OLPC XO 3 en approche

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara, tuiu pol et Lucas Bonnet. Modéré par Xavier Claude.
Tags :
23
26
jan.
2012
Communauté

OLPC XO 3 : cette tablette n'est pas une nouveauté en soi puisqu'elle avait été présentée en tant que prototype, parmi d'autres, l'année passée. Mais sa présentation lors du CES à Las Vegas ces jours-ci confirme ce choix, ne laissant plus beaucoup de doute sur sa mise en production prochaine.

Ce qui change en résumé :

  • Écran TFT tactile de 8 pouces (transmissive ou dual-mode) ;
  • Utilisation d'un processeur ARM v7 (Marvell Sheeva PJ4, paliers entre 400 & 800 Mhz) ;
  • 512 Mo ou 1 Go de RAM ;
  • Intégration d'un capteur de luminosité ;
  • Accélération 3D & décodage vidéo.

La perte probable : ce modèle ne pourra être proposé à 100 dollars, le prix annoncé étant autour de 250 dollars (qui devrait probablement baisser lors de sa mise en production, par la baisse du coût global de plusieurs composants, on verra fin 2012...) .

X0 3

NdM : merci à tankey pour son journal.

Mais nous sommes très loin ici du modèle indien à bas coût, avec une tablette à 50 dollars ressemblant rapidement à du jetable. Le matériel semble avoir été choisi selon des critères de durabilité. L'autonomie va gagner également, n'étant plus sur une base x86 mais ARM, des qualités supérieures d'usages en consommant moins sont possibles. À noter la présence optionnelle d'un panneau solaire de rechargement (il devrait permettre de subvenir aux besoins de 2,3 ou 4 tablettes, en usage par rotation sur chacune).

L'écran tactile retient l'attention lui aussi, en utilisant la technologie de capacitif projeté (utilisée par exemple sur les distributeurs bancaires), il s'affranchit des problèmes de fragilité, sans avoir de technologie coûteuse et s'offre le luxe de gérer 5 pointeurs simultanés. Là encore, c'est un choix par et pour le projet OLPC, à l'évidence : solidité, durabilité. Enfin, le XO 3.0 est sexy, ce qui n'est pas rien :-)

Une rapide comparaison avec d'autres matériels à bas coût met en valeur ces choix. Par exemple la tablette indienne à 50 dollars ressemble plus à un gadget jetable qu'à un outil pérenne. À vous le troll studio ;)

Pour terminer, on pourra noter qu'une certification à au moins IP53 est prévue (norme IEC60309), ce qui devrait permettre à cet outil d'être opérationnel y compris en milieu humide, par exemple en jungle amazonienne.

XO 3.0

Précédemment sur LinuxFr.org :

  • # OS

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Dommage que le système qui tourne dessus ne soit pas clair :

    • User Interface (usually Sugar on the laptop, but possibly something different on the tablet),
    • Operating System (Fedora, or Android),

    « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

    • [^] # Re: OS

      Posté par . Évalué à  10 .

      Une batterie de 20 Wh (2000 mWh), ça me paraît peu crédible. 2 Wh serait plus crédible.

      [mode troll]
      Les gamins vont être content d'apprendre qu'ils peuvent jeter leur OLPC XO-1 pour passer au 3, parce que l'OS sera peut-être pas le même ou les nouveaux logiciels peut-être trop gourmand pour la vieille machine. Bref, exactement le contraire de l'objectif de l'OLPC qui était de fournir une plateforme stable, avec des machines remplaçables, et dont la valeur devait se situer dans les logiciels éducatifs.
      Mais bon, de toute façon, comme ils n'ont rien de correct en logiciel éducatif pour l'instant, ça ne change pas grand chose.
      Et puis, autant attendre l'OLPC XO-4 dans deux ans, qui coûtera 5$, avec un processeur SPARC quadri-coeur à 5 Ghz, 12 Mo de cache, deux cartes graphiques en SLI, consommant 150 mW en tout, et avec une interface vocale (pas d'écran tactile ni de clavier) fonctionnant sur le système d'exploitation B2G.

      D'un autre côté l'OLPC XO-3, en omettant le clavier physique, leur apprendra qu'entrer des données dans un ordinateur (p.e. taper leurs devoirs) est une tâche fatiguante et fastidieuse, et qu'il vaut mieux utiliser l'OLPC comme une tablette doit l'être: Un produit de consommateur passif, regardant des films et s'éclatant avec des applications flashy débiles.
      Le projet OLPC XO-1 était interessant, même si un peu décevant, mais l'OLPC XO-1.5/2/3 sont des bouffonneries de riches qui fantasment sur le matériel qu'on pourraît imposer aux pauvres-petits-zenfants-qui-meurent-de-faim.
      [/mode troll]

      Je vais être moinssé, mais j'ai dit ce que j'avais sur le coeur.

