Linux envahit Hollywood

Posté par . Modéré par oliv.
Tags : aucun
1
19
sept.
2001
Audiovisuel
Tel est le titre de l'article du site "Computer Graphics World" où l'on y apprend que Linux est devenu l'OS préféré des professionnels de l'animation, et surtout pourquoi il l'est devenu. Il donne aussi une liste des logiciels portés vers Linux ainsi que ceux développés spécialement pour lui. On y apprend aussi que c'est toute la chaîne filmatographique qui adopte petit à petit Linux, depuis les gros studios d'animation (ILM, Dream Works, Pixar...) jusqu'aux petits studios de post-production.

Etant donné que cet article est plutôot dense en information, je ne vais pas me lancer dans un résumé-traduction qui tournerait vite à la paraphrase. Je vous conseille juste d'aller le lire.

ps: peut être que quelqu'un de bon en résumé pourrait en faire un pour les lecteurs anglophobes de linuxfr ?
  • # Résumé du début de l'article.

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    SGI dominait le marché mais Intel à sorti des processeurs à un rapport puissance/prix plus important que SGI. Le problème c'est que les millions de lignes de codes développés pour Irix n'était pas compilables sous windows donc linux.

    CQFD

    C'est une bonne nouvelle mais pas de quoi pavoiser. Linux a récupéré un marché de SGI pas de microsoft.
    • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Ben non, je pense que linux récupère à la fois le marché de SGI et à la fois celui de microsoft. Le marché de microsoft existe grâce aux softs 3D tournant sur NT. Mais je pense qu'une partie de la raison du déclin de SGI est dû aux coups faramineux en matériel.

      Avec l'adoption de Linux par SGI, les utilisateurs sont finalement indépendants du matériel SGI. Cette décision ne peut que renforcer encore l'adoption de linux par les boites d'imagerie.

      Linux remplace donc Irix, mais se place directement contre NT. Et des gens qui auraient pris NT au lieu de Linux car certains softs n'étaient pas dispo prendront maintenant linux.
    • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      On peut quand meme etre content de cette info, non?

      Y en a marre d'opposer tjrs Linux/Windows. Il y a d'autres OS dans le monde.

      Si linux a reussi a exploiter une niche que Microsoft a dédaignée, tant mieux après tout ...

      Mais bon, je ne pavoise pas non plus, je suis juste content :)
      • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        On peut quand meme etre content de cette info, non?

        Oui bien sur mais elle prouve bien qu'il est très difficile de passer d'un environnement unix à windows et vice-versa.

        Pour Nico plus haut. Effectivement c'est plutot pas mal mais à ma connaissance MS n'a jamais été terrible dans ce domaine plutot chasse gardé d'Apple et SGI.

        Je sais que tu as utilisé 3DS Max et Premiere sous windows mais à mon avis ILM pas souvent.
        • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

          Posté par . Évalué à 3.

          Je ne connais pas de boite de production participant à des blockusters (comme ILM, Dreamworks, Buf, etc.) qui utilisent 3DS Max...
        • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui je suis d'accord; c'est resté pas mal chasse gardé de SGI... enfin plus exactement, de maya, houdini, et autres Softimage. Mais ces softs ont étés portés sous windows.

          De plus, 3DS Max, de ce que j'avais entendu, avait grappillé pas mal de part de marché, entre autre grâce à une communauté de developpeurs (plugins) plutôt efficace. Pas trop pour le rendering mais pour la modélisation.

          Mais ça fait pas mal de temps que je me tiens plus trop au courant...
          • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

            Posté par . Évalué à 3.

            Il me semble que 3DS Max a surtout perçé chez les éditeurs de jeux (qui utilisaient déjà des PC sous windows pour la plupart).
            En plus, il semblerait que 3DS Max soit profondément non portable. Je sais plus ou j'avais lu ça mais un mec de la société qui le développe déclarait que 3DS Max est et restera un logiciel windows. (Cela dit, avec Maya et SoftImage 3D sous linux, on peut très bien se passer de 3DS Max ;)
            En ce qui concerne les plugins, ces sociétés (ILM, Pixar, etc.) ont surtout l'habitude de faire leur plugins en interne, ça doit pas trop les déranger de savoir si le marché est plus développé sous Windows ou pas.
            • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

              Posté par . Évalué à 2.

