Olympe, hébergeur gratuit et sans publicités, mène une campagne de financement participatif

31
11
avr.
2016
Internet

Fondé en 2008, Olympe fournit un service d’hébergement gratuit et sans publicité. Pour survivre, l’association lance aujourd’hui une campagne de financement participatif sur Indiegogo.

Olympe

L’association Olympe a été fondée il y a huit ans afin de coordonner les efforts d’une équipe autour des enjeux de la fracture numérique et de la liberté d’expression. L’un des premiers objectifs était la mise en place d’un service d’hébergement gratuit ouvert à tous, permettant aujourd’hui à plus de 90 000 personnes et organisations de publier simplement et rapidement sites institutionnels, blogs, forums et applications métiers (en 5 langues).

Auto-financée par ses partenaires et les membres de l’équipe, l’association se trouve dans une situation financière difficile depuis le rachat de son principal mécène par une société ne souhaitant plus contribuer au financement de ces services. Pour sortir de cette situation, le choix d'un financement participatif a été fait par l'équipe.

L'objectif est clair : sauver Olympe en conservant un modèle de financement qui respecte nos valeurs et notre forme associative, et en conservant l’hébergement gratuit tel que nos utilisateurs le connaissent. Cette campagne va donc permettre à Olympe de poursuivre son activité le temps du déploiement de la nouvelle architecture et de la mise en place des nouveaux outils de gestion, puis de fournir suffisamment de trésorerie pour atteindre l’équilibre économique à trois ans.

Nous souhaitons défendre notre modèle et prouver notre capacité à faire de l’hébergement, de l’opensource, de l'entraide « informatique » une véritable source de solidarité aussi bien locale que transnationale. Notre équipe a œuvré ces dernières années de toutes ses forces pour fournir un service et une assistance technique aussi réactifs et qualitatifs que possible.

Nous voulons pouvoir continuer à le faire. Soit cette campagne aboutit, soit nous devrons fermer définitivement nos portes…

  • # Projet très très sympa

    Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 12/04/16 à 01:10.

    J'aime bien votre vision des choses quoi qu'un peu floue sur les choix techniques (je suppose que vous allez affiner ça au fur et à mesure). Les contreparties du financement participatif sont intelligentes. Et le fond du projet est super sympa. Juste une idée en passant : "verrouillez" bien les choses avec interxion car sinon vous aurez un risque de vous retrouver hors budget très vite. Et une autre : la fonctionnalité mailing list est souhaitable pour les assos. En tout cas, Bravo et merci pour l'initiative.
    Par ailleurs, souhaitez vous que je demande à tout hasard à Martin MAURER (un des fondateurs de Proxmox GMBH) si il serait intéressé pour vous sponsoriser (via accès aux mises à jour entreprise pour PVE et éventuellement une license pour Proxmox Mail Gateway) ? Ma société Liberasys est "partenaire revendeur" et j'ai de bons rapports avec lui. Ceci dit vous pouvez demander vous même, vous êtes de "grands garçons" ;-)

    • [^] # Re: Projet très très sympa

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Merci pour votre commentaire. En effet, nous allons devoir peaufiner tout cela si la campagne devait aboutir. Je ne suis pas le plus au point en matière de choix techniques donc je laisserai le soin à l'un de mes coéquipiers de vous répondre si vous aviez des interrogations plus précises.

      Concernant Interxion, cela fait des années qu'ils nous font bénéficier de ce partenariat et les choses se passent relativement bien. :) Si vous voulez parler de notre projet c'est évidemment avec grand plaisir, nous utilisons Promox depuis 3 ans en production pour la partie IAAS. Nous nous tiendrons à sa disposition s'il veut plus d'informations, bien entendu.

  • # Et pourquoi ...

    Posté par . Évalué à -10.

    Et pourquoi ne pas afficher le nom de la boîte qui veut arrêter le mécénat ? Ca permettrait d'afficher sa sale bobine sur le net et de lui faire un bad buzz. Peut-être même que ça lui ferait changer d'avis.
    Hé ouais, il faut de la niak et des burnes si vous voulez sauver olympe.

