darktable 1.4

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et ZeroHeure. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
54
27
déc.
2013
Graphisme/photo

Dans la gestion du flux photographique complet (catalogage, développement, géo-localisation), le logiciel darktable sort du lot depuis quelques temps. En terme d'outillage et de qualité d'image, darktable n'a rien à envier aux grands logiciels dans le domaine. D'autant plus qu'il est publié sous licence GPLv3, ce qui ne gâche rien.

La version 1.4 est sortie tout juste pour Noël, parmi les nouveautés on peut noter les points suivants:

  • lua pour scripter l'application
  • les masques dessinés : cercle, ellipse, chemin (bézier), pinceau et gradient
  • format WebP en exportation
  • optimisation importante de la table lumineuse pour les grandes collections
  • détection du focus sur la table lumineuse
  • cache local d'image pour travailler avec des images non disponibles (disque externe)
  • des modes de fusion supplémentaires (Luminance HSV, Couleur HSV, Luminance Lab, Couleur Lab)
  • une nouvelle forme d'histogramme : waveform
  • gestion des modules en mode unique (lorsque l'on ouvre un module les autres se ferment)
  • trois modules supplémentaires:
    • contraste luminance saturation
    • balance couleurs
    • mappage des couleurs
  • et plein de petites améliorations ça et là… sans compter les corrections de bugs!

À noter aussi la mise à disposition d'un nouvel outil pour mesurer précisément la courbe de base à partir d'une image RAW+JPEG. Cela permet d'étalonner au plus juste son boîtier et de retrouver dans darktable une image proche du JPEG constructeur.

Quelques chiffres, depuis la dernière version (1.2) c'est 1695 modifications dans 769 fichiers et 67 contributeurs différents.

  • # Intégration avec d'autres logiciels ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Est-ce qu'il est possible d'intégrer facilement darktable dans un chaîne de traitement avec cette version ? J'ai en tête un truc du style 'Ouvrir avec Darktable' dans un explorateur, retoucher, puis 'Envoyer vers GIMP' depuis le module de traitement.

    Un peu comme Ufraw ou Photivo, sans se traîner tout les modules d'import et de tri des photos. Ça me semblait difficile la dernière fois que j'ai essayé (même si l'export vers une commande est possible apparement).

    • [^] # Re: Intégration avec d'autres logiciels ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Il existe darktable-cli, je n'ai jamais utilisé mais je pense que cela devrait aider pour ton workflow. Avec un peu de Lua en plus peut-être? Je n'ai pas encore exploré toutes les possibilités de Lua mais je l'ai utilisé par exemple pour ajouter dans le module d'export la possibilité de sortir un tiff 16 bits associé à un profil ICC de mon imprimante et d'envoyer le tout vers le module d'impression de GNOME.

      Personnellement je viens du mon Lightroom (que j'ai quitté car Adobe refuse de porter ces logiciels sous GNU/Linux - le dual boot m'a vite fatigué - et aussi à cause de la nouvelle politique de licence liberticide - et pourtant je pense que Lighroom n'a pas d'équivalent pour le moment, même si darktable progresse bien). Je suis donc très habitué au modèle intégré de gestion des images. J'ai une photothèque de 40000 image environ, et la gestion des mots clés, collections… me fait gagner un temps fou! Pour l'histoire j'ai quitté Lightroom (j'étais même formateur dans mon club photo) début 2013 pour darktabke et je ne regrette vraiment pas!

      En tout cas je pense que nous avons avec darktable un gestionnaire d'image non destructif de très haute volé!

      • [^] # Re: Intégration avec d'autres logiciels ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Salut,

        J'ai jeté un oeil sur darktable-cli, mais ça ne fait que développer une photo si on donne le fichier xmp correspondant. Je vais voir ce qui serait possible de faire en Lua.

        En tout cas je me range de ton côté, je pense aussi que darktable est vraiment très bon, mais pour le coup pas très unixy c'est sûr.

      • [^] # Re: Intégration avec d'autres logiciels ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pour la gestion des mots clés et la catégorisation des images j'utilise DigiKam, DarkTable me sert uniquement pour développer mes RAW… A vrai dire pour moi il ne pouvait pas servir à autre chose…

        Born to Kill EndUser !

    • [^] # Re: Intégration avec d'autres logiciels ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Digikam me propose « Ouvrir avec Darktable » lors d'un clic-droit sur une photo.

