Focuswriter, un éditeur de texte sans distractions

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
26
10
jan.
2011
Bureautique
Je voudrais présenter focuswriter, un éditeur/traitement de texte multiplateforme écrit en Qt4 et disponible sous licence GNU GPL 3+. Il est visuellement épuré et se destine à la création littéraire.

Focuswriter aborde l'écriture par l'absence de distractions visuelles. Le logiciel s'ouvre en plein écran et ne présente initialement qu'une zone d'édition sur fond uniforme. Le menu et la barre d'état s'affichent lorsque la souris s'en approche. L'image de fond et les polices peuvent être sélectionnées dans une interface de création de thèmes, qui permet d'enregistrer plusieurs ambiances adaptées à son humeur et aux conditions de luminosité.
Focuswriter permet de se plonger immédiatement dans l'écriture, même après une interruption : à chaque lancement, il restaure automatiquement la dernière session, ouvrant les mêmes onglets et allant jusqu'à replacer le curseur au même endroit dans le texte.
Il dispose de fonctions d'éditions de texte enrichi et de suivi de la progression de l'écriture détaillées dans la suite de la dépêche. Fonctions d'édition
Il supporte l'édition de texte brut et le format RTF. Les fonctions accessibles au menu (et au clavier) pour la mise en forme RTF sont cependant limitées aux plus utiles pour le travail littéraire : alignement du texte, indentation, propriétés de police. Focuswriter propose la correction orthographique au cours de la frappe (et permet de choisir la couleur de cette indication dans les réglages du thème).

Focuswriter s'occupe des guillemets et apostrophes typographiques, il peut prendre garde à maintenir le curseur centré sur la page (afin d'éviter d'avoir à faire défiler la zone de texte manuellement à chaque demi-page d'écriture). Il peut aussi produire un son de machine à écrire à chaque frappe (ajouté par l'auteur suite à de nombreuses requêtes d'utilisateurs).

Suivi de l'écriture
En dehors de l'édition proprement dite, les fonctionnalités particulièrement utiles aux écrivains sont les suivantes : affichage de statistiques du texte dans la barre d'état, définition d'objectifs quotidiens (en nombre de mots, paragraphes ou en temps écoulé), chronométrage de l'édition, gestion de plusieurs sessions (une session est un ensemble de fichiers à ouvrir en onglets).

Détails supplémentaires
Focuswriter est actuellement en version 1.3.2.1 et son interface est disponible en 10 langues.
Graeme Gott est aussi l'auteur de huit jeux de bureau : Connectagram, CuteMaze, Gottet, Hexalate, Peg-E, Simsu, Tanglet et Tetzel.
  • # Clignotement du curseur

    Posté par . Évalué à 8.

    Cela ne rentrait pas vraiment dans le cadre d'une dépêche, j'ajoute donc en commentaire, que dans sa volonté de limiter les distractions graphiques présentées à l'utilisateur, l'auteur avait ajouté une option pour empêcher le clignotement du curseur. Il l'a retirée car elle causait des problèmes sous deux OS propriétaires. Cette option m'est indispensable, j'applique donc un patch manuellement avant de compiler, à partir du commit où il avait été introduit. https://github.com/gottcode/focuswriter/commit/032ddf81da4e3(...)
    • [^] # Re: Clignotement du curseur

      Posté par . Évalué à 3.

      Je suis curieux.
      Pourrais-tu nous dire dans quel circonstances l'absence de clignotement t'es indispensable ? (machines, luminosité)

      Merci.
      • [^] # Re: Clignotement du curseur

        Posté par . Évalué à 4.

        Problèmes de concentration. Quand je suis plongé dans mes pensées au milieu d'un paragraphe, un truc qui clignote me gêne, même chose si je peux voir des feuilles d'arbres bouger sous le vent par la fenêtre ou si je peux me voir taper dans un miroir sur le mur (ça c'est le pire).

        Le désavantage de supprimer le clignotement du curseur c'est que si on ne sait plus où on en est dans le texte, il faut bouger le curseur en touchant les flèches du clavier pour se retrouver.
        • [^] # Re: Clignotement du curseur

          Posté par . Évalué à 3.

