La guerre du transistor va-t-elle avoir lieu ?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
1
11
juin
2001
Matériel
Pendant que IBM annonce une augmentation des performances de ses transistors de 30%, Intel lui diminue la taille de ses transistors à 0.02 microns, conduisant à une augmentation de performances de 200%, et ce dès la fin de l'année 2001 ...

Effet d'annonce ou réalité ?
  • # Je peux me tromper ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Mais bon, a quoi ca va servir tout ca.
    Le processeur, c'est tres joli, mais il y a plein de choses autour.
    Entre autre, si la RAM ne suit pas, ca va pas servir a grand chose.

    En plus y a le prix qui va monter en flèche.

    Jaimé
    • [^] # Re: Je peux me tromper ...

      Posté par . Évalué à 0.

      La DRAM est faite de transistors aussi.
      Les progres dans les transistors profitent a tous les types de circuits integres.


      La RAM est generalement la premiere a en profiter puisque plus simple a fabriquer (masque regulier).

      • [^] # Re: Je peux me tromper ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Les liasons entre le CPU et la RAM sera toujours un goulot d'etranglement, par contre ca permettra de supprimer le temps d'attente lorsque l'on change de bloc d'adresse.
  • # attendez...

    Posté par . Évalué à 1.

    0.02 microns pour la fin de l'annee ?
    20 GHz pour la fin de l'annee ?
    10^9 transistors pour la fin de l'annee ?

    C'est quoi ce beanz ?

    il y a 4 ans, Intel ne prevoyait pas cette echeance avant 2010...

    C'est Yahoo qui debloque ou qqun n'a pas bien compris ?

    En plus c'est pas 200% de performance en plus, mais 2000% au strict minimum

    Enfin bref, c'est pas clair cette histoire.
    • [^] # Re: attendez...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      effectivement, j'ai l'impression que le traducteur de yahoo a du fumer du basilic... dans la news originale, il est question de 2007, c'est quand même moins énorme

      http://dailynews.yahoo.com/h/nm/20010609/tc/tech_intel_dc_1.html(...)

      et les kadors de 01net...
      • [^] # violation d'un copyright sur le basilic

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        s/basilic/geraniums/
        encore milles excuses à 154508
      • [^] # Re: attendez...

        Posté par . Évalué à 1.

        ...and it will make possible microprocessors containing close to 1 billion transistors running at 20 gigahertz by that year.

        ce qui veut bien dire cette année !!!
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          oui mais si on écrit la phrase en entier:
          [...] Silicon will be able to be used to make chips until 2007, and it will make possible microprocessors containing close to 1 billion transistors running at 20 gigahertz by that year.

          dans ce contexte là, moi je comprends que le that désigne 2007 . Ceci dit, je ne suis pas catégorique, car mon tailleur n'est pas très riche, mais comme la news est passée sur slashdot et qu'aucun slashdotteur n'a hurlé, je me dis que c moi qui a raison ;-P
          • [^] # Re: attendez...

            Posté par . Évalué à 0.

            Tout a fait d'accord, d'ailleurs, pour designer "cette annee-ci", on dirait plutot "this year" que "that year"
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 0.

          by that year == d'ici cette année là (2007 dans le texte)
    • [^] # Re: attendez...

      Posté par . Évalué à 2.

      une bourde de journaliste ? dans la news ibm:

      "les électrons rencontrent moins de résistance et se déplacent jusqu'à 70% plus rapidement, ce qui permet d'obtenir des puces jusqu'à 35% plus rapides, selon IBM. "

      Les électrons ne se déplacent-ils pas à la vitesse de la lumière ?
      Pourraient-ils aller plus vite grâce à une astuce d'ibm ?
      Vous le saurez au prochain épisode !
      • [^] # Re: attendez...

        Posté par . Évalué à 2.

        Euh, un électron qui se déplace à la vitesse de la lumière, ça n'existe pas (aucune particule ayant une masse supérieure à zéro n'en est capable, d'ailleurs...) Je vois pas où est le problème. Ca dépend de la conductivité du matériau, ça, la vitesse des électrons.
      • [^] # Et vive l'âne onyme !

        Posté par . Évalué à 1.

        et non les electrons ne se déplacent pas à la vitesse de la lumière qui est faite de photons (sinon on dirait "à la vitesse des électrons")...
        • [^] # Re: Et vive l'âne onyme !

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          La "vitesse de la lumière" est une constante de la physique quantique notée C.

          Elle n'a rien à voir avec la lumière en elle-même, Ce n'est que par pure coincidence que les photons se déplace à cette vitesse (environ 300 000km/s) (et encore uniquement dans le vide). Un photon se déplaçant dans un milieu donné n'aurant pas la même vitesse que s'il se déplace dans le vide (dans l'eau par exemple).
          • [^] # Re: Et vive l'âne onyme !

            Posté par . Évalué à 5.

            Ça c'est une belle betise.

            Ce n'est que parce que le materiau reagit au champ electromagnetique qui le traverse (cas des dielectriques par ex) que la lumiere ne s'y deplace pas a C. En toute rigueur, un photon se deplace a la vitesse C, dans n'importe quel materiau, jusqu'à son absorption eventuelle.

            Et c'est le cas de toute particule non massique.
            • [^] # Re: Et vive l'âne onyme !

              Posté par . Évalué à 4.

              Et ben non, justement. La lumiere ne se deplace pas a c dans tous les materiaux.

