DoudouLinux 2.0

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Xavier Teyssier, Nÿco et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
30
4
juil.
2013
Distribution

La version 2.0 de DoudouLinux a été publiée il y a quelques jours. DoudouLinux est un système pour enfants à partir de 2 ans axé sur la simplicité d'utilisation, mais pas seulement. Les principales nouveautés de cette version sont les suivantes :

  • remaniement important des activités avancées ;
  • souci de la vie privée sur Internet ;
  • régionalisation plus aisée ;
  • environ 30 nouvelles applications ;
  • un outil d'installation complètement nouveau.

Le graphisme a également été refait pour correspondre au thème Hyperborea de cette version mais aussi pour donner une apparence moins bébé au système. Cette version est disponible en 43 langues contre 28 précédemment.
Doudou

Enfin deux autres grandes nouveautés de cette version ne concernent pas directement le système. D'une part le tout nouveau manifeste DoudouLinux définit l'objectif global du projet, il s'agit principalement d'agir de manière à permettre aux jeunes générations de reprendre une totale possession de la technologie. D'autre part le projet est désormais soutenu par une association loi 1901 qui accepte les dons évidemment ! Plus d'informations sont données en deuxième partie de la dépêche.

Sommaire

Nouveautés du système

Activités avancées remaniées

Les activités avancées ont toutes été remaniées pour obtenir un environnement plus agréable et plus pratique. Les icônes des catégories et de la barre d'outils ont été agrandies, et la taille de celles des applications est désormais automatiquement adaptée à la résolution de l'écran. Il en résulte une interface similaire à celle des tablettes.

Par ailleurs, un des problèmes qui avait été constaté pour le lancement des applications est que les enfants cliquent plusieurs fois sur l'icône de l'application jusqu'à ce que l'application apparaisse, entraînant parfois le lancement plusieurs exemplaires du même programme ! Un système de notification du démarrage d'une application a donc été mis en place. Celui-ci bloque également le lancement d'une autre instance d'une application déjà lancée gràce à un système de verrou.

Vie privée sur Internet

Comme sous-entendu dans le manifeste DoudouLinux, la technologie est de nos jours utilisée comme un cheval de Troie dans le but d'espionner les utilisateurs, réduire leurs choix, dicter leurs désirs ou leurs pensées, voire plus comme le montrent les actualités récentes. Les enfants n'échappent pas à la règle et sont même en général des cibles privilégiées des grandes entreprises. Cette nouvelle version de DoudouLinux, en plus du filtrage de contenu web DansGuardian, active donc par défaut :

  • le blocage des fenêtres popup ;
  • le blocage des publicités dans les pages web, adblock ;
  • le blocage des scripts de traçage, les mouchards des pages web.

Par ailleurs le moteur de recherche par défaut du navigateur web Epiphany, Google, a été remplacé par DuckDuckGo. Des paramètres spécifiques sont ajoutés aux requêtes DuckDuckGo afin d'éliminer la publicité dans les résultats de recherche et que les enfants ne prennent pas des résultats dictés par des contrats commerciaux pour des résultats objectifs.

Enfin la page d'accueil d'Epiphany a été changée et affiche désormais une sorte de portail pour faciliter l’accès à des ressources en ligne ayant une philosophie similaire à celle du logiciel libre (Wikipedia, OpenStreetMap, l’Open Clip Art Gallery, etc.). Les enfants sont ainsi orientés d'emblée vers le bon côté du web ;).

Régionalisation plus facile

  • Un outil simple pour choisir la langue a été ajouté. Chaque DVD est maintenant compilé avec toutes les variantes de la langue principale (français belge, canadien, luxembourgeois et suisse en plus de celui de France sur le DVD français). L'anglais américain est également présent sur tous les DVD.
  • Un outil de réglage de l'agencement du clavier a été ajouté.
  • L'outil de réglage du fuseau horaire a été remplacé.

Il faut noter que les réglages régionaux ne sont pas tous persistants en mode LiveCD. Il faut soit installer DoudouLinux définitivement, soit modifier les paramètres de boot du Live, par exemple en l'utilisant sur support USB.