      • [^] # Re: OS

        Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 26/01/12 à 18:35

        Je ne vois pas l'intérêt de mettre un [mode troll] pour ensuite écrire un "j'ai dit ce que j'avais sur le coeur". Enfin, presque (...)
        Le commentaire me semble tellement stupide, surfait, et peu réfléchi que pour une fois je suivrais le conseil "dont feed the troll"

      • [^] # Re: OS

        Posté par . Évalué à  2 .

        Effectivement je ne comprends pas bien l'utilité de machines sans clavier, pour des enfants, dans un but scolaire et éducatif...

        • [^] # Re: OS

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 27/01/12 à 15:59

          Peut-être pour qu'ils puissent utiliser le clavier qu'ils veulent ? Genre un clavier en arabe, un en chinois ou je ne sais quoi. Et puis, on peut certainement faire des choses très éducatives sans avoir à saisir du texte en permanence.

          Et même, au-delà de cette considération, c'est pas comme si OLPC étaient les seuls à estimer que nous (pas seulement les pays riches) entrons dans l'ère post-PC. À mon sens, il est logique qu'un tel appareil prenne la forme d'une tablette, bien qu'en effet, cela ne résolve pas toutes les objections soulevées par NanoTech.

          • [^] # Re: OS

            Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 28/01/12 à 14:56

            Mouais. Si on offre un ordinateur à des enfants qui n'auront pas la chance d'en voir un sinon, voire qui habitent dans des régions très reculées, j'ai de gros doutes sur la pertinence de les inviter à acquérir leur propre clavier...
            J'ose rajouter que pour moi l' "ère post-pc" ne sacrera absolument pas la disparition du clavier. Les écrans tactiles sont totalement inefficaces pour rentrer du texte. Moi-même je n'utilise qu'un smartphone avec clavier, et je pense que d'une façon ou d'une autre le clavier (ou un équivalent qui permette d'utiliser son sens du toucher pour appuyer sur les bons endroits) fera son retour en force dans les appareils dans les prochains mois ou années.

            • [^] # Re: OS

              Posté par . Évalué à  1 .

              Enfants pauvres de surcroit, donc qui n'obtiendront sans doute pas de leur parents un clavier pour leur nouvel ordinateur.

  • # Mais, on peut y coller n'importe quoi dessus?

    Posté par . Évalué à  6 .

    Moi, ce qui m'importe le plus en fait, c'est si on peut y mettre n'importe quoi comme OS.
    En gros, je voudrais pouvoir y mettre ce que je veux, en étant sûr que tout fonctionne: le son, le wifi, l'accélération graphique (ahum, c'est là que je doute...), bref TOUT.
    Tout ce qui est décrit me convient bien, et on peut avoir les caractéristiques minimales pour faire tourner n'importe qu'elle distrib.
    Mais pour les drivers?

    • [^] # Re: Mais, on peut y coller n'importe quoi dessus?

      Posté par . Évalué à  -1 .

      Et pourquoi j'ai été moinsé moi, elles sont si connes que ça mes interrogations? Ou alors c'est en signe de bienvenue...

      • [^] # Re: Mais, on peut y coller n'importe quoi dessus?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Erreur ! ne demande jamais pourquoi on t'a moinsé. C'est le remoinsage assuré. Mais puisque tu as l'air d'être nouveau je vais te donner quelques astuces.

        Voici les raison possible d'un moinsage en plus de la raison officielle :
        - les fautes d’orthographe.
        - un opinion trop divergente par rapport a la norme.
        - un demande de justification de moinsage.
        - un message en accord avec quelqu'un de moinssé.

        N'oublie jamais que les plusseur/moinsseur sont des gens psychorigides, et ils ont du temps a perdre.

        En conséquence si ton karma (qui donne ton score de départ pour tes messages) est négatif il faut que tu postes:
        - des jeux de mots (le top !).
        - de l'humour geek.
        - des commentaires consensuels mais développés.
        - des question "pertinentes" vis a vis de la liberté de quelque chose.

        Voila, alors, merci qui ;)

        • [^] # Re: Mais, on peut y coller n'importe quoi dessus?

          Posté par . Évalué à  1 .

          :D, ok, j'en prends note, merci.

