Linus Torvalds : le marché du bureau a déjà commencé

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
9
nov.
2004
Linux
Preston St. Pierre, de Linux Times, interview Linus Torvalds par email

Dans cette interview, Linus Torvalds livre des détails à propos de ses préférences en programmation, descend (qui a dit "encore" ?) le Hurd en flammes et donne quelques conseils à quiconque souhaite se lancer dans un projet logiciel. Il explique également vers quoi s'oriente le développement du noyau ("toujours plus ou moins la même chose" ;-) Preston : Depuis un certain temps, votre vie est dédiée au noyau Linux. Si vous n'en étiez plus le mainteneur, quelle sorte de projet souhaiteriez-vous commencer (jeux, applications, autre noyau, outils de développement, etc) ?

Linus Torvalds : J'aime être proche du matériel, et faire de beaux graphismes (comme dans les jeux ou les interfaces graphiques) n'est pas mon point fort ; je travaillerais donc probablement sur des outils de développement, ou quelque chose de similaire. En fait, le seul projet sur lequel j'ai réellement passé du temps l'année dernière (excepté le noyau, bien sûr) a été ce logiciel de vérification des sources qui effectue de la vérification de type étendue pour le noyau. Donc, plutôt un outil de développement.

Preston : Quel est votre langage de programmation interprété préféré, et pourquoi ?

Linus Torvalds : Éh. Je ne touche pas beaucoup aux interpréteurs. Le seul que j'ai fini par utiliser consciemment (c'est à dire ne faisant pas partie des scripts de quelqu'un d'autre) est en fait le shell. Ce n'est pas que je n'aime pas les langages comme perl et python, mais juste que j'ai tendance soit à écrire en C, soit à faire des choses *si* simples que le shell me convient largement. Je dois admettre que j'ai un léger faible pour le Basic, mais ça fait près de 20 ans que je n'en ai pas fait. Mais c'est avec cela que j'ai commencé, donc ce sera toujours un peu spécial ;-)

Preston : Quels conseils donneriez-vous aux personnes se lançant dans un grand projet open source ? Qu'avez-vous appris en gérant le noyau Linux ?

Linus Torvalds : Personne ne devrait se lancer dans un "grand projet". Vous commencez avec un petit projet, trivial, et vous ne devriez pas vous attendre à ce qu'il prenne de l'ampleur. Si c'est le cas, vous verrez trop grand, et penserez que votre projet est plus grand qu'il ne l'est réellement. Ou pire, vous pourriez être effrayé par tout le travail qui vous attend. Donc, commencez petit, et pensez aux détails. N'ayez pas une vision globale. Si cela ne résoud pas les besoins immédiats, vous avez certainement poussé la conception trop loin.Et ne vous attendez pas à ce que les gens viennent spontanément vous aider. Ce n'est pas comme ça que ça marche. Vous avez besoin dans un premier temps de quelque chose de semi-fonctionnel, et alors les autres vont dire "eh, ça marche *presque* chez moi", et s'impliqueront dans le projet. Et s'il y a bien une chose que j'ai apprise de Linux, c'est que les projets ont leur propre vie, et qu'il ne faut pas essayer de leur imposer votre vision trop fortement. La plupart du temps, c'est que vous faites fausse route, et si vous n'êtes pas souple et prêt à entendre l'avis des autres (et à changer de cap s'il s'avère que que votre vision du projet n'était pas viable), vous n'obtiendrez jamais rien de bon. En d'autres mots, soyez disposé à admettre vos erreurs, et ne comptez pas obtenir un résultat énorme en peu de temps. Cela fait 13 ans que je travaille sur Linux, et je m'attends à continuer un certain temps encore. Si je m'étais attendu à ce que Linux prenne ces proportions, je n'aurais jamais commencé. Il a démarré petit et insignifiant, et c'est comme ça que je l'avais conçu.

Preston : Du point de vue d'un utilisateur, quels avantages voyez-vous à Linux par rapport à Hurd ? Pensez-vous que Hurd puisse éventuellement devenir aussi populaire que Linux ?

Linus Torvalds : Je pense que Hurd est mort. On a vu plus haut pourquoi. Ce projet a de grandes ambitions, et les développeurs ont oublié les détails, et ont refusé de l'admettre quand ils se sont trompés. Ainsi, le projet s'est essoufflé, et n'a *toujours* pas pris la peine de regarder la réalité en face. Mais il se peut que je me trompe. Je n'ai réellement pas suivi le développement de Hurd du tout, et peut-être que le projet a désormais plus les pieds sur terre, et s'intéresse plus à avoir quelque chose qui marche qu'au "design". Et est moins pompeux.

Preston : Quand pensez-vous que Linux prendra des parts de marché à Microsoft, sur le domaine du bureau ?

Linus Torvalds : Oh, je pense que cela a déjà commencé, c'est juste lent. Vous ne réalisez pas à quel point c'est lent, sauf si vous avez suivi la progression de Linux ces dix dernières années. Les gens semblent s'attendre à ce qu'il soit soudainement "assez bon", et décolle comme une fusée, mais ce n'est pas comme cela que ça marche. Linux devient petit à petit meilleur, et les gens se tournent vers lui petit à petit. Si je regarde les dix années écoulées, et que je pense à ce que Linux était alors, je ris un peu sous cape. Le bureau d'aujourd'hui est légèrement meilleur qu'il ne l'était il y a un an, mais vous ne voyez pas *réellement* la différence sauf si vous revenez encore beaucoup en arrière.

Preston : Comment vous paraît votre nouveau travail à OSDL, en tant que contributeur à plein de temps de Linux ?

Linus Torvalds : Ça marche pas mal. Je travaille chez moi, et OSDL fournit les infrastructures nécessaires à ce que je développe sans avoir à me soucier de détails. Juste comme je l'aime ;-)

Preston : Quel est le dernier fait en date dans le développement du noyau ?

Linus Torvalds : Oh, toujours plus ou moins la même chose. Se préoccuper des pilotes, modifier les interfaces pour rendre plus difficile de coder des bugs par erreur, et se tenir à jour sur le nouveau matériel et les nouvelles idées. Le noyau est définitivement en voie de maturité, en ce sens qu'un tas des nouvelles choses *vraiment* excitantes sont dans l'espace utilisateur, et que le noyau est parfois juste appelé à rendre plus facile leur utilisation ...
  • # Le journal associé

    Posté par . Évalué à 2.

    https://linuxfr.org/~yojik77/15760.html(...)

    Le journal est un peu vieux, j'imagine que c'est la traduction francaise qui a déclenché la modération de la dépèche.
  • # Pas tout à fait d'accord

    Posté par . Évalué à 1.

    Certes, le "bureau" sous linux reste marginal par rapport à Windows ou MacOs mais je trouve que l'évolution est plus rapide que Linus ne le dit.
    Je suis l'évolution de KDE depuis 1998 et ces deux dernières années ont été très riches. Il ne manque selon moi qu'un peu de maturité et quelques applications commerciales phares (en attendant des équivalents libres aussi avancés) comme le duo Photoshop/Illustrator ou la suite Macromedia par exemple pour convaincre définitivement les décideurs récalcitrants.
    • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

      Posté par . Évalué à 5.

