Gestion de la vie privée sur Android : CyanogenMod vs Kapuer

Posté par . Édité par palm123, Benoît Sibaud, Ontologia et Nils Ratusznik. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
34
5
mai
2015
Android

Gestion de la vie privée sur Android : Comment se protéger ?

Les applications que nous installons sur nos smartphones demandent de plus en plus à avoir accès à nos informations privée. De base, il n'est pas possible de gérer les permissions que demandent les applications. Soit on accepte tout ce qu'elles demandent et on peut les installer, soit ça ne nous plait pas et il faut se passer de l'application.

Peu d'outils nous permettent de gérer les permissions des applications. Aujourd'hui nous allons en comparer 2 : Le Privacy Guard Manager embarqué sur la distribution CyanogenMod et Kapuer, une application (NdM: non-libre) basée sur le framework Xposed.

Sommaire

Présentation de Privacy Guard Manager

Privacy Guard
http://www.cyanogenmod.org/
Privacy Guard Manager permet de passer outre le système d’origine d’Android et de gérer, une fois l’application installée, sa liste de permissions. Ainsi un utilisateur peut installer une application même si celle-ci contient une ou plusieurs permissions qu’il ne souhaite pas lui accorder, après l’installation, en utilisant Privacy Guard Manager, il pourra avoir accès à la liste des applications et pour chacune d’entre elle la liste des permissions.

Privacy Guard Manager

Si Privacy Guard Manager est très simple à utiliser, il demande aussi beaucoup de temps pour mettre en place et maintenir sa vie privée. Selon le recensement effectué par Google en 2013 (http ://think.withgoogle.com/mobileplanet/fr/), les Français ont en moyenne 32 applications installées sur leur smartphone et seulement 3 payantes. En analysant les permissions des 50 applications gratuites les plus téléchargées, on voit que chaque application demande en moyenne 11,4 permissions dont 5,72 ont un impact fort sur la vie privée. Un utilisateur doit donc gérer en moyenne 364 permissions dont 183 ont un impact direct sur sa vie privée. Avec Privacy Guard, l’utilisateur gère une par une les permissions. Donc beaucoup de temps et de réflexion en perspective.

Un autre inconvénient apparaît en utilisant Privacy Guard : gérer les permissions hors de l’utilisation de l’application oblige l’utilisateur à se mettre dans le bon contexte pour savoir ce qu’il veut accorder ou refuser. Cet effort cognitif n’est pas facile et peut amener à des erreurs sur la gestion des permissions. Par exemple une personne ne veut pas qu’une application accède à sa localisation et supprime toutes les permissions correspondantes. Or de temps en temps, elle utilise une application GPS pour trouver des itinéraires. En ayant supprimé la permission liée à la localisation, l’application GPS ne fonctionnera pas correctement et la personne ne fera peut être pas le rapprochement entre la permission supprimée et le non-fonctionnement de l’application. Si la gestion de cette permission était intervenue pendant l’utilisation de l’application, la personne aurait compris que dans ce cas là, il fallait laisser l’accès à sa localisation et n’aurait pas eu de problèmes.

Présentation de Kapuer

Kapuer
http://kapuer.org/
Kapuer est une application pour Android permettant tout comme Privacy Guard de gérer les permissions des applications. Mais Kapuer se distingue de Privacy Guard sur de nombreux points. Premièrement, Kapuer n'est pas un simple outil de gestion de permission. Il embarque un système de recommandations qui va apprendre vos préférences en terme de vie privée pour vous aider à vous protéger. Concrètement, à chaque fois qu'une application va vouloir accéder à une de vos données, privée, Kapuer va intercepter cette requête et va vous en informer. Vous avez alors le choix d'accepter ou de refuser que cette application ait accès à vos informations personnelles. Votre décision permet à Kapuer d'apprendre vos préférences, ce qui lui permettra plus tard, lorsqu'il aura suffisamment de connaissances sur ces préférences, de vous proposer des règles pour mieux protéger vos données personnelles.

