombés, les bombes d'AZF, qu'il sache lire les feux de signalisation. Je ne pense pas que le système ferroviaires soit très simples ou qu'il puisse se résumer en une équation.

        Faudra plus qu'un simple programme, donc plusieurs programmeurs... mais vu qu'ils foutent rien dans l'administration.... (humour)

        PS: le conducteur doit toucher le volant du TGV régulièrement sinon ce dernier s'arrête. Pour info seulement.
        • [^] # Re: ce que j'avais compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          les catétaires tombés
          caténaires tombées

          le cathéther, c'est autre chose ... http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C3%A9ter
        • [^] # Re: ce que j'avais compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Euh .... c'est le chauffeur qui ramasse les caténaires tombées ?
          C'est le chauffeur qui ramasse la bombe d'AZF ?

          Pour les feux de signalisation, pour peu qu'on cable ce qu'il faut, un train automatique les gêrera *bien* mieux qu'un chauffeur humain.

          Pour peu qu'on lui amène les bonnes perceptions (signalisation, radar, etc.) un programme est bien plus à même de conduire un train qu'un humain.

          Globalement je suis content qu'il y ait un chauffeur dans mes TGV (contrairement à mes métros où ça me parait largement inutile). Mais ne prenons pas non plus de raisons fantasques.
          • [^] # Re: ce que j'avais compris

            Posté par . Évalué à 2.

            Euh .... c'est le chauffeur qui ramasse les caténaires tombées ?
            C'est le chauffeur qui ramasse la bombe d'AZF ?


            Tu le fais exprès ? bien sûr que ce n'est pas le chauffeur qui ramasse les caténaires et les bombes, mais qui arrête le train quand il se trouve devant une telle situation ?

            Pour ce qui est du pilotage automatique, cela fonctionne très bien si tu mets en place pleins de matériels comme des balises... La ligne 14 est automatisée, mais il a fallu l'équiper pour.
            Alors il faudra faire les mêmes choses pour les trains. Ca ne se fait pas par un simple programme informatique.
            • [^] # Re: ce que j'avais compris

              Posté par . Évalué à 2.

              et puis on va pas tout automatiser tout de suite ne serais ce parce que les pannes informatiques ça existe. puis si on commence comme ça on peut automatiser tout un tas de choses avec une peu de boulo les bus pourrait etre automatique(balise dans le sol) mais bon pour le moment il faut du boulo pour tout le monde donc automatiser ....
      • [^] # Re: ce que j'avais compris

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Non c'est pas si simple que ca, car aucun trajet n'est identique, il y a de nombreux critères dont il faut tenir compte, comme le trafic, les horaires prévus, les aléas du terrain, la météo (vent, pluie), la charge du train, etc.
        Y'a trop de critère pour avoir un modèle calculable en temps réel.
        • [^] # Re: ce que j'avais compris

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Certes, ce n'est pas toujours la même chose. Mais en même temps ce n'est pas le chauffeur qui change unilatéralement de direction suivant le temps. Ce n'est pas lui qui décide des horaires et qui tient compte du traffic.
          Tout ceci est géré en externe dans ces points qui ne servent qu'à ça (gérer le traffic). Le chauffeur lui globalement il exécute. Bref, la difficulté de gestion du traffic n'a rien à voir avec la présence du chauffeur. Le chauffeur lui ne gère que son train, rien d'autre.
          • [^] # Re: ce que j'avais compris

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mais en même temps ce n'est pas le chauffeur qui change unilatéralement de direction suivant le temps.
            Pas de direction, mais il sera mieux apprécier quand il faut couper les moteurs pour économiser de l'énergie, et tu prends pas la même décision avec le vent dans le dos que de face.

            Ce n'est pas lui qui décide des horaires et qui tient compte du traffic
            Tout à fait, mais c'est autant de paramètre dont il faut qu'il tienne compte pour choisir les moment d'accélération, etc.

            LE chauffeur né décide pas des paramètres extérieur, sa mission est avant tout d'optimiser au maximum la consommation d'énergie de la machine, couper les moteurs dans les descentes, savoir à quel moment les remettre, etc.
            • [^] # Re: ce que j'avais compris

              Posté par . Évalué à 2.

              Pas de direction, mais il sera mieux apprécier quand il faut couper les moteurs pour économiser de l'énergie, et tu prends pas la même décision avec le vent dans le dos que de face.


