La Ligue ODEBI lance un projet "d'armée numérique"

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
11
25
juil.
2009
Internet
La Ligue ODEBI, notoirement connue pour avoir critiqué la loi DADVSI, a mis à disposition un forum pour préparer un nouveau projet : une "armée numérique". L'objectif annoncé est de lutter contre certains projets de loi (Hadopi, Loppsi...) en fournissant des outils spécifiques aux membres. Pour manifester sa désapprobation face à certains projets gouvernementaux, de nombreux relais existent. Cela va des associations aux partis politiques en devenir, sans oublier les initiatives citoyennes ou les nombreux sites web spécialisés dans ce domaine.

Ces jours-ci, c'est au tour de Ligue ODEBI, association d'internautes très active s'étant notamment illustrée lors des discussions portant sur la DADVSI, de monter au créneau pour protester plus énergiquement contre certaines lois liberticides dans les cartons du gouvernement.

Ainsi donc, l'association a lancé un projet "d'armée numérique" visant à se confronter aux déclarations et aux affirmations des personnes cherchant à vendre leurs projets. Bien entendu, la Ligue ODEBI précise que ce combat s'inscrira dans une parfaite légalité, l'objectif étant surtout de lutter contre la désinformation... et surtout contre le manque d'information.

Des sortes de "cours" seront dispensés sur certaines techniques, comme le chiffrement de sa connexion, le renforcement de son anonymat ou encore du "surf P2P" qui permettrait de changer d'adresse IP à chaque nouvelle page...

Si le vocabulaire est volontairement guerrier et vindicatif, l'objectif final de ce projet reste la défense des droits des internautes. Un forum spécifique a ainsi été ouvert sur ODEBI et les responsables invitent toutes les bonnes volontés à venir s'inscrire pour participer à ce projet pour le moins ambitieux.
  • # L'armée, c'est rigolo

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Visiblement, chez Odebi, ils s'amusent bien à filer leur métaphore. Ils ont une armurerie, des grades, un centre de recrutement, etc.

    Suis-je le seul à trouver le concept particulièrement mal choisi pour des actions militantes légales et non-violentes ? Faut-il rappeler ce qu'est vraiment une armée, à savoir de vrais soldats avec de vraies armes qui tuent de vrais gens ?

    Évidemment (full disclosure), je suis sans doute plus sensible que la moyenne à ce genre de choses. J'habite Beer-Sheva, qui a reçu des roquettes en janvier, dont certaines sont tombées juste à côté de chez moi. J'ai donc découvert le concept de se faire réveiller le matin par un gros boum sur le quartier commerçant voisin où j'ai l'habitude de faire mes courses, ou de quitter le bureau pour le sous-sol parce que la sirène sonne. C'était bien sûr une réplique contre une agression de l'armée israélienne, elle-même réplique à une agression palestinienne, qui à son tour…

    Alors si jouer au petit soldat amuse la génération counter-strike, tant mieux pour eux. Moi, pour cette fois, je passe.
    • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

      Posté par . Évalué à 8.

      Bien sûr, je comprends bien que ceux qui ont été confrontés à des militaires peuvent être choqués... Mais une armée ne se définit pas uniquement par ses armes. Le modèle peut aussi être simplement la structure, la hiérarchie, tout comme pour l'Armée du Salut.

      Alors je ne suis pas pour un affrontement armé, mais le choix d'ODEBI me fait me poser la question sur la similitude entre « militaire » et « militant »...
      • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

        Posté par . Évalué à 10.

        Plus les opposants aux projets du gouvernements utiliseront ce genre de métaphore militaire, plus le gouvernement aura beau jeu de vilipender ces "défenseur de pirates", leur complaisance, leur non respect de l'ordre républicain, etc : les journalistes du 20 heures vont se régaler à répéter les bon mots. En fait, l'argutie du gouv se nourrit directement de l'existence de ses groupuscules, à grand coup de caricature, trop facile, du pain béni, encore merci les gars. Une petite balle dans le pied ?
        • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

          Posté par . Évalué à 1.

          Métaphore militaire ou pas (ce n'est pas mon avis), ils vont se faire démonter par TF1...
          Est-ce pour autant qu'il ne faut rien faire ?
          • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

            Posté par . Évalué à 5.