Kapuer

En utilisant Kapuer, les décisions se prennent pendant l'utilisation de l'application, elles sont donc facilitées. Et grâce à l'apprentissage des préférences et à la proposition de règles complexes, vous n'avez pas à gérer une par une toutes les permissions. Si vous n'avez pas envie de partager votre calendrier par exemple, vous allez refuser la permission sur quelques applications et Kapuer va vous proposer une règle pour refuser automatiquement que toutes les applications puissent accéder à votre calendrier.
Bien sur Kapuer intègre un gestionnaire de permission pour pouvoir modifier ou supprimer une règle que vous avez acceptée. Par contre Kapuer étant encore en version bêta, il peut y avoir encore quelques bugs.

La comparaison

Privacy Guard est intégré à CyanogenMod, il est facile d'utilisation mais demande du temps et de la réflexion. De plus si vous installez une nouvelle application, il faudra penser à aller gérer ses permissions avant de l'utiliser.
Kapuer est une application qu'il faut installer mais qui demande d'abord l'installation du framework Xposed et demande un accès root. Mais il est encore plus simple d'utilisation que Privacy Guard, s'utilise pendant l'utilisation des applications pour faciliter les décisions et les nouvelles applications sont gérées dès leur installation. En plus son côté intelligent permet de réduire le nombre de règles nécessaires pour gérer toutes les permissions.

Pour comparer un peu plus les 2 outils, un petit test était nécessaire. Combien de "clics" sont nécessaires pour gérer les permissions de 50 applications. Les 50 applications utilisées sont les 50 applications gratuites les plus téléchargées sur Google Play Store. Il y a un total de 183 permissions liées à la vie privée à gérer. J'ai choisi de créer 10 règles pour savoir si j'allais accepter ou refuser une permission. Ces règles sont du style "Règle n°1 : J’autorise les applications de la catégorie Jeux à avoir un accès à Internet". Ainsi je sais comment configurer Privacy Guard et comment répondre aux interactions de Kapuer.

Bilan :

Bilan

Les règles qui ont été utilisées sont :

  • Règle n°1 : J’autorise les applications de la catégorie Jeux à avoir un accès à Internet.
  • Règle n°2 : J’autorise les applications de la catégorie Social à avoir accès au réseau et aux données systèmes.
  • Règle n°3 : J’autorise les applications de la catégorie Communication à avoir accès au réseau et aux services.
  • Règle n°4 : J’autorise les applications de la catégorie Gadget à avoir accès à Internet.
  • Règle n°5 : J’autorise les applications de la catégorie Musique&Audio à avoir accès au réseau et à l’audio.
  • Règle n°6 : J’autorise les applications de la catégorie Outils à avoir accès à tout ce qu’elles demandent.
  • Règle n°7 : J’autorise les applications de la catégorie Voyages&Infos à avoir accès au réseau et au GPS.
  • Règle n°8 : J’autorise les applications de la catégorie Divertissement à avoir accès à Internet.

On peut voir que pour chaque règle, Kapuer a besoin de moins d'interactions que Privacy Guard. Si sur certaines règles, la différence est moindre, sur la règle n°1 (qui porte sur les jeux avec 28 applications sur les 50), la différence est énorme. Ce résultat est possible avec Kapuer grâce à une règle qui a permis de gérer directement tous les jeux et donc de ne pas avoir à les gérer chacun, un à un.
Kapuer permet donc bien de contrôler la vie privée efficacement !

  • # Kapuer et Xposed : limité à Android 4

    Posté par . Évalué à 7.

    Le problème principal d'Xposed en ce moment, c'est qu'il n'a pas été porté pour Android 5, ce qui est très contradictoire avec la cible même du framework : des utilisateurs avancés qui sont parmi les premiers à mettre à jour leur smartphone (via une ROM).

  • # Fausses permissions

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 05/05/15 à 16:50.

    Avertissement : je parle de choses que j'ai seulement entendues ou lues en espérant que cela pourra être utile à d'autres, n'étant personnellement pas du tout concerné par ces sujets.

    Il me semble qu'il y a des logiciels pour téléphone portable qui demandent des permissions illégitimes, par exemple l'accès au répertoire téléphonique de l'utilisateur, et qui, si on les bloque a posteriori avec un outil comme Privacy Guard Manager, refusent de fonctionner pour forcer l'utilisateur à rétablir cet accès.

    Et donc, il me semble que, pour répondre à ce problème, il existe au moins un logiciel qui permet non seulement de modifier les permissions des autres logiciels, mais également de les lancer en simulant de permissions, et en fournissant en réalité des données bidon. Si quelqu'un se souvient de quoi il s'agit, ça devrait pouvoir être utile aux utilisateurs de logiciels indélicats sur téléphone portable.