              Dans l'eau, elle va moins vite ( c'est pour ca, entre autres, qu'un baton a l'air casse quand tu le trempes dans une bassine.)

              Et il est alors possible d'aller plus vite que la lumiere dans ce materiau, c'est l'effet Cerenkov.

              La seule vitesse que l'on ne peut depasser, c'est celle de la lumiere dans le vide ( 300000 km/s)
            • [^] # Complément sur C

              Posté par . Évalué à 0.

              Ah ben non, parce que la lumière ne se déplace pas à C !!!

              Deux exemples:

              1) Je cours à du 6 km/h, et j'ai une lampe dans le dos. Bien que je ne cours pas vite, la lumière, pour moi, fait C-6 km /h.

              2) Quand la lumière passe près d'un corps très dense (trou noir, étoile...), elle subit l'attraction de ce corps et elle est déviée.

              Par exemple:
              .......................
              ....------------------.
              .../* corps très dense.
              ../....................
              ./.....................
              *-source--------------.
              .\.....................
              ..\....................
              ...\...................
              ....\..................
              .....\.................

              Par ailleurs c'est l'énergie qui est attirée par la gravité. Et oui m'sieur, même sur terre ça marche (un peu).

              Au premier point, je le prouve par la logique
              Au deuxième point, je te conseille de lire un numéro de science et vie sur l'espace, les étoiles ou la lumière. Ou même Stephen Hawkin(g ?)s.

              Gnwak !
              • [^] # Re: Complément sur C

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                2)tout à fait d'accord, il y a eu il n'y pas longtemps un dossier dans Science&Vie qui démontait tout un tas d'expérience qui visaient à dépasser la vitesse C... très instructifs
                • [^] # Re: Complément sur C

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Oui, mais ce meme dossier concluait que cette vitesse ne pouvait pas etre dépassée dans l'absolu, ce n'était que des effet de manche
              • [^] # Re: Complément sur C

                Posté par . Évalué à 1.

                Ton point 1 est tout a fait faux.

                Quel que soit le referentiel que tu choisisses ( relie au bord de la route sur lquelle tu cours, a toi, a un train roulant a 300 km/h a ta droite, a un photon emis par ta lampe), la lumiere se deplace a la meme vitesse, celle de la lumiere dans l'air . C'est pas intuitif, mais c'est la realite.
                Les photons emis par ta lampe quand tu cours iront TOUJOURS a c(dans l'air), quelle que soit ta vitesse. Michelson et Morley ont montre dans une experience celebre a la fin du siecle dernier que la vitesse de la lumiere etait une constante dans TOUS les referentiels.

                Et c'etait pas une lampe accrochee sur ton dos ( 6km/h) mais la lumiere du soleil mesuree par rapport a la terre ( 30 km/s).

                Donc les petits photons emis par la lampe que tu tiens, vont tous a c, dans n'importe quelle direction, ceux qui partent dans le meme sens que toi, et ceux qui vont dans l'autre.
                • [^] # Re: Complément sur C

                  Posté par . Évalué à 1.

                  attention Eddy !

                  c'etait la fin du penultieme siecle, le siecle dernier, c'est le 20eme !!
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 1.

                    A ouais, merde, tu as raison.
                    Ca passe vite, quand meme.
                    :-))
                • [^] # Re: Complément sur C

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Quand je dis que j'ai une lampe dans le dos, je ne dis pas que je l'ai sur le dos :)

                  Elle est restée sur le bord de la route. Donc, pour moi, elle se déplace à C-6 km/h.

                  D'autre part, un exemple simple pour te convaincre: je suis (être) la lumière et je représente une image pornographique :) je me déplace à C. j'ai de la lumière derrière moi, qui se déplace à C aussi. Elle ne me rattrapera jamais (donc sa vitesse relative par rapport à moi est 0), sinon, on ne verrait plus rien (et ça fait depuis les grecs qu'on sait que la vision, le goût... ne sont pas des illusions).

                  Je pense donc que tu te trompes en croyant que le temps est composé d'unités indivisibles.
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Le probleme, c'est que jamais tu ne courras jamais a C.
                    Donc le probleme ne se pose pas.


                    C est constante. Point barre.
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à 0.

                      C c'est comme tu veux, c'est la vitesse de la lumière dans le vide, celle-ci étant créée par un corps fixe par rapport à un autre corps.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 1.

                        T'as pas du bien apprendre tes cours de physique.

                        C est cree par rien, c'est la vitesse de perturbation du champ electrique des electrons par leur champ magnetique.

                        $c^{2}=\frac{\epsilon_(zero)}{\mu{zero}$

                        Ca depend d'aucun repere. On n'est plus dans la mecanique galileenne, mais dans un truc plus general.

                        Maxwell ne serait pas content de te lire. :-))
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 1.

                    D'autre part, un exemple simple pour te convaincre: je suis (être) la lumière et je représente une image pornographique :) je me déplace à C. j'ai de la lumière derrière moi, qui se déplace à C aussi. Elle ne me rattrapera jamais (donc sa vitesse relative par rapport à moi est 0), sinon, on ne verrait plus rien (et ça fait depuis les grecs qu'on sait que la vision, le goût... ne sont pas des illusions)

                    Alors pour ta culture :
                    A la vitesse de la lumiere, l'univers se reduit de 4 a 2 dimensions : l'espace transverse.
                    Il n'y a plus ni dimension longitudinale, ni temps. A la vitesse de la lumiere, le temps ne s'ecoule plus et les longueurs (le long du deplacement) sont nulles. Tu es donc en train de me faire une division de 0 (la distance) par 0 (le temps) et de me dire que ca fait zero. D'ou mon rire.