  • # Les masques dessiné ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Eh ben, ce sont les utilisateurs de lightroom qui vont être envieux.
    Un cache local , ça aussi c'est intéressant, parce que des raw à 20-30 Mio pièce, les disques externes deviennent vite trés utile.
    Quand aux scripts: à nous les timelapses en raw (pour équilibrer l'exposition ou l'astronomie).
    Et tout ça avec un saut de la version 1.2-> 1.4 ? Ça me fait penser à Blender; qu'est ce que ça va être pour la version 2.0 ou 3.0 ?

    • [^] # Re: Les masques dessiné ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oui :) La cache local est mieux que celui de Lightroom qui ne prends qu'une version compressé de l'image. Dans darktable c'est l'image d'origine (avec la taille des disques aujourd'hui ce n'est pas un problème) qui est placée dans le cache. Cela permet de retravailler son image avec tous les modules (même la netteté et le contraste local par exemple) sans soucis. On peut aussi exporter son image pour impression sans crainte.

      Eh ben, ce sont les utilisateurs de lightroom qui vont être envieux.

      Pour être honnête Lightroom a encore de l'avance sur certains points (service de publication, synchro automatique sur plusieurs images, module d'impression…) mais l'écart se réduit :)

      • [^] # Re: Les masques dessiné ?

        Posté par . Évalué à 2.

        La cache local est mieux que celui de Lightroom qui ne prends qu'une version compressé de l'image

        Les smart preview (DNG de 2048px, editable et exportable)sont dispo dans lightroom 5.

        Dans darktable c'est l'image d'origine (avec la taille des disques aujourd'hui ce n'est pas un problème) qui est placée dans le cache

        Si la taille n'est pas un problème pourquoi ton fichier est offline ? :p

        Pour être honnête Lightroom a encore de l'avance sur certains points

        Un feedback sur la compatibilité et la pérénité à long terme ? (Il est bien sur beaucoup trop tôt pour pouvoir en juger sérieusement)

        • [^] # Re: Les masques dessiné ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Les smart preview (DNG de 2048px, editable et exportable)sont dispo dans lightroom 5.

          Oui je sais :) J'animais des ateliers Lightroom! Mais 2048px c'est insufisant pour de l'impression d'art.

          Si la taille n'est pas un problème pourquoi ton fichier est offline ? :p

          Parce que:

          1. 40000 images sur un portable prend trop de place.

          2. laisser ces images sur le disque principale c'est de l'hérésie lorsque l'on connaît le niveau de fiabilité d'un disque :)

          3. le meilleur stockage pour les images sont sur un disque RAID externe (j'ai même une sauvegarde chez un hébergeur > 750Go).

          L'usage:

          • tu places dans le cache des images que te veux travailler pendant un trajet (train, avion) ou en vacances.

          • une image complète te permet de travailler ton image (même sur la netteté ce que Lr déconseille) et même une impression d'art (A2 et +).

          • tu libères le cache lorsque tu n'as plus besoin de ces images. (je pense à un usage du genre 100 à 1000 images locales max pour mon cas, mais avec mon disque sur mon portable je pourrais effectivement placer toutes mes images en cache si nécessaire.

  • # Celles qui m'ont marquées jusque là

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    • la présence d'un profil de réduction du bruit pour mon appareil photo. Les filtres génériques ne donnaient pas de résultats satisfaisant face à la réduction faite par le boîtier par le jpeg
    • des fuites mémoires ont dues être corrigées. Rapidement j'entendais mon disque gratter sur des collections de taille raisonnable (250 photos), et le programme devenait vraiment poussif.

    Depuis que j'utilise DarkTable, je suis beaucoup plus productif qu'avec UFRaw, Gimp ou EnfuseGUI.

    Par contre, je me pose des questions par rapport à la pérennité à (très) long terme du programme, et des fichiers xmp générés. Faites-vous des exports JPEG/PNG/TIFF du résultat? Gardez-vous les fichiers raws et les JPEG du boîtier?

    • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Non, pas d'export JPEG/PNG/TIFF… Une des grande force de l'Open Source c'est que le logiciel ne peut pas disparaître du jour au lendemain. Il y aura toujours des développeur pour le faire tourner sur les OS récents.