          Juste un énorme merci pour avoir mis l'accent sur ce logiciel. \o/ je vais enfin taper mes textes ailleurs que dans vi \o/

          remarques :
          Le lag entre la frappe et le son rend cette fonction rigolote très désagréable. Un autre truc désagréable est le clignotement de l'interface lorsque passe d'un menu à l'autre, mais cela ne le fait pas en mode fenêtré. Peut être ces problèmes viennent ils du paquet de la distro ? je ne sais pas, pas vérifié. En tout cas rien d'embêtant : rigolo mais mostly useless, sound of machine, et le plein écran, bof plus agréable (et plus joli) en mode fenêtré sur un grand écran.

          Utilisé en conjonction avec unrtf, c'est vraiment très bien. (permettant du coup un export direct pour le web, ou bien encore un import dans Scribus pour faire une pao, sur colonnes par exemples)

          Question interface j'ai trouvé ça...parfait.

          Merci, hop un logiciel libre de plus dans ma besace des outils réellement quotidiens.
          • [^] # Re: Clignotement du curseur

            Posté par . Évalué à 1.

            J'ai testé aussi hier soir sur ma Debian Squeeze avec le paquet de Ubuntu Karmic et je n'ai pas les problèmes de clignotement de l'interface en plein écran et de lag entre la frappe et le son (en même temps je suis en train d'apprendre le bépo donc je tape à la vitesse escargot :-) ! )..
          • [^] # Re: Clignotement du curseur

            Posté par . Évalué à 2.

            J'ai eu aussi quelques problèmes de clignotement dans d'autres circonstances (quand le curseur défile dans un texte et change de ligne). Ça a disparu après une mise à jour de Qt (pas complètement disparu mais assez changé de comportement pour me convaincre que le problème vient de Qt).

            Aussi quand je faisais une recherche dans le texte (ctrl-f), la fenêtre en plein écran passait en fond, et les autres fenêtres du bureau apparaissaient au dessus. Pas trop gênant (il suffit de lancer focuswriter dans un bureau vide) mais bizarre. Ça a aussi disparu après une mise à jour de Qt.
          • [^] # Re: Clignotement du curseur

            Posté par . Évalué à 4.

            super sympa!
            d'autres logiciels devraient s'inspirer de cet aspect épuré et tranquille

            pour moi il manquerait juste un indicateur de position dans le texte (autre qu'une barre de défilement classique)
            ça marche nickel sur mon eeepc 901

            sinon le nom m'a tout de suite fait pensé à cette image:
            http://oneparticularwave.files.wordpress.com/2006/09/focus.j(...)
            • [^] # Re: Clignotement du curseur

              Posté par . Évalué à 3.

              > il manquerait juste un indicateur de position dans le texte
              Oui ça ne serait pas difficile à ajouter, je vais en parler à l'auteur pour une prochaine version. (Mais il faudra quand même bouger la souris pour faire apparaitre cette information, comme le reste de la barre d'état.)
  • # Saibo

    Posté par . Évalué à 9.

    On dirait Firefox 4 :o

    Plus sérieusement ce serait sympa de pouvoir sauver les fichiers au format OpenDocument.
    • [^] # Re: Saibo

      Posté par . Évalué à 2.

      je me demande si le format rtf n'est pas nativement supporté par Qt, mais ce n'est peut-être qu'une supposition.

      J'utilise également FocusWriter dans le cadre du projet présenté 4 dépêches plus basses, et c'est très pratique à utiliser, car c'est vraiment prévu pour taper du texte en plein écran, avec une apparence sympathique.
      (par contre ça rajoute des données "BOM" dont je ne veux pas à mes fichiers UFT8, car sur certains OS propriétaires, si l'encodage UTF8 n'était pas explicitement indiqué, c'était mal lu par certains autres éditeurs de textes. Peut-être que ça a été corrigé depuis dans cette nouvelle version, je n'ai pas encore testé)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Saibo

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vrai que c'est joli. Et paisible, surtout.
      Je regrette de ne pas pouvoir mettre une belle image de fond à mon Vim, pour pouvoir coder dans un bel environnement de zénitude.
      • [^] # Re: Saibo

        Posté par . Évalué à 2.

        L'ému de terminal que tu utilises n'accepte pas une image de fond, ou au une fausse ou vrai transparence ? avec une fausse ou vraie transparence, un terminal en plein écran, un vi en colonnes, une belle photo de jardin japonnais sur le fond d'écran, (ici le wallpaper "eon") et roule la zénitude :-)

        Même dans une tty c'est souvent possible, une image de fond, ou un logo :-)
        • [^] # Re: Saibo

          Posté par . Évalué à 2.