    • [^] # Re: Et pourquoi ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Et aussi un cerveau …

      Tu peu aller te battre avec un cochon dans la boue, mais vous serez tout les 2 salis et le cochon aura apprécié

    • [^] # Re: Et pourquoi ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Toi, tu voudrais dégouter les entreprises de faire du mécénat une seule seconde que tu ne t'y prendrais pas autrement.

      Zut alors, des gens donnent puis arrêtent de donner pour raison x personnelle, ça devient des gens plus méchants que des gens qui ne donnent jamais…

      Peut-être même que ça lui ferait changer d'avis.

      J'imagine qu'au contraire, ça informera tous les autres mécènes/potentiels qu'il ne faut pas/plus leur donner le moindre €.

      Hé ouais, il faut de la niak et des burnes si vous voulez sauver olympe.

      Il faut surtout réfléchir et ne pas sortir n'importe quoi. Heureusement que c'est "vous" (en t'excluant).


      On lit vraiment de tout dans les idées pour dégouter les gens de donner tout en disant que c'est pour motiver à donner…

      • [^] # Re: Et pourquoi ...

        Posté par . Évalué à 3.

        Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, Zenitram, bien qu'afficher la dure réalité des faits soit aussi un peu brute de décoffrage. Je m'explique: la société qui donnait a été reprise par une autre. C'est cette dernière qui ne veut plus faire de mécénat. D'après ce que j'ai compris bien sur. La société qui reprend, c'est vrai que si elle se fait insulter, n'aura plus trop envie de faire ce mécénat. Mais de toutes façons, elle n'y tenait pas. Par contre, tu as raison lorsque tu dis que tout repreneur de société regarderait d'un peu plus près si elle "doit" faire du mécénat en reprenant un concurrent.

        Néanmoins, je ne suis pas contre un site ouaib qui informerait que telle société reçoit des dons de … ou que telle société donne à telle autre. Et si un jour elle est reprise, paf le chien, on indique qui a repris, et la raison de la coupure de robinet. Il me semblerait que ce serait plus… comment dire? hum…moins tranchant!

        Après, ça vaut ce que ça vaut, ce n'est qu'une idée en l'air.

        • [^] # Re: Et pourquoi ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 12/04/16 à 12:38.

          Je ne vois pas l’intérêt de nommer.

          X fait un don régulier, on l'affiche sur la page des donneurs.
          X arrête (pour raison x ou y, on s'en fout et c'est privé, en fait ça n'aurait même pas dû être dit sauf si la société souhaitait le dire), on le retire de la page des donneurs.

          Ou est le problème?
          En fait, il n'y a rien de nouveau, même sans repreneur on peut souhaiter arrêter.

          La société qui reprend, c'est vrai que si elle se fait insulter, n'aura plus trop envie de faire ce mécénat.

          Je ne pensais pas spécialement à celle-la, mais plutôt à toutes les autres. C'est un respect, et si tu ne respecte pas l'autre, pourquoi dois-je moi imaginer que tu me respecteras? autant arrêter le don en même temps (bad buzz noyé) ou ne pas s'y mettre (éviter un futur bad buzz). Un tel argent est un don, je vois rarement des mécènes donner à des gens irrespectueux de leur mécène, même quand celui-ci arrête.

          Le non respect des mécènes, tu le fais une fois et pas deux (ce genre d'info courre vite, c'est un bad buzz… contre toi).

          en fait, il faut arrêter de broder sur cette "idée", c'est juste du non respect et ça n'amène qu'à du vide, donc laissons cette "idée" la où elle est (dans la poubelle).

          • [^] # Re: Et pourquoi ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            "X arrête, on le retire de la page des donneurs" : Pourquoi ne pas le laisser s'il a donné ? Ce n'est pas parce qu'il ne donne pas tout le temps qu'il n'était pas un donateur avant de cesser de l'être.

            • [^] # Re: Et pourquoi ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              J'ai vu plusieurs versions:
              - que les mécènes actuels seulement
              - les mécènes actuels en premier + les anciens mécènes dans une deuxième partie

              Les deux se défendent, des deux côtés (par exemple, un ancien mécène peut souhaiter ne pas avoir son nom dans la liste des anciens, pour diverses raisons), je ne voulais pas "bloquer" la dessus, ce qui m'a fait réagir étant de blâmer un ancien mécène.

