Slackware 12.2 est disponible

Posté par . Modéré par Mouns.
29
11
déc.
2008
Slackware
En ce froid 11 décembre 2008, Patrick Volkerding est content de nous présenter la Slackware nouvelle, à savoir Slackware 12.2. Après une seule RC, une nouvelle mouture de la plus ancienne des distributions Linux est sortie. Cette nouvelle version est d'ailleurs plus une évolution qu'une révolution.

Au chapitre des vrais nouveautés :
  • Slackpkg fait son apparition dans la branche officielle. C'est un gestionnaire de paquets semi-automatisé qui, rassurons les puristes, ne gère pas les dépendances mais facilite certaines tâches comme la vérification des paquets, leur mise à jour, la "purge" du système, etc. ;
  • KDE4 ! Rassurons-nous aussi, il n'est que dans extra. Slackware ayant pour raison première la stabilité il ne peut en être autrement. C'est donc KDE 3.5.10 qui est fourni "de base" ;
  • Le serveur Xorg 1.4.2 ;
  • Wicd pour simplifier la gestion du réseau ;
  • pm-utils pour gérer l'hibernation avec HAL ;
  • Le noyau Linux-2.6.27.7 pour une meilleure prise en charge du matériel et autres fonctionnalités sympathiques.
Comme on peut le constater GNOME reste encore et toujours le grand absent de cette distribution. D'autre part Patrick Volkerding rappelle que même si cette distribution est disponible gratuitement, si vous aimez cette distribution pensez à la soutenir en achetant des CD et DVD qui seront prochainement disponibles sur sa boutique en ligne.

NdM : Merci également à Unixfix le Gaulois pour sa proposition de dépêche.
  • # Thème DLFP...

    Posté par . Évalué à 10.

    Je suis déçu...
    Pourquoi un thème DLFP n'est-il pas présent pour fêter la sortie de slackware ?
    En plus c'est hyper simple à faire. Suffit de rien mettre dans le fichier CSS, comme ça ça donne un site sans graphismes... et c'est dans l'esprit Slackware.
    • [^] # Re: Thème DLFP...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ben vi :(
      J'm'attendais à une petite déco moi aussi. Y'a du favoritisme.
      • [^] # Re: Thème DLFP...

        Posté par . Évalué à 6.

        Non, tout le monde est à égalité, car tout le monde a le droit de proposer une CSS.

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

    • [^] # Re: Thème DLFP...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      il suffit de désactiver les feuilles styles, on en revient au web de 1836, soit l'époque à laquelle est restée slackware
      • [^] # Re: Thème DLFP...

        Posté par . Évalué à 10.

        Mieux vaut ça que le Web de 2145, celui avec des applications Web 6.8 à base de logiciels propriétaires et de technologies pas accessibles.
    • [^] # Re: Thème DLFP...

      Posté par . Évalué à 3.

      Alors ça, c'est vraiment tout pititi.
    • [^] # Re: Thème DLFP...

      Posté par . Évalué à 7.

      Mais voyons, la Slackware est tellement importante que le thème Slackware EST le thème par défaut de linuxfr voyons !
      Linuxfr est en permanence en thème Slackware, sauf quand on change pour d'autres thèmes de temps en temps.

      Slackware est fêtée tout les jours sur Linuxfr, c'est la moindre des choses.

      Yth, mais bien sûr...
      • [^] # Re: Thème DLFP...

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah tiens, c'est bizarre, vu le choix des couleurs, j'aurais plutôt dit que c'était la CSS d'Emacs, moi (enfin c'est mieux que celui de vim, texte blanc sur fond noir).

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Thème DLFP...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pourquoi se plaindre du blanc sur fond noir de vim, ça permet de remplacer les curés sur la neige ;)

          Plus sérieusement tu dois encore utiliser une distribution datant de matusalem qui n'active pas la couleur ni les scripts par défaut...

          Vim a tout :
          + coloration syntaxique
          + complétion
          + correcteur d'orthographe
          - ne fait pas le thé
          • [^] # Re: Thème DLFP...

            Posté par . Évalué à 3.

            C'était une note d'humour, tu prêches un convaincu :-)
            Et tu as oublié les onglets, les macros, les fenêtres, le folding, etc.

