L'ordinateur à 100$ devient réalité

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
1
4
déc.
2006
Éducation
Le projet OLPC (One Laptop Per Child) a pour but de permettre à tous les enfants du monde de posséder un ordinateur. Ce projet vient de franchir une étape capitale : les premières machines viennent d'être assemblés en Chine dans les usines de Quanta Computer, à Shangaï. Il s'agit d'une pré-série de 1000 machines.

Cette fois, il ne s'agit plus d'un prototype mais de prouver que l'industrialisation à un prix compétitif est possible. Ces premiers appareils ont été produits au prix unitaire de 135$. Ils serviront à tester leur robustesse et leur fonctionnalité (voir la deuxième partie de l'article) dans des conditions réelles d'utilisation.

La production de masse devrait débuter dans le premier semestre 2007. L'objectif de 100$ initialement prévu par Nicholas Negroponte devrait être atteint en 2008 (il peut à défaut dire que les 100¤ sont atteints) et on prévoit même 50 dollars à l’horizon 2010. Le président de Quanta Computer, Michael Wang, a déclaré que la société s’était fixée comme objectif de livrer 10 millions de « PC à 100$ » en 12 mois à partir de 2007. Cet objectif risque d'être compromis par le retrait de la Thaïlande et de l'Inde. Cependant les millions de machines commandées devraient suffire à assurer l'avenir du projet. Du coté de l'interface graphique il y a aussi du concret puisqu'une video est disponible sur Youtube. Cette interface est extrêmement novatrice et déroutante pour ceux qui se sont habitué au paradigme du bureau avec des applications à lancer.

Ici tout est revu de fond en comble et il n'existe plus d'applications au sens traditionnel du terme mais des "activités" qui facilitent le travail à plusieurs.
Cette nouvelle interface porte le nom de "Sugar" et est expliquée dans un document normatif détaillé.

Indépendamment du jugement qui sera porté sur l'intérêt de cette interface nouvelle on ne peut que se féliciter de cette prise de risque et de cette volonté de dépasser la métaphore classique du bureau. Le projet OLPC n'innovera pas que du coté hardware !
  • # social ?

    Posté par . Évalué à 9.

    les premières machines viennent d'être assemblés en Chine dans les usines de Quanta Computer, à Shangaï.

    Intéressant ça. L'industriel offre-t-il des garanties sur les conditions de fabrication de l'ordi ?
    Parce que, vouloir améliorer la vie des habitants de pays pauvres tout en légitimant le système qui les réduit en esclavage, ce serait assez triste...
    • [^] # Re: social ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Avec un marché potentiel de dizaines de millions d'unités, tout industriel ferait de réels efforts !

      Les pays émergeants sont les destinataires de ces petites machines. Leur besoin est immense, mais on peut se demander si ces machines ne vont pas les rendre encore plus dépendants des pays industrialisés. Le progrès a toujours sa contrepartie. Par ailleurs, les outils ne sont ni bons ni mauvais, c'est l'usage que l'on en fait qui peut l'être.
      • [^] # Re: social ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Leur besoin est immense

        Là je ne suis pas convaincu. L'OLPC est un ordinateur à l'interface extrêmement simplifiée, destiné aux enfants - et probablement impropre à un usage "adulte" non trivial. Mais qui a décidé que les enfants des pays pauvres avaient besoin d'ordinateurs portables ? Ca ressemble à une façon gratuite, quoique certainement bien intentionnée, de plaquer nos "solutions" (qui, ceci dit, n'en sont pas vraiment, puisque les ordinateurs portables chez nous n'ont pas l'air de réduire la pauvreté, la ghettoïsation, etc.) sur les problèmes des pays pauvres.

        En fait on pourrait même dire que cette façon de promouvoir de l'expérimentation sociale dans les pays pauvres alors qu'on cherche de moins en moins à résoudre nos propres problèmes (au lieu de simplement les cacher et les réprimer) est assez étrange... une sorte de défaitisme qui teinte bizarrement le volontarisme qu'il accompagne. (mais peut-être que tenter de résoudre nos problèmes serait aux yeux du public bien-pensant du "communisme", alors qu'intervenir dans les pays pauvres est de l'"humanitarisme", donc gentil et inoffensif. D'autant plus inoffensif que ce genre d'humanitarisme téléguidé n'a pas l'air d'engranger beaucoup de succès.)


        NB : quand on a seulement un marteau, tous les problèmes ressemblent à des clous. L'OLPC est un projet lancé par le MIT (c'est-à-dire que l'idée même a été proposée par le MIT, pas seulement sa réalisation), qui est spécialisé en informatique : ceci explique probablement cela.
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 10.

          N'est-ce pas mettre la charrue avant les boeufs quand, dans certains pays très défavorisés économiquement, il y a à peine de quoi payer un prof pour 100 élèves, de matériel scolaire, de crayons, l'école n'a pas de murs en dur, l'accès à l'eau est problématique, le premier dispensaire de santé est à des kilomètres et n'a pas de ressources?