      > Certes, le "bureau" sous linux reste marginal par rapport à Windows ou MacOs

      Euh non pas du tout en ce qui concerne le second, c´est plutôt du coude à coude. Si je me rapelle bien IDC a placé les distributions Linux commerciales devant Apple dès 2003, tandis que HP prévoyait la parité pour cette fin d´année (maintenant donc). Ce ne sont pac tous les utilisateurs de mac qui switchent parce que leur système est mauvais (ce n´est pas le cas), c´est juste qu´il y a beaucoup plus de PC chez le particulier.
      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        La différence c'est le public d'utilisateurs. Macos a majoritairement des utilisateurs de base d'un ordinateur, et sont généralement habitués à la marque. Alors que la majorité des utilisateurs sous Linux ont plus le profil du geek.
        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

          Posté par . Évalué à 4.

          De mois en moins, je connais beaucoup de développeurs (à priori à tendance geek) qui choisissent le Mac depuis OS X.

          (inutile de dire que se sont des switchers de Linux, OpenBSD et autre vers OS X)
        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Plutôt des utilisateurs de base sous Mac OS X ... tu semble oublier les graphiste, vidéaste, soud designer, ingénieur du son, producteur ... que je considère pas comme utilisateur lambda ... Mac OS est avant tous un OS professionnel qui permet de se concentrer sur son métier (graphisme, vidéo, mulitmédia, ...) plutôt que sur des soucis techniques.

          Je bosse sous Linux (poste de travail et server) dans mon job d'administrateur système, mais dès que je fais de la production audio ou des live electro ... Mac OS prend le dessus. Et maintenant avec la version X, je me prend même à développé comme je le fais sous Linux ... en mode console ;-) Personnellement Mac OS X me donne accès au meilleure de deux mondes. Un système simple stable et puissant pour faire de la musique ... et un unix pour le développement ... Je pense que ce peut être un exemple pour le Linux Desktop ...
    • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

      Posté par . Évalué à 4.

      > je trouve que l'évolution est plus rapide que Linus ne le dit.

      Tout à fait d'accord.

      Bon je vais parler de cas particuliers, mais bon...

      Si je regardes les boîtes que je connaîs, l'activité repose beaucoup sur l'IT (la moitié de la boîte est sys admin ou developpeur) la majeure partie des machines de "bureau" étaient des Sun ou SGI, même chez les non IT car c'est plus simple de gérer un parc homogène.
      Les Sun et SGI ont été changés par de PC dans les 5 dernières années et la migration vers linux se fait en force actuellement.

      Les jeunes trouvent abérant de ne pas avoir linux, les chercheurs, matheux, l'ont déjà à la maison, pas mal de grafistes aiment Gimp. Les salles de serveurs se remplissent de PC/linux et les sys admin veulent toujours un parc homogène et voient d'un bon oeil les distributions de bureau basée sur "leur" Debian (Xandros et maintenant Ubuntu).

      Avec Ubuntu, les amis non informaticiens sont capables, sans instruction quelconque, d'allumer, d'aller sur le net et d'éteindre un PC sous Ubuntu, et ils ont de plus en plus de mal à considérer windows sur leur prochain PC (plus lent, moins beau! si si je vous jure c'est ce que j'entends) surtout quand ils savent que les virus sont quasi inexistants.

      Attention; je ne parle pas de geek; la pluspart préfèrerait MacOS X mais trouvent les machines trop chères.
      Pour ma part je vote MacOS X pour ma machine de travail (ça marche, c'est beau du pixel à la vis et il y a toujours un un xterm à portée de main pour compiler une application du monde *nix avec gcc).
      Pour ce qui n'est pas le travail quotidien mais plus le bricolage ou les serveurs; LINUX (pour réssuciter un 486, burner le firmware d'un linksys, installer un firewall/routeur/file d'impression, ...).
      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est pas parce que ta boite migre massivement qu'à l'échelle planétaire tout le monde migre massivement aussi.
      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

        Posté par . Évalué à 9.

        Je trouve que Linus à raison. Ça évolue doucement.
        Combien de temps il a fallu pour un bon support USB ?
        Combien de temps pour utopia ?
        Combien de temps pour avoir des bureaux qui ne sucks pas avec 50 options et des fichiers obscures à éditer ?
        Combien de temps pour avoir un bureaux vraiment consitant avec des développeurs qui sont d'accords pour appliquer les mêmes règles ergonomiques ?
        Combien de temps pour avoir un bureaux qui ne flatte pas uniquement l'ado qui veut montrer que c'est un geek ?
        Combien de temps pour avoir un bon lecteur multi-média avec plugin et tout ?
        Combien de temps pour changer à la volée la résolution de l'écran (marrant de voir que beaucoup protestaient contre xrandr au début...) ?
        Combien de temps pour avoir des raccourcis clavier qui marchent globalement ?
        Combien de temps pour adopter utf8 (et il reste encore de distribes qui "trainent") ?
        etc...

        Il y a l'inertie technique mais surtout l'inertie de la communauté qui aime avoir des trucs de "geek". Il y en a qui ne veulent pas de PAM car ils aiment faire des chown /dev/... ou qui sont des accros de la sécurité pour "des conneries", car ça les flatte.
        D'autres qui ne jugent que par vi/emac pour configurer leur système.
        D'autres qui critique gconf car ... car en fait ils n'y comprennent rien et ça les vexe.

        L'évolution vers le desktop est en cours, depuis longtemps et lentement, mais c'est fait dans la bonne direction. C'est un point très positif. Mais il n'empêche que Linux a du retard et depuis _TRÈS_ longtemps. Et il reste encore _BEAUCOUP_ de boulot.

        Les propos "Linux évolue vite", "Linux est prêt pour le Desktop" ont les entends depuis des années et ils sont faux depuis longtemps. Mais peut-être que le "Linux est prêt pour le Desktop (domestique)" ne sera plus faux encore très longtemps.

        Certe pour les PC administrés ça marchent bien. Mais pour le mec tout seul chez lui, s'il n'est pas fan d'informatique, il met Linux rapidement à la poubelle. C'est une réalité !
        Linux est gratuit (ou presque) et à 3 % du marché. Ce n'est pas hazard. Les distributions "grand public" sont encore des distributions pour amateurs d'informatique. Suffit de voir le traffic généré par les forums pour s'en convaincre (alors que Linux c'est que 3 % du marché...).

        Ceci dit, Linux est maintenant assez sexy et techniquement prometteur avec utopia et gstreamer qui décolle, se déploie petit à petit. Manque un language centrale de scripting (comme VB est central dans MS-office).

        Au bureau, maintenant, on se fout un peu moins de ma gueule. C'est un excellent signe :-)
        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

          Posté par . Évalué à 4.