            'Métaphore militaire ou pas (ce n'est pas mon avis), ils vont se faire démonter par TF1...
            Est-ce pour autant qu'il ne faut rien faire ? "

            Est-ce pour autant qu'il faut tendre le bâton pour se faire battre ?
    • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est pas faux...

      Au delà de la similitude avec un outil créé pour tuer, mon humble avis est que le concept peu séduire des jeunes, qui ne sont peut être peu enclins à s'engager dans des structures associatives chapeautées par des barbus à la retraites qui leur parlent du temps des cartes perforées et racontent les mêmes anecdotes à chaque réunion.

      Si Baden Powell a si bien réussit avec le scoutisme ce n'est pas pour rien, c'est en partie du au fait que jouer au soldat c'est toujours assez fun tant que l'uniforme ne sert pas à se différencier d'un ennemi qui va soit nous tuer soit mourir.
      Si ce mode de fonctionnement est efficace alors tant mieux, ça peut permettre d'encadrer des jeunes qui ne seraient pas attiré par cette lutte si il n'y avait pas cet aspect ludique.

      Personnellement ce n'est pas le mode d'action que j'ai choisi, je préfère être actif dans un LUG adhérent d'associations comme APRIL et j'ai toujours trouvé les actions de ODEBI assez naïves et de peu d'impact, mais leur existence est intéressante.
      • [^] # Le succès à tout prix?

        Posté par . Évalué à 8.

        Beurk, beurk, tu n'es pas obligé d'attirer les jeunes avec des concepts malsains, il y a plein d'autre façon.

        Ni les scouts, ni l'armée ne sont des modèles a imiter.

        Spécialement l'armée: un soldat est un tueur salarié il ne faudrait tout de même pas l'oublier!
        Parfois employé pour défendre son pays certes, mais aussi parfois employé pour asservir les habitants d'un autre pays..
        • [^] # Re: Le succès à tout prix?

          Posté par . Évalué à 2.

          un soldat est un tueur salarié il ne faudrait tout de même pas l'oublier!

          wow ! Vraiment trop gros là :D
          • [^] # Re: Le succès à tout prix?

            Posté par . Évalué à 2.

            Non je ne trolle pas.. C'est juste mon avis.
            • [^] # Re: Le succès à tout prix?

              Posté par . Évalué à 5.

              Oh ben oui, l'armée ne sert qu'à tuer des gens, c'est bien connu.
              • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                Posté par . Évalué à 3.

                Bah oui, quel autre rôle que "faire la guerre" a l'armée dans notre société ?
                • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Pour rappel, la gendarmerie, c'est l'armée. Les pompiers parisiens sont tous militaires. Une bonne partie du rôle de l'armée en temps de paix ne se borne pas à préparer la guerre.
              • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                Posté par . Évalué à 1.

                L'armée a beau avoir endossé par la force des choses d'autres rôles, elle n'en reste pas moins un outil pour faire la guerre. On a beau jeu en temps de paix de dire que l'armée a un rôle social. C'est juste se voiler la face.
                N'oublions pas que l'armée forme des gens à manier les armes et à obéir aux ordres.

                Honnêtement, j'ai peine à imaginer association plus malsaine que celle-ci. Personnellement, je considère dorénavant ODEBI comme une association à éviter.
                • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                  Posté par . Évalué à 5.

                  L'armée a aussi permis de recadrer des gens qui étaient aussi très très mal partis. Ça m'énerve de devoir « défendre » l'armée, parce que je n'en suis pas spécialement friand, mais il faut quand même accepter le fait qu'elle a un rôle à jouer de nos jours. Le rôle d'un soldat n'est pas de faire la guerre, mais d'y mettre fin. Le rôle de l'armée est de protéger une nation contre des menaces extérieures.

                  Dans l'idéal, j'aimerais ne pas en avoir besoin, et le fait que justement son rôle se « socialise » en temps de paix montre me donne l'espoir qu'avec le temps le besoin d'une armée se fera de moins en moins sentir.
                  • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                    Posté par . Évalué à 3.

                    >Le rôle d'un soldat n'est pas de faire la guerre, mais d'y mettre fin.

                    Gni? Y mettre fin en tuant les ennemis oui. Cela peut etre dans un role defensif aussi bien qu'offensif..

                    >Le rôle de l'armée est de protéger une nation contre des menaces extérieures.

                    Tres drole. Donc l'armee Francaise est allee en Algerie, en Afrique, au Vietnam pour proteger la France des menaces exterieures?
                    Pour prendre un exemple plus recent: l'armee US en Irak..