              Je sais bien que le piratage est très répandu, mais au sein des sociétés d'infographie, c'est pas le cas. Et Maya et 3D SoftImage, c'est pas vraiment le même prix que 3DS Max...
            • [^] # Avis d'un infographiste.

              Posté par . Évalué à 4.

              Max à aussi percé chez les éditeurs de jeux, parceque parmis les moteurs de rendu 3D temps réel, beaucoup sont capables d'importer le format d'animation MAX.
              Effectivement, pour le rendu des scènes cinématiques d'un jeu, ou pour texturer un personnage destiné à une appli 3D temps-réel, ya pas besoin de softimage, maya et autres.

              Une alternative à Max, est Lightwave, qui à bien marché chez les producteurs de pubs, car son rendu est bien meilleur que celui de max. Lightwave est porté sur Linux il me semble.

              L'alternative ultime...c'est Blender, qui à un rendu proche de Lightwave, et commence à intégrer des fonctions d'animation de personnages intéressantes pour les infographistes qui bossent dans les boites de jeux...comme il coute rien...ou presque...c'est vraiment le truc de demain pour les boites de jeux, ou publicitaires.

              Pour avoir bossé sur Moray/pov sous dos, 3DS4 sous dos, Volume 4D sur Amiga OS, Softimage sous Irix, Max sous NT, Blender sous Linux, je peux vous dire que le plus chiant c'est de passer d'un système à un autre...dailleur j'ai voulu un jour essayer ray dream sur MacOs, j'ai mis une disquette dans le lecteur, et je me suis dit : merde, ya pas de bouton d'éject ! ou est le tournevis...

              Mon préféré c'est quand même Linux ;)
              • [^] # Re: Avis d'un infographiste - suite d'un autre infographiste !

                Posté par . Évalué à 2.

                il y a également BMRT (Blue Moon Rendering Tools) qui tournent sur win32 et Linux (multi-plateformes), un super renderer en radiosité. il a été développé par Larry Gritz, un ex-ponte de Pixar. il est compatible standard RenderMan, mais pas son prix ! gratuit ! pas encore en open source (devrait pas trop tarder...). a essayer en complèment de Lightwave qui possède un pluggin d'export pour RenderMan, ainsi qu'avec les grands noms de la modélisation/animation. plusieurs rendus ont été efectués pour des blockbusters, dont le film avec un bateau en plastique qui rencontre une savonnette et qui coule, le bateau, pas la savonette et même que toutes nos femmes ont pleuré devant léonard di carpaccio...
                bref, plus sérieusement, la puissance des softs de compositing/3D animation qui tournent actuellement sur IRIX vont bientôt être dispos sous Linux. ça, c'est une excellente nouvelle ! à quand une FLAME ou une HARRY sous Linux ?...
    • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      La non compilabilité n'est pas l'unique argument.

      La stabilité ? Quand on calcule pendant 1 mois, on a pas envie que ca plante !

      Adptabilité ? Ils peuvent adapter le système a leur besoins.

      L'évolutivité ? Ils peuvent avoir une influence sur l'évolution du système grace à la politique du libre.
      Pour ta derniere remarque, il faut noter que l'ancien système de sgi n'était pas exploitable (prix) par des particuliers tandis qu'ici bien. Ne crois-tu pas que chez eux les graphistes ne vont pas mettre linux ? Et qu'avaient-ils sur leur machine privée ? Il y a peut-etre donc aussi un gain de part de marché sur windows. Pour conclure, dans ma famille tout le monde utilise linux maintenant parce que je l'utilisais, c'est contagieux ce genre de chose (virale certains diront) !
      • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Le fait que les infiographistes passent aussi à Linux à la maison pour travailler vont nous faire venir des outils de création inédits:
        L'article signale qu'ILM va passer en open source son format et player compatible Quicktime qui permet de lire des flipbooks (vous savez, les crayonnés qu'on feuillette très vite pour avoir une impression de mouvement). Format utilisé : 768x1024 en 24hz (étant le frame-refresh du cinéma), avec un 1000x2000 annoncé! woaow!
      • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Stabilité et Adaptabilité étaient déjà présent chez SGI sinon les développeurs n'auraient pas pondus des millions de ligne de code.

