[Film] La stratégie d'Ender

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Davy Defaud et Christophe Guilloux. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
13
12
nov.
2013
Culture

Le livre Best-seller d'Orson Scott Card fait partie des piliers de ma modeste bibliothèque, et nous avons déjà pas mal discuté sur LinuxFr.org de ce livre que je conseille à tous ceux qui ne l'ont pas encore lu :

Sans attendre particulièrement le film (je ne suis pas un grand fan de cinoche), j'en avais entendu parler quand ils avaient envie de le faire mais avaient un peu de mal à trouver comment faire. Hier soir, on se décide : tiens on va aller voir le film. Petit compte-rendu garanti sans spoiler dans la suite de la dépêche.

Affiche la stratégie d'Ender

NdM : merci à djibb pour son journal.

Petit tour des critiques avant, 3,7/5 des spectateurs, 2/5 des critiques… ouh là… il est possible qu'on aille voir une daube. 10 € pour une daube, je ne suis pas tout à fait preneur, je lis donc un peu plus les critiques, il en ressort deux choses :

  1. il faut avoir lu le livre avant car le rythme choisi par le cinéaste semble très proche du livre et est donc assez découpé ;
  2. les très mauvaises critiques proviennent de personnes n’ayant pas lu le livre. La plupart des gens qui l’ont lu sont globalement satisfaits.

Après visionnage du film et discussion avec les copains, on a retrouvé tout de même beaucoup de choses qui font du livre un livre génial : le côté psychologique, la pression que doit tout le temps subir Ender, l'école de guerre et ses combats (il manque quelques uns de ceux qui marquent le plus, celui où ils se glacent les pieds par exemple).
Je n'ai pas trouvé d'entorse particulière au livre, au contraire, le film est très fidèle. Je ne parle pas trop des effets spéciaux, qui sont vraiment sympas (mais il y en a peu, compte tenu de la durée du film). J'ai particulièrement apprécié le "Jeu".

Quelques points pour aider :

  • Si on n'a pas lu le livre, je déconseille d'aller voir le film. La Stratégie d'Ender est un petit livre prendre 3 jours pour le lire. Vous passerez à côté de raccourcis (l'ansible, le jeu, l'ordi du jeu…)
  • Si on a lu le livre : GO !

J'ai aimé :

  • que le film soit proche du livre
  • les effets spéciaux
  • la psychologie des personnages
  • la fin qui copie le livre et qui ne s'arrête pas juste quand Ender cbhger yrf qbelcuberf. (spoiler)
  • les lenteurs

Je n'ai pas apprécié :

  • les raccourcis des combats
  • la durée du film (1h50, on aurait bien pu tenir 2h30)
  • # C'est quoi l'intérêt ?

    Posté par . Évalué à -8. Dernière modification le 12/11/13 à 19:00.

    Salut bonjour je me présente (pas).

    J'ai lu la stratégie Ender et pas mal de bouquins de O. S. Card. Pour tous les gens qui le taxent de raciste et d'homophobe avant d'avoir lu ses bouquins, je vous prierai de fermer votre clapet car ce n'est pas le sujet, de plus cet auteur est infiniment plus progressiste que ce que vous pourriez penser, surtout dans la société américaine puritaine qui était la sienne quand, en 1977, la première version de Ender est parue sous forme de nouvelle (http://www.hatrack.com/osc/stories/enders-game.shtml).

    La nouvelle relate l'histoire d'un enfant supra-intelligent qui est formaté par l'école de guerre pour être le commandant d'une flotte intergalactique. Alors, j'ai lu le livre il y a très longtemps, et ça me semble très difficile de faire une version cinématographique de cet ouvrage, ne serait-ce que parce que les conditions des « batailles » en apesanteur sont difficiles à retranscrire.