    • [^] # Re: Fausses permissions

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je pense que tu parles de XPrivacy (Je crois me souvenir que Korben avais fait un article dessus)

      EFBBBFE297AFE2978EE297AF0D0AE297AFE297AFE2978E0D0AE2978EE2978EE2978E

    • [^] # Re: Fausses permissions

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Privacy Guard fournit des données bidons (sauf peut-être au tout début mais je crois qu'il portait alors un autre nom).

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Dommage...

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Dommage que ce ne soit toujours pas du niveau de LBE Security Master coté interface / facilité d'utilisation…

    Ce qu'a LBE que n'a toujours pas les autres:

    • une interface claire
    • une notification quand des applis ont été installées / mises à jour mais pas encore configurées (et cliquer sur la notification emmène l'utilisateur vers la liste des applis encore non-configurées, puis vers la config de l'appli)

    Voir ces 2~3 screens:
    http://albirew.fr/bordel/lbesm1.png
    http://albirew.fr/bordel/lbesm2.png
    http://albirew.fr/bordel/lbesm3.png

    Je dit pas que LBE est excellent, (loin de là vu la tournure qu'il prends avec antivirus intégré, nettoyeur et autres cochonneries qui en font une usine à gaz et dont il faut prendre assez de temps pour fouiller assez loin pour en désactiver le maxuimum) mais je le préfère encore 100x a ce qui existe.

    EFBBBFE297AFE2978EE297AF0D0AE297AFE297AFE2978E0D0AE2978EE2978EE2978E

  • # Comparaison biaisée

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Chez moi (OnePlus One sous Cyanogen 11 puis 12) certaines permissions sont par défaut acceptés dans Privacy Guard Manager mais certaines sont en mode « toujours demander » et j'ai une pop-up qui me propose d'accepter / refuser une permission lorsque l'appli tente de l'utiliser, avec une case à cocher pour se souvenir de mon choix.

    Alors c'est loin d'être parfait (par exemple je ne comprends pas comment est déterminé l'état initial : liste blanche gentiment et paternellement établie par l'équipe Cyanogen ?) mais dire qu'avec PGM il faut obligatoirement configurer ses permissions à froid hors de l'appli, c'est tout simplement factuellement faux.

  • # Module Xposed

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En parlant d'Xposed, il y a un autre module dans le même genre, Xprivacy.

    Ici, l'approche est différente : au lieu de supprimer les permissions de l'application, XPosed va lui fournir de fausses données, voire des données vides. Ainsi, on a plus à se soucier de savoir si la suppression d'une permission va casser le comportement de l'application, puisqu'elle est conservée, et la vie privée reste protégée.

  • # Boff pas si évident que ça

    Posté par . Évalué à 5.

    Hello,

    J'utilise Privacy Guard depuis un moment déjà, et ça ne prend pas énormément de temps comme tu l'explique, il faut seulement coché la case "Activer par deffaut la protection des données pour les applications nouvellement installées" est le tour est jouer.
    Après tu autorise une action si une application on a besoin, et là tu as besoin d'un seul clic, et donc plus rapide que Kapuer ;)

    Donc, Kapuer est intéressant, mais je n'en vois pas l'utilité.

    En plus il est noté null part que c'est un application Libre ? l'est-elle ?
    Même en version beta tu peux l'a proposé dans le store des app's libre F-Droid.

    Zenzla

  • # Peut-on se protéger de Google en utilisant Android??

    Posté par . Évalué à 6.

    Je ne sais pas si cette approche sera efficace à moyen terme.

    J'ai testé quelques heures un nexus sous Android 5.0 et j'ai été surpris de vois que Google proposait une fonctionnalité pour faire le lien entre les numéro de téléphones (reçus ou appelés) et leur base de données. Pour l'utilisateur, c'est un bon moyen de savoir que le numéro qui t'appelle est ton garagiste qui a fini de réparer ta voiture. Comme ton garagiste a rédiger une fiche pour bien être indexé chez Google, c'est top.
    Pour l'usager, il y a plus le numéro, seulement le nom et c'est vrai que c'est plus clair.

    L'aspect pernicieux c'est que Google collecte "pour te rendre service" tous tes appels.

