GNOME offre un service ownCloud à ses développeurs

Posté par . Édité par Florent Zara, Xavier Teyssier et Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
25
19
avr.
2013
Gnome

Le projet GNOME vient de mettre en place sa propre installation de ownCloud. Pour le moment, l'accès est réservé aux membres du projet, et la qualité de service n'est pas garantie.

À l'instar de iCloud (né Mobile me) d'Apple et d'Ubuntu One de Canonical, GNOME propose lui aussi un service dit « dans les nuages » qui va de pair avec son produit. L'avantage de la solution du projet GNOME est qu'elle repose sur un logiciel libre.

Cette annonce est assez cocasse, car ownCloud est issue de KDE. Le projet KDE n'a jamais été jusqu'à mettre en place un tel service. Plus cocasse encore, cette installation d'ownCloud révèle quelques bugs dans GNOME Online Accounts.

Le service est hébergé et maintenu par les administrateurs système de GNOME. Les données sont stockées sur les serveurs du projet. Il est pour le moment uniquement destiné à ses développeurs, pour faciliter le partage de fichiers entre eux.

Capture d'écran du service cloud de GNOME

  • # Eat your own dog food

    Posté par . Évalué à 9.

    cette installation d'ownCloud révèle quelques bugs dans GNOME Online Accounts

    Comme quoi il est toujours profitable d'utiliser pleinement les logiciels que l'on développe.

  • # Une coquille

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Gnome GNOME offre un service ownCloud a ses développeurs

    à ses développeurs

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Une coquille

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/04/13 à 17:19.

      Il y en a d'autres :

      • vient de mettre en place (au lieu de viens)
      • partage de fichiers entre eux (on partage en général plusieurs fichiers)
  • # Pousser le concept ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Pourquoi ne pas pousser un peu plus loin le concept et proposer (enfin) une synchronisation totale (ou partielle) du bureau Gnome, paramétrage, thème, document, etc… sur le cloud ? Et pourquoi ne pas proposer un service gratuit minimum et un premium (payant) plus complet ?

    PS: Bien entendu chacun aurait quand même la possibilité de monter sois-même son propre serveur OwnCloud…

    de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

  • # Clouddesktop.org

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Cette annonce est assez cocasse, car ownCloud est issue de KDE. Le projet KDE n'a jamais été jusqu'à mettre en place un tel service

    je dirai : "réjouissant". Dans les nuages il n'y a pas de "guerre des bureaux", et ownCloud est une victoire pour le libre bien au delà des environnements (voire des OS). Souhaitons que le plus de bureaux en bénéficient!

    • [^] # Re: Clouddesktop.org

      Posté par . Évalué à 4.

      Dans les nuages il n'y a pas de "guerre des bureaux"

      Ni ailleurs que dans les nuages. Il est courant qu'un truc initialement developpé par des developeurs de l'un des bureaux finisse par etre utilisé ailleurs egalement. Ou que certains logiciels soient developpés en commun pour plusieurs bureaux, c'est le cas par exemple des logiciels gerés sur freedesktop.org.

  • # welcome en 2013

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    Gné que se passe t-il ? GNOME serait sorti de sa grotte et aurait compris qu'en 2013 le logiciel seul ne vaut plus rien sans des services en ligne ?
    En tout cas bravo, et c'est pas faute d'avoir "trollé" des années auprès de GNOMeux qui disaient que c'était pas le rôle de GNOME de fournir des services à ses users…
    Une bonne nouvelle donc et ça fait moins tâche que de fournir uniquement les services Google…
    Pour la garantie du service je pense qu'une offre payante aurait sans doute un certain succès.

  • # Quid de SparkleShare ?

    Posté par . Évalué à 3.

    SparkleShare était présenté comme un outil de collaboration entre les développeurs et les graphistes du projet Gnome. S'ils se mettent à utiliser ownCloud, est ce que ça veut dire que SparkleShare va être abandonné ?

    • [^] # Re: Quid de SparkleShare ?

      Posté par (page perso) . Évalué à -5.

      Oui mais sparkleshare est une app desktop et en mono en plus. Tout le monde sait que l'avenir c'est le web en PHP/JS. En plus ils osent demander des dons en bitcoin, la totale …

  • # Haha

    Posté par . Évalué à -10.

    Super, un peu de cloud dans ce projet !
    N'y as-t-il donc plus aucune moralité ?!

    J'suis d'accord avec le commentaire plus haut: il faut absolument intégrer un cloud avec offre gratuite et payante, et donner le moyen de synchro les préférences. En particulier les pass du navigateur et autres softs.

    Si possible, le tout fait par une bonne boîte d'un pays qui s'en branle de la vie privée, genre les US ou la france.

    Knock knock !
    Who's there ?
    Aldous Huxley !

    • [^] # Re: Haha

      Posté par . Évalué à 1.

      bonjour tous ,

      C'est justement pour ça que chez la mère Zaclys (association loi 1901 française) on a décidé de proposer un service Owncloud libre !

      Tout est hébergé en France chez OVH sur des serveur Linux Fedora administrés par l'association.

      Pour l'instant on propose 1Go gratuit, puis si vous adhérez à l'association vous avez 5Go pour 4,90 euros pour 1 an (et pas par mois ! ) , et 10 Go pour 9,60 pour 1 an.

      Comme je viens de le poster sur un autre billet, vous trouverez un tutoriel complet et pédagogique sur l'utilisation de Owncloud en page d'accueil :
      http://cloud.zaclys.com

      Dites nous ce que vous en pensez … !!!

      amicalement,
      la mère Zaclys

  • # Service offert aux friends ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Ce serait sympatoche d'offrir le service aux Friends of Gnome ;-) Et qu'il y ait une vraie alternative gérée par la communauté aux clouds commerciaux ou à l'auto-hébergement.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.