          Woups, je voulais dire GVim.
          J'utilise GVim justement pour profiter des colorschemes 24 bits. Dommage qu'ils n'aillent pas au bout de l'idée de l'extension Graphique (le G de Gvim) en proposant la possibilité de mettre une image de fond.
          • [^] # Re: Saibo

            Posté par . Évalué à 1.

            En même temps une image de fond pour taper du texte, c'est rigolo mais c'est pas pratique... j'aime bien voir ce que j'écris. Je comprend que ca ne soit pas très haut sur leur liste de choses à ajouter ;-)

            D'ailleurs, je met VIM en plein écran et ca ressemble à FocusWriter finalement. Je pense que FocusWriter est un peu trop épuré. Il serait plus interessant d'avoir un openoffice.. pardon libreoffice super-light (l'application "word" de la suite évidement)
            Et donc de toujours pouvoir faire des tables, ajouter des images, sauver en ODF, avoir des feuilles de style.. bref des trucs qu'on peut pas faire en VIM (ou autre editeur text-only)
            • [^] # Re: Saibo

              Posté par . Évalué à 2.

              ce n'est pas dérangeant d'avoir une image (optionnelle, d'ailleurs), car on peut définir la transparence et n'avoir qu'un léger effet.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Saibo

              Posté par . Évalué à 1.

              > Il serait plus interessant d'avoir un openoffice.. pardon libreoffice super-light
              KWord/Calligra Words et AbiWord me semblent remplir ton besoin : ODF et plus légers, à choisir selon tes préférences de bureau (Calligra s'intègre naturellement avec KDE, AbiWord avec Gnome).
  • # Enfin un traitement de texte KISS...

    Posté par . Évalué à 2.

    Voilà qui mérite un essai ce soir (je suis au boulot actuellement). Par contre du fait du choix du format RTF, on limite les utilisations aux documents 100% textuels (pas d'images). Est-il prévu d'implémenter le support du format ODT?
    • [^] # Re: Enfin un traitement de texte KISS...

      Posté par . Évalué à 7.

      Comme suggéré dans un commentaire plus haut, la raison de RTF est que c'est supporté nativeent par Qt. C'est donc un avantage immédiat pour un nombre très faible de lignes de code. Le programme se destine avant tout à la production du texte et pas à la mise en page, personnellement j'utilise focuswriter avec latex, j'inclus donc les images avec la syntaxe latex. L'auteur est un programmeur professionnel et écrivain amateur qui cherchait initialement à remplir son propre besoin. S'il ressent le besoin d'images ou s'il reçoit plusieurs feature-request, il fera peut-être un effort...
    • [^] # Re: Enfin un traitement de texte KISS...

      Posté par . Évalué à 1.

      >un traitement de texte KISS

      normal, vu que c'est conçu par un utilisateur d'une distribution Linux très KISS :)

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Très bonne idée

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je trouve que c'est une excellente idée. Il est un problème (à mon sens) récurrent avec les interfaces d'aujourd'hui, les barres de menus s'accumulent et sont souvent remplis de boutons qu'on ne clique qu'une fois tous les 36 du mois. L'exemple le plus criant est la barre de titre, tant d'espace perdu pour afficher le nom du logiciel et 3 boutons !

    Le problème ce pose principalement quand je suis en cours et que je dois prendre des notes avec mon Netbook. Un bon tiers de mon écran est pris par l'interface des logiciels : gnome, cette fameuse barre de titre, et les menus de LibreOffice, c'est dommage.
    Focuswriter pourrai être une excellente alternative pour moi, mais malheureusement il manque deux fonctions absolument indispensable à mon utilisation : les tableaux et les styles. En fait, dommage que ce ne soit pas simplement une extension à LibreOffice.
    • [^] # Re: Très bonne idée

      Posté par . Évalué à 10.

      allez, je fais encore de la promotion pour txt2tags, ça permet d'entrer des tableaux et des styles dans un format ASCII :

      http://txt2tags.org/markup.html

      Cela serait super que sa syntaxe soit intégrée à FocusWriter, au lieu, ou en plus du RTF !