          Personnellement, je trouve quand même l'évolution assez fulgurante... Je me rappelle des premières installations où tu tremblais de peur de flinguer ton moniteur etc... Quand je vois la facilité d'installation d'une mandrake par exemple, windows n'a qu'à bien se tenir...
          C'est surtout du côté de l'appli que ça se joue et depuis quelques années là aussi, ça bouge fort, chaque année j'ai un gros souci de reglé...
          Traitement de texte -> OOo
          Navigateur fiable -> firefox
          Client courriel -> thunderbird
          Graphisme -> Gimp
          Appareil photo etc. qui ne marchait pas avant et qui fonctionne parfaitement...
          etc -> etc...
          Bref, même si tout n'est pas rose, tout cela est très motivant... Je me rappelle d'une époque où je rebootais sous win sans cesse car il n'y avait rien de valable sous Linux pour faire la même tâche... Ça fait un temps que je n'ai pas rebooté sous win et je pense enfin pouvoir acheter mon prochain ordi SANS win, ce que je n'aurais pas osé faire il y a un an ou deux... Donc pour moi, oui c'est prêt, je ne suis pas un geek mais un utilisateur de base, un peu expérimenté mais sans plus...
          • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Moai, reste a regle le probleme catastrophique de lenteur de tous ces logiciels. Il y a 3 ans, on se moquait de la lenteur de windows. Aujourd'hui, tous les logiciels libres dont on fait la promotion sont plus lents que leurs equivalents sous windows. Mais non, on n'a pas d'oeillere, on reste objectif en toute circonstance...
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              mouai, ton objectivité a quelques années de retard.... Ton post est correct, mais à transposer à l'imparfait.
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'ai du rever alors. Je viens de lancer OpenOffice sur mon windows xp pour afficher un document powerpoint tout simple. 24 secondes ! Et pourtant, mon PC est plutot rapide. Et j'avais active le quickstarter.

                J'ai pas MsOffice sur ce PC donc c'est pas une comparaison tout a fait fiable, mais sur un PC similaire, MsOffice met moins de 3 secondes pour afficher ledit document. Depuis 2 ans que j'utilise OpenOffice, j'ai toujours ce genre de timing.

                Mon commercial que j'ai partiellement converti a OpenOffice prefere MsOffice, tout simplement parce qu'il gagne 20 secondes par document qu'il ouvre.
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Hum...

                  Windows, MS Office : 5 secondes (du clic au chargement complet)
                  SuSE, OO.org : 4 secondes (idem, et sans quickstarter)

                  Quand à OO.org sous windows, je n'ai pas essayé...
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  J'ai du mélanger, je parlais de Linux. Désolé, pour Windows, je ne peux rien dire, car je n'ai pas MS Office pour comparer.
        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

          Posté par . Évalué à 9.

          Bonjour,

          c'est marrant de voir toujours les mêmes poncifs: non, linux n'est pas plus difficile à utiliser que windows. ma femme est sur son ordi toute la journée, debian linux, installé par moi et peaufiné selon ses besoins: elle ne connaît rien à l'informatique, elle est juste une utilisatrice: (traitement de texte, photos, video, télé, web, courrier émail, scanner).
          Les choses compliquées , elle me les demande.

          Elle est incapable d'installer linux, mais aussi incapable d'installer windows, comme la majorité des utilisateurs. Si on fournit une machine pré-installée (peaufinée , pas un cd d'accompagnement ! à installer soi-même ..), les "gens" ne verront pas de différence. Je ne pense pas aux jeunes (et moins..) qui veulent une machnine de jeux, mais des personnes qui utilisent la machine pour le courrier surfer dessiner etc ...

          Quand je vois le nombre d'installations de windows que je fais pour les connaissances (alors que je n'ai pas windows), eh bien c'est sacrément difficile pour la majorité des gens.

          Il ne faut pas mélanger les choses: on peut être excélent conducteur automobile sans être mécano!


          Eric!
          ----
          • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ouai, ben moi, je ne suis pas encore convaincu. Exemple d'avant hier, le scanner ne marche pas sur l'ordi XP de ma copine. "Cheri, scanne moi les documents et extrait moi le texte".

            2h pour faire marcher sane (le scanner USB est detecte mais pas par tous les programmes), 1/2h pour faire marcher kooka, impossible d'avoir une reconnaissance de caractere qui marche.

            2e tentative en ligne de commande, c'est encore pire. Conclusion, pas de reconnaissance de caractere.

            Il y a aussi des milliers de logiciels qu'on ne retrouve pas sous linux. Ma copine est chinoise et utilise quotidiennement:
            - un dictionnaire francais anglais
            - un dictionnaire chinois anglais
            - un clavier special pour entrer le chinois (methode utilisee chez les journalistes, plus efficace que le pinyin mais non dispo sous linux)
            - un logiciel de grammaire du francais
            - un jeu de carte pour se connecter sur un serveur de jeu de carte chinois

            Pour tout ca, 0 remplacants disponibles sous linux. Donc quand je vois des gens qui disent que sous linux, il y a tout pour les particuliers, je me dis que ceux-la ont des besoins tres limites.

            Sans parler des @#$@#$ difficulte d'utilisation de linux. Le net marche pas sous linux ? Euh, tu peux taper /etc/init.d/net.eth0 start stp ? Ca ne marche pas sous windows ? Debranche le cable, rebranche le, ca marche (ca relance une requete dhcp). Et des milliers de trucs comme ca. Beaucoup de chemin a ete fait, mais il en reste encore beaucoup.
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 7.

              re-bonjour,

              j'ai une petite réponse: ma femme est de langue maternelle russe et on a des claviers russes à la maison, et son environnement gnome est entièrement en russe.

              Pour le chinois: j'ai rédigé une partie de la FAQ Latex française sur l'écriture de documents multilingues dont le chinois. J'y ai expliqué ce que sont les méthodes de saisie disponibles sur linux (et windows). Il n'y a aucun soucis pour entrer des documents dans cette langue. Il y a même possibilité d'avoir tout l'environnement en chinois.

              La FAQ n'est pas encore publiée (sous peu ..) mais je peux t'en envoyer un exemplaire par émail. ( 3 Mo en pdf)

              Et ça marche avec des tas de méthodes de saisie: d'après ce que j'ai pu trouver, TOUTES les méthodes de saisie sont dispo sous linux, certaines sont gratuites , d'autres payantes (celles qui font appel à des dictionnaires particuliers), mais sont disponibles.

              Pour la reconnaissance de caractère, il y a encore un manque sous linux, mais il faudrait essayer sous wine par exemple (je vais voir ça demain .. je dois avoir une copie de Textbridge et de omnipage demo quelque part).

              Le dicos sont aussi disponibles, je peux t'envoyer des liens en privé.

              Je n'ai pas trouvé de logiciel de grammaire français, mais il y a des sites internet qui proposent ce type de service.

              Pour le jeux de cartes je ne sais pas.


              Je précise que ma femme est interprête, traductrice, et qu'elle fait absolument tout son travail sous linux sans problèmes.

              Eric!
              -----
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 1.

                Ajouts pour le chinois: 2 liens intéressants:

                le "debian chinese howto" : www.debian.org ou le site http://www.tldp.org/links/(...)

                le Suze CJK HOWTO: http://www.suse.de/~mfabian/suse-cjk/suse-cjk.html(...)

                déjà un début mais il y a plus de détails encore et d eliens dans la FAQ Latex.

                Eric!
                -----
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 1.

                re-ajout:

                logiciel payant de reconnaissance de caractères sous unix et Linux:

                http://www.mentalix.com/unixproducts/pixocr.htm(...)

                Effectivement, ce logiciel est payant: mais il sont aussi payants sous windows. Payer pour un produit qui ne serait pas disponible librement et avec lequel je travaille ne me gène en aucune façon.