                    • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Gni? Y mettre fin en tuant les ennemis oui.

                      Ou en dissuadant l'adversaire d'attaquer.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Le succès à tout prix?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      J'ai pas dit que les volontés belliqueuses de l'État ou d'une nation ne pouvaient pas se servir de l'armée pour autre chose que ça. Maintenant, si à une époque monter une armée servait à conquérir d'autres terres, désormais oui, une armée sert principalement à défendre une nation. Même l'invasion inadmissible de l'Irak par les USA a été faite selon cette explication (« guerre préventive », « défense des USA », etc). Il n'est plus question d'apporter la « Sainte Foi » à des peuplades primitives, ou de venir apporter la « civilisation » à d'autres (même si je suis bien d'accord que caché derrière de belles paroles, on n'en est pas forcément loin de nos jours malgré tout).
        • [^] # Re: Le succès à tout prix?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Spécialement l'armée: un soldat est un tueur salarié il ne faudrait tout de même pas l'oublier!

          Ou un simple citoyen dans l'âge de ces 20 ans ayant l'obligation de faire l'armée puisque c'est la loi. Je suis soldat, mais j'ai pas vraiment eu le choix, j'ai été déclaré "physiquement apte", donc obligation jusqu'à plus de 30 ans.

          Si Baden Powell a si bien réussit avec le scoutisme ce n'est pas pour rien, c'est en partie du au fait que jouer au soldat c'est toujours assez fun tant que l'uniforme ne sert pas à se différencier d'un ennemi qui va soit nous tuer soit mourir.

          Le scoutisme a été développé à la base pour soutenir l'armée (transmission de courrier notamment) avec des jeunes n'étant pas en âge de faire l'armée.

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

        • [^] # Re: Le succès à tout prix?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Parfois (souvent ?) aussi employé pour asservir les habitants de son pays.
    • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      C'est historique, suffit de lire notre hymne national !
      Notre gouvernement mériterai des coup de fourches ds le c*l !

      Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

    • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

      Posté par . Évalué à 5.

      > J'habite Beer-Sheva, qui a reçu des roquettes en janvier, dont certaines
      > sont tombées juste à côté de chez moi.

      D'après le lien de Wikipedia que tu donnes, "Le Plan de partage de la Palestine de 1947 incluait Beer-Sheva dans les territoires de l'État arabe, étant donné que la grande majorité des 4000 habitants était Arabes."

      Faudrait alors peut-être penser à déménager, ou se préparer à devenir citoyen palestinien de l'état palestinien qui est sensé exister depuis plus de 60 ans, mais qui n'existe toujours pas à cause de la colonisation continue...
      • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        D'après la même WP, La très grande majorité des Arabes vivant en Palestine (il y eut des exceptions, comme au parti communiste) et la totalité des États arabes rejetèrent ce plan. C'est bien de lire, c'est mieux de ne pas se limiter à ce qui t'arrange.

        Quant à ta dernière phrase, j'ai vu passer suffisamment d'imbécilités, contredisant ce que je voyais de mes yeux sur place, dans les médias français à l'époque pour ne pas avoir envie de troller là-dessus. Plus ils sont loin, plus ils n'y connaissent rien, plus ils n'y ont jamais mis les pieds, et plus ils en parlent. Ce n'est pas pour rien que, déjà, en France, je ne regardais quasiment plus la télé.

        (et revenir, c'est prévu, je n'y suis allé que pour un an.)
        • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

          Posté par . Évalué à 4.

          Faut pas prendre ca comme une attaque personnelle, juste une mise en perspective. Il se trouve que ton premier commentaire mettait sur le même plan les quelques roquettes palestiniennes et les F16, chars, bombes au phosphore blanc et à l'uranium appauvri qui ont été utilisé à Gaza. C'est loin d'être la même chose.

          C'est une erreur courante, sous le mauvais prétexte d'objectivité/pacifisme/etc., de mettre sur le même plan l'agresseur et l'agressé, le colonisateur et le colonisé. Je n'ai fait donc qu'un rappel historique et une remarque de bon sens: l'histoire se fait pour le moment sans les palestiniens, et sans colonisation, pas de résistance.