          Je ne tape pas ici sur cette initiative mais me demande simplement au vu du nombre d'enfants ce que 100 USD par portable par enfant pourraient donner s'ils étaient investis d'une manière plus traditionnelle? Est-ce la le choix le plus judicieux de développement même si on peut espérer qu'un plus grand accès au savoir ou à des compétences permettra à certains d'améliorer leurs conditions de vie?
          • [^] # Re: social ?

            Posté par . Évalué à 10.

            On peut voir le problème différemment aussi. L'assistance à outrance des pays pauvres a montré ses limites, elle est particulièrement néfaste, et pas que sur le fait qu'elle fait tomber les pays en question dans l'assistanat. Par exemple, les aides en nourriture tuent les petits paysans locaux, qui n'arrivent plus à vivre de leurs exploitations.

            Par contre, des aides en semences ou en tracteurs permettrait d'aider tout autant les pays en question en promouvant le travail et en favorisant leur développement. Cette initiative s'inscrit dans cette optique. L'ordinateur en question est un outil, un outil qui va permettre d'améliorer le développement de ces populations, de manière à ce qu'un jour peut-être, elles puissent enfin se passer de toute aide extérieure.

            J'ai beaucoup voyagé, et notamment à Djibouti, un pays particulièrement pauvre que l'on soutient à bout de bras à coups d'aides financières de plusieurs milliards chaque année. Une année, François Mitterrand lui même était venu apporter le chèque de plus de 4 milliards de francs à Hassan Gouled Aptidon, en concorde (ça m'a fait une belle photo, prise depuis l'un des mirages F1 de l'escorte au passage). Cette aide était certes bénéfique au pays (enfin, surtout au régime corrompu), mais on sentait bien que les habitants s'étaient habitués à cet assistanat. Et puis malgré le faible niveau de vie, la population est dépendante du khat (une drogue naturelle), et beaucoup dépensent la quasi-intégralité de leur salaire pour acheter et mâcher ces feuilles la moitié de la journée (ce qui en plus les rend amorphes, donc quasiment improductifs).

            Bref, l'idée de fournir un outil afin d'aider à promouvoir le travail et l'enrichissement personnel me semble être une idée viable à moyen et long terme pour sortir ces pays de l'ornière dans laquelle ils sont embourbés depuis si longtemps.
          • [^] # Re: social ?

            Posté par . Évalué à 4.

            oui c'est un excellent choix.

            il est temps de réaliser que l'assistance à coup de $ ou euro pour ces pays est de la COLONISATION. simplement les colons ne sont pas sur place. mais on les tiens, liés économiquement, comme avant.

            Il est franchement temps de combattre le manque d'outils, l'insalubrité, la drogue, la non-éducation et les régimes corrompus avec des moyens titanesques.

            voir les Etats (dont la France) payer des milliards pour qu'ils simplement mangent ou des appels à envoyer riz ou vêtements régulièrement me dégoûtent. 20 ans que je vois cela, la belle affaire.

            non, OLPC, comme tout les initiatives de créer puits d'eau, réseau électrique pour les villages, améliorer l'agriculture ou donner une éducation aux enfants sont de vrais aides pour ces pays.

            l'aide "traditionnel" est une insulte et n'a pas amélioré l'état abominable de l'Afrique. Savez vous que la situation a empiré par rapport aux années 70 ?
            Il faut attaquer de front en fait. OLPC n'est pas qu'un outil informatique pour défavorisé, il est aussi une manière de retourner l'industrie occidentale contre elle-même. ce produit est à l'opposé de ce qu'on nous vend.

            le "mal" de l'Afrique est à la fois chez nous et chez eux. j'estime que pour le résoudre cela passe aussi par une mutation de l'occident. une initiative comme l'OLPC sera une goutte d'eau évaporée si elle n'est pas suivie par d'autres idées similaire. mais c'est déjà cela et le projet apporte un _outil_.
        • [^] # Re: si j'avais un marteau !

          Posté par . Évalué à 2.

          "Quand on a seulement un marteau, tous les problemes ressemblent a des clous"

          d'accord, mais ... comme le disait si bien Claude Francois:

          "Si j'avais un marteau ... !"

          Je rappelle simplement, ceci: les gens pauvres ont le droit aux memes outils que les gens riches. Apres, s'ils veulent tout clouer, c'est leur affaire !
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 10.

          Leur besoin est immense

          Là je ne suis pas convaincu. L'OLPC est un ordinateur à l'interface extrêmement simplifiée, destiné aux enfants - et probablement impropre à un usage "adulte" non trivial. Mais qui a décidé que les enfants des pays pauvres avaient besoin d'ordinateurs portables ?

          C'est presque la question que je me pose depuis la première fois que j'ai entendu parler de ce projet... Plus précisément, ce n'est pas le "qui a décidé" qui m'intéresse tant, mais: "est-ce que les enfants des pays pauvres ont tant besoin d'ordinateurs portables ?"

