Bienvenue à la troisième portée de chatons

35
7
juil.
2017
Communauté

Le Collectif des hébergeurs alternatifs, transparents, ouverts, neutres et solidaires est heureux d’annoncer ce 7 juillet 2017 que la troisième portée a donné naissance à neuf nouveaux Chatons.

Photos de chatons en train de têter

Cette portée est très hétéroclite, que ce soit dans la forme des chatons (cela va du père de famille au service commercial) et dans le choix des services proposés.

Galilée (Éclaireuses Éclaireurs de France)

La commission communication interrégionale des Éclaireuses Éclaireurs de France (« scouts laïcs ») « éclés » de Bretagne, Rhône‐Alpes, Provence et Midi‐Pyrénées, propose le serveur Galilée qui permet aux adhérent·e·s d’utiliser des services basés sur des logiciels libres et respectueux des utilisateurs. Les services proposés concernent essentiellement le courriel (boîtes, listes et annuaire) et des outils collaboratifs (wiki, pad, partage de fichiers, etc.).

Tila.im

Tila.im est un simple serveur qu’un utilisateur met à la disposition de ses connaissances. Il s’agit d’un projet plutôt personnel, mais qui a bien compris l’idée de s’approprier les services plutôt que de les sous‐traiter à des sociétés centralisatrices.

Outils‐Conviviaux

Outils‐Conviviaux est un jeune hébergeur associatif qui s’inscrit dans une démarche d’appropriation des technologies qui ne devraient pas être abstraites et gérées par des experts lointains mais proches et personnelles.

Le Retzien libre

Le Retzien libre est une association qui est dans la démarche à laquelle se comparent souvent les Chatons, celle d’une « AMAP informatique ». L’association se propose de fournir des services (messagerie, agenda, sondage, stockage) aux habitants du pays de Retz, avec une vraie envie de faire vivre un usage numérique local.

3hg

Le collectif 3hg est un groupe de Libristes qui ont envie de produire des technologies ensemble sans entrer dans des collectifs existants (si ce n’est celui des Chatons, qui est plus un label qu’un directeur technique). Pour le moment, il fournit des services chiffrés (courriel, pastebin, clavardage) et un accès via un service caché Tor à l’ensemble des services.

Boblecodeur

Boblecodeur est une association qui a pour but de proposer des services informatiques libres et ouverts à tous afin d’aider les professionnels et particuliers dans leur développement informatique et Internet. Il s’agit d’un des rares Chatons ayant une activité commerciale et qui tente de trouver un modèle économique dans le service Internet compatible avec les valeurs des Chatons.

Picasoft

Picasoft est une association étudiante de l’Université de technologie de Compiègne qui a une activité libriste consistant à fournir des service gratuits (outils et hébergement) à tous les publics (grand public, administrations et entreprises privées) et à sensibiliser et former les utilisateurs aux enjeux associés.

pbr18

pbr18 est un très sympathique projet qu’un père de famille a lancé avec son fils de 14 ans pour monter une infrastructure technique basée sur du logiciel libre capable de proposer un hébergement de sites Web. Le Chaton est toujours en cours de gestation, mais la candidature a emballé le collectif. Il prévoit déjà trois formules de service selon les compétences techniques des utilisateurs.

Vincent‐Xavier Jumel

Vincent‐Xavier est un particulier auto‐hébergé qui se propose de partager son infrastructure avec sa famille et quelques collègues.

  • # 3hg et tor

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

    Petit correction, ce n'est pas un noeud tor (qui nécessite une forte bande passante pour ne pas ralentir le réseau), mais un accès via un service caché tor à l'ensemble de nos services :)

  • # CHATONS plutôt que chatons

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

    Vu qu'il s'agit du Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires, il vaudrait mieux écrire CHATONS ou encore Chatons car il s'agit d'un acronyme.

    L'illustration pourrait porter à croire qu'il s'agit de charmantes petites boules de poils qui, en grandissant, deviennent parfois un peu moins sympathiques (J'ai bien connu Moumous et Grisbi, deux chats adorables et Zébulette, un sale bête).

    • [^] # Re: CHATONS plutôt que chatons

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      Je n'ai pas la même interprétation, puisque ce ne sont pas neuf nouveaux collectifs qui ont été créés, mais neuf nouveaux membres qui ont rejoint le CHATONS : il ne s'agit donc pas d'un acronyme mais d'un onomastisme dont l'écriture en minuscules est correcte.

      Membre de l'april, et vous ? http://www.april.org/adherer

      • [^] # Re: CHATONS plutôt que chatons

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

        CHATONS : il ne s'agit donc pas d'un acronyme mais d'un onomastisme dont l'écriture en minuscules est correcte.

        Pas d'accord, c'est bien un acronyme, c'est à dire un sigle que l'on peut prononcer.

        Un onomastisme est selon wikipedia issu d'un nom propre. C'est le cas du mot poubelle issu du nom d'un préfet de la Seine, Eugène Poubelle.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.