            Pour ma distrib, je sais qu'elle n'est plus toute fraiche, mais bon... Debian n'est quand même pas si dépassée ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Thème DLFP...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Ce qui m'ennuie avec debian (entre autre chose) c'est de devoir créer un .vimrc lourdingue avec ce contenu :

              syntax on
              if has("autocmd")
              au BufReadPost * if line("'\"") > 0 && line("'\"") <= line("$")
              \| exe "normal! g'\"" | endif
              endif
              if has("autocmd")
              filetype indent on
              endif
              set showcmd " Show (partial) command in status line.
              set showmatch " Show matching brackets.
              set ignorecase " Do case insensitive matching
              set smartcase " Do smart case matching
              set incsearch " Incremental search
              set autowrite " Automatically save before commands like :next and :make
              set hidden " Hide buffers when they are abandoned
              " keep 2000 files mark and 5000 register lines
              set viminfo='2000,\"5000
              " keep 50000 lines of command line history
              set history=50000
              set noet
              set sw=4
              set ts=4
              set fdm=marker
              set nrformats=hex
              au BufRead,BufNewFile *.thtml,*.ctp set filetype=php
              au BufRead *~,*.tmp set nobackup


              Pour avoir un vim avec une configuration a peu près raisonnable...

              Ensuite il faut patcher un paquet de truc pour avoir un comportement pratique (.inputrc, .bashrc, etc...)

              Bref, c'est pour cette raison que je préfère une mandriva qui marche bien et surtout a fait des choix par défaut qui me conviennent en majorité...
              • [^] # Re: Thème DLFP...

                Posté par . Évalué à 1.

                Ben Slackware fournit les paquets vanilla, sans patchs ni config autre que celles fournies avec les sources, donc forcément ça aide à avoir un truc cohérent avec ce que les dévellopeurs du soft recherchent.
              • [^] # Re: Thème DLFP...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                J'arrive un peu tard, mais bon…

                vim ~/.vimrc
                :r $VIMRUNTIME/vimrc_example.vim
                :x
  • # Noyau et Wicd

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le noyau Linux-2.6.27.7 pour une meilleure prise en charge du matériel et autres fonctionnalités sympathiques.

    Comme un déni de service local ? :-) Utilisez la version 2.6.27.8 ou ne prêtez pas votre ordinateur (ni accès physique, ni SSH).
    http://linuxfr.org/~ptiseb/27618.html

    --

    Wicd a l'air séduisant. J'aime bien Network Manager, mais les clones motivent la concurrence, c'est chouette :-)
    • [^] # Re: Noyau et Wicd

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Ou désactivez le support de l'ATM, complètement inutile sur une machine perso.
      • [^] # Re: Noyau et Wicd

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        complètement inutile sur une machine perso

        et pro aussi (combien de machines sont connectées en ATM? Pffff... Pas beaucoup, encore moins en ATM natif ie sans passer par IP)
      • [^] # Re: Noyau et Wicd

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense qu'il n'y a même pas à desactiver, j'ai vérifier sur des Debian Etch & Lenny et sur des Red Hat (4 & 5), le module n'est même pas chargé par défaut.

        À mon avis, il n'y a rien à faire, sauf si on l'activé manuellement et donc on le sait déjà.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Noyau et Wicd

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je ne pense pas que Slackware 12.2 soit sensible à cet exploit : dans les sources du kernel, y'a un fichier patch-2.6.27.8.bz2 :
      ftp://ftp.lip6.fr/pub/linux/distributions/slackware/slackwar(...)

      Le 2.6.27.7 n'en est peut-être pas un finalement.
  • # Pas la plus vieille

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    de la plus ancienne des distributions Linux

    Slackware est la plus ancienne parmi celles encore en activités ! Il existait auparavant Yggdrasil, SLS et peut-être d'autres.
    • [^] # Re: Pas la plus vieille

      Posté par . Évalué à 7.

      Schéma sympa : http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/8c/Gldt.svg
      En revanche il ne doit pas être complet pour les nouvelles distributions un peu trop exotiques.

      (Article à la base: http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_Linux )
    • [^] # Re: Pas la plus vieille

      Posté par . Évalué à 5.

      Slackware est immortelle : elle est née il y a 400ans dans les Hautes Terres d'Ecosse... bon vous connaissez la suite hein :]
      • [^] # Re: Pas la plus vieille

        Posté par . Évalué à 10.