          Je suppose (j'espère) que le but n'est pas de distribuer des ordinateurs portables comme ça, mais de faire un suivi avec les enseignants, les familles. Bref, j'espère qu'il y a un vrai projet pédagogique derrière, destiné à s'inclure dans le mode de vie et de pensée des pays en question (i.e. qui n'impose pas ses vues en termes de contenu éducatif sur ces personnes), et dans lequel l'ordinateur portable n'est qu'un maillon d'une chaîne bien plus grande, un objet qui ne soit pas présenté aux enfants à qui on le propose/donne comme la solution à tous leurs maux, mais comme un outil qui leur permettra, avec l'aide des éducateurs, de faire des découvertes qu'ils n'auraient pas pu faire autrement (ou alors beaucoup plus diffcilement).

          A lire les pages de leur wiki http://wiki.laptop.org/go/Learning_Vision et http://wiki.laptop.org/go/Our_mission où ils expliquent un peu plus le pourquoi de leur chose, je reste un peu sceptique. Je ne doute pas de leur bonne volonté, ni de leur idéalisme que je voudrais partager. Je suis d'accord sur le fait qu'un ordinateur portable à 100 euros avec une connection internet donnant accès aux projets Gutemberg, Wikipedia et autres bibliothèques en ligne est un grand avantage, à bien moindre coût que la construction d'une bibliothèque classique (si tant est que les ressources sur internet dans la langue du pays en question sont suffisamment nombreuses). Mais l'informatique n'est qu'un outil, avec ses risques et mauvais usages, et je n'ai pas trouvé sur leur site de mention de ces risques, et de la manière dont leur projet compte les contrer (je n'ai pas le temps de rentrer dans les détails, mais http://natureinstitute.org/txt/st/details/fdnc.htm , chapitres 12 à 14, les décrit bien le genre de "risques" auquel je fais allusion. J'admets que le contexte est différent...). Peut-être n'ai-je pas assez cherché.

          Dans un tout autre contexte (et cette remarque n'a pas grand chose à voir avec ce qui précède), en France, quand on prête des ordinateurs portables à des collégiens ( http://www.altivis.fr/ORDI-35-un-ordinateur-portable.html par exemple), les profs comme les parents ne sont pas suivis, du coup les élèves (qui savent déjà pour la plupart comment utiliser ces ordinateurs) s'en servent pour jouer ou regarder des films pas de leur âge, et surtout pas à bosser, et quand le *prêt* est fini en fin d'année, on se rend compte qu'il manque des ordinateurs... La cata, quoi. Heureusement, OLPC m'a l'air beaucoup mieux organisé. Il faudrait qu'ils viennent faire un tour en France, une fois qu'ils auront fini avec le tiers-monde ;)
          • [^] # Re: social ?

            Posté par . Évalué à 4.


            C'est presque la question que je me pose depuis la première fois que j'ai entendu parler de ce projet... Plus précisément, ce n'est pas le "qui a décidé" qui m'intéresse tant, mais: "est-ce que les enfants des pays pauvres ont tant besoin d'ordinateurs portables ?"


            Les enfants des pays pauvre non, ils savent malheureusement à peine lire. Mais notre économie voit içi un notre marché dans sa quête de faire de plus en plus de profit même si ils sont moins cher qu'en occident une marge bénificaire est créé.

            La question que je me pose personellement c'est qui va les acheter ? On imagine clairement que les pauvres à qui ils sont destinés ne le peuvent pas sinon il serait pas pauvre et ce genre de projet n'existerai pas. Je tends à penser mais j'ai pas de doc que ça va être nos états et nous même par le bias d'associations douteuses ou non.
      • [^] # Re: social ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Leur besoin est immense.


        Ce ne serait pas plutôt l'impression de manque qui est immense ? Impression de manque qui motive aussi n'importe quelle famille moderne d'un pays industrialisé dans l'achat d'un ordinateur. Tout le monde le sait "mon fils rentre au collège, il lui FAUT un ordinateur"... Vraiment ? N'est pas simplement parce que les publicités à la télé le disent ?

        Au delà de la dépendance que peuvent provoquer de telles machines envers les pays industrialisés, est-ce vraiment un besoin ? Quelle proportion de ses peuples sera plus heureuse en ayant accès à cette technologie ? Quelle proportion de familles dans nos pays serait plus heureuse en ayant pas tous ces soucis et ce stress provoqué par l'ordinateur du fiston qu'il faut encore réinstaller, encore mettre à jour, encore rapporter au SAV, encore changer... ?

        Ce genre d'initiative peut paraître tout à fait louable, mais ne sommes-nous pas entrain de "contaminer" des peuples qui vivraient très bien sans cela ? On dis que l'enfer est pavé de bonnes intentions... l'histoire de l'informatique aussi. En étant un rien pessimiste, nous, pays industrialisés, sommes peut-être entrain de sympathiquement passer de beaux pavés à des gens qui pensent en avoir besoin parce que nous leur disons qu'il en ont besoin.

        C'était la pensé philosophique du jour, je retourne à mes problèmes et mes machines ;)
    • [^] # Re: social ?