                Eric!
                -----
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 3.

                il faudrait essayer sous wine par exemple

                Oui, ça marche et ça a été encore confirmé avant-hier sur la mailing-list confirme@linux-mandrake.com:


                Re: Question de scanning

                ayant fait les mêmes constatations au sujet du retard de l'ocr sous
                linux par rapport au prog propio comme ommipage je me suis tourné vers
                la solution "wine" et j'en suis trés content.
                Omnipage 9 et 10 fonctionnent bien avec wine (sauf la partie scanner).
                Donc je scanne avec xsane au format tiff et je fait reconnaître les
                images par omnipage qui me sort des documents RTF ( ms-word 6 ) mise en
                page et lisible dans openoffice ....
                ça économise le prix et l'installe d'un windows ;o)
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui, il reste du chemin à faire
              oui, il arrive que on ne sache pas pourquoi un 'truc' marche pas (internet par exemple) et qu'on doive taper une ligne de commande.
              Et alors ? Linux apporte le savoir : en clair tu n'apprends pas un mode opératoire (démarrer, panneau de configuration, réseau) etc.... mais une compétence.
              - Je fais ifconfig eth0 down (cela veut dire arreter la carte réseau)
              -Ah bon c'est possible d'arreter la carte réseau sans la débrancher ? trop cool... c'est comme changer de fond d'écran mais en version matériel
              - et tu fais ifconfig eth0 up pour la redémarrer.
              - C'est quoi les infos si tu tapes ifconfig tout seul ?
              - ben tu vois tous les périphériques réseaux avec les adresses ip, les packets envoyés, reçus, les erreurs etc....
              - Ptai_ on peut voir tout cela sans logiciel particulier à acheter ou à installer ?
              - euh oui, mais attention, moi je comprends pas tout, j'apprend tous les jours ...
              -Ah bon ? on peut apprendre tout seul ?
              - ben si tu t'accroches et que tu demandes de l'aide sur les forums, tu fais man ifconfig et tu commences à comprendre plein de chose...
              (.....)
              et hop un de converti.
              Pourquoi ? pas parce que c'est simple à utiliser, parce que c'est simple d'apprendre, il suffit de vouloir, les docs sont dans TA machine et l'aide se trouve sur le net.
              Alors dire : ouias mais il y a pas de dico japonais/coréen est un peu réducteur.
              Ce n'est pas le problème, si demain il y a un besoin, il sera là le dico japonais/coréen. Ok c'est demain,.
              Aujourd'hui Linux est pret pour une UTILISATION grand public (l'installation pouvant être faite pas qq'un d'autre que l'utilisateur moi par exemple), ensuite, tu ne donnes pas le mot de passe root et l'utilisateur ne peut rien faire de grave à son système et TOUT fonctionne en compte utilisateur. (ce qui n'est pas forcément vrai avec un XP, je connais des personnes qui n'arrivent pas à mettre à jour l'antivirus sans être administrateur, d'autres dont le modem ne marche qu'en compte administrateur.)
              Je peux pas les aider car je ne connais pas XP, mes maigres connaissances win s'arrètent à 98.
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 7.

                ces docs de bases, on les trouve aussi sous windows, et arrêter une carte réseau sans la débrancher, c'est possible aussi ... je ne vois pas en quoi faire ifc eth0 down m'apprend plus sur le fonctionnement de tout ca que faire 'clic droit - débrancher le réseau' sur l'icône lan0 ...
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 2.

                  je ne vois pas en quoi faire ifc eth0 down m'apprend plus sur le fonctionnement de tout ca que faire 'clic droit - débrancher le réseau' sur l'icône lan0
                  Completement d'accord, et en plus, 95% des utilisateur ne savent pas ce qu'est une "carte réseau" (ils "branche Internet"), et ne veulent pas savoir.
                  • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Si en plus 95% des utilisateurs ne savent pas ce qu'est une carte réseau, c'est GRAVE, c'est cela que je combas chez windows (l'ignorance), certains de mes clients ne savent pas ce qui est sur leur machine, ce qui est sur internet, ce qui est sur leur site.
                    "Allo mon site marche pas, la barre de défilement (du navigateur) ne descend pas."
                    "Allo ? lorsque je commence à taper mon mot de passe, il apparait tout de suite dans le champs : tout le monde voit mon mot de passe, il faut faire quelque chose."
                    Ca c'est grave.
                    Vous croyez que les distributions linux (je suis sous linux depuis red hat 6.1) vont devenir ergonomiquement mieux qu'un windows ?
                    je ne crois pas qe ce soit leur objectif.
                    Elles vont devenir plus user-friendly que maintenant et aller pour faire plaisir à ceux qui tunnent leur machine, on pourra ombrer les textes et appliquer de la transparence sur les fenètres. (Cela me fait penser au canari qui suit la souris sur certains sites web - vous savez ceux que l'on critique dans les milieux geeks.)
                    Ce n'est PAS ce que les utilisateurs professionnels cherchent, ce qu'ils cherchent c'est
                    1 que cela marche
                    2 Avoir l'air moins con : aux lieu de dire je sais pas, je fais pied (ou kde), paramètre de système - réseau - activer, c'est : de temps en temps la carte réseau ne se lance pas au démarrage(1 chance sur 2 de dire au boot) je dois l'activer manuellement.
                    Preuve en est : je ne connais pas d'utilisateur autour de moi qui 'cachent' les messages de démarrage dans fédora Core : pourquoi ? personne ne s'est jamais posé la question ?
                    • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Si en plus 95% des utilisateurs ne savent pas ce qu'est une carte réseau, c'est GRAVE, c'est cela que je combas chez windows (l'ignorance), certains de mes clients ne savent pas ce qui est sur leur machine, ce qui est sur internet, ce qui est sur leur site.

                      C'est grave ? Ah bon, moi je trouves au contraire que c'est formidable.

                      Ca prouve que l'informatique a avance a un point ou c'est utilisable par des gens non specialises.

                      Perso je sais pas ce qu'est un carburateur, pourtant je conduis ma voiture tous les jours et elle m'est tres utile. Imagines si seuls les mecaniciens pouvaient conduire une voiture...
                      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Perso je sais pas ce qu'est un carburateur, pourtant je conduis ma voiture tous les jours et elle m'est tres utile. Imagines si seuls les mecaniciens pouvaient conduire une voiture...

                        Mais tu sais ce qu'est un volant, ce qu'il est censé faire, ainsi que les deux ou trois pédales au plancher et le levier.
                        Sinon, c'est que tu prends le bus et que ce n'est donc pas toi qui conduis.
                        Il n'y a pas que deux niveaux de connaissance : mécanicien et rien. Il y a, au moins, mécanicien, conducteur, passager.

                        Donc la métaphore automobile, outre le fait qu'elle est en général tirée par les cheveux, est ici particulièrement tirée par les cheveux.
                        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Ben oui, de meme que les gens savent se servir d'un clavier, d'une souris et savent ce qu'est une icone ainsi que 2-3 autres trucs et certains en savent plus, genre ceux qui sont capables de changer une roue, etc...

                          C'est en fait tres similaire.
                        • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                          Je dirais surtout que c'est tiré par les chevaux...

                          /o\

                          Je sors, et à toute vapeur... -----> [ ]
                      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Perso je sais pas ce qu'est un carburateur, pourtant je conduis ma voiture tous les jours et elle m'est tres utile. Imagines si seuls les mecaniciens pouvaient conduire une voiture...