                    Les photons vivent dans un univers bidimensionnel

                    Si tu veux apprendre, il y a d'excellents sites sur la relavite (restreinte) sur le Web (sans parler des livres de lycee).
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ah tiens, à la vitesse de la lumière le temps n'existe plus ?

                      Et comment fais-tu pour arrêter un rayon de lumière alors - étant donné que le temps n'existe plus et que tous les états sont figés ?

                      (A moins que les états ne dépendent pas du temps ?)
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Et comment fais-tu pour arrêter un rayon de lumière alors

                        Ben justement, tu ne les arrete pas!!!
                        ET c'est aussi pour ca que tu n'arriveras jamais a courir a la vitesse de la lumiere. Passke le temps n'existerais plus. Donc tes electrons arrateraient de "tourner" autour des tes protons, et hop, plus d'anonyme.
                        • [^] # Re: Complément sur C

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Oh si j'arrive à arrêter la lumière:

                          - en fermant les yeux;
                          - ça c'est pas moi qui le fait: la nuit, il fait moins clair que le jour parce que la lumière du soleil est arrêtée par la terre;
                          - en éteignant mon écran,
                          ...

                          D'autre part, tu te sers de ce que tu prétends démontrer pour me démontrer qu'on ne peut pas se déplacer plus vite que la lumière. Alors, hein, scientifiquement -> poubelle !
                          • [^] # Re: Complément sur C

                            Posté par . Évalué à 1.

                            parce que la lumière du soleil est arrêtée par la terre

                            Elle est pas arretee, elle est absorbee.

                            Tu sais ce que ca veut dire qu'un photon est absorbe?
                            Ca veut pas dire qu'il est arete, mais qu'il a donne son energie au milieu, et que le milieu l'a transforme en autre chose.
                            Et si au lieu de regarder des photons visibles, et regardes des photons gamma extremes, tu peux toujours te cacher derriere la terre, ca risque de ne pas suffire pour les arreter.
                            • [^] # Re: Complément sur C

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Ok, je monte dans ma voiture, je fonce dans un mur.

                              Je n'ai pas été arrêté par le mur, j'ai été absorbé par le mur qui m'a partiellement transformé en quelque chose d'autre (beurk :)) et qui m'a partiellement réfléchi. A part ça, le mur ne m'a pas arrêté.

                              Si rien n'arrête rien, comment veux-tu arrêter la lumière ?

                              Quelle est la différence entre absorber et arrêter ?
                              • [^] # Re: Complément sur C

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Ben ton exemple du mur est ps mauvais.
                                Le mur t'a arrete. C'est a dire que avant le choc, on a mur+(toi+voiture).
                                Apres, on a mur+(toi+voiture), meme si les deux sont un peu melanges, en faisant un effort, on arriverais a faire un tas avec: que du mur, et un autre avec que du (toi+voiture).

                                ALors que dans le cas du photon, avant le choc, il y a premierphoton+Terre, et apres, il y a Terre+autrephotondifferent+energie.

                                premierphoton a disparu, et a ete transforme en autrephotondifferent. Il n'existe plus.

                                Donc tu ne peux arreter la lumiere, tu ne peux que l'absorber.
                                Autre exemple.
                                Tu es au bord de la mer ( et tu suppose que l'eau est transparente, car tu es en Polynesie. Tu commence a nager, et tu plonges.
                                Tu te retournes pour regarder la syrface.
                                A 10cm, tu vois tres bien le Soleil, a 10m, tu le vois moins, a 100m, tu le vois presque plus, et a 200m, tu ne le vois plus du tout.
                                Petit a petit, les photons venant du soleil on ete abosrbes par les molecules d'eau et on servit a la rechauffer. Et si tu vois tout bleu a 50m, c'est que l'absorption depend de l'energie des photons. Un bleu en a plus qu'un rouge, il ira donc plus loin.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 1.

                        1) tu te trompes de referentiel. Le temps n'existe plus que dans le ref du photon
                        2) un etat quantique n'est determine que lors d'une mesure. Et mesure=absorption.

                        je vois pas ou est le pb.
                        • [^] # Re: Complément sur C

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Je crois que c'est ce que je dis depuis le début.

                          Pour toi, je ne changerai plus.

                          Pour moi, tu disparaîtras très vite.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 1.

                        c'est "simple", il faut ralentir les photons a la vitesse 0 sachant qu'ils ne se deplacent a la vitesse c seulement dans le vide
                        • [^] # Re: Complément sur C

                          Posté par . Évalué à 1.

                          au risque de me repeter (apres je laisse tomber)

                          tu ne peux PAS ralentir un photon, et je termine une these en physique des lasers a l'X.
                          (la vous voyez, je m'enerve). Tu ne peux PAS le stopper. Tu ne peux que l'absorber (lors d'une mesure par ex) ou le laisser courir. Et c'est TOUT

                          Quant au paquet d'onde, c'est un autre pb, et le ralentir a une vitesse proche de zero ne permettra PAS d'observer un photon au microscope pour voir comment c'est a l'interieur !!!

                          la lumiere au sens ou vous l'entendez (parce que vous etes plusieurs, ca se voit la) n'est pas le photon !!
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Au lycée t'y vas fort là, j'aurais raté un chapître ?
                • [^] # Re: Complément sur C

                  Posté par . Évalué à -1.