      Posté par . Évalué à -2.

      C'est surtout un excélent moyen de palier au manque de scolarisation des enfants en pays en voie développement. Les chanceux (car je doute que tout le monde puisse ce payer ce petit bijou) qui auront accès à cette machine auront accès à un savoir qui n'auraient pas forcément eut autrement (système éducatif défaillant, ...).
      Si ca peut les aider à apprendre à lire, ça ne peut pas être mauvais.
      • [^] # Re: social ?

        Posté par . Évalué à 4.

        T'as déjà vu un ordinateur apprendre à lire à un enfant ?

        Si ils ont un système éducatif défaillant, c'est pas un ordinateur qui va permettre aux enfants d'apprendre à lire/écrire/compter....
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à -2.

          si ces enfants arretaient de bouffer leurs profs, on gagnerait du temps...
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 0.

          Alors autant ne rien faire parce que toute proposition concrète est systématiquement conspuée.
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 4.

          ben ma soeur et la dictée magique m'ont appris à lire lorsque j'avais 5 ans (et ma soeur 8). Comme quoi hein.
    • [^] # Re: social ?

      Posté par . Évalué à 9.

      Parce que, vouloir améliorer la vie des habitants de pays pauvres tout en légitimant le système qui les réduit en esclavage


      Il faut se méfier des idées préconçues...

      Durée hebdomadaire de travail : Chine 40H, USA Pas de limite
      Nombre minimal de jours de repos par semaine : Chine 2, USA zéro.
      Congés payés : Chine 3 semaines, USA 2 semaines...

      J'ai franchement du mal à savoir lesquels sont plus esclaves que les autres. Les salaires ? Bah oui, mais quand on voit qu'en 2002 il y a eu environ 1 million d'américains qui ont perdu toute assurance maladie alors qu'ils gagnaient plus de 50.000$ / an, on se dit que les salaires c'est très relatifs au niveau de vie du pays...

      Surtout que bien souvent les usines chinoises où le code du travail chinois n'est pas respecté sont celles qui bossent pour des entreprises comme Walt Disney...
      • [^] # Re: social ?

        Posté par . Évalué à 10.

        ce n'est pas parce que les conditions sociales aux USA sont dignes du tiers monde parfois qu'il faut tout mélanger.
        Les usines chinoises où les ouvriers font 70 heures par semaine, sont payés 1$ par jour et sont obligés de dormir dans des dortoirs insalubres (qui leur prennent d'ailleurs la moitié de leur paye), j'en ai visité et je ne les comparerai pas aux usines américaines.
        il n'y a pas de droit social qui s'applique en Chine, pas de syndicat sauf celui du PCC, pas de liberté d'expression, de revendication donc comparer des chiffres bidons de durée de travail ou de vacances n'avance à rien.
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 3.

          ce n'est pas parce que les conditions sociales aux USA sont dignes du tiers monde parfois qu'il faut tout mélanger.


          J'ai pas dit cela, j'ai dit qu'il fallait se méfier des idées préconçues : aka ce n'est pas parce que c'est en Chine que c'est de l'esclavage.

          Ou en d'autres termes, ce n'est pas parce que c'est moins cher là bas que les ouvriers sont forcément des esclaves.

          Par exemple, selon les stats du ministère du travail des USA, le coût du travail est bcp plus faible en France qu'aux USA (en ce qui concerne l'industrie). Ce n'est pas pour ça que les ouvriers français ont quelque chose à envier aux ouvriers américains...

          comparer des chiffres bidons de durée de travail ou de vacances n'avance à rien.


          En France aussi l'inspection du travail trouve régulièrement des esclavagistes, je n'en conclu pas que le SMIC est un chiffre bidon. J'en conclue simplement qu'heureusement qu'il y a l'inspection du travail...

          Et puis, il ne faut jamais oublier que la Chine c'est grand, ça doit représenter à vue de nez 5 fois l'europe. Quand on voit les disparités entre allemagne de l'est/ouest, pologne et suède, ou dans un mois france/roumanie, il faut aussi admettre qu'il y a au moins autant de disparités en Chine...
          • [^] # Re: social ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Ou en d'autres termes, ce n'est pas parce que c'est moins cher là bas que les ouvriers sont forcément des esclaves.

            Ben oui, c'est pas forcément. C'est pour ça que mon message était à l'interrogatif, et au conditionnel.

            J'en conclue simplement qu'heureusement qu'il y a l'inspection du travail...

            Tout à fait. Ce qui ne doit pas être le cas en Chine, où les syndicats indépendants sont interdits, et la corruption galopante.
            • [^] # Re: social ?

              Posté par . Évalué à 6.

              Chine, où les syndicats indépendants sont interdits

              Aux USA les syndicats ne sont pas interdits.

              C'est exact.

              Il paraît pourtant qu'ils sont quand même interdits chez Wal-Mart qui est le premier employeur des USA.