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je ne connaissais pas.
        N'est-il pas possible d'écrire le texte sous FocusWriter puis de l'interpréter ensuite avec Txt2tags ? Ça a l'air relativement intéressant.
        Remarque, il devrait être assez facile de modifier le logiciel dans cette direction, dommage que je ne soit pas programmeur.

        Merci.
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par . Évalué à 3.

          effectivement, il est très facile d'utiliser d'une part FocusWriter pour écrire, puis de générer le document final avec txt2tags (depuis un shell), comme on pourrait le faire avec n'importe quel autre éditeur de texte. La syntaxe de txt2tags étant relativement neutre, même sans coloration syntaxique, ça reste très utilisable. Mais si ça pouvait marquer les paragraphes et permettait d' accéder directement à celui qu'on veut, depuis un menu ou une sorte de navigateur, ça serait le top, mais peut-être après on perdrait le côté simple de ce logiciel.

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par . Évalué à 2.

        moi non plus, et me demande comment ai je pu passer à côté \o/
    • [^] # Re: Très bonne idée

      Posté par . Évalué à 2.

      Je n'ai pas encore testé LIbreOffice, mais pour OOo 3.2 tu peux mettre Affichage/Plein écran (control-maj-J, Échap. pour sortir), particulièrement pratique avec le mode Affichage/mise en page web (par opposition à la vue de la page telle qu'à l'impression). Tu peux appliquer les styles de titre avec control-1, control-2... et assigner des raccourcis clavier (Outils/Personnaliser→Clavier) à tes styles personnels.
      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par . Évalué à 1.

        Le gros problème de libre office (ou ooo) c'est que c'est très lourd... Un logiciel dans le style de focuswriter (qui est un peu le Ted 2.0) est beaucoup plus léger!
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par . Évalué à 1.

          oui enfin là tu es en train de te plaindre que sur une HP 48 il y a une trentaine de boutons inutiles...
    • [^] # Re: Très bonne idée

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est ce que j'adore avec la vision kde de l'interface : ne pas retirer de fonctions pour atteindre la simplicité. (oui il y a un petit troll là). Par exemple ma konsole se présente ainsi : http://pix.toile-libre.org/upload/original/1294717521.png cela ne l'empêche nullement de conserver des fonctionnalités très complètes, dont quelques une très utilisées localement :-)

      Pour la barre de titre, ainsi que l'ensemble visuel constituant l'interface d'interaction avec le gestionnaire de fenêtres, c'est là encore meilleur chez kde : plus de paramètres, plus fins, permettant aux utilisateurs le souhaitant (moi comme toi semble t il) d'avoir quelque chose de "fin". De plus, depuis quelques versions de kwin, c'est tout bloc inactif qui de l'application qui est pris en charge par kwin...tu cliques (ou doigtes) n'importe où sur l'appli pour la déplacer au besoin.

      Pour les tableaux et les styles :
      focuswrite->txt.rtf<-unrtf->txt.hml<-scribus->txt.pdf
      que je vais testé illico (en fait testé unrtf, du coup)

      je sais bien que LaTex saylebien, je n'ai simplement jamais trouvé l'utilité réelle chez moi pour moi /o\ (autrement que pour pouvoir dire aussi LaTex saylebien)
      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par . Évalué à 2.

        hum, encore une fois, j'aurais dû tourner mon clavier dix fois entre mes mains avant d'appuyer sur "entrer" :/ Scribus n'importe pas correctement l'html ( il ne reprend pas le style et l'indentation, les justifications, du moins)

        Vais donc conserver du 100% Scribus pour les "documents", et adopter focuswriter pour la petite publication web.
      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Comment vous faites pour encore utiliser directement des consoles flottantes alors qu'il existe yakuake et ses onglets ? /o\
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Yakuake, et équivalents, c'est bien pour taper trois commandes. Mais je n'accroche pas dès qu'il faut regarder ce qu'il affiche, pour faire d'autres choses dans d'autres fenêtres.

          Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par . Évalué à 6.

