Progeny 2 est sur les rails !

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
15
juil.
2004
Debian
Progeny Debian 2.0 Developer Edition bêta 1 vient de sortir.
Après une longue période de calme, la distribution Progeny créée par Ian Murdock (un des créateurs de Debian) revient. Le but de Progeny est de rendre Debian plus accessible à l'installation. En effet, cette version utilise un portage de l'installeur graphique Anaconda (l'installeur développé et utilisé initialement par Red Hat).

Progeny est basée sur "Progeny Componentized Linux", le coeur de la distribution GNU/Linux certifiée LSB 1.3. Ce portage d'Anaconda va-t-il faire de l'ombre au nouveau programme d'installation de Debian (sorti en version bêta), et va-t-il permettre une facilité d'utilisation accrue de Debian ?
  • # Installeur debian.

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    > Ce portage d'Anaconda va-t-il faire de l'ombre au nouveau programme d'installation de Debian (sorti en version bêta), et va-t-il permettre une facilité d'utilisation accrue de Debian ?

    Hum, je pense que ce serait plus l'inverse à considérer. Une distribution comme Progeny, dont le seul but d'éxister est de proposer une meilleur accéssibilité à l'installation, risque de ne pas faire le poid face à la Debian et son nouvel installeur graphique. On aura alors une distribution qui devra se diversifier dans son offre, car son creneau de départ n'est pas fondé. (ie abscence d'un installeur graphique pour la Debian).
    • [^] # Re: Installeur debian.

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      C'est surtout que la nouvelle ne parle que d'Anaconda for Debian, alors que comme je l'ai indiqué dans mon journal sur cette sortie ( http://linuxfr.org/~JesusMacGod/14561.html(...) ) Progeny Debian 2.0 n'est qu'une distribution - parmis d'autres possibles - basée sur Componentized Linux.

      Cet Componentized Linux est une nouvelle façon de préparer les distributions. Comment ? Tout simplement en découpant tout en différents composants, eux mêmes découpés en versions. Ceci permettant un développement plus simple et pratique. Tout cela permettant au final de sortir régulièrement de nouvelles versions de la distribution avec uniquement les version stables de chaque composants souhaités.

      À noter que Progeny Debian est orientée plus particulièrement orientée Desktop, au contraire de Debian. Et avec des stables plus à jour sur les logiciels. Après il faudra voir quel sera le rythme de sorties de versions mises à jour ...

      Bref, Progeny Debian c'est bien plus qu'un simple installateur graphique pour Debian... Et les deux devraient au contraire aller de pair. Surtout si Progeny Debian est régulièrement mise à jour, ce qui peut être pratique pour les gens n'ayant pas d'accès rapide à Internet par exemple.
      • [^] # Re: Installeur debian.

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Cela me fait penser à la morphix. Module Gnome, LightGUI etc... On obtient donc si j'ai bien compris une surcouche du système de paquet, en proposant des composants regroupant plusieurs de ceux-ci. Ci la mise à jours est correcte, ça à l'air dêtre un bon système. Mais si la mise à jours de testing s'accélère?

        - Pour une entreprise, si le deploimment se trouve facilité par cette surcouche ça rajoute encore un peu de maintenance sur cette infrastructure. Est-ce une bonne chose?
        Dire que l'on veur rendre modulaire les distribs pour pouvoir satisfaire le besoin de modularité de celles-ci, revient à dire que les distribs actuelles ne permettent pas de répondre aux besoin ciblé de ces entreprise. Est-ce le cas selon-vous?
        Avec la monté en puissance des boites proposant des services (comme le deploiment des bon paquets), cela simplifie la vie à qui? Aux admins qui gèrent le système ou aux entreprise?

        - Donc je veut bien croire que ce soit plus orienté Desktop. :)

        Concretement, ça apporte quoi de plus (mis à part Anaconda) que d'utiliser quelque chose comme tasksel ?

        C'est plus simple pour une live-cd comme la morphix (connexion internet...) d'être modulaire, mais pour une distrib que l'on INSTALLE sur un dique dur? Un vrai desktop quoi...

        Je pense qu'on verra l'intéret sur le long terme, d'une telle solution. A priori ça n'a pas l'air bien utile.
        • [^] # Re: Installeur debian.

          Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

          Ça permet de pouvoir choisir ses composants et leurs versions dans sa liste de paquets APT par exemple. Je peux par exemple choisir de passer très vite à PHP 5, mais je peux aussi attendre un moment supplémentaire avant de le faire, et préférer rester en PHP 4 encore un moment. Tout en ayant la possibilité, sur ma machine de test, de passer directement à la nouvelle du composant. Idem avec Gnome (2.4, 2.6?), le noyau Linux (2.4, 2.6?), LSB (1.3, 2.0?), etc.

          Ceci permettant de tester des composants plus à jour selon ses propres choix. Tout en pouvant continuer à mettre son système entièrement à jour. Cela permet aussi de ne pas avoir tout son système bloqué parce que GCC ou la GLIBC sont dans des versions instables et empêche toute propagation des paquets vers des distrbiutions plus stables, comme c'est le cas actuellement avec Debian.

          Cela permet aussi au final de facilement adapter tout un parc de machines de façon différente, tout en ayant une base identique.

          Je pense donc que cela simplifie la vie de tout le monde et permet un développement général de la distribution beaucoup plus réactif. Donc des mises à jour plus fréquentes, et un choix au niveau des composants que l'on souhaite.

          Et effectivement, comme pour la Morphix on peut construire sa distribution qui va bien avec ses besoins et son matériel.

          Ce mode est par exemple ce qui manque cruellement au processus de développement de Debian. Qui perd beaucoup de temps à savoir s'il faut ou nom remplacer le précédent Gnome par le nouveau dans Unstable parce qu'on ne sait pas s'ils sont aussi stables que ça et qu'on ne sait pas trop quand aura lieu le freeze, etc. Avec une structure par composant, la question ne se pose plus vraiment. Il suffit de choisir entre les versions, suivant leur stabilité propre.

          À noter que Progeny Debian, en plus d'Anaconda, apporte beaucoup de choses par rapport à Debian : des versions plus avancées de Discover, APT, LSB ; ainsi que configlets : une surcouche à debconf permettant de configurer via une interface graphique (GTK+) ses paquets.
    • [^] # Re: Installeur debian.

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      > face à la Debian et son nouvel installeur graphique.

      euh... quel nouvel installeur graphique ?
      • [^] # Re: Installeur debian.

        Posté par . Évalué à  1 .

        • [^] # Re: Installeur debian.

          Posté par . Évalué à  3 .

          Par exemple :
          http://people.debian.org/~madduck/d-i/screenshots/004-language.new.(...)

          Le futur installateur Debian ne sera pas graphique comme expliqué de nombreuses fois. Il sera simplement plus efficace, plus simple, plus logique, et ajoute la détection de matériels.
          • [^] # Re: Installeur debian.

            Posté par . Évalué à  1 .

            > Le futur installateur Debian ne sera pas graphique comme expliqué de nombreuses fois.

            N'importe quoi.

            http://www.debian.org/devel/debian-installer/gtk-frontend(...)

            Il sera au choix en texte ou en graphique via un front-end.
            • [^] # Re: Installeur debian.

              Posté par . Évalué à  3 .

              Dernière news du lien que tu viens de donner : 19.06.2003, soit plus d'un an. J'avais lu plusieurs fois que cela avait été abandonné. Me trompe-je ?
              • [^] # Re: Installeur debian.

                Posté par . Évalué à  6 .

                Me trompe-je ?

                Non. L'idee d'avoir un installateur graphique n'est pas abandonnee mais n'est pas prevue pour cette version.
              • [^] # Re: Installeur debian.

                Posté par . Évalué à  3 .

                Oui tu te trompes. L'architecture est telle que le front-end graphique est développé indépendamment du noyau. L'installeur aura une version graphique. Ca ne retardera pas la sortie de Sarge si ce front-end n'est pas prêt : la version graphique sera tout simplement pour Sarge+1, ou « dès que ce sera prêt ». C'est l'avantage de cette architecture.
                • [^] # Re: Installeur debian.

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  C'est toi qui te trompes, le front-end gtk a été abandonné pour l'instant vu qu'il fallait d'abord terminé l'installeur en mode texte. REnseignes toi un minimum avant de raconter n'importe quoi
                  • [^] # Re: Installeur debian.

                    Posté par . Évalué à  -2 .

                    Si c'est « pour l'instant » c'est qu'il n'est pas abandonné, et donc ça rejoint bien ce que je dis. Il n'est pas question de Sarge ici mais du nouvel installeur. Avoir plusieurs front-ends, dont un graphique, fait définitivement partie de ses objectifs et l'architecture est faite pour ça.
                    • [^] # Re: Installeur debian.