                        Le parallèle avec la voiture est intéressant. C'est sans doute parce que la plupart des gens ne savent pas ce qu'est un carburateur, que les garagistes peuvent si facilement berner les automobilistes, en surfacturant leurs interventions, changeant les pièces inutilement, etc... Qui n'a jamais été victime d'un garagiste pas très scrupuleux ? Hormis si celui-ci fait parti de sa famille bien sûr... ;)

                        Je vous laisse faire le parallèle inverse entre garagiste et éditeur / concepteur de logiciels...
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 4.

              Je suis un peu d'accord avec ça. Il y a encore beaucoup trop de problèmes de configuration à la noix, même avec des distributions récentes. Ma dernière tentative avec Ubuntu s'est soldée par un certain nombre de problèmes, finalement réglés, mais bon, pour un débutant... clé USB non reconnue, carte wifi non reconnue, impossibilité de configurer les imprimantes... bref, désolé, ce n'est pas réellement au point.

              Par contre, utiliser Linux tous les jours est à la portée de main de n'importe qui. C'est bien l'installation qui est problématique, pas l'utilisation. Quand ça marche et qu'on ne touche rien, alors c'est l'extase!
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 1.

                Faire attention aussi aux phrases du genre :
                "Ca marche pas chez moi donc ca marche pas sous Linux"
                Tu parles par exemple de Ubuntu et de la clé USB, chez moi, sur un ancien PII, la clé a fonctionné parfaitement !

                Sous Win, y a des milliers d'exemples sur lequel ca fonctionne sur la machine A et pas sur la B...et le probleme revient au meme.

                Je suis d'accord avec toi, l'installation est encore problematique : MDK 10, au 1er demarrage peut encore dérouter les utilisateurs non avertis. Par ex, je trouve que Ubuntu s'est un peu plus penché sur cette problématique : le 1er boot est beaucoup plus simple d'acces et de comprehension.
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 3.

                  ''Ca marche pas chez moi donc ca marche pas sous Linux'' : je n'ai jamais dit ça! J'ai dit "ça n'a pas marché". Bien sûr que la plupart des clés USB fonctionnent sur Ubuntu, ça n'est pas le problème. Le problème, c'est plutôt qu'il manque des outils d'analyse des évémenents complexes qui se déroulent au niveau du noyau. J'aimerais par exemple voir une fenêtre "J'ai détecté que vous avez branché quelque chose sur le port USB, mais je ne sais pas ce que c'est". Au lieu de ça, on a... rien. Et il faut aller se renseigner. "J'ai pas de clé USB" "Ca fait quoi si tu la montes à la main" "Bah ça marche" "Bon, on édite la fstab, ça va" "oui, c'est ok". Bon. C'est la démonstration que quand on veut s'intéresser au problème, Linux est pédagogique. C'est aussi la démonstration que Linux n'est pas prêt pour l'utilisateur Epsilon (marre de tout mettre sur le dos de Lambda à chaque fois) s'il n'y a pas d'outils pour faire l'interface entre l'homme et la machine.

                  En fait, ça serait vraiment bien si on avait le choix : un traitement simple des erreurs et des diagnostics efficaces, avec éventuellement des pistes pour avancer.
                  • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Juste pour donner une "methode"...

                    un petit "tail -f /var/log/syslog" avant d'insérer ta clé te permet de suivre en temps réel les messages du syslog, en fonction des actions que tu fais...

                    C'est très simple, et souvent très utile.

                    PS : Oui, je suis d'accord avec ton commentaire. Je ne suis pas en train de dire "bouhhh, le vilain, il n'aime pas lire les logs"... C'est juste une "astuce" à 0,02¤
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 2.

              Encore des ajouts sur les dictionnaires:

              essaye "stardict": http://sourceforge.net/projects/stardict/(...)

              voici une liste des dictionnaires supportés prsi sur le site :http://www.fdicts.com/dictionaries.php(...)

              ***********************************************************
              The main sources of many dictionaries which you can download are:
              Freedict - Over 50 dictionaries in Dict format.
              Quick - Over 200 dictionaries in various formats.
              Magic-dic - Over 50 dictionaries in special but simple format.
              Stardict - Large number of dictionaries in Dict format or special stardict format.

              Standalone dictionary projects usually allow the direct download of their dictionaries:
              Download Wordweb English Thesaurus (based on WordNet)
              Download English-Arabic dictionary
              Download English-Catalan dictionary
              Download GNU/FDL Czech dictionaries
              Download English-Eastern Europe dictionaries
              Download English-German dictionary
              Download English-Japanese Kanji dictionary
              Download English-Spanish dictionary
              Free English-Vietnamese-French-German dictionaries - Many free trenslations from Vietnamese into several languages.
              Free English-Chinese dictionaries - Several free Chinese dictionaries.
              Free Russian dictionaries - Several free Russian dictionaries.
              Free Kurdish dictionaries - Several free Kurdish dictionaries.
              Free German-Norwegian dictionary - Free German-Norwegian dictionary.
              Papillon project - Papillon project.
              Free English-Korean dictionary - English-Korean lexicon by Francis Bond.
              Free French-Japanese dictionary - Dictionnaire Francais-Japonais.

              *******************************

              je crois que tu pourras y trouver ton bonheur. Il est aussi expliqué comment convertir des dicos autres dans le format stardict.

              Il ne va que rester le jeu de cartes :)

              Eric!
              ------
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à 2.

                Autre question : Ils valent quoi ces dictionnaires par rapport a ceux qu'on trouve ailleurs ?

                Parce que la quantite c'est joli, mais pour un dico si la qualite n'est pas la ca sert pas a grand-chose.
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 2.

                  dicos suite ...

                  certains sont très complets (en russe par exemple, c'est la version electronique d'une version de référence papier). Pour d'autres langues, il faut tester.


                  Il reste les dicos en ligne si les dicos offline ne sont pas suffisants (grand dictionnaire terminologique pour le français et l'anglais) et plein d'autres. J'ai au moins une vingtaine de liens utiles de dictionnaires que ma femme utilise dans son travail. (certains sont des dictionnaires spécialisés (armement, mines , aéronautique etc...)

                  Eric!
                  ----
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je vais parler pour ce que je connais, le japonais: pour le moment les dictionnaires (c'est-a-dire les donnees) libres n'arrivent pas a la cheville des dictionnaires proprietaires, vu que les dico libres sont souvent de simples lexiques, avec une traduction sans exemples d'utilisation... Excepte WaDoKu, dictionnaire Japonais->Allemand d'une grande qualite.

                  Mais quand l'editeur est intelligent, il fournit les donnees sous une forme standard et on peut (moyennant quelques scripts de conversion) les utiliser sur la plate-forme qu'on veut, avec les logiciel qu'on veut. Et il y a de bons logiciels libres pour les dictionnaires.

                  Exemples: Eijiro, un bon dictionnaire anglais->japonais et japonais->anglais tres bon marche, et le Crown, excellent dictionnaire francais->japonais.
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour le dico français-anglais, j'utilise babytrans.
              Pour surfer sur internet et traduire à la volée, c'est génial. Je suppose que différentes langues doivent exister...

