Journal Google condamné

Posté par .
Tags : aucun
0
21
oct.
2003
Les modérateurs ont refusé une nouvelle qui j'avais proposée au motif qu'elle était hors sujet. Sur ce coup, c'est pourtant bien dans la ligne éditorial de DLFP, alors je ne comprends pas.

Peut-être d'autres en ont déjà fait un journal, mais je n'ai rien vu...

Google a été condamné par le tribunal de Nanterre suite à une plainte du site bourse-des-vols.com parce que une recherche avec les mots clés "bourse des vols" renvoit des réponses vers des sites web concurrents. Comme l'on fait remarqué de nombreux articles, c'est une remise en cause radicale du fonctionnement d'un moteur de recherche, et ça aurait des conséquences significatives sur le fonctionnement de l'Internet en général.

Si ça avait été un tribunal américain, ça aurait peut-être été accepté sur DLFP, mais là, pas de bol, c'est un tribunal français...

cf. http://www.google.fr/search?hl=fr&ie=UTF-8&oe=UTF-8&q=g(...)
  • # Re: Google condamné

    Posté par . Évalué à 1.

    Je comprend pas trop l'affaire, en quoi les résultats d'un moteur de recherche peuvent être condamnés ?? Il sont contre la concurrence ?
    • [^] # Re: Google condamné

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce ne sont pas les résultats du moteur de recherche qui sont condamnés, mais les liens sponsorisés.
  • # Re: Google condamné

    Posté par . Évalué à 5.

    Faut quand même être précis: ça n'est pas le fait de "renvoyer des réponses vers des sites web concurrents" qui est mis en cause -- sous entendu le résultat normal d'une recherche -- , mais uniquement les publicités textes (c'est-à-dire les concurrents qui achetent des encarts pubs pour les mots clefs "bourse des vols"). Il y a une grosse nuance, et ça ne remet pas en cause les moteurs de recherche: ça remet en cause le modèle commercial publicitaire de google.
  • # Re: Google condamné

    Posté par . Évalué à 1.

    Les modérateurs ont refusé une nouvelle qui j'avais proposée au motif qu'elle était hors sujet. Sur ce coup, c'est pourtant bien dans la ligne éditorial de DLFP, alors je ne comprends pas.

    En quoi ce fait est lié aux LL ou bien à Linux ?
    • [^] # Re: Google condamné

      Posté par . Évalué à 2.

      En tout cas la news était bien dans la ligne éditoriale de linuxfr, il suffit de voir le nombre de dépeches concernant google :
      http://linuxfr.org/index.php?file=recherche.html&recherche=goog(...)
      • [^] # Re: Google condamné

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Perso, j'trouve que ça fait un peu trop news B2B.
        Effectivement l'actu est importante, parce qu'elle concerne google. Mais s'il fallait decortiquer toutes les petites affaires juridiques de la neteconomie, ça triplerai le nombre de post.
        • [^] # Re: Google condamné

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Boaf, combien on a vu de posts dans le temps sur la responsabilité des hébergeurs ?
          On a même vu une news pour annoncer la fonctionnalité "calculette" de google.

          M'est avis qu'effectivement, au regard de ce qui passe sur Linuxfr, cette news aurait pu sans trop de problèmes trouver sa place.
  • # Re: Google condamné

    Posté par . Évalué à 3.

    "bourse des vols" est une marque déposée, et donc son utilisation pour pointer vers un site concurrent a été vu comme une infraction.

    C'est comme le mot clé Renault avait été acheté à google par Volkwagen pour le faire pointer sur http://www.volkswagen.fr/(...)

    Ce ne sont pas des pratiques commerciales très reluisantes.

    Si tu avais rédigé ta news comme ton journal il n'est pas étonnant qu'elle ait été refusée..
  • # Re: Google condamné

    Posté par . Évalué à 3.

    Perso, je ne vois pas pourquoi on attaque Google pour ce problème. A mon avis, c'est plutôt un problème concernant les sociétés qui ont achetés les mots-clés !
    Donc, si Renaud achète les mots-clés Citroën, Audi, BMW, etc. Que dois faire Google ? Refuser l'achat, ou alors, comme toute boîte commerciale vendre son produit (NB : c'est vraiment gênant de parler de produit alors que l'on ne parle que de mots-clés !). Ce n'est pas Google qui fait un mauvais usage des mots-clés, mais les clients derrière.
    Mais je conçois qu'il est plus facile d'attaquer l'intermédiaire que les commanditaires.
    Enfin, il y a probablement un vide juridique qui vient d'être comblé...
    • [^] # Re: Google condamné

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce n'est pas Google qui fait un mauvais usage des mots-clés, mais les clients derrière.

      C'est Google qui vend un élément protégé par le droit des marques.

      Enfin, il y a probablement un vide juridique qui vient d'être comblé...

      La France semble pionnière, faut voir si il faut s'en réjouir..
      • [^] # Re: Google condamné

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > C'est Google qui vend un élément protégé par le droit des marques.

        C'est bien tout le problème .. google vend t'il "bourse des vols" ou vend t'il des champs texte anonymes où le client rempli ce qu'il veut ?
        Il faut bien avouer que google n'a jamais mis en vente "bourse des vols" mais bien une possibilité pour le client de se positionner sur une recherche X anonyme, peu importe ce qu'elle est (meme si personne ne la fait et donc qu'elle n'existe virtuellement pas)

        Pour moi ça ressemble beaucoup aux implications des hébergeurs de site quand le site contient du contenu illégal. Bon, l'hébergeur est plus neutre que ne l'est google, mais les deux n'ont fait aucun choix quand au contenu. Je ne comprend donc pas qu'ils soient inquiétés du choix fait par un autre.
        Surtout que là poursuivre les clients réels qui ont posé ces mots clés était tout à fait faisable (on les connait vu qu'ils payent ce service).

        De plus reste la faisabilité réelle pour google de vérifier la présence de marque identique ou approchante pour google. Cette recherche est censément à faire par celui qui achète le mot, pas par le prestataire technique qui publie cette annonce.
        • [^] # Re: Google condamné

          Posté par . Évalué à 1.

          Soit ils laissent passer et s'arrangent à l'amiable avec d'autres plaignants éventuels (ce qui risque de coûter cher à la longue). Soit ils font appel pour clarifier la situation. Soit ils attendent les prochaines poursuites espérant que le juge réforme la jurisprudence.

          Dans les trois cas, ça risque d'être intéressant à suivre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.