    Là où je veux en venir c'est que devant l'obligation d'utiliser les services de Google dans Android (pour avoir le store par exemple), il est difficile de bloquer les applications de Google.
    Donc ce genre d'application n'agira que sur les petits et pas sur le gros Google.

    • [^] # Re: Peut-on se protéger de Google en utilisant Android??

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Les applications Google ne font parti d'Android. De plus, Android fonctionnent très bien sans les applications et les services Google.
      Il existe d'autres stores d'applications que celui de Google. Il y a par exemple F-Droid qui ne propose que des logiciels libres.
      Pour plus d'informations : http://spanti-nicola.legtux.org/fr/documents/tutorials/computing/os/android/without-google-as-a-user.html

    • [^] # Re: Peut-on se protéger de Google en utilisant Android??

      Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 06/05/15 à 07:56.

      Peut-on se protéger de Google en utilisant Android??

      C'est un peu se demander si on peut se protéger de Red Hat en utilisant Linux (la réponse est oui, tu utilises Debian, tu auras toujours Linux).

      tu parles dans le sujet de l'OS, pour ensuite parler de la surcouche applicative.

      devant l'obligation d'utiliser les services de Google dans Android (pour avoir le store par exemple)

      Le Store n'est pas obligatoire pour pouvoir utiliser Android.
      La, c'est comme dire que seul le repo payant de Red Hat existe pour Linux.

      il est difficile de bloquer les applications de Google.

      Ha?
      comment font alors les près de 290 millions de smartphones tournant sous un « fork », un système d’exploitation mobile dérivé d’Android, qui ont trouvé preneur en 2014?

      Bref, déjà il faut être clair sur ce dont on parle, parce que la ça mélange tout (un OS, un contrat en plus si tu veux le Google store).

      L'aspect pernicieux c'est que Google collecte "pour te rendre service" tous tes appels.

      Si tu proposes le même service pour le même prix (ou plus cher si on pense que l'anti-Google est vendable, beaucoup pour ne pas aimer Google mais peu pour dépenser 1€ pour ça), les utilisateurs seront plus à même de changer. Le problème est le manque d'offre de ceux qui se plaignent du tout Google. Il n'y a plus qu'à ;-).
      (par exemple, OpenStreetMap commence à être plus ou moins utilisable pour remplacer Google Map)

      • [^] # Re: Peut-on se protéger de Google tout en continuant d'utiliser Android??

        Posté par . Évalué à 6.

        Désolé, mes propos manquait de clarté.

        On constate que de plus en plus de fonctionnalités qui étaient proposé par Android, sont maintenant dévolu au Google service ou en passe de l'être avec une dépendance forte aux API des services de Google
        Et quand on regarde les droits demandé par ses services, ils sont très large.

        Et puis vient le problème de la situation ultra-dominante du Store de Google sur Android.
        Il est par exemple quasi impossible de trouver une application proposée par administration française en dehors de ce store.
        Sur mon linux, j'ai pas besoin d'avoir un compte d'inscription pour installer un logiciel, sous Android c'est assez difficile de faire sans.

        Je te rassure, je dépense pour échapper à Google (je sais je suis une minorité).

        • [^] # Re: Peut-on se protéger de Google tout en continuant d'utiliser Android??

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          d'où l'intérêt de soutenir F-Droid, qui essaye de rassembler les applis libres indépendantes des API google services.

          • [^] # Re: Peut-on se protéger de Google tout en continuant d'utiliser Android??

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            F-Droid est le genre de dépot intégriste qui balance des "Cette application promeut des extensions privatrices" et des "Cette application épie et rapporte votre activité" au moindre petit truc anonyme pas méchant (la, c'est affiché ça pour Firefox, trop fort), donc non il ne faut pas soutenir F-Droid qui exclut plutôt que d'inclure.
            Pour le moment, pas d'offre alternative qui soit correcte (qui a des chances d'être utilisé par du monde, qui ne balance pas n'importe quel texte dès qu'on ne rentre pas dans ce qu'ils veulent etc…)

  • # C'est libre Kapuer ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Kapuer, c'est libre ou une application étrange qui prétend vouloir protéger de l'obscurité par l'obscurité ?

    "Les 50 applications utilisées sont les 50 applications gratuites les plus téléchargées sur Android Store"
    Il y a bien longtemps il y a eu l'Android Market (devenu Google Play Store), mais jamais d'"Android Store". De plus, avec cette expression, on pourrait penser qu'il n'existe qu'un moyen d'obtenir des applications sur Android, ce qui est heureusement faux.