    D'après ce que j'ai lu dans un journal précédent, c'est bien retranscrit, mais il semble que le scénario a été modifié par rapport à la version originale. Je trouve ça dommage. Voilà. J'irai télécharger le film quand il sortira sur un site bien connu dont le nom de domaine commence par the et fini par bay.org. J'ai pas envie de dépenser des sous pour aller voir une daube hollywoodienne qui ne respecte pas un des plus grands auteurs de SF du 20ème siècle. De toutes façons, c'est quasi impossible de faire tenir un tel livre dans un format cinématographique. Tant mieux qu'ils l'aient fait, mais bon je suis quasi certain que ça ne retranscrira pas la réalité du bouquin. Déjà dans la bande annonce Mazer Rackam pilote un avion de chasse. Je trouve que ça casse complètement l'adaptation, mais pourquoi un avion de chasse, il était pas question d'avion de chasse dans l'invasion, mais de vaisseaux spatiaux. Alors que faut-il en penser ?

    • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

      Posté par . Évalué à 4.

      J'ai lu le bouquin étant petit, j'avais adoré. Je suis allé voir le film ce weekend, j'étais comme toi, je craignais un mauvais film, et j'ai été très agréablement surpris. Le livre est très bien respecté dans l'ensemble, même si certaines parties du roman ont été retirées.

      On peut regretter qu'il n'y ait pas toutes les batailles dans la salle de combat, mais ça vient sans doute du fait que ce n'est pas facile à tourner. Les scènes présentes étaient plutôt réussies, et arrivent à faire une belle place aux composantes du combat dans un environnement zéro-G.

      dans la bande annonce Mazer Rackam pilote un avion de chasse. Je trouve que ça casse complètement l'adaptation, mais pourquoi un avion de chasse, il était pas question d'avion de chasse dans l'invasion, mais de vaisseaux spatiaux

      Au contraire, je trouve que ça permet de bien montrer le retard technologique lors de la première invasion des doryphores. Je n'ai pas le bouquin sous la main mais il me semble bien que la Terre n'était pas très avancée sur le plan spatial à cette époque là.

    • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 12/11/13 à 19:52.

      Pour tous les gens qui le taxent de raciste et d'homophobe (…) la société américaine puritaine qui était la sienne quand, en 1977 (…)

      Le monsieur est toujours vivant en 2013 et dit la même chose, pourquoi parler de 1977 pour la personne?
      Ce n'est certes pas le sujet pour le film, mais si on parle de la personne, c'est bien le sujet y compris en 2013.
      Si tu parles du film (réalisé par un autre, produit par un autre, scnéarisé par un autre etc…), je comprendrai, mais la tu parles de l'auteur, donc si tu parles de l'auteur on peut dire qu'il est raciste et homophobe (en 2013) si c'est vrai (ce qui ne change rien à ce qu'on peut penser du film, mais comme tu ne l'as pas vu tu ne pourras pas nous dire si ça ressort dans le film).

      une daube hollywoodienne qui ne respecte pas un des plus grands auteurs de SF du 20ème siècl

      Dans ce cas, on est logique avec son discours, on ne le regarde pas.
      La, c'est juste une excuse pour contrefaire un film qu'on a envie de voir en fait avec une pseudo-moralité pour cacher son côté pingre.

      pourquoi un avion de chasse, il était pas question d'avion de chasse dans l'invasion, mais de vaisseaux spatiaux. Alors que faut-il en penser ?

      Parce que c'est une adaptation, un autre format, une durée courte, et que parfois ça nécessite d'adapter le texte au format utilisé? Adaptation != copier mot à mot. Et le pire étant à la lecture de la fiche Wikipedia du film que c'est OS Card lui-même qui aurait fait le script, alors de "ne respecte pas", c'est un peu rigolo.

      • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

        Posté par . Évalué à 6.

        si tu parles de l'auteur on peut dire qu'il est raciste et homophobe (en 2013) si c'est vrai (ce qui ne change rien à ce qu'on peut penser du film, mais comme tu ne l'as pas vu tu ne pourras pas nous dire si ça ressort dans le film).