Nouvelles applications

Une trentaine de nouvelles applications ont été ajoutées, dont près de la moitié dans la rubrique jeux divertissants. Parmi les autres, citons :

  • PianoBooster pour apprendre le piano ;
  • Jokosher pour réaliser des montages audio ;
  • TBO pour dessiner des BD ;
  • Mypaint pour dessiner avec des outils imitant les vrais outils de peintres ;
  • Laby et Kturtle pour s'initier à la programmation.

Nouvel installateur

C'était certainement un des reproches les plus couramment faits à DoudouLinux : il y a désormais un véritable logiciel d'installation dérivé de celui de Linux Mint. Cet installateur permet maintenant d'installer un véritable système Linux soit seul sur l'ordinateur, soit en double ou multi boot. On peut donc ensuite effectuer les mises à jour et installer de nouvelles applications comme dans tout système Debian. Par ailleurs, l'installateur permet de modifier tous les paramètres régionaux de manière à ce que le système installé n'ait besoin d'aucune manipulation a posteriori.

Autres informations

Philosophie du projet

Le site web de DoudouLinux proposait déjà une page pour expliquer aux parents pourquoi le potentiel éducatif de l'ordinateur est jugé supérieur à celui de la télé ou des consoles de jeu. Cette page embrayait ensuite sur le logiciel libre, ce que c'est, pourquoi il faut s'y intéresser, etc., pour finir sur l'importance de l'apprentissage de l'informatique. C'est la page Pourquoi utiliser DoudouLinux ?

Pour la version 2.0, un manifeste a été rédigé. Il place les objectifs du projet bien au-delà de la simple collecte d'applications éducatives ou plus ou moins conçues pour les enfants. Bien sûr le projet souhaite initier les enfants dès le plus jeune âge aux logiciels libres et, de manière plus générale, à la mouvance du libre. Cependant, partant du constat que toute notre société repose sur la technologie, en particulier celle de l'information, il est vital pour les générations futures de totalement maîtriser ces technologies (le fameux « programmer ou être programmé »). Ceci devient donc désormais le cœur des préoccupations du projet, ce qui ne renie nullement les orientations jusqu'ici prises mais leur donne au contraire plus de sens.

L'association DoudouLinux

Après trois années d'existence, le projet avait besoin d'une structure légale pour supporter son développement et assurer sa pérennité. DoudouLinux est une initiative purement communautaire, mue par une communauté de parents et basée sur un système communautaire – Debian. Comme dans la plupart des autres projets libres un peu conséquents, le besoin d'une association se faisait sentir pour aider à faire connaître le projet, fournir l'infrastructure Internet, accélérer son développement, ou encore fédérer des organisations souhaitant soutenir le projet.

C'est chose faite : l'association DoudouLinux est active depuis la publication de la version 2.0, en témoigne la page de dons !

Et ensuite ?

La version 3.0 se concentrera sur la migration vers Debian Wheezy puisque la 2.0 est encore basée sur Debian Squeeze, l'ancienne stable. Cette migration donnera accès au portage armhf de Debian, le plus efficace pour le matériel ARM™ récent, ainsi vraisemblablement qu'au portage spécifique au Raspberry PI, Rasbian. Il existe déjà un portage ARM™ de DoudouLinux mais il est considéré comme une démonstration technique car basé sur le portage armel.

Un autre objectif possible pour la version 3.0 est de proposer un unique DVD multilingue avec plus d'applications, parallèlement à un jeu de CD monolingues n'en contenant qu'un jeu restreint. Le DVD serait compilé pour les architectures 686 et AMD64 (x86_64), alors que les CD seraient compilés pour l'architecture 486. Cependant cela suppose qu'un outil soit écrit pour permettre aux utilisateurs de facilement changer après téléchargement les paramètres régionaux par défaut du DVD ou mieux, de pouvoir le faire en ligne.

