Mandriva offre la possibilité d'allonger la durée de maintenance pour sa distribution

Posté par . Modéré par j.
Tags :
17
19
fév.
2010
Mandriva
La société Mandriva offre depuis peu la possibilité aux utilisateurs d'étendre la durée de maintenance des versions de la distribution Mandriva Linux supposées être en fin de vie. Certains pourront probablement voir un inconvénient dans le fait qu'il faut acheter cette extension de garantie. Elle permet néanmoins d'allonger la maintenance (de sécurité et applicative) des versions (actuellement 2008, 2009 et 2010) de 18 mois.

Cette offre s'adresse à tous ceux qui souhaitent déployer une solution pérenne de postes de travail sous Mandriva Linux. Les utilisateurs des versions de 2008.0 à 2010.0 ont désormais accès à une nouvelle fonctionnalité dans leur Centre de Contrôle à partir duquel il est possible d'avoir plus d'informations sur la durée de vie des produits et de la distribution, de s'inscrire à cette offre et de rentrer ses identifiants pour en bénéficier.

Il s'agit de maintenance de sécurité et applicative (correction de bugs et failles de sécurité), mais pas de maintenance évolutive (passage à une version supérieure d'un logiciel). La maintenance étendue s'applique aux paquets et logiciels suivants :

Environnement de bureau
* KDE 3 pour 2008
* KDE 4 pour 2009 et 2010

Internet
* Filezilla, Samba client, ktorrent
* Mozilla Firefox & plugins, Opera, Konqueror; Flash plugin, Java plugin
* Clients mail + plugins: Kontact, Evolution, Thunderbird, Sunbird, Lightning
* Messagerie instantanée : kopete, VoIP, Skype, Ekiga

Bureautique
* OpenOffice.Org + greffons, OpenCliparts
* Lecteurs PDF : Okular, Acrobat Reader
* Publication : Scribus

Multimédia
* Son : Amarok, Audacity, Elisa
* Graphisme : gimp, Inkscape, blender, Digikam
* Lecteurs vidéo : totem, dragonplayer, vlc, mplayer
* Création vidéo : avidemux, cinelerra, kino, kdenlive

Outils de développements
* Langages : Perl, C, C++, Python, Ruby, PHP, Java, ocaml, erlang, haskell, gcc-fortran, gprolog, mozart, clisp
* Frameworks : Perl-Catalyst, python-django, rails, castor, Eclipse
* Éditeurs : kdewebdev, Qt4 designer, emacs, vim
* Outils de debogage : strace, ltrace, gdb, valgrind
* Gestionnaires de version : rcs, cvs, subversion, svk, darcs, git

Applications scientifiques
* Publication : tetex-latex, latex-beamer, vim-latex, docbook
* Visualisation de données : gnuplot, graphviz
* Applications : octave, atlas, mpi, lapack

Émulation et virtualisation
* qemu, wine, VirtualBox, kvm

Middleware
* Authentification : kerberos, ldap, nis
* Sécurité : AppArmor, Tomoyo

Administration
* Contrôle à distance : vnc
* Configuration : Mandriva Control Center, Drakxtools
  • # Indispensable !

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je pense que Mandriva vient de prendre une décision très sage. Elle rend crédible Linux sur le poste de travail.
    Sans cela, il est difficile de convaincre un DSI (Directeur du Système Informatique) de franchir le pas . Certains trouveront peut être cela encore trop court mais il faut tenir compte du fait que les migrations vers un système récent sont d'autant plus délicates que le système à migrer est ancien.
    Deux ans et demi, c'est plutôt un bon compromis qui permet aux utilisateurs de ne pas travailler avec un système trop vieux.
    • [^] # Re: Indispensable !

      Posté par . Évalué à 1.

      Le problème c'est que les autres distributions ont déjà ce support. Par exemple Ubuntu offre déjà 3 ans de support gratuit pour ses versions LTS.
      • [^] # Re: Indispensable !

