États généraux de la révolution numérique du 12 février au 20 mars 2016

14
13
fév.
2016
Communauté

Le numérique révolutionne toutes les activités humaines. « La révolution numérique » est au cœur des contradictions qui travaillent nos sociétés. Il existe une tension très forte entre les opportunités d’émancipation qu’ouvre cette révolution et les nouvelles formes d’aliénations et de dominations qui se développent dans son sillage.

Il y a encore quelques années, le logiciel libre était vu comme une alternative pour ceux n'ayant pas les moyens de payer les licences propriétaires. Faire le choix du Libre était alors une aventure risquée.

Aujourd'hui, le logiciel libre est au coeur d'une majorité d'outils et services utilisés par tous. Il est désormais évident que se donner les moyens de collaborer tout autour du monde est bien plus efficace que la compétition des quelques acteurs d'hier.

C’est tout l’objet et la raison d’être des « États généraux de la Révolution numérique : Entre émancipations et aliénations » (du 12 février au 20 mars 2016). L’Espace Niemeyer, 2 place du Colonel Fabien 75019 à Paris sera le lieu principal de rassemblement mais des initiatives ailleurs en région parisienne et en France sont prévues. Le parti communiste français est à l'initiative de ces temps forts, proposant une plateforme de collaboration à l'ensemble des acteurs des projets et associations dans la communauté du Libre.

L'agenda se consolide tous les jours sur http://egrn.fr et voici un rapide topo des événements à venir :

  • vendredi 12 février 2016 à 18h30 : lancement des États Généraux avec un débat entre Pierre Laurent et Bernard Stiegler.
  • chaque semaine du 15 février au 19 mars 2016 : meetups techniques, publics, "cafés commun'arts" et hackathons sont prévus dans de nombreux endroits.
  • les 19 et 20 mars 2016 : deux jours de conférences, ateliers et débats ouverts à tous où seront présents les acteurs de la communauté du libre, associations et projets intéressants, ainsi que des ateliers pour les gamins et une grosse Fête du Libre le samedi soir :)

La première semaine d'actions a pour thème les Libertés pour Tous et sera focus sur les questions d'accessibilité dans le logiciel libre, que ce soit la pénétration du poste de travail Linux dans le monde du travail ou l'accès aux handicaps de projets libres phares.

Je vous invite donc à vous tenir informé des événements, participer à ceux qui vous interpellent et à agir avec nous pour l'organisation de cette première édition.

Merci à tous et à bientôt !

  • # L'éthique et la politique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    L'idée est intéressante,mais le fait que ça soit à l'initiative d'un parti politique pose problème : on n'a pas forcément envie d'être étiqueté communiste. D'ailleurs ça plait bien aux USA de pouvoir traiter les libristes de communiste,ce qui là-bas est l'insulte suprême.

    • [^] # Re: L'éthique et la politique

      Posté par . Évalué à 3.

      À lire les titres des débats, tu peux être rassuré : ça ne parlera pas de lutte des classes ni de dictature du prolétariat ;-)

    • [^] # Re: L'éthique et la politique

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      En effet, les sujets abordés ont bien leur place içi, il est triste de voir l'effet épouvantail du parti communiste à la fois sur les modérateur qui ont eu peur du qu'en dira t'on avant de poster la dépêche et sur les lecteurs qui ont visiblement ignoré la dépêche.
      Le contenu est ce qui compte, si les interlocuteurs parlent bien de leurs sujets leur étiquette ne doit pas leur nuire. Sinon c'est ce que l'on appel les préjugés qui décident pour nous.

      • [^] # Re: L'éthique et la politique

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        il est triste de voir l'effet épouvantail du parti communiste à la fois sur les modérateur qui ont eu peur du qu'en dira t'on avant de poster la dépêche et sur les lecteurs qui ont visiblement ignoré la dépêche

        À mon avis le problème ne vient pas du fait que ce soit le parti communiste, mais un parti tout court.
        Ça aurait été pareil avec n'importe quel autre parti.

