P’tites brèves : Pinta, Scala, Nemerle, Top 20

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
38
21
mai
2011
LinuxFr.org

Pinta 1.0

L’éditeur d’image Pinta, léger et multi‐plates‐formes (GNU/Linux, Mac OS X et Windows), est sorti en version 1.0. Il s’agit d’un clone de Paint.net, écrit en Gtk#, et dépendant du framework Mono (ce qui pourrait provoquer des démangeaisons intenses chez certains).

Publié sous licence MIT, Pinta n’a pas pour but d’être aussi complet que GIMP, mais possède toutes les fonctions de base nécessaires aux traitements d’image simples. Bon candidat à la libération des windowsiens, par exemple.

Scala 2.9.0

Scala, le « scalable language » qui tourne sur la JVM (Java Virtual Machine), est sorti en version 2.9.0.

Ce que cette version apporte n’est pas toujours compréhensible par les humains, mais certains seront probablement heureux d’apprendre que parmi les nouveautés, il y a :

  • Parallel Collections ;
  • the App Trait ;
  • the DelayedInit Trait ;
  • Repl Improvements ;
  • Scala Runner ;
  • Java Interop ;
  • et trois ou quatre autres trucs trop top (dur à dire).

Nemerle 1.0

Nemerle est un langage multi‐paradigme pour .Net (encore, désolé), publié sous licence BSD modifiée. Sur le site Web officiel, il est dit : « It is as easy to learn and use as C# or VB.NET but Nemerle is by far more powerful » (il est aussi facile à apprendre que C# et VB.NET, mais Nemerle est de loin plus puissant). <insérer troll sympa ici>

Voici la liste des gros mots :

  • paradigmes : Object-Oriented Programming (OOP), Functional Programming (FP), Metaprogramming (MP), Component-Oriented Programming (COP), DSL-Oriented Programming (DOP) ou Language Oriented Programming (LOP) ;
  • Types : static typing, strong typing, inferred, nominal ;
  • Influences : C# (OOP & Imperative support), ML (FP support), Lisp (macros support).

Top 20 des pays utilisant GNU/Linux comme système pour le bureau

Linux a déjà largement le don d’ubiquité dans le domaine des routeurs, serveurs et, depuis peu, dans les téléphones mobiles. En ce qui concerne le bureau (ordinateurs fixes et portables), les scores ne sont pas aussi brillants, la principale cause étant… Microsoft (ou Linux lui‐même, ou les deux).

Le premier de la classe est Cuba ! Avec une part de marché qui s’élève à… euh oui, seulement 6,33 % ! La France arrive… euh… en 13e position, avec 1,73 % de part de marché. Linuxiens, à vos marques, prêts ? Attaquez la vente liée !

  • # Foutaise !

    Posté par . Évalué à -3.

    Foutaise !

  • # Communiste

    Posté par . Évalué à 9.

    Le premier de la classe est Cuba !

    Encore la preuve que GNU/Linux est OS de communiste.

    ====> []

    • [^] # Re: Communiste

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je dirais plus que c'est une histoire d'embargo

      • [^] # Re: Communiste

        Posté par . Évalué à 4.

        Justement, si GNU/Linux ne représente que si peu de part de marché, ça veut dire que des entreprises américaines vendent leur OS au nez et à la barbe des lois anti-export...

        Mais bon, peut-être qu'elles sont si grosses que l'état préfère fermer les yeux, qui sait.

        briochette, la petite brioche

        • [^] # Re: Communiste

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Ou alors que Windows ou Mac OSX ne sont pas acheté.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Communiste

      Posté par . Évalué à 5.

      Plus sérieusement, cuba a sa propre distribution. Ceci expliquant peut-être cela.

  • # 15 millions de GNU/Linux sur le bureau au minimum de par le monde

    Posté par . Évalué à -2.

    c'est le chiffre qu'on sort de ce paragraphe :
    << And when we say “relatively small” we really mean relatively. The worldwide Linux desktop OS market share (0.76%) coupled with the number of Internet users (1.97 billion) indicates that there are at least 15 million active desktop Linux users out there. >>

    Ben c'est bien parti, l'affaire :-)

    Il est précisé :
    << We say “at least,” because that number is probably significantly higher since there is a lot of overlap in these stats with people who use more than one OS and more than one computer. >>

  • # Brésil

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Avec une part de marché qui s’élève à… euh oui, seulement 6,33 % 

    Étonnant, je croyais que le Brésil était particulièrement en avance sur le PC grand public sous Linux, avec un taux dépassant les 30% chez les vendeurs classiques (supermarchés). On m'aurait menti ?

    • [^] # Re: Brésil

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est les stats navigateur avec tout ce que ça implique comme "limites".

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.