Distribution frenchKISS est arrivé avec le printemps

Posté par . Édité par Florent Zara et j. Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
15
26
mar.
2012
Distribution

J'ai mis en ligne il y a quelques jours la nouvelle version de la distribution frenchKISS, logiquement nommée 12-03. Il s'agit d'un remix d'Ubuntu conçu pour satisfaire les usages fondamentaux d'un ordinateur à la maison, au bureau et à l'école.

Ce qui distingue frenchKISS des "Yet Another Ubuntu Remix" est sa prédisposition à faciliter le travail en réseau : tableau interactif Sankoré, supervision des postes iTalc, sessions de travail distantes X2Go. frenchKISS permet en outre d'activer en une commande un serveur LTSP, pour disposer quasi instantanément d'un réseau complet de postes de travail opérationnels, en clients légers. Si l'on souhaite faire de frenchKISS un serveur d'entreprise, une commande permet d'installer facilement Zentyal (qui cohabite très bien avec le serveur de clients légers).

La session frenchKISS
Enfin, en complément de la session GNOME classique (personnalisée pour plus de simplicité et moins de ressources consommées), frenchKISS propose son propre environnement de travail, conçu pour être économe en ressources et très robuste.

  • # Weboob on frenchKISS

    Posté par . Évalué à  9 .

    Il s'agit d'un remix d'Ubuntu conçu pour satisfaire les usages fondamentaux d'un ordinateur à la maison, au bureau et à l'école.

    Afin de satisfaire vos usages, peut-être devriez-vous considérer l'intégration de Weboob, en particulier les applications QHaveDate et QVideoob.

    Si l'on souhaite faire de frenchKISS un serveur d'entreprise, une commande permet d'installer facilement Zentyal (qui cohabite très bien avec le serveur de clients légers).

    J'imagine bien un DSI dire « Bon maintenant on va commander 10 serveurs frenchKISS pour scaler notre productivity dans le cloud. ».

    • [^] # Re: Weboob on frenchKISS

      Posté par . Évalué à  3 .

      Afin de satisfaire vos usages, peut-être devriez-vous considérer l'intégration de Weboob, en particulier les applications QHaveDate et QVideoob.

      QhaveDate pour la maison, je veux bien, mais à l'école je pense que ça pourrait poser un petit problème … Quant à QVideoob, je vais poser la question à l'institutrice de mes filles !

      J'imagine bien un DSI dire « Bon maintenant on va commander 10 serveurs frenchKISS pour scaler notre productivity dans le cloud. ».

      Ah ben j'aimerais vraiment voir ça ! Enfin, pour être honnête, il faut plutôt envisager les entreprises où il n'y aura jamais de DSI, et probablement jamais d'informaticien non plus, hoplà !

  • # Bravo !

    Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

    Bravo pour cette petite distribution toute simple et néanmoins très efficace.

    Juste par curiosité, quelle a été la raison pour choisir d'alléger une Ubuntu plutôt que d'assembler une Debian ? Cette option a-t-elle été contraignante vis a vis de certains choix de la distribution?

    • [^] # Re: Bravo !

      Posté par . Évalué à  4 .

      Bravo pour cette petite distribution toute simple et néanmoins très efficace.

      Merci ! Au passage, le KISS de frenchKISS signifie que, si efficacité il y a, c'est avant par la recherche de la simplicité.

      Juste par curiosité, quelle a été la raison pour choisir d'alléger une Ubuntu plutôt que d'assembler une Debian ?

      C'est à dire que je n'allège pas la distribution, au contraire : il s'agit d'une Ubuntu à laquelle sont ajoutées des applications de façon a avoir un système "clef en main".

      Le choix d'Ubuntu LTS est pragmatique ; c'est rassurant pour la plupart des utilisateurs, c'est bien documenté, en français (toujours du point de vue de l'utilisateur, et en particulier grâce à ubuntu-fr.org), ça ouvre quand même beaucoup de perspectives en termes de choix d'applications …

      Ce que je m'efforce d'alléger, ce sont les ressources consommées par les sessions utilisateurs.

      La session frenchKISS en particulier repose essentiellement sur le gestionnaire de fenêtres IceWM et le gestionnaire de fichiers Nautilus (qui consomme des ressources mais apporte une grande ergonomie). Conky, le dock Wbar et l'excellent Popdown de Manatlan pour afficher le menu des applications sont des "bonus à peu de frais".

      La session Gnome fournie avec Ubuntu est allégée des applications lancées au démarrage et dont le rôle concerne l'administration du système, ou le démarrage de services en général non utilisés. Par exemple, le gestionnaire de mises à jours n'a pas à démarrer à chaque session utilisateur dans une salle de classe ou sur un réseau d'entreprise.