    • [^] # Re: L'éthique et la politique

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le logiciel libre offre un socle de travail commun à l'humanité en dehors du secteur concurrentiel. Il fournit ses objectifs, outils et méthodes de coordination du travail collaboratif.

      Le communisme tire sa source dans les réflexions sur la hiérarchisation et l'automatisation du travail, offrant des pistes d'organisation différentes et émancipatrices de la créativité de chacun. L'histoire d'amour des courants progressistes pour le logiciel libre ne date pas d'hier et la plupart des organisations politiques anarchiques, écologiques, communistes et autres ont depuis longtemps soutenu plus que sur le papier les projets libres. Par exepmple la mention "Réalisé 100% avec des logiciel libres" lus sur de nombreux tracts anarchistes, ou le village du Libre de la fête de l'humanité.
      Il ne faut pas être de gauche pour faire du bon logiciel libre et encore moins pour participer aux événements à venir, mais le lien entre émancipation du travail et outil libre me semble évident :)

      Le pcf offre un socle de dialogue, de travail et de promotion des projets libres dans le cadre d'états généraux de réflexion et de perspectives sur la révolution collaborative que vit notre espèce grâce aux nouveaux outils numériques que tous ici nous contribuons à bâtir.

      Je trouve la démarche cohérente et intéressante dans la durée (première édition de rencontres annuelles). Avec le nombre toujours croissant d'initiatives autour du logiciel libre, ouvrir sur la citoyenneté numérique et les nouvelles formes d'organisation horizontale de la société me semble faire du sens.

      Je comprends le malaise que peut provoquer l'implication d'un parti politique dans la communauté et le dialogue peut ne pas se faire en un jour, mais essayer ne coûte rien et la critique est toujours plus constructive de vive voix :)
      Rendrez-vous cette semaine avec des événements sur le thème de l'accessibilité du bureau Linux et des logiciels libres à chacun, avec un fort accent mis sur les handicaps avec la participation de Liberté0 (liberte0.org) et Hypra (hypra.fr) notemment.

      • [^] # Re: L'éthique et la politique

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 15/02/16 à 09:19.

        S'il faut reconnaître quelque chose au PCF, c'est bien qu'il gratte là où il faut. Je me souviens toujours de distribution de brochures d'information sur le référendum sur la Constitution Européenne, en 2004, à la sortie d'un centre de recherche publique (plusieurs mois avant qu'on en entende parler par les canaux mediatiques usuels).

        La tradition historique du socialisme à dialoguer avec (et intégrer à la réflexion sociétale) toutes les luttes, mouvements, minorités, forces de changement, est toujours bien présente au PCF. La Fête de l'Huma est un exemple parfait de cette tradition de solidarité/dialogue. Qu'on le veuille ou non, le logiciel libre est une des grandes forces de changement et un des grands espoirs du XXIème siècle, avec de réels impacts politiques et économiques…

        Le seul soucis étant l'étiquette ! PCF ça fait malheureusement ringard… Les errements autoritaires du parti français de la seconde moitié du XXème siècle ont aussi fait des dégâts, sans parler de l'amalgame persistant avec le régime soviétique. De l'extérieur, j'ai toujours l'impression que c'est un peu « organisation verticale inside », mais les commissaires politiques et la chasse au trotskiste c'est fini. Et puis on a toujours l'impression qu'on va être fiché aux RGs pour ultra-gauchisme si on assiste/participe à de tels évènements, ça freine aussi.

        C'est compréhensible que PCF crée des espaces de dialogue avec les communautés du logiciel libre : ça fait parti de ces initiatives que redonne de l'espoir, et réveille les aspirations à un futur meilleur. De là à parler d'« implication d'un parti politique dans la communauté ». Je finirais par un clin d'œil

        Le PCF, combien de dév ?

      • [^] # Re: L'éthique et la politique

        Posté par . Évalué à 1.

        Le logiciel libre offre un socle de travail commun à l'humanité en dehors du secteur concurrentiel.

        Cette caractérisation est intéressante. Elle semble rejoindre la vieille revendication de la socialisation des grands moyens de production.