        Pour l'évolutivité ils y ont été un peu contraint car de nombreux drivers n'était pas dispo (dixit l'article).

        Ne crois-tu pas que chez eux les graphistes ne vont pas mettre linux ?

        Pas forcément mais c'est vrai que ça peut en convertir certains.

        Pour en revenir à l'article je note simplement que l'évolution vers linux du milieu du ciné était logique et que ça n'a rien de transcendentale.
        De plus quels sont les apports de ces sociétés au LL à part le player quicktime?
        • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Je ne trouve pas que c'était si <<logique>> que çà ... ou plutot, oui, ça l'était depuis les réussites dans ce domaine de films comme titanic, etc.

          Maintenant, concernant l'apport de ces sociétés, on peut citer plusieurs choses :

          • portage de logiciels professionnels (ok, c'est proprio, mais ça reste une bonne chance car ça permet de convaincre plus facilement de passer sous linux -- et puis ce genre de logiciels ne courent pas les rues en gpl)

          • amélioration de certains logiciels GPL (Gimp par exemple -- il existe une version spécifique pour le cinéma : http://film.gimp.org(...))

          • amélioration des solutions et des offres des service autour des clusters

          Bref, l'un dans l'autre c'est quand même bon signe non ?
          • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Bref, l'un dans l'autre c'est quand même bon signe non ?

            Oui c'est dans mon post : C'est une bonne nouvelle mais pas de quoi pavoiser.

            Faut pas mollir, il y'a un gouffre entre faire evoluer et revolutionner l'informatique.
            • [^] # Re: Résumé du début de l'article.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ca existe les révolutions ?

              Jamais vu des trucs qui changent du jour au lendemain de toute ma vie. Les révolutions immédiate sont souvent de la propagande !

              Une révolution se compose, pour moi, de petits changements qui forment finalement un tout cohérent. Mais tout ca prend du temps, ce passage à Linux de la part de ces firmes peut etre un petit pas qui y contribue.
  • # c cool

    Posté par . Évalué à 1.

    esperons que ce mouvement profitera au artistes amateurs qui pourront exprimer leur créativité avec de bon logiciels sous linux parce que niveau multimedia ya de bons trucs mais pas du niveau des cubase soundforge acid et autres..
    • [^] # Re: c cool

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Mouais, je sais pas si les logiciels dont ils se servent sont assez accessible au tout un chacun ...

      C'est ca qui fait la force des outils sous windows (tout le monde peut plus ou moins s'y retrouver, meme en n'exploitant pas 100% des capacités du logiciel)

      Mais bon, avec un peu de bonne volonté, on arrive toujours a maitriser des outils ...
      • [^] # Re: c cool

        Posté par . Évalué à 0.

        nan ce que je veut dire c que ça pourrait s'amplifier et que l'on voye apparaitre des softs + accessible a tous
    • [^] # Re: c cool

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je n'ai pas lu dans l'article que ces logiciels étaient gratuit :(

      L'artiste amateur peut-il se payer maya ?

      Quoiqu'il en soit boudons pas notre plaisir :)
      • [^] # Re: c cool

        Posté par . Évalué à 0.

        Un logiciel libre offre-t-il les possibilités de Maya ?
        • [^] # Re: c cool

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'en sais rien je connais pas maya mais j'avais essayé midnight modeler qui me semblait très bien.
          Tu peux le trouver là (ainsi que d'autres) :

          http://www.ntlug.org/archive/tp/graphics_parrott/(...)
          • [^] # Re: c cool

            Posté par . Évalué à 8.

            Si tu veux essayer Maya, tu peux télécharger ou demander "A Taste of Maya", une version d'évaluation de 30 jours.

            Ce n'est malheureusement qu'une version Windows, mais ça donne une idée du produit.

            Le CD-ROM est plutôt rapide à arriver, et il y a des tutoriels dessus.

