Communauté Décès de John Hunter, créateur de matplotlib

51
31
août
2012
Communauté

C'est mardi 28 Août, que John Hunter, créateur de matplotlib, est décédé des suites d'un cancer dans l'unité des soins intensifs du Centre Hospitalier Universitaire de Chicago.

Je ne vais pas ajouter beaucoup à ce qui a été déclaré par Fernando Pérez, l'un de ses plus proches amis sur la liste de diffusion, et me contenterai de traduire ce qui a été déjà écrit. J'ai pu brièvement rencontrer John lors de SciPy Texas en juillet dernier, et il faisait partie des personnes que j'avais le plus appréciées et qu'il me tardait de revoir par la suite. Excusez-moi par avances des anglicismes et autres erreurs qui se glisseront dans ce texte. Merci à tous ceux qui ont aidé lors de la rédaction/traduction.

Chers amis et collègues,

Je suis terriblement attristé de vous annoncer qu'hier, mardi 28 août à 10h, John D. Hunter est mort des complications dues au traitement de son cancer. Sa mort a eu lieu après une courte mais intense bataille contre cette terrible maladie. John laisse sa femme Myriam, ses trois filles Rahel, Ava et Clara, ses soeurs, Layne et Mary, ainsi que sa mère Sarah dans le deuil.

Note : si vous décidez de lire le reste (je sais que c'est un long message), merci de suivre ce lien pour avoir des informations importantes sur comment vous pouvez remercier John pour tout ce qu'il a donné en une dizaine d'années de contributions généreuses à Python et à la communauté scientifique. http://numfocus.org/johnhunter.

Il y a quelques semaines de cela, John nous a présenté son discours d'ouverture lors de la conférence SciPy 2012 à Austin (Texas), centré autour de l'évolution de Matplotlib :

http://www.youtube.com/watch?v=e3lTby5RI54

Mais malheureusement, peu de temps après son retour chez lui, il a été diagnostiqué avec un cancer du colon avancé. Ce diagnostic fut une terrible découverte pour nous tous, mais John le prit avec son calme et sa résolution habituelle, puis commença le traitement. Malheureusement, le premier cycle de chimiothérapie a entraîné de sévères complications qui l'ont envoyé en unité de soins intensifs, et, malgré les meilleurs efforts du personnel médical du centre hospitalier universitaire de Chicago, il n'a jamais pu récupérer. Il est mort hier matin dans la tranquillité, entouré de ses proches. John s'est battu avec grâce et courage, supportant chaque procédure avec le sourire aux lèvres, et toujours avec un mot gentil pour ses aide-soignants. Ce fut un patient aimé de l'ensemble des équipes médicales qui se sont chargées de lui. Ce ne fut pas une surprise pour les personnes le connaissant bien, mais il a clairement marqué profondément y compris ceux endurcis par la rigueur des services de cancérologie et soins intensifs.

Il m'est inutile d'expliquer quel impact le travail de John a eu sur notre communauté, mais permettez-moi un bref résumé au cas où ce message est lu par des personnes ne connaissant pas toute l'histoire. En 2002, John travaillait comme postdoc à l'hôpital de l'Université de Chicago où il analysait des données expérimentales portant sur l'épilepsie infantile. Frustré par l'état des solutions propriétaires existantes pour ce type de problème, il a commencé à utiliser Python pour son propre travail, à un moment où l'écosystème du calcul scientifique en Python était infiniment plus petit qu'aujourd'hui. Son choix aurait pu paraître follement risqué.

Qui plus est, il a relevé à cet époque que beaucoup de solutions de visualisation de données en Python étaient disponibles, mais elles n'étaient que partiellement fonctionnelles et aucune ne satisfaisait ses besoins. Sans se décourager, il a poursuivi son chemin et créé matplotlib et, ce faisant, il a levé un des obstacles clés pour que Python devienne l'une des meilleures solutions pour le calcul scientifique et technique en open source.