  • # c'est mort.

    Posté par . Évalué à -2.

    Oubliez toute vie privée avec Android peu importe la ROM tru3 r3b3l qui promet tel truc.

    Xposed c'(est|était) hype mais très vite le boxon.
    Android? On est jamais sûr qu'une app est tuée ou que telle app ayant été désactivée au démarrage ou arrière plan le soit vraiment.

    Mon smartphone est bientôt H.S. et ça sera le dernier du genre.

  • # Par defaut dans MIUI

    Posté par . Évalué à 3.

    La surcouche MIUI du constructeur Xiaomi (le "Apple" chinois) integre nativement un mecanisme similaire a Privacy Guard (en mode "Activer par defaut la protection des donnees pour les applications nouvellement installees") : lorsqu'une application accede pour la premiere fois a une permission, une popup demande si on souhaite l'autoriser ou non ("toujours", "ok pour cette fois", "jamais"). C'est desactive par defaut pour ne pas affoler Mme Michu, mais une fois active c'est plutot intuitif.
    Par contre il me semble que ca ne fournit pas de donnees bidons/vides a la maniere de XPrivacy (a verifier, car mes applis fonctionnent sans probleme alors que j'ai desactive pas mal de permissions).
    Ah, et c'est chinois. Donc au final, pour ce qui est de la protection de la vie privee, mieux vaut quand meme se mefier

    PS : desole pour les accents, mais c'est difficile de trouver un clavier azerty en Chine !

    • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

      Posté par . Évalué à 2.

      Ah, et c'est chinois. Donc au final, pour ce qui est de la protection de la vie privee, mieux vaut quand meme se mefier…

      Ils n'ont pas le monopole d'une concéption de la vie privée au sens "privation de la vie intime" :).
      Entre les SSII qui bossent sur des projets EU avec des consultants offshore en Inde, la NSA et ses backdoors, la France avec son récent projet de loi, faut vous calmer sur les stéréotypes.

      Comme pour les LIDAR sur l'autoroute ou dans les tunnels, c'est avant tout pour votre sécurité! :)

      • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

        Posté par . Évalué à 3.

        Bien evidemment, il faut balayer devant sa porte avant de critiquer. Mais avant de parler de stereotypes, je t'invite a faire un sejour en Chine pour realiser a quel point le controle d'internet est edifiant : Great Firewall (Google, Facebook, twitter, Youtube et pratiquement tous les sites d'info inaccessibles), reseaux sociaux controles/censures par le gouvernement (avec une efficacite redoutable), lutte contre les VPN et les proxies, etc.

        Meme si Xiaomi n'est pas une entreprise d'etat, s'agissant d'un outil destine a proteger la vie privee, j'invite simplement a la mefiance. Car, comme tu le soulignes, meme la NSA le fait. Alors la Chine, je te laisse imaginer !

    • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tu peux toujours changer la disposition en azerty, US international voir bépo. ;)

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

      • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 08/05/15 à 07:54.

        Merci pour le conseil. Par contre ça fait tellement longtemps que je n'ai pas eu de clavier AZERTY entre les mains qu'il m'a fallu plus de 5 minutes pour écrire ce commentaire…

        Note : j'essaie désespérément de faire un smiley depuis 2 minutes mais je ne retrouve plus le point-virgule !

        • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Tu peux sans doute afficher une carte de ta disposition via ton OS ou que tu en trouves une sur internet. :)

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

          • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

            Posté par . Évalué à 1.

            Effectivement il y a un "keyboard layout chart" dans Ubuntu. Pas super pratique mais ça fera l'affaire. Et je n'ai aucune excuse vu que linuxfr met à ma disposition des caractères spéciaux à copier-coller ;)
            Ca me rappelle mon grand-père qui avait changé la disposition de son clavier AZERTY en QWERTY sans le faire exprès. Du coup il avait collé des petites étiquettes sur chaque touche après avoir retrouvé à quoi elles correspondaient. A l'usage, c'était peut-être encore plus pratique que le "keyboard layout chart" !

            • [^] # Re: Par defaut dans MIUI

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Le plus pratique, ça reste encore d’apprendre à taper en aveugle (ça marche avec tous les claviers!).

              Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Justement ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je suis à la recherche d'une ROM libre qui me permettrait de mieux contrôler les applications et ce qu'envoie Android.
    J'ai un nexus 5 et donc je pense assez bidouillable.
    J'avais identifié omnirom, paranoid ou cyanogenmod.
    Il semble que seul cyanogenmod propose quelquechose qui envoient des données bidons et donc garantit que cela fonctionne bien.
    Des retours ?
    Merci.

    • [^] # Re: Justement ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Sur n'importe quelle ROM, tu peux installer le framework Xposed et XPrivacy (si tu as le root).

      C'est dommage, qu'il n'ait pas été pris en considération pour cet article, je le trouve d'une ergonomie douteuse dans un premier temps mais finalement en partie facile d'utilisation (pour l'autre partie, il a l'air à peu près du même niveau de complexité que les autres systèmes de même type)

      • [^] # Re: Justement ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Effectivement, il manque juste le support de lollipop.

  • # FirefoxOS

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Gestion de la vie privée sur Android : Comment se protéger ?

    Utiliser Firefox OS ?

    • [^] # Re: FirefoxOS

      Posté par . Évalué à 2.

      Ben, pour le coup, j'attends de voir.
      Aux dernières nouvelles, on pourra installer des applications uniquement en passant par leur store …

      • [^] # Re: FirefoxOS

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Non, tu peux installer des applis "self-published" sans passer par le Marketplace, avec une limitation : seulement des applis qui ne font pas appel aux fonctions "privilégiées" (accès au matériel, sms, etc…)

        https://developer.mozilla.org/en-US/Apps/Build/Building_apps_for_Firefox_OS#App_packaging.2C_installation_and_distribution

        • [^] # Re: FirefoxOS

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          aux fonctions "privilégiées" (accès au matériel, sms, etc…)

          donc, on a le droit d'installer qu'une "app web", l'équivalent des droit d'un site web sur iPhone mais en local.
          quelle liberté!

          Faut arrêter de faire croire qu'on peut installer des applis "self-published" sans passer par le Marketplace de FFOS, c'est de la théorie, en pratique dès que tu veux faire un truc "normal" (accéder au matériel, SMS, est si anormal???) bam passe par le store.

          • [^] # Re: FirefoxOS

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 07/05/15 à 13:37.

            Une petite précision tout de même:
            Avec adb, tu as accès au système sur lequel tu fais tout ce que tu veux.
            Y compris installer un programme codé en C++ qui accède au matériel.
            Par contre, si tu veux rajouter des "apps" sur l'"interface utilisateur", là, il y a des restrictions.
            Il ne doit pas être compliqué de faire par exemple un logiciel qui se lance au démarrage et qui interagit avec une "app" (par exemple via paramikojs), même si l'app elle-même ne fait aucun appel aux fonctions privilégiées (et peut donc être installée sans passer par le store).

        • [^] # Re: FirefoxOS

          Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 07/05/15 à 13:05.

          Suis-je le seul à trouver ça à la totale opposée de ce que Mozilla disait vouloir promouvoir ? Ca parle de liberté, mais finalement sous Firefox bientôt faudra obligatoirement passer par leur store (sinon recompiler l'application : génial pour un développeur qui aimerais partager son application sans passer par Mozilla), et FirefoxOS si tu passe pas par chez eux, t'es bridé pour le développement d'application.
          Pauvre monde du libre :(

          source : http://www.numerama.com/magazine/32192-mozilla-interdira-les-extensions-non-signees-dans-firefox.html

          Je comprend les raisons de Mozilla et elles sont légitimes selon moi, mais ils ne devraient pas empecher les gens de se prendre en main et de dire "Je sais ce que je fais, merci de me laissez faire" à la about:config.

          Zenitram a dit :

          donc, on a le droit d'installer qu'une "app web", l'équivalent des droit d'un site web sur iPhone mais en local.
          quelle liberté!

          C'est vrai que dit comme ça, ça fait peur, d'autant que c'est ça semble bel et bien être la direction prise par Mozilla.

          Mais après je pense qu'on s'en sortira pour continuer à bidouiller. Faudra bidouiller un logiciel libre pour faire librement ce qu'on veut … :/

          GPG fingerprint : 7C5E 1E77 299C 38ED B375 A35A 3AEB C4EE FF16 8EA3

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.