Agrégation et logiciels libres

Posté par . Édité par Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
27
16
juin
2013
Éducation

L'agrégation de Mathématiques évolue doucement mais nettement. Pour la session 2015, seuls des logiciels libres seront proposés aux candidats au concours externe lors des épreuves orales. Le concours interne évolue lui aussi dans le même sens.
Les deux concours se passent depuis plusieurs années sur ClefAgreg dans sa version 8.0, clef «live» fondée sur Debian, personnalisable et proposant différents logiciels libres dont bien sûr ceux non propriétaires utilisés à l'agrégation.

NdM : voir aussi les dépêches précédentes en 2012, 2011, 2010, 2009, 2008 et 2007.

L'utilisation de l'informatique aux concours de l'agrégation a démarré en 2002 pour le concours externe et 2009 pour le concours interne. Linux a été utilisé dès 2002 (avec Windows puis seul à partir de 2007). La distribution a été tout d'abord Mandrake puis Debian, le tout sous KDE puis fluxbox et enfin XFCE.

Les logiciels qui seront utilisés à partir de 2015 seront Scilab, Octave, Sage, Maxima, Xcas et R. Cette liste est plus courte que la liste actuelle. Outre les logiciels propriétaires, Axiom, Gap et Pari/GP ne seront plus proposés.

ClefAgreg est une clef USB bootable autonome fondée sur Debian. Directement téléchargeable sur le site, elle se compose d'une clef «de base» avec un système lançant XFCE et de toute une série d'extensions permettant d'installer une série de logiciels suivant la clef désirée. Elle se construit à partir d'un fichier ISO à l'image des clefs USB boutables usuelles. Formattée en VFAT, elle est utilisable normalement comme clef de stockage.

La clef permet de construire ainsi

  • La clef dédiée à l'agrégation externe (version effective proposée aux candidats)
  • La clef dédiée à l'agrégation interne (version effective proposée aux candidats)
  • La clef dédiée à l'option ISN (qui a été distribuée aux enseignants concernés)
  • Une clef dédiée aux CPGE avec notamment un environnement python (Pyzo ou IEP) pour les besoins de l'enseignement informatique apparaissant à la rentrée 2013.

Il s'y rajoute des extensions variées faites par des utilisateurs.

  • # typo

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    en 2002 pour le concours externe et 2009 pour le concours externe

    Petite erreur dans l'article, il me semble.

  • # Gap et Pari

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Outre les logiciels propriétaires, Axiom, Gap et Pari/GP ne seront plus proposés.

    Je suppose que Gap et Pari, c'est juste qu'on aura plus le droit de les utiliser directement sans passer par Sage, parce que pour autant que je sache Sage utilise ces deux logiciels pour la théorie des groupes et des problèmes de théorie des nombres (au moins). Après, en pratique c'est sans doute plus simple d'utiliser Sage pour tout, c'est sûr, mais la restriction semble un peu étrange, à moins que Sage ne dépende plus de Gap et Pari en 2015

    • [^] # Re: Gap et Pari

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est juste guidé par l'intention de ne pas proposer trop d'outils aux candidats et de les perdre. L'intégration de ces outils à Sage et le fait que ces outils soient rarement utilisés seuls ont entrainé ce choix.

      Ces outils restent proposés dans ClefAgreg.

  • # Et pour l'enseignement de l'informatique ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ça, c'est une vraie politique volontariste qui permet à tous l'égalité d'accès aux contenus..

    par contre, je me demande ce qu'il en est dans la partie informatique (BTS SIO, etc)
    là, il me semble qu'il y a de sacrées réticences… :-/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.