Matplotlib est à la fois une magnifique réussite technique et un brillant exemple de création d'une communauté open source. En effet, John n'a pas seulement créé l'épine dorsale du projet, mais il a également pris soin de développer une très forte communauté de développeurs, garantissant que le talent de beaucoup d'autres personnes puisse s'ajouter au projet.

La valeur et l'importance de son travail apparaissent en ce jour douloureusement claires : malgré la perte de John, matplotlib continue à prospérer grâce au travail quotidien de l'équipe menée par Michael Droetboom et au soutien de Perry Greenfield du Hubble Telescope Science Institute. Je veux remercier Perry et Michael pour le temps et le talent qu'ils investissement dans matplotlib, assurant par là même le futur du projet.

Il est difficile d'exagérer la valeur et l'importance de matplotlib, et par conséquent de la contribution de John (qui ne se cantonne pas uniquement à matplotlib, mais sa biographie attendra un autre jour…). Python est devenu un atout majeur du domaine du calcul technique et scientifique, menant l'offre open source et s'opposant en adversaire aux solutions propriétaires coûteuses avec de grandes équipes et des millions de dollars pour les supporter. Mais ceci serait impossible sans un solide outil de visualisation qui permet à la fois une exploration ad-hoc des données, et la production de figures peaufinées pour les publications, rapports ou sites web. John était un visionnaire qui a su rendre matplotlib facile à utiliser, tout en restant puissant et suffisamment flexible pour fonctionner non seulement dans une interface graphique, mais aussi en tant que bibliothèque côté serveur, permettant une myriade d'utilisations autres que celles qu'il en faisait. Ceci implique que maintenant, tout utilise matplotlib : des graphiques dans les dissertations et articles de journaux aux analyses de données personnalisées et sites web. Et malgré avoir abandonné sa carrière académique pour travailler dans l'industrie, il y a quelques années de cela, il est resté suffisamment engagé, si bien qu'aujourd'hui, il est toujours le plus important contributeur de matplotlib, voici le git shortlog de ceux qui ont plus de 1000 commits sur le projet :

2145 John Hunter - jdh2358[chez]gmail.com
2130 Michael Droettboom - mdboom[chez]gmail.com
1060 Eric Firing - efiring[chez]hawaii.edu

Tout ceci a été fait par un homme qui avait trois enfants à élever et qui pourtant trouvait toujours le temps d'aider les gens sur les listes de diffusion, de résoudre des problèmes techniques difficiles sur Matplotlib, de donner des cours et des séminaires sur l'utilisation de Python en science, et qui plus récemment a aidé à créer la fondation NumFOCUS. Malgré le défi que représentait le fait d'élever trois enfants dans une ville aussi chère que Chicago, il n'a jamais faibli dans son engagement pour l'open source. Mais malheureusement, il n'est maintenant plus là pour continuer à assurer leur bien-être, et j'espère que tous ceux qui ont jusqu'à présent bénéficié de sa générosité remercieront cet homme formidable qui donnait toujours plus que ce qu'il recevait. Grâce à l'action rapide de Travis Oliphant, la fondation NumFOCUS est maintenant dépositaire légal pour accepter des dons, qui alimenteront un fond de soutien pour la scolarité et les soins de ses trois magnifiques filles, Rahel, Ava et Clara.

Si vous avez bénéficié des nombreuses contribution de John, vous pouvez le remercier de la manière qui aurait compté le plus pour lui, en aidant Miriam afin qu'elle puisse continuer à prendre soin et éduquer Rahel, Ava et Clara. Vous trouverez les information nécessaires pour effectuer une donation ici :

http://numfocus.org/johnhunter

Rappelez vous que même une petite donation peut aider. Si tous ceux d'entre vous qui utilisent matplotlib donnent ne serait-ce qu'un peu, sur le long terme, je suis sûr que cela aura un impact.

SI vous faites partie d'une entreprise qui utilise beaucoup matplotlib, rappelez vous que John était un fervent défenseur de la licence BSD pour les projets scientifiques en Python, afin que les usages commerciaux puissent en tirer les bénéfices, sans avoir à ce soucier des conséquences. Pensez à remercier John à hauteur de vos moyens (et regardez combien coûte une licence matlab annuelle, si vous doutez de ce que vous y gagnez…).