              Je suis d'accord, on peut dire que plein de logiciels sous windows n'existent pas ou sont moins bons sous linux.
              Il ne faut pas oublier non plus l'inverse : il y a des tas de logiciels disponibles sous linux et qui n'existent pas sous windows, ou en tout cas qui sont payants, donc ça revient au même pour un particulier.

              Les personnes qui disent "sous win, j'ai nero, photoshop..." et ainsi de suite, sont rares à avoir acheté la licence, cela explique peut-être un peu pourquoi leur windows est truffé de virus (aller sur les sites de cracks, ça se paye...), alors qu'en réalité ils n'utilisent que 20% des fonctionnalités, pour se retrouver ensuite avec un système instable.

              J'utilise mon pc avec linux uniquement depuis 6 mois, et vraiment le frein, c'est pas la bureautique, même ma femme dit qu'excel ou Ooo c'est la même chose. Ce qui manque, c'est les jeux !
              Donnez-nous des (bons) jeux sous linux !
              • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                Posté par . Évalué à -1.

                ils devraient surtout avoir des super bons jeux sous linux mais seulement sous linux sinon les gens ne changeront jamais.

                Si Doom 3 etait seulement dispo sous linux, j'en aurait vu beaucoup de converti d'un seul coup.
                Evidement, une société ne va jamais essayé de tester les reaction mais faire une version win/lin (comme quake,doom, ut,...)
                • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Oui, on ne peut pas non plus demander à un éditeur de faire du suicide commercial en sortant un jeu de la trempe de doom3 sous linux uniquement.

                  Par exemple, j'ai déjà installé ut2003/2004, doom3, quake2, RTCW (return to castle wolfenstein) ça marche au poil, ça s'installe tout seul, il suffit de lancer le script.
                  Après, starcraft ou warcraft II avec wine, j'ai pas essayé, c'est déjà trop compliqué.
                  Si je ne veux pas jouer à un shoot, point de salut en dehors de windows.

                  Si on revient à linux prêt pour le bureau oui ou non, je dis oui. Maintenant, c'est le temps libre qu'il faut occuper.

                  en reparlant des softs qui existent sous linux et pas sous windows, au moins on est sûr que c'est pas bourré de spyware, pubware, virus et autres ! Et par les temps qui courent, c'est pas du luxe !
                  • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                    Posté par . Évalué à 0.

                    "Si je ne veux pas jouer à un shoot, point de salut en dehors de windows"

                    Ce genre de phrases est complètement faux.
                    Je joue à plein de jeux excellents sous mon Linux, et ce ne sont pas des FPS (ou des shoots), car je n'aime pas ça (enfin, ça me gonfle vite).
                    Dans le domaine commercial, j'en ai aussi plein sur ma GBA, ma PS1 et autres consoles, et elles ne sont certainement pas sous Windows ...

                    Et ils sont simples à installer, marchent au poil, pas de malware, et en plus, non, c'est pas du luxe ces consoles (enfin si, m'enfin ...).
                    • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ouais, enfin sur console, tu jouras difficilement à un SimCity ou Transport Tycoon...
                      • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ben non, c'est très facile. Il suffit de glisser le CD/la cartouche dans la console et zou ! c'est partit.

                        On peut même jouer à Sim City aux toilettes dans le bus avec la version GBA !

                        BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 1.

              > - un clavier special pour entrer le chinois (methode utilisee chez les journalistes, plus efficace que le pinyin mais non dispo sous linux)

              Je ne sais pas de quoi tu parles :-) mais essais Fedora Core 3. Red Hat et Fedora fait attention pour avoir un bon support du chinois (qui pour moi est du "chinois :-)).
              Ainsi FC2 et FC3 peuvent utiliser iiimf :
              http://www.openi18n.org/subgroups/im/IIIMF/(...)

              Je ne sais pas si ça peut d'aider. Mais j'essais :-)
              L'annonce FC3 (+miroir +torrent) :
              http://www.redhat.com/archives/fedora-announce-list/2004-November/m(...)
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 10.

              C'est une chose de ne pas être convaincu, s'en est une autre d'en conclure à la "@#$@#$ difficulte d'utilisation de linux".

              J'ai encore du mal à comprendre comment on peut prendre ces interventions au sérieux. Moi aussi, je fais partie de ceux qui n'ont pas le temps de se prendre la tête avec des trucs qui marchent pas. C'est pour ça que je suis passé à Linux entièrement en janvier 2001.

              Chez moi, tout est installé à partir des sources. Non, c'est pas pour faire elite. Un des avantages, c'est que j'ai toujours le même OS depuis 2001, il est juste mis à jour régulièrement (rarement par nécessité).

              Souvent, les priorités sont dictées par ma femme, alors moi aussi je peux citer mes expériences, parce qu'elles concernent les mêmes sujets. Ma femme, un jour, a voulu scanner des photos. Mon vieux scanner à plat SCSI qui marchait mal sous Windows 98 (scannait par saccades, système inutilisable pendant le scan) prenait la poussière parce qu'il ne marchait pas sous Win XP (aucun driver, conseil du constructeur : racheter un scanner ..., un snapscan 12000 SP je crois). Suite à la requête de ma femme : install de SANE. 0 soucis. Install de Kooka (intégré à KDE? bureau de ma femme) : 0 soucis. Le tout n'a pas pris plus de 10 minutes hors compil. Résultat ? Ca scanne encore mieux que sous Win 98 : acquisition sans aucune saccade, et système entièrement dispo !!!! Donc 10 fois mieux et plus convivial et intégré (Kooka contre des logiciels pas terribles livrés avec le scanner sous Windows, et en plus ça marchait pas tout le temps).
              Comment peut-on oser parler de la difficulté d'utilisation de Linux, quand déjà à la base, ça marchait pas sous Windows, ça aussi ça m'échappe, bref.
              Plus tard, ma femme a voulu faire de l'OCR. Kooka m'a dirigé vers gocr. Installé, nickel (sauf que gocr gérait très mal les gros titres). Depuis, je suis passé à ocrad.

              Le coup du dico pour une langue asiatique, c'est bien tenté, sauf que bon, moi, je fais pas mal de japonais, fansubs, correspondances, ...
              Alors je dois comprendre que depuis janvier 2001, je vis dans un rêve :
              - stardict n'existe pas sur mon bureau gnome. J'ai rêvé de cet outil, qui fait de la traduction français-anglais-allemand-japonais-chinois-... J'ai rêvé qu'il m'affichait les traductions trouvés en tooltip par rapport à un texte surligné dans n'importe quelle appli Gnome.
              - J'ai rêvé que je pouvais changer ma disposition de clavier à la volée (et donc placer un clavier japonais ou chinois sans souci).
              - J'ai rêvé que je pouvais entrer du texte japonais avec des méthodes insérables par plugin, dans n'importe quelle appli Gnome gérant du texte.
              - Le jeu de carte je sais pas. Mais étant donné que les échecs et le go sont supportés en chinois, si ça n'est pas dispo, ce ne sera pas la faute de "la difficulté d'utilisation de Linux".

              Moi, sous Windows, le net a de gros problèmes. J'ai de gros problèmes d'accès aux sites Web, comme si ma connexion était foireuse. J'ai beau rebrancher, rebooter, c'est toujours pareil. Et quand je passe sur le Linux au même moment, pour charger le même site, ça s'affiche comme d'hab (très vite).
              Sous Windows, j'avais pas de dico aussi puissant que ce que me permet stardict, ou je pouvais pas entrer de japonais sans logiciel spécialisé (que j'ai jamais réussi à installer de manière conviviale, sans popup demandant de payer et cie) et cher.

