Ces entreprises qui jouent le jeu de l'Open Source

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
24
juin
2005
Sécurité
Les récents déboires de Fortinet avec la licence GPL ont poussé de nombreuses personnes à s'interroger sur la manière dont les autres éditeurs travaillent avec les composants open source.

Heureusement, certaines entreprises (trop peu nombreuses ?) jouent le jeu de l'open source et n'hésitent pas, tant que possible, à partager le fruit de leurs développements. C'est notamment le cas de la société Arkoon Network Security, décrit à travers une récente interview donnée au portail Vulnerabilite.com, qui base un tiers de ses développements sur des composants open source et qui contribue en parallèle aux projets « Freeswan/Openswan », « Linux Kernel », « BusyBox » et « jftpgw ».

Le collectif GPL-Violations.org, à l'origine de la plainte contre Fortinet, a le mérite d'avoir provoqué une réelle prise de conscience des entreprises et à l'heure qu'il est, il est fort probable que de nombreuses sociétés travaillent discrètement pour mettre en conformité leurs solutions avec les licences open source.

La reconnaissance de l'open source est en marche. Il est simplement dommage qu'elle ait dû passer par des voies juridiques pour se faire entendre.
  • # Bon point.

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Je pense que ces entreprises qui jouent le jeu méritent qu'on parle d'elles. C'est un choix économique fragile mais qui mérite qu'on les soutiennent amha.
    • [^] # Re: Bon point.

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Perso, je suis élève-ingénieur, et j'ai subit des cours de "gestion" (appelez ca comme vous voulez ...), et la première chose que l'on apprends, c'est "si ça passe, ça passe ...". Voilà l'idée que j'ai de ce que pensent les dirigeants d'entreprise (tout du moins une majorité). A partir de là, il est tout à fait normal (mais pas excusable ...) d'abuser des projets libres pour ses propres fins. L'important, finalement, c'est pas d'être honnête, c'est de ne pas ce faire prendre.

      PS : c'est un constat, pas le fruit de mon opinion, ...

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Bon point.

        Posté par . Évalué à 3.

        Moi j'ai eu des profs qui n'enseignaient pas du tout la même chose. Je ne dis pas qu'ils représentent la majorité des dirigeants, mais ça permet de rester optimiste (ou du moins de ne pas être pessimiste ;-) )

        Par exemple, le directeur qui étaient aussi un des profs de finances, gestion, etc... (oui, il voulait absolument avoir tous les élèves au moins dans un cours chaque année) nous disait que l'important c'est que quand tu veux faire le bilan et regarder derrière toi, tu n'aies rien à regretter.
    • [^] # Re: Bon point.

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est plutôt qui celles qui ne jouent pas le jeu qui méritent que l'on parle d'elles, pas dans les commentaires de LinuxFR mais dans les tribunaux.

      Il ne faut pas oublier que ne pas respecter la GPL, c'est ne pas respecter un contrat, et que c'est donc violer la loi. Alors dire que respecter la loi est un choix économique fragile ....
      • [^] # Re: Bon point.

        Posté par . Évalué à 2.

        Effectivement tant que la loi est là en tant que garde fou... mais aujourd'hui quand on écoute les histoires sur les lobbies "arrangeant" les lois à leur sauce... rien de bon.

        En fait, ce qu'il faut admettre c'est qu'au dela de l'aspet technique de nos métiers, il va falloir maintenant voir plus loin et veiller aux grains...

        La veille technologique n'est plus suffisante, une veille législative s'impose.
    • [^] # Re: Bon point.

      Posté par . Évalué à 1.

      Pour moi, il y a 4 "niveaux":

      Le pire, c'est "l'exemple Fortinet", puisqu'il a déjà été cité ici, mais il y en a d'autres. C'est les compagnies qui utilisent de facon tout a fait consciente du logiciel libre, en ne "jouant pas le jeu" de facon claire, en essayant de cacher l'utilisation qu'ils en font, voire parfois en dénigrant les logiciels en question et en affirmant que "leur techno" est meilleure !!!!