La famille de John a prévu un enterrement privé au Tennessee, mais il y aura aussi un service commémoratif à Chicago (très certainement en septembre) auquel les amis et les membres de la famille pourront participer. Pour le moment, nous n'avons pas de calendrier définitif, mais je communiquerai celui-ci dès que je le saurai.

Je voudrais à nouveau exprimer ma gratitude à Travis Oliphant pour avoir rapidement organisé le support de la donation, et à Eric Jones (fondateur de Enthought), lui-aussi un pilier de notre communauté) qui a immédiatement contribué au soutien de la famille de John dès qu'il a appris pour sa terrible condition, pour la logistique, ainsi que pour m'avoir permis d'aller à Chicago pour aider. Ce genre de désir immédiat de venir à l'aide des autres qu'ont Eric et Travis est une caractéristique de notre communauté.

Avant de terminer, je veux prendre un moment pour publiquement remercier l'extraordinaire équipe du Centre Hospitalier Universitaire de Chicago. Ces deux dernières semaines ont été une brutale et intense torture pour John et ses proches, mais le personnel médical a été d'une rare, incroyable, et inépuisable source de générosité, de soin et d'humanité au-delà de leur compétence technique. Le dernier point est quelque-chose que l'on attend d'un grand hôpital d'une des meilleures universités, où les docteurs que l'on y croise peuvent être des spécialistes de renommée mondiale dans leur domaine. Mais les qualités humaines sont souvent oubliées dans un monde gouverné par une combinaison de science, religion et responsabilité. Au lieu de cela, nous avons eu affaire à une équipe généreuse, et qui a tenté sans relâche de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour calmer la douleur, mettant toujours le bien-être avant l'application bête et méchante du protocole, répondant patiemment à chacun de nos besoins, et allant bien plus loin que leurs responsabilités à nous soutenir.

Si je dois nommer seulement une personne (sachant que bien d'autres méritent autant de crédit), je veux remercier le Docteur Carla Moreira, chef des internes en chirurgie, qui a passé les dernières heures de John avec nous, bien qu'ayant passé la nuit à effectuer des opérations. Au lieu de prendre du repos, elle est venue à l'unité de soin intensif et s'est démenée pour s'assurer que les dernières heures de John soient aussi paisibles que possible. Sa générosité nous a beaucoup aidé lors de ce moment difficile.

Il est maintenant temps de terminer un message déjà trop long…

John, merci pour tout ce que tu nous as apporté, et pour le privilège de t'avoir connu.

Fernando.

  • # :-(

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    J'utilise matplotlib tous les jours au boulot et c'est une très très bonne librairie. Merci pour tout ce travail.

  • # Une énorme perte

    Posté par . Évalué à  8 .

    J'ai beaucoup utilisé Matplotlib lors de ses débuts et John Hunter a toujours toujours trouvé le temps de répondre à mes questions avec gentillesse et pédagogie.

    Depuis un bon moment, la qualité de sa bibliothèque Matplotlib était telle que je n'avais plus besoin de poser de questions ou de remonter des bogues mais je le sentais toujours présent, toujours à ajouter de nouvelles fonctionnalités ou à aider les débutants.

    Il représente à lui tout seul une bonne part des raisons qui m'ont fait aimer le monde libre et il figurera toujours pour moi dans mon panthéon personnel des modèles à suivre.

    Je vais aller effectuer une donation sans tarder pour aider sa famille.

    Merci pour la dépêche.

  • # Je comprends mieux le concept de génération à présent

    Posté par . Évalué à  2 .

    Dans un journal précédent concernant Emacs, il fut question de "génération de hacker libriste", terme difficile à définir. Et au vu de la récente hécatombe en termes de talents libristes, j'en comprends finalement la signification. Personne n'est éternel et il la relève ne semble pas avoir autant de persistance que leurs aïeux. J'espère sincèrement que les derniers libristes significatifs nous resteront encore longtemps et que nous pourrons bénéficier de leur force de volonté plus longtemps.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.