          > Quant à ta dernière phrase, j'ai vu passer suffisamment d'imbécilités,
          > contredisant ce que je voyais de mes yeux sur place.
          > Plus ils sont loin, plus ils n'y connaissent rien, plus ils n'y ont jamais mis
          > les pieds, et plus ils en parlent.

          Je veux bien qu'il se dise beaucoup de bêtises, mais faut pas exagérer non plus. La colonisation continue est une réalité, comme le dernier massacre à Gaza. Ou on rêve tous debout?

          Être partie prenante est loin d'être une garantie d'objectivité ou de justesse de jugement.
          • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            D'abord, je ne mets pas les deux sur le même plan, j'indique que la situation est suffisamment intriquée pour ne pas dire qu'il y a un gentil et un méchant. Comme dans beaucoup de guerres, personne n'attaque, tout le monde est en légitime défense, c'est pas ma faute, c'est l'autre qui a commencé. En l'occurrence, les tirs de roquettes du Hamas n'avaient jamais cessé, et il aurait été bien naïf de penser qu'Israël allait simplement se laisser tirer dessus sans rien faire.

            Ensuite, le fait de vivre en Israël ne me rend pas pour autant "partie prenante". Je ne suis pas militaire, je ne soutiens pas les actions armées. J'aimerais éviter de recevoir une roquette sur la tête, pour le moment c'est bon, même si ce n'est pas passé loin.

            Enfin, je te remercie de ton commentaire très instructif. Je comprends bien, grâce à lui, à quel point vivre une situation, voir les choses de mes yeux, en parler tous les jours avec les locaux, juifs/arabes/autres, n'a aucune importance. Mieux vaut, à 3000 km de distance, écouter les "journalistes" qui, couvrant l'événement en direct de leur hôtel de Tel-Aviv, choisissent soigneusement les images qui les arrangent, assorties de commentaires hallucinants d'ignorance et/ou de mauvaise foi : comme ça, on peut aller faire la morale aux autres en étant bien satisfait de penser comme il faut à partir d'une "information" parcellaire complètement déformée. Je n'y connais rien, je n'ai rien vu, mais je vais te dire ce qui est bon. Ah ben merci alors. Au fait, les journalistes n'ont pas oublié de te dire pourquoi l'armée israélienne a utilisé du phosphore ? Parce que comme arme, ça ne leur sert à rien…

            Et je te retourne la faveur de ne pas considérer ça comme une attaque personnelle : des messages comme le tien, il y en a plein le ternet. Il y en a d'ailleurs tellement que j'ai eu plus que ma dose de ce genre de trolls et que je te laisse volontiers le dernier mot si tu en veux : comme ça, en plus, tu auras "gagné".
            • [^] # Continuons le off topic

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Merci en tout cas pour tes posts informatifs.
              C'est vrai que c'est difficile de se faire une opinion objective sur l'opération à Gaza et sur la situation en général quand on n'a jamais mis les pieds là-bas, quand on n'a jamais parlé aux gens sur place, etc
              D'un autre côté le simple fait de vivre là-bas de donne pas non plus la science infuse sur ce conflit très compliqué, je pense que tu en est parfaitement conscient.

              Nous qui vivons loin du conflit et qui sommes à la merci des infos des grands médias, que pouvons-nous faire pour essayer de démêler le vrai du faux et se faire une idée de ce qui s'est passé à Gaza ? Comment, toi qui habites Beer-Sheva, peux-tu compléter tes connaissances locales par des données les plus objectives possibles ?

              A mon avis un bon début c'est de lire le rapport sur l'opération de Gaza qui a été écrit par une organisation non-gouvernementale "neutre" et n'ayant aucune partialité pour l'un ou l'autre protagoniste du conflit.

              Le rapport d'Amnesty International : http://www.amnesty.org/en/library/info/MDE15/015/2009/en

              Il fait 127 pages mais c'est important de le lire si on ne veut pas parler dans le vide et être accusé de seulement écouter les "journalistes" à 3000 km de distance.
              • [^] # Re: Continuons le off topic

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                que pouvons-nous faire pour essayer de démêler le vrai du faux et se faire une idée de ce qui s'est passé à Gaza ?

                Ce n'est pas facile, mais il y a quelques pistes. À commencer par choisir ses médias, comme tu le fais avec le rapport d'Amnesty. Par exemple, entre les journaux israéliens en partie disponibles en anglais, Haaretz est largement reconnu comme le moins partisan, donnant des points de vue parfois très critiques sur la politique (palestinienne et autre) du gouvernement israélien.