    • [^] # Re: Et pourquoi ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 12/04/16 à 16:07.

      Bonjour,

      Comme certains l'ont relevé, ça ne nous apporterait rien de plus que cette société soit affichée ou non, ce n'est pas notre objectif et ça ne les ferait pas revenir sur leur décision. Qui plus est, dire qu'une société ne souhaite plus participer ne veut pas dire que c'est un choix pour elle. Elle pourrait très bien connaitre des difficultés qui rendent cette participation impossible, et c'est effectivement le cas d'espèce. Le résultat est le même, quoi qu'il en soit.

  • # Juste une question ...

    Posté par . Évalué à 4.

    Ouvrir un système de compte payant couterait trop cher ?

    • [^] # Re: Juste une question ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      En lisant la page ("prévision", avec un budget "services payants" pour les niveaux 2/3/4), je déduis que c'est le but pour être "autofinancé" en 2018 (tout en indiquant un cash flow négatif, euh…)

      Après, je deviens dubitatif avec ce côté hybride, ça fait hébergeur "commercial" jouant sur peu de frais (deal avec le fournisseur de baie/tuyaux pour payer 0€, "salariés" motivés qu'on peut donc payer 0€/h) pour proposer moins cher, côté éthique c'est limite de mon point de vue à partir de ce que je comprend (trouver des bénévoles motivés pour faire un taf fait normalement par des salariés), sans parler de la partie commerciale ("concurrence déloyale"? "compétitif par rapport à des hébergements actuels payants? Pas de chiffres donc on ne sait pas).

      • [^] # Re: Juste une question ...

        Posté par . Évalué à 4.

        Ça n'est pas mon rayon du tout, mais je crois qu'une assoc peut être très contrainte si elle s'aventure à entrer en compétition avec des entreprises sur un secteur marchand, justement pour cette raison (concurrence déloyale du fait de régimes fiscaux différents, travail dissimulé, etc).

        Sans me reconnaitre du tout dans le discours patronal, il faut quand même veiller à maintenir un ensemble de règles qui rendent l'existence d'entreprises viables…

        • [^] # Re: Juste une question ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          En effet, vous avez entièrement raison : nous ne voulons pas nous professionnaliser, ce n'est pas l'objectif. S'agissant de trouver des "salariés bénévoles à 0€/h", à vrai dire nous avons une équipe stable depuis plusieurs années et nous avons nos motivations profondément ancrées. Nous avons participé depuis toutes ces années à Olympe, et nous l'avons toujours fait que le service soit gratuit ou qu'il devienne payant.

          Comme dit précédemment, si nous pouvions éviter de faire du payant, nous éviterions. Outre les tracasseries légales que ça peut possiblement rajouter, c'est foncièrement pas ce pour quoi Olympe a été imaginé. Maintenant, notre choix est relativement difficile :

          • soit on veut continuer exclusivement en gratuit et dans ce cas on doit renouveler une telle campagne tous les ans (avec des sommes moins élevées, naturellement) et le projet est susceptible d'être condamné d'une année à l'autre, en fonction des dons
          • soit on veut un projet viable à long terme et, grâce à une trésorerie nous laissons le temps de voir venir, on peut penser un projet qui s'inscrit sur la durée, en incluant une participation des utilisateurs les plus exigeants en terme de technique.

          J'espère vous avoir répondu :)

          • [^] # Re: Juste une question ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Outre les tracasseries légales que ça peut possiblement rajouter

            Ho que oui… Déjà, rien que le crowdfunding pour vous attirer pas mal d'ennui fiscaux.
            Qu'est-ce qui vous a empêché de faire du "classique" avec une asso loi 1901 et des adhésions? C'est ce que je vois le plus quand les gens veulent fournir un service gratuit (et c'est bien moins de tracasseries fiscales).