            Ca n'engage à rien, vous n'êtes pas obligé d'acheter. Vous serez juste contacté un ou deux mois plus tard par un commercial irlandais qui vous demandera dans un très bon français si ça vous a plu (d'ailleurs, faut que je le rappelle :-p )

            Pour l'avoir essayé, je peux dire que Maya est plus pratique et puissant que 3DS Max sur bien des points...

            Très franchement, vu la facilité qu'il y a pour faire des trucs pas forcément simple, je comprends mieux comment ils font des trucs impressionnant du style Final Fantasy avec...

            Pour tous ceux qui veulent se faire une idée, je recommande vivement un test :
            http://www.aliaswavefront.com/en/Community/Special/atom/index.html(...)
        • [^] # Re: c cool

          Posté par . Évalué à 0.

          un autre logiciel, même non libre, offre-t-il réellement les possibilités de maya ? ;)
        • [^] # Re: c cool

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Oui !!
          Blender !!!

          http://www.blender.nl(...)
          • [^] # Re: c cool

            Posté par . Évalué à 1.

            Blender !!!

            Arf !

            - Rigid bodies ?
            - Soft Bodies ?
            - Embedded language ?
            - fur modelisation ?
            - scuplt NURBS tools ?
            - motion capture ?
            - synchro sonore ?
            - fields control ?

            Fait gaffe, compare pas kpaint et photoshop :)
  • # quelques précisions

    Posté par . Évalué à 10.

    l'article est succulent, mais je rajouterai quand même deux bémols:

    1- "High-performance graphics-card drivers available for Windows were missing in Linux. The task fell to multimedia lead Daryll Strauss working at Precision Insight, now a division of VA Linux. (Strauss was previously with Digital Domain implementing the Titanic renderfarm.) "In 18 months, we built 10 drivers: 3dfx Voodoo 3/4/5, ATI Rage 128/128 Pro/Radeon, Matrox G400, and Intel i810/i815," says Strauss. "Creating a common code base for multiple drivers really saves time.""

    Hélas, on apprend aujourd'hui le licenciement par VA des gars qui ont fait ce travail:
    http://linuxtoday.com/news_story.php3?ltsn=2001-09-18-012-20-NW-BZ(...)

    2-"GIMP, an image editor with features similar to Photoshop, provides 16-bit per channel support (64-bit RGBA)"
    En fait, Gimp ne travaille qu'en 32 bits. le 64 bits, c'est pour l'avenir (gimp 2.0), ou pour des versions bien spécifiques patchées "in house"
    http://film.gimp.org(...)
  • # Pour l'instant...

    Posté par . Évalué à 2.

    ... sur les grosses productions, c'est pas toute la chaine qui utilise Linux.

    Pour l'instant, les SGI sont ce qu'il y a de plus utilisé pour faire de la modélisation (avec Maya ;) ).

    Maya est porté sous Linux, mais ce n'est pas le cas des plug-ins qui restent encore très Windows NT ou Irix... Et étant donné l'investissement relativement lourd que représente les stations pour graphistes et le développement des plugins, je doute par exemple que Square passe à du tout linux demain...

    La principale utilisation de Linux est pour les render farm, parce que c'est moins cher d'avoir 1000 PC sous linux en cluster Beowulf ou autres que d'avoir plusieurs dizaines de gros serveurs SUN Enterprise (comme c'était le cas chez Pixar il n'y a pas si longtemps).
  • # et la créativité , bordel ??

    Posté par . Évalué à 4.

    Hollywood, c'est pas l'argent qui manque.
    Ce qui manque, c'est la liberté de créer, d'innover, de faire encore plus fou-génialissime-jamais-vu que 'l'autre'.
    Et les génies manquent pas là bas.
    Ce qui manque, c'est la libertés des outils.
    C'est comme si tu voulais faire de la peinture avec les seuls 3 crayons qu'il existe en vente.
    Avec un OS libre et, il faut bien l'avouer, FABULEUSEMENT SOUPLE ET UNIVERSEL comme Linux (au niveau multiplateforme, cluster, micronoyau, accès aux sources, etc.. aucun autre OS ne lui vient à la cheville) , et bien je pense qu'il y a de quoi délirer un max pour des 'fou furieux' du graphisme.
    J'ma gourru ?
    • [^] # Il dit qu'il voit pas le rapport

      Posté par (page perso) . Évalué à -3.