              Enfin non, ils ne sont pas interdits chez Wal-Mart, mais « miraculeusement » aucun des 1,6 millions de salariés n'est syndiqué....

              et la corruption galopante

              Quand on voit Irak/Cheney/Halliburton on se dit que les USA ne sont pas des amateurs en la matière non plus.

              Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que cela vous dérange quand on vous dit que tout n'est pas tout blanc et tout noir ... ?

              Vous savez, les reportages dans des usines où les salariés sont traités comme de la merde, voire même où on fait respirer aux ouvriers de la poussière d'amiante, on peut aussi en faire en France...
              • [^] # Re: social ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Enfin non, ils ne sont pas interdits chez Wal-Mart, mais « miraculeusement » aucun des 1,6 millions de salariés n'est syndiqué....

                Et "miraculeusement" il y a certainement des centaines de milliers d'états-uniens qui sont syndiqués légalement au sein de syndicats non-contrôlés par l'Etat.

                Je ne sais pas pourquoi, mais on dirait que cela vous dérange quand on vous dit que tout n'est pas tout blanc et tout noir ... ?

                La seule personne qui caricature ici, c'est toi qui prends tes interlocuteurs pour des demeurés et des incultes, et qui adoptes un ton professoral pour énoncer des vérités que tout le monde connaît bien.

                Vous savez, les reportages dans des usines où les salariés sont traités comme de la merde, voire même où on fait respirer aux ouvriers de la poussière d'amiante, on peut aussi en faire en France

                On peut surtout les faire en France, parce qu'ici enquêter sur les conditions de travail des ouvriers est autorisé, contrairement à la Chine, n'est-ce pas.

                Allez, fin du troll, j'ai mieux à faire.
              • [^] # Re: social ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Aux USA les syndicats ne sont pas interdits.


                Il y a deux fois plus de personnel syndiqué aux USA (~20%) qu'en france (~10%) (http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndicalisme). DIngue non ?

                Il paraît pourtant qu'ils sont quand même interdits chez Wal-Mart qui est le premier employeur des USA.


                De la même manière que la direction des chaines de supermarché francaises luttent très fortement contre les syndicats
      • [^] # Re: social ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Durée hebdomadaire de travail : Chine 40H, USA Pas de limite
        Nombre minimal de jours de repos par semaine : Chine 2, USA zéro.
        Congés payés : Chine 3 semaines, USA 2 semaines...


        Certains pays totalitaires ont/avaient une Constitution très démocratique. C'est juste qu'elle n'était pas appliquée.

        mais quand on voit qu'en 2002 il y a eu environ 1 million d'américains qui ont perdu toute assurance maladie alors qu'ils gagnaient plus de 50.000$ / an, on se dit que les salaires c'est très relatifs au niveau de vie du pays...

        Relatif ? Je préfère "perdre mon assurance-maladie" (ce qui me force au pire à en prendre une privée) tout en gagnant plus de 50000$ / an, qu'être en-dessous du seuil de pauvreté et avoir un accès gratuit aux soins basiques.
        • [^] # Re: social ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Certains pays totalitaires ont/avaient une Constitution très démocratique. C'est juste qu'elle n'était pas appliquée.

          Ben en tout cas les 3 semaines de CP en chine, elles sont appliquées. Cela leur a même posé des problèmes d'infrastructure, ils ont dû par exemple fermer la cité interdite pendant les vacances parce qu'il y avait 150000 touristes (chinois) qui voulaient la visiter...

          Et puis, assurément, il est clair que le travail no limit aux USA il est aussi bien appliqué ;)

          Je préfère "perdre mon assurance-maladie" (ce qui me force au pire à en prendre une privée)

          Tu n'as pas compris, ils l'ont perdue parce qu'ils ne pouvaient plus se la payer : Pour une famille avec 2 enfants, c'est un budget d'environ 10000$ / an l'assurance maladie... Si tu jette un oeil ici par exemple http://www.uvm.edu/health/insurance/?Page=insurancepolicy.ht(...) tu verras qu'une simple mutuelle étudiante c'est 1600$ / an (et ça ne rembourse pas les visites chez le médecin !).

          En France, un foyer qui gagne 3200 EUR / mois s'en sort, aux US il est dans la merde...

          qu'être en-dessous du seuil de pauvreté et avoir un accès gratuit aux soins basiques

          Le seuil de pauvreté est une statistiques qui ne veut rien dire. Enfin si, cela mesure (un peu) les inégalités.

          Le seuil de pauvreté ne prends en compte que les revenus, mais il ne prend pas en compte ce qui est (ou pas) gratuit, tel qu'effectivement les soins, ou encore l'assurance vieillesse, le prix des scolarités etc.

          En France, le seuil de pauvreté est défini comme étant la moitié du revenu median européen. Cela veut rien dire, puisque si on a par exemple la moitié des salariés europée qui gagne moins de 150 euros par mois, mais que tout le monde gagne plus de 75 euros / mois, il n'y aurait personne en dessous du seuil de pauvreté !