      Ensuite, viennent les simples d'esprit, qui "croient betement" que le code est domaine public, ou quelquechose dans le genre. le royaume des cieux ne leur sera certainement pas ouvert si c'est Saint Richard a l'entree ! :-)

      Apres viennent ceux qui "jouent le jeu", comme tout le monde le dit ici. Ceux qui reportent ce qu'ils "doivent" reporter. Pour ce que j'en ai vu, c'est le cas d'Arkoon cité ici, puisqu'ils reportent apparemment uniquement des contribs a des projets sous GPL (a coté de ca, peut etre que quelqu'un d'Arkoon me dirait qu'ils n'ont que des contribs sous GPL).
      C'est bien, mais d'un certain point de vue, ca n'est "que normal", ils respectent les conditions de la licence des outils qu'ils utilisent !

      Et pour moi, les compagnies qui méritent vraiment d'etre mises sur le devant de la scène dans le bon sens du terme, c'est celles qui font plus que le strict nécessaire:
      - Sponsoring de développeurs
      - Redistribution de contributions sur des projets "style BSD", par exemple
      - Mise en Opensource de projets "maison"
      etc....


      Disclaimer: je ne suis pas impartial dans cette histoire, vu que c'est des concurrents directs a moi qui sont cités ici....
      • [^] # Re: Bon point.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est bien, mais d'un certain point de vue, ca n'est "que normal", ils respectent les conditions de la licence des outils qu'ils utilisent !
        Pourquoi Normal? Rien dans la GPL ne t'oblige à "apporter des contribs" comme tu dis.
        Il est normal puisque légal de diffuser ton produit en GPL, il est sympa de contribuer au projet initial.
        Légal et sympa, ce sont deux mots a signification différente :)
        • [^] # Re: Bon point.

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu es une société qui vend un produit qui utilise des projets OpenSource.

          Si tu dois faire des modifications a ces projets, c'est essentiellement pour apporter des fixes / fonctionnalites / etc *pour tes clients*.

          A partir du moment ou tu fais ca, si le projet est en GPL, c'est "normal" (au sens légal et contractuel du terme) de rediffuser les modifications, puisque tu diffuses un binaire modifié.

          Après, j'airais du redécouper la catégorie en deux, peut etre:
          Ceux qui vont strictement se conformer a la GPL (qui vont donc juste proposer les patches a leurs clients) et ceux qui font directement la démarche de mettre à dispo les patches pour tout le monde, voire qui les remontent aux équipes de développement des projets OpenSource, et effectivement, c'est mieux d'etre dans la 2eme, et c'est également bénéfique (plus simple) pour l'entreprise en question.
      • [^] # Re: Bon point.

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Désolé de paraitre pessimiste, mais je ne pense pas qu'il y ait quatre "niveaux" comme tu dit.

        Je ne suis pas dans la fillière informatique, donc je parle peut-être sans savoir, mais pour moi, une entreprise est faite AVANT tout pour faire de l'argent, pas pour faire des LL. Aussi, si faire des LL, ou les favoriser (sachant que les LL ne sont pas du tout une forme "sous-développée" de l'informatique, bien au contraire) permet :

        * soit de faire de la bonne pub à pas cher (cf IBM)
        * soit de faire des produits "performants" à pas cher (cf linspire), alors il n'y a aucune raison de ne pas s'en servir.

        Ensuite, respecter les licenses ou non, est un simple état d'esprit, de la même façon que de payer des impôts ou aller voter.

        Force est de constater que voter ou payer des impôts à l'air de ne pas enchanter tout le monde, d'ailleurs, y en a plein qui ne se gênent pas de contourner se systême, donc pour le respect des licenses libres, je demande à voir, car on est très loin d'habiter la forêt de Brocéliande ...

        Adhérer à l'April, ça vous tente ?

        • [^] # Re: Bon point.

          Posté par . Évalué à 3.

          Tu as tout a fait le droit d'etre pessimiste, mais la, en l'occurence, tu l'es peut etre un peu trop.

          Comme je l'ai plus ou moins dit au dessus (google aidera les plus curieux a avoir les détails :-), je bosse moi aussi pour une société qui vend des produits qui intègrent de l'OpenSource pour certaines fonctionnalités. Je pense donc pouvoir dire que je sais de quoi je parle.

          En pratique, pour prendre l'exemple le plus visible de contribution, je fais des développements, pour mon boulot, sur un projet sous licence BSD, et a peu près tous mes développements sont reportés sur le projet OpenSource (a tel point que je suis maintenant développeur "officiel" du projet).

          On était absolument pas obligés de le faire.

          Si on reprend ton point de vue, nos motivations seraient donc:

          - Pub / image de marque ...... mouais .... ca fait probablement "bien" vis a vis de certains clients, mais franchement, ca doit pas avoir une influence énorme sur la plupart de nos clients.