                  C'est bien bientôt fini ce troll sur la vitesse de la lumière ?
                  J'ai toujours été nul en physique alors c'est pas en lisant linuxfr que je vais m'y mettre !

                  non mais, manquerais plus que l'on devienne moins con ;-)
              • [^] # Re: Complément sur C

                Posté par . Évalué à 1.

                Rah putain c'est beau de lire ca quand meme !!

                1) Je cours à du 6 km/h, et j'ai une lampe dans le dos. Bien que je ne cours pas vite, la lumière, pour moi, fait C-6 km /h.
                Au premier point, je le prouve par la logique


                Retourne au lycee mon pote. C'est du niveau bac-1 ca. T'as bien fait de poster en Ane onyme !!

                Quant aux sciences et vie, jette moi vite ca, ca vaut mieux.
                • [^] # Re: Complément sur C

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Tu y es arrivé avec de la chance au bac -1 :) Tu peux dire ce que tu veux, quand je me déplace à 6 km /h, la lumière d'en face m'arrive à du C+6 km/h, et celle de derrière à du C-6 km/h.

                  Moi je prétends, que, dans les 3 dimensions, la vitesse maximum de la lumière est de 2*C.
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Et Rafferty et moi ( desole Rafferty de parler pour toi, ca te fait un credit pour la prochaine fois:)), on dit que tu as rien compris a rien, et que tu devrais lire mieux ton bouquin de physique de 1ere.

                    Dans 3 ou plus dimensions, $v_{max}(photons)= c, \forall (dimensions)$
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Pfff.

                      Ce n'est pas parce que vous êtes deux à me dire que je me trompe que ça va changer ma vie.

                      D'ailleurs, ça ne changera pas les vôtres aussi.

                      D'autre part, prenons une quatrième dimension et nommons-la temps.

                      Si tu regarde le soleil, et que tu te déplaces dans cette 4ème dimension à 10 secondes / seconde, en restant fixe dans les 3 autres dimensions, tu verras le soleil 1/10 de ce que moi je l'aurai vu -> ce qui veut dire que en prenant 4 dimensions, la vitesse de la lumière peut être n.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Sans dec, tu le fais expres?
                        Raf et moi, nous te disons ( paroles de docteurs en sciences tous les deux) que c, quel que soit le nombre de dimensions que tu choisisses, sera TOUJOURS egal a c ( 299792458m/s).

                        C'est pourtant pas difficile a comprendre, si?
                        • [^] # Re: Complément sur C

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Tiens, toi aussi tu es docteur en sciences ? On ne tombe que sur des docteurs, des ingénieurs, des pdg et des bombes sexuelles sur Internet, c'est fou ça hein ?

                          Tu es peut-être docteur en sciences "psy", toi aussi ?

                          Faudra que je me retienne vos nicks :)
                        • [^] # Re: Complément sur C

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ben oui... euh... le mètre linéaire a été défini en fonction de la vitesse de la lumière et de la durée d'une seconde (http://www.bipm.org/fra/3_SI/metre_hist.html(...)) en 1989 : , donc c'est un peu facile ton c sera TOUJOURS egal a c (299792458 m/s).

                          Et quand je pense qu'on affirmait y a pas si longtemps que la terre était plate et qu'elle sera toujours plate, ou que rien n'ira plus vite que la lumière... Alors qu'on sait maintenant que c'est faux...

                          Mais pourquoi un docteur en science a-t-il l'esprit si obtus ?
                          • [^] # Re: Complément sur C

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Euh, t'es sur de ta definition du mettre la ?
                            il me semble que c'est par rapport a la longueur d'un meridien plutot...
                            Apres verification, c bien ca, c ce que dit le lien que tu proposes ...
                          • [^] # Re: Complément sur C

                            Posté par . Évalué à 1.

                            En remarquant que les equations de Maxwell sont les identiques pour un champ electrique et un champ magnetique couple oscillant, des equation des cordes vibrantes, on on deduit que le facteur devant le terme en derivee partielle par rapport au temps **2 est une celerite.
                            On pose donc $c^{2}=\frac{1}{\epsilon_{0}\mu_{0}}$

                            Ce qui definit c par rapport a deux autres constantes fondamentales de la physique. Et en mesurant ces deux constantes, on arrive a calculer c. Et on le pose ensuite comme definition, puisque c'est une VRAIE constante.
                            Et ensuite, on peut definir le metre, comme la distance parcourue par la lumiere en 1\29979248e de secs. Il faut ensuite definir ce que c'est qu'une seconde.
                            Mais c est fixee par la LOI.
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 1.

                    non non et non.

                    Tu te plantes completement.
                    au passage je te signale que j'ai fait des etudes poussees en Physique et en Maths. (bac+8)
                    Si ca peut te convaincre.

                    A moins que tu t'appelles Philippe Lheureux ? ( http://www.multimania.com/autocoup(...) )
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Bien sûr, bien sûr...

                      T'aurais pas plutôt fait des études poussées en schizophrénie et en mythomanie avancées (camisole +8) ?

                      La Reine d'Angleterre :)
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 0.

                        mais pourquoi les gens ont il toujours aussi peur de la science. C'est parcequ'il ne la comprenne pas peut-etre?
                        Moi je pense que les deux gars rafferty et eddy ont raison, du moins c est ce que me ferait penser mes quelques restes sur mes cours de physiques de prepa.
                    • [^] # -<:-o

                      Posté par . Évalué à -1.

                      waouh, il en tient une bonne couche lui!
                      Merci pour cette franche rigolade.

                      encore un autre Anonyme.
                  • [^] # Re: Complément sur C

                    Posté par . Évalué à 0.