        Tu ne sais pas tout !
        Il y a de vieux hiéroglyphes de l'époque de Sékhemkhet dans l'ancien empire d'Egypte, qui relatent l'utilisation du manchot à la pipe. C'est très clair sur les hiéroglyphes, ils ne se sont pas foulés, ils ont directement repris le logo de la Slack, en un peu stylisé, pour la nommer.
        Ce qui nous amène à plus de 4500 ans déjà.

        Un peu plus tard on le retrouve sur des vases de la dynastie Shang, en Chine, il y a donc entre 3000 et 3500 ans.

        Certains historiens en parlent même dans le peu que l'on sait des invasions Kourganes, il y a entre 7000 et 5000 ans, et qui sont à l'origine de la civilisation Hittite. Des traces auraient été trouvées à Çatal Hüyük (ville fondée il y a 9000 ans), en Anatolie (Turquie), et viennent donc étayer cette thèse cependant controversée.

        Bref, la Slackware, c'est un peu la mémoire de l'humanité toute entière.


        Yth, oh fichtre, on est vendredi, et je suis fatigué !
        • [^] # Re: Pas la plus vieille

          Posté par . Évalué à 5.

          Parait même qu'il y a une stèle datant de l'aube de l'humanité, à Tabburt-Tigisis, ville lumière, contenant le passage suivant :

          Nesnulfu amsellek n werraw-nnegh
          (Traduction approximative : nous avons créé le sauveur de nos enfants.)

          L'alphabet étant un abjad, ce fut écrit ainsi (transcription latine) : "NSNLF MSLKN N WRC-NNGH"
          Des stèles plus récentes en retinrent seulement : MSLK N WRW
          D'autres encore plus récentes ne comsignaient que les racines :SLK RW
          Par un effet de bord de l'usage, sans doute, les dernières inscriptions, datant de quelques siècles, se lisent : SLK WR.
          Les plus avertis y verront le plus vieux témoignage de l'Histoire. J'ai la grippe, mais ça n'a rien à voir.
  • # Slackware est et reste ma distribution préférée

    Posté par . Évalué à 10.

    Contrairement à certaines distributions, Slackware est une distribution restée fidèle à elle-même et ne cherche pas à renier ses racines (UNIX, BSD).

    L'installeur est resté le même depuis les origines. Il est en mode texte et en fait remplis son office sans sourciller

    La principale caractéristique de Slackware est une confiance absolue en la valeur de l'interface chaise-clavier.

    + Cette distribution ne configure automatiquement que le strict minimum.

    + La gestion automatique des dépendances brille par son absence. L'utilisateur est libre d'installer ce qu'il veut et comme il veut

    + Les paquets de Slackware contrairement aux rpms ou debs brillent par leurs simplicités de conception. Cela ne relève pas du vaudou de confectionner un tgz.

    + Les paquets proposés sont certes peu nombreux mais permettent toujours d'accomplir une tâche donnée.

    + Ces mêmes paquets sont généralement actuels et généralement très proches d'upstream. Par exemple Slackware est l'une des rares distributions qui livre le Kernel sous sa forme original sans l'ombre d'un patch.

    Bref Slackware ne me déçoit pas et je vais attendre avec impatience les CDs et le DVD de ma souscription pour l'installer
    • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

      Posté par (page perso) . Évalué à -10.

      L'installeur est resté le même depuis les origines. Il est en mode texte et en fait remplis son office sans sourciller

      La TV en noir et blanc, il y en a encore qui aiment, en effet. N'empêche, je ne connais personne qui a un TV uniquement N&B (voulu ou forcé par le marketing, va savoir...)

      La principale caractéristique de Slackware est une confiance absolue en la valeur de l'interface chaise-clavier.

      Quand je monte des escaliers, j'aime bien avoir des rambardes avec les escaliers, même si je ne compte pas les utiliser. Ca peut servir parfois.
      Ou encore j'aime bien sortir avec capotes.

      Comme quoi, ça existe encore les gens passéistes et ne voulant pas se protéger, il y a de tout sur terre, et il en faut pour tous les gouts! L'avantage de Slackware, c'est qu'en cas de bêtise, seules ses données persos sont perdues, pas celle des autres, donc ce n'est pas dérangeant, juste ça fait sourire.

      Note : je précise que dans l'interface chaise-clavier qui peut merder, je m'inclue dedans largement : on n'est jamais à l'abri d'une bêtise.
      • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

        Posté par . Évalué à 6.