          Mieux encore tu prends urxvt et un gestionnaire de fenêtre en tiling. C'est ce qu'il y a de plus utilisable.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: Très bonne idée

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je t'ai pris au mot, j'étais sous KDE et je suis sous awesome depuis une petite semaine. J'adore ce truc.
            Par contre, je n'arrive toujours pas à me défaire de yakuake : pouvoir invoquer une console au dessus d'une fenêtre active m'est devenu indispensable. Avoir besoin de plusieurs terminaux qui se partagent l'espace m'est devenu rare mais peut-être est-ce du au fait que je suis développeur et que je passe plus de temps dans mon emacs qu'à taper du shell.
            C'est peut-être dû aussi au fait que le multi-onglets de yakuake me suffit et que j'utilise les raccourcis clavier pour augmenter sa hauteur lorsque j'ai à scruter le retour d'une commande un peu verbeuse.
            J'ai bien un ou deux terminal qui traînent dont un qui exécute "top" et alsamix mais bon, à part ça...
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par . Évalué à 0.

          Guake!
      • [^] # Re: Très bonne idée

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Mon terminal est encore plus simple (je ne joue pas à qui a la plus grosse), c'est un xfce4-terminal sans décortion de fenêtre ni menus, ni rien tu tout en fait ... un rectangle transparent.
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai une konsole comme ça, aussi ;-) (celle qui se lance en auto en début de session)
          "En fond d'écran" (visuellement c'est identique). N'ai pas poster ce screenshot là parceque ça me semblait "trop gros" :p Mais ouhai j'aime aussi :-)
        • [^] # Re: Très bonne idée

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Mwai, enfin utiliser un prog Gtk pour en faire un équivalent de xterm, je pense qu'il vaut mieux utilise urxvt & co à ce moment là ;)
    • [^] # Re: Très bonne idée

      Posté par . Évalué à 1.

      c'est vrai que les fonctionnalités ajoutées (quasiment) en vrac dans des myriades de barres d'outils c'est très lourd!

      une règle de base en ergonomie dit que le cerveau humain est à l'aise avec jusqu'à 7 éléments dans une collection et qu'après ça devient difficile, voir illisible
      alors OOo sur un netbook...

      quand j'étais petit j'utilisais Pegasus Mail parce qu'il était très bien à l'époque (et parce que je ne connaissais pas pine ;-)
      mais alors les menus! horribles!
  • # Commentaire

    Posté par . Évalué à -7.


    Il existe deux types de personnes: les personnes qui utilisent l'expression "je déteste les drames" tout le temps, et les gens normaux. Vous voyez, la différence entre ces gens, c'est qu'ils ont des définitions différentes du drame mot.

    Pour la personne normale, la définition du drame est toute personne, y compris eux-mêmes ou même un groupe de personnes, qui ont délibérément causé un problème ou une situation dégénérée. Ces personnes peuvent effectivement être considérés comme dramophobes. Ils détestent le théâtre, bien qu'ils n'ont jamais utiliser l'expression "je déteste les drames". Ils détestent les drames car ils les rendent mal à l'aise et ne cherche qu'à ruiner les relations qu'ils ont déjà et ne mène jamais à rien de positif.

    Pour le prêcheur de drames, ou ceux qui toujours utiliser la phrase "Je déteste les drames", le mot a une définition complètement différente. Ces gens considèrent le théâtre pour être tout ce qui perturbe leur parti, leurs plans. Ils regardent leur vie à partir d'un point de vue beaucoup plus auto-centrée et (d'après mon expérience) ont un énorme problème empathie avec les autres. Ce sont les filles que vous voyez toujours pleurer sur le téléphone pour leur petit ami parce qu'elles ont fait quelque chose de vraiment stupide. Ce sont les gars vous voyez toujours à discuter avec leurs petites amies en public parce qu'elle voulait acheter un film et il n'a pas (ou quelque chose du genre). Permettez-moi de définir ce que je considère comme les principales différences entre ces deux groupes à une situation.

    Disons que la fois un dramophobe et un prêcheur de drames étaient dans une situation où ils viennent d'apprendre que leur petite amie / petit ami avait mangé des Curly dans le lit même si leur petite amie / petit ami connaissaient leur importante d'autres détesté quand ils l'ont fait. Un dramophobe serait entrer dans cette situation et il penserai probablement "Ils savent que je déteste quand ils font ça, mais c'était peut-être un trou de mémoire. De toute façon, je ne veux pas entrer dans une discussion à ce sujet parce que c'est idiot, donc je vais vraiment simplement le leur rappeler gentiment ". D'autre part, le prêcheur va interagir avec cette situation d'une manière complètement différente.