          Il n'empèche que, cette tablette m'intéresse, je vais la suivre de près. Même si je sais que Gnome3 peut maintenant peut fonctionner sans accélérations graphiques, j'aimerais que tout soit fonctionnel...

  • # 8 pouces ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Les images « prospectives » sont vraiment bidons. À vue de nez, les photos présentent un appareil d’au moins 14 pouces de diagonale…

    • [^] # Re: 8 pouces ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      A vue de nez il s'agit d'un gamin de 1 mètre 20 de haut. Toujours a vue de nez, la taille de l'écran 8'' ajouté au contour devrait faire un appareil d'une diagonale proche des 12'' ...

      • [^] # Re: 8 pouces ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        La première photo comporte plus d’indices. D’abord, il n’y a pas 2 pouces (5 cm) de chaque côté de l’écran. Il suffit aussi de regarder les proportions sur la même image : si l’écran fait 8 pouces, les bords font env. 1 pouce, donc un total de 10 pouces, pas 12.

        Ensuite, même une main d’enfant, dans la position des mains de la première photo, fait que la moitié de la hauteur du l’appareil fait au moins 4 pouces ; soit une hauteur totale d’env. 8 pouces ; soit une largeur d’env. 11 pouces ; soit une diagonale d’env. 13,3 pouces ; les proportions dudit appareil étant d’env. 4:3 (toujours d’après l’image).

        Enfin, ce ne me semble pas être des mains d’enfants (voir notamment les ongles manucurés de la personne de droite).

        En résumé, même en tortillant du cul en arguant que c’est une très petite femme sur la partie droite de la première photo, c’est une tablette d’au moins 10 pouces (d’écran) qui est présentée, et, personnellement, je pencherais plutôt vers 12 pouces (d’écran). Ça fait, quand on est sympa, 25% plus grand que ce qui est annoncé et, quand on l’est moins, 50%.

  • # Des chiffres sinon rien !

    Posté par . Évalué à  3 .

    Pour satisfaire ma curiosité j'ai recherché combien d'OLPC ont été distribués aux enfants.

    http://wiki.laptop.org/go/Deployments

    Il y a 2,5 millions d'OLPC dans le monde et seuls cinq pays on fait des déploiement massifs (plus de 50 000), on peut donc considérer que l'initiative n'a pas été veine.

    Si l'on compare au plan français "Informatique pour tous" de 1985 ou 110000 machines avaient été déployées dans les écoles. Même si ce plan avait été alors qualifié d'échec peut être a t-il donné le gout de l'informatique à certain d'entre nous, je ne peut pas trop juger car j'étais trop vieux pour en bénéficier.

  • # Mauvaise idée

    Posté par . Évalué à  10 .

    J'étais un partisan de l'OLPC, jusqu'à ce que j'ai un débat passionné. Et j'ai été convaincu par les arguments opposés à cette idée.

    Je ne referait pas le débat, je citerai seulement Guido van Russom :

    Le principe c'est que nous, les occidentaux, savons ce qui est bien pour le reste du monde, et nous devons donc imposer nos idées au « tiers monde » en utilisant les technologies les plus avancées que possible. Dans les siècles passés, on peut dire que c'était l'imprimerie ; on envoyait donc nos missionnaires armés avec des tas de bibles. De nos jours, nous avons des ordinateurs, nous envoyons donc des missionnaires modernes (qui propagent notre style de vie, c'est-à-dire le consumérisme, le réchauffement climatique, le surendettement) armés d'ordinateurs.

    Traduction libre de la version originale :

    The idea is that we, the west, know what's good for the rest of the world, and that we therefore must push our ideas onto the "third world" by means of the most advanced technology available. In past centuries, that was arguably the printing press, so we sent missionaries armed with stacks of bibles. These days, we have computers, so we send modern missionaries (of our western lifestyle, including consumerism, global warming, and credit default swaps) armed with computers.

    Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Bonne ou mauvaise idée ?

      Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 26/01/12 à 20:17

      J'ai fait le chemin inverse, personnellement. J'ai toujours été un opposant à ce type d'initiative, et de manière globale (ça doit faire plus de 20 ans que je dit que les ong ne sont que le sav des guerres ou des trusts. En combien déjà la manif à Paris pour l'annulation de la dette du tiers monde ? 87~88 ?).

      Et puis, en lisant des comptes-rendus de gens sur le terrain (un exemple ici même, un court journal qui pointait un blog, un rapport d'activité, pas moyen de le retrouver). Parcequ'au dela des grandes idées il y a les actes. Et au quotidien, apporter quelques olpc dans un village où les priorités financées sont ailleurs, c'est apporter une bibliothèque, c'est apporter simplement et facilement un outil ayant beaucoup d'avantages indéniables. Bref, au delà des idées et des critiques, il y a les actions, concrètes, sur le terrain, des gens qui font. Et ça, ça a changé ma vision.