                Je peux aussi raconter ce que j'ai vu. Tous les Israéliens que je côtoie ont accompli un service militaire (obligatoire, deux ans pour les femmes et trois ans pour les hommes, et on peut vraiment se retrouver à tirer sur l'ennemi et à recevoir son feu). Pourtant, quand je leur parlais, ils avaient un discours très modéré, même dans le cas d'un officier supérieur de réserve (et "réserve", dans ce contexte, s'entend comme plusieurs jours par mois dans l'armée à diriger des opérations ou des exercices). Tout le monde me disait qu'il fallait une solution pacifique, qu'il faudrait de toutes façons rendre des territoires, etc. Et ce, en pleine période où on recevait des roquettes et où les médias français donnaient une image de population israélienne accrochée à ses colonies et qui n'envisageait que la force.

                Toujours dans cette période, on voyait comme d'habitude les Bersabéens vaquer à leurs occupations. La population d'ici est, en gros, mixte, pauvre et peu éduquée : tout ce qu'il faut, pourrait-on penser, pour que ça se passe mal. Eh bien pas du tout, les juifs et les musulmans (bien reconnaissables, ici, à leurs tenues) continuaient de cohabiter sans le moindre incident. Pendant ce temps, en France, il y avait des manifestations et des bagarres au nom de ce que les gens imaginaient se passer ici. C'est triste.

                Comment, toi qui habites Beer-Sheva, peux-tu compléter tes connaissances locales par des données les plus objectives possibles ?

                Je complète la sélection de médias israéliens par une sélection de médias étrangers, mais malheureusement, la plupart présentent les choses partiellement, soit par ignorance, soit par volonté d'ignorer. Les médias arabes/palestiniens en anglais (je ne parle pas arabe), j'ai essayé, mais à force de m'entendre dire que Dieu est de leur côté et que leur lutte et leurs armes sont saintes, j'en ai vite eu marre. (NB. on n'a pas ce genre de discours côté israélien, où l'armée et les autorités religieuses s'entendent généralement assez mal).

                En tous cas, j'évite de sombrer dans la simplification et je continue d'écouter ceux qui ont l'air d'avoir des choses à dire. C'est déjà ça.
                • [^] # Re: Continuons le off topic

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Et ce, en pleine période où on recevait des roquettes et où les médias français donnaient une image de population israélienne accrochée à ses colonies et qui n'envisageait que la force

                  J'ai l'impression qu'en général, quel que soit le pays ou la situation, les media parlent beaucoup plus du point de vue des politiques que de ce que pense la population. Ce qui n'est pas sans donné un point de vue assez subjectif.

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Continuons le off topic

                  Posté par . Évalué à 1.

                  "En tous cas, j'évite de sombrer dans la simplification et je continue d'écouter ceux qui ont l'air d'avoir des choses à dire." écrit juste avant "Les médias arabes/palestiniens en anglais (je ne parle pas arabe), j'ai essayé, mais à force de m'entendre dire que Dieu est de leur côté et que leur lutte et leurs armes sont saintes, j'en ai vite eu marre."

                  Donc en gros, tu évite la simplification et continue d'ecouter ceux qui ont l'air d'avoir des choses à dire, mais que d'un coté ?
          • [^] # Re: L'armée, c'est rigolo

            Posté par . Évalué à 2.

            Le bon sens ... le pire ennemi de la science parait-il. Ce genre de situation est beaucoup trop compliquée pour que le "bon sens" puisse s'y retrouver amha.
  • # Bande Organisée

    Posté par . Évalué à 2.

    "Engagez-Vous !"

    Comme ça, si on vous prend à télécharger illégalement, vous sortirez du simple réseau P2P ou personne ne se connaît et aurez droit au bonus spécial contrefaçon en "bande organisée".

    http://www.e-juristes.org/La-notion-de-bande-organisee-en
    la contrefaçon en matière de droit d’auteur ou de droit des marques est dorénavant punie de rois ans d’emprisonnement et 300.000 euros d’amende. Par ailleurs, dès lors que les délits ont été commis en bande organisée, les peines sont portées à cinq ans d’emprisonnement et 500.000 euros d’amende. (Art L.335-4 du Code de la propriété intellectuelle).