Mini-interview du créateur de Doudou Linux

DoudouLinux 2 tombe à pic ! J'étais en train de finaliser un ordinateur pour mes enfants (5, 6 et 8 ans). J'ai découvert combien la tâche était complexe ! Si les enfants sont rapidement à l'aise (voire très forts), on dirait que leur insouciance les rend incapables de retenir certains concepts de base. Ça rend délicat le choix de l'interface et des programmes. Et puis bien entendu leurs besoins sont très différents : la plupart du temps que feraient-il d'un gestionnaire de fichiers par exemple ?

En regardant DoudouLinux 2 je me suis demandé comment tu avais choisi l'interface (qui a beaucoup changée) ? Y-a-t'il eu des tests ?

Exactement, c'est très bien résumé, et mes enfants sont mes testeurs depuis plusieurs années :). J'ai commencé par un environnement Gnome avec une barre de lancement contenant les icônes de 4-5 applications plus ou moins éducatives. Mais il y avait encore trop de choses dans l'environnement et je me retrouvais à chercher comment enlever ceci ou cela sans être sûr d'y arriver (les développeurs n'ont pas forcément prévu qu'on puisse enlever tout ce qu'on veut). Et puis sont sortis les premiers netbooks avec l'interface type smartphone, ça m'a tout de suite plu. Au même moment LXDE commençait à faire parler de lui et il se trouve que lxlauncher dans LXDE est exactement ce type d'interface. Donc j'ai tout repris de zéro (partant d'un système Debian en console !) pour y ajouter uniquement ce dont j'avais besoin et notamment lxlauncher.

Et les programmes ? Y-a-t'il des critères (plaît à tous les âges, jeu plus ou moins éducatif, etc.) ou bien est-ce un choix dicté par les préférences des enfants ? Et puis comment est dosé le choix de ludique, d'éducatif ?

Les goûts des enfants sont en fait très variables, je pense qu'il ne faut surtout pas se fier aux goûts d'un petit panel d'enfants mais plutôt essayer de balayer très large afin que chacun d'eux puisse trouver ses propres centres d'intérêt. Donc on cherche le maximum de diversité et des applications qui ne sont pas trop compliquées, mais parfois on n'a pas trop le choix. Par exemple la boîte à rythme Hydrogen, si un enfant n'a personne pour lui expliquer les rudiments, il y a de fortes chances pour qu'il ne s'y intéresse pas du tout. Du coup on ne peut même pas dire qu'on cible réellement une tranche d'âge, l'objectif est vraiment de montrer tout ce qu'on peut faire avec un ordinateur, pour que chacun y trouve son intérêt et finalement le démystifier.

Enfin concernant le dosage de la partie ludique, en fait on ne fait pas de prorata a priori. Dès qu'une application semble intéressante et accessible, on la prend. Donc un jeu ludique, s'il fait un minimum réfléchir, il a toutes les chances d'entrer dans DoudouLinux. Cela dit on a aussi des jeux ludiques qui sont surtout ludiques, il faut que DoudouLinux soit fun !

Plus généralement, DoudouLinux est-il conçu pour le plaisir des enfants ou plutôt pour leur éducation ? Quel est le bon dosage ?

Nous souhaitons séduire les enfants pour les détourner de la télé et de la console de jeux. S'il n'y avait que des trucs sérieux, je crains fort que DoudouLinux finisse au placard rapidement, comme la plupart des jouets. Donc, au risque de me répéter, on balaye large ! Après il faut bien avouer que certains enfants (les garçons ?) seront plus attirés par le côté ludique que par le côté artistique. Nous laissons le soin aux parents de ré-équilibrer l'utilisation qu'en font les enfants en soulignant par exemple régulièrement le côté non productif des applications ludiques.

Enfin, y-a-t-il des programmes qui ont été abandonnés ?

Oui, pour le moment parce que de meilleurs remplaçants ont été trouvés. Nous n'avons pas d'attache affective envers les programmes ;).

Irez-vous jusqu'à contribuer à certains programmes ? Par des thèmes, des niveaux de jeu, ou des traductions ?

Il nous arrive effectivement de contribuer upstream comme on dit. Nous avons des contacts avec plusieurs projets amonts, souvent pour soumettre des traductions. Cependant nous avons aussi corrigé ou participé à corriger des bugs (dans TBO et StopMotion). Dans le cas de Tanglet, nous avons proposé à l'auteur un script qui génère les listes de mots et les dés à partir des dictionnaires linguistiques du système. Enfin nous avons commencé à reprendre le flambeau de Debian Junior pour que les listes de paquets de ce projet Debian bénéficient de nos choix pour DoudouLinux.