                    NON NON ET NON ! La vitesse de la lumiere est constante, justement. Meme dans Science et Vie ils le disent. Par ex, la lumiere des phares du TGV se deplace a 300000km/s et non a 300000km/s + 300km/h ! Pour les photons, l'univers se deforme (en gros le temps se raccourci) s'ils sont emis sur un referentiel en mouvement. Ca date de la fin du XIX eme siecle (Lorenz, je crois).
                    • [^] # Re: Complément sur C

                      Posté par . Évalué à 0.

                      quand on approche de la vitesse de la lumiere on ne peux plus employé la logique consistant a faire de betes additions bordel de merde !!! c plus Gallilé qui parle la. Ca fait longtemps qu'il est dépasse. Ses formules sont des approximations tres tres tres tres tres peu graves pour des vitesses tres tres tres trs tres > a c mais tres tres tres tres tres grave pour des vitesses proche de c.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Galilée, c'est pas une marque de chocolat ça ?
                        • [^] # si bien sûr

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Et la marmotte, elle emballe les processeurs 20Ghz dans le papier alu.
                      • [^] # Re: Complément sur C

                        Posté par . Évalué à 0.

                        g merde la il fallait lire : tres tres tres tres tres peu graves pour des vitesses tres tres tres trs tres "<" a c.
              • [^] # Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                Posté par . Évalué à 0.

                On parlait bien de vitesse relative pourtant ?

                Si Gnwak regarde vers la lune et qu'il y envoie un rayon lumineux, il en verra le résultat 2 secondes après.

                Par contre, si après avoir envoyé son rayon lumineux il se déplace vers la lune, il en verra le résultat plus tôt que 2 secondes après.

                Ce qui voudra dire que pour lui, la lumière se sera déplacée plus vite que C. Par contre pour un observateur fixe, elle se sera effectivement déplacée à C.

                Mais vous ne savez peut-être pas ce qu'est une vitesse relative ?

                Gnwak se déplace à 6 km/h, et Gnwok à 8 km/h, dans la même direction, par rapport à un même observateur. Si Gnwak ne sait pas qu'il se déplace à 6 km/h, il croira que Gnwok se déplace à 2 km/h (par rapport à lui), et que l'observateur fixe se déplace à -6 km/h. C'est ça une vitesse relative: relative (par rapport) à quelque chose !

                Enfin, dire que des formules du type e=v*t sont des approximations est un non-sens. e (m), v(m/s) et t (s) donnent 1=1. L'approximation n'a pas de place ici. Par contre dire que g=9,81 est un nombre approximatif est raisonnable. En fait g est un fonction dépendant de nombreux paramètres (altitude, étoiles...).

                Ensuite, dire que le temps n'existe plus à C est aussi stupide: si le temps n'existe plus, en fonction de quoi un état peut-il changer (énergie lumineuse -> énergie calorifique, ...) ?

                Enfin, si je place une lampe sur un TGV à 300 km/h, pour le TGV, la lumière devant lui se déplace à C-300 km/h et celle derrière lui à C+300 km/h.

                Voilà !
                • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Decidement, les anonymes sont bien incultes ces temps ci.
                  Cela dit, cela change des trolls habituels...

                  Si tu places une lampe sur l'avant du TGV, la lumiere ira a C, dans n'importe quelle direction.

                  http://www.ac-nantes.fr/peda/disc/scphy/dochtml/foucault/michelso.h(...)

                  si vous voulez des informations sur la lumiere.
                  Pourtant il me semble que ce n'est pas tres difficile a comprendre que l'on ne peut appliquer la meme mecanique a la lumiere qu'au TGV.

                  Donc arretez de crore qu'un photon peut avoir une autre vitesse que c, quelle que soit la direction dans laquelle on le regarde.
                  QU'il s'avance vers nous ou qu'il s'eloigne, il va a C.
                  • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Mais pas relativement à moi si je me déplace aussi et si je me prends comme repère de référence !

                    Ca s'appelle la relativité, et ce n'est pas une mécanique.
                  • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Donc arretez de crore qu'un photon peut avoir une autre vitesse que c, quelle que soit la direction dans laquelle on le regarde.
                    QU'il s'avance vers nous ou qu'il s'eloigne, il va a C.


                    en fait votre désaccord ne proviendrait il pas du fait que l'un pense a la vitesse que le photon met pour aller vers tel ou tel direction (qui elle est une constante) et à la vitesse qu'un objet par exemple un corps en mouvement voit arriver le photon (qui elle change en fonction de la vitesse de l'objet) ... tout est relatif quoi !!

                    --------
                    euh ... j'y connais rien ... mais c'était juste pour faire avancer le chmilblick !!
                    • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Mais non!!!!
                      J'abandonne.
                      Mais je le redis une derniere fois:
                      Arretez de comparer un pauvre photon (m==0) avec un corps quelconque (m!=0).
                      Meme si je suis en mouvement ( a 1cm/s ou a 280000km/s) le photon a toujours la meme vitesse: 300000km/s. Et cela, que je le regarde arriver vers moi, que je le regarde s'eloigner de moi, ou que je le regarde partir perpendiculairement a ma trajectoire. Comment il faut qu'on vous le dise?