    Dans le cas contraire, faudra m'expliquer comment une organisation avec des membres n'est pas "organisée".
    • [^] # Re: Bande Organisée

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est très juste, mais envisages-tu un seul instant que les objectifs de la ligue Odebi sont plus "nobles" que de défendre le seul téléchargement illégal?

      À titre personnel je suis membre de la ligue Odebi, opposé au téléchargement illégal, et opposé au choix "spyware proprio pour win32 ou bien coupure du net". Désolé de remettre en cause ta vision un peu.. manichéenne, mais contrairement à ce que TF1 t'a fait croire, y'a pas d'un côté des téléchargeurs et de l'autre côté des artistes.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # et ils ont l'air sérieux, en plus

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Vu ici : http://www.odebi.org/content/la-ligue-odebi-lancera-son-armée-numérique-contre-le-forum-de-fan-dun-artiste-pro-hadopi-ce-

    La première opération de l'armée numérique consistera, demain, à spammer en masse le forum des fans d'un artiste pro-HADOPI. Ou comment décrédibiliser la lutte contre HADOPI en une étape simple…
    • [^] # Re: et ils ont l'air sérieux, en plus

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      .....

      .... critiquer, critiquer, critiquer, critiquer.

      Tu sais exactement ce qu'on va faire ? tu sais pourquoi on le fait ? tu sais avec quoi on le fait ? et tu sais contre qui on le fait ?

      ...heuu non

      Tu cries avant qu'on te pique.....

      Ecoute personne ne t'oblige pas à approuver quoique ce soit mais quand on se sait rien, on se tait ; c'est toujours mieux et pour tout le monde.
      • [^] # Re: et ils ont l'air sérieux, en plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Le lien ci-dessus donne les réponses à toutes ces questions, sauf le "qui", qui n'a aucune importance. Ces informations sont largement suffisantes pour constater que cette action est particulièrement stupide. Spammer un forum est contraire aux bons usages du web, très malpoli, et possiblement illégal (porte atteinte au fonctionnement d'un système informatique). En choisissant d'agir en force, en excluant tout débat, Odebi ne peut que braquer les fans de cet artiste et tous ceux qui récupèreront l'événement (journalistes, politiques...) contre elle (pas grave), mais surtout contre les anti-HADOPI. Bref, exactement ce dont on n'a vraiment, mais alors vraiment pas besoin.
        • [^] # Re: et ils ont l'air sérieux, en plus

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'avoue balancer un peu vis à vis de cette initiative : d'un côté on agit, de manière à être visible médiatiquement et avoir une éventuelle tribune, d'un autre côté, ça peut passer pour de vilains spammeurs, même si l'on fait très attention à simplement aller discuter à plusieurs (et beaucoup) sur un forum précis à un moment précis.

          Dans le dossier Hadopi/Loppsi, le problème du téléchargement/whatever ne m'inquiète pas trop : Je doute que ça passe, que ce soit applicable et le système se régulera tout seul avec le temps, même si le résultat ne sera pas forcément ce que nous esprions (licence globale).

          Non, ce sont nos libertés et nos droits constitutionnels qui sont en jeu. Et j'ai la faiblesse de croire, désolé, qu'au mieux inconsciement, Sarkozy et sa clique ne sont pas des démocrates. Il se passe des choses troublantes et de plus en plus limites.
          Pendant ce temps là, les gens se passionnent encore pour les conneries qui passe à la télé...

          J'ai la chance de vivre dans un état de droit où j'ai le droit de dire et écrire à peu près ce que je veux.
          J'aimerai que cela continue, et je n'aimerai pas avoir sur la conscience de n'avoir rien fait avant qu'il ne soit trop tard.

          Donc, faut se poser la question, des fois, de la nécessité d'agir certaines fois de façon bruyante, et non violente.

          Désolé, mais c'est pas parce que 200 personnes vont chatter en même temps sur le forum qu'on fera sauter le apache.
          C'est plus des P166 les serveurs d'aujourd'hui...

          « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # Pas de https :-(

    Posté par . Évalué à 1.

    Dommage, je ne peux pas accéder au site de la ligue étant donné qu'il n'existe pas de connexion sécurisée et que le filtrage de contenu de ma boite considère ce site comme étant dans une catégorie non autorisée.

    Il serait intéressant que ce site mette au moins du https en place vu qu'il est fait mention dans la dépêche de tout un tas de dispositifs de navigation sécurisée.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.