        À te lire, on voit tout de suite que tu as une très grande expérience de cette distribution...
        • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          J'ai parlé sur le commentaire ("le mode texte ça dérange pas" et "l'interface chaise clavier ne pose pas problème").
          La distribution, je ne la connais absolument pas, je n'ai donc rien à dire sur elle.
          • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

            Posté par . Évalué à 4.

            c'est surtout que comparer un installeur à un télé est à côté de la plaque. Une télé c'est du divertissement, un installeur, c'est un outil. Le besoin esthétique du premier n'a rien à voir avec le besoin du second à être purement fonctionnel.
            • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

              Posté par (page perso) . Évalué à -4.

              Une voiture, c'est fait pour t'emmener d'un point A à un point B.
              Mais quand on va l'acheter, on regarde aussi la carrosserie : c'est plus sympa d'utiliser un bel outil qu'un outil moche quand l'outil fait le même boulot.
              Bon, après, tous les gouts sont dans la nature... Mais je ne connais personne qui a une voiture moche parce qu'elle aime ça, ceux qui ont une voiture moche sont ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas avoir une voiture belle. Par contre, je "connais" maintenant des gens qui aiment un installateur moche quand ils ont le choix si j'ai bien compris.Il en faut pour tous les gouts!

              C'est mieux comme exemple?
              • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

                Posté par . Évalué à 6.

                Par contre, je "connais" maintenant des gens qui aiment un installateur moche quand ils ont le choix si j'ai bien compris.Il en faut pour tous les gouts!

                euh non. Personne n'a dit que l'installeur de slackware est moche par plaisir d'être moche. Il fait son boulot , il est démarré quasi-instantanément et il est rapide à utiliser au clavier comparé à la plupart des installeurs "graphiques" de distribs modernes qui s'encombrent d'un serveur X à démarrer (avec de surcroit les problèmes que cela peut poser quand le hardware est exotique). La ce sont des arguments de ce choix.

                C'est mieux comme exemple?

                Non parce que d'une part le design des voitures moderne n'a cessé de se casser la gueule esthétiquement parlant depuis les années 60, et d'autre part parce que la comparaison entre l'informatique et les bagnoles, c'est toujours foireux.
              • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

                Posté par . Évalué à 3.

                Ce raisonnement est complètement stupide.

                Quand quelqu'un achète une voiture, c'est pour l'utiliser régulièrement, avoir des fonctionnalités, comme la clim, l'auto radio CD, sièges chauffants, etc. qui apportent vraiment à l'utilisation et au confort.

                Un installateur, mis à part à l'installation de ton système, c'est à dire peut-être 15min une fois par an et encore... tu ne l'utilises jamais. C'est pour cela qu'il doit être simple, aller à l'essentiel et faire ce qu'on lui demande, pas plus.

                Ajoutons à cela que Slackware ne vise en aucun cas la même catégorie d'utilisateurs que les autres distributions...

                Si tu veux vraiment comparer les installateurs à des voitures, compare les à des véhicules utilitaires qui sont dénués de tout superflu, pas à des voitures de tous les jours pour monsieur tout le monde.
              • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

                Posté par . Évalué à -1.

                C'est mieux comme exemple?
                bof

                Tu préfères sortir avec des capotes NF transparante et sans gout ou avec des capotes achetées à la foir fouille mais a la fraise et à pois vert ?
              • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

                Posté par . Évalué à 7.

                Il est pas moche l'installateur, il est en mode console, texte.
                Mais il y a des couleurs, des choix, des textes explicatifs, il permet de modifier ses choix si on s'est trompé, se charge de toute la configuration de base sans problème, et fait ça bien sans s'emmêler les pinceaux ni faire de conneries.

                C'est un choix assez aisé à faire finalement, parce que la seule chose que d'autres installateurs ont et que lui n'a pas, c'est un environnement graphique avec une souris.
                Franchement... Ya pas de quoi en faire un plat hein !

                Yth.
    • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      La Slackware a son utilité et remplit bien sa fonction en tant que distribution rustique. Je pense que l'erreur serait d'aller jouer dans la même cour que Mandriva, Ubuntu, Suse ou Fedora qui ont pour objectif de permettre à de simples utilisateurs d'utiliser leur ordinateur. Je mets Debian à part.