                      Posté par . Évalué à  -2 .

                      Avoir tord ce n'est pas grave et ça arrive à tout le monde, mais s'enférrer dans son erreur avec une bonne dose de mauvaise foi c'est très naze, bête voire insupportable...
                      • [^] # Re: Installeur debian.

                        Posté par . Évalué à  0 .

                        Mais as-tu lu ? Personne n'avait tort puisque nous ne parlions pas de la même chose : le projet debian-installer pour ma part, et ce projet tel qu'il sera à la sortie de Sarge pour d'autre ! Et s'il y a une manière de corriger ça et de mieux se comprendre, c'est en discutant et en développant ses arguments. C'est ce que nous avons fait ici et la méprise est rapidement apparue.
              • [^] # Re: Installeur debian.

                Posté par . Évalué à  2 .

                Pas abandonné non, mais comme tout travail de volontaire ca avance quand des gens participent.

                Pour info il y a du travail qui est effectué actuellement dans le but d'avoir un frontend GTK+ opérationnel, mais ca manque de monde, et il y a quelques problème à surmonter.

                Pour les intéressés, voir ce mail du mois dernier:
                http://lists.debian.org/debian-gtk-gnome/2004/06/msg00315.html(...)
            • [^] # Re: Installeur debian.

              Posté par . Évalué à  3 .

              En complément : http://linuxfr.org/2004/03/17/15741.html(...) , qui contient la liste partielle des nouveautés du nouvel installateur (pas de mention d'installateur graphique)
              • [^] # Re: Installeur debian.

                Posté par . Évalué à  1 .

                Ce lien n'est pas intéressant puisque ce n'est pas la dernière beta. Si le front-end graphique n'est pas mentionné, c'est tout simplement qu'il n'est pas prêt. Quel est le problème ?
                • [^] # Re: Installeur debian.

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  effectivement ce n'etait pas le lien idoine.

                  Cependant en cliquant sur le lien "Usability Review" [1], tu constateras que l'auteur a essayer de mettre en valeur l'installateur en montrant la qualite de l'interface graphique et comment les auteurs ont pousse jusqu'au bout les capacites de l'interface GTK.

                  Mais peut etre qu'effectivement je n'ai pas saisit la subtilite de ton propos ai que tu ne faisais reference qu'au boot screen.

                  [1] http://www.thiesen.org/d-i/index.html(...)
                  • [^] # Re: Installeur debian.

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Non mais on s'est sûrement mal compris car je parle de l'installeur en lui-même, et pas tel qu'il sera au moment de Sarge ! Regarde bien la question de départ, j'ai répondu sur « l'installeur graphique », et aussi chaotique que soit le développement du front-end graphique, il reste présent comme objectif même s'il n'est pas prêt pour Sarge. C'est toi qui fait une erreur grossière : tu confonds la distribution Sarge et le projet d'installeur lui-même. Sarge en aura une première version mais l'installeur ne va pas cesser d'évoluer après, notamment pour la partie graphique.
                    • [^] # Re: Installeur debian.

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      Effectivement.

                      Sur un poste plus haut je mentionne en effet aussi que le projet n'est pas abandonne.
                    • [^] # Re: Installeur debian.

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Oups ! Je mélange entre deux posts, j'ai ajouté la fin ici alors que ça concernait une réponse plus haut. "mdlh" tu ne confonds bien sûr pas Sarge et l'installeur, je voulais dire ça à l'autre interlocuteur (un Tramo). Ma réponse pour toi s'arrête à « s'il n'est pas prêt pour Sarge ». Désolé!
  • # le but de progeny

    Posté par . Évalué à  5 .

    le but de progeny est de proposer des distributions adaptées aux besoins des entreprises, pas d'offrir un installeur plus accessible.
    • [^] # Re: le but de progeny

      Posté par . Évalué à  -2 .

      Oui mais les entreprises quand elles vont voir l'installeur en question elles vont éclater de rire.
      Pourquoi ne prendre un installeur digne de ce nom comme Yast maintenant qu'il est libre.
      Quelle est l'interet d'un installeur en mode texte alors que le mode graphique existe et
      fait la meme chose et surement plus.
      • [^] # Re: le but de progeny

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Si l'entreprise eclatte de rire car un installeur est en mode texte elles doivent mourir de rire devans celui de windows 2000...
  • # Encore une..

    Posté par . Évalué à  -7 .