      Mais c'est certain que le post-traitement (.xmp) est un point non négligeable car passer d'un logiciel à un autre implique une perte de son travail. Pour éviter cela je suis à l'origine du module d'import Lightroom dans dt, cela permet de récupérer pas mal de chose (tous les tags déjà) et fait probablement gagner plus de 70% du temps qu'il faudrait pour repartir à zéro. Mais la l'Open Source ne peut rien pour nous, le format .xmp est plus ou moins standard mais les moteurs de rendu sont tellement différents qu'il est impossible d'obtenir automatiquement le même résultat lors de la migration.

      Cela dit, si un jour dt n'est plus maintenu, il sera toujours temps de créer tous les .tiff de tes images en batch la nuit :)

      Pour le module d'import voir:

      http://www.darktable.org/2013/02/importing-lightroom-development/

      • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Cela dit, si un jour dt n'est plus maintenu, il sera toujours temps de créer tous les .tiff de tes images en batch la nuit :)

        Je pense que je me sentirai plus l'esprit tranquille si je fais l'export maintenant. Je n'ai pas envie de me dire dans 10/20 ans qu'il faut que je retrouve le soft, ou une ISO d'une distrib linux pour le faire.

        • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je ne comprends pas… si tu utilises dt tous les jours tu n'auras jamais à trouver ce qu'il faut pour le compiler et le faire tourner dt 10/20 ans après!!!

          • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Si j'arrête de l'utiliser un jour (ex: parce qu'un nouveau mieux fichu est apparu), il faudra que je garde sous la main des versions «visibles» de mes photos retouchées (certaines sorties du boîtier sont bien laides parce que sous-exposées pour pas cramer les hautes lumières).
            Me connaissant, quand je vais commencer à passer à un autre programme, je vais me dire «oh, je ne vais pas exporter mes photos DT tout de suite, je vais d'abord finir d'évaluer l'autre», et je vais repousser l'export à plus tard. Et puis un beau jour, j'aurai besoin de mes photos de 2008 et je ne les aurai pas directement sous la main. Ça sera la galère à compiler (dépendances vers des vieilles libs), alors il faudra que je me crée une VM avec une vieille distrib.
            Pourquoi je parle de 10-20 ans minimum (et même 50 ans)? Parce que pour moi ça doit être aussi pérenne qu'un album physique (autant pour le format que pour la gestion des sauvegardes). Pour moi c'est quelque chose de très préoccupant.

            • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

              Posté par . Évalué à 2.

              Pourquoi je parle de 10-20 ans minimum (et même 50 ans)? Parce que pour moi ça doit être aussi pérenne qu'un album physique (autant pour le format que pour la gestion des sauvegardes). Pour moi c'est quelque chose de très préoccupant.

              Dans ce cas exporte tes versions modifiées en JPEG/TIFF que tu vas backuper. C'est ca que tu veux garder (+ les originaux si tu veux). Le mieux c'est de faire l'export automatiquement.

              Le bonus de la compatibilité c'est à partir de l'original + xmp être capable d'avoir exactement la même sortie qu'au moment ou tu l'as travaillé (X versions du soft sont passées depuis). Ca lightroom le gère assez bien simplement par ce qu'ils embarquent les moteurs et écran de réglages des précédentes versions. La dessus aucune idée de ce qu'est capable darktable.

              C'est exactement pour ca que selon comment on travail et ce que l'on souhaite faire il faut bien réfléchir au soft qu'on choisi ou ne choisi pas. En général c'est un choix à long terme et le changement est couteux…

              Perso darktable à pas encore réussi à me convaincre dans ses premières versions ou la dernière. Rien ne presse.

              • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ca lightroom le gère assez bien simplement par ce qu'ils embarquent les moteurs et écran de réglages des précédentes versions. La dessus aucune idée de ce qu'est capable darktable.

                darktable fait la même chose en versionnant tous les modules.

            • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pour moi c'est quelque chose de très préoccupant.

              Pour moi aussi et c'est pour cela que j'ai choisi un logiciel Open Source cela donne une certain assurance de pérennité.

            • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Pareil ici. Pour l'instant, je fais du Digikam (et au pire, dans 20 ans j'aurai toujours des JPEG triés par répertoires même si j'ai changé d'OS et d'applications entre temps. Il coulera de l'eau sous les ponts avant que JPEG soit illisible) et j'utilise « Open in DarkTable » pour développer mes RAW (puis export depuis DarkTable vers Digikam pour récupérer le JPEG), mais j'aimerais un workflow mieux intégré. DarkTable a l'air vraiment bien …

        • [^] # Re: Celles qui m'ont marquées jusque là

          Posté par . Évalué à 4.