          • [^] # Re: Juste une question ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Et pourquoi ne pas proposer un système de "prix libre" ?
            Déjà c'est différent du don car les utilisateurs comprennent que les services ont un prix. Mais il peuvent quand même ne rien payer…
            (je ne crois pas avoir déjà vu des prix libre sur internet, ça existe plutôt pour des soirées, pourtant ça pourrait renouveler le fonctionnement de pas mal d'acteur du web, non ?)

    • [^] # Re: Juste une question ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Faire uniquement de l'hébergement payant, ça serait rejeter à la fois notre base d'utilisateurs et les valeurs que nous voulons véhiculer depuis 8 ans. Ça n'a même jamais été envisagé, tant l'idée nous déplait. Nous n'avons jamais voulu faire du commercial de ce projet associatif, sinon nous aurions plutôt monté une structure plus entrepreneuriale.

      Maintenant, en effet à long terme nous sommes obligés d'envisager de penser le système différemment, d'où une participation demandée aux utilisateurs pour les services les plus poussés. L'idée est de pouvoir continuer à fournir les mêmes services qu'actuellement aux mêmes conditions, et de s'adapter à une demande technique un peu plus poussée qui nous était faite régulièrement jusqu'alors, mais que nous ne proposions pas.

      J'espère vous avoir éclairé :)

      • [^] # Re: Juste une question ...

        Posté par . Évalué à 4.

        OK compris, la question n'était pas du tout réfléchie …

        Bon si on fait un don et que finalement vous n'arrivez pas à votre budget de 40 000 €, il se passe quoi ?

        • [^] # Re: Juste une question ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          C'est une campagne à objectif fixé : soit nous obtenons la somme et l'aventure continue, soit nous ne parvenons pas à boucler cette campagne, et la somme est retournée aux donateurs, signant la fin d'Olympe.

  • # 40000€ demandés - 90000 clients

    Posté par . Évalué à 7.

    Suis-je le seul à tilter sur le fait que chacun des quatre vingt dix mille utilisateurs n'a pas encore été en mesure de donner un euro pour continuer d'utiliser son service ?

    Je calcule mal peut-être ?
    On va dire - et espérer pour Olympe - que la majorité attend le dernier moment pour économiser… un euro. (Pauvres gens)

    • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonsoir,

      On peut admettre une part d'utilisateurs inactifs qui n'ont plus l'utilité d'Olympe, mais même en partant sur une base haute d'un utilisateur sur deux, ça nous laisse 45.000 contributeurs potentiels. Et effectivement, même à 50% de donateurs, 1€ par personne suffirait. Malheureusement je ne peux que vous rejoindre dans votre constat.

      • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

        Posté par . Évalué à 4.

        En même temps, vous demandez aux gens de payer pour profiter d'un hébergement gratuit… On peut comprendre leur réaction.

        • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Certes, mais donner 1€ pour rendre viable un projet sur le long terme, c'est potentiellement utiliser ensuite un hébergement pendant 3 ans à 1€.

          Nous ne blâmons pas les utilisateurs qui ne donnent pas, nous imaginons bien que tout le monde n'en a déjà pas les moyens, mais on parle-là de 1 euro, soit moins que le prix d'une baguette de pain dans certaines boulangeries… ;)

          • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Surtout s'ils utilisent le service pour des sites web ou autres services qu'ils aimeraient (je suppose) éviter de perdre!

            Je me rappelle, à l'époque où j'étais un employé d'entreprise et avais des sous (avant de bosser pour pas un rond sur mon propre projet cool, ZeMarmot, et ne plus en avoir! :P), j'avais fait une donation de 200€ à TuxFamily, comme ça, sans même d'appel aux dons ni de crowdfunding de leur part. Juste parce que je trouvais leur projet cool, que je l'utilisais et que je voulais aider le projet pour qu'il continue. De même pour le crowdfunding de notre film d'animation, les plus généreux donateurs n'étaient pas forcément les plus demandeurs. Certains ont même dit qu'ils ne voulaient pas les contreparties.

            Donc je pense que les utilisateurs généreux existent toujours. Sur 90000, il y en a forcément qui ont un bon salaire et utilisent le service pour le principe (associatif, etc.) et non pour l'argent. Ça devrait venir. :-)

            Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

          • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Certes, mais donner 1€ pour rendre viable un projet sur le long terme, c'est potentiellement utiliser ensuite un hébergement pendant 3 ans à 1€.