          Et puis, je crois quand même que je préfèrerais être juste au dessous du seuil de pauvreté en suède que juste au dessus du seuil de pauvreté aux USA ou en Chine :)
  • # Le nouveau minitel ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le projet OLPC a des analogies avec le minitel.

    Dans les deux cas, il s'agit de baisser considérablement le prix d'un produit informatique pour le mettre à la portée du plus grand nombre.
    Dans les deux cas, on obtient un produit innovant aussi bien par ses caractéristiques physiques que logicielles.
    On peut s'en rendre compte tant par l'aspect de la machine que par le logiciel que l'on peut voir en action sur le clip video http://www.youtube.com/watch?v=DwzCsOFxT-U
  • # Sugar

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ma mère va enfin pouvoir utiliser son ordinateur !

    Les sources de Sugar :
    git clone git://dev.laptop.org/sugar-jhbuild

    Wiki des sources :
    http://wiki.laptop.org/go/Sugar_with_sugar-jhbuild
  • # conception de l'interface

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je trouve formidable qu'il ait osé réviser notre vision de l'interface pour l'adapter à la personne de base. Entre la box de neuf, l'ordissimo et olpc, ça fait pas mal d'interface pensé pour les imperméable de l'informatique.

    J'aimerai beaucoup que Gnome 3 fasse un tel travail pour concevoir une interface plus adapté à l'utilisateur, avec le défi de ne pas brider l'utilisateur avancé.

    Étienne.
    • [^] # Re: conception de l'interface

      Posté par . Évalué à 10.

      J'aimerai beaucoup que Gnome 3 fasse un tel travail pour concevoir une interface plus adapté à l'utilisateur, avec le défi de ne pas brider l'utilisateur avancé.


      C'est plutôt mal barré, parce qu'aux dernières nouvelles ils seraient plutôt en train concevoir une interface inadaptée à l'utilisateur et bridant l'utilisateur avancé. :-)
    • [^] # Re: conception de l'interface

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Tant que personne ne retire les terminaux/shells, l'utilisateur avancé ne sera pas bridé.

      OK ---->[]
    • [^] # Re: conception de l'interface

      Posté par . Évalué à 6.

      L'utilisateur avancé, il n'est plus sous gnome depuis longtemps...!
  • # Utile mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Bien que je trouve l'initiative tres louable, j'ai beaucoup de doutes sur son utilite...
    D'abord, la cible de ces machines sont des enfants, alors que ces pays ont des adultes (ou des jeunes 10-18 ans) ayant deja un niveau assez eleve d'etude et qui ont besoin d'un ordinateur pour une utilisation un peu plus poussee : N'aurait-on pas pu previligier plutot cette tranche d'age (qui a un besoin different que ce qu'on offre avec le OLPC) et qui pourrait justement aider les moins jeunes a leur tour?
    Ce qui me parait encore plus illogique, c'est qu'on aurait pu investir cet argent pour acheter des PC (2 a 3 fois plus cher) pour les installer dans les ecoles et les colleges, et qui serviront dans des classes libre d'acces, a un plus grand nombre de jeunes et moins jeunes: La le rendement sera plus grand et compensera le prix un peu eleve des PC normaux. Si j'etait un decideur dans un projet semblable, l'installation d'une architecture client /serveur dans les ecoles et colleges serait mon premier choix, les OLPC serait reserves pour les enfants n'ayant pas acces aux installations.
    Une question: Qui aura plus envie d'utliser l'internet, l'enfant ou l'adulte?
    Je vois deja beaucoup de conflits a l'horizon pour les familles des pays du tier monde...
    • [^] # Re: Utile mais...

      Posté par . Évalué à 9.

      cela se fait aussi.
      il y a des associations qui se démènent pour installer internet et faire du client/serveur pour amener des outils informatiques aux gens.

      mais il faut bien reconnaître que très souvent un pc "classique" pose de gros problèmes.

      - besoin électrique dément (ouais c'est sur en France, on ne réalise pas cela)
      difficulté d'accés (le pc est dans une maison, point, aux gens de venir faire le déplacement)
      - problème de maintenance (ha! quand un pc plante, on l'amène à la fnac, mais en afrique hein ? hein ? , ha on y pense pas. Il existe des gens courageux qui travaille sur cela en pleine brousse mais c'est un frein à l'informatisation)
      - problème du prix des logiciels et de leur suivi pour être compétitif avec les occidentaux (c'est là que le logiciel libre devient critique, mais à quoi bon apprendre un outil libre si l'industrie ne l'utilise pas ? c'est en cela que l'adoption du logiciel libre par les entreprises occidentales est _VITALE_ , parce que dans le même temps vous donnez la possibilité aux exclus du système de s'approprier les même outils que les + riches)
      - infrastructure réseau et téléphonique vétustes ou surchargée. Véritable problème. un point de connexion est quasi comme du pétrole.

      l'olpc n'est pas que pour les gens des villes africaines mais aussi pour les endroits où votre bon vieux pc ne peut pas être. notre bon vieux pc est aussi une des causes du problème africain.


      notez aussi que l'afrique est un pays jeune, très jeune, beaucoup d'enfants. si déjà ils ont une formation dite "d'école primaire", c'est bien...
      • [^] # Re: Utile mais...