          - "faire des produits performants a pas cher". Bah non, si ca avait été ca notre objectif, on aurait rien contribué du tout, la licence BSD ne nous y oblige absolument pas !

          On l'a fait, a mon avis, pour les raisons suivantes (pas forcément dans l'ordre):

          - Parcequ'on trouve ca "normal" au sens moral du terme.

          - Parceque ca permet de ne pas avoir a se trainer d'énormes patches a maintenir au fil des versions, et ca, c'est tres appréciable.

          - Parceque ca permet d'unir des forces pour faire de gros morceaux (je me suis déjà retrouvé à bosser en collaboration avec des gens de différentes sociétés, dont des concurrents, pour faire une fonctionnalité, fixer un gros probleme, etc...).

          - Parceque ca permet d'avoir un retour d'expérience d'utilisateurs sur nos développements, parfois meme avant la sortie de la nouvelle version de notre produit intégrant la fonctionnalité.

          En clair, tout le monde y gagne, la société, le pauvre développeur (moi :-), les développeurs du projet, les utilisateurs, et c'est ca qui est génial, je trouve !
        • [^] # Re: Bon point.

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          > Ensuite, respecter les licenses ou non, est un simple état d'esprit, de la même façon que de payer des impôts ou aller voter.

          On dirait du Florent Pagny là. Si tu ne votes pas tu ne t'exposes pas à grand chose (à part Le Pen peut-être), par contre si tu ne payes pas tes impôts ça peut devenir plus délicat. Bon je sais, mon argument saute si tu es belge.

          Le respect des licences est clairement dans la même catégorie que les impôts. Tant que tu ne te fais pas prendre tu ne risques rien, mais tu es dans l'illégalité.

          Pour ce qui est des entreprises qui utilisent le logiciel libre, il y en a qui le font avant tout par engagement. Si tu veux une liste :
          http://www.linux-france.org/article/pro/annuaire/(...)
          ça te fait donc déjà une troisième catégorie.

          Si tu rajoutes les sociétés qui sont aussi des éditeurs de logiciels libres tu te trouves ta 4eme catégorie.

          Oui les entreprises sont là pour gagner de l'argent, mais cela n'empêche pas de garder une éthique.
  • # Dell semble jouer le jeu

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je n'ai pas l'habitude de dire du bien de Dell, mais j'apprécie ce que j'ai constaté (avec surprise) en recevant récemment une machine de bureau fournie sans OS.

    La machine est livrée avec une partition de 2G (FAT 16) vide prête pour qu'y soit installé FreeDOS (projet sous GPL), qui est livré avec, sur CD, accompagné d'une copie de la GPL... plutôt sympa, donc.
    • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Effectivement, Dell donne des signes de bon sens : http://linux.dell.com/blog/(...)

      Le problème de ces boîtes énormes, c'est qu'elle sont plus que bicéphales, il y a plein de cerveaux haut placés qui orientent dans un sens ou dans l'autre (parfois des sens opposés) la communication et les actions... Les seuls qui restent cohérents, mais malheureusement anti-libre et anti-opensource, c'est SCO et MS.
    • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Oui enfin bon relativisons. Microsoft dit ne faire absolument aucun lobbying n'empêche que Dell a été menacé plusieurs fois par Microsoft concernant la vente de machine sans OS car pour Microsoft, il s'agit de piratage vu qu'ils ne comprennent pas qu'on puisse investir une machine et mettre un pingouin.

      Côté serveurs, c'est effectivement bien meilleur puisque la plupart des serveurs sont vendus sans OS et un site aux US est maintenu par un employé de Dell qui fait du très bon boulot sur la partie Linux : http://linux.dell.com/(...)

      On a juste récemment regrêté les derniers Power Edge dont les cartes SCSI ne sont plus du même type de controlleurs que les précédents (je parle des entrées de gamme). http://www.linux.ie/lists/pipermail/ilug/2005-May/024325.html(...)

      Steph
      • [^] # Dell + Debian

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        A propos de l'installation de Linux sur serveurs Dell, c'est limite hors sujet mais il est toujours utile de redonner l'adresse des gens qui font une ISO d'install Debian spécifiquement pour serveurs Dell : http://wiki.osuosl.org/display/LNX/Debian+on+Dell+Servers(...) (pour l'instant Woody, à quand le passage à Sarge ?...)
        Cette iso m'a sauvé pas mal de fois, donc merci à eux !
        • [^] # Re: Dell + Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          merci car quelle galère pour mettre debian sur un poweredge 1650, il m'a fallu pas moins de 3 jours pour avoir une machine qui tournait fonctionnait la première fois que je l'ai installé.