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne pense pas qu'il s'agisse là d'un argument majeur. Redhat offre un support long, vraiment long, bien reparti et clair. Il est possible d'étendre encore ce support par le biais de certains constructeurs, pour le support matériel (extension du support "ajout de nouveaux matériels" sur une rhel4 avec Fujitsu par exemple). Ce support est payant. Certains concurents proposent effectivement un support gratuit (moins long et plus flou, peu importe). Cela n'empêche pas Redhat de continuer à être numéro un, loin devant. On voit que la gratuité n'est pas un argument marketting, car les DSI savent qu' à un moment ou un autre le support sera payant (as tu regardé au fait le prix d'un support Ubuntu par Canonical en heure internationnale ? Redhat a de beaux jours devant lui).

        C'est même d'ailleurs un des avantages majeurs de l'OpenSource en général : il s'agit de support à la carte, selon le besoin du client. Le client décide :
        Une distro gratuite avec support gratuit, et équipes internes + support externe SSII pour le niveau 3 ? Possible.
        Une distro payante avec paquage complet de type commercial proprio ? Possible.
        Une distro payante avec mise à jour sur x temps mais support spécifique gratuit ? Possible aussi.
        Une dsitrib gratuite en mode rolling-release, avec support par SSII ? Possible.
        Une distrib totalement figée avec mise à jour et nouveau matos ? Toujours Possible.

        Bref, je vais pas laborieusement énumrer toutes les possibilités. Mais c'est vraiment une des force de l'OpenSource, qui je crois est très appréciée : pouvoir avoir du "à la carte", selon le besoin. Un même client peux avoir besoin d'une dsitro totalement figée, avec support long terme garantie pour tel type d'usages. Et avoir besoin d'une rolling release pour tel autre type d'usage.

        Concernant Mandriva et ce choix de proposer une offre support long, moi je vois ça (simple utilisateur) comme quelque chose d'excellent. A deux niveaux :
        1. Le besoin d'une distribution figée est un besoin important, et qui restera important pour de nombreux postes. Permettre aux clients une extension de support va dans ce sens, et répond au double besoin pérénité (alapapa) et garantie.
        2. C'est aussi un signal fort que Mandriva se considère comme suffisamment mature aujourdhui. Elle a certainement eu raison d'attendre et d'être prudente. Elle dit aujourdhui qu'elle peux s'ouvrir à cette formule (très redhatienne).

        Pour les entreprises, cela ne se discute pas je crois : mdv a raison. Par contre pour les particuliers il est certain que cela est plus discutable. (pour ma part je pense que la "rolling release" est plus adaptée si elle n'est pas complète : détachement des briques de bases comme la glibc, fixes, d'autres éléments, comme le bureaux et les grosses applis : apportant nouveautés et bonheur aux utilisateurs). Une extension de support pour une distro fixe, dans le cadre d'accord OEM pour les particuliers : oui. Sinon je ne sais pas trop, non plus..

        /mes 2 cents/ mode denisot : "désolé"
        • [^] # Re: Indispensable !

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En même temps, le support, j'ai pas le sentiment que ça soit le business plan de Canonical, il suffit de regarder sur les embauches de la boite : http://webapps.ubuntu.com/employment/

          Visiblement, leur nouveau plan, c'est l'embarqué, l'arm, et l'oem. Il y a même un chef de projet en chine : http://webapps.ubuntu.com/employment/canonical_PM-CHINA/

          Et je voit pas des masses de demandes de gens pour du support, plus à la rigeur du consulting ( cf offre commercial ).


          Pour les particuliers, faudrait savoir. Les gens réclament une extension du support, mandriva le fait, faut pas commencer à venir dire "finalement, ça sert à rien". ( et je parle même pas du fait que les gens ralent en disant que mandriva écoute pas alors que c'est un exemple flagrant du contraire ).


          Et faut aussi arreter avec le concept de rolling release avec une base fixe. C'est juste n'importe quoi, vu le degré d'imbrication entre hal/udev/xorg/linux/gnome/kde, et il faut appeler les choses par leur nom, c'est un fork. Comme android qui garde une base stable du noyau, et qui fait évoluer sa partie par dessus ( http://www.kroah.com/log/linux/android-kernel-problems.html?(...) ), un systéme avec une base fixe est un fork de l'écosystéme linux. C'est tenable pour un certain temps, mais faut pas esperer vouloir faire tenir ça des années.
          • [^] # Re: Indispensable !