    Le site est tres Jolie et vu que c'est en .com, je doute que se soit gratuit...
  • # Comment ça, c'est difficile ?

    Posté par . Évalué à  -4 .

    Il y a une question que je me pose.

    Quelqu'un qui trouve que l'installateur en mode texte par défaut est difficile est-il une personne dans laquelle il est prudent de remettre une debian, ou de manière générale, un système d'exploitation ?

    Les boulets qui veulent pas faire d'effort, ils ont qu'à installer Windows 2003.

    Si le type trouve que l'installation en mode texte est trop difficile, faut lui prévoir une interface graphique d'administration, tant qu'à faire. Zut, ça existe déja et ça s'appelle Mandrake, Suse et RedHat.

    Puis tant qu'à faire, on va lui simplifier la tache, et faire un systeme qui prend les décisions à la place de l'utilisateur et de l'administrateur, et tant pis si les décisions sont inadaptées. Tiens, ça s'appelle Windows.
    • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Quelqu'un qui trouve que l'installateur en mode texte par défaut est difficile est-il une personne dans laquelle il est prudent de remettre une debian, ou de manière générale, un système d'exploitation ?


      Quand j'ai débuté sous Redhat 5, je faisais [tab] puis [enter] pour valider les choix à l'install, maintenant je clique lors de l'install sur un joli bouton, ça veut dire que je ne suis moins intelligent maintenant ?
      • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Pas d'accord avec ton argument, moi je parle de la soi-disant difficulté de l'installateur, toi tu me répond sur le côté 'fashion' et grafique.
    • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

      Posté par . Évalué à  5 .

      Ya aussi des gens qui ont plutot envie de coder plutot que de passer des heures a s'installer une debian.
      J'aime beaucoup la debian unstable pour avoir une distrib avec des soft tres recents et qui n'est pas 70% du temps brocken ( comme cooker), et pour sa simplicité.
      Les seules fois ou j'ai tenter l'install de debian officielle, je me suis retrouvé avec un X en VGA 16 couleurs..
      Une des base de l'info, pour moi, c'est que tout ce qui peut etre automatisé doit l'etre. Passé un temps, la morphix t'installait une debian toute configurée., avec les feeds pres de chez toi etc. Voila un truc efficace.
      • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Bein ouais, mais bon, savoir configurer un X, c'est quand même la base aussi... vaut peut-être mieux que se soit pas fait automatiquement pour forcer les gens à apprendre.

        Il y a une différence entre automatisation des taches et faire à la place de l'utilisateur.

        Si tu sais coder, t'auras pas de difficultés à passer moins de 5 minutes à configurer ton X. Enfin moi je dis ça, je dis rien.

        En plus, une distribution utilisée en entreprise, elle devrait être déployée par un admin sys dont c'est le boulot.

        Que l'on fasse une interface plus jolie et fashion, pourquoir pas, mais que l'on reproche une interface d'installation difficile à debian, je ne suis pas d'accord.
        • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

          Posté par . Évalué à  7 .

          vaut peut-être mieux que se soit pas fait automatiquement pour forcer les gens à apprendre

          Ca c'est a l'utilisateur de choisir.
          • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Oui et non.

            Je pense très sincèrement que ce qui fait que sous les différentes distribution Linux et BSD, ça marche encore relativement bien, c'est le côté un peu élitiste, qui force les gens à se sortir le doigt du cul et à prendre conscience qu'un ordinateur c'est puissant et dangereux et son utilisation demande une formation.
            • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              N'exagérons rien. Même pour des outils réellement puissants et dangereux telles des voitures, on te demande seulement de savoir manipuler les commandes, pas de monter le moteur toi-même.
              • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Opinion personnelle : si on apprenait aux gens un peu plus comment ca marche et comment piloter (et non pas simplement s'arrêter aux feux rouges et aux stops) il y aurait beaucoup moins d'accidents.
                Enfin, ceci n'est que mon humble avis.
        • [^] # Re: Comment ça, c'est difficile ?

          Posté par . Évalué à  7 .

          Moi, c'est exactement le contraire: Je me fout completement de l'esthetique de l'installeur. Par contre, je souhaite qu'il détecte bien le matos, et qu'il fasse toutes ces choses ingrates et pas interessantes, comme configurer X: qu'il soit encore plus efficace et qu'il me fasse gagner du temps.
  • # methodes a la win95?

