Comment détruire votre communauté

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
25
10
fév.
2010
Communauté
Vous êtes une entreprise qui développe ou soutient directement un logiciel libre, et qui ne souhaite pas, contrairement aux beaux discours ambiants, voir une communauté se créer et venir troubler le projet ? Alors il y a une succession de points à respecter pour être certain d'arriver à vos fins.


  1. Rendez le projet dépendant d’outils complexes

  2. Attirez les participants nocifs et optimisez les dégâts qu’ils peuvent engendrer

  3. Ne fournissez pas de documentation

  4. Prenez les décisions relatives au projet en petit comité

  5. Sortez la grosse artillerie juridique

  6. Choisissez avec soin l'agent de liaison avec la communauté

  7. Rendez opaques les prises de décision

  8. Faites n'importe quoi avec les licences

  9. N'accordez jamais l'accès au commit à quelqu'un d'extérieur à l'entreprise

  10. Réfugiez-vous dans le silence



Un howto ironique issu d'une récente conférence remarquée du développeur PostgreSQL Josh Berkus, relatée par Jonathan Corbet et traduite par Framasoft.
  • # Si quelqu'un a le temps :

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ils seraient drôle d'avoir un top des projets les plus opaques en fonction de ces critères.
    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par . Évalué à 9.

      Mono ?
    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par . Évalué à 4.

      Dernièrement m'a pris l'idée de recompiler virt-manager de redhat qui avait l'air sympathique.

      Chaque paquet dépend d'un nombre innombrable de trucs qui eux-mêmes dépendent de machins qui sont souvent dans des version instables avec des machins à rebours terrible quand la lib qui te permet de recompiler un paquet te dit que le second paquet qui dépend du premier est trop récent. Mais le premier paquet est du coup trop récent par rapport à la lib et il faut tout reprendre de zéro en espérant qu'au final ça passe...
      Bien sûr, pas de docs donnant la liste des versions à un instant 't' qui fonctionne ainsi que les dépendances secondaires... (genre X-window, par exemple).

      Et ça, c'est vachement bii----p.
    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par . Évalué à 3.

      Asterisk :)
    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par . Évalué à 5.

      Déjà fait il y a quelques années :
      http://www.libroscope.org/Benchmark-23-logiciels-libres
    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par . Évalué à 5.

      Ça fera un chouette sujet de conversation pour vendredi.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

        Posté par . Évalué à 2.

        Tiens, on est vendredi ! Je propose donc le GNU (dans un souci de troll gratuit et méchant) !

        Rendez le projet dépendant d’outils complexes
        > Comme Richard Stallman et GCC


        Attirez les participants nocifs et optimisez les dégâts qu’ils peuvent engendrer
        > Richard Stallman est un bon exemple

        Ne fournissez pas de documentation
        > le sabotage généralisé des manpages du GNU est un bon exemple (voir par exemple celles des BSD qui sont mille fois mieux écrites)

        Prenez les décisions relatives au projet en petit comité
        > Les décisions arbitraires de RMS sur GCC sont un bon exemple

        Sortez la grosse artillerie juridique
        > La GPL V3 est une usine à gaz pour juristes pervers

        Choisissez avec soin l'agent de liaison avec la communauté
        > RMS ?

        Rendez opaques les prises de décision
        > RMS et GCC

        Faites n'importe quoi avec les licences
        > GPL V3 totalement incompréhensible, touffue et infernale

        N'accordez jamais l'accès au commit à quelqu'un d'extérieur à l'entreprise
        Réfugiez-vous dans le silence
        > Bon ben le GNU doit encore s'améliorer sur ces deux points.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

    • [^] # Re: Si quelqu'un a le temps :

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Android ?
  • # Sun

    Posté par . Évalué à 1.

    Question de curiosité: Josh Berkus travail à la fois sur MySQL et PostGreSQL ?

    Vu l'exemple pris de SUN,
    Je comprend maintenant mieux pourquoi JAVA évolue si mal depuis tant d'années...
    • [^] # Re: Sun

      Posté par . Évalué à 2.

      Pas à ma connaissance, il a quitté Sun quelques temps après le rachat de MySQL. Il était lead developer Postgres pour Sun, maintenant, il dirige sa propre société.
  • # dur...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    j ai l impression d'avoir lu une description de ma boite :(
  • # Linux Mag

    Posté par . Évalué à 7.