            Posté par . Évalué à 4.

            es gens réclament une extension du support, mandriva le fait, faut pas commencer à venir dire "finalement, ça sert à rien". ( et je parle même pas du fait que les gens ralent en disant que mandriva écoute pas

            Si tu t'adresses à moi, tu ne t'adresses pas à la bonne personne.
            Tu ne trouvera pas dans les archives (forum officiel, ici, ML, ailleurs) un seul post de moi disant que Mandriva n'écoute pas. J'ai par contre des dizaines d'exemples du contraire, de l'écoute de mdv.



            faut aussi arreter avec le concept de rolling release avec une base fixe. C'est juste n'importe quoi, vu le degré d'imbrication entre hal/udev/xorg/linux/gnome/kde,

            Tu vois midi à ta porte, sans chercher à comprendre plus loin. Techniquement tu as raison, et avec des vrais bons arguments. Mais tu ne vois donc qu'une partie du problème : la partie "pure", la "vraie" : ici la vraie définition de rolling release : la permanence. Or tout comme il est possible de faire une extension de support de maintenance, il est aussi possible de faire une extension de mises à jour de nouvelles versions. La différence de cette dernière avec une rolling release c'est justement la permanence. A un moment donné, cela ne sera pas possible de proposer kde x+ à cause d'une imbrication étroite avec tel composant.. Là s'arrete l'extension. Et cet arrêt est décidé upstram, et non par la distro. C'est une difficulté pour une offre d'éditeur ...

            C 'est tenable pour un certain temps, mais faut pas esperer vouloir faire tenir ça des années. Oui, on est d'accord. Décidemment je crois que je ne comprendrai jamais ton esprit systématiquement contradicteur.

            Exemples de la vie de tout les jours, dans le cadre "Mr Michu" (donc hors entrerprises, celui que tu défini par "les gens", je le défini plutôt par "des gens") : Les pc de ma famille : il est évident que je suis ravi de ce type d'offre, et il est plus que probable que je vais y souscrire pour une machine, la principale de mes parents. Et que certainement, si je peux j'en prendrai une seconde l'année suivante. L'offre répond à un besoin : avoir un pc stable longtemps, sans prise de tête click ça marche, c'est génial. Pour mon pc par contre, je serais tout à fait prêt à souscrire à une offre "backports", tu vois ? Bien humblement, je ne pense pas que mon exemple soit généralisable. Par contre il me semble que dans la communautés des utilisateurs de Mandriva il existe les deux besoin : certains veulent cette offre, d'autres seraient prêt à prendre un support "backports". D'où mon remplacement du "les gens" par "des gens".

            Voilà, cette offre je la crois très bonne (je ne serais peut être pas client pour mon poste, mais ça c'est "moi", et on s'en fout un peu) : je la crois bonne parcequ'elle répond certainement à un vrai besoin. Que dire de mieux ?

            leur nouveau plan, c'est l'embarqué, l'arm, et l'oem.Il m'avait semblé répéré cela aussi, merci pour le lien. Ils risquent fort de se ramasser aussi. C'est dommage, on dirait qu'ils ont du mal à trouver, ils continuent sans cesse de chercher une voie. C'est vriament dommage car ils ont apporter un élan marketting important pil au moment où il y en avait besoin. Toujours bien humblement, je reste fidèle à des valeurs simples : tant qu'ils n'ont pas l'expertise suffisante en terme de développeurs de qualité, dans plusieurs couches du système, ils continueront de se débattre, et c'est tout. C'est vous, les développeurs, qui faites tout, et ça aussi ça me plait dans l'OpenSource (le marketting n'est pas et ne sera jamais suffisant ici)
            • [^] # Re: Indispensable !

              Posté par . Évalué à 0.

              Zut, j'en suis venu à parler de moi. J'aurais mieux fait de fermer ma gueule, et de ne pas poster. bon je retourne casser des machines de prod comme un gros connard. Désolé.
            • [^] # Re: Indispensable !

              Posté par . Évalué à 4.

              Des backports c'est faisable, par contre, le temps passé à travailler dessus, c'est du temps qui n'est pas passé sur la prochaine release.

              Et après, quand il faut gerer les mises à jour entre les differentes versions qui ont étés présentes dans backports, ca peut rapidement devenir très complexe.
      • [^] # Re: Indispensable !