          Euh..a 10/20 ans comme tu dis , rien n'est sur pour lightroom non plus. Je dirais même que c'est un soucis avec TOUT les formats numérique propriétaire (matériel ou logiciel)….
          Sur de telle durée les logiciels libre apportent une certaine pérennité…
          Juste pour le fun essaye de trouver un lecteur de carte smartmedia (olympus/fuji) à l'heure actuelle.

  • # RAW et JPEG constructeur

    Posté par . Évalué à 4.

    Salut

    À noter aussi la mise à disposition d'un nouvel outil pour mesurer précisément la courbe de base à partir d'une image RAW+JPEG. Cela permet d'étalonner au plus juste son boîtier et de retrouver dans darktable une image proche du JPEG constructeur.

    Ca m'intéresse. J'ai du mal à récupérer dans Darktable, à partir de mon RAW, une image proche du JPEG créé par l'appareil.
    Quand j'ai un JPEG qui me plaît pas et que je souhaite retoucher à partir du RAW, j'ai super du mal à récupérer une image proche du JPEG.

    Il semble que lorsque le JPEG et le RAW sont disponibles, Darktable a l'air d'en faire quelque chose (pris en compte dans le mode table lumineuse), mais quand on édite l'image dans le mode chambre noire, il "oublie" le JPEG :)
    Si quelqu'un peut m'expliquer comment il traite ces 2 types de formats ?

    Merci

    • [^] # Re: RAW et JPEG constructeur

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Il semble que lorsque le JPEG et le RAW sont disponibles, Darktable a l'air d'en faire quelque chose (pris en compte dans le mode table lumineuse), mais quand on édite l'image dans le mode chambre noire, il "oublie" le JPEG :)

      Non, ça c'est un problème différent. Dans la table lumineuse tu vois initialement la miniature jpeg embarquée dans le RAW. Cela permet un affichage rapide. Ensuite cette image est calculée par le moteur de rendu, à partir du RAW et des informations de développement et là tu obtiens une image légèrement différente. A savoir que Lightroom travaille de la même manière. A savoir aussi qu'il n'existe pas un seul rendu d'image. Le même RAW développé par tous les logiciels de développement existant donnera un résultat différent. Uniquement les logiciels constructeurs (ex: Capture NX2 Nikon) donnera le même rendu que le Jpeg du boîtier (ex: Jpeg du Nikon D700).

      • [^] # Re: RAW et JPEG constructeur

        Posté par . Évalué à 1.

        Mon problème est que l'image est plus que "légèrement" différente. Je ne maîtrise pas suffisamment bien réglage pour avoir quelque chose de bien.
        J'ai vu des gens avoir des résultats très bon 9 fois sur 10 en utilisant la fonction "Auto" dans Camera Raw avec un RAW Canon par exemple. A partir de là, on commence à retravailler ce qui ne va pas. Enfin, c'est ce que j'aimerai faire avec Darktable.

    • [^] # Re: RAW et JPEG constructeur

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pas évident (pour un profane comme moi) d'avoir un résultat proche du JPEG. Dans mon cas (j'ai laissé les réglages par défaut sur l'appareil), j'ai l'impression qu'il faut que je mette pas mal de saturation (enfin, pour le moment j'ai uniquement retouché des paysages).
      Mes principaux amis sont:
      - exposition
      - courbe de base
      - balance des blancs (pas facile de se rappeler quelles étaient les couleurs naturelles)
      - réduction de bruit (profil)
      - renforcer la netteté
      - zones de couleur (j'augmente la saturation du ciel et diminue sa clarté pour faire ressortir les nuages)

      • [^] # Re: RAW et JPEG constructeur

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pas évident (pour un profane comme moi) d'avoir un résultat proche du JPEG. Dans mon cas (j'ai laissé les réglages par défaut sur l'appareil), j'ai l'impression qu'il faut que je mette pas mal de saturation (enfin, pour le moment j'ai uniquement retouché des paysages).

        Oui, souvent le jpeg de l'appareil est traité un peu flatteur pour plaire à monsieur tout le monde, on a bien souvent plus de saturation et un boost de netteté. Cela donne des images plus vives mais bien souvent pas très naturelles.

  • # Un peu en retard...

    Posté par . Évalué à 5.

    Bonjour,
    J'arrive un peu à la bourre, je décroche à Nowel môa !