        Posté par . Évalué à 4.

        A propos de "Associations qui se démènent pour installer internet et faire du client/serveur pour amener des outils informatiques aux gens" :

        Connaissez - vous une association du genre "Informaticien sans frontières" qui ferait ce genre de chose ?
        • [^] # Re: Utile mais...

          Posté par . Évalué à 4.

          Ca va, j'y ai vu un pc avec Mandrake, je peux donner l'adresse : il s'agit de Technologie Sans Frontières : http://www.tsf-world.org/

          Mais je ne parlerais pas d'Atelier Sans Frontieres où l'on voit un antique windows 2000 ;)
    • [^] # Re: Utile mais...

      Posté par . Évalué à 2.

      j'ai dit "pays", fallait lire "continent"
    • [^] # Re: Utile mais...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je pense qu'ils ont quand même étudié leur cibles potentielles (ils ont du faire une étude de marché qu'il me semble tu ne doit pas être en mesure de réfuter avec un avis seulement basé sur une réflexion personnelle).
      S'ils ont fait un ordinateur qui n'a pas besoin d'électricité et qui doit être très résistant c'est que la cible n'est pas les pays (qui ont besoin de PC) dont tu parles.
      Et de toute façon c'est au gouvernement de choisir s'ils achètent ou non. Donc fait leur confiance pour connaître au mieux leur besoins. Personne ne les obligent à en acheter ; la fondation ne leur offre qu'une possibilité de plus.
      • [^] # Re: Utile mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        S'ils ont fait un ordinateur qui n'a pas besoin d'électricité et qui doit être très résistant c'est que la cible n'est pas les pays (qui ont besoin de PC) dont tu parles.

        J'ai du mal a croire qu'il y'a des pays qui n'ont AUCUNE installation electrique ou encore AUCUNE institution scolaire liee au reseau electrique...Ce que je dis est simple: Il faut d'abord s'occuper de ces institutions par l'achat de PC normaux pour profiter des installations deja existantes. Les OLPC seraient un moyen de palier aux besoins du reste de la populations qui n'a pas acces a ces installations. Aussi, dans des ces pays ou le salaire est de 1$ ou moins par jour, le prix de deux OLPC suffirait a constrire 4 murs qui feraient office d'ecole du village, village qui contiendrait quelques dizaines d'enfants qui profiteraient beaucoup mieux d'une installation commune, et dont on n'autait pas a payer une machine pour chacun d'eux: c'est tout l'avantage de se payer un BUS au lieux d'acheter une soixantaine de MINI-VOITURES.
        • [^] # Re: Utile mais...

          Posté par . Évalué à 2.

          Perso je suis assez sceptique moi aussi sur l'OPLC. Toutefois je pense que construire les murs d'une école, organiser les déplacement est de l'ordre du faisable pour les gouvernements + populations locales et il ne faut surtout pas s'y substituer.
          Mon problème avec OPLC est plutôt le manque de prise en compte de la culture locale. Par exemple, dans beaucoup de pays l'enfant n'est pas roi mais bien le contraire (la mortalité infantile fait relativiser l'importance de l'enfant). J'ai peur que les ordinateurs ne soient pas laissés aux enfants mais vendus sur le marché (pensons d'abord à bouffer). La culture au jour le jour à laquelle oblige la misère n'aide pas à faire des plans pour le futur.
          Deuxièmement, les associations qui sont sur le terrain, privilégient aujourd'hui les actions de coopération dans le développement. Du genre : vous construisez le puit, on achète la pompe. Ceci permet à la population locale de s'approprier le projet (responsabilisation) et de plus oblige à penser les choses avec la population, dans son contexte.

          Perso je verrais plus OPLC comme un outil disponible pour les états et surtout les ONG (si on leur donne, pas si on fait payer) qui peut effectivement apporter quelque chose dans le concert des initiatives (mais n'est pas une fin en sois).
          • [^] # Re: Utile mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            OLPC correspond aux besoins des enfants des pays pauvres tel qu'un américain de Boston les perçoit.

            On m'a raconté en Afrique qu'on avait offert des machines à des paysans. Je crois que c'était des pompes offertes par le fabricant. Les problèmes sont survenus quand il a fallu acheter les pièces de rechange : elles étaient hors de prix. Ces pompes étaient un cadeau empoisonné.
  • # Contradiction

    Posté par . Évalué à 6.

    >Indépendamment du jugement qui sera porté sur l'intérêt de cette interface >nouvelle on ne peut que se féliciter de cette prise de risque et de cette volonté >de dépasser la métaphore classique du bureau. Le projet OLPC n'innovera >pas que du coté hardware !

    Un mot:*Bob*!

    Ca c'était juste pour montrer a quel point ta phrase est ridicule, si le résultat est pire que l'original, l'innovation a été destructrice, pas positive..

    Donc se feliciter d'être different juste pour être différent, c'est stupide.