      Slackware, fabriquée par un homme seul est à mon avis idéale pour qui veut apprendre. Entre LFS et Debian, il y a Slackware et Gentoo. Elles ont toutes leur utilité leur rôle à jouer. C'est ça la richesse des logiciels libres !
    • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

      Posté par . Évalué à 5.

      > L'installeur est resté le même depuis les origines
      Bah non justement le support de Samba pour les sources de paquets vient d'être ajouté :)

      Sinon complètement d'accord avec le reste

      Une précision par rapport à la dépêche: le grand retour de xmms (1.2.11) dans Slackware :)
      • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

        Posté par . Évalué à 2.

        ouais mais ça vallait peut-être pas le coup de le signaler ça :D
        • [^] # Re: Slackware est et reste ma distribution préférée

          Posté par . Évalué à 5.

          Je sais qu'on est vendredi, troll tout ça, mais franchement, régulièrement je cherche, mais je reviens *toujours* à xmms pour écouter ma musique.
          J'en ai testé plein, de mpd à amarok en passant par audacious ou aqualung.
          Je n'aime pas les trucs à la amarok, qui « gère tes musique », c'est chiant de juste écouter le contenu d'un fichier juste là, devant toi, sur ta fenêtre ROX-Filer. Ca c'est une question de goût.
          Un truc simple qui te fait juste playlist correctement, ben j'en ai pas trouvé de mieux que XMMS.

          Je veux bien qu'on m'en propose, j'essaie de quitter XMMS, c'est juste que je n'y arrive pas... Et ça me déprime un peu :(

          Yth.
  • # Slackware troll forever

    Posté par . Évalué à 10.

    A chaque sortie d'une nouvelle version c'est le même troll :
    Trop vieux ! Pas d'évolution ! Ces deux slogans servent aussi bien à ceux qui aiment qu'à ceux qui détestent en fait on s'en fout.

    Moi je m'en sers toujours depuis 1996, c'est une des rares distributions qui est à ma portée d'autodidacte et que je comprends.

    Et puis y'a le coté sentimental, c'est en achetant un petit livre et un cd à la fnac en 1997 que j'ai découvert Linux et la slackware. Il m'a fallu 40 disquettes pour l'installer sur mon 386 (pas de lecteur de CD). Depuis... je gagne ma vie et nourri ma famille grâce aux logiciels libre. J'ai trouvé beaucoup de société préférant payer une personne plutôt que des licences.

    Ca ne m'empêche pas d'utiliser d'autres distributions ou même d'autre Unix like. Chacune en fonction de ces avantages, ce qui compte ce n'est pas le logiciel que vous utilisez mais ce que vous en faite.
    • [^] # Re: Slackware troll forever

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pour ma part, la Slack est la première distribution sur laquelle j'ai vraiment appris ! J'ai galéré, à cause de la non gestion des dépendances, à cause du matériel mal supporté à l'époque. Heureusement que j'ai galéré ! c'est comme ça que j'ai appris !!!

      Aujourd'hui, je ne l'utilise plus... parce que je ne connais pas KDE et que je n'ai pas envie de m'y mettre (non, non, je ne cherche pas à troller :-) )

      Je suis devenu paresseux, j'utilise une ubuntu sur mon portable et mac os x sur mon desktop... pas beau de vieillir ;-)

      • [^] # Re: Slackware troll forever

        Posté par . Évalué à 3.

        Ben les distribs, c'est un peu comme tout :
        - y'a celle qui stagne, mais qui est fidèle à elle même (Slackware)
        - celle qui stagne, depuis moins longtemps, et fidèle à elle même (Mandriva)
        - celle qui prend de la hauteur (attention à la marche) (ubuntu -et arch aussi-)
        - celle qui se perd de son sérieux, c'est triste :( (debian)
        - celles qu'on sait pas trop ce qui se passe parce que c'est super obscur (les clones du chapeau rouge)
        - sortie de ces Grandes, qui ont leurs hauts et leurs bas, leurs avantages et leurs inconvéniants, on s'éloigne des valeurs sûres, ou tout du moins du support et de la communauté qui gravite autour.
        - haaa si ! Gentoo ... faut juste du temps, de la motivation, et un bon proc, mais ça peut être marrant, pas forcément utilisable, mais marrant.

