Deux ministères français communiquent leur usage du libre

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Florent Zara et Xavier Claude. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
48
3
juil.
2013
Commercial

Isabelle Attard, députée écologiste du Calvados, a demandé sous forme de questions écrites à différents ministères de communiquer leur usage des logiciels libres et notamment leurs dépenses liées aux logiciels libres et propriétaires depuis 2008. Deux d'entre eux ont répondu dans le journal officiel daté du 2 juillet 2013.

Le ministère de l'agriculture indique dans sa réponse utiliser la suite OpenOffice et le format OpenDocument depuis 2008, tout en reconnaissant avoir dépensé plus de 1,3 millions d'euros en logiciels bureautique propriétaires… parmi les logiciels libres utilisés par le ministère, on notera la solution de gestion électronique de document Nuxeo EP, le gestionnaire de flux Bonita, le système d'exploitation Red Hat et les logiciels de supervision Nagios/Centreon.

Le ministère de la francophonie indique quant à lui ne pas être capable de chiffrer la part de libre et de propriétaire dans ses dépenses informatiques, tout en insistant sur son implication dans l'usage du libre : distribution de ses développements sous licence CECILL, utilisation de SPIP pour ses sites web, commande de support pour les distributions Debian et Ubuntu.

Attendons maintenant la réponse des autres ministères interrogés par la députée, mais ces premières réponses même si elles sont loin d'être totalement satisfaisantes laissent entrevoir enfin une réelle compréhension de ce qu'est un logiciel libre de la part des DSI des ministères, ce qui est un premier pas pour une généralisation de ceux-ci.

  • # BonitaSoft

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour en savoir plus sur Bonita BPM:
    http://linuxfr.org/news/bonita-bpm-community

  • # Un an de retard... ou pas.

    Posté par . Évalué à 2.

    Il s'agit du journal officiel du 2 juillet 2013, n'est-ce pas?

  • # C'est une bonne initiative

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Si l'initiative peut être suivi par l'ensemble des ministères cela peut servir d'argument pour mettre en place une meilleur politique concernant l'usage des logiciels libres ;)

    Mais vu le dernier retournement de situation à cause du syntec… :(

    Un framework php libre et facile à prendre en main : http://mkdevs.com

    • [^] # Re: C'est une bonne initiative

      Posté par . Évalué à 6.

      Mais vu le dernier retournement de situation à cause du syntec… :(

      Non non, la commission mixte paritaire a réintroduit la notion de priorité.

      Voir chez l'April

      -> II. – Au même code de l’éducation, il est rétabli un article L. 123-4-1 ainsi rédigé :

      « Art. L. 123-4-1. – Le service public de l'enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques.

      « Les logiciels libres sont utilisés en priorité. »

      Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

  • # montant des licences

    Posté par . Évalué à 7.

    Le ministère de l'agriculture indique dans sa réponse utiliser la suite OpenOffice et le format OpenDocument depuis 2008, tout en reconnaissant avoir dépensé plus de 1,3 millions d'euros en logiciels bureautique propriétaires…

    Les 1.3 millions, c'est depuis 2008 sur 5 ans, sachant qu'on voit que le montant diminue drastiquement sur les dernières années (en même temps que les dépenses en logiciel libre augmentent).
    Bref, ça veut rien dire ce chiffre tout seul, l'important c'est dans quel sens le chiffre évolue.

    En revanche, on remarque que les dépenses en "logiciels propriétaires infrastructure" ont triplé en 5 ans pour atteindre 1,8M€!! (VmWare, SAP).

    Au délà des progrès (ou pas) du logiciel libre dans ce ministère, le montant ne me choque pas du tout: ramené à 30 000 fonctionnaires, cela fait 60€/fonctionnaire/an.

  • # RTF pourris...

    Posté par . Évalué à 3.

    Tout cela, c'est très joli, mais si c'est nos amis du ministère des finances pouvaient arrêter de diffuser des RTF tous pourris (formulaires pour les marchés publics) qui :

    • crashent certaines versions pas si anciennes de LibreOffice (genre la 3)
    • sont bizarrement formatés sous les versions qui ne plantent pas
    • sont également bizarrement formatés sous Wordpad de Win7.

    … ce serait encore mieux. Ça partait d'une bonne intention, mais à ce stade même un .doc serait moins galère à manipuler.

    PS: et oui, je les ai prévenus. Sans retour.

    • [^] # Re: RTF pourris...

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai eu ce même genre de RTF, seul Word (Office XP) a su s'en sortir…

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: RTF pourris...

      Posté par . Évalué à 3.

      crashent certaines versions pas si anciennes de LibreOffice (genre la 3)

      Pour le coup, le crash est la faute de LO.
      Peu importe si le RTF est pourri ou pas, LO devrait pouvoir ouvrir ou rejeter ce RTF sans crasher.

      sont bizarrement formatés sous les versions qui ne plantent pas

      A voir si les RTFs respectent la norme.

      sont également bizarrement formatés sous Wordpad de Win7.

      De plus en plus suspect.

      PS: et oui, je les ai prévenus. Sans retour.

      As-tu prevenu le projet LibreOffice en leur envoyant un lien vers les RTFs fautifs?

      • [^] # Re: RTF pourris...

        Posté par . Évalué à 2.

        As-tu prevenu le projet LibreOffice en leur envoyant un lien vers les RTFs fautifs?

        Je suis preneur de liens vers de tels fichiers : http://fr.libreoffice.org/formulaire-de-contact/
        Ou bien pour signaler un bug en causant français : https://bugassistant.libreoffice.org/libreoffice/bug/bug_fr.html

        Cela dit je suis en contact avec des gens du groupe MIMO sur ce sujet ce qui nous a permis de rapporter plusieurs bugs d'import RTF sur LibreOffice. La plupart de ces bugs ont été corrigés mais il faut utiliser une version récente de LibreOffice.

      • [^] # Re: RTF pourris...

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui, j'avais fait les deux. En deux temps. Pour le crash, sachant qu'en plus c'était une régression (des versions antérieures se contentant de rendre un truc dégueulasse), j'avais prévenu LO (c'était peut-être encore OOo à l'époque). Le fait est que ça a été corrigé depuis.

        En revanche, pour le formatage désastreux MÊME sous ce qui s'apparente le plus à une implémentation de référence, j'avais contacté le ministère en question. Là, par contre, rien de neuf sous le soleil.

        Quand on sait que Wordpad, aussi bien que les versions récentes de MS Word, lisent pas trop mal les .odt…

        • [^] # Re: RTF pourris...

          Posté par . Évalué à 2.

          Super!

          Peux-tu si tu as le temps rapporter ces infos a Jean-Baptiste Faure? (Son commentaire est juste au-dessus du tiens au cas ou tu ne l'aurais pas vu).
          Il a l'air d'etre la bonne personne pour faire avancer le shmilblick.

          Si c'est deja fait, et bien bravo! Tu es un excellent membre de la communaute :)

          • [^] # Re: RTF pourris...

            Posté par . Évalué à 3.

            Si c'est deja fait, et bien bravo! Tu es un excellent membre de la communaute :)

            En même temps, quand c'est la seule chose qu'on peut faire pour calmer (un peu) les collègues…

            Il faudra que je me fasse un jeu de tests un peu exhaustif avec les données du MF, un de ces quatre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.