    Petit truc à bien comprendre pour tout ceux qui veulent se lancer dans Darktable : ce logiciel ne supporte que les capteurs à matrice de Bayer. Alors cela comprend 90 % et ne représente pas forcément une grosse limitation.

    Mais pour ceux qui utilisent un capteur différent (un capteur Fuji X-Trans ou un Fovéon par exemple), Darktable ne fonctionnera tout simplement pas.

    Ce n'est pas du à une quelconque limitation du dématriceur (dcraw gère les X-Trans depuis belle lurette), mais aux structures mémoire internes de Darktable qui sont calquées sur la matrice de Bayer.

    Cette limitation est donc là pour durer.

    Autre solution RAW en libre : LightZone que j'utilise depuis ses débuts (propriétaire alors).

    • [^] # Re: Un peu en retard...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce n'est pas du à une quelconque limitation du dématriceur (dcraw gère les X-Trans depuis belle lurette), mais aux structures mémoire internes de Darktable qui sont calquées sur la matrice de Bayer.

      Effectivement, la solution pour le moment est de créer des tiff avec dcraw et de considérer les tiff comme les RAW si j'ai bien compris les échanges sur la liste de diffusion.

  • # Et sur un petit écran ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai essayé darktable il y a en gros deux ans, et j'ai vite laissé tomber parce que c'était totalement inutilisable sur mon netbook en 1024x600 : pas moyen d'avoir la fenêtre en entier dans l'écran ;(

    Qu'en est-il avec cette nouvelle version ?

    * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

    • [^] # Re: Et sur un petit écran ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Du traitement d'image sur un écran 1024x600 c'est tout simplement impossible et ce n'est pas une limitation darktable (idem avec Lightroom par exemple).

      • [^] # Re: Et sur un petit écran ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Du traitement d'image sur un écran 1024x600 c'est tout simplement impossible

        Pourquoi ? J'y arrive très bien avec Gimp, qui lui rentre dans mon écran.

        ce n'est pas une limitation darktable

        Bah si, parce que lui ne rentre pas dans l'écran ;)

        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: Et sur un petit écran ?

          Posté par . Évalué à 5.

          En 1996, on avait du 1024x768.

          En 2013, on a du 1024x600.

          C'est super mie… Oh, wait !

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Et sur un petit écran ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 30/12/13 à 20:56.

          Faire rentrer une image de 6000x5000 dans une écran de 1024x600 donnant un espace de travail probablement autour du 800x400 n'a pas beaucoup de sens je pense. Mais bon… As-tu essayé au moins de supprimer les bandeaux latéraux (avec la touche TAB) ou d'en enlever un seul? Mais même dans ces conditions apprécier/contrôler le traitement fait sur l'image est difficile.

          • [^] # Re: Et sur un petit écran ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Bonjour à tous, en effet Darktable a une largeur minimum de fenêtre qui est génante, et le rendant inutilisable dans certain cas..

            Il y a le cas des petits écrans comme le souci décrit au dessus, mais dans mon cas c'est un écran passant en portrait ma résolution passe donc en 1080*1920, et la impossible de rentrer l'interface dans le 1080, je ne peut donc pas utiliser mon écran en portrait avec darktable où ça fonctionne très ben avec bibble5 ou gimp :(

            J'ai réduit la largeur des panneaux latéraux, je les ai masqués, mais ça ne change rien.. est ce qu'il existerait un endroit où l'on peut régler cette taille minimum?

  • # Mon dieu, personne n'utilise Rawtherapee ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Selon mes essais, Darktable n'arrive hélas pas encore au niveau de Rawtherapee qui est tout de même devenu la référence depuis quelques mois (années)en matière de traitement d'images brutes sous linux ;)

    • [^] # Re: Mon dieu, personne n'utilise Rawtherapee ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pas d'accord. J'ai utilisé rawtherapee mais il est loin de darktable en terme de qualité de résultats et fonctionnalités. C'est un bon logiciel ok.

      • [^] # Re: Mon dieu, personne n'utilise Rawtherapee ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Pas vraiment d'accord. RawTherapee donne des meilleurs résultats mais il ne travaille pour le moment qus sur l'image entière contrairement à DT.
        RT a pour moi deux avantages: les réglages extrêmement variés (au détriment de l'interface utilisateur) et un antibruit qui écrase la concurrence, même (et surtout) commerciale. De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées ces derniers mois.
        Comparer RawTherapee aux autres c'est comme comparer un égaliseur paramétrique à un bouton «grave-aigu» en audio.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.