      Cette option a-t-elle été contraignante vis a vis de certains choix de la distribution?

      LTSP est très bien intégré à Ubuntu, Zentyal est développé pour Ubuntu … donc globalement, bien plus de solutions que de contraintes pour les "gros morceaux" !

      Maintenant, je ne dis pas que j'aborde la 12.04, sur laquelle sera basé le prochain frenchKISS, sans quelques interrogations …

      • [^] # Re: Bravo !

        Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 28/03/12 à 06:59

        Utilisant les deux, je suis personnellement plus rassuré par Debian que par Ubuntu surtout en réseau qui est plus simple (Ah, ce NetworkManager… même s'il existe aussi chez Debian).

        Sinon, bonne idée que cette distribution.

  • # Comparaison avec Abuledu

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Il me semble qu'il y a beaucoup de points communs avec Abulédu : basé sur Ubuntu, LTSP, Sankore… Quelles sont les différences ?

    • [^] # Re: Comparaison avec Abuledu

      Posté par . Évalué à  2 .

      D'après ce que je sais d'Abuledu …

      Avec une très (très) grosse louche, sur le plan fonctionnel, les deux sont assez proches.

      Par contre, Abuledu est une distribution intégralement pensée pour l'éducation. Elle inclut un choix d'applications pédagogiques (dont un bon nombre sont développés depuis bien longtemps à l'initiative de ses utilisateurs, les Logiciels du Terrier), elle est une solution validée par le ministère de l'Education pour la protection de l'accès à Internet dans les écoles. elle fournit des profils d'utlisateurs adaptés aux enseignants, aux élèves …

      frenchKISS se veut une base adaptée à ce type d'usage, en fournissant les moyens techniques de réaliser la même chose, au prix d'un plus grand investissement en temps. C'est à la fois la conséquence de sa jeunesse, il est évidemment moins "fini", et un choix de développement : frenchKISS peut aussi trouver sa place en entreprise, dans une collectivité ou à la maison.

      Avec son image ISO, il est possible d'installer un simple poste de travail qui ne déroutera pas une seconde l'utilisateur habitué à Ubuntu, tant l'installation par défaut est semblable, avec juste "les trucs qui vont bien" en plus. Toujours avec cette même ISO, il est possible de booter une machine en live et de s'en servir pour transformer une salle d'ordinateurs entière en "réseau Linux" le temps d'une démo.

      Ensuite il y a évidemment l'offre de services à laquelle accède un utilisateur d'Abuledu par le biais de Ryxeo : professionnelle et complète. Ce qui n'est pas le cas avec frenchKISS.

  • # KISS

    Posté par . Évalué à  -3 .

    J'ai d'abord cru à un jeu de mot entre le french kiss et le principe KISS, mais après réflexion…

    • [^] # Re: KISS

      Posté par . Évalué à  3 .

      Mais oui : c'est french et c'est KISS (Keep It Small and Simple, voire Keep It Simple, Stupid dans certains cas) !

      Bon, en même temps si on regarde le cahier des charges complet on se dit : serveur de clients légers, passerelle Internet, contrôleur Active Directory, serveur VOIP et tout un tas d'autres choses … ça n'est manifestement pas si simple que ça.

      C'est la beauté du paradoxe : c'est une réponse "KISS" à une problématique complexe.

      Le système est modulaire et permet de fonctionner comme un simple poste de travail de base, sans rien de plus. Par le biais de la session frenchKISS on arrive a consommer peu de ressources. Et techniquement, elle fait vraiment tout ce qu'elle peut pour ne pas être compliquée, la session frenchKISS !

      Pour mettre en oeuvre tous les services réseaux, on a recours à deux solutions clef en main et parfaitement intégrées à Ubuntu. Dans le cas d'LTSP, ça "roule tout seul" et dans le cas de Zentyal, c'est un système géré par une interface web vraiment très abordable, en regard de la complexité des opérations qu'elle permet de réaliser.

      En tous les cas, c'est du point de vue de l'utilisateur que le KISS est le plus flagrant. Pour reprendre tes mots, et vraiment sans faire de mauvais esprit, je dirais que frenchKISS a été développé pour que les utilisateurs s'arrêtent au jeu de mots et n'aient pas besoin d'aller réfléchir plus loin !

      • [^] # Re: KISS

        Posté par . Évalué à  -5 .

        Sauf que "FrenchKiss" à destination d'utilisateurs francophones et qui veut marquer sa différence, son "origine", je trouve ça bof. C'est quoi l'excuse cette fois?
        Arrêtez d'imiter ces marketeux cocaïnomanes!