      En plus, certains vont jusqu'au bout de la démarche : pas de contacts avec les enfants, ils amènent, mettent en place, forment et informent les adultes. Il n'y a pas d'interventions directes avec les enfants, c'est vraiment carré. Ajoutons à cela le fait que tout est libre, et que le libre ce n'est pas la consommation seulement, mais aussi la possibilité de participation. Je pense qu'on pourra parler de réussite lorsque ces gens rempliront wikipedia sur leurs pays, et ne le laisserons plus faire à d'autres.

      • [^] # Re: Bonne ou mauvaise idée ?

        Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 26/01/12 à 20:22

        L'argument que l'on m'a souvent opposé à ça, c'est que très souvent, une trentaine de livres coûte aussi cher qu'un OLPC. Est-ce que ce ne serai pas plus productif d'apporter des livres pour aider à l'éducation ?

        Je dis juste que j'ai été convaincu par les argument des opposants, loin de moi l'idée d'essayer de débattre là dessus, car je ne suis pas spécialiste ni passionné. Mais s'il y a quelqu'un qui passe par ici, qui ne supporte pas cette initiative, je serait intéressé qu'il aie un débat constructif en répondant à cette discussion.

        Néanmoins, je ne crois pas que le débat ne se porte sur les actions ou pas mené par l'initiative. Elle est active, je ne le contredit pas. Ce qui me gêne se sont les buts et l'esprit décris par Guido Van Russom de (peut être le mot est trop fort) « colonialisme ».

        Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

        • [^] # Re: Bonne ou mauvaise idée ?

          Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 26/01/12 à 20:57

          une trentaine de livres coûte aussi cher qu'un OLPC. Est-ce que ce ne serai pas plus productif d'apporter des livres pour aider à l'éducation ?

          Pour comparer il faut alors regarder les possibilités d'usages : il faudrait amener non seulement des livres, mais également des imprimeries, et toute la chaine permettant de passer de l'écrit individuel à la distribution collective. Un OLPC ce n'est pas que quelques livres, c'est la possibilité pour les enseignants, et enfants, sur place de faire leurs propres écrits.

          Ce qui me gêne se sont les buts et l'esprit

          Moi aussi, souvent.
          C'est la frontière entre l'aide à l'autonomie et le colonialisme : l'outil reste l'outil, seul compte son usage. S'il s'agit d'amener un ordinateur avec word et une connection à hollywood, c'est du colonialisme (à mes yeux). C'est pourquoi le libre est si important pour un projet comme olpc.

          En mode plus privé, c'est surprenant de discuter avec des gens faisant plusieurs fois par an le voyage en amazonie. Et écouter que le colonialisme a d'ores et déjà fait son oeuvre, et depuis longtemps. Nous sommes alors loin de ce que nous aimerions croire, parfois. Les gens (heu, en l'occurence, trois peuplades pourtant bien enfoncées dans les forêts, et loin de toute 'civilisation', plusieurs jours de bateaux) veulent des iphones, des jeans, le choix entre 50 marques de petits pois, des rayons remplis de trucs inutiles, des écrans plats, et des gadgets alacon, inutiles. Il s'agit alors de décolonisation, et leur apporter l'autre point de vue, de nombreuses personnes ici : que notre monde tel qu'il est actuellement va à sa perte, pourri tout, et que l'essentiel dans la vie d'une femme et d'un homme est ailleurs. Ils l'ont qu'ils ne le perdent pas sur l'autel de la consommation. C'est un putain de paradoxe, mais finalement c'est peut être des essais de réparations des dégats causés par la colonisation, la vraie, l'intellectuelle, mettant à genoux culture, histoire, savoirs faire et savoirs être locaux. Un OLPC n'est qu'un outil, tout dépend de ce qu'on en fait, mais avec un olpc on a le choix d'en faire ce qu'on en veux. Mes deux cents.

  • # Question con...

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Quand je vois les specs de Raspberry pi à 25$, je me demande comment un projet comme celui-ci peut atteindre les 250$...

    Est-ce qu'un écran et un boitier en platique font vraiment 225$ ? Ou bien est-ce que OLPC se fait du bénef derrière?

    • [^] # Re: Question con...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Je remarque aussi, un meilleur processeur, plus de Ram, le Wifi, une batterie… et puis, le matériel (dont l'écran) est prévu pour résister aux chocs.

      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.