Minetest et les jeux 3D par blocs

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Nÿco et baud123. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
41
20
juil.
2012
Jeu

Les jeux de contruction 3D par blocs sont devenus très populaires et à la mode surtout depuis la sortie du jeu Minecraft de Markus Persson alias Notch (version 1.0 publiée le 18 novembre 2011).

De quoi s'agit-il ? Ce sont des jeux dans un univers en 3D d'assez grande dimension ou la plupart des objets sont dessinés sous forme de gros blocs avec de gros pixels (ce style graphique est aussi appelé Pixel Art). On est donc très loin des jeux en 3D hyper réalistes qu'on a l'habitude de voir. À ce stade on pourrait penser qu'un tel jeu n'aurait aucun succès. Celui de Minecraft nous montre le contraire.

Nous vous proposons, dans la suite de la dépêche, un historique ainsi qu'une alternative libre.

Un peu d'histoire

L'ancêtre de tous ces jeux est en fait InfiniMiner (un ancêtre de seulement 3 ans puisqu'il est de 2009) développé par la compagnie Industries Zachtronics. De la même manière que Minecraft, le principe de Infiniminer se base sur un monde entièrement destructible et constitué de blocs. Il est à l'origine destiné à être joué en affrontement par équipe, le but étant de localiser et de récupérer les métaux précieux, puis de les ramener à la surface afin de gagner le plus de points possible. Cependant, au fur et à mesure que le jeu gagnait en popularité, les joueurs ont trouvé plus amusant de construire des choses que de vraiment jouer pour gagner des points.

Zachtronics abandonna finalement le développement du jeu peu de temps après sa parution. Le code source fut publié et là, cela devient intéressant puisque la licence choisie est libre : licence MIT. Cela a engendré une multitude de mods et de dérivés, mais le jeu disparut progressivement avec l'arrivée de Minecraft (source Wiki français de Minecraft).

Variantes

On dénombre ainsi de multiples variantes et de nombreuses versions libres. Le jeu Minetest, de Perttu Ahola et d'autres contributeurs, a retenu notre attention : il est libre, licence LGPL, compatible Windows, Linux, Mac OS X et développé en C++ avec Irrlicht (pas de Java). Il est aussi multijoueurs, possède un système d'éclairage dynamique, un monde quasiment infini (31 000 blocs dans toutes les directions, Minecraft n'en gérant que 256 en hauteur).

Nous voici donc avec une nouvelle famille de jeux, accessibles très tôt à notre OS préféré. Ceux qui cherchaient à jouer à Minecraft pourront également se tourner vers Minetest et pourquoi pas le soutenir par quelques dons.

  • # Lego

    Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

    Minecraft est à Blender ce que le Lego est à l'architecture.
    -> []

    • [^] # Re: Lego

      Posté par . Évalué à  10 .

      Le djembé est à la musique ce que le couteau est à la purée.

  • # Communication

    Posté par . Évalué à  10 .

    Merci pour l'info. La vidéo de Minecraft est sympa… j'essaierai peut-être de compiler Minetest (la version stable des dépôts Debian date un peu).

    C'est assez terrible, cette difficulté qu'ont les jeux logiciels libres, parfois, à se mettre en valeur.

    Minecraft :

    Minecraft is a game about placing blocks to build anything you can imagine. At night monsters come out, make sure to build a shelter before that happens.

    Et la vidéo sympa, en bonus. Avec ça, on comprend un peu de quoi il s'agit.

    Minetest :

    Minetest is a free and open source infinite-world block sandbox game and a game engine, inspired by InfiniMiner, Minecraft and the like. It has been in development and use since October 2010.

    Plus des infos sur la licence, la portabilité, l'équipe de dev, etc. Des choses éventuellement spécifiques au libre, et importantes, mais j'ai l'impression qu'on ne s'adresse pas au même public. A quel moment est-ce qu'on comprend de quoi il s'agit si on ne connait pas les références ?

    Si c'est bien de rendre hommage à Minecraft en signalant que Minetest s'en est inspiré, c'est quand même dommage de ne se définir qu'en comparaison.

    D'une manière générale, on a des pages web qui sont plus des portails de gestion de projet que des pages d'accueil. Voir la page de 0ad, mais on pourrait multiplier les exemples.

    Comme si les développeurs sous-estimaient l'état d'avancement de leur jeu.