Quel est le succès de DoudouLinux ?

Je ne sais pas trop quel qualificatif il faut utiliser ! Clairement le succès est bien plus large que ce que j'avais imaginé il y a trois ans en postant les premiers messages pour annoncer ce projet. D'un point de vue factuel – je laisse le lecteur faire le choix du qualificatif ;) – le site web avoisine les 350 000 visiteurs, les téléchargements sont du même ordre de grandeur, entre 200 et 300 000 CD/DVD, et nous avons vu passer plus de 100 contributeurs, certainement pas loin de 150. Nous avons maintenant 43 équipes de langues sur Transifex, avec des langues aussi inattendues que le birman pour lequel nous avons un contributeur très motivé, ou encore le gaélique écossais (100 000 locuteurs d'après Wikipedia). Certes les équipes ne sont pas toutes très actives mais ça tend à montrer que toutes les langues et toutes les cultures peuvent trouver un bénéfice à être dans DoudouLinux, c'est plus qu'une bonne nouvelle !

Par ailleurs DoudouLinux est déjà utilisé en école maternelle, notamment en France, ce qui montre l'intérêt éducatif de notre projet. Des personnes de l'académie de Paris me disaient à InterTice que la ville de Sartrouville (50 000 habitants) aurait passé toutes ses écoles maternelles en DoudouLinux (ils me corrigeront si ma mémoire a flanché !). Dans les logs des serveurs, j'ai aussi vu qu'une des 9 agences éducatives du Mississippi avait énormément téléchargé et s'intéresse donc à notre projet. Nous avons malheureusement peu d'informations des utilisateurs en retour mais, comme on peut le voir, le projet plaît dans le monde éducatif et à travers le monde tout court !

Y-a-t-il des éducateurs impliqués dans la distribution ?

Finalement peu, ce sont surtout des parents. L'université de Tomsk en Russie avait fait intervenir des spécialistes en pédagogie pour concevoir des activités avancées qui collent plus aux besoins de l'école. À un moment une école américaine spécialisée dans la méthode Montessori nous avait contactés, mais ils développent pour Android (ou iOS) uniquement :(.

Vaut-il mieux l'installer sur un ordinateur réservé aux enfants ?

Je pense que c'est inévitable à terme :). On commence par prêter son ordinateur et puis il y a un moment où il y a conflit pour accéder à l'ordinateur ! En plus ça apporte quand même un certain confort de l'avoir installé : c'est plus rapide, plus fiable que les supports USB, moins bruyant que les CD/DVD, et on peut le personnaliser un peu selon les affinités des enfants.

Et une fois installé, peut-on y ajouter n'importe quel paquet Debian ?

Tout-à-fait, sauf qu'il faudra peut-être ensuite reconfigurer lxlauncher pour faire apparaître les icônes d'applications au bon endroit.

DoudouLinux, c'est Debian, nous faisons officiellement parti de l'initiative Debian derivatives qui vise à fédérer les distributions dérivées de Debian pour mettre en commun les problèmes et les solutions ou encore aider à reverser nos développements au projet Debian. Donc dans DoudouLinux, il y a entre autres les URL des dépôts Debian officiels. Nous avons également notre propre dépôt de paquets mais notre objectif est de coller le plus possible à Debian pour limiter notre effort de développement. C'était là l'intérêt de se baser sur Debian : un très grand choix de logiciels et d'architectures, avec une distribution d'une stabilité remarquable.

"Les enfants sont notre avenir" peux-tu nous dire un mot là-dessus, en conclusion?

Plus qu'un mot en fait ;). La société dans laquelle nous vivrons d'ici 10, 20 ans, et plus, sera façonnée par nos enfants. Si tous sont obsédés par Android alors nous serons entourés d'Android; si c'est iOS, alors il y aura des pommes partout. S'ils préfèrent que ces gens-là choisissent les produits pour eux (c'est-à-dire qu'en fait ce seront les sociétés qui ont le plus d'argent à donner à ces gens-là qui seront choisies), alors nous aurons encore moins de choix que ce que nous en avons actuellement. Notre futur dépendra de ce que nos enfants accepteront ou non.