    Parce qu'ils sont égoïstes et ne sont réellement préoccupés par eux-mêmes, leur premier instinct est de supposer que l'autre fait ça exprès, juste pour les emmerder. Ils ne peuvent pas voir que peut-être qu'ils avaient juste oublié parce que le prêcheur ne peux PAS comprendre. Tout ce qu'ils voient c'est EUX, quelqu'un bloque et il est instantané qu'ils se sentent le droit de piquer une crise et causer plus de DRAME. Donc, fondamentalement, le dramapreacher voit leurs autres importants comme ayant causé le drame, mais quand ils jettent leur ajustement sifflant et se mettent à crier, ils sont la vraie cause de tout le drame.

    Je suis désolé pour mes coups de gueule non-scientifique, mais j'ai vraiment une forte aversion pour ces "dramawhores" dans toutes les formes, tailles, couleurs, et l'âge, surtout parce que je les considèrent comme des hypocrites.


    Sympa en général,le bruit de la machine est bien vu.
    Par contre pas de correction autre qu'en anglais et chaque ' est remplacer par un ".
    • [^] # Re: Commentaire

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est très intéressant, mais c'est du google trad ? Il y a des fautes super chelous… !

      Si oui, tu as la VO ?

      (je ne cherche pas à créer un drame, c'est une vraie question :)
      • [^] # Re: Commentaire

        Posté par . Évalué à 1.

        • [^] # Re: Commentaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Et pourquoi citais-tu ce texte ? En plus un français ça perd son sens. « J'aime pas les drames » pour moi ça parle de cinéma. Ça me rappelle aussi les cours de latin où on m'expliquait la différence entre dramatique et tragique. Mais je n'associe « I hate drama » (et ses traductions) à aucune problématique pertinente en langue française.
          • [^] # Re: Commentaire

            Posté par . Évalué à 1.

            En fait je tentait de le comprendre,alors je l'ai traduit et retouché sur focuswriter,mais le sens m'échappe toujours.

            Je comfirme,le sens de" film dramatique/tragique" aurait été bien mieux adapté dans la traduction (à la place de "drames").

            Le pourquoi de l'avoir mit ici est que le texte original m'avait plu alors je voulais partager en même temps. (je me suis un peu cru sur reddit,désolé)
            • [^] # Re: Commentaire

              Posté par . Évalué à 3.

              >désolé
              bah, rien de dramatique, enfin zeu veux dire rien de tragique, et plutot actif.
              :)
    • [^] # Re: Commentaire

      Posté par . Évalué à 3.

      > pas de correction autre qu'en anglais e
      Il faut que tu installes les dictionnaires adaptés à ta langue, selon la méthode préférée de ta distribution linux. Le moteur utilisé par focuswriter est hunspell.

      > et chaque ' est remplacer par un ".
      Il remplace les apostrophes simples et doubles par un caractère au choix parmi 22 possibilités prédéfinies qui couvrent un grand nombre de langues.

      Il y a encore de la place pour d'autres corrections pour les futures versions ! Mais si tu veux mon avis ; je hais les fonctions d'autocorrection qui essaient de deviner, en général mal, ce que j'ai voulu écrire. En revanche, les guillemets automatiques, j'adore. En effet, l'apostrophe typographique n'est pas reconnue comme un keysym de X, je n'ai pas trouvé comment l'avoir au clavier (sous X, après peut-être que KDE le fait). C'est donc prioritaire que l'éditeur le fasse. Le reste on peut l'avoir au clavier (espace insécable), c'était donc moins urgent (la fonction date de la version 1.3, donc assez récent).
      • [^] # Re: Commentaire

        Posté par . Évalué à 3.

        L’apostrophe typographique est disponible en altgr-, sur la disposition bépo. Si c'est possible en bépo, c'est que X sait le reconnaître et donc tu peux modifier ta disposition favorite pour l'ajouter.

        À noter qu'il y a eu débat pour mettre ’ en accès direct sur le bépo, mais que finalement les partisans de l'apostrophe droite l'ont emporté.
        • [^] # Re: Commentaire

          Posté par . Évalué à 2.

