Journal L'auto-hébergement vulgarisé

37
1
juin
2016

Une petite dépêche pour annoncer la publication sous licence libre (CC-BY-SA) d'une documentation complète pour s'auto-héberger.
Une version précédente de ce document reposait sur debian, mais après des tests sous OpenBSD, il est clairement apparu que la configuration et la maintenance sous ce dernier système est nettement plus simple. Des parallèles avec debian et un guide d'installation est malgré tout fournit pour les plus inquiets, bien qu'on retrouve ses repères très rapidement (cp, ls, mv, vi…)

Le contenu n'est pas (...)

HandyLinux-2.2 est disponible avec un HandyMenu configurable et une version 64 bits à tester

Posté par (page perso) . Édité par idéefixe, BAud, arpinux, palm123 et M5oul. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
32
8
sept.
2015
Distribution

À l'occasion de la sortie de debian 8.2, HandyLinux se met à jour avec une liste conséquente de nouveautés. Pour rappel, il s'agit d'une distribution GNU/Linux collégiale pour rendre l'informatique accessible à tous. Comme d'habitude, vous pouvez bien sûr télécharger et installer cette nouvelle version, mais si vous avez déjà HandyLinux sur votre machine, une mise à jour suffira.
merci à Péhä pour cette nouvelle planche "annonce"

Journal Host@home évolue

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
27
4
mar.
2015

Tout d'abord, rappelons ce qu'est et ce que fait hostathome : c'est un script facilitant la mise en place d'un serveur auto-hébergé. Il se veut simple d'utilisation, tout en laissant un maximum de choix à l'utilisateur. Si ça vous intéresse, il en a déjà été question sur linuxfr.

Le journal d'aujourd'hui présente rapidement où en est le projet, qui a connu plusieurs changements grâce aux interventions de différents contributeurs.

Travail sur la sécurité

Journal Host@home : faciliter l'auto-hébergement

47
27
avr.
2014

On vous dit que google conserve vos données, que facebook les communique à des tiers. Vous vous sentez concernés par les articles parlant de vie privée. Alors ça y est, c'est décidé, vous ne dépendrez plus de sociétés tierces pour héberger vos courriels, pour échanger des fichiers avec vos contacts… Vous allez vous auto-héberger.

Super.

Euh, par contre, comment on fait? Entre le nom de domaine à louer, la machine à choisir en tant que serveur, les lignes de (...)