La bataille des entreprises pour les technologies de l'information consiste à s'interposer totalement entre le monde et les êtres humains, à devenir le grand péage de l'humanité toute entière. Celui qui prendrait cette place serait le vrai maître du monde (on n'explique pas ça comme ça sur notre site web, de peur de faire fuir le visiteur en criant aux fous, mais là on est entre nous ;). On a vu ce que ça donne avec la grande distribution qui s'est interposée entre les consommateurs et les producteurs – ce sont des petits joueurs à côté de Google/Facebook/Apple. Je te laisse imaginer ce que cela donnera avec la technologie de l'information. Ce n'est pas le futur dont je rêve, très clairement, particulièrement parce que j'ai moi aussi trois enfants !

Si toi aussi ça te fait froid dans le dos, viens nous aider à faire mieux et plus rapidement :). L'éducation commence dès le plus jeune âge, la stratégie Mc Do – le lavage de cerveau, on sait tous que ça marche très bien parce que très objectivement, Mc Do ce n'est vraiment pas bon au goût, et pas seulement pour la santé. Je pense que le libre a le tord de ne pas utiliser les mêmes armes que les multinationales même si c'est vrai qu'on est loin d'avoir les mêmes moyens financiers… D'où le besoin de séduire très tôt :).

NB: en plus si on n'arrive pas à séduire les enfants, on risque de ne pas avoir de relève pour nos projets libres, j'ai cru comprendre que le déclin avait déjà commencé au niveau contributeurs…

  • # 35 CD DoudouLinux distribués à Pau par PauLLA

    Posté par . Évalué à 4.

    Super ! Bravo à toute l'équipe.

    Bon dommage par contre, on[1] a gravé/distribué 35 cd DoudouLinux dans une école[2] il y a deux semaines et bien sur on a pris la version stable disponible.
    J'ai gravé les CD, je savais qu'un 2.0 était sur le point de sortir mais bon….ce qui compte c'est que les enfants soient repartis avec.

    Espérons que ça aura donné envie aux parents d'aller voir le site DoudouLinux et de tester la nouvelle version.

    [1]"on": http://www.paulla.asso.fr/ (Pau Logiciels Libres Association)
    [2]École : "Joyeux Béarn", à Pau(64).
    L'atelier : soudure ! (non aucun enfant ne s'est soudé les doigts, tout c'est bien passé). On a profité de la mise en place d'un atelier soudure pour distribuer les CD DoudouLinux.

  • # Une lecture agréable

    Posté par . Évalué à 1.

    Merci beaucoup pour cette dépêche, c’est très bien écrit, et donne envie d’essayer. Je n’ai pas encore d’enfants (trop jeune), et mon petit frère à déjà un niveau d’informatique assez élevé, mais j’en parlerai autour de moi. Je trouve génial que ce genre d’initiative pour promouvoir le libre existe.

    bépo powered

  • # Typo.

    Posté par . Évalué à 1.

    Le paragraphe : « DoudouLinux 2 tombe à pic ! […] gestionnaire de fichiers par exemple ? » fait partie de la question qui le suit.

    Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

    • [^] # Re: Typo.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      oui c'est une sorte d'introduction à l'interview

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Typo.

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui. Je crois qu'il faudrait la mettre en italique ou quelque chose du genre.

        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

        • [^] # Re: Typo.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          C'est fait, rien que pour te faire plaisir! :-)

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Je suis vieux.

    Posté par . Évalué à 3.

    DoudouLinux est un système pour enfants à partir de 2 ans axé sur la simplicité d'utilisation, mais pas seulement.

    Je sais qu'un enfant de deux ans, voir moins, est capable d'utiliser une interface graphique, surtout avec le tactile, mais est-ce une bonne idée de coller un enfant de 2 ou 3 ans devant un ordinateur ?