        • [^] # Re: KISS

          Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

          Oué c'est vrai ça, il faudrait l'appeler yaoubdfe : Yet An Other Ubuntu Based Distribution For Education.
          Au moins ça ne passerait pas pour un nom provenant de marketeux cocaïnomanes, juste pour un énième nom provenant de nerds sous amphétamine.

          • [^] # Re: KISS

            Posté par . Évalué à  1 .

            J'avais pensé à YAOURT, Yet AnOther Ubuntu Remix for Techies, mais d'une part le nom est déjà honteusement utilisé par les gars d'Archlinux, d'autre part il semble que ça suscite moins de curiosité. Et puis on se sent forcé de filer la métaphore à la sortie de la version 2.0 en la nommant "Bifidus" et là, c'est la porte ouverte à la dérive. :-)

          • [^] # Re: KISS

            Posté par . Évalué à  -3 .

            @CRev: Excepté que j'en ai autant pour les francophones qui se la pète en parlant "straight©" que les "nerds" qui appellent leurs logiciels Trylbyl, Ibiiz Tera, Weboob, etc…

            Quant aux contractions, à partir du moment où ça ne tombe pas dans l'excès comme "yaoubdfe" ou autres suites de consonnes, je trouve ça acceptable.

            Alors, certes, il s'agit de leur(s) création(s), libertés toussa… mais dans le cas de "FrenchKiss", ça mériterait un peu plus de cohérences.

        • [^] # Re: KISS

          Posté par . Évalué à  1 .

          Et bien frenchKISS, c'est sexy. Et quand à mon âge on se fait appeler Lapinou, on a besoin d'un truc en plus pour faire sexy !

          Quand j'aborde quelqu'un en lui disant "je vais te montrer mon remix d'Ubuntu, il est super" la personne se retourne et part en courant, ou au mieux me rit au nez (bon, pour ça il y a peut-être d'autres raisons qui pourraient expliquer).

          Quand j'annonce "viens voir frenchKISS, c'est groovy" les gens sont en général curieux. Je leur explique que "french" est probablement le seul mot anglais auquel ils seront confrontés en l'utilisant, je leur explique le KISS et ils sont séduits.

          Et puis d'expérience (c'est vraiment du vécu) : plutôt que de répondre au barbu en t-shirt debian sur les options de compilation du noyau, je préfère largement répondre à la charmante jeune femme qui me demande en plaisantant à qui il faut s'adresser pour l'avoir, son frenchKISS ! Note que je n'ai absolument rien contre les barbus en t-shirt debian !

          • [^] # Re: KISS

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Et si c'est le barbu qui te demande son frenchKISS, tu dis quoi ?

            • [^] # Re: KISS

              Posté par . Évalué à  1 .

              Ben, si il a une clef USB … Bon, en dernier recours je tente de lancer un troll velu sur debian versus slackware, puisque c'est une question de vie ou de mort !

  • # Zentyal ? Du neuf avec du vieux.

    Posté par . Évalué à  0 .

    Pas grand chose à dire sur FrenchKiss, mais Zenthyal me rappelle de vieux et bons souvenirs, même au niveau du logo

    Comment faire du neuf avec du vieux ? Un petit coup d'AJAX…

    • [^] # Re: Zentyal ? Du neuf avec du vieux.

      Posté par . Évalué à  2 .

      Le fait est que le concept du serveur tout-en-un avec administration via interface web n'est pas nouveau. Pas beaucoup plus que celui d'ordinateur personnel avec interface graphique, par exemple ! Il y a un peu de monde sur le créneau (ClearOS, SME-Server …), chacun avec sa façon de faire, et pas tous avec la même dynamique.

      Je ne crois pas qu'il y ait quoi que ce soit de vieux dans Zentyal en particulier. Au contraire les mises à jours et évolutions fonctionnelles sont régulières et l'application est vraiment moderne.

  • # Au printemps, les distributions se ramassent à la pelle ...

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    En espérant que celle-ci ne se prenne pas un gadin !

  • # Environnement

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Enfin, en complément de la session GNOME classique (personnalisée pour plus de simplicité et moins de ressources consommées), frenchKISS propose son propre environnement de travail, conçu pour être économe en ressources et très robuste.

    Cette distro a vraiment l'air bien, mais je ne comprend pas la phrase ci-dessus, s'agit-il d'un environnement de travail en surcouche à Gnome ou d'un environnement alternatif (genre openbox par ex)

    • [^] # Re: Environnement

      Posté par . Évalué à  1 .

      C'est un choix supplémentaire au niveau du gestionnaire de connexion : Gnome ou frenchKISS. Techniquement, c'est IceWM + Nautilus + Conky + Wbar + Popdown. C'est ce qu'on voit dans la copie d'écran que j'ai mise avec la dépêche.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.