    J'ai eu l'impression de lire une partie d'un article (de la série des "parcequ'il y en marre" par 'J.P Tramo') paru dans Linux Magazine le mois dernier :-))

    C'est tellement excellent que ça donne envie d'en faire des manpages :p

    ps : faut ajoutez également :
    Virer le promoteur initial du (projet) libre, le remplacer par un développeur qui n'a aucune hésitation à coller son nom sur des modules du cpan, et ne jamais redistribuer les modifs.
  • # Heu pentaho ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Ça ressemble a Pentaho ca non ? :)

    1 Pas de doc
    2 Faire un dashboard sans la version entreprise faut faire du Reverse engineering (voir 1) et être expert Javascript
    3 l'install en prod (pas leur demo) pareil chercher la doc …
    • [^] # Re: Heu pentaho ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Heureusement la communauté est là : http://www.prashantraju.com/tutorials/pentaho-3-5-with-mysql(...) par exemple, un très bon guide d'installation.

      Pour ce qui est du dashboard je sais pas en profondeur, j'ai rapidement essayé la démo mais ça a effectivement l'air obscur.

      L'IRC communautaire est également très bien : bon accueil des newbies, bonne ambiance, réponse pertinent et rapide. Que du bon. J'ai testé il y a 1 an environ pour mettre en place un reporting, j'étais prêt à payer les 99$ de support annuel (version entreprise + docs) mais la communauté a fait le job.
      • [^] # Re: Heu pentaho ?

        Posté par . Évalué à 0.

        99$ la version entreprise ??? tu es sur ?

        Sinon tu as aussi le soi disant super service web impossible de trouver la moindre définition de ces fonctionnalités …
        • [^] # Re: Heu pentaho ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          +1 pour toi...

          Je viens de vérifier la page de prix, ouh la la en effet que de changements en 1 an. L'offre de support à 99$ n'est plus visible, au profit de prix à 5 chiffres.

          Vive l'édition communautaire, dans ces cas là !
          • [^] # Re: Heu pentaho ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Qq infos :

            1. La version Enterprise n'a jamais été à 99$ (sinon elle serait restée dans l'open source...)

            2. Pentaho présente environ 90% de l'ensemble de ses fonctionnalités en open source (ce n'est pas forcément le cas d'autres solutions OSBI) :

            Voici les différences de la version PRO vs COMMUNITY
            - la console d'administration Enterprise (c'est juste une interface d'accès simplifiée aux fichiers de configuration xml de la version community)
            - le composant Pentaho Analyzer, qui est une géniale interface web 2.0 de requêtage de cubes OLAP (rachetée d'ailleurs à l'éditeur propriétaire LUCIDERA)
            - le designer web de tableaux de bords, qui peut être avantageusement remplacé par une API Javascript communautaire, le Pentaho Community Dashboard Framework, encore bien plus puissante !

            Honnêtement, l'open source c'est aussi mettre un peu le nez dans l'outil et faire qq recherches (wiki.pentaho.com)..

            Donc, Goofy, avant de critiquer, regarde un peu plus dans le détail le produit que tu veux utiliser....

            Sylvain
            http://www.osbi.fr
  • # Mauvaise volonté

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Les 10 solutions proposées sont amusantes, mais il est évident qu'avec de la mauvaise volonté on peut en trouver bien d'autres.

    En fait, je trouve essentiel de rappeler du contexte d'où est sorti ce billet d'humeur. Parce qu'en l'occurrence, ce qui est gênant, c'est de prétendre ouvrir à une communauté, sans vraiment le vouloir, de manière à surfer sur la vague du logiciel libre.

    Mais vouloir généraliser ce constat (comme le sous-entends la news) me paraît plutôt naïf. Toute entreprise qui contribue ou pilote le développement d'un logiciel libre n'a pas vocation à en gérer une communauté. Je pense même qu'elles sont plutôt rares à vouloir le faire.

    Il n'y a pas un (seul) dogme du logiciel libre, même si j'aime l'idée de communauté rassemblée autour d'un logiciel donné.
    • [^] # Re: Mauvaise volonté

      Posté par . Évalué à 9.