                      Il n'est pas possible de definir une vitesse relative pour le photon. Il se deplace a C. un point c'est tout.
                      Voila, c'est la derniere fois.
                • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                  Posté par . Évalué à 0.

                  "Enfin, si je place une lampe sur un TGV à 300 km/h, pour le TGV, la lumière devant lui se déplace à C-300 km/h et celle derrière lui à C+300 km/h. "

                  MAIS NON JUSTEMENT BORDEL DE M... ! La vitesse de la lumiere est constante. Ca signifie que sur le TGV, pour le photon emis, l'espace et le temps varient (comme longueur=vitesse x temps, si sa vitesse est constante, le temps se contracte pour une longueur fixe)
                  C'est le programme de terminale !!!!
                  Un excellent bouquin : l'evolution des idees en physique d'Enstein, tres abordable. Et y en a d'autres. Relis Science et Vie si tu veux !
                  • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Ho, ho !

                    On n'a pas tous été en terminale dans une école de génies, hein :)
                  • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Petite formule que j'ai lu dans un bouquin de vulgarisation sur la relativité, écrit par Einstein lui même, à propos des vitesses relatives.
                    Si on prend un corps A qui se déplace à la vitesse v par rapport à un référenciel R et un corps B qui se déplace à la vitesse w par rapport à A, alors la vitesse de B par rapport à R s'exprime (je mets des parentheses partout pour éviter les confusions :
                    (v + w) / (1 + ((v * w)/c^2))
                    (la formule n'est pas d'Einstein, mais de Lorentz si je me souviens bien)
                    Si vous regardez bien la formule, que v, w, ou les deux soit égal à c, le résultat est c.
                    Pour des vitesses suffisamment "petites", le dénominateur est presque égal à 1, et on retombe sur "environ" v + w
                    • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                      Posté par . Évalué à 0.

                      En terminal on apprends plutot la mecanique classique de Gallilee. Je me rappelle tres bien qu'on me prenait pour un boufon quand je parlais d'espace temps courbe et tout et tout.
                      C'est vraiment trop bete d'apprndre aux gens de la science qui date de plusieurs siecle sans leur dire que ca a evolue depuis. la mecanique classique est une (tres tres bonne) approximation qui prends une trop grande importance a des vitesse proche de c.
                      • [^] # Re: Ca m'énerve ces soi-disant scientifiques qui ne savent pas lire un énoncé !

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Cela dit, si on y regarde plus près, pendant la totalité de la scolarité est comme ça. On t'apprends des trucs, et quelques années plus tard, on te dit que c'est pas ça et que c'est autrement. Et après, tu te rends compte que ce que tu savais avant, c'est une version mega simplifiée et parfois approximative de ce que tu viens de "découvrir".
                        Et jamais on te dira que tel ou tel truc existe. Principe de base : tout ce que tu n'as pas appris N'EXISTE PAS. Et du coup, on se retrouve avec des gens qui ne savent pas. Ils ne sont pas aware ^o^.
              • [^] # Re: Complément sur C

                Posté par . Évalué à 1.

                Je viens de lire un article comme quoi la vitesse de la lumière dans le vide ne serait plus constante... et qu'elle aurait évolué.

                Soit c'est un gros troll velu et je suis tombé dedans (comme dans le pot de nutella), soit c'est vrai, et j'ai déjà mal au crane rien qu'à imaginer ce que ca veut dire.
      • [^] # Re: attendez...

        Posté par . Évalué à 1.

        "Les électrons ne se déplacent-ils pas à la vitesse de la lumière ?"
        Non! Mais presque
        "Pourraient-ils aller plus vite grâce à une astuce d'ibm ?"
        Oui!
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 1.

          Imaginez un tuyau rempli d'eau (on va prendre 2km de tuyau), lorsque j'ouvre le robinet d'un coté, l'eau sort imédiatement de l'autre. Conclusion l'eau dans mon tuyau se déplace à la vitesse de la lumière.
          Bah c'est la même chose pour les éléctrons.
          • [^] # Re: attendez...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu dois te rendre compte que ça marche pas ton truc. L'eau à une extrémité n'est pas la même que l'eau à l'autre extrémité. Expérience: ouvre le robinet d'eau chaude alors que les tuyaux sont remplis d'eau froide. L'eau chaude arrive-t-elle immédiatement ?

            Dans ton cas, ce qui se déplace à la vitesse de la lumière, c'est l'information "J'ai ouvert le robinet", pas l'eau en elle-même.

            Ou alors cherchais-tu à expliquer pourquoi on pense à tort que les électrons se déplacent à la vitesse de la lumière ? (la lecture de la discussion ci-dessus m'a un peu "confusionné", et mon détecteur d'ironie est en panne)
      • [^] # Re: attendez...

        Posté par . Évalué à 1.

        Les électrons ne se déplacent-ils pas à la vitesse de la lumière ?

        <joke>T'es a l'Epita ou quoi pour sortir une anerie pareille ? </joke>
        Non sans rire, les electrons ne se deplacent pas a la vitesse de la lumiere, c'est evident.
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 0.

          Les électrons, non, mais le signal ? :-)
          • [^] # Re: attendez...

            Posté par . Évalué à 0.

            Ben non plus vu que je signal est véhiculé par des electrons ...
            • [^] # Re: attendez...

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, mais c'est pas pour autant que le signal est transmis à la vitesse des electrons, et heureusement !
            • [^] # Re: attendez...

              Posté par . Évalué à 0.