          Bon heu en effet... Je l'avais même déjà sur mon clavier en altgr-shift après avoir longuement cherché. Du coup je vais peut-être le mettre en accès direct histoire de m'en souvenir un peu mieux.
    • [^] # Re: Commentaire

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai l'impression que c'est une traduction automatique très perfectionnée. Je me trompe ? :)
  • # video

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    J'ai trouvé une video sur youtube pour mieux comprendre le truc :

    http://www.youtube.com/watch?v=aLKm_04OBw4

    intéressant le concept.
  • # marave

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Signalons aussi le projet marave : http://code.google.com/p/marave/
    Basé sur PyQt, il ne semble malheureusement plus très actif...
  • # un clone de plus de writeroom ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

      Posté par . Évalué à 3.

      contrairement à writeroom, celui-ci est libre, a le même rendu quelle que soit la plateforme (Qt), possède un système de thèmes très pratique (un seul fichier contenant la configuration et l'image de fond, si nécessaire, et transportable sur une clé usb par exemple), et pas uniquement focalisé sur un fond sombre, les menus qui apparaissent en bougeant la souris sur les côtés de l'écran sont pratiques et intuitifs, bref, j'en ai testé pas mal, mais celui-ci m'a bien convenu.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        http://pyroom.org/ est libre par contre.
        • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          En effet, en temps que grand utilisateur de Pyroom, j'avoue ne pas voir trop l'intérêt de celui-ci.
          • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Les premières versions de Focuswriter ne faisaient rien de plus que pyroom, mais il supporte désormais beaucoup plus de fonctionnalités (voir la dépêche hein). Notamment, il utilise des menus, permet de mettre une image de fond (je mets la même que mon fond d'écran habituel), supporte le RTF (j'utilise pour justifier le texte, visuellement plus agréable à mes yeux). Plus les fonctionnalités de suivi de progression (objectifs, chronomètres), plus destinées aux professionnels qui en auraient peut-être pris l'habitude avec des logiciels proprio.
            • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              C'est en effet pas mal mais est-ce qu'il n'y a pas justement un peu trop de fonctionnalités ? Est-ce que ça ne perturbe pas plus qu'autre chose ?

              Faudra que j'essaie les suivis de progression, je n'ai jamais pensé à ça :-)
              • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Ça doit dépendre des gens. Personnellement je n'ouvre presque jamais les menus, alors je ne vois pas les fonctionnalités superflues (mais la présence des menus sont utiles pour apprendre les raccourcis clavier). Pour voir les compte de mots, il faut bouger la souris. C'est probablement un désavantage par rapport à pyroom si tu es habitué au raccourci clavier.
              • [^] # Re: un clone de plus de writeroom ?

                Posté par . Évalué à 2.

                > Faudra que j'essaie les suivis de progression,

                Si tu écris sérieusement tu peux aussi considérer kapow, du même auteur, qui te permet de suivre quotidiennement tes heures passées et le nombre de mots entrés. Je dirais que c'est utile pour les gens qui répartissent leurs couts entre différents projets, ou travaillent chez eux et facturent à l'heure.

                http://gottcode.org/kapow/
  • # comprend pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je ne comprends pas l'intérêt du projet. on a déjà emacs
    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par . Évalué à 2.

      Je sais pas, peut-être que l'auteur n'aime pas emacs.
      Peut-être qu'il veut du kde.
    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Anêfé.
      Il eût fallu écrire dans la dépêche « Focuswriter aborde l'écriture par l'absence de distractions visuelles et contorsio-dactyles » pour que tu ne crusses pas qu'emacs fît l'affaire.
      • [^] # Re: comprend pas

        Posté par . Évalué à 6.

        Non, non, c'est bon. Impossible de penser qu'emacs puisse faire l'affaire.
        Le titre mentionne bien que Focuswriter est un éditeur de texte.
        Il n'est nul part question d'un OS.
  • # Inspiration

    Posté par . Évalué à 1.

    J'imagine que cet outil est inspiré d'OmmWriter (démo vidéo en HTML5 : http://vimeo.com/14791691 ). J'aime beaucoup ce concept, bonne continuation pour la suite.
    • [^] # Re: Inspiration

      Posté par . Évalué à 2.

      on dirait que marave, logiciel libre dont le lien est donné plus haut, s'inspire plus directement d'ommwriter.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

  • # Un peu de mise en forme

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je ne trouve pas la doc et je lis

    Les fonctions accessibles au menu (et au clavier) pour la mise en forme RTF sont cependant limitées aux plus utiles pour le travail littéraire : alignement du texte, indentation, propriétés de police.