        En même temps, ce n'est que un socle de travail commun et on voit bien aujourd'hui que c'est de plus en plus le secteur concurrentiel qui profite des avancées du LL. Cela se traduit aussi par la mutation de son mode de production, d'une production majoritairement hobbyiste à ses origines à une production de plus en plus professionnelle aujourd'hui. Le LL est aujourd'hui une mutation du capitalisme, certainement bienvenue, mais ne présage en rien de son dépassement.

        Je comprends le malaise que peut provoquer l'implication d'un parti politique dans la communauté

        Là-dessus, je pense qu'il n'y a aucun risque : le PCF restera aussi minoritaire dans le LL qu'il ne l'est dans la population ;-)

  • # Retard

    Posté par . Évalué à 3.

    Heu… C'est moi où cette dépêche traitant d'un événement commençant le 12 février a été publiée le 13 ?

    Certes, je ne peux pas dire que la perspective d'un débat entre Pierre Laurent et Bernard Stiegler était emballante (surtout la partie où Pierre Laurent prend la parole ;-)), mais tout de même. Il y aura des enregistrements vidéo en ligne ?

    • [^] # Re: Retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Oui, l'équipe de modération a mis trop de temps à valider cette dépêche soumise le 10 ; notamment pour décider si le passage dans l'Agenda du Libre serait suffisant mais il n'y a pas d'événement dans l'AdL, et ensuite pour trancher si le côté lié à un parti politique donné était problématique ou pas.

    • [^] # Re: Retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'équipe de modération a été prompte à publier l'article contrairement aux commentaires, j'ai mis beaucoup de temps à le publier c'est surtout ça :)

      Le débat était retransmis en direct par la webradio de Libre@Toi (libre-a-toi.org) et sera disponible après un rapide montage sur le site de Rue89. Je posterai le lien ici.

      Concernant l'AdL, j'ai inscrit l'association dessus en postant le message ici, donc déjà tard…

      Bizz !

    • [^] # Re: Retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Hey voici la vidéo du débat entre Bernard Stiegler et Pierre Laurent, ouvrant la session 2016 des états généraux de la révolution numérique.

      Sur le blog : egrn.fr

      • [^] # Re: Retard

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon… Stiegler joue au prophète, comme d'habitude, avec un discours qui saute constamment du coq à l'âne, juxtaposant des idées faiblement connectées (de l'anthropocène à la disruption en passant par la néguentropie, la prolétarisation, etc.). Le problème avec ce genre de discours est qu'il est difficile de conserver un esprit critique car l'accumulation d'idées produit un effet de saturation. La pente naturelle est alors de valider le discours, par fascination (même les affirmations les plus douteuses comme celle que le LL représenterait plus de la moitié de l'industrie du logiciel, sans qu'on voit bien quelle métrique supporte une telle affirmation).

        Pierre Laurent, c'est l'inverse : il prononce des mots pendant dix minutes et on n'a pas l'impression qu'il ait énoncé une seule idée… :-) Je me demande pourquoi le PCF a eu l'idée de se choisir un dirigeant pareil.

      • [^] # Re: Retard

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour le lien. Par contre toi qui parlait d'un accent mis en particulier sur l'accessibilité pour cet événement, la vidéo et le blog c'est tout l'inverse : page complètement inaccessible sans JS ni cookie (il faut les deux pour voir le moindre bout apparaître), et vidéo sur dailymotion, inaccessible et pas téléchargeable hors-ligne… belle perf…

        • [^] # Re: Retard

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour la vidéo Dailymotion j'ai utilisé youtube-dl (pip install --user youtube-dl, par exemple). Bon, Dailymotion écrète le débit, ce qui rend le téléchargement assez long contrairement à Youtube…

  • # Communication sur Framablog ?

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 15/02/16 à 17:30.

    Avez-vous pensé à communiquer via le Framablog ?

    Ou d'autres canaux de communication liés au logiciel libre, genre l'agenda du Libre ?
    https://linuxfr.org/news/agenda-du-libre-pour-la-semaine-7-de-l-annee-2016

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.