              Non le signal est véhiculé par le champ électromagnétique, or justement une onde électromagnétique se déplace à la vitesse de la lumière (c pour les intimes (=299792458 m/s (bon ok je frime un peu là))) par définition, puisque la lumière est une onde électromagnétique.
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 1.

          quand vous parlez de la vitesse de la lumière, il s'agit de la vitesse dans le vide, comunément noté c. Or la vitesse de la lumière décroit à l'intérieur des matériaux (d'où, entre autre, la réfraction). Un signal peu donc se déplacer plus vite que la lumière dans un matériau donné, sans cependant dépasser c.
          Il faut aussi savoir que quand on parle de la vitesse d'un signal électrique dans un materiau, il ne s'agit en aucun cas de la vitesse des électrons, qui est risible (de l'ordre du mètre par seconde).
          • [^] # Re: attendez...

            Posté par . Évalué à 0.

            bon...
            mea culpa, c'est moi qui ai posé la ?, là haut : )
            La propagation d'un signal, est assimilable à une onde de choc, le matériau ne se déplace pas lui-même à la vitesse de l'onde de choc, mais est comprimé, et transmet cette onde, comme une contraction de l'espace.
            Dans le cas de l'électron, qui a une inertie très faible mais existante, sa masse (et la résistance du matériau) le contraint donc à des mouvements rapides, mais plus lents que ceux d'un photon.

            Mais j'ai quand même entendu qu'une expérience avait été menée, (accélérateur) et leur vitesse est très proche à ce moment la de c.
            A cette vitesse les électrons (ou leur champ) produisent une forte quantité de rayons gamma, qui permettent aux scientifiques d'observer plus précisément qu'au microscope électronique des hématies, par exemple.
            Donc, pour information, ils peuvent dans ces conditions atteindre des vitesses proche de c.
            • [^] # Re: attendez...

              Posté par . Évalué à 0.

              je crois pas qu'on accelere des electrons dans les accelerateurs ( qui sont assez lourds). On accelere des particules beaucoup plus legeres (masse<>0)
              enfin peut-etre que je me trompe aussi
              • [^] # Re: attendez...

                Posté par . Évalué à 1.

                si si ca se fait, c'est d'ailleurs une particule assez facile a accelerer du fait de sa charge
      • [^] # Re: attendez...

        Posté par . Évalué à 0.

        Ben non, les electrons ne se sont jamais deplaces a la vitesse de la lumiere. Au plus kelkes centimetres par seconde.Par contre, le champs electro magnetique lui se deplace a la vitesse de la lumiere, ce ki fait ke tous les electrons du circuit reagissent en meme temps.
        • [^] # Le plus simple, c'est d'imaginer le bord de mer....

          Posté par . Évalué à 0.

          En fait, le signal se déplace plus vite que les éléctrons, de même qu'une vague va plus vite que les molécules d'eaux qui la compose (n'oublions pas qu'elle restent à la même position).
          Si le liquide est trés visqueux l'onde ira moins vite, si le liquide est trés fluide, l'onde se transmettra plus facilement en perdant moins d'energie.
          Sur la mer, les vagues finissent par s'atténuer toutes seules aux bout de x centaines de kilométres.
          Maintenant, je pense plutôt que la vitesse plus rapide des éléctrons dans le circuit leur pemettra surtout de revenir à la position initiale plus rapidement et d'améliorer le temps de latence d'un transistor, plus que la vitesse de transmission du signal.

          Bon maintenant mon raisonnement est peut être totalement foireux, alors n'hhésitez pas à me contredire.
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 1.

          non plus.
          Le champ se deplace a la vitesse de groupe v_g=\frac{\partial \omega}{\partial k}, et tous les electrons ne reagissent en meme temps que dans l'asymptotique de l'electrodynamique lente, c'est aussi pour ca que Intel avait eu tant de pb avec le cache L2 des pentium Pro, qu'ils ne reussissaient pas a placer plus loin que quelques millimetres a cote du proc.
          • [^] # Re: attendez...

            Posté par . Évalué à 0.

            c'est joli tout ca, mais moi qui ne suis pas physicien mais informaticien, pourrait - on répondre a 1 questions simples qui résumerait les choses :
            1) C est-il le même dans le vide que sur terre(dans une atmosphère) ? autrement dit : C est il le même partout OUI ou NON ?


            ps = si on voit un baton "cassé" quand on le trempe dans une bassine, c'est pas une question de vitesse c'est une question d'optique (hein andré !)
            • [^] # Re: attendez...

              Posté par . Évalué à 1.

              'C' est une constante physique, comme 'pi' est une constante en mathématiques, et elle correspond à la célérité de la lumière dans le vide. Dans un milieu transparent, la lumière se déplace à une vitesse inférieure à 'C', qui dépend de l'indice du milieu.
        • [^] # Re: attendez...

          Posté par . Évalué à 1.

          Un calcul en mecanique classique conduit en effet a une vitesse de quelques centimetres par seconde (modele de Drude pour les deux physiciens qui se sont deja manifestes). Neanmoins, la mecanique quantique (principe de Pauli) oblige les electrons a se trouver dans des etats differents et donc des vitesses differentes. La vitesse moyenne sous champ et de quelques cm/s mais la vitesse maximale (a la surface de Fermi) de l'ordre de 10^7 m/s si je me souviens bien.
    • [^] # Re: attendez...