              Ma femme n'a jamais autant utilisé l'informatique que depuis qu'elle est sous Linux. Elle ne m'a jamais autant surpris que depuis qu'elle est sous Linux. Elle utilise réellement l'informatique pour ses besoins : cartes d'invitation de baptêmes avec la laser (je savais même pas que c'était possible !!!), calendrier de sa fille avec digikam (idem) ou envoi de photos par mail avec le même logiciel (c'est plus compliqué que vous ne croyez, pour qqn qui n'y connaît rien en informatique, impossible sans digikam pour elle), graver ses CD (n'y arrivait jamais sans ses notes avec Nero, aucun problème avec K3B. Ah si, elle ne fait toujours pas la différence entre un CD de données et un CD audio), ...

              Alors quand je vois de tels témoignages qui dérivent sur "Linux difficile d'utilisation", soit je laisse couler en rigolant doucement, soit, de temps en temps, je lâche un post comme celui-ci. Parce que je sais qu'à force de raconter des mensonges, certains finissent par les croire (même ici).

              Et quand y a des problèmes sous les bureaux Linux (oui, ça arrive), je vais pas gueuler sur les forums que Linux c'est difficile d'utilisation, et que le desktop sous Linux n'avance pas. J'essaye de faire progresser le tout, et je contacte les développeurs, ou Bugzilla.
              Dernier problèmes en date ? Ma femme : "Je peux plus envoyer mes photos par mail !!" (ah ben j'avais oublié d'installer les plugins, normal). Puis "ça marche pas !!!". Ben oui, un bug qui fait que le plugin d'envoi de photos par mail voulait forcément un /usr/bin/thunderbird. Hop Bugzilla, recherche du bug : ah ben déjà corrigé, ce sera pour la version finale, et pour cette fois, j'ai pas eu à faire de rapport de bugs (en attendant, j'ai corrigé le problème, les plugins sont encore en bêta, ils sont excusés). Ce sont ces gens-là qui font avancer le desktop.

              Ah, et puis y en a qui vont me dire que ce que je fais n'est pas à la portée de tous. Ben oui certes, ma femme saurait pas faire tout ça, mes frères non plus. Pour eux, il y a les distribs Linux (Mandrake par exemple). Pas aussi à jour que moi, mais suffisant.
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 4.

              Pour la reconnaissance de caractères, gocr est très bien : j'avais un polycopié scanné, police bâton (helvetica je crois), j'ai juste eu à recadrer un peu les images (rotation de 1,5 ° au max, pour avoir des lignes bien horizontales) et hop, 98%* des lettres reconnues, en général corrigeables avec un correcteur orthographique (un simple dictionnaire quoi).
              Par contre, utiliser Clara par exemple, j'ai jamais réussi...

              * : évidemment, c'est au jugé, mais je suis en général assez bon pour les estimations de ce type (il y a 497 allumettes sur le sol...)
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par . Évalué à 1.

              Le scanner qui ne fonctionnait pas sous XP pose quelques problèmes mais finit par marcher sous Linux; Linux est donc mieu placé que XP pour le bureau. Hourra!

              Linux paraît plus compliqué parce qu'il permet de faire plus de choses... en tout cas de plusieures mannières, par 10 outils redondants et d'une GUI à la compilation du source voire, pourquoi pas, de la recompilation du noyeau pour y mettre ce qu'on voudra :)

              Windows est simple; ça marche ou ça ne marche pas. Basta.
              Linux c'est plus compliqué; on peut passer la journée à essayer les différentes solutions... et on a l'habitude de ne pas laisser tomber...

              En fait ce qui gêne avec Linux c'est l'embaras du choix. C'est la responsabilité de renoncer (puisque choisir c'est renoncer). C'est la responsabilité de devoir dire: "ça va pas être possible" sous entendu "dans les delais impartis, parce que j'ai autre chose à faire, vois-tu".

              Linux est libre, et la liberté c'est TOUJOURS difficile à gérer.
              (Pas vrai Renaud:
              "Ils se souviennent, au mois de mai, D'un sang qui coula rouge et noir,
              D'une révolution manquée Qui faillit renverser l'Histoire,
              J'me souviens surtout d'ces moutons, Effrayés par la Liberté,
              S'en allant voter par millions Pour l'ordre et la sécurité.")

              Sinon c'est marrant de voire que l'informaticien vie en couple et que ça l'oblige à bosser encore plus sur des ordiminis (je parle pour moi aussi).
            • [^] # Re: Pas tout à fait d'accord

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Euh, pour le chinois si ça existe, la plupart (toutes?) des methodes d'entrée du chinois proposent au moins deux methodes, une phonétique (pinyin ou autre) et une basée sur la forme des caractères, je suppose que c'est de cette dernière que tu parles avec le "clavier spécial".
              J'ai un jour trouvé la page suivante:
              http://www.people.fas.harvard.edu/~wicentow/wubixing.html(...)
              qui explique (en anglais) très bien le principe de fonctionnement de cette méthode d'entrée du chinois.
              Je n'ai jamais vraimment utilisé, car je n'écris pas en chinois, mais c'est présent sous linux, oui.

              pour le "logiciel de grammaire", tu veux dire un correcteur grammatical? C'est effectivemment quelque chose qui manque et qui viendrait bien completer et épauler le correcteur orthographique; il y a des projets en train, mais c'est un champs extrêmement complexe.

              pour les jeux de cartes chinois multi-utilisateurs je ne sais pas; mais si le protocole utilisé par le serveur est connu, ça m'étonne qu'il n'existe pas des clients (peut-être ne sont-ils pas fournis avec les distribs habituelles, comme bien d'autres programmes restreints à un marché local)

              En tout cas, ça fait que deux des exemples qui n'ont pas d'équivalent, les autres exemples donnés ont bel et bien des equivalents.
  • # Linux reste, pour le moment, moins ergonomique

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis un grand utilisateur de linux. Mais force est de constater que pour le moment. Les plateformes Linux sont encore "difficile" à utiliser pour l'utilisateur seul à la maison.

    Certe il existe des distribs aussi facile à installer qu'un windows (la mandrake par exemple) et presque aussi facile à configurer (tjs la mandrake en fait).

    Mais des points phare comme :

    - Les connexions ADSL reste aléatoire sous linux. En france par exemple les utilisateurs de sagem fast800 sont légion. L'installation sous linux reste hasardeuse sur beaucoup de distrib (même sur mandrake). Oui je sais vous avez tous un linux, et vous avez tous fait rpm -ivh (ou urpmi , ou apt, ou yum) et hop tout a fonctionné à merveille sans rien faire. Je ne dois pas avoir de chance, mais toute les personne à qui j'ai justement dis que c'etait super facile on eut des soucis.

    - Les jeux. Je pense que les mêmes détracteurs me diront qu'on peut parfaitement jouer sous linux (ou mac Os X). Oui surement ... mais comme d'habitude, je dois avoir des connaissance venant de mars qui ne trouvent pas leur compte sur les jeux portés nativement sous Linux et pour qui les magouille wine restent obscures.