      Parce qu'en l'occurrence, ce qui est gênant, c'est de prétendre ouvrir à une communauté, sans vraiment le vouloir, de manière à surfer sur la vague du logiciel libre.

      À la rigueur, c'est un moindre mal: une entreprise qui se dit "On va faire du libre parce que c'est tendance", mais sans comprendre les attentes d'une éventuelles communauté, c'est plus de l'ignorance qu'autre chose.
      Il me semble que ce journal dénonce surtout une attitude "anti communauté" qui consiste à prendre en compte l'éventualité de l'existence d'une communauté, afin de la démotiver. De faire, en quelque sorte, un logiciel libre par sa licence mais qui, dans les faits, pour les utilisateurs et développeurs, est aussi contraignant qu'un logiciel propriétaire.

      J'en veux pour preuve la dénonciation des attitudes suivantes:
      "Attirer les participants nocifs et optimisez les dégâts qu’ils peuvent engendrer"
      et également (dans la traduction disponible sur le Framablog):
      "Ne pas mettre de site à disposition ne suffira pas : dans de telles situations, la communauté a la fâcheuse habitude de créer le sien."

      Une entreprise qui ne prend pas en compte l'aspect communautaire laissera la communauté se débrouiller avec les trolls ou avec la gestion d'un site communautaire, sans interférer en bien comme en mal.
      Il me semble que ça a été l'attitude de Netgear pendant longtemps, face au développement de firmwares alternatifs (développement facilité par le fait que Netgear utilisait des logiciels sous GPL donc était tenu de redistribuer ses sources): ils n'ont, me semble-t-il, rien fait pour détruire cette communauté, même s'ils ne l'ont pas aidée. Et maintenant, ils soutiennent http://www.myopenrouter.com/ , autrement dit sont passés de "On s'en fout" à "On vous aide".

      Il y a trois attitudes: "On vous met des bâtons dans les roues", "On s'en fout", ou bien "On vous aide", à bien distinguer.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Mauvaise volonté

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il y a trois attitudes: "On vous met des bâtons dans les roues", "On s'en fout", ou bien "On vous aide", à bien distinguer.

        hmmm il y a une gradation dans le "On vous aide", j'ai eu la version "on est pas doué et l'organisation est opaque chez nous et en plus ça prend du temps avec les juristes", même s'il y avait de la bonne volonté (individuelle) mais très (trop) peu de pratique du libre :/ (en clair, il n'y avait pas de volonté de la hiérarchie et nous n'y avons jamais eu accès, même si nos contacts aidaient avec ce qu'ils avaient et pouvaient).
        J'en retiens, qu'il faut vraiment réussir à remonter plus haut et procéder le plus ouvertement possible, afin d'obtenir du temps des entreprises souhaitant jouer gagnant-gagnant avec du libre (et dans la durée, bien sûr).
        Bon, il est vrai qu'un pilote matériel, cela reste très ponctuel, mais il vaut mieux toujours penser tout de même qu'il y aura une nouvelle génération (et l'occasion d'aller plus loin avec le libre).
      • [^] # Re: Mauvaise volonté

        Posté par . Évalué à 3.

        http://kb.netgear.com/app/answers/detail/a_id/305

        ce n'est qu'un exemple.
        Il me semble que j'ai toujours eu accès aux sources de mes routeurs Netgear, avec des adresses données dans le forum de Netgear. ( accessible dès le choix d'un modèle ).
        http://www.netgear.fr/driver/ <<< --- par là .
        Et dans ce forum, des liens, des améliorations, des avis sur les firmwares.

        Bref, avis personnel, je ne crois pas que Netgear soit réellement le meilleur exemple, au contraire: pour une entreprise qui s'appuie sur la GPL depuis très longtemps, ils n'ont, eux, jamais failli. :)
        ( mon premier Modem routeur ADSL Netgear doit dater de 2003 ou 2004 , et j'ai toujours facilement trouvé le support, les sources, la licence et le forum sur leur site.

        J'ignore totalement ce qui a décidé MyOpenRouter à exister et à demander à Netgear de les soutenir officiellement, mais avant eux, le ciel était aussi bleu comme une orange.

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.