    La vrai question est: Sugar est-il mieux pour les enfants qu'une interface classique?

    PS:
    Au départ l'OLPC a 100$ incluait une manivelle pour l'alimentation, maintenant les 135$ il n'inclue pas le système d'alimentation je crois donc que l'augmentation de prix est supérieure en pratique.
    • [^] # Re: Contradiction

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Je ne vois pas ou est la contradiction. La phrase ne prend pas parti pour dire si l'interface est mieux ou pire que les interfaces classiques. Elle affirme juste que qu'il est courageux de prendre des risques et de sortir des sentiers battus...et que l'Histoire jugera du réel intérêt de Sugar.
      • [^] # Re: Contradiction

        Posté par . Évalué à 4.

        Je ne prends pas parti non plus, mais la phrase est 'on ne peut que se féliciter de cette prise de risque' (pas c'est courageux), ce qui implique que c'est forcément une bonne idée de prendre des risques, ce qui me parait faux.

        Spécialement en cas de ressources limitée: vaut-il mieux dépenser du temps/de l'argent a réinventer une interface ou au contraire a améliorer une interface existante ou optimiser les logiciels ou ne rien faire et baisser les dépenses?
    • [^] # Re: Contradiction

      Posté par . Évalué à 2.

      Le problème du changement de prix a été dans l'écran qui s'est révélé être plus cher que prévu.
  • # Ça fait plaisir

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    _ la consomation électrique. 2W à l'heure des alims ATX S^P3R_P0W3R 1240 W overclockables en 5000W à condition d'être à moins de 500 m d'une centrale nucleaire et autres 4x4 c'est vraiment excellent.

    _ Le réseau wifi de proches en proches. Comment ça faire du réseau sans infrastructure hors de prix ?

    _ L'interface sans menu Démarrer/K/Pomme/Applications

    _ ...

    Je ne sais pas ce que va valloir cette action d'un point de vue humain (va-t-elle remplir ces objectifs, sera-t-elle détournée toussa). Mais d'un point de vue informatique c'est un sacré coup de au cul.
    • [^] # Re: Ça fait plaisir

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L'interface sans menu démarrer/K/Pomme/Applications


      Mais de telles interfaces existent depuis longtemps, très longtemps... Si on a vu l'apparition de ce genre de menus dans GNOME et KDE c'est tout simplement parce que les utilisateurs ne souhaitaient pas voir leurs habitudes changées. Les projets de desktop les plus populaires sous GNU/Linux n'ont fait que répondre à une demande. Et la réponse aux demandes fait le succès d'une interface.

      Je pense que la démonstration la plus évidente est l'interface de Mac OS X tirant ses racines d'OpenStep mais qu'il fallut édulcorer en ajoutant l'horrible Finder pour ne pas "faire peur" aux utilisateurs.

      Le projet OLPC est une presque une applicance. Autant s'émerveiller du fait que les distributeurs automatiques bancaires possèdent des interfaces dont tout me monde puisse se servir. En principe l'utilisateur final de l'OLPC ne devrait pas vouloir d'avantage jouer à WoW que la grand mère qui retire quelques billets au coin de la rue. En principe...

      Quant au point de vue humain, je suis d'accord, attendons de voir si un financement massive de certaines industries très intéressées par les pays en voie de développement provoquera ou non l'affichage d'un logo Coca Cola ou Marlboro en guise de splash screen au boot de la machine...
  • # Autre vision du Web

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ca n'inquiète personne le "There is no adress bar" ?

    Il est devenu persque normal pour l'utilisateur lambda de taper une url dans Google. Est-ce vraiment utile de "standardiser" cette pratique dans les pays en voie de développement pour grossir encore plus l'énorme "base de données d'intentions" ?

    Certes transformer un ordinateur en appliance nécessite quelques sacrifices techniques... mais ca me chippote tout de même un peu.
    • [^] # Re: Autre vision du Web

      Posté par . Évalué à 2.

      Il est devenu persque normal pour l'utilisateur lambda de taper une url dans Google. Est-ce vraiment utile de "standardiser" cette pratique dans les pays en voie de développement pour grossir encore plus l'énorme "base de données d'intentions" ?

      C'est d'autant plus gênant si Google a passé un accord avec le gouvernement de ton pays pour ne pas lister certains sites.
      (ou plus prosaïquement, si tu veux accéder à un site qui n'est pas indexé par Google)
      • [^] # Re: Autre vision du Web

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est déjà de plus en plus difficile de ne pas se retrouver avec 4 pages de sites commerciaux avant deux sites semi-pertinents…
        • [^] # Re: Autre vision du Web

          Posté par . Évalué à 2.

          Bof, moi je ne trouve pas.
          Je n'ai pas remarqué de différence, Google marche aussi bien pour moi, mais ça dépend probablement des sujets.

          D'ailleurs j'ai découvert la semaine dernière un mode de Google ou il affiche géographiquement des piscines sur une carte par exemple et j'ai adoré (ok c'est probablement très ancien, mais je ne connaissais pas).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.