    • [^] # Re: Communication

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Comme si les développeurs sous-estimaient l'état d'avancement de leur jeu.

      D'ailleurs ils le sous-estiment tellement qu'ils ont remplacé "craft", par "test".

      • [^] # Re: Communication

        Posté par . Évalué à  2 .

        C'est vrai que le nom pue un peu :/ Mais c'est pas comme si c'était important.

  • # "Pixel Art"

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    On pourrait presque appeler ça du "Voxel Art", dans ce cas-là, non ?

  • # excellent

    Posté par . Évalué à  2 .

    Cool, je connaissais pas, j'ai du louper les précédents journaux qui mentionnaient ce genre de jeu (j'ai du voir passer le nom quelque part)

    Ça m'intéresse, car mon ainé (5 ans) a reçu récemment une boite de lego et on s'est bien amusé à monter une navette spatiale, du coup je me suis demandé si il existait une version "virtuelle" du lego pour créer des trucs sans limitation par le nombre de bloc.

    • [^] # Re: excellent

      Posté par . Évalué à  1 .

      je me suis demandé si il existait une version "virtuelle" du lego pour créer des trucs sans limitation par le nombre de bloc

      Pourquoi virtuelle ?

      • [^] # Re: excellent

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Parce qu'un investissement de près de 500$ pour faire des légos avec son fils ne semble pas toujours raisonnable?
        Achat d'une imprimante 3D à partir de ton lien

        Mais sinon l'idée est bonne, reste à savoir le cout des matières premières, de l'impression et les difficultés de rangement de la fusée ainsi crée…

        Bref, je ne sais pas pour les autres, mais je ne conseillerai pas l'achat d'une imprimante 3D pour fabriquer des Légos aux enfants.
        ;-)

        • [^] # Re: excellent

          Posté par . Évalué à  2 .

          hmmm je ne sais pas…les lego c'est pas donné quand même…quelques boites et tu arrive à 500 :)

        • [^] # Re: excellent

          Posté par . Évalué à  2 .

          Non, moi non plus. Il ne fallait pas lire mon commentaire au premier degré.

    • [^] # Re: excellent

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 20/07/12 à 19:39

      Y a un programme spécial "construction en lego",c'est mlcad

      Je sais qu'il existe (ou existait) un service de Lego qui proposait la fabrication de boites pour tes constructions (boites, pieces et plan)

      A noter que les communautés "lego" s'appelle aussi LUG (lego user group). Et que le LUG francophone de référence c'est http://www.freelug.org/

  • # un peu de doc

    Posté par . Évalué à  5 .

    J'ai rédigé une page sur le wiki de Debian il y a quelques mois pour ceux que ça pourrait intéresser: http://wiki.debian.org/fr/Games/Minetest =)

    Quand je l'ai testé ce qui m'a le plus frappé c'est le soft ultra léger et super rapide (en comparaison à Minecraft ). Sans entrer dans les comparaisons, Minetest est sympa et dispose de quelques serveurs ouvert pour ceux qui se sentiraient un peu seul (http://minetest.com/servers/) :þ

  • # le Troll, armé de son énorme massue, arrive sur les paisibles terres de *Craft

    Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 22/07/12 à 10:23

    En bon Troll, il brandit son gourdin au dessus des villages, et menace : «soit tu payes, soit je casses tout». Les villageois de cette douce contrée qu'est Minecraft, et leurs cousins des terres avoisinantes, ne savent pas trop quoi faire pour le moment.
    Le Troll se nomme UNILOC et n'en est pas à son premier fait d'armes (Microsoft avait fait les frais par le passé, de cet "incubateur de propriétés intellectuelle", tel que le troll se défini lui même). C'est la version Android qui est visée.

    Le Troll brandit un brevet sur : «A portable licensing medium is configured to communicate with the electronic device for storing license data. The license data is used by the electronic device to determine whether to allow access to the electronic data. A registration authority is configured to communicate with the electronic device. The registration authority has verification data for verifying the license data stored on the licensing medium. The registration authority provides updated license data to the licensing medium» : En gros : du bullshit…

    Non, non vous ne rêvez pas, c'est bien un brevet enregistré par le Troll en 2005 … Allez le lire c'est un bijou : une véritable référence de l'état de décrépitude du système des brevets informatique.

    La réaction de Markus Persson.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.