        Comment il pourrait être raciste alors que ces romans parlent essentiellement du thème de l'Autre ? Je ne comprends pas, par exemple, pourquoi ce point de vue de l'auteur, alors que par exemple, il a écrit xénocide comme suite à La stratégie Ender, et d'autre part il a écrit des romans sur la colonisation de l'Amérique et le génocide des indiens d'Amérique. Je ne vois pas comment il peut être raciste, bon bref ce n'est pas le débat et je ne le connais pas personnellement.

    • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu le dis toi-même, c'est quasi impossible de faire tenir un tel livre dans un format cinématographique, mais justement, un bouquin ne se raconte pas de la même façon qu'un film, ne raconte pas les mêmes choses, ne met pas l'accent sur les mêmes points, ne donne pas les mêmes ressentis, etc. et c'est normal. Si c'était fait avec un respect à la lettre près, ça n'aurait d'une part aucun intérêt en dehors de remplacer ton imagination, et d'autre part ça donnerai très probablement un mauvais film, aussi bon que puisse cela puisse être dans le bouquin, quel qu'il soit, soit par manque de dynamisme (passages trop long, descriptions et éléments historiques sur 3 chapitres (coucou Tolkien) etc.), soit par complexité pour exprimer les sentiments ou points de vue du personnage (à moins de coller une voix-off tout le long), et j'en oublie. D'où la nécessité pour le cinéaste d'altérer l'oeuvre originale pour avoir quelque chose d'intéressant au cinéma. D'ailleurs c'est bien pour ça qu'on parle d'adaptation cinématographique. Il faut voir le film comme une oeuvre dérivée de l'originale, et ne pas s'attendre à une pâle copie (qui comme dit plus haut n'aurai que peu d'intérêt). Et donc quand tu dis que c'est quasi impossible à adapter en film, tu devrais alors au contraire féliciter le réalisateur d'y être parvenu, ou du moins d'avoir tenté l'impossible.

      Bref, les avis "c'était mieux dans le bouquin" sont souvent bien à côté de la plaque… mais je n'exclus pas que certaines adaptations sont parfois complètement ratées.

      Pour ma part, j'ai bien aimé ce film, bien que je n'ai pas encore lu le bouquin, donc je ne peux pas comparer.

      • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Euh….Essayer de convaincre qu'on parle d'adaptation parce qu'on altère l’œuvre c'est un poil capillotracté, avec jeux de mots. C'est simplement un autre media, donc stylisation oui altération non. C'est un peu comme si tu disais qu'un transfert de protocoles, par exemple jms vers ftp, ou voice2mail (voix vers e-mail, à la mode dans les startup des années fin 90), et bien cela altère le contenu, l'histoire. C'est il me semble un poil exagerré

        En l'occurrence ce livre se prête très bien à une mise en scène sur écran, ne serait ce que pour retranscrire la salle des combats, qui est juste extraordinairement photogénique, et qui aurait mérité un traitement plus long.

        Le film est bon, on a des souvenirs du livre mis en image, on ressent des choses analogues à la lecture, il est vrai en moins développé :-). C'est pour moi le signe d'une adaptation réussie.

        Ca ne vaut pas le seigneur des anneaux de Peter Jackson, mais c'est bon quand même. A quand une réadaptation de Dune avec les moyens modernes, ou encore mieux, une adaptation de la cité des permutants ?

    • [^] # Re: C'est quoi l'intérêt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      […] un site bien connu dont le nom de domaine commence par the et fini par bay.org bay.se bay.sx.

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Creating the Innocent Killer, un essai de John Kessel

    Posté par . Évalué à 7.

    Beaucoup d'articles ont été écrits sur Ender's Game. J'ai été personnellement très intéressé par la critique de John Kessel, Creating the Innocent Killer. Je conseillerai à quiconque qui a lu le livre de prendre un quart d'heure pour la lire, le rapport intérêt/temps est sans doute supérieur à celui du film (que je n'ai pas vu, ceci dit).