          \_o<

      • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

        Posté par . Évalué à 2.

        Même sans vouloir y mettre un pingouin, l'obligation d'acheter windows avec un ordinateur n'est pas équitable:
        par exemple un client achete son pc dell avec windows et il détruit son matériel pour une raison x ou y (foudre, inondation, guerre nucléaire...)
        s'il est satisfait du matériel dell et qu'il veut racheter la même machine il serait obligé d'acheter une deuxième licence windows avec la nouvelle machine, alors qu'il pourrait légalement utiliser la première!
        • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

          Posté par . Évalué à 1.

          Aujourd'hui, a peu pres tout le monde achete son Windows en meme temps que son PC, donc en OEM.

          Et, a en ecouter Microsoft, l'achat d'un Windows OEM le lie au matériel, donc, dans le cas que tu décris la, tu n'as de toutes facons pas le droit de réutiliser ton "ancien" Windows.

          Toujours d'après Microsoft, bien sur......

          Ceci est au passage nettement plus qu'une rumeur ou une interprétation personnelle, puisque j'ai moi meme vu, il y a quelques années, un fax de Microsoft France "précisant" ce point, envoyé à de nombreux revendeurs (je bossais chez un assembleur, a l'epoque).
          • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

            Posté par . Évalué à 4.

            depuis quand microsoft a force de loi en france ?
            • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

              Posté par . Évalué à 1.

              J'ai bien précisé plusieurs fois "d'apres Microsoft".

              En l'occurence, quand ce fax était arrivé chez l'assembleur ou je bossais, on a hésité entre rire et déprimer, mais dans tous les cas, on a absolument pas suivi cette directive.
          • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

            Posté par . Évalué à 1.

            dans ce cas la licence est très floue... ton windows est lié à quelle partie du matériel? le processeur? le boitier?
            ça voudrait dire que si on change de carte mêre on doit acheter une nouvelle licence non OEM?
        • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai un ami qui a souhaité acheter un portable... il est sous debian et / ou gentoo depuis sa plus tendre adolescence, et après plusieurs semaines de recherches, il n'a pas été capable de trouver un portable sans OS propriétaire en vente forcée à l'achat.

          Ca lui a donné envie de vomir.

          Mais moi ce qui me donne envie de vomir, c'est le fait qu'on est parfois confronté à rien de moins que de l'hostilité lorsque l'on tente de partager notre enthousiame pour le monde libre avec des gens dont l'utilisation unique et prolongée de ce même système propriétaire à engendré une certaine étroitesse d'esprit.

          Ces gens là n'hésitent jamais à dire "ouais pourquoi tu fais que parler de linux? tu es lourd avec ton pingouin! de quel droit tu voudrais nous forcer à utiliser ton truc?"

          Et ces gens là qui crient à la liberté de choix sont choqué quand on leur propose une alternative, mais PAS quand on leur vend sans leur demander leur avis un système plutôt qu'un autre.

          C'est le genre de comportement qui <mode pessimiste on>me fait dire que windows sera encore pour très longtemps en situation de monopole</mode pessimiste off>...
    • [^] # Re: Dell semble jouer le jeu

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai pas l'habitude de dire du mal des gens qui disent du bien de Dell mais je pense que c'est parce que FreeDos est techniquement très abouti et maintenu qu'ils l'utilisent.
      Apres le fait qu'il soit open source c'est un heureux hasard.
  • # tomtom

    Posté par . Évalué à 3.

    Il y a la societe tomtom qui ma etonne, il utilise linux pour leur tomtom go et on une page bien detaille avec tout ce qu'il utilise + diff etc. Il publie meme du petit soft bluetooth en gpl.

    http://www.tomtom.com/page.php?Page=gpl(...)
    http://www.linuxdevices.com/articles/AT6929528271.html(...)
    • [^] # Re: tomtom

      Posté par . Évalué à 3.

      À propos des gadgets sous Linux, j'avais fais un journal il y a qlqs temps avec des pointeurs vers quelques boites dont je trouvais qu'elles jouent bien le jeu. Ça traine toujours par là :
      http://linuxfr.org/~tgl/15775.html(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.