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    J'ai été effaré par la facon de procéder de l'installeur pour "detecter" le matériel: en gros, c'est un "modprobe *"!
    Certes le niveau des drivers est devenu asez bon, mais on est jamasi a l'abri d'un driver qui crois avoir affaire a un device et qui en fait ne lui est pas destiné.
    Il y a pourtant des methodes plus sures pour savoir quel matériel est present :
    un lspci avec une table de mapping des drivers <->pciids est largement plus adapté!!!
    • [^] # Re: methodes a la win95?

      Posté par . Évalué à  4 .

      T'es sur? C'est plus discover qui s'en occupe?
    • [^] # Re: methodes a la win95?

      Posté par . Évalué à  2 .

      > un lspci avec une table de mapping des drivers <->pciids est largement plus adapté!!!

      Et c'est ça ta meilleur méthode ?
      lspci, c'est les cartes PCI et rien de plus.
      il y a aussi dmidecode qui donne plus d'info (mais dépend du BIOS).
      lspci, ne donne pas les disques qui sont attachés (il faut évidement le driver de la carte => modprobe), les périphériques USB, la sourie, l'écran, l'imprimante, etc, etc, etc.
      • [^] # Re: methodes a la win95?

        Posté par . Évalué à  2 .

        D'autant plus que le cas decrit precedement (un driver qui dialogue avec une carte pour lequel il n'est pas ecrit), a plus de risque d'avoir lieu avec une carte ISA.
    • [^] # Re: methodes a la win95?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Hum...
      Tu sais comment est effectuée l'instanciation des drivers dans le noyau? Non?
      Et bien elle est faite exactement de la façon que tu décris. Sauf que le modprobe * permet de n'avoir qu'une seule copie de cette table (maintien simplifié, mise à jour automagique systématique toussa), qui est modularisée module par module, etc. , et en plus permet d'explorer d'autres buses que le PCI (au hasard, I2C, USB, FireWire... et peut-être à l'avenir bluetooth et consorts?)
      En d'autre termes, ce n'est pas la peine de refaire en espace utilisateur une chose qui existe déjà dans le noyau ;).
  • # homesite anaconda

    Posté par . Évalué à  3 .

    http://fedora.redhat.com/projects/anaconda-installer/(...)
    Oui, oui, il y a un CVS.

    Wiki anaconda :
    http://rau.homedns.org/twiki/bin/view/Anaconda/WebHome(...)

    Anaconda est graphique (gtk2) _et_ texte. Installer avec "texte" en paramètre pour voir ce que ça donne.
    La version texte est moins élaborée que la version graphique pour la simple raison qu'il y a moins de demande (99 % des installations au minimum se font en graphique).
    L'installeur peut utiliser les CD-ROM ou les images des cd sur une partition ou ftp/http/nfs. Par défaut, l'installation CD-ROM est faite. Pour avoir les autres méthodes, il faut mettre en paramètre "askmethod". L'installation peut aussi être faite via VNC.

    Pour Fedora (mais sûrement d'autre) si vous ne voulez pas graver les isos (comme moi par exemple) il suffit:
    - copier initrd et vmlinuz sur le disque dure
    - configurer grub ou lilo pour utiliser ces deux fichiers. Ajouter les options de isolinux/isolinux.cfg
    - puis utiliser "askmethod" en parametre de boot.

    Pour ceux qui ont une cléf USB bootable (ou zip ou n'importe quoi en fait), ils peuvent utiliser les "mini" iso qui sont dans /images.

    Par défaut ext3 est utilisé. Si vous voulez reiserfs, xfs ou jfs, il suffit d'ajouter en parametre "reiserfs" et/ou "xfs" et/ou "jfs".

    Anaconda gère raid et lvm (1 ou 2, dépend de la version). Anaconda (avec mkinitrd) permet dévoir la partition root en raid ou lvm.
    FC3 ajoutera peut-être (c'est en discussion) la possibilité d'avoir les partitions criptées (root également, mais ça dépend aussi de mkinitrd).

    Notons aussi la "philosophie" de Fedora et donc de l'installateur. Ce n'est pas un couteau suisse. Il fait que ce qui doit être fait à installation. Ce qui peut être fait après l'installation (création d'un compte, sound, X11, etc) est fait au boot suivant par firstboot. Ce n'est pas totalement réalisé pour des raisons "historiques".
    NB : après firstboot, il ne fait pas rebooter :-) Il n'y a pas de boot supplémentaire.

    C'était un tour du "propriétaire" (c'est sous GPL).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.