      Posté par . Évalué à 1.

      c'est joli tout ca, mais moi qui ne suis pas physicien mais informaticien, pourrait - on répondre a 1 questions simples qui résumerait les choses :
      1) C est-il le même dans le vide que sur terre(dans une atmosphère) ? autrement dit : C est il le même partout OUI ou NON ?


      ps = si on voit un baton "cassé" quand on le trempe dans une bassine, c'est pas une question de vitesse c'est une question d'optique (hein andré !)
  • # reponse de l'auteur de 01net :

    Posté par . Évalué à 5.

    Je ne sais pas si vous vous rendez compte de ce que vous ecrivez...
    produire des la fin de l'annee des processeurs d'un milliards de transistor tournant a 20 GHz....
    Il faut des annees pour que des travaux de R&D aboutissent a la phase de production proprement dite. Intel prevoyait il y a 4 ans cette echeance en 2010 et pas en 2001.
    Il me semble donc que le contenu de votre article est tres suspect.
    Peut-etre serait-t-il opportun de verifier, et si Intel confirme, de douter du serieux de leur annonce. Waporware ?


    Bonjour,
    Vous avez parfaitement raison sur ce point : il s'agit en fait d'une véritable coquille de ma part.
    Dans le meilleurs des cas, cette technologie verra le jour en 2007 prédise certains analystes.
    Merci de nous l'avoir signaler.

    Thierry Virolan
    01net- Produits et tests
    Chef de service
    • [^] # Re: reponse de l'auteur de 01net :

      Posté par . Évalué à 0.

      > Merci de nous l'avoir signaler.
      Merci de nous l'avoir signalé.
    • [^] # Re: reponse de l'auteur de 01net :

      Posté par . Évalué à -1.

      cette technologie verra le jour en 2007 prédise certains analystes

      => prédisent certains analystes
      • [^] # Taisons-nous...

        Posté par . Évalué à -1.

        Ca serait tellement facile de médire des journalistes en notant que non seulement ils racontent des âneries mais qu'en plus ils font deux fautes d'orthographe en 3 lignes de texte...

        Oui, taisons-nous
  • # time line

    Posté par . Évalué à 0.

    D'abort il y aura le 0.15-.13 micron (fin de l'annee). Ensuite le 0.1-0.07, deux ans plus tard en gros. Puis, on verra le 0.05-0.02, mais on a encore le temps.

    Entre temps, le SOI aura remplacer le Siliciuim puis sans doute le SOI-C (avec carbone) ou le "SOIGE" (du SIGE avec du SOI a la place du SI) aura fait ca perce (+50/100 % de perf).

    Faire _un_ transistor en laboratoire (en en ayant louper 10 000) ne signifie rien devant l'imperatif de la production industriel qui reclame un rendement de l'ordre de 90 %.

    Au fait, juste pour rire : a 0.07 um la couche d'oxyde isolante mesure a peine 10 atomes d'epaisseur. Amusant, non ?

    nicO
    • [^] # Re: time line

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Au fait, juste pour rire : a 0.07 um la couche d'oxyde isolante mesure a peine 10 atomes d'epaisseur. Amusant, non ?

      Euh, c'est n'importe quoi ça. 70 nm ça fait encore quelques centaines de couches atomiques...
      • [^] # Re: time line

        Posté par . Évalué à 0.

        Il y a ambiguite. 0.07um, c'est la largeur de la grille (et c'est cette mesure qui permet de nommer rapidement une technologie de semiconducteur)- l'epaisseur de l'oxide de grille est encore bien plus faible donc elle ne peut faire effectivement que quelques dizaines d'atomes d'epaisseur

        Ronan
  • # Attention à la simplification

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    ntel lui diminue la taille de ses transistors à 0.02 microns

    Ce n'est pas la taille du transistor mais la taille de la largeur de grille d'un transistor. Au final, le transistor est beaucoup plus gros que sa grille...

    PK, pointilleux
    • [^] # Re: Attention à la simplification

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je complète...

      Faire un petit transistor est le début d'une technologie mais c'est loin d'être suffisant. Comme le souligne quelqu'un plus haut, il faut aussi du rendement... Dans un labo et dans un fab, ce sont deux esprits qui s'opposent (R&D versus commercial).

      Mais ce n'est pas tout. Un transistor tout seul ne sert à rien. Il faut aussi savoir créer des contacts (des vias) inter-couche, suffisamment petit et supportant la proximité d'autres contacts.

      Il faut aussi savoir créer des pistes de connexion inter-transistor de taille raisonnable. À quoi sert un transistor de taille minuscule si l'on est obligé de les espacer énormément à cause du routage ?

      Enfin, il y a des problèmes physiques connexes. La diminution de la taille des grilles entraîne une diminution de la tension d'alimentation (à cause de la tension de claquage du MOS) et donc des problèmes d'alimentation des circuits et de compatibilité ascendante.

      Bref, il y a encore une foultitude de petits détails qui n'en sont pas dans la réalité et qui bloque bien des gens.

      PK
  • # Pensez un peu aux scoreurs *SNIFF*

    Posté par . Évalué à 1.

    Meme pas de trolls, des trucs de physique qui font mal a la tete ....
    zetes pas gentil aujourd'hui
    • [^] # Re: Pensez un peu aux scoreurs *SNIFF*

      Posté par . Évalué à 1.

      et aussi, le but de cette technologie n'est surement pas l'augmentation de performance car il ne faut pas oublier que la taille des composants a une incindence directe sur leur cout, en effet plus une "puce" est petite plus en peu en mettre sur un "wafer" (qui est une espece de galette de silicium et qui coute la peau des fesses).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.