            Certes, mais donner 0 €, c'est potentiellement utiliser ensuite un hébergement pendant 3 ans à 0 €.
            Et?

            Perso, si chaque utilisateur de mon logiciel gratuit me filait 1 €, je serai multimillionnaire, et j'en suis très très loin (et l'argent que je me fais avec mon logiciel vient très très peu des dons).

            nous imaginons bien que tout le monde n'en a déjà pas les moyens,

            Hors sujet (1 € / 3 ans, c'est 0.01% d'un RSA, le montant n'est pas du tout le soucis, tout le monde légalement en France a ces moyens)


            il y a une marche énorme en 0 € et 1 €. 0 €, c'est la concurrence avec les pages perso de Free, la consommation directe sans efforts, et 1 € c'est le principe de payer qui est demandé, si c'est 1 € on va d'abord chercher si un autre gus file la même chose pour 0, et donc pas du tout les mêmes "sentiments" demandés (le crowdfunding appelle d'autres sentiments que de dire "pour 1 € blab bla"). plein de monde est confronté à cette barrière du "pas 0 €", quelque soit le montant (et la, on se rend compte que les gens prêt à payer 10, 20 € sont aussi nombreux que les gens prêt à payer 1 € pour ce genre de service, le montant au dessus de 0 n'est pas vraiment le problème).

            Pour résumer : ça n'a rien à voir, comparer n'a pas de sens. Vous proposez gratos, et les gens sont la pour ça. Si vous pensez pouvoir tenir pour 1 € / 3 ans, faite une offre unique à 1 €, mais vous verrez que vous oubliez un coût, et c'est le plus important coût (celui d'attirer le chaland chez vous pour le faire payer).

            • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Bonjour,

              Je n'ai jamais dit que nous nous attendions à ce que chacun de nos utilisateurs soit prêt à verser 1€, nous savions où nous mettions les pieds et nous recevons quelques dons disparates depuis plusieurs mois avec généralement les mêmes personnes, les utilisateurs les plus fidèles. Mais c'est marginal, et ça ne représente pas suffisamment, bien entendu.

              Hors sujet (1 € / 3 ans, c'est 0.01% d'un RSA, le montant n'est pas du tout le soucis, tout le monde légalement en France a ces moyens)

              Quand je dis que tout le monde n'a pas les moyens de donner, je suis hors hypothèse des 1€. Tout le monde n'a pas les moyens de verser 10, 20 ou 30 euros à une association, ça c'est un fait.

              Pour le reste, je suis d'accord avec vous, c'est le cap du paiement qui est le plus bloquant. Mais pour le symbole, je maintiens que le don d'un euro est moins cher que la baguette de pain. ;)

              • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                Et il y a ceux qui vont te dire qu'il n'ont pas de pognon, mais qui dépensent 60€ pour du shit.
                J'ai pris de la distance avec les deux comme ça que je connaissais.

                Chacun ses priorités.

                Lautre.net est à 23€/an, je trouve déjà que ce n'est pas assez élevé….

    • [^] # Re: 40000€ demandés - 90000 clients

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      il reste 15 jours et y a 363 donateurs :(

  • # crowdfunding

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour

    Grâce a cette dépêche de linuxfr j'ai découvert votre association et j'ai été séduit par le concept c'est pourquoi je me suis permis d’écrire ce commentaire.

    Je n'ai vu d'annonce pour votre campagne que sur linuxfr et framasoft, comptez vous viser des médias plus généraliste ?

    Vous avez presque atteint les 10Keuros félicitation malheureusement vous êtes encore loin des 40k, est ce que vous considérez cette somme comme le montant minimal a la viabilité du projet ou est-elle dimensionnée a votre base d'utilisateurs ?