    Comment faire pour écrire en gras ou en italique. Un Ctrl-B (ou G) ne fonctionne pas. Le menu contextuel ne me donne rien ...
    • [^] # Re: Un peu de mise en forme

      Posté par . Évalué à 2.

      Par défaut le fichier est en texte brut (donc pas de gras disponible). Pour changer et avoir RTF par défaut, c'est dans Configuration/Préférences→onglet Général.

      Sinon, le menu apparait quand tu approches la souris du haut de l'écran. Tu vas ensuite dans Format, et tu vois que les options de formatage (gras, italique...) sont grisées. Une seule option est accessible : « transformer en texte enrichi ». Une fois que tu as sélectionné ça, ton texte change de format (son contenu est préservé) et tu peux utiliser le gras et le reste.

      C'est un peu trompeur mais c'est parce qu'initialement, c'est un éditeur de texte brut. Le formatage RTF c'est une option pour ceux qui préfèrent mais ce n'est pas coché par défaut.
      • [^] # Re: Un peu de mise en forme

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Merci ... je reviens la-dessus et je constate que j'était en 1.2 ^^

        Pour rappel (pour ceux qui nous lise sous Debian/Squeeze) vous pouvez faire

        • # vi /etc/apt/apt.conf et ajouter: APT::Default-Release "squeeze";
        • Ajouter wheezy à votre sources.list
        • # apt-get update
        • # apt-get -t wheezy install forcuswriter
  • # Intéressant !

    Posté par . Évalué à 2.

    Ma foi, c'est plutôt sympa ! J'ai toujours un mal fou à me concentrer quand je bosse sur la rédaction d'un document. Bon, on peut bien sûr tout simplement mettre OO.org ou autre éditeur en plein écran, mais Focuswriter va plus loin dans l'immersion.

    2 petites remarques :

    1) le scrolling vertical n'est pas très fluide, bizarre (quand on se déplace dans le texte) ?
    2) quand on fait réapparaître l'interface, cela fait clignoter l'écran (enfin c'est dû au circuitage de la composition pour les applis plein écran, qui est toujours activée dans kwin, comme l'option de compiz "unredirect fullscreen windows"). Pas moyen de l'éviter ? C'est un peu perturbant.

    Je vais essayer de m'en servir en tout cas :)
  • # Un mode Vim

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Moi j’adore ce type de programmes (et j’en ai besoin).
    Mais les modes vim et l’ergonomie qui en découle me manque trop.
    Et les polices monospace — j’en ai essayé une quantité — je n’aime pas pour écrire.

    Alors je patiente en attendant qu’un programme de ce type m’offre des mode vim (ou que vim permette d’utiliser des polices non-monospace).
    • [^] # Re: Un mode Vim

      Posté par . Évalué à 2.

      Emacs + Vimpulse ?

      Avec Emacs tu peux utiliser la police que tu veux, et Vimpulse est un mode qui augmente beaucoup les fonctionnalités de Viper. Notamment les « ci" » et « ca( » sans lesquel je ne peux pas vivre :)
      Et bien sûr tu peux cacher toutes les barres de menu, de défilement et autres distractions…
      • [^] # Re: Un mode Vim

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je ne suis pas un très gros consommateur de toutes les fonctionnalités vim. Mais j’ai tellement de réflexes d’édition et de déplacement que faire sans, c’est dur. On m’a déjà parlé de cette possibilité.
        Mais chaque fois que je lance emacs, j’ai envie de manger mon clavier (mon beau TypeMatrix que j’adule par ailleurs) au bout de deux secondes… il me faut le courage d’essayer et de survivre le temps que vimpulse/viper fonctionne avec mon bépo.
        • [^] # Re: Un mode Vim

          Posté par . Évalué à 2.

          J'utilisais peu de fonctionnalités de vim aussi, mais c'est vrai que si tu dois refaire ta configuration pour l'avoir en bépo c'est assez emmerdant,
          d'autant plus qu'il y aura peut être des problèmes avec les autres raccourcis d'emacs.

          D'ailleurs c'est pour ça que je reste en qwerty plutôt que de passer à bépo ou une autre disposition dvorak, j'ai vraiment pas envie de devoir m'emmerder
          avec tous les raccourcis pour toutes les applications alors qu'ils sont prévus pour qwerty (la plupart du temps).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.