        Voilà, la bête est lachée, mais je m'en fous, j'ai des pages à traduire ;)
        • [^] # Re: Slackware troll forever

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est sympa de ta part de partager toute cette expérience passée à utiliser toutes ces distributions.
          Je suis sûr que l'avis que tu portes sur chacune est mûrement réfléchi et repose effectivement sur ton expérience d'utilisateur averti.
          • [^] # Re: Slackware troll forever

            Posté par . Évalué à 1.

            Si c'est du second degré, heureusement qu'il est en train de traduire des pages, parce que ça claque sévèrement. :D
  • # On force personne

    Posté par . Évalué à 4.

    On a jamais forcé personne à utiliser cette distribution, si vous n'aimez pas sa philosophie passez votre chemin.

    Cette distribution joue seule dans sa cours et c'est tant mieux. Beaucoup dans le libre prônent la diversité des solutions logiciels et Linux. Slackware remplis très bien ce rôle en proposant une vision différente d'un GNU/Linux.

    Qu'on aime ou pas, qu'on trouve ça à contre courant ou pas, ça a le mérite d'exister et c'est tant mieux!

    Personnelement j'adore cette distribution, j'ai aussi fait mes premiers pas dessus à partir de la Slackware 4.0. Maintenant je ne l'utilise plus pour me simplifier un peu la vie de tous les jours et je suis donc passé à OpenSuse.
    Reste que cette distribution a son intérêt dans pas mal de cas, notamment dans de l'embarqué c'est pourquoi je la suis toujours et qu'elle reste dans mon coeur.
    • [^] # Re: On force personne

      Posté par . Évalué à 3.

      Bon en tant que posteur de la nouille, faut que je sois honnête : je teste toutes les grandes qui sortent, quand elle me le permette et que je leur trouve un intérêt.

      J'ai une Ubuntu-8.10 (la dernière donc) sur mon portable. J'en suis ravi, vraiment, mais j'ai pas utiliser une seule fois un terminal, et je ne veux pas (peut-être la trouille). Je vais installé en parallèle pour fixer mon choix pour le desktop une Fedora-10, que j'ai vu tourné et qui m'a l'air sexy. Je ne mettrais pas non plus le nez sous le capot.

      Mon desktop (que j'utilise beaucoup plus que le portable) je dois savoir ce qui se passe dessus mais surtout dessous, et ça, y'a que Slackware qui le permet. AUCUNE (et ça c'est pas un troll velue) autre distribution ne permet un contrôle total : la non-gestion des dépendances permet un contrôle TOTAL de ce qu'on installe). Sur mon serveur domestique j'ai aussi une Slackware.

      Je rentre pas dans les détails parce que trop long et lassant, mais installer HPLIP dernier sur une debian ou une CentOS relève du parcours du combattant. C'est 1 exemple sur des dizaines.
      • [^] # Re: On force personne

        Posté par . Évalué à 5.

        > la non-gestion des dépendances permet un contrôle TOTAL de ce qu'on installe

        La non-gestion des dépendances me semble surévaluée au sein de la communauté Slackware. Il existe des outils moins bornés qu'apt-get (au hasard, pacman), la non-gestion des dépendances est vraiment la non-fonctionnalité que son nom indique, qu'on puisse faire sans, certes, que ça devienne une killer feature, gni?
  • # KDE 4 ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    KDE 4 devrait effectivement être dans Slackware 12.2 (il était bien présent dans slackware-current), mais il n'y est actuellement pas. Je sais pas ce qu'il s'est passé lors de la release, en tout cas le répertoire testing est maintenant vide. :-(

    Heureusement que j'utilise rsync avec son option backup, ça m'aurait un peu fait suer de devoir re-télécharger les 1,5 Go de l'ensemble.
    • [^] # Pas de KDE 4 dans Slackware 12.2

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Punaise, dommage qu'on puisse pas éditer ou supprimer un post récent.

      Voici ce que le README de Slackware a à dire à ce propos :

      testing/

      This directory contained packages being tested
      for possible use in future versions of Slackware.
      As the additions will not be part of Slackware
      12.2, the directory is shipped empty. The new
      features will continue development in the next
      Slackware -current, possibly to be merged into
      the main tree for Slackware 13.0.


      Bref, pas de KDE 4 dans Slackware 12.2, contrairement à ce qu'annonce la dépêche.
    • [^] # Re: KDE 4 ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Vous êtes beaucoup à utiliser KDE avec la Slackware (question innocente, pure et nette de toute arrière pensée) ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.