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        t'as bien précisé LTS. seulement y a combien de LTS chez ubuntu ? et les autres ?
        C'est pareil pour les produits mandriva, y en a qui ont un cycle de support long. D'ailleurs il manque les Mandriva Desktop dans leur graphe de cycle de vie
        • [^] # Re: Indispensable !

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu as mal lu.

          Les Mandriva 'desktop' sont bien affichées, se sont d'ailleurs les Linux 'version' et ont toutes la même durée de vie de base de 12 et 18 mois.
  • # Excellent!

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ç'est le genre même de truc pour lequel beaucoup sont prêts à payer. A comparer avec le coût d'un anti-virus pour les non-connaisseurs (5€/mois chez beaucoup de FAI) qui ne prend pas en charge le dixième de cette extension de maintenance.

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.online.fr

  • # Un grand absent

    Posté par . Évalué à 2.

    Le noyau.

    Je pense que cette absence relativise beaucoup la qualité de l'offre.
    • [^] # Re: Un grand absent

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Sur le deuxième lien, il est dit à propos de l'extension à 18 mois :

      des mises à jour du système de base · sont fournies pendant 18 mois (6 mois supplémentaires) (kernel, Apache, ...).

      Donc je pense que c'est plus un oubli de MLO qu'autre chose.
      • [^] # Re: Un grand absent

        Posté par . Évalué à 2.

        Mauvaise lecture du schéma.

        La phrase que tu cites ne fait pas référence à l'extension à 18 mois, mais à la période de 6 mois (en vert sur le dessin) suivant la phase de support complet.

        La période d'extension de maintenance vient après. (En marron sur le schéma)
        • [^] # Re: Un grand absent

          Posté par . Évalué à 3.

          Lecture correcte du schéma, mais mauvaise lecture du texte.

          Tout est dit en une phrase :
          Notez qu'il s'agit de maintenance de sécurité et applicative (correction de bugs et failles de sécurité) ; pas de maintenance évolutive (passage à une version supérieure d'un logiciel).

          Pour ceux d'entre nous connaissant les diverses offres du marché, on voit très bien là le cadre de recouvrement de l'offre d'extension de support. Le kernel est, c'est évident, compris dans le lot, ainsi que d'autres composants de bases... Au dela de la base, il y a le pérmiètre applicatif détaillé (et repris dans la dépêche). Nous sommes bien en présence d'une offre d'extension de maintenance, collant parfaitement avec l'idée de distribution figée et pérenne plus longtemps.
          • [^] # Re: Un grand absent

            Posté par . Évalué à 2.

            Il n'est pas du tout « évident » que le noyau soit compris dans le lot.

            La page permettant d'acheter l'extension de maintenance sur le site Mandriva store est très claire :
            http://store.mandriva.com/product_info.php?cPath=149&pro(...)

            L'extension de maintenance ne s'applique qu'aux produits cités, et le noyau n'est pas dedans.

            Je précise, pour répondre à l'allusion à peine voilèe à ma compétence, que je fais partie de « ceux d'entre nous connaissant les diverses offres du marché ». J'ai été fournisseur de l'une de ces offres.
            • [^] # Re: Un grand absent

              Posté par . Évalué à 2.

              Heu, désolé si tu l'as pris comme ça, c'était pas le but, cela ne t'étais pas destiné, hein, mais alors pas du tout !!! (la première phrase reprends ta formulation précédente, mais c'est tout)

              Moi ça me semble évident que system-base soit compris dedans ! Je vois mal une offre mettant à jour un correctif de sécurité pour kopete ne pas déployer un correctif de sécurité pour le noyau ! Le détail des logiciels pris en charge permet de savoir avec précision ce qui entre dans le périmètre de maintenance, en plus de base-system.
              Tu vois une telle offre ne pas prendre en charge base-system ? Moi non \o/
    • [^] # Re: Un grand absent

      Posté par . Évalué à 0.

      Je pense que le noyau est bien évidemment compris, tout comme Xorg, Glibc...
      • [^] # Re: Un grand absent

        Posté par . Évalué à 0.

        Il me semble naturel que le noyau soit pris en charge, étant donné qu'ils fond déjà le boulot pour les versions "serveur entreprise", ça ne doit pas demander beaucoup de main d'oeuvre supplémentaire....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.