              J'ai comme un doute là. J'ai du mal à croire qu'un conducteur de train saura mieux apprécié la direction et la force du vent, ainsi que de la baisse de puissance éventuelle à donner, qu'un ordinateur qui recevrait ses informations directement depuis un capteur en se conformant en quelques millièmes de seconde aux règles édictées dans un programme. :-)
            • [^] # Re: ce que j'avais compris

              Posté par . Évalué à 2.

              pour le vent, c'est un instrument qui lui donne la force/direction, il sort pas son doigt par la fenetre.
              Donc c'est aussi gerable par une machine.
              Idem pour la temperature/humidite etc.

              Pour les descentes/montees, un ou plusieurs a/r d'apprentissage couple a un moteur physique bien precis feront bien mieux que le chauffeur qui se dit que ca devrait moins consommer s'il fait ca comme ca.

              Non pas que l'homme soit dispensable, mais pour ce qui est de l'optimisation de la consommation une machine ferait mieux.

              Mais c'est encore un coup a se taper une greve, ca...
              • [^] # Re: ce que j'avais compris

                Posté par . Évalué à 0.

                Mais c'est encore un coup a se taper une greve, ca...

                Exactement.
              • [^] # Re: ce que j'avais compris

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Oué alors va falloir commencer par faire le relevé topographique de tout le parcours, avec altitude et tout le tintouin.
                Mettre tout ca dans la machine.
                Enregistrer tous les horaires du train, le tout en temps réel, le trafic évoluant en permanence en fonction des aléas.
                Concevoir un modèle capable d'ancticiper la vitesse relative du train en fonction de tous ces paramètres, y compris les paramètres extérieur, et bien entendu faire en sorte que ce modèle fonctionne en temps réel.
                Puis bien entendu programmer ce modèle, avec des méthodes relativement formelles pour garantir leur bon fonctionnement.
                Au final ca te coûtera une fortune tout ce joli système. Ils ont peut être tout simplement fait leur calcul, et ca coûte moins cher de payer un conducteur.

                C'est pas parcque un ordinateur pourrait le faire, que c'est techniquement possible, que c'est financièrement rentable.
                La technologie c'est gentil mais ca coûte cher, et quand le but c'est de faire des économies...
                • [^] # Re: ce que j'avais compris

                  Posté par . Évalué à 2.

                  releve topographique?
                  pourquoi faire un releve topographique, le parcours est strictement le meme a chaque fois.
                  Tu mets un niveau a bulle pour mesurer les pentes, tu fais une dizaine de trajet en enregistrant les donnees pour etre sur d'avoir un releve precis et tu l'as ta topographie, pour chaque ligne de tgv.
                  Un anemometre + gps pour la vitesse/direction du vent.
                  Un barometre + thermometre pour la pression/densite de l'air.

                  Le modele capable de calculer la vitesse du train, il existe deja chez le concepteur du tgv (je sais pas qui c'est, desole), qui a, j'en suis sur a 99,99%, fait des simulations dans tous les sens avant de sortir un prototype.

                  C'est clairement pas donne, mais pas autant que tu le laisses entendre je pense.
                  • [^] # Re: ce que j'avais compris

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Mais faire tous les relevés c'est pas compliqué, ce qui va être chaud c'est de faire les calculs en temps réel.
                    Mais bon vas-y, fait le le système temps réel puisque ca a l'air si simple ! La SNCF te remercieras jamais assez !
                  • [^] # Re: ce que j'avais compris

                    Posté par . Évalué à 2.

                    La boite qui construit les TGV c'est Alstom
                • [^] # Re: ce que j'avais compris

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Un de mes profs de DEA travaillait là dessus, pour la SNCF je crois :
                  optimisation multiobjectif pour les horaires de départ arrivée des trains. Avec des algorithmes de fourmis, si je me souviens bien.

                  Les solutions étaient testés avec des simulation relativement détaillée, genre effectivement montées/descente toussa. Après je sais pas si tous les paramètres étaient pris en compte dans le calcul des solutions, ou si la consommation électrique (minimisation) dans les objectifs, ou dans le calcul des coups.
                  Le problème est assez complexe pour qu'ils aient fait abstraction de ça à mon avis ;)
            • [^] # Re: ce que j'avais compris

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Le chauffeur sait mieux apprécier comment économiser l'énergie en fonction du vent, de la pente et des paramètres extérieurs ? c'est vrai ça ?

              Si c'est vrai signale le tout de suite parce que je n'ai jamais vu un humain mieux calculer ce genre de choses qu'un programme informatique. C'est justement typique du genre de choses pour lesquelles placer un humain dans la chaine de décision est largement peu pertinent, voire risqué.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.