    In relating Ender Wiggin’s childhood and training in Ender’s Game, Orson Scott Card presents a harrowing tale of abuse. Ender’s parents and older brother, the officers running the battle school and the other children being trained there, either ignore the abuse of Ender or participate in it.

    Through this abusive training Ender becomes expert at wielding violence against his enemies, and this ability ultimately makes him the savior of the human race. The novel repeatedly tells us that Ender is morally spotless; though he ultimately takes on guilt for the extermination of the alien buggers, his assuming this guilt is a gratuitous act. He is presented as a scapegoat for the acts of others. We are given to believe that the destruction Ender causes is not a result of his intentions; only the sacrifice he makes for others is. In this Card argues that the morality of an act is based solely on the intentions of the person acting.

    The result is a character who exterminates an entire race and yet remains fundamentally innocent. The purpose of this paper is to examine the methods Card uses to construct this story of a guiltless genocide, to point out some contradictions inherent in this scenario, and to raise questions about the intention-based morality advocated by Ender’s Game and Speaker for the Dead.

  • # Merci !

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'avais pas lu le bouquin et ton journal m'a donné envie de le lire => je l'ai dévoré !

    Heureusement pour moi qu'il y a encore les autres bouquins du cycle d'Ender, j'ai encore quelque chose à me mettre sous la dent :)

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Merci !

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu vas être déçu /o\

      • [^] # Re: Merci !

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 15/11/13 à 07:01.

        Le suivant, intitulé La voix des morts, est vraiment excellent bien que dans un autre style qu'Ender. D'ailleurs il a lui aussi remporté le prix Hugo et le prix Nebula.
        En revanche les autres livres du cycle sont bidons. Surtout ne pas les acheter.

        • [^] # Re: Merci !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Merci de m'avoir averti :)

          Bon bah on va voir ça (j'ai commencé La voix des morts, c'est vrai que ça m'a un peu surpris au début) et je saurais que je peux lâcher les suivants sans regret si je ne les aime pas.

          It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

          • [^] # Re: Merci !

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je viens de sortir de la salle après avoir vu le film.
            Je suis absolument fou de rage. C'est une trahison complète du livre ! Tout est transformé, modifié pour coller aux habitudes de Hollywood. Il ne reste plus rien de la profondeur du bouquin, plus rien de sa noirceur, de son cynisme, de ses interrogations philosophiques. Plus rien de la complexité du personnage d'Ender. Plus rien de sa progression tactique dans la salle de batailles.
            C'est vraiment une merde ultime.
            Dégoûté de voir ainsi massacré un excellent roman de SF.

            • [^] # Re: Merci !

              Posté par . Évalué à 1.

              J'avais bien dit que tu allais être déçu !

          • [^] # Re: Merci !

            Posté par . Évalué à 2.

            Pinaise j'arrive grave après la bataille. Mais quand même je tiens à dire qu'il ne faut pas lâcher l'affaire trop vite. Le cycle d'ender est complexe et si tous ne se valent pas, je trouverais dommage d'en sauter quelques uns. Voici la liste complete des livres : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_d%27Ender
            Les bouquins suivants du cycle d'Ender sont un peu déroutants, et certains trouvent qu'ils partent un peu dans tous les sens. Mais il reste ensuite lire la série des guerres formiques (dont un doit sortir en 2014) et aussi la saga de l'ombre, dont le dernier (à paraitre) doit refaire la jonction avec le cycle d'Ender, justement. Et si on est vraiment mordu il y a encore une série de nouvelles qui se greffent ici ou là, et qui racontent des anecdotes qui apportent quelque chose ou pas à l'histoire, d'ailleurs.

            Moi j'ai relu les premiers et découvert et lus tous les suivants en début d'année, et j'ai vraiment pris mon pied. Je te souhaite la même chose. J'attends les deux derniers avec impatience !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.