    - L'uniformisaton de l'interface graphique. Oui le pekin moyen utilise une interface graphique. Et malheureusement, en passant de l'une à l'autre, il perd souvent ses repère au niveau des racourcis claviers, des menus etc... Il en vas de même avec les applications importante comme OOo, les navigateurs (moz,FireFox,Konkeror etc ...)

    Voila, j'oublis certainement des choses, mais globalement, Linux reste moins "plaisant" pour l'utilisateur final à la maison qu'un Win machin.

    Je dis bien, à la maison et utilisateur final.

    Car je suis certain par contre, que pour les sociétés, Celle qui on un service informatique du moins, pourraient passer à Linux sur le poste de travail.

    Pourquoi, parceque la plus part du temps les applications utilisé existe sous linux (oui il existe des appli proprio win32, ben pour celle la on garde des win). Parceque il y a un service informatique pour venir refaire le rpm -ivh du bon truc s'il manque un rpm, ou le /etc/rc.d/machin si un service est oublié. Bref des gens pour "aider/accompagner" l'utilisateur final.
    • [^] # Re: Linux reste, pour le moment, moins ergonomique

      Posté par . Évalué à 2.

      -- L'uniformisaton de l'interface graphique.
      Sous windows, l'interface graphique n'est pas universelle. Cela dépend de la période et du toolkit graphique.

      Et oui, un programme développé en Visual Basic 6, avec MFC, la vcl de Borland, .NET, Qt ... ou autre toolkit proprio n'aura pas le même look and feel.

      C'est d'autant plus flagrant aujourd'hui ou certains programmes (comme Windows Media Player) ont un aspect "joli" avec des bordures bizarres.

      Même les "MessageBox" ont les bouttons Ok et annuler qui peuvent être inversés.

      Donc, Linux n'a aucun retard là dessus. mais c'est bien de vouloir uniformisé encore plus les choses. KDE a un guide de dev IHM, gnome aussi, Freedesktop tend à standartiser les dev et c'est bien.

      Sinon pour le reste, je suis assez d'accord. Surtout au niveau matériel ou après l'install de ma MDK 10.1 official mon imprimante HP PSC 1350 ne fonctionne plus (alors que ca marchait sur la mdk 9.2) mais je pense que la dessus c'est un problème du noyau 2.6 qui est loin d'être stable d'une version à l'autre. C'est un peu la roulette russe.

      PS: Si quelqu'un a des infos pour mon imprimante, envoyer moi un pitit message perso merci :-)
    • [^] # Re: Linux reste, pour le moment, moins ergonomique

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est vraiment n'importe quoi.
      Parfois je me demande dans quel sens on se voile la face.

      Je suppose donc que le support ADSL des FAI n'est jamais appelé ?
      Même chez les informaticiens que je croisent, beaucoup ont des problèmes de connexion ADSL (je parle bien de première connexion) SOUS WINDOWS !
      A lire ça, on croirait que sous Windows, tu branches et ça marche. Désolé, ce n'est ni mon expérience, ni celle de la tonne de gens que j'ai dû dépanner, à l'époque où je dépannais encore sous Windows.

      Les jeux je suis entièrement d'accord, sauf que ça n'a RIEN A VOIR avec la facilité d'utilisation du desktop Linux.

      L'uniformisation de l'interface graphique : je ne connais pas un béotien en info que ça gêne. Ma femme n'a aucun problème avec ça. Pire, elle s'obstine à utiliser Galeon au lieu de Konqueror sous Gnome !!!

      Et oui, je parle de l'utilisteur final à la maison !!
  • # Linux plus facile à installer ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je ne sais pas si certains d'entre vous ont installé un win xp mais je trouve que sur ce point Linux est larement plus près que microsoft (ba oui, si on veut dire que linux est plus près pour le bureau, il faut bien comparer à quelque chose...)

    L'interface d'installation de Win XP pro (j'ai jamais essayé les autres) est une horreur face à une mandrake (et surement fedora ou suze, mais je ne connais pas trop)
    Evidement, pour "monsieur tout le monde" il y a les cds de restauration habituellement vendu avec les ordis qui sont une catastrophe (ecrasement de toutes les données par exemple...) mais bon, si le but était de faire le max de choix par défaut, je pense que ce serait également possible sous linux, il suffit de tout choisir à la place de l'utilisateur.
    Pour win xp pro, installation pas loin du mode texte, utilisation de fdisk (avec une pseudo interface), une horreur comparée à une mandrake et son outil de partitionnement par exemple.

    Alors oui, on entend souvent que linux supporte difficilement les périphériques en tout genre, que ça ne marche jamais, ...
    J'ai un portable (un vieux, c'est vrai). Lorsque je l'ai acheté, pour mn boulot j'ai du passé à win 2k -> carte graphique non supportée, 640x480 en 256 couleurs...
    Sous linux à la meme époque (mdk 7.2) carte supporté parfaitement, en tout cas mieux car rien à faire.
    Bon ok, l'opengl était misérable, mais sous windows les drivers n'existaient pas au dela de win98...

    Alors oui, il reste des progrès à faire sur l'intégration de nombreux périphériques, non pas sur leur support même si des progrès sont réalisable, mais surtout sur leur "utilisabilité" par le commun des mortels n'y connaissant rien...

    A côté de ça, je trouve que linux est en avancesur de nombreux domaines.
    Par exemple, grâces aux LL, on peut installer facilement n'importe quelle application en sachant simplement se servire d'un menu et de cliquer, chose autremenet plus compliqué sur un autre os...

    Donc voila, Linux est peut-etre pas encore près pour le grand public à en croire pas mal, mais peut-être est-ce aussi le public "mononeuronal windowsien" qui n'est pas près ...
  • # Le regard des autres

    Posté par . Évalué à 4.

    C'est pas que Linux qui pose problème, mais aussi le regard des autres:

    - j'achète un modem/wifi/clavier/...; la boite ne mentionne pas Linux,
    pas de drivers fournis pour Linux

    - je téléphone au support de mon FAI, après avoir prononcé "Linux", il faut
    commencer par prouver que la panne ne peux être dûe à l'OS

    - je fais du télé-paiements, ma banque ne supporte que IE

    - je veux une machine 64bits avec un soit disant RAID matériel, dieu seul sait si
    l'install de Linux me prendra 30 minutes ou 3 jours (si c'est un risque que je
    peux me permettre en tant que particulier, l'incertitude du coût est intolérable
    en milieu professionel)

    - j'achète un serveur (pourtant sur le catalogue identique à celui acheté la semaine
    d'avant) et je ne sais pas si le même noyeau (cuit maison) tournera aussi dessus
    (la réponse était non dans le cas rarissime que j'ai en tête)

    Et pourtant, même dans ces cas de figures, les progrès sont fulgurant, on peut acheter des PC certifiés pour une distribution de Linux, le banques font des efforts pour les browsers alternatifs, les FAI fournissent du matos qui tourne sous Linux!
    Les géants sont en marche, les certifications et les standards vont bon train.

    Mais c'est clair que quand ça fait 13 ans que tu bosse sur un truc tu peux commencer à trouver le temps long et te dire que ça avance lentement.

    NB: c'est clair que pour le cas du PC certifié Lindows, RH ou Suse, ce n'est ni le PC ni la distribution que je veux... mais je ne peux en vouloir au monde entier pour le fait que je suis un chieur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.