    Je sais que tout est question de modération et d'intelligence mais cette phrase m'a interpellé.

    • [^] # Re: Je suis vieux.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bah pour faire un petit jeu de temps en temps!

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: Je suis vieux.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      "le potentiel éducatif de l'ordinateur est jugé supérieur à celui de la télé ou des consoles de jeu."

      Et de toute façon, quand les marmots te voient pianoter, ils escaladent tes genoux. C'est difficile de faire obstacle à leur envie de faire "comme papa-maman".
      Et puis, l'ordi sert très tôt pour leur faire écouter des disques, regarder un bout de film (les documentaires passionnent les enfants), un bon dessin animé (Miyazaki…), etc. Pourquoi serait-ce mal de permettre aux minots d'en apprendre plus? Ça ne va pas en faire des geeks! mes enfants aiment aussi les playmobils, les légos, le vélo, les livres et jouer dehors avec les copains.

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

      • [^] # Re: Je suis vieux.

        Posté par . Évalué à 1.

        pour leur faire écouter des disques,

        Gniii ???
        Qu'est-ce que c'est que ça, des disques. Espèce de vieux, va.

        Pour un sextumvirat ! Zenitram, Tanguy Ortolo, Maclag, xaccrocheur, arnaudus et alenvers présidents !

        • [^] # Re: Je suis vieux.

          Posté par . Évalué à 5.

          Des dikss ou des skeud sister, sur ton aïpad lol, tavutuvoi??

          On appelle bien encore un film un film…

          • [^] # Re: Je suis vieux.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            On appelle bien encore un film un film…

            J'ose espérer que tu voulais dire un vimouu, bro, non mais…

          • [^] # Re: Je suis vieux.

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, un film, pas une VHS(tm) ni un DVD(tm), ni un BluRay(tm) …

            Tiens, personne n'a déposé le mot disque ? Autre temps, autres mœurs :(

            • [^] # Re: Je suis vieux.

              Posté par . Évalué à 4.

              Oui, un film, pas une VHS(tm) ni un DVD(tm), ni un BluRay(tm) …

              Super8 ou 35mm ?

              Mon propose était que tout comme la musique qui n'est plus aussi souvent sur un disque un « film » n'est plus sur un film. Le support est de la mémoire électronique. Pourtant le mot reste.

              • [^] # Re: Je suis vieux.

                Posté par . Évalué à 1.

                Oups, j'avais pas compris. Finalement, je suis pas si vieux ! Ou alors ils sont loins mes premiers Charlie Chaplin sur film …

              • [^] # Re: Je suis vieux.

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                J’y avais jamais pensé… Du coup, comment ça s’appelait avant que ça soit des films? En regardant le Wiktionaire pas d’indice, à part «court-métrage» et «long-métrage» dans les synonymes.

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                • [^] # Re: Je suis vieux.

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Je dirais que le cinéma a commencé avec des films, donc avant les films, il n'y avait rien. Il y avait bien des trucs du genre phénakistiscope, mais ce n'est pas vraiment la même chose.

    • [^] # Re: Je suis vieux.

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça dépend de ce que tu entends par coller devant un ordinateur. S'il s'agit de le mettre devant l'ordinateur, comme certains le mettent devant la télé, pour être tranquille, c'est sûr que ce n'est pas vraiment une bonne idée. Par contre, si c'est un moment d'échange & d'interactivité sur les genoux de papa/maman, je ne vois pas où est le problème, c'est une activité parmi d'autres qui n'est pas plus mauvaise que les autres.

      En parlant de simplicité d'utilisation, ce qui m'a fait sourire, c'est cette partie :

      Par ailleurs, un des problèmes qui avait été constaté pour le lancement des applications est que les enfants cliquent plusieurs fois sur l'icône de l'application jusqu'à ce que l'application apparaisse, entraînant parfois le lancement plusieurs exemplaires du même programme !

      Car au boulot, je connais plus d'un adulte qui réagit de la même façon :)

      • [^] # Re: Je suis vieux.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        On l’a tous fait, un jour dans notre vie. En même temps, si la souris ne fait pas d’animation faut avouer que c’est tentant, non? :p

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.