      Moi non plus.
      ziouh -1
    • [^] # Re: et la créativité , bordel ??

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce n'est pas un micro-noyau mais un noyau monolithique et point de vue cluster il y a des OS qui font ca bien mieux(non je parles pas de Windows).

      Il faut eviter de se fourrer le doigt dans l'oeil, les graphistes en ont pas grand chose a f**tre de savoir que Linux est 'libre'/'opensource'/..., ils veulent le meilleur outil pour leur job, la creativite informatique ca les interresse pas, eux ils sont dans la creativite graphique et l'ordinateur n'est dans la tres grande majorite des cas qu'un outil.

      Dans mon entourage j'ai 4 personnes qui sont dans le domaine(graphisme & communication visuelle), un des quatres s'interesse un peu a autre chose que les softs dont il a besoin, mais n'a jamais eu envie de programmer et n'est de loin pas un fan d'informatique, les 3 autres savent utiliser correctement les softs dont ils ont besoin et n'utilisent pas leur ordinateur pour quoi que ce soit d'autre a part l'e-mail, ils trouvent l'informatique chiante au possible.

      Au fait, les 4 ont des Macs, aucun Windows ou Linux dans les parages.
      • [^] # Re: et la créativité , bordel ??

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le graphiste de la boite m'a plusieurs fois demande si je pouvais lui installer Linux sur son Mac.

        La raison : Les plantages, etre oblige de refaire son boulot parce que MacOS a plante.

        Le probleme, il utilise Flash, Firework, Photoshop.
        Pour Photoshop, Gimp commence a lui arriver a la cheville, bien qu'il manque des outils. Pour les autres logiciels nada.

        Si Macromedia et Adobe portent leurs logiciels sous Linux, je sais que je peux formater son Mac et installer Linux.
  • # Le texte en FRANCAIS !

    Posté par . Évalué à 9.

    Bon je me suis dévoué pour traduire l'article en Français. C'est du bête texte, c'est pas relu, et y a peut-être des petites erreurs de traduction. N'hésitez pas à me les signaler si vous en voyez.

    On peut ajouter ce texte en pièce jointe s'il vous convient.


    http://obsidian.citeweb.net/linux/linuxHW.txt(...)


    Amitiés à tous.
  • # et les Effets spéciaux...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je pars lundi faire un reportage pour un mag british dans un studio spécialisé dans les effets speciaux numériques (Taxi, alien 4, ...).

    Ils sont globalement sous Unix (j'en saurais plus après le reportage ;-) ), et écrivent eux-même leurs softs en utilisant la lib Qt. Donc a priori, ils peuvent basculer sous linux vite fait...
  • # Maya

    Posté par . Évalué à 1.

    le problème est que Alias vise le marché NT (normal)
    maya 4.0 souffre de grave retards sous linux (oct-nov)

    les modeleurs souffrent de "derniere-version" aigüe

    resultat je souffre à installer remplacer linux par WNT sur la renderfarm...

    ils sont pret a recracher 30KF alors qu'ils se sont deja fait elargir le trou par SGI
    • [^] # Re: Maya

      Posté par . Évalué à 1.

      je pense que pour les grosses boites qui o les moyen de se payer renderman ou d'avoir du developement "in house", c'est sur que linux est avantageux
    • [^] # Re: Maya

      Posté par . Évalué à 1.

      Alias|Wavefront est une division de SGI, donc Alias|Wavefront vise le marché de SGI...

      Alias|Wavefront s'est particulièrement tourné vers NT quand SGI l'a fait.

      Maintenant que SGI change d'idées, ça va certainement changer.

      Par ailleurs, pour les grosses productions, Maya est assez peu utilisé pour le rendu. RenderMan lui est généralement préféré, via mtor.

      RenderMan est plus prévu pour le rendu en cluster, et on peut facilement constituer une renderfarm de plusieurs centaines de machines. Et il est disponible pour linux... (ce qui réduit les coûts de la renderfarm substantiellement)

      Seul bémol : mtor n'existe pas (encore) pour linux...

      Sinon, quelqu'un a testé BMRT ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.