    Vous avez potentiellement une large base d'utilisateurs, malheureusement dans le cadre d'un service gratuit la plupart sont des utilisateurs inactifs, avez vous estimé la proportion d'actif ? Est-ce une base suffisante pour atteindre l'objectif avec un don minimal? ( 5 euros )

    Je viens de voir que la campagne a été étendu d'un mois. Vous restez donc sur l'objectif de 40keuros.

    mon point principal:
    Un site de crowdfunding est a la base une plateforme de don, mais je trouve que le système a dérivé vers une solution de pré-achat, on peut le regretter ou pas, mais dans la cadre de votre initiative vous proposez un hébergement garantie. J'aurais tendance a dire que l'auto-hébergement de sa page page web ou de son blog est passé de mode par contre une offre clé en main avec sauvegarde automatique d'une instance owncloud,seafile,arkos,frama-tools,onlyoffice,office-365.io,…. est plus dans l'air du temps et pourrait vous apporter une nouvelle base d’utilisateurs. Je comprends bien que ceci est techniquement plus compliqué (déploiement,orchestration) mais la communauté peut vous aider et cela fait parti de l’évolution des besoins de vos utilisateurs qui finiront par vous le demander (plus ou moins poliment).

    Dernier point, peut être pouvez vous demander a ce que cette dépêche soit mise en avant en page d’accueil de linuxfr le temps de la compagne de fond?

    bonne continuation.

    • [^] # Re: crowdfunding

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bonsoir,

      Je n'ai vu d'annonce pour votre campagne que sur linuxfr et framasoft, comptez vous viser des médias plus généraliste ?

      Ce n'est pas faute d'avoir sollicité les rédactions, de manière très large, mais on a eu assez peu de réponses. La seule réponse a été celle de Maddyness qui a bien voulu nous accorder un article.

      Vous avez presque atteint les 10Keuros félicitation malheureusement vous êtes encore loin des 40k, est ce que vous considérez cette somme comme le montant minimal a la viabilité du projet ou est-elle dimensionnée a votre base d'utilisateurs ?

      C'est une somme que nous avons estimé nécessaire pour la viabilité du projet sur 3 ans, temps durant lequel nous aurions à développer un système équilibré. A titre personnel je n'excluais pas de revoir ces ambitions un peu à la baisse, en prévoyant une somme moins élevée et par conséquent une mise à l'équilibre plus rapide. A voir si c'est jouable, puisque je jette cela ici "à chaud" en quelque sorte.

      malheureusement dans le cadre d'un service gratuit la plupart sont des utilisateurs inactifs, avez vous estimé la proportion d'actif ?

      Pas précisément, non et c'est un manque. On a qu'une estimation très vague, selon deux éléments : les connexion au panel, et les sites qui génèrent du trafic (et des requêtes).

      Un site de crowdfunding est a la base une plateforme de don, mais je trouve que le système a dérivé vers une solution de pré-achat, on peut le regretter ou pas, mais dans la cadre de votre initiative vous proposez un hébergement garantie. J'aurais tendance a dire que l'auto-hébergement de sa page page web ou de son blog est passé de mode par contre une offre clé en main avec sauvegarde automatique d'une instance owncloud,seafile,arkos,frama-tools,onlyoffice,office-365.io,…. est plus dans l'air du temps et pourrait vous apporter une nouvelle base d’utilisateurs. Je comprends bien que ceci est techniquement plus compliqué (déploiement,orchestration) mais la communauté peut vous aider et cela fait parti de l’évolution des besoins de vos utilisateurs qui finiront par vous le demander (plus ou moins poliment).

      En réalité c'est quelque chose que l'on a en vue depuis très longtemps. Il y a quelques mois encore, Olympe proposait un cloud assez généreux en stockage à ses utilisateurs, des services synchronisés, etc. Nous n'avions toutefois rien d'aussi complet que ce que vous décrivez. Malheureusement, comme j'ai pu le préciser plus haut on a dû conserver les services principaux au détriment de ce qui était un peu plus subsidiaire. Mais la volonté de dépasser le simple "hébergement" nous l'avons.

      Dernier point, peut être pouvez vous demander a ce que cette dépêche soit mise en avant en page d’accueil de linuxfr le temps de la compagne de fond?

      J'avoue ne pas y avoir pensé, et ne pas savoir quels sont les conditions et les contacts pour cela. Si quelqu'un a une astuce à ce sujet… :)

      Merci pour votre commentaire et votre soutien !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.